Docstoc

Maigrir: les sept erreurs a eviter

Document Sample
Maigrir: les sept erreurs a eviter Powered By Docstoc
					MAIGRIR : LES SEPT ERREURS A EVITER

Le retour des beaux jours suscite souvent l'envie de maigrir, pour rentrer dans sa petite robe
légère ou son maillot de bain. Mais perdre du poids durablement n'est pas si facile, et bon
nombre de pièges guettent le candidat à l'amaigrissement. En voici sept à éviter sous peine
d'échec à plus ou moins long terme.

1 - Vouloir maigrir alors que ce n'est pas justifié

Beaucoup de personnes s'estiment trop grosses, alors qu'elles ne le sont pas réellement : c'est le cas
notamment de nombreuses adolescentes. Tout le monde ne peut pas avoir la ligne mannequin. Nous
sommes différents les uns des autres, heureusement... Vouloir être mince à tout prix alors que l'on
n'est pas programmé pour cela, c'est généralement des années de régime... Avec comme résultat un
poids accordéon. Mieux vaut apprendre à aimer son corps, à le modeler par une activité physique
régulière. Il ne faut pas, en tout cas, vouloir l'impossible mais se donner un objectif raisonnable.

2 - Perdre son bon sens

A défaut de perdre des kilos, les personnes qui veulent maigrir perdent souvent leur bon sens et leur
argent. Tous les ans, fleurissent des "régimes miracles", grâce auxquels on peut "maigrir de 3 à 5
kilos par nuit" ou "perdre jusqu'à 18 kilos en 3 jours".
Si on a très envie d'y croire, inutile de se leurrer ! Un kilo de graisse correspond environ à 8 000
calories, et il faut du temps pour le perdre. Maigrir durablement est une entreprise de longue haleine,
qui nécessite des efforts, de la patience, de la persévérance et une bonne motivation.

3 - Avoir une alimentation déséquilibrée

Tout régime mal équilibré fait maigrir à court terme. Car une alimentation monotone ou mal équilibrée
diminue l'appétit et perturbe l'utilisation des aliments par l'organisme. Mais à l'arrêt, on reprend très
vite les kilos perdus. Et surtout, un tel régime provoque à long terme des carences.

Il n'y a pas de bons ou de mauvais aliments. Pour maigrir harmonieusement, sans nuire à sa santé, il
faut manger de tout en quantité raisonnable. De la viande, des œufs, du poisson ou des produits
laitiers, qui apportent des protéines d'excellente qualité, indispensables pour éviter la fonte des
muscles. Un peu de pain, de céréales ou de féculents pour les sucres lents et les fibres. Des fruits et
des légumes pour les vitamines et les fibres. Un peu de matières grasses -beurre, huile en quantité
limitée- pour certains acides gras essentiels et certaines vitamines. Sans oublier les produits laitiers -
un à chaque repas- qui, outre leur richesse en protéines, constituent notre principale source de
calcium. Seuls les sucres rapides -dans les pâtisseries, par exemple- et l'alcool ne sont pas
indispensables : on peut les consommer de temps en temps pour se faire plaisir, mais ils sont plutôt à
éviter.




                                  1/3

     Union régie par le code de la mutualité enregistré sous le n°444 279 699
4 - Sauter un repas

Sauter un repas n'a jamais fait maigrir, au contraire. Cela donne faim, favorise les grignotages, et
l'organisme "se rattrape" largement aux repas suivants. Il faut, au contraire, faire au minimum 3
repas par jour. Le petit déjeuner -si souvent absent- est essentiel pour bien commencer la
journée ; il doit comprendre du pain légèrement beurré, un produit laitier, un fruit et une boisson.
Une collation légère dans l'après-midi -par exemple un yaourt et un fruit- peut être utile pour
attendre le repas du soir et éviter de "craquer". Maigrir n'est pas synonyme de mourir de faim :
l'alimentation doit rester agréable et variée et il est souhaitable de manger lentement et dans le
calme, en y prenant plaisir.

5 - Consommer des "allégés" sans faire attention au reste

Les aliments allégés sont obtenus par diminution ou suppression des glucides ou des lipides
naturellement contenus dans les aliments : ils sont donc moins caloriques.

De très nombreux produits alimentaires allégés sont disponibles sur le marché : édulcorants de
synthèse qui remplacent le sucre, produits laitiers allégés -comme le lait 1/2 écrémé ou écrémé-,
vinaigrettes allégées, boissons "light", plats cuisinés allégés, etc.

L'utilisation de ces produits à la place des produits traditionnels peut être une aide à condition de
rester vigilant sur l'ensemble de l'alimentation. Car l'organisme ne se laisse pas tromper, et il a
tendance à "manger plus" aux repas suivants, pour compenser et "récupérer" les calories dont on
l'a privé. Il faut donc en tenir compte et surveiller sa ration calorique globale si l'on veut que les
allégés soient utiles à l'amaigrissement.

Consommer des allégés ne doit pas donner bonne conscience : il est illusoire de mettre du "faux
sucre" dans son café et de manger un chocolat ou un petit gâteau pour l'accompagner.

6 - Prendre des médicaments pour maigrir

Même si la recherche progresse et laisse entrevoir un espoir pour les années à venir, il n'existe
aujourd'hui aucun médicament capable de faire perdre du poids efficacement, durablement et
sans danger.

Les diurétiques augmentent le volume des urines, donc l'élimination de l'eau et des sels
minéraux, mais n'ont aucun effet sur la graisse. Un litre d'eau perdu fait un kilo de moins sur la
balance, mais toujours autant de bourrelets... Les diurétiques n'ont donc aucun intérêt et peuvent
même être dangereux.

Les coupe-faim diminuent la sensation de faim, mais ils ont souvent des effets nocifs sur
l'organisme. Depuis quelques mois, ils ne sont d'ailleurs délivrés que dans des cas bien précis.

Quant aux extraits thyroïdiens, ils sont très dangereux pour le cœur et entraînent une fonte des
muscles, ce qui n'est pas le but recherché.


                   2/3

   Union régie par le code de la mutualité enregistré sous le n°444 279 699
7 - Oublier la stabilisation

Une fois les kilos perdus, il s'agit de ne pas les reprendre. L'organisme s'est habitué à "manger"
moins et mieux et si l'on reprend ses mauvaises habitudes, la reprise de poids est garantie. Avec
souvent un petit bénéfice...
Pour ne pas gâcher parfois des mois d'efforts, pour être mince et le rester, il est indispensable
que les bonnes habitudes alimentaires acquises se maintiennent au long cours, même si l'on
peut souvent être un peu plus souple.
                                                                                        Nutri News




                   3/3

   Union régie par le code de la mutualité enregistré sous le n°444 279 699

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Stats:
views:6
posted:12/30/2012
language:
pages:3