EAP pour l'accès au Grade d'IDE GP_2ème épreuve_Session 2011 by HamzaYazid

VIEWS: 16 PAGES: 5

									     .R.OYAU}4E
                    DU i.,{ARCC
    i','linistùr"e de I& S&nté

                                 Exainen d'Aptitu               irelle pellr
                                  D'Infirmiers Diplômé',CjËtai,;'a*je Frii':,
                                                   Sess:,ln du * j'v4ai :rt.,

Durée :3 h

â eme
z


                                                         ( --'t,tÇ
                                                         -   ô   I Ï...1




     r)     I-'un[té de seiims eonstitue :
               u;i lieu stratégique au sein de !'étabriçs:r,nen; - :iiiai;e,,,1, ,.1la
                                                                 san                 , production
                                                                                             .1.-;r;                                      _-
          -.oins.                                                                                                                     |   .-
              un centre d'appui et de support.
              un ce ntre dc documentation et de recl",     ,.r€        s(_   i


                         cadre de santé, votre rôle au re{r: de .l' ,rnité cle soinsi est axée
                                                                               s,j,
                                                                                    -          sur
              ia maintenance et entretien du matérlcl      t     q :e.
                                                           "eclinll ue
              l'étabIissement des progiâmn',rts de for;-,,ratioi-r          e          nel médical
                                                                           activités réalisées

     i)-                            hosplteliers consis:e à:
        -     entretenir les Iocaux et les équipemeni, l,es urr.
        -     évacuer les déchets de soins à risqLle.
                specter I'hygiène individuelie.
                                                                                 m                 assimilés

           l'établissement d,un tab
              donner une image chiffrée et fiable ct_ activi
          soins à des périodes déterrninées.

                                                                             e


             réglementer l'exercice de la
             --
                                  our le gestlonnaire Je I,uni t
                                   er l'enl,ii-onnemeri de l,u,ni
             Avoir des aptitudes pour Ia gestiorr .:dmirristrati

        niveau de l'unité de soin.
           Pouvoir travailler dans un
                                                                                 ,Uellefi-rr.ri,
Page 2 sur 5




                                                                                                           ' - iil ,i' Q','i   il?-        ;
                                                                                                                                           L--"-'-:,,n
          la culture d'éiablissement{hôpitai} cûrrâ,;{l,onfi                  à
            une approche de la culture du nersonne:. l
                                            d'ét:blisse îent.
      -      I'aide que peut apporier l'établissemeint- au r:ir, .u de Ia ::, ciété
                                                                               ,

            I'aide à Ia création culturelle et artistiqu:.                                            ili      I




              rolet d'établ issement cornh;cr-te:
            la stralégie générale cle I'éiabiissemen'-
            cj';s valeurs, Ies cbjectlfs et le plan d'aci on de               I


            des dléments de pnotection sociale favi , ables :
            une réfiexion sur le passé de iiétablisr.t*nf
                                                                -

                alité, etest:
            Ia mesure des écarts constatés entre
            lraptitude d'un produit ou d,un service i
            un plan C'a;:tion.
            une évaluation finale cies ob

                                     nnel eonsiste à
      -     assurer Ia gestion de i'établissement.
                                                                                                      iti
                                                                                                      ll"_

                                                                                                              -'
            animen ies équipes.                                                                      -;-ill
            définir les prévisions.
            crganiser le travail.

          Poun p{anifier ies             s   d          ns,    To-:             p   d'informations sont:
            !a personne soi
            les .,nquêtes.
            les archives.
            Ie d..:sier du    atient.

          Les dnnnées    recueillies doivent     ri-,   ç,   rl'ir ,. iiix   cr



            L'exhaustivité.
            L'objectivité.


                                                                         essentiellement:
                                               Pnotccl;les de soins sOnt ,::s5t:,', :i
            Favoriser I'efficacité par l'uniformisati.. I des s.'u* --

            Apporter une contribution à la qualité                i:s   soiri




Page 3 sur 6
                                                              beso
 r3) Dans le processLls de planification des sc;-s, vcL ;urez be=': in des types d'informations
     suivantes:
           Données      subiectives.
           Données      actuelles.
           Donriées     obiectives.
           Données      historioues.

                                                                                                                                                            l:    ,.-,   i:-.i
 14)     La   fornralion et       Ie   déve.loppement des     ee    rnpéter ies prej{t-ri:;'^,i ''.:-
         soins :
           ullc capacité de contrôler l,équipe de :,r;ns et:'.:dmiiri:i-r:;
           une LdPdelLe uc LUIILI ulcl i cLlullJË uE t'' rrr çf - .rurrrrr                                        ':.       ,   - .,'-::t:<,              --l
                                                                                                                                                        I ,"u
                                                                                                                                                        l*i              I
                                                                                                                                                                         I


       dis cip lin a ires.                                                                                                                                               l




              une adaptatiot'i permarlente vis-à-vis de
              une motivation pour l'acco                                                                    ir.s,                                       ' rj
              un engalement pour ta reallsatlon oes 2[oJere .e                                l-ecrlr-'l'.-r ]e                                             ':r__
                                                                                                                  !t_,:l          "'_'___-.__,___       I                    l




                                                              valeurs conflictuelles de la situation
  15) Lonsclelagestîondesc*nflits, l-aphasee,eelai-.'.ationdÉr-':,':::.,.".: ,"'.,'-:l-',,:iieqrjei;r :i"u;i.:,
                                                 ification
                                                                                        ifr    / '
                                                                                      i;ç.       c




                                                                               prise
           iraire une liflexion critique sur Ie p6ls r.ls érnr, ,cns Cat':5 i: i-".,', de
       conscience    de la situation.
       - Etablir des accords sur les ciifférer-its p ,ints cj'-: qui mènent à une solution
       finale coliective.
            Ncrnmer les valeurs qui sont effettiverrelnt           dans la prise de
         conscience de la situation.
                                                lul forme le dilemme de la situation
                                                    loi

   16)    Les élérnents suivants   exprirnent ia not','l Séq,,té en s:l-r''-'.                                         -
                                                    ion     besoin
              Rttribu"r les biens de santé en fonctic., ciu b., .-,in.
              Minimiser les torts ei maximiser les be réficers
              lmpartialité.
                                  critèi-e de iustice fc -melir,:

   17) L'approche organisationnelle eon:idèri'                          i çl   )';r
                                                                    ;re de I
                                                                                                                                                            rL_,
                                                                                                                                                                 ,-, -
                                                                                                                                                                                 i




                             t.         I




               Coor                                                 '                                                                                       iF1                      i




    re) L'évaluation:
          est u                                                                                   ent llde valeur
                                                                                      . un iuB:rrn(      :-

               se base sur des critères et des norme:, pi-édéi                        )   rr-n ln e eS

            n'impliqr-re pas la mesure de I ader;:,.tion, de                                                      et du rendement
                                                                                                                         . -.- . -- . i)-l


         des services de santé.
                                                                                                                           '' de l'
                                                                                                                              ,'': ,'évoiuircn I
                                                                                                      -,';,';-tçi11,
            Aide à redistribuer Ies priorités et le:; resso'..'ces ?n
                                                                                                                                               lLl -
         des bcsoins.                                                                                                                               i




P;,ge 4 sur 6
  r9) L'amélioration      cie la   qualité de I'aceueil dr: petic,-1 lmplie;ue r-l*:

           Faire des rapports ournaliers sur les u.t- ité, o"           so lns.                                         _i


           Se focaliser sur les restations de soins ttchniqi:
           Ëtre discret en privil  ant la conc'rtatic r et la.          rilaboratio;r.                                f      i



           Personnaliser l'accueil en assurant une ii rformai                                      rElel!._

                             rviee au niveau                  ,ns ex :
           La transmission orale et écrite des con..gnes €T' e les diffé:enl:: équipes
           L'établissement des rèEles de nrésence et de corcertation.
           La définition des horaires de visites des famiiles :ies patieiri:.
           L'instauration d'un système d'inf ormatit,l .1u p-'ieni sur se mala die
                                                                            rr,,i; I'i

   21) La comnlunieation pernret                       de
                                      l'opti:,lisation 'j* la pu- rfîçl'manef: []a l'unité de soins et la
                                                                               de
         satisfaetîon des ilrofessionnels :
     -     Vrai



                                                                          dr.'.rr:,i;i,^,r est l'une des approches
   zz) Dans la piarrifieation eies soins, l'utilisalie;., J'un;.: Dre eie décision i,j.,. r!:i
         classiques   :




                                                            able     véritable basé sur des règles et
   z3; L'étï-lique du soin est un processus déeisir,nne! fi:,":!e et vdr, '
          ncipes universels :
           Vrai
           Faux

   z4) Le respeet,-le I'autonomie du patient in-lp ique           eTt                       '.. quant aux soins le
                                                                        respecter sa décision ',i., c:1:arrt ;jttx s;-rj, r: lr:
       concernênt {ç;elque soit l'aptitude du      ri'ent         à

           Vrai
            Fa   ux


                                                                        s :lî'ti;i:'.:. potentielles
   z5) Les exeepticns au respeat de la confidentlalité sr-,nt Iiées à ic: atteintes pe ter-:tieile s àài:la
       sécurité nublicue:
            Vrai
            Faux

   :6)   La gestion des reSS0urces humaines a                                       ser ,, r développer les ressources
                                                         pour obje:,t[f de nr,:hili:..i. et .-]e,,.:Tnpp+l- iss ,*.:io'::
         humaines pour une plus                           an cie i'
                                                           ';ice   l'         tion::
                                                                                  ,..

                                                                                                                      L-l
            FoUX




Page 5 sur 6
                                                un                            il,ree qui s'établitI
                                                       e la reiaticr' t": confiance qui s'r,-":bjii entre
27) Le leadership d'un individu est, au sein d'; grou't' ,
                                                                              C'.,n oltgj$Iartagc,
    cet individu et ta maiorité des mernbres de ce groupe dans la poursuite d'un objectif partagé
                                              I


      Vrai
      Faux

                                                                                           un
                                                                              consiste en i,rir ;ccorC oral et      taeiLP.
za) le proiet d'établissement est une méthode de ge s'ion
    entre les nrembres du personnel et la diret-tion'




 29)   ltévaluation consiste   à rnesu,rer le
                                                                       d'objectifs déterminés préalablement
                                                niveau de réalis;,elen c'obj*iu-i'::; :'r '.':",.1-ltnés préai;b;e'':3-1"' à
       Itaction :
         Vrai



       la sestion du   atient doit être centré sur                 nrne et ncn sur la tâche
                                                                               ':::ir I;l i
 30)                                                     '
         Vrai                                                                                                   l




         Faux




Page 6 sur 6

								
To top