Docstoc

EAP pour l'accès au Grade d'IDE GP_1ère épreuve_ Session 2011

Document Sample
EAP pour l'accès au Grade d'IDE GP_1ère épreuve_ Session 2011 Powered By Docstoc
					            RO      r-rME DU MARCC

       ft.{inistàr"e de lu Santé


                            Exarnen d'Aptitude Frofe ;sionne ; ie poun !'ar::ài ::,.). .                    ';)!::{:

                             D'lnfirmier Diplômé d'Ët.at Gra;' : Frineipal - {.r..h:;i t;                   I
                                                        Session ,Jw I rrtrii         zafi



1e
Durée   :   j   heures                                                                                                       eoefficieni,:                         7

[\o;n et Prénorn :,,....                                Nl'Exarnen          :




                                              ill'de-la CIN:..,


                                                                      , avan1"

      S Eteindre votre téléphone    portable et le me itre hors a: ",':.-,..,.'r -.ii lee;
      4 Ecrire lisiblement avec des Iettres n":ajuscL;ies trotre r-joln i-; -,.,i.-1 .'.5. la n' /,-.       .-'.
                                                                                                                        -r
                                                                                                                                  r\/.t      !-   lÇ        I I    !,q


         votre carte d'identité nationale ;
      s Ne rien écrire au niveau du nectanqie prri 'ru                        ,:t 1",;t'.Jte ile terj:e
         page et dc la prenriè:e page du pol,,'-opid  , ,e5                     ".     ,1',-:    i,-,r cti:'t,
                                                                                                            .      .!        '-   L:
                                                                                                                                          'LU,
                                                                                                                                                       ._   !.,,   r.-   !




         signe porté par !e candidat sur le5 e5p? fl                                 ''-.-r ,1\/
                                                                                   "i-. . L^l'fI1/1               t

         feuille d'examen à la note zéro (o)
      4 Vérifier que le polycopié de I'épreu\,,e écrii             e5i                                   i_, ii:. I                                                      l


         30 questions ;
  I
      Ë Avant de répondre lii-e attentivemeiii les {-
      s Pour répondre, cocher Ia ou les i'::pons.
         situées à droite des propositions ;
      4 A part les réponses sui les cases à coche,-, tcuLe é'-i"l-t.-                                  :.



         par le canCidat sur Ie polycor'é des qUesti:.,nS eXF)C,:.l :Zi :i
         note zéro (o)
      4 Véi-ifier, bien vos réponses avant de re: iettre vclre ,:ir:...i"; ;-]u
         surveillance;
      +F Vous avez 3 heures pour répondre         3o i-luesticns




                                                                  ilge 1s'.      â




                                Rabat - Tél    ,   )r, ,t   76   il   11-   Fax :2'.2i31 5.-i
                                                                                            ,1
                                                                                                 .t,
        ROYAI_IÏvIE DU MAROC

     Ministère de la Santé


                               Examen d'Aptitude professîonne;li': pour 1:ai=r..': ' ,!."':":)
                                D'lnfirmiers Diplônrés d'f:at Grae r: r'liricipal (:.c'lr:l';= I'i
                                                        SesSion i,_r Og Iotl,,,I Zot.t


Dunée :3 h

r"'" épreuve      :




sqillt-q,ires

Pourréponc]re auxquestionS ci-aprèS propOsées, *Ùehe:- la ou lt:'                                           i':','" .r- -"
                                                                                                                      "i
                                                                                                                                 -   j




     1- La niise en Plaee d'un               programrne de        s;rn'Lé cs''"    i-                  ir .
                                                                                                phas,: la plus importante du processus de
               lanification sanitaire :
                 car- il est l'aboutissernent des décisiotr-
                                                                                                                                             t_,        I




                 son succes dépend des facteurs de la                             de communication avec le
                                                                                     1      é^t---ai          il
                                                                                                                                             i:
                  ersonnei de santé.
                                                                     ettre en péril le programme
                                                                           e, oéril iÊ pi,lj., ,                                             r_.   i
                                                                                                                                                        l

                                                                   la
                                                                   ;     n rei-n i.ère                                                   i   rf             i




                                                                               sée                     les approches suivantes:


                                                                                                                                                   -4

           -
           -      La méiiroile des priorités pciitiques'
                  LO  lllLLll\/s   vLJ
                                   r/r
                                                                                                                                         i    'J                I



           -      La rnéthode des obiectii's de prestatic rs'                                                                                 t-l               I




      3-   L'évaluation des P
                  rmet I'a réciation du degré de ré,.itsatit,.n des objectifs sanitaires
                                                                                                                                         -f-i:ri
               se réalise to  urs au tcrn'le des presl:tions.
               repose sur des critères fondés sui les rormes
                lmplique que Ie bénéficiaire des prc:.lation:               nécessairement
                  ccncei-né.

                                                                     e   atég* ri                                   rs sauf une, laquelle?
                  Les facterrrs démograPhiques
                  Les facteurs liés au système            re de l'environnement des pays
                  voisins
                  Les facteurs culturels
                  Les facteurs liés au s stème oe finar: c<mei-li




                                                                                     !)

                                                                                                                                                                        -4::-..,-,:              :1-
                                                                                                                                                                                       =.:,
                                                                                                                                                                        i             r'
                                                                                                                                                                                       -,,.,?'
                                                                                                                                                                                                   I
                                                                                                                                                                            --..



                                    \r Rat'er - -l:
                                                                                                                                                                    -


       335. AveiiLLe lvloharnmed                      _,- ::- -6 li li                    ,l_    iJr'    ./ i .:.
                                                                                                                                                                        1l
5-l-'évolution de I'offre de soins cie zoo3 à:.ii:9 est .' ,:
                                 ementdesoinsCe,antéd                             _:_!,l   l,,il_ _-l             _!.,_t
       2626 etablissements de soins de sante de bas en 2oof
                                                  e                                                i                :_-"




                                      lers en 2Oo i--
                                                                              -
6-Les inclicateurs ce performance des nro
                                                              --
                                                      rmrnes:    i'ltl/FF suiva;rï:;:',. - illi,rr-i.i       9;:1.-if   u;i, rt:rr.if:i
       3.5% des enfants dont le poids à la nai:              est              2,5 kg(2009)
       47.9 % des femmes enceintes du                            rural ont reçu des soins
       pré natals(zo
       6o.B% des f ont accouché en milieu su r
       7j% des enfants âgés de rz à 23 rxols c

7-Parml ces indicateurs, quels sont ceux en r                                     uction hospitalière
        Le  taux Ce rotation.
        Le nombre d'intervention cl-rirur    ica le
        L e nombre de lit par médecin.

        Le taux d'occupation moyenne,


                                                      ,tion ré    processus chronologique suivant:
        le i-ecueil des données, la ciesci-iption Jeiap rat                l'analyse des
                                                          tique ic1é.'ii:. i.-, ::,i":,e ûes             J




        données, la correction des écarts.                                                               I




        la description de la pratique idéale, le         des données, l'analyse des
        ri:n nées.
        la description de la pratique idéale, Ie                       l'analyse des
                                                                                                                        !i
        données, la correction des écarts.                                                                                    t




        le recueii des doni-,ées, I'analyse des données, la correction des écarts
                                                connée- a Cofrlciioh .1.:,,,' -::t.ti                                   l-i   l
                                                                                                              ____-l


                                                          mme                        de longue durée
        Cir-rhose du foie
        Svndrome néohroti
        Diabète
        Tuberculose ulmonaine

rc-Relalivement aux taux d'incidence des n-aladies :!hles
    ei est Itordre déeroissai;t correct ?

               Iose, ro u geol e, co q uel uche,,.=ta nos.
        Tu bercu
        Tuberculose, coque:rche, rougeole, -lanos




        un indicateur approximatif de Ia richesse crée
        tient compte de I'économie informelie         .


        la valeur tctale de la pi-oduction finz'L: de b;                                   au cours
        d'une année donnée.
        basé sur Ie principe ce territorialité.

                                                 i :ge 3 su; rq
       tz-Cochez la           sition   la                      t                             est composée de:
                                                                                                   i,lpcrEeÊ :
                                              ambulatoires et des L,ens nt.:,iic,-.-;<.
                  Des soins hospitaliers et                                                     des soins
                  traditionnels.
                  De l'administration générale du systèrne,          Ia f               l'enseignement
                  et la recherche.
                  De la prévention sanitaire, la                                      et
                                                                            ignemeni, ,..' la recherche

       13-l-e s         e national de santé e onsacre     :




                                    l'achat de médir-ameri :t
                  to% de ses dépenses à
                  Plus de 34% de ses dépenses à i';chat de médicaments et biens
                  médicaux.

    14-Les actions définies dans Ie plan national de  i" santr',m         sont:
                                                                 nentalç:j.,;i:..'l
I           La lutte cc:lre I'usage de l'alcool                                                                  I
            La lutte contre les toxicomanes                                                                      û
            La lutte contre Ies psychose
            La Santé mentale de l'enfant et de l'adolelcent


            Dans le domaine de Ia santé, l'r'lvaluation quantitative:
                Est fondée sur l'évaluation de Irutilité d'un ac, e c: soins"
                Est une analyse comparative d'actiorrs altei'i :iirrac an termes de coûts
                                                                  ,!Ll VLJ
                                                                           -1,
                                                                               Ir
                                                                               :.


               et de conséquences sur la sarrté de l'1,idividu"
                Est une analyse comparative d'acticns alte;    rnatives en termes de coûts
                ur-ricuement.
                                                                        oins

    t6-Les élémentE essentiels pour l'élaboration d',:n plar: jtaction pour la mise en cr?u.!'l-e
                                                                          i,i'. .. :r:-r!t--" en oeuvre
       des activités sanitaires sont:
           Les objectifs, les stratégies, Ies ressource:,, et Ies in         d'évaluation
           Les besoins, les ressources, et les mé'ihoc -t, dt"; l:atio,r,
           La vision, les stratégies, les ressources, ei ies crii èr    performance
           Les s1,atéHies, les ressources, l'évaluatio, a*- ta tuivi


    17-Le
            L'établissenr::nt d'une stratégie de clévellpDeme ,r- des activlL.:, sanitaires
            La définition des besoins en ressoLii-:es h :naine:
            Un. référence      ur l'allocation optimale -tes F€s-:,i.lFies                                   if
                                                                                  en matière de santé

    tB-Les indicateurs eie résutrtats immédrats         ort-,:ni srlf

            La notion d'efficaci*é
            La notion de productivité

                                                              rtale 4 sr,-6
             noti       cn       CO   UtS vis   ibles   ca ch ris                                                                        lr
                                                                                                                                         q.*
                                                                                                                           _____       t_._          l




19-l-es                 rnmes de Santé Communa{-ltaire s'--.:rt défi ,'s selon                             :




2o-Les ressou rces s an ita ires corn ijren nent:
          L'organisation sanitaire
          Les nessources humaine_s
          Les infrastructures
          Les    facteurs cic         i-is                                                                                             li-ll

    21-Les assureurs                                                                             ::-, " du système
                                                                                      financementtr-l !i.'j'L tlir-rfr
                                   et Ies mutuelles rept'ésen"û€':t des ' ?r-!rees de r'i;":;r:.
          de santé"
   Vrai                                                                                                                            i           rt

    z:>--Le     Ministère eie la Santé bénéfieie de Eoi: :ies f*. itilfees au système national de santé
                                                         ;jêS              e ,.; .::rSi.,: r,..: i iri

   Vrai                                                                                                                            I



   Faux                                                                                                                                        llr



                                                                    santé           , rapport
    2l-La n'rerure de la performanc€ en matière de nive ru de sa;;,;': mesure ler:-iij!-!,-.;i.*- entre
    les niveaux de santé atteints et ccirx qui pe u,rrai€r:r r'êt;-e par le système :l:ar:Î-é
                                                           t              lt         de santé
                        rforrnant.

                                                                                                                                                         I




     24-La mesL.!re de Ia réactlvité des systèrne:; jc sai:'i ir'vr LL.: -= ' r'!
                                                                 :nrj
                                                                          entre autres
                                                                          !-J                                  1         sur l'attention accordée au
     patient en ce qui a trait à la rapidité de la p'ise e;:,ch rr6a',=.tla qualité de
                                                                                  ,,       /;   !!f                      l'environnement, l'accès au
    résecu cioaide socia!e et ehoix du pr"+statairu,:.
   Vrai
   Fa   ux


25-l-es rnaladies de              I'appareil ei,rculatoire const ..ijent l'une des principales causes de mortalité
au IVlaroc          :




                                                                                                                                       1__l
z6-l-e pû{,rcentage de la couvertuie vaccinal€                               Çr   fa its              âgéI de 12 àt 23 mois ayant reçu 1€ ;:,i-,Ij, est
                                                                                                           ;,.: :;'. -:r: :Tl lis ajr;nL le{t.t le BCG
                                                                                                                                                       =si
 8,4% en 2004!
          Vra   i


          Faux


27- Les études               coût.hénéfice relient les ccûts e 'une ae .i;n nrédie;i,, i,                                  ! t.', I ;-i;;. . :: [: i ',-     ,.


unités                                                        ';rnrbre ie n:alirele_.. ,.ii' j
          Vrai
                                                                    ir   age 5   si:   B
      Faux


z8- Les études coût-bénéfice relient les coûts d'une action médicale È :,,::; i.lns, 1!-ienr€s exprirnées en
unités hysiques (ex : années de vies sauvées, nombre de malades évite .;i     ,:




      Vrai
      Faux

29-Le système du tiers payant permet à l'assuré de faire l'avance des frais afj'érents aux prc5ti+iln-
                                                                      1i:'ri:,
de soins:




jo-Les difficultés d'accessibilité aux soins peuvenr être géocra phiques eriganisatioirnelle
                                                                 -,:il"r-+r,                           s   et
economloues:




                                                 Page 6   su-5

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Tags:
Stats:
views:23
posted:12/20/2012
language:
pages:6