Place des tests de contraste_ d'éblouissement_ du spéculaire_ de l

Document Sample
Place des tests de contraste_ d'éblouissement_ du spéculaire_ de l Powered By Docstoc
					  Place des tests de contraste,
d'éblouissement, du spéculaire,
           de l'UBM

              ZANLONGHI X.
                BIZEAU T.
               FAVEEUW C.
              MELUSSON A.
        Clinique Sourdille Nantes
                     PLAN
• EXAMENS FONCTIONNELS
  – Contraste
  – Eblouissement Glare
• EXAMENS ANATOMIQUES
  – Spéculaire
  – UBM
       EXAMENS FONCTIONNELS
             Contraste
• Le contraste est le plus souvent exprimé
  en pourcentage.
• 98% étant un contraste très élevé, 3 %
  étant un contraste très faible (l'optotype
  devient à peine visible).
          Fonction de Sensibilité au
               Contraste FSC
FSC = les seuils de
  perception pour des
  objets de toute une
  gamme de tailles avec
  des contrastes de plus
  en plus faibles sont
  mesurés. Cette
  description est
  l'équivalent fonctionnel,
  pour la vision, de
  l'audiogramme pour
  l'audition.
                                      Mesure du seuil
    Stimulateur vidéo
                                                                          Patient
                                         distance 3 m




                                                                             Bouton de validation


             Seuil de contraste




                                                    Courbe de sensibilité
                                                    au contraste



                         Taille des barres
                         (fréquence spatiale )

Dès que le patient voit apparaître des barres sur le stimulateur vidéo (en statique) ou un
papillotement en dynamique, il appuit sur le bouton de validation. Les mesures sont
poursuivies avec des barres de largeurs différentes (ou fréquence spatiale).
        31-40 ans


61-70 ans




            • Variations ++
            • Peu de normes ++
Ecran d’optotype
Luneau L40
Echelle contraste variable
Echelle multicontraste 100, 10, 2,5%
• Pelli-Robson

• Visio-
  contraste 21
LA CONDUITE NOCTURNE :

sensibilité aux contrastes




                   • 500 cd/m2.

                   • 0.05 cd/m2.

                   Source : Campbell and Robson, 1968
       2003 - protocole Tecnics




• Simulateur de conduite, J +90, 30 patients
• 55 miles / h sur route, en ville
• Détection signaux, détection piétons
TR temps de réaction
•   Gain de 0,5 s en temps de réaction
•   72km/h soit 72000 m en 3600 s
•   En 1 s on parcourt 20 m
•   TECHINCS donne un gain de 10 m
        EXAMENS FONCTIONNELS
          Eblouissement Glare
• L'ambiance lumineuse a une influence
  considérable sur les performances visuelles

• - elle entraîne des modifications du diamètre
  pupillaire. Par exemple, en cas de chirurgie de la
  cornée, la zone périphérique peut avoir une
  correction différente de la zone centrale.
               Niveaux lumineux
                                                   s ions
                                       Seuil de s lŽ

                      Domaine de
                      b louiss ement
                    lՎ                Seuil dÕincapa citŽ

                                                        Neig e a u so leil
                                       Seuil dÕi
                                               nconfort




                  Domaine photopique


                                                        Ecla irag e u rba in d e nu it


1 cd/m²                                                         s
                                                        Nu it trcla ire sa n s lu n e

                                                        S u rface b la n ch e so us
                                                        p lein e lu n e
                           s opique
                  Domaine mŽ
                                                        S u rface b la n ch e a u
                                                           pu
                                                        cr scu le


0,001 cd/m²
                                                        Nu it n oire


10 - 6 cd/m²                           Seuil lumineux terminal brut
                  Domaine scotopique
                   L’éblouissement
Le test sous éblouissement
("glare" test) :
le test de performance
visuelle (acuité, sensibilité au
contraste) est réalisé avec
simultanément une source de
lumière intense ponctuelle en
bordure d'écran, les
performances sont diminuées
par la lumière diffusée à
l'intérieur de l'oeil.
                          Eblouissements
• Différents types d’éblouissements:
   diffus (ganzfeld ou champ total) ≠
  ponctuel,
   suivant le niveau d’adaptation de l’œil,
   suivant l’ambiance lumineuse,
   suivant la durée d’éblouissement,
   suivant l’intensité de la source
  éblouissante.

Il existe différents appareils pour différentes
   mesures.
Conduite de nuit et Eblouissement




 Exemple de test très simple associant acuité, faible contraste
   et éblouissement
                   Myopie OD -7, OG -6
                            Lasik
4 ans plus tard OD -0,25 10/10, OG -0,25(-0,75) 155 10/10
              Se plaint en conduite nocturne
EXAMENS ANATOMIQUES
     Spéculaire
     • Guttata
187601
             173262




•   173262
EXAMENS ANATOMIQUES
        UBM
    Sonde 50MHz
       14mm
      Systèmes ultrasonores :
– 50 MHz : Artemis (Ultralink)
   • balayage arciforme
   • Immersion en position assise
     (œillère)
   • >150 000 euros
  implantation phake permet aussi
d’identifier les globes oculaires à fort
    risque d’ovalisation pupillaire.
2003




2005
Juin 2009
OG
C1 1,31mm     C1 : 1,28mm
C2 : 3,29mm   C2 : 2,67mm
6h   7h
• 5h   4h
                  Conclusions

• Tester la fonction visuelle
  – Contraste et éblouissement. Ne pas oublier
    pupille


• Imagerie de la cornée
  – Spéculaire guttata : expert ?
  – UBM : rapport anatomique

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:1
posted:6/21/2013
language:French
pages:39