Docstoc

iCampus_le_bon_usage

Document Sample
iCampus_le_bon_usage Powered By Docstoc
					                       UCL Université catholique de Louvain

                                      Institut de pédagogie
                                                universitaire
                                         et des multimédias




iCampus ... le bon usage




         Un guide réalisé par l’équipe iCampus
Editeur responsable : Marcel Lebrun, IPM - Réalisation : Brigitte Kerpelt, IPM
                                            Le nuage de tags a été réalisé avec WORDLE
                               iCampus … Le bon usage
Par ce livret, nous avons voulu atteindre trois objectifs :

   1. Vous faire découvrir l’ensemble des outils de votre plate-forme
   2. Vous accompagner dans la mise en place progressive des outils
   3. De ça, de là, vous donner des conseils pour mieux utiliser cet outil

Un petit conseil pour commencer : outre ce guide, qui est en quelque sorte un pas à pas pour
apporter des valeurs ajoutées à votre enseignement, vous verrez à côté de plusieurs outils (en
haut à droite de leur page), un petit bouton, en forme de point d’interrogation.




     Consultez-le … Il vous rendra service en vous donnant des informations
complémentaires au moment où vous en aurez besoin.

Dans le guide que nous vous proposons ci-après, nous avons mis en gras, les outils et
fonctions principales que vous rencontrerez tout au long de la scénarisation et du montage de
votre cours en ligne. Ces mots sont repris dans un index, en fin de guide, afin de vous aider le
mieux possible juste au moment où vous souhaiterez en savoir plus.




Voici donc 14 recommandations qui vont vous accompagner et qui vous aideront
certainement à progresser dans l’élaboration de votre cours en ligne !

Ces recommandations peuvent être lues les unes indépendamment des autres. Nous les avons
cependant organisées dans un scénario possible ou probable de la construction de votre cours
en ligne. C’est un chemin qui va de la transmission d’informations et de la mise à disposition
des ressources nécessaires à l’apprentissage pour se diriger vers des formes plus interactives
d’enseignement (interaction avec vous et entre les étudiants) pour aboutir à des dispositifs
misant sur l’activité des étudiants et la construction de leurs connaissances … Un pas à pas
en quelque sorte.

Nous voilà presque prêt à commencer. Vous venez de vous identifier comme créateur de
cours sur la plate-forme, vous avez cliqué sur Créer un site de cours, vous avez répondu à
quelques questions (nous y reviendrons à propos des Paramètres du cours), le cours se crée
sur la plate-forme, la page principale d’accueil s’ouvre …




                                                                                                 1
     1. La page principale de ton cours, vide tu ne laisseras pas


Arrivé sur la page du cours, l’étudiant rencontre à sa gauche une liste d’outils (nous en
reparlerons). À sa droite, une grande surface blanche … mystère !




Pourtant, c’est bien là que pourraient figurer, un message d’accueil, un rappel important, un
extrait en rapport avec le cours qui va bientôt être donné, le schéma de l’organisation du
cours, une question à réfléchir pour le prochain cours … De quoi montrer que le cours est
vivant, qu’il y a un pilote à bord … Vous sans aucun doute ! Il est facile de « garnir » cette
page d’accueil d’informations utiles et circonstanciées … Nous allons y arriver.


Déjà un petit conseil : vous voyez en haut à droite une fonctionnalité
Etudiant | Gestionnaire de cours qui vous permet à tout moment de voir ce que l’étudiant va
voir lorsqu’il se connectera et de revenir ensuite en mode gestionnaire de cours. Vous l’avez
deviné, les étudiants n’ont pas accès à toutes les fonctions dont vous disposez … Les écrans
des uns et des autres sont différents (par exemple, l’écran disponible pour la création des
exercices (pour vous) et l’écran de passation des exercices (pour l’étudiant) ne sont pas les
mêmes).




                                                                                                 2
Comment faire ? Lors de la création du cours, cette page contient un texte d’invitation en
Grisé. Ce Grisé veut dire que vous voyez ce texte mais que les étudiants ne le verront pas.




Un lien Ajouter un texte vous permet d’accéder à un éditeur, simple à utiliser et riche
d’opportunités, qui vous permettra de créer votre page en y incluant du style, des couleurs,
des tableaux, des images, une vidéo … Vous pouvez aussi par l’outil Attacher une ressource
existante mettre un lien vers une ressource déjà présente dans votre cours.
Voilà votre page principale bien garnie …




En mode gestionnaire de cours, ce que vous êtes, au bas de cette page principale, figurent trois
outils précieux dont nous vous reparlerons, tout au long de ce document.

Un Crayon pour modifier la page, un Croix rouge pour supprimer son contenu, un Oeil pour
la rendre temporairement visible ou invisible à vos utilisateurs.




Derrière le Crayon, se cache un véritable éditeur de texte qui vous permettra de composer
votre page, de la compléter, de travailler avec style, d’ajouter une image, un lien Internet … et




                                                                                               3
ceci, au fur et à mesure. Nous y reviendrons quand nous parlerons des documents et
ressources.
Remarquez aussi, en dessous des trois outils dont nous venons de parler, le lien Ajouter un
texte qui permettra d’ajouter au fur et à mesure d’autres informations sur cette page
principale.




Dans le cas où vous ajouteriez plusieurs blocs de textes, ceux-ci pourront être organisés (vers
le haut, en première place ou vers le bas) par le petit Triangle (avec sa pointe vers le haut ou
vers le bas) qui apparaîtra à côté des outils que nous venons de décrire.

Attention : la page principale est certainement un lieu qui attire l’attention et la tentation sera
grande d’y déposer des informations importantes. Cependant, la vigilance est de mise si vous
y déposez des informations déterminantes comme une consigne, une date d’examen …
L’information sur cette page est volatile et à force de la voir, on n’y prête plus attention. Pour
ces informations importantes, il est préférable de recourir à l’outil Annonces et d’envoyer le
message en question sur la boîte des étudiants. Ces messages sont conservés et cela évitera les
recours des étudiants « qui n’ont pas vu … ».



     2. Les outils inutiles ou non utilisés tu masqueras

Par défaut, lorsque vous créez un nouveau cours, « tous » les outils de base (implémentés par
l’administrateur de la plate-forme) sont activés. L’outil Modifier la liste d’outils vous
permettra parfois d’en rajouter d’autres, mais n’allons pas trop vite. A son arrivée sur votre
page, l’étudiant verra dès lors à peu près ceci.




Impressionnant sans doute, mais lorsque votre étudiant (ou un visiteur si votre cours est
ouvert) cliquera sur Agenda, il se verra annoncer qu’il n’y a « Aucun événement dans
l'agenda », sur Annonces, qu’il n’y a « Aucune annonce ». Sur Documents et liens, il verra
un document factice, donné pour l’exemple et que vous devriez vous empresser d’enlever …
Tout cela donne l’impression d’un grand chantier vide et génère une perte de temps
importante pour découvrir, enfin, l’outil effectivement utilisé.



                                                                                                  4
Comment améliorer cela ? Il s’agit en fait de masquer (rendre invisible aux utilisateurs) les
outils que vous n’allez pas utiliser, les outils que vous n’utilisez pas encore. Pour cela, en
mode gestionnaire de cours, vous cliquerez sur Modifier la liste d’outils.




Un tableau apparaîtra dans lequel vous pourrez gérer la visibilité des outils en cliquant sur
l’Oeil qui vous est familier … plus tard, quand vous aurez garni les outils (en mettant, par
exemple, une annonce dans l’outil Annonces), un autre clic sur cet Oeil permettra de rendre
cet outil à nouveau visible.




Insistons bien sur le fait que cet Oeil permet d’agir sur la visibilité des outils par vos étudiants
mais que vous, vous aurez toujours l’opportunité de garnir ces outils provisoirement cachés.
Pour vous, ces outils masqués seront toujours accessibles : ils apparaîtront en légèrement
Grisé sur la page principale.



      3. Des documents et liens tu useras, mais tu n’abuseras point

Les statistiques le montrent, vous utilisez beaucoup l’outil Documents et liens. Oui,
l’étudiant a besoin de ressources pour apprendre, mais, en ce domaine, il s’agira d’agir en
qualité plus qu’en quantité, en réfléchissant en valeur ajoutée et en complémentarité avec
d’autres supports (manuels de référence, supports papier, cédéroms …) et finalement en
structurant ce dossier pour qu’il ne devienne pas un fourre-tout. En outre, cet outil peut
contenir un maximum de 100 Mo.


3.1. La structure

Avant de se lancer (trop vite) dans le remplissage de cet outil, observons ce qui nous arrive
après un clic sur Documents et liens.




                                                                                                   5
Un peu comme avec le navigateur de votre système d’exploitation Windows, MacOS ou
Ubuntu, vous pouvez Ajouter un répertoire, pour organiser vos fichiers en répertoires et
sous-répertoires, les nommer et y ajouter une description. C’est très utile pour structurer vos
informations suivant les chapitres de votre cours, selon les semaines de cours, selon les
activités (cours, travaux pratiques …), selon la nature des documents (consignes pour le
projet, problèmes à résoudre et la documentation associée, images, diapos, critères
d’évaluation, examens …).

Finalement le bouton Remonter ainsi que le bouton Déplacer, vous permettront de naviguer
dans votre structure et de déplacer des documents d’un dossier dans un autre.




Vous avez repéré le document en Grisé ? Il est visible et accessible pour vous, invisible pour
vos étudiants (l’Oeil est fermé).

Comme nous l’avons dit, vous aurez à cœur d’effacer le document factice
« Example_document.pdf » … à l’aide de la petite Croix rouge, vous l’aviez deviné. Le
Crayon vous permettra de modifier le titre du document ou du dossier ainsi que leur
description. Intéressant aussi, l’Oeil (toujours là), vous permettra de composer votre
répertoire de documents en laissant temporairement certains documents et dossiers invisibles
pour les étudiants. Vous pourrez ainsi préparer les ressources à l’avance et les afficher
progressivement au fur et à mesure du déroulement du cours.

Un conseil : soignez bien vos titres de dossiers et de documents et adjoignez-y une description
claire et concise. Des conseils de lecture ou de degré d’importance (à lire absolument,
intéressant pour …, compléments à …, pour information) aideront vos étudiants dans leur
travail d’étude.

Une précision bien utile : devant la liste des documents, vous aurez souvent tendance à cliquer
sur le titre du document (par exemple, Consignes_pour_le travail) en espérant le modifier …
Il n’en est rien. Comme un peu partout sur la plate-forme, cliquer sur le titre d’un objet, donne



                                                                                                  6
accès à l’objet tout simplement. Pour le modifier (paramètre ou contenu), c’est le petit
Crayon qu’il faudra activer.

Voilà, vous venez de redécouvrir trois outils de votre plate-forme que vous retrouverez à
maints endroits : Modifier, Supprimer, Rendre visible ou invisible …




3.2. Les documents et les liens

Nous distinguerons les documents dont vous disposez d’une copie numérique sur votre
ordinateur (Ajouter un fichier), les liens (adresse url : http:// …) que vous voulez proposer
(Ajouter un lien hypertexte) et les documents que vous souhaitez créer de toutes pièces « à
partir de la plate-forme » (Créer un document).
C’est ainsi que la plate-forme, de LMS (Learning Management System) qu’elle est, devient
progressivement un CMS (Content Management System).




Vous pouvez mettre sur la plate-forme pratiquement tous types de documents : des pdf, des
feuilles excel, des images (les étudiants pourront en voir des vignettes miniatures), des textes
provenant d’éditeurs de textes, des sons, des vidéos …

Attention, néanmoins aux formats bizarroïdes ou peu courants … Il revient à l’utilisateur
d’être équipé de l’outil de lecture adéquat au document proposé. La description du document
peut aussi contenir de telles informations (par exemple, « Pour lire ce document, le player
VLC, téléchargeable sur http:// … est requis »)




Vous disposez par défaut d’un répertoire limité en taille … Un rappel, l’excès nuit en tout et
c’est la qualité qui doit primer. En cliquant sur Ajouter un fichier, vous pourrez rechercher
(Browse) dans votre ordinateur le fichier que vous souhaitez transmettre (on dit Upload) et
encore une fois, ajouter un commentaire qui décrira la nature, la portée, le caractère facultatif,
informatif ou incontournable du document, etc. Dans le cas de la transmission d’un ensemble

                                                                                                   7
de fichiers compactés (Zip ou Archive), en cochant la case adéquate, vous obtiendrez dans le
répertoire choisi, l’ensemble des fichiers de l’archive… Pratique pour une collection
d’images, par exemple.

Un conseil important : les étudiants nous le disent bien souvent, il y a beaucoup de documents
dans les cours sur la plate-forme, parfois beaucoup trop. D’autres nous disent leur intérêt pour
ces ressources en forme numérique et peu coûteuses.
N’oubliez pas que malgré ces technologies dites nouvelles, des technologies dites anciennes
peuvent aussi très bien faire l’affaire : une collection importante d’images … pourquoi pas un
cédérom ? Un syllabus … pourquoi pas une mise à disposition au service d’impression ? Tout
est question de mesure. L’outil Documents et liens de la plate-forme est idéal pour un texte
court en complément du syllabus, un schéma mis à jour, un protocole détaillé pour une manip
de laboratoire, des consignes pour un séminaire …
Et les PowerPoints ? Outils de présentation, ils ne peuvent remplacer un syllabus ou un
manuel de référence en bonne et due forme. Ils sont parfois demandés par les étudiants afin de
soulager la prise de notes et de structurer l’étude. À vous de voir !

Dans cet ordre d’idée, l’outil Services d’impression (disponible sur la page principale du
cours) rendra un service utile à vos étudiants. Il permet de faire imprimer à la DUC les
documents que vous jugez utiles ou indispensables.

En ce qui concerne les liens, pratiquement tout est possible … Un lien qui pointe vers une
page Web, un lien qui pointe vers un pdf installé quelque part sur un serveur …
Cliquant sur Ajouter un lien hypertexte, vous devrez donner un nom (comme vous voulez
mais explicite (par exemple, Infosphère ou Site de la BNF), l’adresse url (http:// …) et encore
une fois un petit commentaire descriptif … pensez au confort des étudiants.




Un conseil ici aussi : pensez bien pertinence, valeur ajoutée. Pointez avec le lien choisi sur
l’élément important ou signalez-le aux étudiants (dans le commentaire de l’adresse, vous
indiquerez : voir les ressources documentaires, le cas numéro 3 de la rubrique case studies, la
présentation de l’entreprise sous l’onglet « accueil » …).


Attention aux Droits d’auteurs relatifs aux documents que vous déposez sur la plate-forme
(surtout si votre cours est accessible aux tout-venant). N’hésitez pas à jeter un coup d’œil
sur le mémo iCampus et le droit d’auteur : http://www.uclouvain.be/97784.html

Finalement, vous voulez Créer un document de toutes pièces ? Votre plate-forme dispose
d’un outil permettant de composer des pages facilement, avec style (gras, italique, souligné,


                                                                                                8
textes en couleurs …) et riches en différents objets (image, son, vidéo …). L’outil qui apparaît
est le même que celui qui vous permet aussi de composer votre page d’accueil.




L’objet que vous composerez par cet outil est en fait une page Web (html) mais, rassurez-
vous, nul besoin de maîtriser des codes fastidieux. Une propriété évidente : comme la page
créée est une page Web, votre navigateur n’a pas besoin de faire appel à une application
auxiliaire (comme le logiciel Word), il peut la lire directement.
D’ailleurs la plupart des fonctions vous sont connues … Elles sont l’arsenal de tout bon
éditeur de texte, en permettant d’attribuer des styles, des types de polices, des attributs (Bold,
Italic …), de la couleur … , de justifier (gauche, droite, centré), de copier, couper, coller,
d’adjoindre des puces aux paragraphes, d’adjoindre un tableau …

Conseil : Tout à gauche, se trouvent les outils classiques qui permettent de couper, de copier
et de coller. Le quatrième outil (avec un W) permet de coller un bout de texte que vous avez
composé avec Word. Ceci vous évitera de coller des signes cabalistiques générés par votre
éditeur de textes.

On peut aussi :


   -        adjoindre une Image (déjà présente dans l’outil Documents et Liens ou présente
       sur votre ordinateur)


   -        intégrer une Vidéo présente sur un serveur (comme sur le serveur de Podcast) à
       l’aide d’une adresse Web


   -        et pourquoi pas une vidéo intéressante, interpellante de YouTube ou DailyMotion

   -        pour les plus expérimentés, un bout de code HTML, venant d’une autre
       application Web, comme un embed code (comme proposé par le serveur de Podcast et
       par YouTube, par exemple)



   -        et aussi un lien direct vers un outil de votre plate-forme. De quoi créer une sorte
       de chemin pédagogique, un scénario d’utilisation interactif …


                                                                                                  9
De quoi faire un travail de pro et de vous initier progressivement aux outils fantastiques du
Web 2.0. À part cela, rappelez-vous : structure, pertinence, variété. Un petit tour aux mémos
de l’IPM sur les supports de cours, ici tu feras.

http://www.uclouvain.be/97784.html



     4. A l’agenda, les activités principales tu mettras

Encore un Agenda ! Oui, c’est vrai mais ici, il s’agit de l’agenda de votre cours, de votre
enseignement … et des étudiants qui suivent votre cours. Bien évidemment, vous y indiquerez
les cours que vous donnerez en salle, mais aussi et surtout, les activités demandées et les
productions requises par les étudiants. Il constituera en quelque sorte l’échéancier de votre
cours. Cet agenda de votre cours sera combiné avec les agendas des autres cours de vos
étudiants au sein de l’agenda global de Mon Bureau iCampus accessible tout en haut de la
page principale.

Un conseil : Pensez bien à l’agenda des étudiants (ce qu’ils vont devoir faire tout au long du
cours) et pas tant à votre agenda.




Les fonctions accessibles sont claires. Dans la liste des événements, vous retrouvez les outils
déjà décrits : le Crayon pour éditer, corriger, compléter … la Croix pour supprimer, l’Oeil
pour rendre invisible l’information … Jusqu’à ce que vous décidiez, le temps opportun, de la
rendre visible.

Ajouter un événement, vous donnera accès à la définition des informations nécessaires : un
titre, la date et l’heure, la durée de l’événement, le lieu … L’éditeur, dont nous avons déjà
parlé, vous permettra d’écrire un commentaire, de décrire un événement en style et bien
illustré si nécessaire.



                                                                                              10
Une attention particulière sera portée à la fonction Attacher une ressource existante qui
permet d’inclure dans le message un lien pointant vers une ressource existante (un document,
un exercice, un forum …) de quoi dynamiser votre enseignement et favoriser l’activité just in
time des étudiants.



     5. Une description précise du cours tu donneras

Cet outil Description du cours vous aidera à rédiger ce qu’on appelle parfois « le Plan de
Cours ». Il s’agit de faire savoir et d’expliquer aux étudiants certaines composantes
(accessibles par un menu déroulant) de votre cours : Objectifs, compétences à développer par
les étudiants, le contenu (la matière), les activités proprement dites, les supports, les
ressources … et les modalités d’évaluation. De quoi rassurer les étudiants, les mettre au
courant de vos intentions, indiquer le sens de vos interventions, expliquer les liens avec la vie
socio-professionnelle … pas mal de facteurs de motivation !




Non négligeable, à chaque rubrique sont associées des questions à se poser, des points à ne
pas oublier … Il s’agit ici non pas de faire un double emploi avec le « Cahier des charges du
cours » mais de contextualiser ce dernier hic et nunc avec ce que vous ferez effectivement.
A la fois outil et guide de rédaction du plan de cours, cet outil vaut le détour.

Un conseil : Notez que, si ces rubriques ne suffisent pas, la rubrique « Autre » vous permet
d’en créer de nouvelles, plus adaptées peut-être à votre contexte.



                                                                                               11
     6. Tes étudiants, dans ton cours tu inviteras

Voilà, les différents éléments pour le démarrage du cours sont présents. Il est temps d’y
inviter les étudiants. Dans le cas de pédagogies actives ou interactives, il est nécessaire que
tous les étudiants soient inscrits au cours, ensemble et assez vite. Certains aussi voudront
minimiser le risque de la présence d’intrus qui sont parfois curieux, souvent non souhaitables.

Nous retournons sur la page principale du cours et allons travailler un peu sur les Paramètres
du cours.




Outre les données signalétiques du cours (nom, sigle, cotitulaires, catégorie, langue …), nous
allons nous intéresser aux accès et aux procédures d’inscription.




Pour les accès, vous pouvez très bien (1) laisser votre cours ouvert aux tout-venant, aux
internautes du monde entier et même aux moteurs de recherche de Google, (2) autoriser
l’accès seulement aux étudiants enregistrés à l’université qui peuvent s’authentifier sur la
plate-forme ou encore (3) le réserver à vos étudiants, en tout cas, ceux qui sont dûment
inscrits au cours en question, à votre cours sur la plate-forme.

Une bonne pratique est de se mettre en position (3) pendant la création du cours, de passer en
position (2) lorsque le cours est créé (pour permettre aux étudiants de s’inscrire) et de repasser
en position (3), une fois les inscriptions terminées.

Les inscriptions ? Vous le voyez, elles peuvent être (1) autorisées, (2) autorisées via une clé
d’inscription que vous définirez vous-même et que vous dévoilerez lors d’un premier cours en
présentiel ou alors (3) refusées.

Une bonne pratique est de choisir la position (3) pendant la phase de création du cours, puis
de passer aux positions (1) ou (2) au début du cours pendant une durée que vous définirez et
ensuite, les inscriptions terminées ou l’échéance étant arrivée, de repasser en position (3).
Vous pouvez aussi repasser en position (2) avec une clé d’inscription que vous donnerez aux
inévitables retardataires.



                                                                                               12
     7. La liste des utilisateurs, tu exploiteras

Parmi les outils proposés, la liste des utilisateurs vous permettra de gérer les utilisateurs du
cours, vos étudiants bien évidemment mais aussi vos cotitulaires, vos assistants …, en leur
donnant, par exemple, un droit de gestion du cours.




Parmi les fonctions, vous pourrez Ajouter un utilisateur : dans le cas d’une plateforme
connectée à un répertoire, vous aurez accès à un outil de recherche permettant de retrouver,
sur la base de certains critères, des étudiants ou des enseignants répertoriés … et de les
inscrire au cours en question en leur attribuant des droits comme ceux de tuteur ou de
gestionnaire.
Vous pourrez aussi Exporter la liste des utilisateurs au format csv (lisible par Excel
notamment). Bien pratique cet outil pour gérer des notes, trier les étudiants … Un clic sur les
intitulés des colonnes permet en effet d’ordonner les utilisateurs selon les noms de famille, les
profils …
Vous aurez aussi l’opportunité d’Envoyer un message aux utilisateurs du cours (via la
messagerie interne de votre plate-forme et avec un envoi simultané vers les adresses externes
indiquées par les utilisateurs). Il faut signaler que l’outil Annonces permet aussi d’envoyer de
tels messages à un utilisateur particulier, à une sélection d’utilisateurs, à un groupe via la
messagerie interne et via le mail.

La Gestion des groupes (comme l’outil Groupes) permet de créer des groupes, de les gérer
et de leur attribuer certaines propriétés et outils (voir plus loin).
Finalement, Désinscrire tous les étudiants est une des fonctions qui vous permettra de
remettre votre cours à neuf, d’une année à l’autre (comme Vider tous les groupes de l’outil
Groupes, comme Vider de l’outil Forums, comme Supprimer les annonces de l’outil
Annonces …). Attention à ne pas commettre l’irréparable toutefois.

Le petit Crayon, le revoilà encore, permettra de changer un Profil (Utilisateur, gestionnaire,
collaborateur), de préciser un rôle particulier dans le cours (coordinateur, enseignant, assistant
…), d’associer une fonction de tuteur à un utilisateur (ce sera utile pour la constitution des
groupes dans l’outil Groupes).

Un point important : La fonction Modifier la liste d’outils de la page principale permet
d’associer des droits (Accès autorisé, accès interdit, modification autorisée) à certains profils.
Par exemple, un collaborateur pourrait avoir accès aux documents, modifier un forum et se
voir refuser l’accès aux travaux … C’est un exemple bien évidemment).



                                                                                                   13
Liste des profils :
Anonyme : Visiteur anonyme (l'utilisateur n'est pas authentifié)
Invité : Visiteur du cours (l'utilisateur est authentifié, mais n'est pas inscrit au cours)
Utilisateur : Membre du cours (l'utilisateur est inscrit au cours sur la plate-forme)
Gestionnaire : Gestionnaire de cours
Collaborateur : Utilisez ce profil pour augmenter les droits d'accès de certains utilisateurs
dans votre cours

Tout ceci sera intelligemment combiné avec les accès qui seront donnés par vous dans les
Paramètres du cours. Par exemple, si vous interdisez l’accès à tous les outils sauf
Description du cours du profil « Anonyme » et que vous laissez le cours en accès libre, les
utilisateurs anonymes ne verront de votre cours que sa page d’accueil et la description de
votre cours.



      8. A tes étudiants, des annonces régulièrement tu feras

Nous allons pouvoir aller un peu plus vite maintenant. L’outil Annonces vous permet
d’afficher sur la plate-forme ou d’envoyer par courriel, une annonce aux utilisateurs
enregistrés dans votre cours (présents dans la liste des utilisateurs), à certains utilisateurs, à un
ou des groupes … nous reviendrons là-dessus. Utilisé avec sagesse et modération, voici
encore un outil qui rendra votre cours vivant … le professeur pense à nous.
Cet outil ne dispense pas l’enseignant de rappeler quelques consignes, quelques échéances …
lors du cours en présentiel.




L’outil Annonces (parmi d’autres outils) permet de rappeler aux étudiants des échéances, de
les aviser de préparer une question sur un thème donné pour un prochain cours et, faut-il le
dire, de leur faire savoir un message que vous avez oublié lors du dernier cours. Comme




                                                                                                  14
d’autres outils, les critères de pertinence et de just in time doivent jouer : recevoir chaque jour
un courriel de son professeur, c’est beaucoup.




A part cela, l’outil de composition du « texte » est l’éditeur que nous avons rencontré à propos
de la fonction Créer un document : texte structuré, composition en style, médias incorporés
… pas trop tout de même, surtout si vous envoyez cette annonce par la messagerie. Vous
pourrez aussi attacher une ressource déjà existante dans votre cours …

Une fois les annonces envoyées, il est très facile de gérer la liste des annonces, en revoir
l’ordre, en effacer, en rendre certaines, devenues obsolètes, invisibles …

Détail important : cette annonce qui, en principe, est affichée à « l’affichoir » (la liste des
annonces, les « bonnes vieilles valves ») de votre cours (accessible aux étudiants par l’outil
Annonces), peut aussi être envoyée par courriel aux étudiants : Envoyer cette annonce aux
étudiants inscrits via la messagerie interne.
Non seulement, cette annonce leur parviendra, chez eux, à l’adresse externe qu’ils auront
indiquée, mais ces annonces resteront également accessibles dans la messagerie interne
associée à tous vos cours.
Par rapport à un avis sur la page principale, évolutive, il est préférable de recourir à l’outil
Annonces pour informer les étudiants de consignes ou de dates importantes comme celles
relatives aux examens. Cela permet de garder les nécessaires traces de vos actions dans ce
sens.

Messagerie interne, Bureau, de quoi s’agit-il ?




Tout en haut de votre cours (bien visible), figurent deux fonctions intéressantes :

- Ma messagerie interne iCampus qui rassemble et conserve toutes vos annonces (envoyées
sur le mail des étudiants) de tous vos cours sur la plate-forme et toutes les informations
générées autour de vos cours.
- Mon bureau iCampus fait de même en rassemblant, vos cours, vos courriers et vos
événements d’agenda. A découvrir absolument !



     9. Des interactions avec les étudiants et entre les étudiants, tu susciteras

Il s’agit ici d’un point bien important que les technologies nous apportent, qui favorise les
interactions entre les étudiants que ce soit dans une pédagogie de type collaborative (en
groupe) ou dans un enseignement plus traditionnel. Mais, ces échanges, il est nécessaire de les
structurer, de les organiser.



                                                                                                 15
Voici donc quelques points importants pour structurer les échanges dans le cadre de forums,
sortes d’agoras virtuelles qui n’oblitèrent pas les contacts humains mais qui les prolongent, les
structurent et les réifient par la nécessité du passage par l’écrit. L’outil Forums est là pour
vous permettre d’organiser tout cela facilement, de structurer les discussions, d’en retirer les
meilleurs profits pour votre enseignement et pour l’apprentissage de vos étudiants.

Comprenons bien la structure des forums : ils sont classés en (a) Catégorie (par exemple, le
cours magistral ou les forums de groupe) ; dans chaque catégorie, il y a possibilité (b) d’ouvrir
un ou des Forums (dans la première catégorie relative au cours, un forum pour les questions
au professeur ou un autre forum pour la discussion d’un cas vu au cours et dans la deuxième
catégorie relative aux Groupes, le forum du groupe 7, on y reviendra). Ces deux possibilités
de structure (catégories et forums) sont accessibles seulement au professeur. Les fonctions
Ajouter une catégorie et Créer un forum sont là pour ça.




Dans chaque forum, on peut ouvrir (c) un nouveau sujet ou fil de discussion
   - dans le premier cas, catégorie Cours Magistral, forum Questions au professeur, le
       concept d’entropie,
   - dans le deuxième cas, catégorie Forums des groupes, forum du groupe 7, une
       proposition faite par les étudiants d’un thème de travail.

A chaque sujet, correspondra évidemment une succession de messages (d) .




La figure nous montre, au tout début d’un cours à propos de l’eLearning, trois catégories
(Général, Réflexions et Forums des groupes). Dans la catégorie Réflexions, deux forums sont
ouverts, l’un sur le parcours d’apprentissage (nous y reviendrons), l’autre sur une


                                                                                              16
expérimentation d’un outil de conférence … Par ailleurs, le forum du groupe 1 comporte trois
fil de discussion totalisant 11 messages. Les date et heure du dernier message sont indiqués.

Important : un clic sur le titre du forum (par exemple, Réunion virtuelle sur Dimdim) donne
accès au forum en question, le Crayon permet de modifier son titre, sa description … la
Croix rouge de le supprimer (attention). La fonction Vider conserve le forum mais le vide
des sujets et des messages … Pratique pour conserver des éléments de son cours, tout en le
nettoyant, d’une année à l’autre.

Conseil : On remarquera l’importance de donner aux objets (catégories, forums …) des titres
parlants et de les accompagner d’une courte description.

En effet, les forums sont des outils d’apprentissage collaboratif et à ce titre, même si
l’empreinte technologique est forte, ils n’échappent pas aux grandes règles de l’apprentissage
collaboratif : l’importance d’une tâche adéquate, de problèmes plutôt ouverts, l’exercice de
compétences du type analyse, synthèse, confrontation constructive, évaluation, critique …,
l’organisation comme préalable ou comme objectif du travail, le regard attentif, compréhensif
d’un « tuteur » (vous, peut-être), un accompagnement en souplesse mais effectif. Surtout,
donner de temps en temps des feedback ou intégrer cette activité dans votre cours en
présentiel : J’ai vu sur le forum que … J’ai relevé telle bonne idée … La question assez
générale qui se pose est … Une autre idée dans ce sens : terminez votre cours par une
question ou soumettez un cas, un problème, ouvrez un forum, récoltez les avis … et sutout
exploitez-les au cours suivant : un must !
Un forum ouvert auquel le professeur ne participe pas, auquel il ne fait pas référence dans son
cours est … un forum « mort » ou pire encore, un forum qui dégénère.




Un dernier détail mais d’importance : la création de sujets et de messages est accompagnée
d’un éditeur bien complet qui permet mise en page, adjonction d’images et de vidéos … bref
l’outil d’édition que nous avons déjà vu dans la fonction Ajouter un texte de la page
d’accueil ou dans la fonction Créer un document dans l’outil Documents et liens. A vous de
« jouer » !



     10. À l’apprentissage collaboratif, tu veilleras

De toutes les manières, nous apprenons aussi par les autres. De toutes les manières, les
étudiants apprennent aussi entre eux. Comme pour les forums, loin de remplacer les relations
humaines fondatrices, l’outil Groupes permet d’organiser, de créer la communauté, d’outiller
les étudiants et avec d’autres outils (Forums, Wikis …) de prolonger, de soutenir, de
conserver les traces du travail de groupe, parfois bien « volatil ». Verba volant, scripta
manent.

Une fois vos étudiants inscrits, l’outil Groupes va vous permettre de les associer et de les
doter des outils nécessaires à leur travail collaboratif. Comme nous l’avons dit plus haut,


                                                                                               17
l’outil collaboratif avec les TIC requiert une réflexion sur l’apprentissage collaboratif « tout
court ».




A vous de fixer la taille des groupes. Ayez bien en tête que si, lors d’une séance en présence,
des groupes de 7-8 étudiants sont adéquats généralement, en ligne, des groupes de 4-6
étudiants sont idéaux. Hé oui, travaillez en ligne n’est pas si simple.

Vous avez 60 étudiants inscrits ? Vous voulez des groupes de 5 ? La fonction Créer un ou
plusieurs groupes fera le travail ! Il vaut mieux ne pas en créer trop au départ (éparpillement)
et en rajouter par la suite si nécessaire.




Vous pourriez très bien activer la fonction Remplir le(s) groupe(s) (automatique), mais les
étudiants préfèrent bien souvent s’associer eux-mêmes. A vous de voir : objectif de
divergence (des points de vue) ou objectif de production (par la connivence). La fonction
 Propriétés des groupes permet de régler tout cela et de fournir aux groupes les outils
adéquats. Allons-y !




La case « Les étudiants sont autorisés à s’inscrire eux-mêmes dans les groupes » sera cochée
si vous décidez de laisser faire les étudiants. Vu les impératifs et les consignes du travail de
groupe, il est utile de laisser cette faculté ouverte pendant un temps limité, de la fermer à
l’échéance et alors de compléter les groupes incomplets ou mieux de créer des groupes pour
les retardataires . Des consignes claires sont impératives et susceptibles « d’accélérer le
processus ». La Description du cours ou un document bien visible dans Documents et liens
vous y aideront.
Dans certains dispositifs, il est utile qu’un étudiant puisse être inscrit dans plus qu’un groupe :
tel est l’objet du menu suivant, Limite qui propose un choix à effectuer.


                                                                                                   18
Finalement, vous déciderez si chaque groupe (et les outils associés) est Privé (les étudiants
d’un groupe ne peuvent « voir ce qui se passe dans un autre groupe ») ou Public (les groupes
s’observent et apprennent les uns des autres).

Conseil : Réfléchissez bien aux options prises dans ce menu. Tout à la fois, elles déterminent
et sont au service du dispositif (Temps, personnes impliquées, tâches, ressources, productions
…) que vous souhaitez.

Venons-en maintenant à la question des outils associés à chaque groupe. C’est bien
évidemment l’enseignant qui décide du choix des outils qui seront rendus disponibles aux
étudiants pour effectuer leurs travaux.

   -   un outil Documents et liens qui fonctionne comme le vôtre, celui du cours (mais
       celui-ci est limité à 10 Mo). Les étudiants pourront Ajouter un répertoire, Ajouter
       un fichier, Ajouter un lien hypertexte et Créer un document bien achalandé …
       Tout un programme. Vous y avez bien évidemment accès. Le moment venu, les
       étudiants pourront décider de Publier leur travail dans l’outil Travaux dont nous vous
       reparlerons.
       Une idée : l’outil Créer un document au sein d’un Groupe est intéressant pour vos
       étudiants. Le Crayon permet, en effet, aux membres du groupe de modifier le
       document proposé par l’un des membres. Ainsi, les étudiants du groupe disposent d’un
       outil d’écriture de documents « à plusieurs mains ». Google docs n’est pas si loin …
       Mais attention, car l’outil ne prend pas (encore) en compte les différentes versions et
       la gestion des conflits (deux utilisateurs qui travaillent en même temps).
   -   Un outil Forums (du groupe) dans lequel les étudiants pourront lancer un Nouveau
       sujet, placer un message (avec l’éditeur complet), répondre à un message d’un
       collègue étudiant …
   -   Un outil Wiki (un outil de création de pages Web, écrites à plusieurs mains et avec la
       possibilité d’établir des liens entre les pages … ), nous y reviendrons.
   -   Un outil Discussion qui permet l’interaction synchrone (on peut appeler cela un chat),
       en interagissant ensemble au même moment par l’intermédiaire du clavier (nos amis
       francophones d’Amérique du Nord appellent cela du clavardage).

Une dernière remarque : dans un séminaire où nous souhaitons un travail personnel,
autonome, réflexif … de la part des étudiants, rien n’empêche d’ouvrir un groupe par étudiant
… Il disposera ainsi de tous les outils pour son travail personnel et il pourra toujours
communiquer avec les autres via « son » forum devenu ainsi page personnelle, une sorte de
blog finalement.



     11. Des travaux, tu proposeras comme signes des apprentissages
réalisés.

Proposer des travaux aux étudiants est une façon de les rendre actifs et de leur donner
l’occasion de manifester les compétences qu’ils acquièrent ou qu’ils ont acquises. Comme
toujours, il s’agit de jauger correctement le travail demandé et de le concevoir dans une
optique qui doit englober les différentes demandes au niveau de l’année d’étude et du
programme. Variété, pertinence et cohérence sont des concepts à bien mesurer.


                                                                                            19
Vos étudiants sont inscrits, ils travaillent seuls ou en groupes, voici venu le temps où ils
devront déposer, à votre intention, leurs travaux sur la plate-forme.

L’outil Travaux permet d’ouvrir une session (avec date d’ouverture et de fermeture pour la
soumission des travaux par les étudiants) ou alors plusieurs sessions pour favoriser le travail
régulier (plusieurs petits travaux à remettre à des moments bien précis tout au long du
quadrimestre).




Allons-y : Télécharger les travaux soumis vous permettra de télécharger sur votre
ordinateur les travaux d’une session. Ils seront ainsi un peu plus disponibles mais n’oubliez
pas que ces travaux peuvent toujours être visualisés aussi sur l’écran.

Conseil : dans le cas d’une évaluation certificative, il est important de conserver une copie de
sécurité des travaux remis par les étudiants.

Créer un nouveau travail vous permettra de préparer une session de travail.




Vous y êtes déjà un peu habitué : un titre (concis, interpellant) et une description. De nouveau,
l’éditeur est à votre disposition pour décrire en quelques mots la nature du travail ou pour
proposer une situation-problème complexe avec des images, une présentation sonore et
visuelle du cas à étudier, un lien vers un autre outil …

Passons aux paramètres de la session de travail :




                                                                                                20
Les étudiants peuvent soumettre un fichier (composé par ailleurs sur leur ordinateur), une
réponse sous la forme d’un texte élaboré (avec l’éditeur que vous connaissez bien) ou les
deux. Vous choisissez s’il s’agit d’un travail individuel (les étudiants inscrits au cours) ou un
travail de groupe (auquel cas, un étudiant du groupe constitué soumettra le travail au nom du
groupe) ; les échéances, votre degré d’ouverture pour les soumissions tardives et le degré de
visibilité de « l’œuvre » par les autres utilisateurs (vous, les propriétaires du travail, tous les
étudiants).

Quelques conseils : il nous semble nécessaire de bien définir la portée du travail, les
consignes et les critères de qualité (ce que vous attendez). Un document de consignes pourra
être déposé dans le dossier adhoc de l’outil Documents et liens. Vous y ferez référence dans
la description du travail.

Les plus initiés verront même que la fonction de la page principale Modifier la liste d’outils
permet de Gérer les liens externes (par exemple, vers un document de l’outil Documents et
Liens) afin de faire apparaître en page principale un lien vers une page ou un document
important.

Lorsque vous aurez reçu les travaux, vous en verrez la liste dans l’outil Travaux et vous
pourrez y déposer une appréciation … C’est un point important pour soutenir la motivation
des étudiants et leur donner l’appréciation (même brève) qu’ils attendent bien évidemment.

Le premier travail est créé. Comme d’habitude, vous pouvez le modifier (titre, description,
échéance …), le rendre momentanément invisible avec les outils (le Crayon, la Croix rouge,
l’Oeil) que vous connaissez bien.




Un clic sur le titre du travail vous fera accéder aux différents travaux soumis. Un clic sur un
travail particulier vous permettra d’en prendre connaissance, de joindre une appréciation
toujours avec l’éditeur), ou d’adjoindre un document général d’évaluation.




                                                                                                  21
Un dernier point : du côté des étudiants, ils pourront composer directement une réponse
(Nouvelle soumission) ou soumettre un fichier présent sur leur ordinateur,




ou alors via l’outil Documents et liens dont ils disposent (dans le cadre des outils associés à
un groupe). Il leur suffira d’y choisir le document (le travail final) et de le Publier.




     12. Des occasions d’apprentissage et des exercices variés tu proposeras

L’entraînement fait partie de l’apprentissage. Nous insisterons surtout ici sur l’aspect formatif
en donnant aux étudiants des outils qui permettent de jauger leur mémorisation, leur
compréhension, leur faculté d’application des connaissances acquises.

Conjointement à l’outil Travaux, plus spécialisé dans la production de réponses ouvertes (un
avis, une revue d’un article de la littérature scientifique, la production d’hypothèses, une
analyse d’une situation, une argumentation détaillée, une prise de position, des pistes d’action,
une synthèse …), l’outil Exercices est davantage orienté vers la validation de réponses
brèves, de choix à effectuer, d’organisation de concepts … dans le cadre de réponses
davantage fermées.

Allons-y. L’outil Exercices vous demandera de donner le titre de votre exercice (un ensemble
de questions) et de le décrire. La présence de l’éditeur vous rappelle qu’il peut s’agir d’une
simple description du contenu mais aussi de la présentation avec style et illustrée d’une
véritable situation problème ou d’un cas que les questions subséquentes viendront
décortiquer, analyser, développer. On peut dépasser largement l’idée simple d’un exercice
« où il n’y qu’à cliquer ».




                                                                                               22
Des possibilités avancées vous sont également offertes par le bouton Avancé afin de définir
les modalités des exercices : la période, la durée allouée à l’exercice, le nombre d’essais
autorisés, l’anonymat ou non, l’affichage des réponses …




Voilà l’exercice est créé. Il faut maintenant lui associer des questions …




Après un bref examen du nouveau menu associé à l’exercice (vous pouvez d’ici faire un
Retour à la liste des exercices du cours, Modifier les propriétés de l’exercice courant et
même Récupérer une question d’un autre exercice), nous allons donc cliquer sur Nouvelle
question.
Vous êtes déjà bien habitué à la page qui apparaît et qui vous invite à donner un titre, une
description (avec style et illustrations visuelles et/ou sonores éventuelles), d’annexer un
fichier (un texte à lire avant de répondre aux questions). Aussi de choisir le type de
questionnement et de réponse que vous souhaitez.




                                                                                              23
Les possibilités techniques sont énormes : inclure une question sonore à traduire, analyser une
situation entre un médecin et son patient (par une Vidéo associée) , proposer une figure à
décoder (une Image) … à vous de travailler la pertinence pédagogique, l’outil ne peut pas
tout !

Les Choix multiples (Réponses unique), les choix multiples (Réponses multiples) et les
Vrai/Faux (les réponses étant ici soit vrai, soit faux) se comportent de la même façon. Des
réponses sont proposées par vous (deux sont proposées, mais vous pouvez en rajouter pour les
choix multiples), une ou plusieurs sont indiquées par vous comme étant le (ou les) « Choix
attendu (s)». En outre, chaque réponse peut être accompagnée d’un commentaire : Ce n’est
pas correct parce que …, c’est effectivement la (ou une des) bonne(s) réponse(s) parce que …
Pour entrer ces réponses et commentaires, le petit éditeur bien connu (un peu plus restreint)
est toujours disponible. N’oubliez pas aussi d’adjoindre une pondération … sinon l’étudiant
obtiendra un 0/0 peu flatteur !

Voici ce que cela peut donner (approximativement, ce que verra l’étudiant) :




Et voici le feedback qu’il reçoit après avoir fourni ses réponses :




Les Textes à trous sont assez simples à mettre en place. Vous injectez un texte dans l’espace
prévu, vous mettez entre [crochets] les mots qui disparaîtront du texte et que l’étudiant devra


                                                                                             24
retrouver … Comment ? Soit en remplissant lez zones vides, soit en faisant son choix dans
une liste à laquelle vous pourrez adjoindre des distracteurs.

Conseil : les Textes à trous peuvent ne contenir qu’un trou … une façon intéressante de
demander aux étudiants une réponse ouverte courte.

Finalement, les Appariements permettent de faire coïncider une première liste (même si
l’exemple est connu, une liste de pays) et une deuxième (la liste des capitales). Que de
perspectives … la deuxième liste peut être plus longue que la première (elle contient des
distracteurs), la première plus longue que la seconde (des réponses de cette dernière
intervenant plusieurs fois).

L’outil Exercices est un peu plus complexe, pas vrai ? Il contient son propre éditeur
d’exercices, ce qui vous facilite la vie. Vous pouvez aussi exporter des exercices (compatibles
avec le standard IMS QTI ou encore en PDF) pour les conserver ou les utiliser dans un autre
cours et les importer ensuite dans ce cours et vice-versa. Ainsi, des exercices fabriqués dans
d’autres outils externes peuvent être importés dans la plate-forme. Nous entrons ici dans un
domaine difficile, en mouvance … celui de l’interopérabilité des systèmes. Des outils
externes comme Netquiz permettent de telles exportations. Ces outils externes peuvent ainsi
être greffés à la plate-forme. Vos gestionnaires y veillent.

A voir ! Dans un exercice, vous pouvez récupérer une question d’un autre exercice. Plus
loin encore, dans la liste des exercices que vous avez préparés, il est possible aussi d’accéder
à la Banque de questions de tous les exercices de votre cours.

Un dernier conseil : si vous voulez voir des exemples, vous inspirer, recevoir quelques
conseils, le « cours » QCM0000 sur iCampus est fait pour vous :
http://tinyurl.com/yz5ww7p




     13. Pour favoriser l’apprentissage, un cheminement tu indiqueras

Organiser la passation des exercices, des lectures, un visionnement d’un document … Tel est
le propos du Parcours pédagogique. Vous l’avez vu, jusqu’ici, nous avons parlé de
ressources relativement éparpillées dans différents outils comme Documents et liens et
Exercices.
Le propos de ce nouvel outil est d’organiser séquentiellement les activités d’apprentissage …
de quoi favoriser un apprentissage autonome ou à distance.

Conseil : Avant d’utiliser le parcours pédagogique qui sert à organiser les ressources
disponibles, il faut évidemment préparer ces ressources dans les différents outils concernés de
la plate-forme.

On y va ? En cliquant sur l’outil Parcours pédagogique de la page principale, il vous sera
donné la possibilité de Créer un nouveau parcours pédagogique. Vous l’avez deviné, on
vous demandera un titre et une petite description (explicite quand même).




                                                                                               25
Nous venons de créer, dans l’exemple ci-dessus, le parcours « Enseigner 2.0 tout un
domaine ». Vous pouvez aussi Importer un parcours qui aurait été exporté à partir d’un
autre cours ou développé dans d’autres outils (comme eXe ou Opale) et finalement assurer le
Suivi des parcours.

Nous le savons, cliquer sur le titre du parcours nous donne accès au parcours qui est bien
évidemment encore vide pour le moment. Pour aller plus loin, cliquons sur le petit Crayon
jaune (modifier).

Vous allez avoir l’occasion d’ajouter au parcours des éléments du dossier « Documents et
liens » par la fonction Ajouter un document, d’ajouter des exercices par la fonction Ajouter
un exercice et d’ajouter des titres à des ensembles d’activités par la fonction Ajouter un
titre. Voilà ce que cela donne.




On y voit deux chapitres (des titres obtenus par Ajouter un titre), trois documents ou liens
obtenus par Ajouter un document) et un exercice (Ajouter un exercice).

Outre les fonctions bien connues (Crayon pour modifier, Croix rouge pour supprimer et Oeil
pour la visibilité), arrêtons nous sur quelques particularités :

   -        ou       : Pour un des éléments du parcours, il s’agit de donner l’accès à l’élément
       qui suit ou de le rendre bloquant : pas possible d’aller plus loin, si l’exercice n’a pas
       été fait ou si le document n’a pas été ouvert.
   -        : Cet outil déjà rencontré permet de faire voyager l’élément en question d’une
       partie à une autre (identifiée par son titre) ou de mettre l’élément au tout premier
       niveau (root).
   -              : Faut-il vous le dire, voilà deux boutons qui permettent de déplacer
       l’élément vers le haut ou vers le bas dans la hiérarchie.

Finalement, voici la visualisation de l’écran de l’étudiant : il a réalisé l’exercice « deuxième
essai » et a accédé dès lors à une conférence de Michel Serres dans le deuxième chapitre.


                                                                                                   26
     14. La vie par l’image, à ton cours, tu donneras

Nous avons, tout au long de ces pages, déjà décrit les possibilités énormes de l’éditeur qui se
trouve un peu partout dans les outils de la plate-forme : ajouter des Images, du Son, des
Vidéos, un bout de code HTML …
Voici les fonctions de l’éditeur qui permettent l’injection de tels médias dans des pages
réellement sophistiquées :




Nous l’avons déjà dit le bouton HTML permet d’incruster un bout de code HTML dans votre
page. Il peut s’agir d’un embed code comme les fournissent souvent les sites de diffusion de
vidéos (faut-il citer YouTube ?). Le serveur de Podcast permet d’obtenir ce genre de code.

La plate-forme est aussi équipée d’un Podcast reader, un de ses derniers outils. Vous ne
l’avez pas vu ? C’est vrai, il est bien caché.
Pour l’obtenir, il faut aller sur la page principale, cliquer sur Modifier la liste d’outils,
ensuite cliquer sur Ajouter ou supprimer des outils et finalement ajouter le Video Podcast
Reader.

Ce nouvel outil est assez simple à utiliser :




Ajouter un podcast vous demandera de fournir l’adresse du flux (une adresse qui se termine
généralement par .xml). Vous aurez toujours l’occasion d’éditer, de supprimer de rendre


                                                                                              27
invisible le podcast. L’intérêt de cette technologie ? En fait, vous disposez d’un abonnement à
un site de distribution (comme cela existe pour les sites des grands quotidiens) et les
modifications (ajouts, suppression …) seront automatiquement répercutées sur le site de
lecture. Les étudiants auront l’occasion de s’abonner avec leurs lecteurs favoris … Votre
cours leur sera accessible sur leur mobile !




                                                                                            28
TABLE DES MATIERES



   1. LA PAGE PRINCIPALE DE TON COURS, VIDE TU NE LAISSERAS PAS ..............................................2



   2. LES OUTILS INUTILES OU NON UTILISES TU MASQUERAS .................................................................4



   3. DES DOCUMENTS ET LIENS TU USERAS, MAIS TU N’ABUSERAS POINT..........................................5



   4. A L’AGENDA, LES ACTIVITES PRINCIPALES TU METTRAS ................................................................10



   5. UNE DESCRIPTION PRECISE DU COURS TU DONNERAS ...................................................................11



   6. TES ETUDIANTS, DANS TON COURS TU INVITERAS ............................................................................12



   7. LA LISTE DES UTILISATEURS, TU EXPLOITERAS.................................................................................13



   8. A TES ETUDIANTS, DES ANNONCES REGULIEREMENT TU FERAS ..................................................14



   9. DES INTERACTIONS AVEC LES ETUDIANTS ET ENTRE LES ETUDIANTS, TU SUSCITERAS .......15



   10. A L’APPRENTISSAGE COLLABORATIF, TU VEILLERAS ....................................................................17



   11. DES TRAVAUX, TU PROPOSERAS COMME SIGNES DES APPRENTISSAGES REALISES...........19



   12. DES OCCASIONS D’APPRENTISSAGE ET DES EXERCICES VARIES TU PROPOSERAS.............22



   13. POUR FAVORISER L’APPRENTISSAGE, UN CHEMINEMENT TU INDIQUERAS..............................25



   14. LA VIE PAR L’IMAGE, A TON COURS, TU DONNERAS .......................................................................27




                                                                                                                              29
INDEX
                                          A                                                                                           H
Agenda...........................................................................4,10      HTML ........................................................................... 9,27
Ajouter ou supprimer des outils................................... 27
Ajouter un document ..................................................... 26                                                           I
Ajouter un événement.................................................... 10
Ajouter un exercice ........................................................ 26            Image........................................................................ 9,24,27
Ajouter un fichier ........................................................7,19            Importer un parcours.................................................... 26
Ajouter un lien hypertexte ......................................7,8,19
Ajouter un podcast ......................................................... 27                                                       M
Ajouter un répertoire..................................................6,19
                                                                                           Ma messagerie interne iCampus.................................. 15
Ajouter un texte ........................................................3,4,17
                                                                                           Modifier la liste d’outils ................................4,5,13,21,27
Ajouter un titre ............................................................... 26
                                                                                           Modifier les propriétés de l’exercice ........................... 23
Ajouter un utilisateur .................................................... 13
                                                                                           Mon Bureau iCampus .............................................. 10,15
Ajouter une catégorie..................................................... 16
Annonces ............................................................ 4,13,14,15
Appariements .................................................................. 25                                                    N
Attacher une ressource existante ..............................3,11                        Nouveau sujet.................................................................. 19
                                                                                           Nouvelle question ........................................................... 23
                                          B
Banque de questions....................................................... 25                                                         O
                                                                                           Oeil.........................................................................3,5,21,26
                                          C
Catégorie .......................................................................... 16                                               P
Choix multiples ............................................................... 24         Paramètres du cours ................................................. 12,14
Crayon................................................................ 3,17,21,26          Parcours pédagogique ................................................... 25
Créer un document........................................ 7,8,15,17,19                     Podcast .......................................................................... 9,27
Créer un forum ............................................................... 16          Privé.................................................................................. 19
Créer un nouveau parcours pédagogique................... 25                                Propriétés des groupes................................................... 18
Créer un nouveau travail .............................................. 20                 Public................................................................................ 19
Créer un ou plusieurs groupes ..................................... 18                     Publier......................................................................... 19,22
Créer un site de cours ...................................................... 1
Croix rouge..................................................... 3,6,17,21,26                                                         R

                                          D                                                Récupérer une question d’un autre exercice ........ 23,25
                                                                                           Remonter ........................................................................... 6
Déplacer ............................................................................. 6   Remplir le(s) groupe(s).................................................. 18
Description du cours .................................................11,18                Retour à la liste des exercices ....................................... 23
Désinscrire tous les étudiants........................................ 13
Discussion......................................................................... 19                                                S
Documents et liens ...................................... 4,5,8,21,22,25
Droits d’auteurs ................................................................ 8        Services d’impression ...................................................... 8
                                                                                           Suivi des parcours .......................................................... 26
                                          E
                                                                                                                                      T
Envoyer un message aux utilisateurs du cours .......... 13
Etudiant I Gestionnaire de cours ................................... 2                     Télécharger les travaux soumis.................................... 20
Exercices .....................................................................22,25       Textes à trous .................................................................. 24
Exporter la liste des utilisateurs................................... 13                   Travaux.............................................................19,20,21,22
                                                                                           Triangle.............................................................................. 4
                                          F
                                                                                                                                      V
Forums ...................................................................13,16,19
                                                                                           Vidéo......................................................................... 9,24,27
                                          G                                                Video Podcast Reader.................................................... 27
                                                                                           Vider tous les groupes.................................................... 13
Gérer les liens externes .................................................. 21             Vrai/Faux......................................................................... 24
Grisé..............................................................................3,5,6
Groupes ..................................................................13,16,17                                                    W
                                                                                           Wiki .................................................................................. 19




                                                                                                                                                                                30

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:0
posted:3/23/2013
language:French
pages:34