dossierconte by iasiatube

VIEWS: 0 PAGES: 7

									Contes revisités
Une petite sélection à compléter,
Un petit catalogue de réécritures proposées par les auteurs jeunesse à s’approprier,
Des activités et jeux d’écriture à pratiquer en classe.
De nombreux auteurs de jeunesse se confrontent aux contes de notre patrimoine littéraire, par le jeu de réécritures
d’une grande inventivité et originalité, ils proposent aux jeunes lecteurs des lectures différentes convoquant un
double plaisir : celui de la reconnaissance et celui de la surprise. Ces histoires savoureuses, données
majoritairement à découvrir dans des albums où l’illustration dispute l’intérêt du lecteur au texte, convoquent le
plus souvent contes ou personnages connus de tous. Elles jouent d’une riche palette de détournements
parodiques et autres joyeuses transpositions.
Le projet de ce petit dossier est de vous proposer une sélection d’ouvrages à découvrir en classe avec vos élèves,
de vous suggérer des mises en œuvre d’activités de lecture-écriture pour les confronter à cet exercice un peu
difficile mais combien enthousiasmant de la réécriture de conte. A chacun de choisir son chemin selon le niveau de
ses élèves, d’adapter les propositions faites.

Une petite sélection à compléter :
                               " Les trois loups " – Cousseau, Alex / Turin, Philippe-Henri
                               Ecole des Loisirs, 2002.
                               Cet album empli d’humour encore plus dans les illustrations que dans le texte, se prête à
                               merveille à la découverte par les élèves du "jeu parodique" de la réécriture du conte originel
                               par inversion des rôles : trois loups inexpérimentés ayant à affronter leur devenir font
                               chacun à leur tour des choix aux conséquences vitales, seul le plus responsable échappera
                               à une mort certaine mais pas à celle à laquelle l’auteur a préparé le lecteur avec beaucoup
                               d’à-propos ! Et c’est là que les cochons entrent en scène !
                                A découvrir dés la fin du cycle 2 et sans limite d’âge !




                               " La vérité sur l’affaire des trois petits cochons" – Scieska, John / Smith, Lane
                               – Nathan, 1991.
                               Dés la première de couverture, le lecteur est averti : tout ce qu’il connaît de l’histoire des
                               trois petits cochons n’est pas vrai. Il ne fallait rien de moins qu’une enquête d’investigation
                               sérieuse pour connaître enfin la vérité de la bouche même de la principale victime de
                               l’histoire LE LOUP, oui, vous avez bien lu LE LOUP ! Etonnant, non ?
                               A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




                               " C’est l’histoire d’un loup et d’un cochon" – Rascal / Elliott, Peter
                               Ecole des Loisirs, 2000.
                               Oui, il est possible d’écrire une histoire avec un loup et un cochon sans être prisonnier de
                               celle des trois petits cochons ! C’est ce que veut prouver l’auteur qui se bat contre le lecteur
                               trop imprégné, trop conditionné par sa connaissance de l’histoire originelle. Y parviendra-t-
                               il ?
                               Vous le aurez en lisant « C’est l’histoire…
                               A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




                               " Les Trois cochons" – Wiesner, David – Circonflexe, 2001.
                               Quel régal de voir les trois petits cochons projetés par le souffle trop puissant du loup hors
                               de leur histoire et vivre plein d’aventures cocasses mais très lettrées dans le blanc de la
                               page, lieu de tous les possibles narratifs. Dans cette nouvelle histoire on rencontrera un
                               dragon, une princesse, un chevalier, un chat musicien, et… des poissons volants !
                               A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER – 07/2010                                                                    Page1
                           " Nouvelles Histoires pressées : Suite et fin" – Friot, Bernard
                           Milan, 2000
                           Il est des dangers insoupçonnés (la déforestation !) et quoi qu’on fasse, on n’échappe pas à
                           son sort. Transformés en côtelettes et saucissons, les trois petits cochons seront quand
                           même mangés par le loup !
                           A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




                           " John Chatterton Détective " – Pommaux, Yvan
                            L’Ecole des Loisirs, 1993.
                           Yvan Pommaux joue d’un double changement de genre : passage du conte à la bande
                           dessinée, passage du genre conte au genre policier en en convoquant tous les stéréotypes.
                           Le renvoi au conte source s’en trouve plus subtil et plus enthousiasmant pour le lecteur
                           confronté à une forme de récit à la fois familière et pourtant tellement originale.
                           Une jeune fille a disparu. Elle devait se rendre chez sa grand-mère. Elle était toute vêtue de
                           rouge. John Chatterton Détective parviendra-t-il à la sortir des griffes du loup collectionneur
                           qui l’a enlevée ?
                           A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !


                           " Dans la gueule du loup " – Negrin, Fabian
                            Editions du Rouergue, 2006.
                           Un loup vierge de tout passé (passif ?) littéraire nous raconte sa rencontre avec le petit
                           chaperon rouge. Contrairement aux autres albums cités jouant de décalages humoristiques,
                           tout dans celui-ci concourt à créer un climat d’étrange poésie mélancolique pour un récit
                           d’une grande originalité dont la filiation avec Andersen est troublante.
                            A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




                           " Le petit chaperon rouge " La scène de la chemise de nuit
                           Buquet, Jean-Luc / Grimm, W.&J. – Editions Autrement, 2006.
                           Ouf ! Il s’en est fallu de peu pour que l’histoire du petit chaperon rouge ne s’interrompe
                           stupidement et nous laisse, nous lecteur, orphelin de ce beau conte ! Aviez-vous seulement
                           imaginé que le loup ne puisse à temps enfiler la chemise de nuit de la grand-mère ?
                           A découvrir à partir du cycle 2 et sans limite d’âge !




                           " Le petit chaperon rouge a des soucis" – De Monsabert, Anne /
                           Alibeu, Géraldine – Albin Michel Jeunesse, 2004.
                           Etre prise pour le Père-Noël, voilà bien un comble pour le petit chaperon rouge égarée en
                           ville ! Obligée sans succès d’en appeler au loup pour qu’il lève le malentendu (mais
                           décidément ces deux-là ne sont pas faits pour s’entendre !), notre héroïne va apprendre à
                           ses dépens qu’elle ne peut pas vraiment échapper à son histoire originelle !
                           A découvrir à partir du cycle 2 et sans limite d’âge !




                           " Un conte peut en cacher un autre " – Dalh, Roald / Blake, Quentin
                           Editions Gallimard, 1995.
                           Où l’on voit : le petit chaperon rouge se pavaner dans un manteau de loup croquignolet, le
                           troisième petit cochon se transformer en un superbe sac en peau de porc, Cendrillon le
                           cœur en miettes échapper à un prince coupeur de têtes, Blanche-neige parier aux courses
                           et Boucle d’or…
                           A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                                     Page2
                           " C’est moi le plus fort " – Ramos, Mario – Pastel, 2001.
                           Cet album se prête merveilleusement à une découverte par une mise en scène simple et
                           très ludique, supportée par quelques accessoires aussi bien avec des élèves de cycle 1 que
                           de collège, voire lycée ! (Voir suite du dossier)
                           LE LOUP sort du bois… pour entrer en forêt avec cette question existentielle : Est-il le plus
                           fort ? C’est bien connu, en forêt (celle des contes) certaines rencontres peuvent s’avérer
                           dangereuses même quand on est LE LOUP !
                           A découvrir à partir du cycle 2, sans modération et sans limite d’âge !




                           " Le petit homme de fromage et autres contes trop faits "
                           Scieszka, John / Smith, Lane – Seuil Jeunesse, 1995.
                           Un album véritablement jubilatoire où le détournement parodique règne en maître jusque
                           dans le paratexte : page de titre qui fait des siennes, table des matières qui s’effondre non
                           sans graves conséquences, quatrième de couverture détonnante ! Joyeux méli-mélo de nos
                           contes les plus connus.
                           A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




                           " Drôle de conte " – Haumont, Marie
                           Editions Thierry Magnier, 2000.
                           50 ans après …Blanche-Neige, Le petit chaperon rouge, le loup, l’Ogre, le petit Poucet ont
                           pris … un sérieux coup de vieux et cherchent à retrouver leur jeunesse chez le jeune lecteur
                           qui s’aventure dans leur forêt. Il n’est peut-être pas sans danger de fréquenter ces
                           personnages à ce point transformés !
                           A découvrir à partir du cycle 3.



                           " Boucle d’Or et les sept ours nains " – Bravo, Emile
                           Seuil Jeunesse, 2004.
                           Entre une géante endormie dans leurs lits, un chevalier sans peur et presque sans
                           reproches dénommé Boucle d’Or, un joueur de flûte dératiseur, les 7 ours nains réussiront-
                           ils à préserver leur petit coin de forêt ?
                           A découvrir à partir du cycle 3 et sans limite d’âge !




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                                    Page3
    Petit catalogue déraisonnable de jeux d’écriture sur le conte
            1. Le détournement parodique : utiliser les procédés ou jeux d’écriture que se donnent les
               auteurs de jeunesse dans leur appropriation des contes connus :

                    " Les trois loups " – Cousseau, Alex / Turin, Philippe-Henri ill. - L’école des loisirs, 2002.
                   -   inverser les rôles : les trois loups se retrouvent dans la situation des trois petits
                       cochons à devoir assumer les conséquences de leurs choix et à en subir les mêmes
                       conséquences,
                   - choisir une situation inédite ( trois loups dans un bateau).


                    " La vérité sur l’affaire des trois petits cochons " - Scieska, John / Smith, Lane – Nathan,
                    1991.
                   - changer de narrateur pour donner la point de vue de l’un des personnages,
                   - changer de genre : passage au fait divers et à l’inscription dans un contexte
                       journalistique.
                   - prendre le lecteur à témoin.


                    " C’est l’histoire d’un loup et d’un cochon" – Rascal / Elliott, Peter - Ecole des Loisirs,
                    2000.
                   - prendre le lecteur à témoin,
                   - jouer de la déconstruction progressive du conte source.


                    " Les trois cochons " – Wiesner, David – Circonflexe, 2001.
                   -   déborder le conte initial en développant chaque personnage,
                   -   introduire des épisodes inédits avec de nouveaux personnages issus eux-mêmes du
                       patrimoine littéraire,
                   - inverser la situation finale : amener un coup de théâtre,
                   - jouer de l’intertextualité (auto-citation de l'album "Mardi"- Flammarion, 1992).


                       " John Chatterton Détective " – Pommaux, Yvan – L’Ecole des Loisirs, 1993.
                   -        marier les genres : conte réécrit à l’aune des stéréotypes du récit policier avec
                           utilisation des codes de la bande dessinée.


                       " Dans la gueule du loup " – Negrin, Fabian - Editions du Rouergue, 2006.
                   -      changer de narrateur pour donner la point de vue de l’un des personnages.


                    " Le petit chaperon rouge " La scène de la chemise de nuit - Buquet, Jean-Luc / Grimm,
                    W.&J. – Editions Autrement, 2006.
                   - focaliser sur un passage du conte apparemment anodin, multiplier son importance et
                       le donner à voir.


                    "Le petit chaperon rouge a des soucis" – De Monsabert, A.-Sophie / Allibeu, Géraldine –
                    Albin michel jeunesse, 2004.
                   - jouer du statut littéraire du loup et du petit chaperon rouge,
                   - introduire des épisodes inédits avec de nouveaux personnages issus eux-mêmes du
                       patrimoine littéraire.

                   " Un conte peut en cacher un autre : le petit chaperon rouge ou les trois petits
                   cochons " – Dalh, Roald / Blake, Quentin ill. – Gallimard, 1995 – Folio cadet.
                    - passer de la prose aux vers,
                    - inverser la situation finale : amener un coup de théâtre,
                    - jouer de l’anachronisme, de l’humour, de l’effet comique tout en conservant une
                       grande fidélité avec le texte source : mêmes personnages, même structure.


CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                              Page 4
                      " Le petit homme de fromage et autres contes trop faits " - Scieszka, John / Smith, Lane –
                      Seuil Jeunesse, 1995.
                     - réunir plusieurs personnages de contes différents,
                     - enchâsser des épisodes,
                     - jouer de l’adresse au lecteur,
                     - jouer de coups de théâtre : fins détournées,
                     - jouer des dialogues.


                         " Drôle de conte " – Haumont, Marie - Editions Thierry Magnier, 2000.
                     -       réunir plusieurs personnages de contes différents,
                     -      jouer du temps du récit : les personnages ont vieilli…


                         " Boucle d’Or et les sept ours nains " – Bravo, Emile - Seuil Jeunesse, 2004.
                     -      réunir plusieurs personnages de contes différents,
                     -      changer de mode d’expression : du conte à la bande dessinée.


            2. Le pastiche : écrire un vrai-faux extrait de conte (début, milieu ou fin), lui attribuer un vrai-faux
               paratexte : titre, auteur, éditeur, collection.
                   "La mouche qui lit" - Siméon, J-Pierre / Simon, Isabelle ill. - Rue du monde, 1998

            3. La suite : écrire la suite d’un conte
                   " Nouvelles histoires pressées : Suite et fin " – Friot, Bernard – Milan, 2000.

            4. Le début : écrire un début au début du " vilain petit canard " d’Andersen.

            5. En faire tout un roman
                   " L’enfant océan " – Mourlevat, Jean-Claude – Pocket Jeunesse Editions, 1999.

            6. En faire toute une histoire : écrire par amplification :
                   " Les trois petits cochons " – Floc’h, Arnaud – Soleil Jeunesse, 2002

            7. En faire un fait divers
               Ecrire par réduction soit en respectant le texte par contraction soit en se libérant du texte.

            8. Démultiplication : écrire une multitude de variations d’un même conte en combinant un grand
               nombre de débuts et de fins :
                   " Le petit chaperon bouge " – Craipeau, Jean-Louis / Oubrerie, Clément – Hachette
                   jeunesse, 1997.

            9. Jeux de langue : écrire en jouant sur les lettres, les syllabes, les niveaux de langage, les abus
               et fautes de français, la syntaxe, …
                     " Les contes du miroir " – Rivais, Yak – L’école des loisirs, 1998 – Neuf en poche.

            10. Titres
                  Ecrire à partir d’un titre inventé : " Le vilain petit poucet", " Les trois petits nains ", " Le
                  vaillant petit canard ", " Les sept loups", …
                      " Boucle d’or et les sept ours nains " – Bravo, Emile – Seuil Jeunesse, 2004.

            11. Sésame
                  Ecrire à partir d’une phrase-clé : " Et d’un seul coup, il en tua sept ! ", " Anne, ma sœur
                  Anne, ne vois-tu rien venir ? ", " Tire la bobinette et la chevillette cherra. ", …

            12. Homophones : écrire des comptes de faits, un décompte de faits : recenser des faits divers
                étonnants, …

            13. Si tout commençait par la fin : écrire un conte à rebours.




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                                Page 5
    Des activités et jeux d’écriture à pratiquer en classe
    Niveau cycle 3 – classes de 6ème

                    Les ouvrages de la sélection sont réunis et proposés au groupe classe . L’enseignant
                    choisira le mode de mise en œuvre lui paraissant le mieux adapté à sa classe.
                    Il peut être intéressant d’organiser avec cette sélection un comité de lecture où il est
                    demandé pour chaque ouvrage :

                        une présentation au groupe classe,
                        un résumé de l’histoire,
                        un avis personnel.

                    Les livres sont mis alors à la disposition des élèves pour des lectures ou re-lectures avec
                    comme projet de leur demander ce qui relie ces ouvrages et de trouver pour chacun
                    d’eux :

                        l’indication du ou des contes sources,
                        le ou les procédés choisis par l’auteur pour sa réécriture.

                    Collectivement il sera établi un inventaire des "machines à réécrire" utilisées par les
                    auteurs de littérature de jeunesse. Cet inventaire pourra être complété par d’autres
                    propositions.

                    Par groupe ou individuellement, il sera proposé aux élèves de se lancer à leur tour dans
                    une réécriture de conte(s) connu(s) en s’aidant du catalogue établi.


                    Des contes sources :
                        " Le petit chaperon rouge " – Perrault, Charles
                        " Le chat botté " – Perrault, Charles
                        " La barbe bleue " – Perrault, Charles
                        " Les fées " – Perrault, Charles
                        " Le petit Poucet " – Perrault, Charles
                        " Les souhaits ridicules" – Perrault, Charles
                        " Cendrillon" – Perrault, Charles
                        " La belle au bois dormant " – Perrault, Charles
                        " Le petit chaperon rouge " – Grimm, Jacob & Wihelm
                        " Hansel et Gretel " - Grimm, Jacob & Wihelm
                        " Blanche-Neige et les sept nains " - Grimm, Jacob & Wihelm
                        " Le vaillant petit tailleur " - Grimm, Jacob & Wihelm
                        " Le vilain petit canard " – Andersen
                        " Les habits neufs de l’empereur " – Andersen
                        " La petite sirène " – Andersen
                        " La petite fille aux allumettes " – Andersen
                        " Le vaillant soldat de plomb " - Andersen
                        " La petite Poucette " – Andersen
                        " Jack et le haricot magique "- conte populaire d'origine anglo-saxonne
                        " Boucle d’or et les trois ours " - conte populaire d'origine anglo-saxonne
                        " Les trois petits cochons " - conte populaire d'origine anglo-saxonne




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                             Page 6
    Le petit Poucet

    Mes parents, monsieur et madame Poucet viennent de m'abandonner dans un Leclerc, je crois
    qu'ils en ont assez de mon handicap. Depuis une heure, je cherche à sortir de ce maudit magasin.
    J'ai vu un joueur de flûte, j'ai voulu lui parler mais j'ai à peine eu le temps d'ouvrir la bouche qu'il
    jouait un morceau et je me suis retrouvé dans le rayon vêtements. Là, j'ai rencontré une fille qui
    est avec moi à l'école de la rue Perrault, Lisa Rouge. Je me suis approché d'elle et je lui ai dit :

    - Qu'est-ce que tu fais ?

    Elle m’a répondu :

    -Je cherche une robe, des bottes et une écharpe rouges le tout pour 8€ 50 maximum mais ça
    coûte 13€ 86.

    Donc je lui ai donné 5 € 39 et il lui est resté 3 centimes. Ensuite, je suis allé au rayon soupes où
    j'ai vu trois ours en train d'acheter de la soupe à la tomate Liebig. Le plus petit voulait un petit
    sachet, la maman deux paquets. Le papa, lui, exigeait deux maxi-paquets de soupe. Ils finirent par
    se chamailler. Au rayon chaussures, j'ai croisé Sandrine Hyon en train d'essayer des chaussures :

    - Je veux des Nike, mais elles n'existent pas en vair.

    - Tu n'as qu'à aller dans un magasin de chaussures classiques.

    Nous partîmes. Au rayon nourriture pour animaux, monsieur Seguin discutait avec sa chèvre.

    - Où est la sortie?

    - Tu vas à droite, à gauche, tout droit, à gauche et tout droit. Pour être clair, je n'ai rien compris!!

    Pendant que je cherchais la sortie, j'ai vu un loup passer à toute vitesse. Peu de temps après, il
    dégustait un jambon qui paraissait excellent. Finalement, je réussis à trouver la sortie. A la sortie,
    je trouvais Nadège, toute habillée de blanc :

    - Tu t'es perdu ?

    - Oui, pourrais-tu m'héberger ?

    - D'accord, c'est dans la poche…

                                                     Classe de CM2 – M. Latreille – Ecole de Sarlat La Canéda




CDDP de la DORDOGNE – Michel VIGIER - Février 2008                                            Page 7

								
To top