Docstoc

SOMMAIRE - EPP Group

Document Sample
SOMMAIRE - EPP Group Powered By Docstoc
					                                                                                         Mai 2011
                                                                                            N°19




              EPP Group
              Political Strategy Unit




                                                           Watching brief



                                      SOMMAIRE
•	 CONCLUSIONS DES JOURNÉES D’ÉTUDES DU GROUPE DU PPE AU
   PARLEMENT EUROPÉEN À PALERME, ITALIE, 4-6 MAI 2001
    (Juan Salafranca, Paolo Licandro, Adriaan Bastiaansen, Kai Wynands, Oliver Dreute)


•	 COMMENT RÉPONDRE À LA CONTAGION DU POPULISME EN EUROPE ?
    (Christine Detourbet)


•	 L’AVENIR DE SCHENGEN ET LA MENACE DU POPULISME AU SEIN DE L’UE
    (Vittoria Venezia)


•	 L’EUROPE PEUT-ELLE ECHAPPER A LA RIGUEUR?
    (Baptiste Thollon)


•	 «POPULISMES: LA PENTE FATALE»
    (Baptiste Thollon)



•	 ACTUALITÉ DES FONDATIONS

- EIN Newsletter (Baptiste Thollon)

- CES Newsletter
- La Fondation Robert Schuman (György Hölvényi)

                                                                                             FR
Groupe du PPE au Parlement européen                                                             1
2   Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                          Mai 2011
                                                                                                                 N°19




JOURNÉES D’ÉTUDES DU GROUPE DU PPE
AU PARLEMENT EUROPÉEN
PALERME, Italie / 4-6 Mai 2011- Conclusions

PARTie   i  :   ReCONSTRUiRe     UN exploité par des forces non-démocratiques, voire
PARTeNARiAT FORT eN MÉDiTeRRANÉe : terroristes.
UNe RÉPONSe À LACRiSe DANS Le MONDe
ARABe eT Le NORD De L’AFRiQUe       Les aspirations des peuples sont également le résultat
                                                            d’une situation économique et sociale extrêmement
Depuis décembre 2010, le sud de la Méditerranée a vu        fragile. Ainsi, au-delà du dialogue politique, l’UE doit
se soulever des mouvements populaires exigeant des          se concentrer sur l’amélioration des conditions sociales
réformes démocratiques, la reconnaissance des libertés      et économiques des populations locales.
et de la dignité des populations du monde arabe. Ces
valeurs sont l’âme même de l’UE et du Groupe PPE, et        L’investissement et les échanges commerciaux doivent
nous nous devons de saluer le courage de ces peuples.       être davantage encouragés entre les deux rives de la
Tout en condamnant fermement tout acte violent de           Méditerranée, mais également entre les pays du sud.
répression par les régimes concernés, il est impératif      Le commerce et la coopération sud-sud sont essentiels
d’augmenter nos efforts en faveur des états n’ayant pas     pour le développement de la région. Dans ce contexte,
encore entamé de réformes démocratiques, et où les          l’accord d’Agadir pourrait être le point de départ pour
populations subissent ces répressions, et d’assister les    une véritable intégration régionale.
pays de la région dans leur transition démocratique.
                                                            L’engagement déterminé en faveur de la démocratie doit
Le Groupe PPE, majoritaire dans toutes les institutions     être récompensé. Dans ses relations avec ses partenaires,
européennes, doit assumer son rôle de leader et             l’UE doit favoriser les pays dont l’engagement est suivi
impulser une nouvelle stratégie européenne vis-à-vis de     de résultats tangibles dans le renforcement de l’état
ses voisins du sud. Une stratégie fondée sur le partage     de droit, la mise en place d’institutions transparentes
et la diffusion de ses valeurs et sur son expérience en     et démocratiques, la promotion des libertés et droits
matière de promotion de la démocratie, de l’Etat de         fondamentaux, la lutte contre la corruption, la création
droit et du respect des droits de l’homme. Cette nouvelle   d’infrastructures sociales et économiques solides et la
approche implique une révision profonde de la politique     formation d’une main d’œuvre qualifiée.
européenne de voisinage et la revitalisation de l’Union
pour la Méditerranée. Il est urgent que le Groupe PPE       Cependant, la réponse européenne ne doit pas uniquement
identifie, en étroite coopération avec le PPE et ses        être économique. L’Union, en tant qu’acteur politique,
fondations politiques, des partenaires politiques et des    doit jouer un rôle proactif et unifié dans la région. Elle
représentants de la société civile fiables et crédibles.    doit faire usage de tous les instruments dont elle dispose,
                                                            tout en travaillant étroitement avec l’Union africaine, la
Le partenariat euro-méditerranéen doit reposer sur une      Ligue arabe et autres partenaires internationaux.
compréhension mutuelle des défis et opportunités liés
à la transformation démocratique et au développement        Dans le processus de paix au Moyen-Orient, l’UE doit
économique et social. Si les revendications populaires      se montrer plus influente au sein du Quartet, prônant
ne sont pas entendues et ne donnent pas lieu à un           fermement la solution des deux états.
changement concret, la situation pourrait rapidement
devenir chaotique et le vide politique risquerait d’être    Les flux migratoires dans la Méditerranée sont une
                                                            source d’inquiétude pour les pays de départ comme


Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                       3
pour l’Europe. L’Union doit distinguer entre véritables            -   Le groupe s’est prononcé en faveur du maintien
demandeurs d’asile et les victimes de guerre civile d’une              dans la nouvelle PAC de la structure actuelle en
part, envers lesquels l’UE a une responsabilité spéciale,              deux piliers, le premier consacré aux aides directs
et réfugiés économiques d’autre part. L’UE doit aborder                et le second au développent rural, si nous voulons
la question de manière commune et pas seulement au                     préserver la richesse et la diversité de nos territoires,
travers d’actions unilatérales ou bilatérales. L’acquis de             y compris les plus défavorisés.
Schengen ne doit pas être menacé. La solution est plus
d’Europe, pas moins d’Europe.                                      -   Le groupe a mis en relief, aussi, le rôle de l’agriculture
                                                                       européenne dans le cadre de la réalisation des objectifs
                                     P. Licandro/J. Salafranca         de la stratégie UE 2020, atténuation du changement
                                                                       climatique, création d’emplois grâce à la croissance
                                                                       verte, énergie renouvelable.
PARTie ii: L’AGRiCULTURe eT LA
PÊCHe DANS LA MÉDiTeRRANÉe : LeS -                                     Et se prononcer en faveur d’une réciprocité des
PeRSPeCTiVeS De LA RÉFORMe De LA                                       normes des échanges internationaux, le PPE souhaite
                                                                       que l’agriculture ne soit plus une monnaie d’échange
PAC eT De LA PCP
                                                                       dans la négociation des accords internationaux.
Pour le Groupe PPE l’agriculture constitue une priorité
                                                                   Concernant la réforme de la PCP, le Groupe s’est
stratégique. De toutes les questions liées à la sécurité
                                                                   prononcé en faveur de :
alimentaire mondiale       la production alimentaire
constitue le bien public le plus important fourni par
                                                                   -   la nécessité d’une définition claire de la flotte artisanale
l’agriculture. Le PPE a placé la sécurité alimentaire en
                                                                       par rapport à la flotte minotière (industrielle);
tête de priorités.
                                                                   -   la nécessité d’un système de gestion, autre que les
-       Mais en tant que groupe politique, nous estimons que
                                                                       TAC (taux admissibles de capture) et quotas;
        les agriculteurs doivent recevoir le juste prix pour
        leurs produits afin de maintenir la production agricole,
                                                                   -   la nécessité d’un nouveau fond pour la pêche, qui
        sauvegarder et améliorer notre environnement
                                                                       doit prévoir les aides pour la restructuration de la
        naturel, lutter pour la biodiversité et contribuer à la
                                                                       flotte, sans augmenter l’effort de pêche;
        lutte contre le changement climatique.
                                                                   -   la nécessité de renforcer la gouvernance au sein
-       Pour cette raison, une PAC forte, commune et bien
                                                                       du secteur dans le processus décisionnel afin de
        soutenu est une nécessité, et pour pouvoir relever les
                                                                       déterminer les critères pour une approche régionale
        nouveaux défis, les crédits alloués à la PAC doivent
                                                                       de la PCP;
        être au moins maintenus pendant la prochaine période
        de programmation, en ayant à l’esprit qu’il s’agit de
                                                                   -   la nécessité de renforcer le rôle de l’UE au sein des
        la seule politique que les Etats ont complètement
                                                                       ORPS (Organisation régionale de pêche) afin de
        délégué à l’Union européenne.
                                                                       faire respecter les règles de gestion des ressources;
-       Le PPE demande plus de transparence dans la chaîne
                                                                   -   la nouvelle OCM doit prendre en compte la
        alimentaire en ce qui concerne les prix des denrées
                                                                       possibilité d’un «label» pour les produits de la pêche
        alimentaires et une action visant à traiter la question
                                                                       et de l’aquaculture;
        des pratiques commerciales déloyale.
                                                                   -   intensifier la recherche scientifique dans le domaine
-       La nouvelle PAC doit comprendre des mesures du
                                                                       de la pêche, avec le double objectif d’améliorer les
        marché souples et efficaces qui permette d’éviter
                                                                       avis scientifiques et d’améliorer les conditions des
        toutes volatilités extrême des prix, reposant pas
                                                                       pêcheurs à bord des navires;
        seulement sur un filet de sécurité performante.




    4                                                                                     Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                             Mai 2011
                                                                                                                    N°19



-     développer le secteur de l’aquaculture européenne          De plus, les pays du sud de la mer Méditerranée sont
      qui représente plus de 1, 5 millions de tonnes de          confrontés à un taux de chômage élevé chez les jeunes,
      production.                                                qui est intensifié par un taux de croissance démographique
                                                                 important. Le Groupe du PPE souligne que la construction
                                             A. Bastiaansen      d’une société entrepreneuriale constitue à la fois un
                                                                 besoin pour les sociétés Euro-méditerranéennes et un
                                                                 investissement pour l’avenir. Le Groupe a insisté sur
                                                                 la nécessité de développer des stratégies communes
PARTie iii : PMe, JeUNeS eNTRePReNeURS
                                                                 afin d’aider les pays méditerranéens à établir les pré-
eT SeRViCeS: Le TiSSU SOCiAL De LA                               conditions pour une société entrepreneuriale dans leurs
MÉDiTeRRANÉe                                                     systèmes d’éducation.

Les petites entreprises constituent le moteur de la croissance   Selon le Groupe du PPE, les politiques européennes qui
et de la création d’emploi, non seulement au sein de l’UE        sont en cours de discussion dans le cadre de la réforme
mais également sur les rives de la Méditerranée. Malgré une      du Small Business Act pourraient encourager des débats
croissance économique relativement soutenue, bon nombre          similaires dans la région méditerranéenne et planifier
d’économies méditerranéennes n’ont pas été capable de            un développement harmonieux de ses économies en
résister aux forces de la mondialisation et se sont retrouvées   s’appuyant sur les PME comme support. De plus, les pays
à la traîne, derrière d’autres pays plus compétitifs. Les        méditerranéens pourraient suivre l’exemple de l’Europe
révoltes et les manifestations qui se sont déroulées dans les    et mettre en place un «M. SME» qui sera responsable de
pays au sud de la Méditerranée au cours des derniers mois        la gestion des problèmes quotidiens rencontrés par les
ne peuvent trouver d’explication si l’on ne se penche pas sur    sociétés, comme la bureaucratie.
les indicateurs économiques et sociaux.
                                                                 Dans la discussion du Groupe, d’autres thèmes ont été
                                                                 mis en évidence:
Lors de ses journées d’étude à Palerme, le Groupe du
PPE a définit un nombre de domaines d’actions afin                   •	 le potentiel économique de la Méditerranée dans
d’encourager le développement des PME dans la région de                 le domaine des matières premières
la Méditerranée, comme par exemple l’accès aux finances,             •	 de l’industrie agro-alimentaire, particulièrement
à la formation et l’éducation ainsi qu’aux administrations              dans le contexte de la démographie croissante et
publiques. Dans bon nombre d’économies comme                            de la promotion du tourisme.
celles de la région du Nord de l’Afrique, la croissance
est souvent entravée par des administrations publiques           Ici, les MdPE ont insisté sur le fait que la coopération
inefficaces, des étranglements économiques conséquents           entre l’Europe et la Méditerranée est cruciale.
et une corruption très diffuse.
                                                                                                              K. Wynands
Les PME sont confrontées à des problèmes dans
l’obtention de prêts pour financer leur développement.
La crise bancaire a rendu la tâche d’obtenir des prêts
                                                                 PARTie iV : LA MÉDiTeRRANÉe eT
encore plus difficile pour les petites entreprises et
menace ainsi des économies entières. Le Groupe du PPE
                                                                 LA SÉCURiTÉ : Le RÔLe De L’UNiON
insiste sur la nécessité d’améliorer le flux d’information       eUROPÉeNNe
concernant les financements bancaires disponibles et les
requêtes des PME entre les banques commerciales, les             MIGRATIONS ET DIALOGUE EN MÉDITERRANÉE
PME et les autorités publiques. De surcroît, dans les pays
méditerranéens les marchés montrent souvent un manque            La Méditerranée est une région complexe ayant des
d’ouverture envers les instruments de financement privé          intérêts distincts, politiques, religieux et structures
ou les facilités de micro finance. L’encouragement du            sociales. Cependant elle représente une priorité pour le
développement des PME est un défi majeur pour l’Union            groupe PPE car elle se situe à la porte de l’Europe. Le
pour la Méditerranée.                                            PPE encourage une approche solide qui veut prendre
                                                                 en compte l’immigration et la sécurité non pas comme


    Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                   5
une lutte séparée, mais dans le cadre d’une approche             Dans ce contexte, le Groupe PPE souligne que l’Union
inclusive, qui relie les garanties de stabilité, de contrôle     dispose déjà en ce moment des instruments juridiques
de l’immigration, de l’approvisionnement énergétique et          nécessaires pour mener la lutte actuelle contre l’afflux
de la sécurité anti-terroriste pour un partenariat entre la      en masse des immigrants et qu’elle est suffisamment
démocratie et la prospérité dans cette zone fragile              préparée pour faire face à ce problème temporaire.
                                                                 Le Groupe rejette ainsi vigoureusement l’utilisation
La tempête révolutionnaire qui a frappé l’Afrique                abusive ou toute interprétation incorrecte du mécanisme
du Nord et du Moyen-Orient visait à restructurer les             Schengen.
systèmes politiques précédents. Dans ce contexte,
les citoyens, brutalement réprimés par les régimes               La politique européenne de migration doit se baser sur
totalitaires, ont saisi l’occasion de rechercher la liberté et   cinq piliers, conformément aux conclusions du Conseil
la stabilité économique. Dans le cadre de la lutte sociale       de Stockholm en décembre 2009:
et de l’instabilité politique, de nombreux migrants ont
afflué vers l’Europe. En réponse, l’UE devrait répondre          1. Organisation de l’immigration légale,
de façon créative au «printemps arabe» et s’entendre             2. Lutte contre l’immigration irrégulière,
sur un ordre du jour pour le contrôle de la migration,           3. Renforcement des contrôles aux frontières
l’approvisionnement énergétique et la sécurité anti-                extérieures,
terroriste.                                                      4. Mise en place d’un régime d’asile européen et
                                                                 5. Création d’un Partenariat global pour les migrations
Afin d’aider ces pays au problème de la migration, l’UE             et le développement.
doit fournir un cadre solide pour les différentes formes
de migration légale. Une stratégie d’intégration pour des        Un tel Partenariat doit être subordonné de trois
Nord-Africains et autres ressortissants de pays tiers dans       conditionnalités: des mesures concrètes contre la
les sociétés de l’UE devraient être établie de manière à         migration irrégulière, un contrôle frontalier amélioré
mieux faire face aux aspects de l’immigration.                   pour la lutte contre la traite des êtres humains et le crime
                                                                 organisé, et un réel engagement des pays tiers concernés
Le Groupe du PPE appelle à une politique migratoire              à réadmettre les migrants irréguliers qui ne sont pas
qui devrait être traitée au niveau européen, allant au-          autorisés de rester sur le territoire de l’UE.
delà des relations bilatérales ou intergouvernementales.
L’afflux massif d’immigrants au sud de l’UE a conduit à          FLUx MIGRATOIRES:
une situation humanitaire dramatique et à la nécessité de
gérer le flux d’immigrants illégaux dans la dignité et la        1) En ce qui concerne la solidarité il est apparu
responsabilité. Seule une politique européenne pourrait             indispensable que les États membres soient
effectuer cette tâche.                                              conjointement responsables pour le soutien des pays
                                                                    les plus exposés aux pressions migratoires.
La Commission européenne et l’agence Frontex devrait
surveiller que toutes les mesures nécessaires sont                  Le Groupe PPE pourra se charger de stimuler en
en place pour veiller à ce que l’UE puisse répondre                 particulier les pays dirigés par des partis du PPE en
de manière adéquate à tout mouvement de masse                       vue d’un partage étendu du principe de collaboration
migratoire sur la base du principe de solidarité et de              réelle grâce aux ressources humaines, techniques et
partage équitable des responsabilités conformément à                financières.
l’article 80 du TFUE.
                                                                 2) A propos de la situation d’urgence sur l’île de
D’un autre côté, le Groupe PPE encourage que la libre               Lampedusa en raison de l’arrivée massive d’immigrés,
circulation des personnes au sein de l’Union Européenne             le Groupe PPE a insisté sur l’importance de mesures
et la transition des frontières sans contrôle dans l’espace         compensatoires pour l’économie des territoires
Schengen est un des éléments clefs et une des réussites             soumis a une pression migratoire excessive à travers
principales de l’Union Européenne qu’il s’agit de                   la révision des politiques européennes régionales.
défendre.                                                           Lors de son intervention de conclusion, Barroso a



 6                                                                                     Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                              Mai 2011
                                                                                                                     N°19



   accepté cette possibilité, en particulier par rapport à la   mesure de garantir à ses citoyens des attaques terroristes
   Sicile et à Lampedusa.                                       ou de menaces d’autres crimes connexes. L’UE devrait
                                                                créer les conditions pour des relations sérieuses et
3) Le Groupe PPE a exprimé son intérêt pour les                 équitables à l’égard «gagnant-gagnant » de coopération.
   propositions de la Commission contenues dans la
   Communication sur la migration du 5 mai 2011,                CRIMINALITÉ ORGANISÉE:
   et en particulier celle traitant de la gouvernance de
   Schengen.                                                    1) Dans le contexte d’une coopération judiciaire et
                                                                   policière renforcée, le Groupe PPE souhaite une
                                                  O. Dreute        meilleure coordination parmi les États membres et
                                                                   les agences Eurojust, Europol et Frontex dans la lutte
                                                                   contre la criminalité organisée. Plus particulièrement,
PARTie V: LA COOPÉRATiON JUDiCiAiRe,                               le Groupe a relevé dans le système italien un modèle
LA LUTTe CONTRe LA CRiMiNALiTe                                     législatif et d’organisation efficace.
ORGANiSÉe, Le BLANCHiMeNT DeS
CAPiTAUX, eT Le TRAFiC De DROGUe                                2) Il est nécessaire d’affiner l’instrument de saisie des
                                                                   biens et des revenus dérivant d’activités illégales afin
Le Groupe PPE soutient l’Afrique du Nord et Moyen-                 de pouvoir affaiblir les patrimoines criminels, en les
Orient dans leur réorganisation politique et économique.           retirant à la mafia et autres organisations criminelles
Ces pays devraient poursuivre les réformes socio-                  en vue d’une utilisation à des fins sociales.
économiques réclamées par leurs jeunes générations.
Toutes les parties devraient essayer de surmonter les           3) Le Groupe PPE affirmé en outre l’importance d’un
différences culturelles et religieuses, qui sont très souvent      durcissement des peines de détentions - «détention
un obstacle à une coopération efficace et un risque pour la        dure» – pour les personnes coupables de crimes
stabilité de la région et de la sécurité.                          mafieux ou étant liés à d’autres organisations
                                                                   criminelles.
L’UE a une responsabilité politique envers les pays
d’Afrique du Nord et devrait contribuer à la stabilisation                                                       O. Dreute
démocratique durable de ces pays en offrant toutes
les aides disponibles : fonds, de meilleures pratiques,
d’infrastructures et des directives administratives. En         PART Vi: LA MÉDiTeRRANÉe eT
échange, les pays d’Afrique du Nord devraient s’engager         L’eNViRONNeMeNT - Le RÔLe De L’UNiON
dans le renforcement de leur coopération avec l’UE,             eUROPÉeNNe
dans la lutte contre l’immigration clandestine, le trafic
de la drogue, le blanchiment d’argent etc. Ces pays ne          UNE STRATÉGIE DANS LE DOMAINE DE L’EAU
devraient pas exporter la criminalité qui constitue ainsi       ET DE LA MER
une menace pour la sécurité de l’UE. L’Europe a besoin
d’une stratégie non-agressive et de confinement pour            Lors des journées d’étude du PPE qui se sont tenues
être en mesure de garantir à ses citoyens une protection        du 4 au 6 mai à Palerme, en Italie, l’une des questions
aux attaques terroristes ou d’autres menaces ou d’autres        principales a été le rôle de l’Union européenne concernant
crimes connexes.                                                la Méditerranée et l’environnement, à savoir la stratégie
                                                                dans le domaine de l’eau et de la mer. Le Groupe du
Le Groupe tient à voir le développement de programmes           PPE considère l’eau comme une ressource essentielle
de formation des autorités judiciaires et l’application         et de première nécessité; et est convaincu qu’il est
des lois dans les pays d’Afrique du Nord. Ces pays ne           fondamental de développer une politique intégrée pour la
devraient pas exporter la criminalité constituant ainsi une     bonne gestion des ressources d’eau ainsi que de mettre en
menace pour la sécurité de l’UE. L’Europe a besoin d’une        place le cadre législatif existant afin d’assurer la qualité
stratégie non-agressive et de confinement pour être en          de l’eau et l’accès à celle-ci pour tous les citoyens.



  Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                      7
Comme cela a été souligné, les éléments à prendre en           des ressources et de leur distribution. Si nous voulons
compte dans la future politique européenne sur l’eau et        augmenter le rendement de l’agriculture, il nous
dans les révisions des directives sont: les spécificités de    faut développer des techniques et des pratiques ainsi
la Méditerranée, les prévisions climatiques, la prévision      qu’envisager l’introduction de plantes résistantes au
de baisse de précipitations, les sècheresses et la nécessité   manque d’eau et adaptées au climat local.
de mener une politique intégrée basée sur des données
scientifiques, incluant la lutte contre la désertification,    UNE STRATÉGIE POUR L’ÉNERGIE
le recyclage et le développement de technologies
permettant une meilleure utilisation des ressources.           L’UE est confrontée à de sérieux défis énergétiques
                                                               en ce qui concerne la durabilité, les émissions de gaz
Le PPE reconnaît les efforts fournis par les États             à effet de serre, la sécurité de l’approvisionnement, la
membres, les régions et les municipalités afin d’appliquer     dépendance à l’importation et la compétitivité de son
les directives sur l’eau et est conscient du coût et des       marché énergétique intérieur. Le Groupe PPE considère
investissements élevés requis pour l’amélioration              qu’une politique d’énergie européenne est la solution la
et l’entretien des services. C’est pourquoi le groupe          plus efficace pour ces défis, qui touchent tous les États
politique demande que dans les nouvelles perspectives          membres. Le Groupe PPE défend trois principes pour les
financières les infrastructures hydrauliques et les            consommateurs et les entreprises:
technologies pour collecter les ressources comme le
recyclage puissent être éligibles pour des financements        La compétitivité pour améliorer l’efficacité du réseau
structurels et de cohésion.                                    énergétique européen en créant un marché énergétique
                                                               intérieur réellement compétitif
Il est aussi nécessaire - avec l’accord de tous les pays
méditerranéens - d’avoir une politique commune et              En soutenant le «troisième paquet sur l’énergie», une
responsable pour la mer Méditerranée et d’appliquer            des priorités du Groupe est de construire un marché
le critère de la directive cadre pour la stratégie marine      davantage ouvert et compétitif et plus intéressant pour
et le développement d’un acquis européen en matière            les consommateurs. Le Groupe a par exemple garantit
de sécurité maritime. La Méditerranée est l’une des            que les compagnies hors-UE devront se plier aux
régions les plus menacées en ce qui concerne l’eau. Il         mêmes exigences de dissociation comme le font les
est plus que probable que le changement climatique, les        compagnies de l’UE et que les régulateurs des marchés
phénomènes naturels extrêmes, comme la sécheresse ou           énergétiques sont renforcés au niveau national et au
les inondations, et la baisse de précipitations contribuent    niveau européen.
à empirer la situation dans la région. C’est pourquoi
la gestion de l’eau est essentielle. En outre, l’actuelle       Améliorer la transparence, le fonctionnement des
gestion désastreuse des ressources hydrauliques                marchés de gros et assurer l'application complète du
pourrait être améliorée grâce à davantage de synergies         troisième paquet sur l'énergie au lieu d'introduire une
et une coopération rapprochée entre les pays ayant des         nouvelle législation est l'idée centrale de l'approche du
ressources en commun. La dépollution de la Méditerranée        PPE à la politique énergétique.
devrait être l’une des premières priorités de la nouvelle
politique euro-méditerranéenne.                                La durabilité pour lutter de manière active contre le
                                                               changement climatique en promouvant les ressources
Des recherches ont révélé que des changements sont             d’énergies renouvelables et l’efficacité énergétique
en train de se produire, à savoir: une désertification
croissante, un changement dans les habitudes ménagères         Le Groupe PPE considère l’efficacité énergétique
et une demande grandissante d’eau. Nous devons                 comme un instrument important pour relever les
moderniser et développer davantage à la fois l’agriculture     défis climatiques et pour promouvoir une économie
et l’industrie afin de mieux gérer le cycle de l’eau qui est   européenne à basse émission de carbone. Nous avons
perturbé et de réduire les inondations en Europe centrale.     encouragé, avec succès, l’application de standards
Enfin, le manque d’eau en Méditerranée requiert que les        minimum de performance énergétique à un large éventail
pays ait recours aux technologies digitales, entre autre,      de domaines, en partant des biens ménagers jusqu’aux
afin de contrôler l’exploitation excessive d’aquifères         équipements industriels, aux bâtiments, à la production
et d’appliquer une gestion transparente de l’origine           et distribution d’électricité et aux transports. En outre,


8                                                                                  Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                             Mai 2011
                                                                                                                    N°19


la directive sur l’énergie renouvelable établit un cadre      doit être accordée à l’innovation, qui contribue à l’avancée
commun pour la promotion des ressources d’énergies            dans le déploiement des énergies renouvelables.
renouvelables.
                                                               En s'impliquant entièrement dans la stratégie UE 2020,
Le Groupe PPE souligne l’importance d’autant plus             le PPE considère qu'il est crucial que le nouveau cadre
grande de l’efficacité énergétique et des énergies            financier multi annuel reflète les priorités politiques de la
renouvelables (c.f. le projet DESERTEC) et appelle les        stratégie, en particulier: des infrastructures énergétiques
États membres à accélérer la mise en place du plan pour       intelligentes et modernes, l'efficacité énergétique, des
l’efficacité énergétique et le déploiement de technologies    projets d'énergie renouvelable grâce à des instruments
durables à faibles émissions de carbone, comme le CCS         financiers innovants.
ou le charbon propre et les énergies renouvelables.
                                                              Une sécurité d’approvisionnement afin de mieux
Le Groupe affirme que la répartition de l’utilisation de      coordonner l’offre et la demande d’énergie de l’UE dans
l’énergie doit être décidée au niveau national. Il faut       un contexte international.
respecter que l’énergie nucléaire est considérée comme
une option valide dans certain pays membres, tandis que       La nouvelle réglementation qui assure une plus grande
d’autres ont choisi ne pas y avoir recours ou d’en sortir.    sécurité d’approvisionnement en gaz vise à minimiser la
La sécurité nucléaire est toutefois une question d’ordre      vulnérabilité de l’UE en ce qui concerne l’importation,
transnational et devrait donc être traitée de manière plus    les pénuries d’approvisionnement, les crises énergétiques
efficace par les compétences réglementaires de l’UE. Il       et les incertitudes par rapport à l’approvisionnement
faut également que les États membres et la Commission         futur. Le Groupe fourni beaucoup d’efforts pour assurer
assurent l’application des standards de sécurités les         que la nouvelle réglementation garantisse la sécurité des
plus élevés aux nouvelles et aux anciennes centrales          approvisionnements en énergie et qu’il y ait de véritables
nucléaires, à la fois à l’intérieur et hors de l’Union,       mesures européennes d’urgence, basées sur le principe
surtout après les événements survenus récemment               de solidarité.
au Japon. Le PPE insiste sur le fait que l’énergie
nucléaire est actuellement indispensable pour garantir        Le Groupe PPE attache une grande importance à la
l’approvisionnement de l’UE en énergie à faible émission      question de savoir comment faire face aux futurs défis
de carbone, et accueille la prévision de «stress-tests». Le   pétroliers. Le Groupe demande l’accès à des données
Groupe exhorte également la Commission et les États           pétrolières claires concernant les réserves et les
membres a fournir tous les efforts pour assurer que ces       ressources de pétroles existantes, ce qui est un élément
«stress-tests» et les standards de sécurité nucléaire et de   central dans la recherche d’une meilleure transparence
gestion des déchets ne soient pas appliqués seulement à       du marché.
l’intérieur de l’UE, mais aussi aux centrales nucléaires
(existantes et prévues) dans les pays tiers du voisinage       Le Groupe PPE est de l'avis que l'ouverture des
de l’UE et internationalement.                                marchés est une façon de garantir la sécurité de
                                                              l'approvisionnement car cela créé un environnement
Depuis toujours, le Groupe PPE a apporté son soutien          stable et compétitif dans lequel les compagnies
à une R&D qui se concentre davantage sur le domaine           investissent.
de l’énergie par le biais des financements FP7, dont les
renouvelables, l’efficacité énergétique et la recherche
                                                                                                             K. Wynands
nucléaire (projet ITER). Une attention toute particulière




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                       9
10   Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                       Mai 2011
                                                                                                             N°19




COMMENT RÉPONDRE À LA CONTAGION
DU POPULISME EN EUROPE ?


La montée du populisme :                                        Cette vague populiste en Europe s’est encore
une réalité européenne                                          renforcée à l’occasion du succès des « Vrais Fin-
                                                                landais » aux élections législatives du 17 avril
Les performances électorales des partis européens               dernier.
d’extrême droite enregistrées ces derniers mois at-
testent de la réalité européenne de ce phénomène                Depuis leur éclosion dans les années 1970, leur
avec la percée du Front national de Marine Le Pen               nombre et leur influence ne cessent d’augmenter.
en France, du Parti du Progrès en Norvège, de                   On compte aujourd’hui 27 partis populistes de
l’UDC de Christoph Blöcher en Suisse, du Mou-                   droite dans 18 pays européens différents . Si
vement Jobbik en Hongrie, du Parti de la Liberté                seulement deux d’entre eux participent à des
de Geert Wilders aux Pays-Bas, du Parti du Peuple               gouvernements (la Ligue du Nord en Italie et
danois au Danemark, des deux partis d’extrême                   l’UDC en Suisse), leurs élus siègent dans 14
droite (FPÖ et BZÖ) en Autriche, du Mouvement                   parlements.
Ataka en Bulgarie, de la Ligue du Nord en Italie et
des Démocrates suédois en Suède.




1
    Dominique REYNIÉ,”Populisme : la pente fatale” ; Éditions Plon, collection Tribune libre, 2011




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                             11
                                         19



                                        AVRIL 2011
                                        LÉGISLATIVES




     Source : Le Monde, 15 avril 2011

12                                         Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                                             Mai 2011
                                                                                                                                     N°19



Des facteurs multiples et structurels
                                                                         -    leur approche est démagogique et elle manifeste peu
Ces “droites radicales “ sont hétérogènes : tantôt central-                   d’attachement à l’applicabilité réelle des mesures
istes, tantôt régionalistes ; tantôt strictes au plan moral,                  proposées.
tantôt laxistes ; c’est pourquoi elles ont du mal à s’unir
; il leur est difficile de construire l’”internationale des              Si ce phénomène a des fondements économiques et
nationalistes”. Pour preuve, leur impossibilité pour con-                sociaux - l’hostilité à l’égard des étrangers suit de très
stituer un groupe politique propre au sein du PE.                        près la courbe du chômage1 - il s’agit d’un phénomène
                                                                         qui a essentiellement des racines psychologiques liées à
Ces droites sont fragiles. Elles fonctionnent au charis-                 “l’inquiétude d’une décadence civilisationnelle”. 2
me individuel. Elles ont besoin de personnalisation,
d’incarnation.                                                           Les droites radicales deviennent le véhicule privilégié de
                                                                         tout le malaise identitaire qui accompagne l’ouverture
Néanmoins, ces droites radicales se caractérisent par des                et la globalisation contemporaines : fin de la société in-
traits communs inquiétants :                                             dustrielle, cosmopolitisme de l’espace public, crise de
                                                                         défiance vis-à-vis des élites instituées et de la politique.
-     elles ne se contentent plus d’être une extrême droite              Elles ratissent ainsi plus large que l’électorat poujadiste
      outrancière exprimant le “ras-le-bol” populaire ;                  traditionnel en faisant des scores importants parmi les
      elles visent à participer aux affaires et à entrer au              catégories populaires notamment les ouvriers, mais aussi
      gouvernement ; elles sont prêtes à des accords de                  les paysans, les retraités pauvres, et tous ceux qui cultiv-
      compromis et au respect formel des règles fonda-                   ent la nostalgie d’une société plus close, plus refermée
      mentales;                                                          sur elle-même, plus homogène et plus solidaire.

-     elles ne sont plus seulement “anti-immigrés”, mais                 À ce titre, il faut remarquer que la droite radicale prend
      ouvertement xénophobes et anti-européennes ;                       les voix de gauche.

-     elles jouent le thème identitaire et renforcent leur               Dans ce contexte, sans tenir compte de l’effondrement
      caractère ouvertement islamophobe, en réponse à                    de la démographie européenne qui ne peut être com-
      une nouvelle clientèle électorale, plus âgée, moins                pensée que par l’immigration, leur discours se nourrit
      populaire, moins exclusivement masculine, troublée                 de l’idée démentie par les experts que l’immigration
      par la présence grandissante des immigrés musul-                   crée du chômage. Ce discours populiste s’alimente de
      mans dans l’espace public (femmes voilées, restau-                 l’échec réel des politiques d’intégration dans la plupart
      rant halal, ramadan, mosquées) ;                                   des États membres, du rejet d’un islam de plus en plus
                                                                         visible accusé de menacer leurs valeurs et leurs cultures
-     elles n’hésitent pas à jouer la carte du séparatisme               et récupère les valeurs démocratiques, comme l’égalité
      politique et le communautarisme fiscal, ce qui la                  hommes-femmes, la dignité de la femme, la liberté de
      rapproche de la gauche ;                                           pensée ou encore la laïcité, qui seraient menacées par le
                                                                         poids d’un islam radical.3
-     elles présentent souvent un programme économique
      de démantèlement de l’État-providence : austérité                  Sur le plan social et sur le plan économique interne, elles
      radicale, coupes sombres dans la fonction publique                 montrent les caractéristiques communes d’un populisme
      et les prestations sociales, promesses de baisse des               protestataire se rapprochant ainsi de l’extrême gauche:
      impôts ;



1
    Pascal DELWIT, Professeur à l’Université Libre de Bruxelles
2
    Jean-Yves CAMUS
3
    Une étude américaine explique que pour garder la même force de travail dans les dix ans à venir, l’Europe devrait tripler son immigration,
     aujourd’hui limitée à moins de 30 millions sur 501 millions d’habitants.


Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                                       13
Elles prônent le rejet des “élites”, le désir de les trans-   Dans certains cas, l’alliance a pu contribuer à banaliser
former en boucs émissaires, autant que les étrangers ;        l’extrême droite, à la faire régresser et à la diviser (cas
ces mouvements cultivent en ce moment la haine des            de l’Autriche). Dans d’autres cas, l’alliance lui a, au
“gens d’en haut”, des politiques, des intellectuels, des      contraire, permis de s’affirmer (cas de la Ligue du Nord
eurocrates, des bureaucrates, des fonctionnaires, des         en Italie). La diabolisation a pu contribuer à la conte-
corps constitués, tous accusés d’incapacité, de collusion     nir (cas de la France dans les années 90) mais a pu être
et de corruption.                                             retournée par ces extrêmes droites pour se présenter en
                                                              “victimes”.
Elles prônent également le rejet du capitalisme, des pa-
trons et des banquiers qui sont accusés d’être partisans
d’une globalisation qui détruit les emplois traditionnels.    Passer du constat aux réponses : Un
                                                              défi à relever par les responsables poli-
Un euroscepticisme violent                                    tiques européens ...

Pour nombre de ces partis, l’Union européenne prend les       La montée des extrêmes en Europe est aussi la con-
traits d’un “bouc émissaire” idéal, du fait de sa dimen-      séquence d’un manque de réponse politique. Il est du
sion transnationale, de sa soi-disant incapacité à protéger   devoir des familles politiques les plus importantes en
efficacement contre les effets de la globalisation, de la     Europe de réfléchir et de combattre ensemble la montée
perte des repères de l’identité nationale qu’elle engendre    de l’extrémisme.
et de son manque de légitimité politique.
                                                              La réponse doit faire appel à une vraie imagination poli-
Cet euroscepticisme marqué par un repli égoïste - irréal-     tique : le silence, l’indignation ou le suivisme ne sont
iste au regard de la réalité économique mondiale - plaide     pas des réponses suffisantes ou satisfaisantes.
pour une fermeture des frontières, l’instauration des
droits de douanes et souvent la fin de l’euro.                La seule solution efficace semble être de prendre en
                                                              charge les questions qui nourrissent les poussées du
Les « Vrais Finlandais » entendent ainsi mettre fin à         populisme et d’élaborer des réponses sur les questions
l’engagement de leur pays dans le mécanisme européen          relatives à l’insécurité, l’immigration, la globalisation
de stabilité aux cotés de l’Irlande, de la Grèce et du        à partir des valeurs démocratiques qui sont dominantes
Portugal au motif qu’il n’est pas normal que ceux qui         dans la plupart des sociétés européennes.
ont fait preuve de mauvaise gestion fassent payer leurs
dettes par les contribuables finlandais.                      Ces réponses crédibles et fortes devront porter sur le ter-
                                                              rain de l’identité et de l’immigration, mais devront être
                                                              accompagnées d’un discours tout aussi fort sur les avan-
                                                              tages d’une société ouverte au plan économique, social
L’influence du discours populiste sur                         et politique.
l’agenda politique
                                                              En cette période de crise, pour répondre aux appréhen-
Cette influence s’observe dans la plupart des pays eu-        sions et aspirations économiques et sociales des citoyens,
ropéens, particulièrement sur les partis de la droite tra-    les partis de centre-droit doivent réitérer leurs thèses sur
ditionnelle : des rapprochements stratégiques se sont         l’économie sociale de marché, continuer à promouvoir
opérés (Autriche, Italie, Danemark, Pays-Bas), des            des économies plus compétitives et créer les conditions
thèmes ont été repris et des alliances ont été nouées         les plus favorables à une croissance durable et solidaire.
(Autriche, Italie mais aussi en Slovaquie où la gauche
a passé un accord avec l’extrême droite et les populistes     ... mais aussi par l’Union européenne
locaux). La droite est plus souvent touchée par cette con-
currence que la gauche mais cette dernière n’est pas à        elle-même
l’abri, particulièrement dans la concurrence électorale
auprès des électeurs d’origine ouvrière.                      L’Union européenne ne semble pas faire preuve d’une
                                                              réelle prise de conscience de ce phénomène.



14                                                                                  Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                                   Mai 2011
                                                                                                                          N°19

En cette période de crise politique et sociale, elle ne             Quelle réponse pour la famille poli-
peut plus se contenter de délivrer un message de rigueur,
d’économie, de baisse des salaires et des garanties so-
                                                                    tique du PPe ?
ciales pour répondre à la crise économique.
                                                                    Les socialistes voient dans la montée de l’extrémisme
                                                                    une opportunité de promouvoir leurs propres in-
Sans l’euro, la dette des États serait insoutenable, le
                                                                    térêts politiques. Ils accusent les gouvernements
pouvoir d’achat des Européens en pâtirait et la va-
                                                                    PPE de la montée des extrémismes, et dénoncent
leur de leurs biens serait brutalement réduite. Sans le
                                                                    leur collaboration avec les partis xénophobes et
Marché unique et sans les règles du Marché unique, pas
                                                                    anti-islamiques.
de croissance possible pour les grandes entreprises eu-
ropéennes.
                                                                    La réponse du Groupe politique PPE doit se faire
                                                                    sur deux fronts : contre l’extrême droite, en rap-
Sans l’Union, les États membres se replieraient sur
                                                                    pelant le respect des valeurs non négociables, mais
leur pré carré et subiraient de plein fouet les vents de la
                                                                    aussi face à la démagogie de la gauche en dément-
mondialisation.
                                                                    ant dans les faits l’accusation de complicité avec
                                                                    les xénophobes.
L’Union européenne doit davantage adresser un mes-
sage d’espoir et de confiance et apparaître comme un
cadre de solidarité autour d’objectifs ambitieux et réal-
                                                                                                         Christine Detourbet
istes de croissance et de redressement économique.




 Références :
 Jean-Dominique GIULIANI, “La montée du populisme, nouveau défi européen”, la Lettre de la Fondation Robert Schuman, 26 avril 2011
 Le Monde du 15 et 16 avril 2011 : “L’Europe : la contagion du populisme”
 Dominique REYNIÉ, “Populisme : la pente fatale” ; Éditions Plon, collection Tribune libre, 2011




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                            15
16   Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                              Mai 2011
                                                                                                                     N°19




L’AVENIR DE SCHENGEN ET LA MENACE DU
POPULISME AU SEIN DE L’UE


D
          ans le sillage de la crise due à la gestion mal or-   de sentiments nationalistes remonte à plus loin que la
          ganisée et difficile des flux migratoires en prov-    situation actuelle, les conséquences du bouleversement
          enance d’Afrique du Nord vers l’Europe, Brux-         politique aux frontières européennes pourraient bel et
elles est en train de travailler sur une série de mesures       bien donner un nouveau souffle au discours populiste.
visant à résoudre ce problème. En effet, le 4 mai, la Com-
mission européenne publiera un communiqué présentant            Giuliani affirme que le discours populiste basé sur des
les grandes lignes des propositions qui seront débattues        idées anti-immigration et d’exclusion en tant que moy-
le 12 mai prochain lors du Conseil extraordinaire des le        ens de préserver l’identité nationale est “moralement
Ministres de l’intérieur de l’UE, en vue d’une possible         condamnable et va totalement à l’encontre des intérêts
adoption par les chefs d’États et de gouvernements à            nationaux et européens”. En effet, si l’Europe veut con-
l’occasion du Sommet européen prévu à la fin du mois de         server son niveau actuel de force de travail, il est néces-
juin. Un des points clés concerne la réforme des accords        saire de tripler le taux actuel d’immigration, qui s’élève
de Schengen, et particulièrement l’article 23 qui définit       pour le moment à moins de 20 millions d’immigrés
les conditions devant être remplies par les États membres       pour 501 millions d’habitants.
afin que ceux-ci puissent faire appel à des raisons d’ordre
public ou de sécurité nationale pour pouvoir ré-établir         Cette remarque s’avère être particulièrement opportune,
temporairement les contrôles aux frontières. En outre,          surtout maintenant car, à partir du 1e mai, les derniers
dans le même communiqué, la Commission européenne               États membre de l’UE - l’Allemagne et l’Autriche -
examinera également des possibilités pour améliorer la          ont levé leurs restrictions concernant la libre circula-
coordination entre les États membres en renforçant le rôle      tion des travailleurs provenant de la République tch-
de Frontex et ses moyens. Le Groupe du PPE a demandé            èque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la
à tenir un débat à propos de la réforme des accords de          Slovaquie et la Slovénie. A partir du début de l’année
Schengen en plénière lors de la session de mai.                 2013, le marché du travail sera ouvert dans toute l’UE
                                                                également pour les travailleurs issus de Roumanie et de
Dans la perspective des propositions de la Commis-              Bulgarie, qui bénéficient actuellement de la libre circu-
sion pour répondre aux difficultés éprouvées par cer-           lation seulement dans 15 États membres.
tains États membres dans la gestion des flux migra-
toires en provenance d’Afrique du Nord, il pourrait             Un rapport récemment publié par l’Institut national
être intéressant de se pencher sur l’analyse politique          d’économie et de recherche sociale britannique souligne
offerte par Jean-Dominique Giuliani, Président de la            que quelques 700.000 travailleurs issus d’Europe de
Fondation Robert Schuman. Dans sa dernière publica-             l’Est, et entrés au Royaume-Uni entre 2004 et 2009,
tion, Giuliani étudie minutieusement le rôle joué par           ont stimulé l’économie de 0.38 %. Cette augmentation
l’immigration dans le contexte des tendances popu-              équivaut à une injection de pas moins de 5 milliards de
listes grandissantes observées à travers l’UE au cours          livres sterling dans l’économie britannique. Malgré ces
des dernières années.                                           données positives, des manifestations ont eu lieu dans les
                                                                deux pays germanophones cités précédemment. En effet,
En effet, l’immigration est considérée comme un élé-            indépendamment des efforts fournis par les gouverne-
ment clé qui a déterminé, avec la crise économique, la          ments des deux États dans le but de rassurer la popula-
montée actuelle des sentiments populistes, confirmés            tion, les partis populistes ont commencé à alimenter le
par le succès de certains partis politiques extrémistes au      débat public en brandissant la menace d’une invasion de
sein de l’UE. Bien que l’origine de cette amplification         travailleurs étrangers venus d’Europe de l’Est.




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                      17
Dès lors, comment l’Europe peut-elle réagir aux accusa-            Schengen. De plus, selon Giuliani, il serait dangereux
tions qui la désignent comme responsable de la destruc-            d’aller de l’avant en envoyant uniquement un message
tion des identités nationales et, simultanément, relancer          punitif basé sur l’austérité économique, les coupes de
la cohésion des États membres mise à mal par les flux              salaires et l’amoindrissement des garanties sociales,
migratoires?                                                       et en justifiant toutes ces mesures par des arguments
                                                                   techniques irréversibles. Il est crucial de placer cette
L’analyse de Giuliani suggère que, si les institutions eu-         discipline dans un contexte plus large de solidarité ef-
ropéennes veulent s’atteler à l’ouverture du continent             ficace et d’objectifs politiques crédibles si nous voulons
tout en promouvant et défendant l’idée de l’Europe                 que ces mesures soient acceptées avec conviction par
telle que conçue par ses pères fondateurs, il est pri-             les citoyens. Si l’UE veut se sortir de l’impasse dans
mordial de commencer à parler également aux citoy-                 laquelle elle se trouve actuellement, elle aura besoin
ens et pas uniquement aux États. Il est essentiel de               d’un nouveau message d’espoir basé sur le concept
combler l’écart existant entre les instances dirigeantes           spécifique d’une société où les libertés, la solidarité et
européennes et la population. A ce titre, la question de           la générosité jouent toujours un rôle central.
l’immigration devrait être traitée de façon plus franche
et ouverte, et pas seulement d’un simple point de vue
technique concernant les aspects légaux des accords de                                                          Vittoria Venezia




SOURCES:

- www.robert-schuman.eu “Populisme, nationalisme et égoïsme” by Jean-Dominique Giuliani, published on April 28th 2011.
- www.lesechos.fr “Bruxelles s’apprête a faire des propositions pour reformer les accords de Schengen”, published on April 27th 2011.
- www.euobserver.com “Germany and Austria finally open doors to eastern workers” by Leigh Phillips, published on May 2nd 2011.




18                                                                                         Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                                       Mai 2011
                                                                                                                               N°19




L’EUROPE PEUT-ELLE ÉCHAPPER À LA RIGUEUR?

Une politique de rigueur                                            Une faible marge de manœuvre


L
     a zone euro peut-elle échappée à la rigueur?                   Dans ces conditions, une autre politique économique
     C’est la question que se pose dans sa dernière                 est-elle possible? L’auteur développe plusieurs pistes
     lettre «Flash Économie» d’avril 20111, Patrick                 de réflexion:
ARTUS, Chef économiste de la banque française
NATIXIS.                                                            •   en matière de politique monétaire, d’un côté la BCE
                                                                        est contrainte d’adapter ses taux d’intérêt au taux de
Depuis la crise, l’Europe s’est engagée dans un                         croissance afin d’éviter toute bulle spéculative et,
processus de redressement de son économie. Un                           de l’autre côté, il est certain que l’injection massive
faisceau de politiques correctrices, voulues ou parfois                 de liquidité ne réglera pas les problèmes structurels,
subies, engagent l’Europe dans une période durable de                   mais risque au contraire de les aggraver;
rigueur:
                                                                    •   en matière de politique budgétaire, les États
• la BCE a augmenté ses taux d’intérêt afin de limiter                  européens sont dans l’obligation de produire un réel
  la hausse des prix des matières premières;                            effort de désendettement. Le retour aux normes de
                                                                        déficit (3% du PIB) inscrit dans le Pacte de Stabilité
• l’euro continue de s’apprécier alors qu’il est déjà                   et de Croissance (PSC) semble un bon choix. En
  surévalué;                                                            revanche l’auteur se demande si la règle d’une dette
                                                                        limitée à 60% de PIB est pertinente: ce ratio semble
• les autorités publiques (Etats et Union européenne)                   quelque peu arbitraire et pourrait très bien être
  se sont engagées à réduire l’endettement (déficit en                  revue à la hausse (autour de 80%);
  dessous de 3% du Produit Intérieur Brut-PIB et dette
  en dessous de 60% du PIB);                                        •   en matière salariale, il est indéniable que les pays
                                                                        où la compétitivité est la plus faible doivent corriger
• une correction des coûts salariaux à la baisse a été                  leurs tendances. Toutefois, le déséquilibre actuel
  demandée dans les pays où ils ont trop augmenté                       entre la zone Sud, peu compétitive, et la zone Nord
  (Espagne, Italie, Portugal, Irlande et Grèce                          de l’Europe, plus compétitive, peut être corrigée si
  principalement).                                                      l’Allemagne revoit à la hausse ses salaires;

Pour l’auteur, la conjonction de ses facteurs conduiraient,         •   en matière de change, il semble tout d’abord impossible
à moyen et long terme, à «une croissance durablement                    d’influencer sur la valeur de l’euro. Ensuite, il n’est
faible, une hausse de la pauvreté, certainement des                     pas certain que la baisse des prix des produits exportés
crises sociales...».                                                    grâce à un euro plus faible soit à même de compenser
                                                                        le coût du renchérissement des matières premières qui
                                                                        sont toujours libellées en dollars;




1
    Patrick ARTUS, Comment la Zone euro pourrait-elle échapper à une politique durablement restrictive?, Flash Économie, Recherche
    économique de la Banque Natixis, 07 avril 2011, n°258. Document disponible sur: http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=57603




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                                  19
     • en matière d’investissements publics, les
       possibilités des autorités publiques, contraintes par
       un fort endettement et des engagements de retour
       à la normal vis-à-vis des principaux bailleurs
       internationaux (FMI, BCE, BERD, BEI,... et
       maintenant FESF-ESM), sont faibles.

Pour le Chef économiste de NATIXIS, les portes de sortie
sont donc très étroites et il n’en fournit que deux:

     • «s’il est nécessaire de stabiliser les taux
       d’endettement public, il n’est certainement pas
       nécessaire de les ramener ensuite à 60% du PIB,
       ce que souhaite la Commission

     • il est possible d’accroître plus vite les salaires dans
       la pays du Nord de la zone euro (Allemagne...)».



                                           Baptiste Thollon




20                                                               Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                          Mai 2011
                                                                                                                 N°19




“POPULISMES: LA PENTE FATALE”

Compte-rendu de lecture                                      •   une quasi faillite de l’État social, mais aussi de ses
                                                                 défenseurs à gauche (les socio-démocrates) qui n’ont
                                                                 pas réussi à renouveler leur discours politique

L
       a tendance est quasi générale puisqu’elle touche
       aussi bien les pays de l’Est que de l’Ouest du
       continent, longue dans sa durée et profonde dans      •   un sentiment généralisé de perte d’identité face à
ses représentations: l’Europe fait face depuis plusieurs         l’afflux d’immigrés de confession musulmane.
années à la montée d’une vague populiste qui fragilise
les fondements de sa démocratie. Les partis populistes et    En réalité tous ces facteurs sont liés et participent
d’extrême droite enregistrent des scores importants lors     d’un ressenti général que l’auteur illustre à travers
des élections dans la plupart des États. Des initiatives     des exemples pris dans l’histoire récente de l’Europe,
populaires sont lancées contre les minarets dans des         dont l’affaire des caricatures du Prophète Mahomet
pays pourtant fiers de leurs traditions de démocratie        publiées dans un journal danois reste emblématique.
directe et de pluralité politique et religieuse. Cela peut   Face à ces bouleversements, qui se traduisent dans
aussi dégénérer dans certaines communautés avec des          la vie quotidienne par des marques de distinction
émeutes contre les populations locales d’immigrés.           vis-à-vis des populations immigrées (l’auteur
C’est sur ce constat, que l’actualité rend parfois           parle de «la multiplication des accommodements
alarmant, que Dominique Reynié, Professeur à l’Institut      ethnoculturels»), la réaction des populations
d’Études Politiques de Paris et Directeur général de le      européennes d’origine est forte, à la fois sur la
Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), a          défense de leurs valeurs et de leur identité et sur la
décidé de s’intéresser dans son dernier ouvrage intitulé     défense de leurs positions sociales.
«Populismes: la Pente fatale» (paru aux Éditions Plon) à
ce phénomène qui légitimement inquiète, mais qui doit        Un double populisme, identitaire et
aussi, par ses causes et ses effets, interroger les partis
démocratiques traditionnels sur leur stratégie et leurs
                                                             patrimonial
rapports à leur électorat.
                                                             Les partis populistes l’ont bien compris en jouant sur
                                                             les deux plans à la fois: d’un côté l’immigration est
«Le populisme est une forme politique                        montrée comme la cause d’un risque de déclassement
de résistance au changement»                                 et de concurrence économique. La fermeture des
                                                             frontières, la relocalisation industrielle ou encore la
Le politologue commence par s’intéresser à la situation      primauté accordée dans les emplois aux nationaux
actuelle de l’Europe et dégage quatre caractéristiques       sont les thèmes favoris des partis populistes de droite,
importantes et communes à tous les pays européens, à         mais aussi de gauche. De l’autre côté, l’»importation»
quelques exceptions et variations près:                      d’habitudes, de traditions et de règles religieuses
                                                             différentes remet en cause les valeurs démocratiques,
•   l’impression de déclassement ressentie par les           pluralistes, tolérantes et laïques des sociétés
    classes populaires et moyennes face aux évolutions       européennes. Le mouvement de Pim Fortuyn au Pays-
    de la globalisation et à la montée des nouvelles         Bas, dont les arguments sont actuellement repris par
    puissances planétaires                                   Geert Wilder, dénonçait déjà l’impossibilité pour
                                                             les communautés musulmanes de se fondre dans les
•   un vieillissement démographique qui pèse sur la          valeurs libérales de la société hollandaise et n’hésitait
    durabilité financière des systèmes sociaux               pas considérer l’Islam comme un nouveau fascisme.



Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                  21
Dominique Reynié souligne d’ailleurs assez bien cette
nouvelle tendance des partis populistes à considérer que
les extrémistes, ce sont les autres. Cette rhétorique met
à mal les contre-argumentaires habituellement opposés
aux populistes par les partis traditionnels, qui, du coup,
perdent vis-à-vis de leur électorat leur force de persuasion
en se montrant trop conciliants ou complaisants.

Dans le dernier chapitre, l’auteur développe plusieurs
idées pour contrer les dangers du populisme. Il rappelle
d’abord que l’immigration est incontournable compte
tenu de la faiblesse démographique de l’Europe: pour
assurer une pérennité des systèmes sociaux, il faut en
passer par une immigration économique. Cela nécessite
un choix de société qui doit être débattu par les partis
politiques traditionnels pour ne pas laisser le terrain
aux partis populistes. Ensuite, il est nécessaire de
redéfinir le vouloir vivre-ensemble, qui passe selon lui
par la valorisation de la diversité culturelle à la place
d’un multiculturalisme jusqu’à maintenant prôné sans
résultat. Enfin, face aux problèmes sociaux identiques
que rencontrent les États européens, il convient
d’apporter des solutions européennes communes et
donc d’»européaniser la puissance publique» dans ces
domaines.


                                         Baptiste Thollon




22                                                             Groupe du PPE au Parlement européen
                                        Mai 2011
                                           N°19




                         ACTUALITÉS
                       DES FONDATIONS




Groupe du PPE au Parlement européen           23
24   Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                              Mai 2011
                                                                                                                     N°19




                                          EIN Newsletter

                         Séminaire du Réseau européen des Idées,
                               des Think Tanks de centre droit
                           et des fondations politiques en Europe
                                          Lundi 21 mars 2011 - Madrid




L
       e lundi 21 et le mardi 22 mars, le réseau EIN a         comparaison des situations économiques aux USA, en
       tenu deux séminaires à la Fondation d’études            Europe et dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine)
       analytiques et économiques (FAES) à Madrid.             sur leur PIB, leur inflation, le taux de chômage et leur
                                                               politique monétaire. La situation contrastée de l’UEM
Le premier séminaire avait pour sujet «La reconstruction       implique en réalité une dette très importante et une
de l’économie de marché européenne (II): la gouvernance        croissance limitée. Certains pays de l’UE ont montré
économique et le futur de l’État-providence» et a réuni,       des signes encourageants de reprise, mais d’autres
autour de la présidence de M. Jaime MAYOR OREJA,               sont à la traîne. Mauricio ROJAS a comparé la Suède
vice-président du Groupe du PPE en charge de la                et l’Espagne, pays qui ont dû faire face aux mêmes
stratégie politique, Salvador GARRIGA POLLEDO,                 problèmes économiques à 15 ans d’intervalle. En 1994-
MdPE et coordinateur du Groupe du PPE au sein de la            1995, la Suède a été confrontée à une importante crise
Commission pour le budget, Jorgen HETTNE, directeur            économique, obligeant le pays à profondément réformer
intérimaire de l’Institut suédois pour les études de           son État-providence. Aujourd’hui, l’Espagne rencontre
politiques européennes (SIEPS), Jean Paul BETBEZE,             des difficultés pour s’engager dans les réformes
économiste en chef et chef du département de recherche         nécessaires en raison de sa tendance à agir de façon
économique au Crédit Agricole S.A., Lothar FUNK,               populiste dans la gestion de l’État-providence.
professeur d’économie à FH Düsseldorf/université des
sciences appliquées, and Mauricio ROJAS, directeur de          Le second séminaire avait pour sujet les «Révoltes
l’observatoire de l’immigration et de la coopération au        dans le monde Arabe: défis et opportunités pour une
développement à l’université Rey Juan Carlos.                  politique transatlantique conjointe». Sous la présidence
                                                               de Wilfried MARTENS, President du Parti Populaire
Les intervenants ont axé leurs discours sur la nécessité       Européen, étaient rassemblés: Jaime MAYOR OREJA,
de réformer l’État-providence compte tenu de la                MdPE et Vice-Président du Groupe du PPE au PE et
situation économique difficile à laquelle les États            responsable de la Stratégie politique ainsi que du Réseau
membres doivent faire face. Pour Jorgen HeTTNe,                européen d’idées, Jorge MORAGAS, membre du Partido
le Traité de Lisbonne offre de bonnes opportunités de          Popular, Essam ABDALLAH, professeur à l’Université
développer les droits sociaux au niveau de l’UE, même          Ain Shams et membre du Conseil de la révolution du 25
si la légitimité nécessaire pour pouvoir se pencher sur ces    janvier, Adel GUINDY, Président de l’Organisation pour
questions semble parfois être confrontée au pré requis         la solidarité copte, Al-Iskander REKIK, Président du parti
de la légitimité nationale. Lothar FUNK a concentré            «Alliance national pour la paix et la prospérité» (Tunisie),
son intervention sur la stratégie UE 2020 en tant que          Ana PALACIO, ancien Ministre des Affaires étrangères
cadre adéquat pour initier des réformes et promouvoir          espagnol, Magdi KHALIL, Directeur du Forum des
une meilleure compétitivité pour les États membres en          libertés du Moyen-Orient en Egypte et Secrétaire général
difficulté à cause de leur situation structurelle. Cependant   de la Solidarité copte internationale (Egypte), et Eduardo
il soutien aussi une meilleure gouvernance de la Stratégie,    GUTIÉRREZ SÁENZ de BURUAGA, Ambassadeur,
en référence aux échecs de la précédente Stratégie de          Secrétaire général adjoint pour les relations internationales
Lisbonne. Jean-Paul BeBÈZe a commencé par une                  au Partido Popular.



Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                      25
Lors de ses remarques d’ouverture, Jaime MAYOR                population et développement, l’influence de l’Occident.
OReJA a souligné que, en raison de l’accumulation de          Le chemin sera long et difficile, mais plein d’espoir. Al-
crises, nous vivons une nouvelle ère: une crise dans les      Iskander REKIK a analysé la révolution tunisienne et
pays au nord de la méditerranée (crise économique et          les facteurs positifs pour la construction d’un nouveau
financière, crise de valeurs), ainsi qu’une crise dans les    régime politique: la population est homogène, la
pays au sud de celle-ci, sous la forme de révoltes sociales   jeunesse est courageuse, le pays a une grande histoire
et politiques. Pour ces raisons, l’Europe doit repenser la    et est attaché à la religion. Néanmoins il existe aussi des
totalité de son approche. Jorge MORAGAS a qualifié            facteurs négatifs, comme la double morale, le retard de
les changements dans le monde Arabe de profonds,              mentalités, le manque d’efficacité, la crise de dirigeants,
irréversibles, longs, et prometteurs de stabilité pour        et le peu de débats sur la politique et les institutions.
l’avenir, mais également différents pour chaque pays          Ana PALACiO a affirmé que le bouleversement dans
et ayant une part d’incertitudes. Wilfried MARTeNS,           le monde Arabe est une sonnette d’alarme pour le
quant à lui, a vu en la révolte des pays Arabes un défi       partenariat transatlantique. Les défis pour l’Europe sont
formidable pour améliorer le monde dans lequel nous           énormes: passer des mots à l’action, la définition de notre
vivons. La religion a un rôle clé à jouer. Il reste des       position par rapport à nos partenaires méditerranéens,
questions en suspens, comme l’approvisionnement en            l’identification d’interlocuteurs fiables. Il faut renforcer
énergie, la paix en Israël et la montée de l’islamisme.       les institutions comme l’armée et les partis politiques
Cependant, les Arabes veulent leur liberté et sont            pour accroître les investissements. Magdi KHALIL a
prêts à risquer leurs vies pour cela. En ce qui concerne      déclaré que la révolte égyptienne servira de modèle pour
l’Occident, il est nécessaire qu’il repense sa diplomatie     le Moyen-Orient, comme elle l’a été avant, mais que
et qu’il redéfinisse l’Union pour la Méditerranée. essam      nous n’en connaissons pas l’issue: soit le modèle turque,
ABDALLAH a axé son intervention sur l’Egypte et a             soit le modèle pakistanais. L’optimisme initial cède sa
affirmé que la révolution était sans précédent: le rôle des   place à des inquiétudes légitimes. Cela ne concerne pas
jeunes et des nouvelles technologies a été significatif et    uniquement la situation de révoltes actuelle à travers le
cette révolte prouve que la démocratie peut être mise en      monde Arabe mais aussi l’Egypte elle-même.
place lors des premières étapes du développement socio-
économique. Abdel GUINDI a analysé les facteurs de la
révolte: les jeunes, l’armée, les islamistes, les minorités                                             Baptiste Thollon
religieuses telles que les Coptes, l’interaction entre




26                                                                                 Groupe du PPE au Parlement européen
ISSUE 8 – MAY 2011                                                                                               Mai 2011
                                                                                                                        N°19




                                      CES NEWSLETTER

events                                        CES Research

17 May: Seminar “The role of religion         On the 19th of April, “The Schuman Report on Europe: the state of the
in modern society: practical compassion,      Union 2011” was presented in the European Parliament. This reference-work
not theoretical belief” with President        of the Robert Schuman Foundation, which is in its 5th edition, has been published
Martens and Karen Armstrong.                  in cooperation with CES since 2009. After the participants were welcomed by
Renaissance Hotel, Rue de Parnasse 19,        MEP Jean-Pierre Audy, the chairman of the Robert Schuman Foundation, Jean-
16h30 – 18h45.                                Dominique Giuliani, presented the Report as an objective description of the way
                                              the EU is responding to the crisis, but also a prospective analysis of the possible
17 May: Dinner-debate “Reason and             steps to take to face those challenges. Tomi Huhtanen, CES Director, then pointed
Faith: a changing relationship?” with         out the fact that for the first time, the English and French versions of the Schuman
Karen Armstrong. Stanhope Hotel,              Report were issued at the same time, thus giving this launch event a wider scope.
Rue de Commerce 9, 19h30. Only on             He also noted that the Schuman Report is a good presentation of the economic
invitation.                                   and political challenges the EU is facing both externally and internally, namely the
                                              rise of populism which is analysed in the Report by Roland Freudenstein, CES
23 May: The Centre for European Studies       Deputy Director and Head of Research. Closing remarks were given by Hans-
and the Hanns Seidel Foundation: “The         Gert Pöttering who underlined the importance of having this annual Report
Future of the European Neighborhood           named after Robert Schuman. Citing the famous sentence by one of the other
Policy”, Representation of the Free           Founding Fathers, Jean Monnet, “nothing is possible without men, but nothing
State of Bavaria to the European Union,       lasts without institutions”, Mr. Pöttering maintained that the EU has to be built
Brussels                                      through the institutions and not in an intergovernmental manner.
                                              In CES’ latest research paper “Old Ghosts in New Sheets: European populist
25-26 May: economic ideas Forum,              parties and foreign policy”, Angelos-Stylianos Chryssogelos, former CES
London: The EIF will bring together           Visiting Fellow, focuses on the foreign policy positions of five radical populist
high-level      government       officials,   parties on the right and left in Western Europe. The paper covers these parties’
business leaders and other influential        views of the United States, Russia, the Middle East and global governance. It
stakeholders from across Europe and           argues that examining their foreign policy positions reveals what unites populists of
the United States. Participants will          all stripes. Analysing these foreign policies enables us to understand and challenge
include EU officials, Parliamentarians        their simplistic and monolithic vision of domestic society.
and senior British politicians, as well
as the CEOs of major corporations. The        CES also published two other research papers recently. In the first one, “eU-
EIF will provide an ideal opportunity for     Russia relations: Time for a Realistic Turnaround”, Katinka Barysch,
participants to discuss current economic      Christopher Coker and Leszek Jesien perform a reality check on the EU-Russia
issues and challenges while offering          relationship. They agree that a more realistic EU policy would deal with Russia
new policy ideas and solutions. The           as it is, not as the EU wants it to be and that the EU needs to be prepared to work
forum will tackle significant and timely      with Russia as an equal partner without compromising its own norms and values.
topics in the economic agenda including       “The Future of World Trade: EU Priorities for the Global Trading System
Europe-U.S. cooperation in reforming          after the Crisis” by Hanss Glatz, Ana Palacio and Razeen Sally addresses the
financial services, the economic and          post-crisis challenge for the European Union. The authors sketch how the world
political impacts of the Arab revolts         is recovering from the biggest deglobalisation since the Great Depression in the
and the Japan crisis, a digital Single        context of an anaemic West and a faster-rising East. However, the EU remains
Market for Europe and growth and job          the world’s leading trading entity, and as such, the authors argument is that the EU
creation.                                     must rise to the post-crisis challenge, not duck it.




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                                         27
28   Groupe du PPE au Parlement européen
                                                                                                        Mai 2011
                                                                                                              N°19




                    LA FONDATION ROBERT SCHUMAN
   Histoire et avenir: Compte-rendu de la réunion du
   conseil d’administration de la FRS du mois d’avril


L
       e conseil d’administration de la Fondation Robert    Troisième application: la conférence et le pèlerinage
       Schuman s’est réuni le 5 avril 2011 à Strasbourg     «L’identité des femmes en Europe, sur la voie de Sainte
       et a approuvé l’application des 4 projets.           Elisabeth de Hongrie» auront lieu du 19 au 22 May
                                                            2011 à Sárospatak, en Hongrie. La personnalité et la vie
Première application: «Priorités d’Europe centrale          de Sainte Elisabeth de Hongrie sont un exemple pour
- priorités hongroises», L’Association de politique         les femmes. Au cours de sa vie, elle fut confrontée à
étrangère de la Jeunesse euro-atlantique se tiendra à       des difficultés en tant qu’enfant, jeune épouse, mère
Budapest du 7 au 10 avril 2011. Le projet a pour objectif   et veuve. Son comportement et son courage moral à
de se focaliser sur les questions politiques les plus       tout moment de sa vie devraient être un exemple pour
importantes des pays d’Europe centrale et orientale.        notre vie moderne. Les discussions et discours de la
21 ans après la chute du rideau de fer, les démocraties     conférence seront basés sur sa moralité tout en abordant
dans ces régions d’Europe ont mûri et ces pays, grâce       les défis auxquels les femmes du 21e siècle doivent
à l’adhésion aux structures internationales, sont bel et    faire face. Le pèlerinage entre Sárospatak (Hongrie) et
bien devenus des acteurs de premier plan.                   Kassa/Košice (Slovaquie) porte son nom.

Deuxième application: le Séminaire international sur        Enfin, le conseil de la FRS a aussi approuvé la
«Défis sécuritaires pour les pays baltes et l’Europe:       production du documentaire «Deux jours d’août». La
aspects de la sécurité ‘douce’ « se tiendra du 12 au        diffusion de ce documentaire se fera sur la chaîne de
15 mai à Riga. Le but de ce projet est de lancer un         télévision nationale estonienne, et il sera sous-titré en
dialogue à propos des aspects de la sécurité «douce»        Anglais et en Russe. Le projet vise à rappeler aux jeunes
parmi les jeunes dirigeants des partis politiques du PPE,   générations estoniennes ce moment historique unique.
en particulier dans la région nordique et baltique. Le      Le Ministre estonien de l’éducation distribuera 7000
séminaire apportera de nouvelles connaissances à au         copies gratuites aux écoles.
moins 60 jeunes hommes politiques et jeunes dirigeants
sur la sécurité «douce» dans le contexte de la politique    La prochaine réunion du conseil d’administration aura
européenne, nationale et régionale. Les participants        lieu le 7 juin 2011.
au séminaire approfondiront leur compréhension des
compétences du Parlement européen en matière de
sécurité «douce» et de l’importance de la coopération                                             György Hölvényi
régionale en tant que part indispensable de la politique                                    Secrétaire général FRS
de l’UE.




Groupe du PPE au Parlement européen                                                                               29
30   Groupe du PPE au Parlement européen

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:0
posted:2/16/2013
language:Unknown
pages:30