Docstoc

ptyriasis rose de gibert

Document Sample
ptyriasis rose de gibert Powered By Docstoc
					Pityriasis rosé de Gibert                                                                                                                  117



     Pityriasis rosé de Gibert
     Le pityriasis rosé de Gibert (qui tient son nom de Camille-Melchior Gibert) est une maladie dermatologique
     fréquente, caractérisée par dermatose érythémato-squameuse.


     Clinique
     Cette dermatose d'évolution cyclique en 6
     semaines, de pronostic toujours bénin,
     d'apparition saisonnière (printemps-automne),
     chez des jeunes (entre 15 et 30 ans) le plus
     souvent de sexe féminin se caractérise par :
     • L'apparition d'une plaque initiale dite de
       Brocq
     • qui siège en général sur le thorax
     • et donne une lésion caractéristique par sa nette
       délimitation et son individualisation en 2
       zones:
     -une zone centrale claire, "chamois" d'aspect
     frippée ou gaufrée
     -une zone périphérique rougeâtre bordée d'une
     fine desquamation blanchâtre à sa limite interne
     • L'éruption suit cette plaque au bout de
       quelques jours.
     Elle est constituée:
     -de médaillons rappelant la plaque initiale, de
     taches lenticulaires plus petites mais au centre
                                                              Aspect typique de pityriasis rosé de Gibert avec le médaillon initial bien
     toujours gaufré.                                                                      visible, médian
     Elle respecte en règle générale le visage et les
     extrémités. Elle n'est pas ou peu prurigineuse. Elle se dispose de façon symétrique sur le thorax, l'abdomen, les
     flancs, la racine des membres.


     Traitement
     Aucun, car les lésions disparaissent spontanément sans complication après une assez longue évolution (4 à 6
     semaines, récidives possibles). L'exposition aux ultraviolets (solaires ou artificiels) semble accélérer le processus de
     guérison.
Pityriasis rosé de Gibert                                                                                                                           118




     Étiologie
     Incertaine.
     Bien que la piste virale soit désormais bien
     admise, le virus en cause ne fait pas
     l'unanimité dans la communauté des
     chercheurs : les infra herpès virus humain 6
     et 7 (HHV6 et HHV7) seraient impliqués,
     mais leurs rôles respectifs sont encore à
     déterminer (le HHV7 aurait le rôle
     prépondérant, tandis que le rôle du HHV6
     est moins évident).
     De récentes études ayant démontré une
     réponse positive à l'érythromycine (14 jours
     per os en doses fractionnées), une piste
     bactérienne ne saurait être écartée [1] .




                                                                                                Détail des lésions




     Fréquence
     Cette maladie est assez fréquente pour se voir régulièrement en médecine générale. Elle semble souvent être
     retrouvée au début du printemps, et en automne, mais peut apparaître toute l'année.


     Diagnostic différentiel
     •   → Syphilis
     •   → Eczéma
     •   → Psoriasis et parapsoriasis en gouttes
     •   → Urticaire


     Références
     [1] J Am Acad Dermatol 2000 Feb;42(2 Pt 1):241-4 Erythromycin in pityriasis rosea: A double-blind, placebo-controlled clinical trial. Sharma
         PK, Yadav TP, Gautam RK, Taneja N, Satyanarayana L Department of Dermatology, Dr Ram Manohar Lohia Hospital, New Delhi, India