Docstoc

course-endue-jeux-courir

Document Sample
course-endue-jeux-courir Powered By Docstoc
					Education physique                                                                                                      Laurent Dovat




                    Course d’endurance et jeux à courir

Domaine d’activité : Courir




Echauffement spécifique à l’activité

     -     Chevilles
     -     Genoux
     -     …(*)

(*) : Toute autre partie du corps peut être échauffée, mais n’est pas aussi importante pour l’activité que celles mentionnées ci-dessus




                                                                      1ère leçon


Course d’endurance :                                               (3-4-5-6P)



Courir sur le même rythme


                                                      Objectifs : courir lentement et adapter sa vitesse à l’aide de signaux visuels
                                                      et/ou auditifs. Courir sur un rythme régulier
                                                      Installation : 6 cônes sont disposés le long des lignes du terrain le plus
                                                      grand de la salle, 1 à chaque coin ainsi qu’à l’intersection de la ligne
                                                      médiane et de la ligne externe. Les élèves sont répartis sur 4 ou 5 des 6
                                                      cônes ; l’enseignant se met seul au cône restant.
                                                      But : calquer sa vitesse sur celle de l’enseignant en passant à côté des cônes
                                                      en même temps que l’enseignant.

                                          Situation de départ : L’enseignant court lentement et donne un coup de
sifflet à chaque fois qu’il passe à côté d’un cône. Les élèves doivent se trouver au cône suivant à chaque coup de
sifflet sans avoir eu à accélérer ni ralentir. Ils peuvent regarder l’enseignant pour se situer dans leur espace-temps
(repères visuels et auditifs).

Evolution : L’enseignant court mais ne siffle plus (repère visuel) ; L’enseignant siffle toutes les 6 ou 7 secondes
mais ne court plus (repère auditif)




                                                                               1
Jeu à courir :



Jeu des 3 tapes ; « jour-nuit »                           (1-2P)

                               Objectifs : Réagir vite à un signal aléatoire ; Courir vite
                               Installation : les élèves sont répartis par groupes de 2 sur la ligne médiane, chaque
                               élève O est en face de son adversaire X.
                               But : au signal, taper 3 fois dans la main de son adversaire et s’enfuir vers sa ligne
                               d’arrivée

                            Situation de départ : Les élèves changent les rôles de poursuivant-poursuivi après
chaque course, chaque poursuivi atteignant la ligne sans s’être fait attraper marque 1 point, dans le cas contraire,
le point va au poursuivant.

Evolution : « jour-nuit »
Les élèves X sont désignés comme « jour » les O comme « nuit » ; si l’enseignant dit : « Jour ! », tous les
« jours » fuient et les « nuits » les poursuivent. S’il dit « Nuit ! » c’est l’inverse.




Ballon surprise                                           (tous)



                                                               Objectifs : Réagir vite à un signal aléatoire ; Courir
                                                               vite
                                                               Installation : La moitié de la classe (les chats) est
                                                               dans le cercle central, l’autre moitié (les souris) est
                                                               répartie sur un cercle situé à 2-3 mètres du cercle
                                                               central. Les souris portent un sautoir accroché à
                                                               l’arrière du pantalon (la queue). 2 « maisons » sont
                                                               installées à une quinzaine de mètres du cercle.

But des souris : se passer le ballon et fuir vers les maisons dès qu’il tombe.
But des chats : à la chute du ballon, poursuivre les souris et attraper le maximum de queues avant les maisons.

Situation de départ : Les souris se lancent un ballon en cercle, dès qu’il tombe (ou au coup de sifflet s’il met trop
de temps à tomber) elles s’enfuient vers les maisons. Les chats essaient alors de les attraper.

Evolution :
   - Mettre 2 ballons qui tournent dans un sens inverse, les souris s’enfuient dès le premier ballon tombé.
   - Changer les maisons de place.
   - Remplacer les maisons par des cerceaux qui ne peuvent contenir qu’une souris.
   - Changer le type de ballon
   - Désigner des couples d’adversaires : « Nicolas attrape Charlotte »




                                                          2
                                                                     2ème leçon




Echauffement spécifique à l’activité

     -     Chevilles
     -     Genoux
     -     …(*)


(*) : Toute autre partie du corps peut être échauffée, mais n’est pas aussi importante pour l’activité que celles mentionnées ci-dessus




Course d’endurance :


Course de rencontres

                                                                    Objectifs : courir sur un rythme régulier, adapter sa vitesse
                                                                    à son coéquipier, utiliser des repères visuels pour réguler sa
                                                                    vitesse.
                                                                    Installation : 2 circuits sont installés comme sur le schéma.
                                                                    Il est important que les cônes ou assiettes soient du même
                                                                    type et de la même couleur que ceux installés à leur opposé
                                                                    (les élèves se croiseront ainsi toujours au même type de
                                                                    signal visuel). Les élèves se mettent par groupe de 2 à
                                                                    chaque point de départ (paire de cônes). L’un se déplacera
                                                                    sur le circuit intérieur (entre les 2 cônes) dans le sens des
                                                                    aiguilles d’une montre et l’autre sur le circuit extérieur
                                                                    (entre les murs et les cônes) dans le sens inverse.

But : courir de manière régulière et taper la main de son coéquipier à chaque fois qu’on le croise.
Parvenir à se croiser au bon endroit sans avoir eu à accélérer ni ralentir.

Situation de départ : Les élèves commencent à courir doucement, ils doivent se croiser exclusivement à
leur point de départ ainsi qu’à l’opposé. Si l’un des deux arrive avant l’autre aux cônes il doit l’attendre.

Evolution :
   - imposer un rythme de course commun (au coup de sifflet, tout le monde doit être à son point de
       rencontre).
   - Essayer de courir sans regarder son équipier (suppression des repères visuels)




                                                                               3
Jeu à courir :


Le mur chinois                                    (2-3P)

                                                 Objectifs : courir vite, utiliser les repères visuels pour choisir son
                                                 chemin, feinter.
                                                 Installation : 4 bancs sont disposés comme sur le schéma et
                                                 représentent la muraille de Chine. Une cinquantaine de sautoirs (de
                                                 l’or) sont entassés d’un côté de la muraille, 4 ou 5 élèves sont
                                                 désignés comme gardes et sont à l’intérieur de la muraille sans
                                                 pouvoir en sortir. Le reste de la classe est de l’autre côté de la
                                                 muraille et représente des pillards.
                                                 Situation de départ : Chaque pillard traverse la muraille sans se faire
                                                 toucher par les gardes pour aller prendre un sautoir et le ramener à
son point de départ. Attention : le sautoir est ramené dans la main et ne peut être mis autour du cou qu’après le
retour victorieux du pillard. Si un pillard se fait toucher à l’aller, il revient dans son camp et peut recommencer à
jouer. S’il se fait toucher au retour, il doit ramener le sautoir qu’il a dans la main, puis retourner dans son camp les
mains vides avant de pouvoir recommencer.




La capture du drapeau                             (4-5-6P)


                                                                   Objectifs : courir vite, développer des stratégies
                                                                   collectives.
                                                                   Installation : Les élèves sont répartis en deux
                                                                   équipes égales. Les attaquants sont équipés d’un
                                                                   sautoir coincé dans l’arrière du pantalon et
                                                                   commencent le jeu dans leur « château », les
                                                                   défenseurs commencent librement dans la salle.
                                                                   Le drapeau est dans un espace exclusivement
réservé aux attaquants. Tout le long du jeu, les défenseurs ne seront pas autorisés à toucher le drapeau.
But des attaquants : ramener le plus vite possible le drapeau dans leur château (variante : le plus de fois possibles
en un temps donné).
But des défenseurs : éliminer les attaquants en prenant leurs sautoirs. Les attaquants éliminés se rendent
immédiatement en prison.

Situation de départ : Jouer plusieurs manches en inversant à chaque fois les rôles afin de bien intégrer les règles.

Evolution :
Susciter la recherche de stratégies efficaces :
   - attaques simultanées en plusieurs points ; passes durant le transport du drapeau (attaquants)
   - bonne répartition spatiale ; défense rapprochée du drapeau (défenseurs)

Augmenter la difficulté en modifiant certaines règles :
   - mettre plus d’attaquants que de défenseurs (ou l’inverse)
   - autoriser certains attaquants à éliminer les défenseurs (donc : mettre des sautoirs aux défenseurs)
   - rendre certains attaquants « invulnérables »
   - etc.




                                                           4
                                      Exercices supplémentaires

Course d’endurance :



Estimation du temps

Objectifs : Courir sur un rythme régulier, essayer d’estimer un temps donné.
Matériel : Un banc et un chronomètre.
But : Courir pendant un temps donné (3-4 minutes) et venir s’assoir lorsqu’on estime que le temps est écoulé ;
Essayer d’être le plus proche possible du temps donné.
Situation de départ : L’enseignant donne le temps à courir, les élèves peuvent courir librement dans toute la salle
pendant ce laps de temps. Lorsqu’ils estiment que le temps est écoulé, ils viennent s’assoir sur le banc,
l’enseignant leur donne alors leur temps réel. Pour les aider, l’enseignent donne un signal toutes les secondes
pendant les 15-20 premières secondes.
Evolution :
    - Ne plus donner le rythme lors des premières secondes
    - Augmenter le temps à courir
    - Courir à deux, à trois, etc.


Jeu à courir :

Messagers
Objectifs : Courir vite, développer des stratégies individuelles
                                                                       Installation : Les élèves sont répartis en 2
                                                                       équipes égales : les messagers et les bandits.
                                                                       Les messagers ont des sautoirs bleus en
                                                                       « queue de souris » (accrochés à l’arrière du
                                                                       short). Les sautoirs des autres couleurs
                                                                       représentent les messages à transporter. Le
                                                                       camp des messagers et le camp des alliés (voir
                                                                       schéma) sont inviolables par les bandits.

But des messagers : Transporter les messages un par un de leur camp au camp des alliés.
But des bandits : Attraper les « queues » des messagers.
Situation de départ : Chaque messager prend un message et tente de l’amener dans le camp des alliés sans se faire
attraper par un bandit. S’il se fait prendre son sautoir bleu (sa queue), il doit donner le sautoir qu’il transporte (le
message) au bandit qui lui restituera sa queue. Il pourra alors retourner dans son camp et recommencer.
A la fin du temps imparti, compter le nombre de messages amenés avec succès et le nombre de messages
interceptés. Echanger les rôles et additionner les résultats des 2 manches.
Evolution :
     - Inciter les messagers à observer le placement des bandits pour ajuster leurs déplacements.
     - Inciter les bandits à coopérer pour mieux cerner les messagers et à occuper judicieusement l’espace de
         jeu.
     - Augmenter la surface de jeu, jouer en plein air, etc.




                                                           5
                                                    Evaluation


Test : Courir son âge en minutes

Objectifs : évaluer les acquis des élèves

Matériel : 2 bancs, cônes ou assiettes, 1 chronomètre

Installation : Les élèves se mettent par groupe de deux, l’un observe pendant que l’autre fait le test. 2 bancs sont
disposés sur un côté de la salle pour permettre aux élèves observateurs de prendre des notes à l’aide de la fiche
d’observation. Un parcours est délimité dans la salle à l’aide de cônes ou d’assiettes. Attention : bien arrondir les
angles afin de limiter les changements de direction.

Situation de départ : Chaque coureur commence à un cône précis, son observateur doit retenir ce point de départ
dans l’optique de noter de manière exacte le nombre de tours effectués. Chaque élève doit courir son âge en
minutes (les ½ ne comptent pas). A l’enseignant de donner plusieurs signaux de fin.

Variante : Chaque degré court la même durée (par exemple : les 6e 12 minutes, les 5e 11, les 4e 10, etc.)

Attention : Ce test est à faire plusieurs fois dans l’année (entre 3 et 5) à intervalles réguliers.



Fiche d’évaluation :

    1.   A remplir pendant la course par le partenaire
    2.   A remplir après la course par l’élève concerné
    3.   A remplir à la fin de la dernière séance de test par l’élève concerné
    4.   A remplir par l’enseignant à la fin de la période d’évaluation
    5.   A remplir par l’enseignant à la fin de la période d’évaluation




                                                            6
Nom : ______________________________                                                               Âge : _________



                  « Je cours mon âge en minutes »
Objectif principal : Courir un nombre de minutes égal à son âge sans s’arrêter ni marcher

Objectifs secondaires :      1) Courir sur le même rythme durant tout l’exercice
                             2) Savoir s’échauffer en fonction de l’activité
                             3) Courir à sa vitesse sans se préoccuper de celle des autres
                             4) Contrôler sa respiration pour éviter les « points de côté »
                             5) Améliorer sa performance au fil de l’année


1. Observation par un camarade

                  Date :               Date :             Date :             Date :                Date :

Une case
coloriée à
chaque tour
complet

Une croix à
chaque fois que
je m’arrête de
courir

Total des tours

Observateur :




2. Je fais une croix lorsque je réussis :

    -   Je cours sans changer ma vitesse, je ne fais pas la course avec quelqu’un d’autre, je me laisse dépasser si
        un camarade court plus vite que moi




    -   Je respire profondément, j’inspire par le nez et j’expire par la bouche. Je n’ai pas de « point de côté »




                                                                                                            Tourner la page

                                                          7
         3. J’entoure en rouge les articulations les plus importantes à
                       échauffer pour la course à pied.




4. Résultat :




                  Très satisfaisant    satisfaisant   insuffisant




5. Commentaires de l’enseignant(e) :




                                              8

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:1
posted:11/18/2012
language:French
pages:8