Docstoc

Chapitre III _ la forêt écosystème social et symbolique - Synapse

Document Sample
Chapitre III _ la forêt écosystème social et symbolique - Synapse Powered By Docstoc
					Forêt, économie verte et lutte contre la 
              pauvreté

  Chapitre III : la forêt écosystème social et 
                    symbolique
            Nicole Huybens, Ph.D.
               Introduction




février 2012     Nicole Huybens - Lyon   2
                Au-delà de ce cas…
vAnecdotique ? D’une autre époque ?
vNotre humanité commune, c’est aussi cette 
 inscription particulière dans la nature
vLa forêt n’est pas qu’un objet pour 
 satisfaire nos besoins
vUne nature « nous » (comme dans « ils 
 nous manquent de respect »).
vEn lien avec d’autres discours rationnels, 
 pour inspirer des pratiques humaines dans 
 la nature et particulièrement dans la forêt
 février 2012        Nicole Huybens - Lyon   3
Envers et contre toute « raison » ?
vComprendre notre humanité commune dans sa 
 complexité
vIl est déraisonnable de nier l’importance de 
 l’intangible, des symboles dans la prise de 
 décision et elles seront mieux éclairées avec 
 eux AUSSI 
vLa forêt : pas seulement un écosystème 
 biologique, c’est une système éco-techno-
 symbolique  (Berque, 2010)
vDe là, le titre du chapitre : la forêt un 
 écosystème social et symbolique
  février 2012    Nicole Huybens - Lyon     4
  Deux portes d’entrée pour le 
          chapitre III
v L’éthique de l’environnement : les 
  représentations traditionnelles de la relation 
  homme – nature et une proposition pour les 
  humains d’aujourd’hui dans la nature 
  d’aujourd’hui
v La forêt symbolique : un arbre, ce n’est pas 
  seulement une machine qui fait la 
  photosynthèse et un élément dans un 
  écosystème complexe, il signifie.  Comprendre.
vOn est dans « l’intangible »
  février 2012     Nicole Huybens - Lyon     5
                    Distinguer…
v Sciences : des faits, des discours tentant de démêler 
  le vrai du faux.  Décrire
v Ethique : des valeurs, des raisonnements tentant de 
  démêler le bien du mal, le meilleur dans les 
  circonstances.  Prescrire
v Economique : des calculs de rentabilité.  Calculer
v Droit : des règles, des normes.  Imposer
v Esthétique : le beau/le laid. Ressentir
v Symbolique : du sens, du sacré. Signifier

           Filles et fils du temps et des cultures
   février 2012         Nicole Huybens - Lyon        6
               … pour relier
vL’un ne remplace pas l’autre
vTous les acteurs font des amalgames
vDistinguer pour relier consciemment, 
 pas pour rejeter
vIl faut des disciplines pour qu’il y ait 
 multidisciplinarité
vLe réel n’est pas disciplinaire

février 2012      Nicole Huybens - Lyon   7
                                                                               Forêt socio-économique




                                                            iés
                                     Richesses 




                                                           ltipl
                  a




                                                                                              C
                                                                                          t C
                 rt e




                                                         mu




                                                                                         e
                                                                                                               




                     t c




                                                                                   ité
                                                      ges




                                                                                rs
                      ult




                                                                              ve
                          ure




                                                     Usa




                                                                            i
                                                                         od
                                                                       Bi
                                Forêt  science
Dialogue
                                                                                                          Gouvernance
                                                   Forêt éthique


                                                                              Li
                                                      Sy

                                                                                eu
                                             ité


                                                       mb

                                                                                      d
                           s
                        re



                                        ortal




                                                                                        ’in
                       êt




                                                         ole

                                                                                            itia
                     nc




                                                                                                tio
                                                             s c
                    a




                                     Imm
                 s 




                                                                                                      n
                                                                   ult
                Le




                                                                       ur



                                                                                                          Forêt symbolique
                                                                          e
                                                                        ls 



 février 2012                   Nicole Huybens - Lyon                                                               8
L’ÉTHIQUE DE L’ENVIRONNEMENT




 février 2012   Nicole Huybens - Lyon   9
   Conceptions de la relation 
       homme - nature

 vAnthropocentrisme
 vEcocentrisme
 vBiocentrisme

février 2012   Nicole Huybens - Lyon   10
                 Anthropocentrisme
vSéparation de l’homme (sujet) et de la nature
 (objet).
vPermet la science et la technologie modernes
 et une empreinte environnementale démesurée
 (la nature est un objet exclu du champ de
 l’éthique).
vEthique utilitariste (logique économique).
 Maximiser les conséquences positives pour
 l’humain au moindre coût, y compris pour la
 nature
vAnthropiser la nature
  février 2012        Nicole Huybens - Lyon   11
                  Ecocentrisme
v Les écosystèmes et leur fonctionnement. Toute vie 
  se comprend, a une fonction à l’intérieur d’un 
  écosystème. 
v Importance des experts et des sciences
v L’humain est un sujet : il doit décider de se 
  conformer aux lois de la nature qui servent 
  d’éthique.
v Ethique conséquentialiste et des bonnes pratiques  
  (éviter les conséquences négatives sur les 
  écosystèmes)
v Réduction de l’homme à la nature : naturaliser 
  l’homme
   février 2012     Nicole Huybens - Lyon      12
                  Biocentrisme
vRespect de toute vie
vTous les êtres vivants ont un dignité propre 
 quelle que soit leur utilité pour les humains 
 (rituels et interdits). 
vL’humain n’est pas un « sujet », la nature n’est 
 pas un objet.  Un « nous » interdépendant
vEthique déontologique ou morale des interdits. 
vAnthropomorphiser la nature : l’humain ne fait 
 qu’un avec la biosphère et la nature a des 
 facultés humaines (mère nature se venge…)
   février 2012     Nicole Huybens - Lyon    13
On ne peut pas choisir pour 
     toute l’humanité
vReprésentations rarement discutées.
vSi elles l’étaient, peu probable que les 
 acteurs se mettent d’accord sur une des 
 trois. 
vL’humanité est faite de ces  
 représentations (au moins)
vDans l’explicitation, on comprend 
vDécrire n’est pas prescrire

février 2012   Nicole Huybens - Lyon   14
          Métamorphoser l’éthique de 
               l’environnement
vArticuler ce que chaque représentation a de 
 mieux dans une autre forme
vPour inventer une réponse contemporaine 
 pertinente qui permet d’envisager 
 « l’économie verte » dans un monde plus libre, 
 plus juste, plus vert et plus responsable
vSe libérer du caractère souterrain et souverain 
 de ces idées qui ensorcellent notre 
 intelligence en les explicitant
  février 2012     Nicole Huybens - Lyon   15
         Concepts clés d’une éthique 
              multicentrique
v Ethique pratiquée (conviction, conséquences et 
  valeurs humanistes)
v Liberté et responsabilité pour les humains
v Accepter la co-évolution, le partenariat, le co-
  pilotage du destin terrestre
v Tous les humains dans leur complexité
v Dialogue
v Gouvernance
v Humaniser l’humanité

  février 2012      Nicole Huybens - Lyon       16
LA FORÊT SYMBOLIQUE

février 2012   Nicole Huybens - Lyon   17
                 La forêt symbolique
vUn élément du réel (une forêt) révèle ou 
 explique un « mystère », issu de l’intuition 
 des humains
vImportance des mythes, des symboles et 
 des rituels
vRépondre à des questions humaines de 
 sens
vNi décrire, ni prescrire mais signifier


  février 2012         Nicole Huybens - Lyon   18
       La forêt tout un symbole !
v Vie, source de vie, cycle de la vie
v Immortalité et fécondité : fruits, tronc creux, racines 
  vivaces
v Régulation parfaite, harmonie originelle, immaculée
v Symbole de protection, refuge, mais aussi de 
  perdition
v Symbole de connaissances : lieu d’initiation, s’y 
  perdre pour se retrouver, renaître adulte, chasseur 
  ou shaman
v Le bois accompagne l’après-vie :  matrice pour une 
  renaissance
v Le matériau bois est vivant

  Nicole Huybens     La forêt, tout un symbole !      19
                 Arbre debout
vSymbole axial
vPousse vers le haut et vers le bas, il relie le 
 monde inférieur humain, terrestre et le 
 monde souterrain au monde divin
vRend accessible une information sacrée 
 (arbre à prières)
vSymbole de la présence de l’Absolu au sein 
 de la réalité humaine
vArbre comme un humain : racines de 
 l’inconscient, les branches de la croissance, 
 le sommet de la spiritualité


Nicole Huybens    La forêt, tout un symbole !   20
                    Symbolique culturelle
v XVIIe siècle en Amérique du nord : affreuse, lugubre, 
  sauvage, déserte, barbare et mélancolique, ensorcelée, 
  effrayante, sombre et sinistre
v Royaume du diable et de la liberté
v Défricher : avancée culturelle. Couper les arbres : 
  signifie un élargissement de conscience, la culture 
  prend le pas sur la nature 
v La forêt, c’est l’envers du village, de la culture, c’est le 
  sauvage qui répugne (avant) et attire (aujourd’hui)
v Contemporaine : réservoir de ressources et source de 
  bien-être, symbole de pureté.  Les arbres coupés, les 
  paysages dénudés : symbole de notre inadéquation
  dans la nature aujourd’hui
   Nicole Huybens       La forêt, tout un symbole !       21
    Exemple : la forêt boréale 
          du Québec
vInterprétation à partir d’éléments 
 symboliques d’une controverse 
 virulente à propos des interventions 
 humaines dans la forêt boréale du 
 Québec
vLes « racines » sont de l’ordre 
 symbolique


février 2012   Nicole Huybens - Lyon   22
                                                                                              Forêt sociale




                                                                           es




                                                                                                                 e
                                                                               l
                                             Economie




                                                                         ultip




                                                                                                              ur
                                                                                                            at
                                                                                     tristesse
                               trahison




                      Go




                                                                                                          n
                                                                         m




                                                                                                      la
      Emploi                                               honte                                                            Crise 




                          uv




                                                                                                   e 
                                                                    ges




                                                                                                d
                                                                                                                           forestière



                          ern




                                                                                             n 
                                                                                             tio
                                                                   Usa
                            an




                                                                                          ec
                                                                                                                       Excellente 




                                                                                       ot
                               ce




                                                                                   Pr
Propriété publique                                                                                                     régénération




                                                                                                                                             age
                                                                        
                                                                    es
                                                              i qu ,                                      Gestion privée
                                                        stém ique
                                                     sy      st




                                                                                                                                        vis
                                                 es ocha
             Forêt  science                  igm st
                                          ad e et  lexité           e, 




                                                                                                                                         
                                        r
                                     Pa list mp




                                                                                                                                    ans
                                                                i qu
                                          a
                                      fin la co             ntr                             Forêt éthique
                                                        ce ,  
     M




                                                      o
                                        de         rop rique , 




                                                                                                                                 e s
       or




                                                th
                                              An cent rique e
                                                          t
          al




                                               Bio ocen triqu




                                                                                                                               utr
                                                Éc lticen
            in




                                                  Mu
              e




                                                                                                                            L’a
                                                                          Forêt             Fo
                                                                                               rê
                           at




                                                                                                   t s
                                                té
                          mb




                                                                                                      ac
                                                                              merv
                                             Forêt liber




                                                                                                          ré
                       co




                                                                                                            e
                     rêt




                                                                              eilleu
                     Fo




                                                                                                                     Forêt imaginaire
                                                                                   se




     mai 2011                                Nicole Huybens- MDDEP                                                                      23
      Exemple : la forêt boréale 
           symbolique
v La forêt combat : Prométhée contre le paradis perdu. 
  Quête sociale. Combat entre la nature et la culture
v La forêt liberté :. Terrain de jeux, paradis pas perdu, 
  forêt décor. Quête individualiste.  Lieu d’aventure 
  exaltante.
v La forêt merveilleuse : la vie, l’immortalité, la parfaite 
  harmonie.  L’art, la beauté pour connaître (Orphée). 
  Une coupe : colère, tristesse, trahison, apocalypse. 
v La forêt sacrée : la reliance : le lien avec le cosmos 
  (forêt cathédrale) et entre les humains (générations 
  passées et futures) ou autour d’un idéal commun (forêt 
  credo).  
  février 2012         Nicole Huybens - Lyon            24
               L’au-delà du rationnel 
                 comme bagage…




Quelles précautions symboliques viendraient adoucir 
la culpabilité, la tristesse, la honte, la colère associées 
aujourd’hui à la coupe, image de notre inadéquation 
contemporaine à l’égard de la nature ? 


février 2012         Nicole Huybens - Lyon             25
  D’autres exemples et études 
      de cas pour le livre
vLa « forêt guérison » d’un shaman 
 amérindien
vLes forêts sacrées de Kayas des Mijikenda 
 au Kenya (Patrimoine mondial de 
 l’UNESCO)
vMobilisation sociale inédite pour sauver 
 une forêt du domaine rural dans le Sud-Est 
 de la Côte d’Ivoire : le rôle des logiques 
 socio-anthropologiques  (Koné Inza)
  février 2012   Nicole Huybens - Lyon   26
                Pour résumer
v Les questions d’éthique et de sens sont 
  cryptées quand à peu près le seul sens donné à 
  la nature est d’être « des ressources 
  naturelles » pour satisfaire des besoins 
  humains même en lien avec les générations 
  futures.
v Les nier est irrationnel
v On ne peut pas humaniser l’humanité sans 
  prendre en compte la complexité humaine
v Le paradis est perdu !  Tant mieux : nous avons 
  la conscience, la liberté et la responsabilité 
  aussi.
 février 2012      Nicole Huybens - Lyon      27
Conclusion : un monde plus libre
²Démocratie participative et représentative
²Régulation mondiale pour les problèmes sans 
 frontières
²Les interventions humaines en forêt seront 
 plus « humaines » si elles prennent en 
 considération 
  ü Les impacts environnementaux des activités en forêt 
  ü Les aspects socio-économiques (usages multipliés des ressources, 
    bien-être des communautés, création et répartition des richesses) 
  ü les aspects éthiques et symboliques souvent cryptés, énoncés 
    dans des émotions dont il est important de reconnaître l’existence, 
    la nécessité, la pertinence pour assumer la communauté de destin 
    qui unit tout ce qui vit sur la terre. 

   février 2012            Nicole Huybens - Lyon                28
                       Merci

Quelque part, sur une île entre rêve et réalité, les 
légendes des temps oubliés marchent encore parmi les 
ombres d’une forêt immortelle. 
                                  Yaxin, le faune Gabriel
février 2012        Nicole Huybens - Lyon          29
                          Quelques références
v   Armstrong K. (2005), Une brève histoire des mythes, Boréal.
v   Beauchamp, A. (1993) Introduction à l'éthique de l'environnement, Montréal Paris, Éditions Paulines, Médiaspaul.
v   Berque A. (2010) Des fondements ontologiques de la crise et de l’être qui pourrait la dépasser, VertigO – la revue électronique en 
    sciences de l’environnement, Vol 10 n° 1, avril 2010, en ligne.
v   Bouchard Gérard (2003). Raison et contradiction. Le mythe au secours de la pensée,Nota bene/Cefan.
v   Callon, M., Lascoumes, P. & Barthe, Y. (2001) Agir dans un monde incertain : Essai sur la démocratie technique,  (Paris, Seuil).
v   Camerini, C. (2003) Les fondements épistémologiques du développement durable : entre physique, philosophie et éthique,  (Paris, 
    L'Harmattan).
v   Des Jardins, J. R. (1995) Éthique de l'environnement : Une introduction à la philosophie environnementale,  (Sainte-Foy, Presses de 
    l'Université du Québec).
v   Dubuisson D. (2004) Les sagesses de l’homme, Presses universitaires du Septentrion
v   Finkielkraut, A. (1984) La sagesse de l'amour : Essai,  (Paris, Gallimard).
v   Ganoczy, A. (1995) Dieu, l'homme et la nature : Théologie, mystique et sciences de la nature,  (Paris, Cerf).
v   Genot, J. C., 2003, Quelle éthique pour la nature ?, Aix-en-Provence, Edisud, 191 p.
v   Girard, M. (1991) Les symboles dans la bible : Essai de théologie biblique enracinée dans l'expérience humaine universelle,  
    (Montréal Paris, Bellarmin ; Cerf).  
v   Hadot, P. (2008) Le voile d'Isis : Essai sur l'histoire de l'idée de nature,  (Paris, Gallimard).
v   Huybens N. (2010) La forêt boréale, l'éco-conseil et la pensée complexe. Comprendre les humains et leurs natures pour agir dans la 
    complexité. (Saarbrücken, Éditions universitaires européennes). 
v   Larrère C. 2009, La justice environnementale, Multitudes, 2009/1 n° 36, p. 156 à 162. 
v   Larrère C. 2006, Ethiques de l’environnement, Multitudes, 2006/1 n° 24, p. 75 à 84.
v   Lewis, N., Deuffic, P. & Ginelli, L. (2005) L’importance des forêts dans la construction sociale, pistes exploratoires. Rapport, 
    CEMAGREF, Bordeaux.
v   Morin, E. (1977, 1980, 1986, 1991, 2000, 2001, 2004) La Méthode I à VI, (Paris, Seuil).  
v   Oliveira Gomes, C. D. (2005) L'indispensable de la mythologie : Comprendre et connaître les grands mythes,  (Levallois-Perret, 
    Studyrama). 
v   Peelman, A. (1996) Spiritualité et conscience planétaire, in: C. Ménard & F. Villeneuve (Eds) Spiritualité contemporaine.  Défis 
    culturels et théologiques : Actes du congrès 1995 de la société canadienne de théologie. (vol. 56), Fidès, 21-53.
v   Serres, M. (1990) Le contrat naturel,  (Paris, F. Bourin).
v   Simard, L. (2005) Le débat public en apprentissage : Aménagement et environnement : Regards croisés sur les expériences 
    françaises et québécoises,  (Paris, L'Harmattan).

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:0
posted:8/21/2014
language:French
pages:30