On distingue plusieurs types d inflation by oqW0nunp

VIEWS: 56 PAGES: 4

									       ITB 1ère année                                Les connaissances économiques




                             Question n°56 :




Après avoir défini les divers types d’inflation, indiquez les politiques


                        permettant de les contrer.
INTRODUCTION


L'inflation consiste en un désajustement général de l'économie d'un pays. Sa conséquence la plus
visible est la hausse globale, cumulative et auto-entretenue des prix, qui peut donner un coup de
fouet à la croissance, mais a des conséquences néfastes, à terme, sur la balance commerciale du pays
et entraîne le ralentissement de son activité économique.


Nous verrons dans une 1ère partie les différents types d’inflation et dans une 2nd partie, les politiques
permettant de les contrer.




I.Les différents types d'inflation




On distingue plusieurs types d'inflation, selon le rythme de la hausse des prix et selon l'origine des
déséquilibres.


 L'inflation est déclarée, ou ouverte, quand elle se traduit par une hausse générale rapide et
cumulative des prix, accompagnée la plupart du temps d'une augmentation de la quantité de
monnaie en circulation.


 L'inflation est galopante quand le taux de la hausse des prix comporte deux ou trois chiffres - on a
pu voir, ainsi, des taux d'inflation mensuels de 100 % au Brésil ou en Argentine, à la fin des années
1980 -, et quand les agents économiques ne souhaitent plus détenir de la monnaie nationale tant sa
valeur diminue rapidement.


L'inflation est au contraire qualifiée de rampante lorsque le taux de la hausse des prix est faible
mais continu. Ce type d'inflation est commun à tous les pays développés.


 L'inflation par les coûts est provoquée par une augmentation des coûts de production, répercutée
par les entreprises sur leurs prix de vente.
 L'inflation par la demande apparaît lorsque la demande globale est supérieure à l'offre disponible
à un moment donné.


Du fait des structures d'économie ouverte du monde contemporain, l'inflation peut être importée
par les flux d'échanges internationaux. Une hausse du prix des importations aura un effet
inflationniste, en particulier s'il s'agit de matières premières, qui pèsent lourd dans les coûts de
production. Dans ce cas, l'inflation importée sera du type inflation par les coûts.


 L'inflation structurelle, enfin, est due à des rigidités permanentes qui existent dans la plupart des
sociétés industrielles contemporaines.




I.les moyens de lutter contre l’inflation



- La plus rapide à mettre en place, c’est la politique monétaire, qui va avoir pour objectif de limiter
la création monétaire (réduction des liquidités de l’économie)


       * Moyens directs: politique de taux d’intérêt


       * Moyens indirects: Encadrement du crédit.


       Généralement, elle est relativement efficace contre l’inflation.


- Mise en oeuvre d’une politique budgétaire (augmentation des impôts, diminution des dépenses
de l’état). Il s'agit ici de limiter la demande globale.


- Politique des prix, cela peut aller d’un contrôle des prix au blocage des prix. Une politique de
blocage des prix risque de manquer d'efficacité en raison de son action limitée aux effets mais
inopérante sur les causes.


- Politique des revenus: Il s'agit d'une politique extrême consistant à bloquer les revenus (politique
mise en oeuvre par Raymond BARRE puis par Laurent FABIUS avec désindexation des prix ->
réussite). Notons la difficulté à mettre en oeuvre ce type de politique en raison de l'impopularité
qu'elle implique.
CONCLUSION

Comme nous l’avons vu, l’inflation est au c?ur des problèmes économiques contemporains. Ses
causes sont si variées et ses effets si nombreux que la politique de lutte contre ce phénomène est
délicate, ce qui rend difficile l’action des banques centarles étant donné que chaque pays a ses
propres spécificités économiques. De plus, dans des contextes économiques difficiles comme celui
que nous sommes en tarin de vivre, le respect de la stabilité des prix par les Etats membres de l’UE
est compromis.

								
To top