LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES NULS by Z61KTYX

VIEWS: 0 PAGES: 2

									LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES NULS

Tout le monde en parle... le développement durable (les deux mots sont importants), c’est un
développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des
générations futures de répondre aux leurs.



Un peu d’histoire

Le concept est apparu pour la première fois en 1987, dans le Rapport Brundtland. En juin
1992, pendant le Sommet de la Terre sur l'Environnement et le Développement, les pays
membres de l'OCDE s'engagent en faveur du Développement Durable : c'est la déclaration de
Rio. Un premier bilan, intitulé Rio+5, a été réalisé en juin 1997 lors de l'Assemblée Générale
des Nations Unies, puis par le sommet Mondial sur le Développement Durable de
Johannesburg en août 2002.



Les enjeux

Le Développement Durable doit nous permettre de préserver notre planète tout en améliorant
le niveau de vie des générations actuelles et futures.

Pour progresser dans cette voie, il faut traduire ce concept en actions concrètes. C'est un
exercice difficile qui nécessite d'identifier des axes prioritaires à savoir la lutte contre la
pauvreté, la préservation du climat et de la biodiversité.

Il est impossible d'avoir une approche universelle du développement durable. Il revient donc à
chaque pays d'adapter sa politique en fonction de ses caractéristiques socio-économiques, de
son histoire et de sa géographie et se fixer des objectifs spécifiques à court et long terme aux
niveaux national et local.



Agir pour le développement durable

Nous sommes tous acteurs du développement durable. Il importe donc, pour chacune de nos
décisions, d'évaluer son impact en tenant compte du fait que dans DD, les deux termes sont
importants. Les matières plastiques contribuent aux trois aspects du développement durable et
leurs propriétés exceptionnelles ont un rôle essentiel dans une économie durable.

L'innovation ne doit pas cesser. C'est pourquoi nous développons de nouveaux produits, de
nouvelles technologies et de nouveaux procédés, nous tirons profit de nos expériences, et
apportons ainsi notre contribution à une société plus durable.

Le développement durable nécessite un engagement économique, écologique et social. Le
développement économique vise l'amélioration de la qualité de vie (enseignement, soins,
etc...) de tout être humain. La protection de l'environnement a pour objectif la sauvegarde et la
qualité de nos écosystèmes et de la biodiversité pour les générations futures. Elle nécessite la
mise en place de programmes de reconstruction des écosystèmes détruits ou altérés. Les
progrès sociaux favorisent et protègent les droits de l'homme et les diversités culturelles sur le
lieu de travail, au sein de la collectivité et dans la société en général.



Les plastiques, acteurs du développement durable

L’aspect protection de l’environnement du trio développement durable (économique, social et
environnemental) est incontestablement celui qui préoccupe le grand public en priorité, et
celui pour lequel les matières plastiques sont un atout dont la valeur est inversement
proportionnelle à l’opinion négative qu’on en a.


En effet, la protection de l’environnement est aujourd’hui étudiée essentiellement en fonction
de deux aspects : l’économie des ressources et l’impact sur les changements climatiques.

Pour le premier point, il s’agit de préserver les ressources naturelles de la planète, et les
plastiques y contribuent à tous les stades de leur cycle de vie : en faisant mieux avec moins,
conception économique de l’emballage, en limitant les pertes de denrées alimentaires par un
emballage performant, en protégeant, distribuant et filtrant l’eau potable, et en constituant, en
fin de vie, plutôt qu’un déchet, une ressource produisant de l’énergie à travers la valorisation
énergétique.
Qu’est-ce que le plastique si ce n’est du pétrole utilisé plusieurs fois !


Quant aux changements climatiques, une des façons d’en diminuer l’intensité est de réduire
les émissions de CO2, ce à quoi les plastiques contribuent en termes d’économies d’énergie et
par leur participation à l’exploitation des énergies renouvelables. Dans le premier domaine,
celui des économies d’énergie la légèreté des plastiques utilisés dans les composants
automobiles allège les véhicules et en réduit la consommation ; leur excellence fonctionnelle
dans l’isolation des bâtiments limite les déperditions énergétiques et permet des économies
considérables.
Quant aux énergies renouvelables, leur rentabilité et leur sécurité ont été décuplées par
l’utilisation des matériaux plastiques (éoliennes, panneaux solaires…).

								
To top