WATER DEMAND MANAGEMENT

Document Sample
WATER DEMAND MANAGEMENT Powered By Docstoc
					 WATER DEMAND MANAGEMENT

  PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE
GESTION DE LA DEMANDE EN EAU
         POTABLE ET
  EXPERIENCE PPP DANS DE LA
PRODUCTION DE L’EAU POTABLE
        Cas du Maroc
 AMMAN FORUM 15-16-17 OCT.2002

                       LAHLOU ABID
                     onepdf@mtds.com
   GESTION DE LA DEMANDE
   EN EAU POTABLE ET PPP
Au début des années 80 la demande en eau potable
 augmentait au rythme 7 à 8% l’an

  -efforts d’investissement
  -forte pression sur les ressources

  Gestion de la demande en eau potable
                         GDEP

                                                   2
      Mesures pour GDEP
 Programmes de réhabilitation des installations
 Tarifs indicateurs de la valeur et de la rareté
  (référence au coût marginal,progressivité…)
 Étendre le service de l’eau aux pauvres
 Renforcement des capacités institutionnelles
 Sensibilisation et éducation


                                             3
GESTION DE LA DEMANDE ET
          PPP
La préoccupation de la gestion de la demande en eau
   potable est présente dans le contrat de concession:
Il est attendu que
Le concessionnaire apporte sa technicité, son
   expertise,et le financement pour réaliser un
   programme cohérent dans le cadre d’un contrat
   comportant des engagements mutuels et qui a plus
   de force que les accords entre l’Etat et ses
   démembrements

                                                 4
  GESTION DE LA DEMANDE ET
        PPP (SUITE 1)
Le contrat de concession comporte des objectifs précis en
  matière de GDEP ainsi que les moyens pour les atteindre:
 accroissement du rendement des réseaux et diminution des
  pertes d’eau et gestion plus rigoureuse de la clientèle
 Extension de réseau
 extension du service aux pauvres par branchements
  sociaux
 Tarifs dissuasifs au gaspillage
 Un programme d’assainissement pour protéger la
  ressource, l’environnement et la santé des populations
                                                      5
 GESTION DE LA DEMANDE
    ET PPP (SUITE 2)
Le privé est intéressé par la réduction des
  pertes et par la gestion rigoureuse du
  comptage et de la clientèle tant que la
  rentabilité financière des actions y
  afférentes est positive
Le privé n’intervient pas spontanément et sans
  compensation pour l’extension du service
  aux pauvres
                                             6
GESTION DE LA DEMANDE ET
      PPP (SUITE3)
 L’usage économe de l’eau comporte un risque
  financier se traduisant par une baisse des
  ventes en quantité
 Une formule de révision automatique des tarifs
  en fonction de l’écart entre prévision de ventes
  (en quantité) et ventes réelles est généralement
  prévue au contrat

                                              7
 GESTION DE LA DEMANDE
     ET PPP (SUITE4)
En conclusion le PPP peut être un outil
 efficace pour la GDEP dans le cadre d’un
 contrat incitatif fixant clairement les
 objectifs et les moyens de les atteindre
 conclu avec un opérateur professionnel et
 prévoyant une régulation efficace
Exemple:Casablanca moins de pertes d’eau
         Rabat baisse de rendement

                                             8
                             RESULTAT GDE PPP
                                             Eau mise dans le réseau


          16 000 000

          15 000 000
m3/mois




          14 000 000

          13 000 000

          12 000 000

          11 000 000
                                                           Mai




                                                                           Jul
                       Jan




                                                                    Jun




                                                                                        Sep
                                                                                  Aou




                                                                                                 Oct
                                       Mar


                                                Avr
                               Fév




                                                                                                            Nov


                                                                                                                      Déc
                             Achats 1997              Achats 1998         Achats 1999         Achats 2000
                             Achats 2001              Achats 2002                                                 9
Toutes les actions menées depuis
 début des années 80 ont conduit
                      à:
    Baisse du taux d’accroissement
   de la demande en eau potable:
        A titre d’illustration la zone
     côtière Kenitra –Casablanca
 l’évolution de la demande permet
   de différer les investissements
       initialement programmés     10
                        EVOLUTION DES BESOINS ZONE
                                 CÖTIERE
                         CHRONOGRAMME DE REALISATION DES OUVRAGES

1200
       Mm3/an                                                    Transfert


1000


 800
                                                               DEMANDE EN EAU
                                                               PLAN DIRECTEUR
                                            Boukhmiss
 600                             SMBA surélevé
                                                                             Complexe SMBA
          Ressources actuelles
 400
                                                                       DEMANDE EN EAU
                                                                          REVISEE
 200                     BESOINS EN EAU
                           OBSERVES


   0                                                                                                Années
                                                                                                       11
   1982         1988         1994         2000          2006       2012           2018       2024       2030
                 Conseil supérieur de l’eau et du climat
intérieur   équipement santé environnement finances économie
Planification                                             ÉTAT
 & Grands                                              Ministère de
 Ouvrages                                              l’équipement
hydrauliques

                                                          ETAT
                                                          ONEP
  production                                             CONCES
                                                          SION

                      Commerce
                          et
                                                         COMMUNES
 Distribution
                    administrations
                                                            REGIES
                                        Industri
      &                                 e                CONCESSION
                                                   River
assainissement          domestque
                                                             ONEP
                                      ville                 DIRECT
                                                     Milieu récepteur
                                                             12
    CONCESSION PRODUCTION
      EXPERIENCE PASSEE
Ancienne concession production Casablanca
  (50Mm3/an ≈1/3 besoins de la ville)
Renégociation de la convention
 1986 réduction des tarifs de 30%
et suppression de la subvention de l’Etat
 1992 réduction du tarif et mise en place d’ un
  système pour financer et suivre la réalisation des
  travaux
                                                  13
        NOUVELLE CONCESSION
   Objet: réhabilitation, modernisation et exploitation des
    installations objet de la concession précédente
   Procédure de choix:présélection et jugement des offres sur
    la base du tarif et de sa révision(charges d’exploitation
    +coûts liés au programme minimum de travaux)
   Durée 30 ans
   Concédant gouvernement représenté par le ministère de
    l’équipement
   Reprise par le concessionnaire du personnel existant avec
    maintien tous les droits et avantages
                                                          14
             TARIFICATION
Technique de TAKE OR PAY:
 Volume garanti V=50/12Mm3/mois au prix P
M=PV
 V=50/12 +v,M=PV +aPv
Prix P pour 50/12 +frais variables pour tout volume
  supplémentaire
 V=50/12 –v ,M=PV+bPv
Prix P pour volume vendu+compensation pour
  charges fixes
 Formule d’indexation du tarif mensuelle avec un
  terme fixe
                                                 15
SCHEMA DE RECOUVREMENT

                                          concédant
             Prix contractuel Pc
CONCESSIONAIRE   Prix public Pp
                                   CONCESSIONAIRE
                                    DISTRIBUTEUR
     ONEP         Prix public Pp

            (Pc-Pp) est versé au Trésor Public
                                                      16
          Allocation des risques
risques                        concédant   privé
construction                                X
délai et coût investissement                X

marché                            X
recouvrement                                X
financement, intérêt                        X
légaux                            X
changes                           X
                                                   17
exploitation                                X
       CONTRÔLE-REGULATION

   comité de suivi présidé par un représentant de concédant ,
   ce président assiste aux réunions ordinaires du conseil
    d’administration du concessionnaire
    contrôle financier et comptable
   contrôle des travaux,approbation des études
   Contrôle de l’exploitation et de la qualité de l’eau
   Contrôle sur les tarifs
                                                          18
            RESULTATS
l’appel à la concurrence a conduit
     aux résultats suivants:
   Avant         Après
   PRIX =P NE    PRIX= 0.97*P
    COUVRANT      COUVRANT 40 M$
   PAS LES        D’INVESTISSEMENT
    INVESTIS      AU MOINS SUR
    SEMENTS      30 ANS


                                 19

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:2
posted:3/29/2013
language:Unknown
pages:19