Synthese_generale

Document Sample
Synthese_generale Powered By Docstoc
					SYNTHESE GENERALE DE L’ATELIER DE CONCERTATION SUR LA DISTRIBUTION
                                       DES MILD DE ROUTINE

                                          octobre 2012



L’an 2012 et les 17 et 18 Octobre s’est tenu dans la salle de réunion de l‘immeuble du Patronat sise
à ACI 2000 l’atelier de concertation avec les DRS sur la distribution des MILD de routine, sous la
présidence du CT Ousmane KONE représentant le SEGAL/MS.

Les objectifs de l’atelier étaient :

Objectif général

Renforcer la capacité en gestion des MILD du Programme National de Lutte contre le Paludisme au
niveau régional et district sanitaire.

Objectifs spécifiques

    Partager les résultats des supervisions effectuées dans les différentes régions ;
    Faire le point sur la situation des MILD dans les différentes régions;
    Faire le point sur la remontée des données des activités de lutte contre le paludisme ;
    Faire un rappel sur les outils de collecte des données (canevas Fonds Mondial, fichier
    mensuel) ;
    Identifier les difficultés rencontrées dans la distribution des MILD, la collecte et la
    remontée des données de routine au niveau de chaque région ;
    Proposer des solutions d’amélioration aux difficultés ainsi identifiées.

La méthodologie adoptée a été les présentations de documents suivies de clarifications et
échanges en plénière


Etaient présents : voir liste en annexe



LE DEROULEMENT DES ACTIVITES :

Les cérémonies d’ouverture et de clôture étaient placées sous la haute présidence de Monsieur le
Secrétaire Général du Ministère de la santé représenté par Monsieur Ousmane Koné Conseiller
Technique en Economie

La cérémonie d’ouverture à été marquée par 2 interventions :




                    Synthèse atelier de concertation sur les MILD de routine
Celle de Monsieur Ousmane Koné Conseiller Technique en Economie représentant le Secrétaire
Général du Ministère de la santé, tout en prononçant les mots d’ouverture de l’atelier a exhorté les
participants à l’assiduité et a la participation active.

La Directrice de PSI Mali, dans son intervention a rappelé que cet atelier fait suite à la rencontre
tenue en février 2012 sur la quantification des besoins en MILD dont son institution assure la
distribution. Elle a en outre salué l’excellence de la collaboration avec les partenaires tels que PMI,
UNICEF et CCM (Country Mechanism Coordination).



Au cours de l’atelier les présentations suivantes ont été faites :

    -   les termes de référence de l’atelier;
    -   la synthèse de la mise à disposition des MILD de la routine par district sanitaire et par
        Région ;
    -   les résultats de la Distribution des MILD par district sanitaire selon le canevas proposé des
        régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Bamako, Gao, Kidal et Tombouctou ;
    -   la répartition du stock résiduel de MILD de routine ;
    -   la synthèse des supervisions conjointes ;
    -   le Projet consolidé des Round 6 et 10 Paludisme Fonds Mondial
    -   le système de collecte des données de routine (canevas de collecte des données FM et
        fichier électronique)
    -   les données sur la surveillance électronique
    -   les forces et faiblesses du système de collecte de données de routine sur le paludisme et
        proposition de solutions
    -    l’outil informatique de collecte des données de routine


Au terme des présentations les points de discussions ont été les suivants :

    -   la vétusté et la faible capacité de stockage dans certains districts
    -   le circuit d’approvisionnement dans le district de Bamako
    -   la difficulté dans l’archivage des bordereaux de livraisons
    -   le non enregistrement de la distribution dans les registres PEV et CPN ;
    -   l’insuffisance des fonds alloués pour l’acheminement des MILD des CSRéf aux CSCom
    -   l’appréciation de la marque Permanet par rapport à Olyset ;
    -   la délivrance de l’ordonnance pour la dispensation de la MILD
    -   les cas de rupture de stock de MILD
    -   la mobilisation des MILD de routine de 2013
    -   la complétude et la promptitude des rapports
    -   la qualité du rapportage
    -   le choix du district bénéficiaire du stock résiduel de MILD ;
    -   la dissémination des directives nationales de la distribution des MILD et de la SP
    -   l’insuffisance dans la remontée des données a travers le réseau RAC
    -   l’adéquation de l’outil de collecte des données avec les indicateurs de performance du FM
    -   le processus de révision du Système Local d’Information Sanitaire (SLIS)
    -   la motivation des agents par rapport à la collecte et la remontée des données

                   Synthèse atelier de concertation sur les MILD de routine
-   l’expérience de la transmission électronique des données

    L’atelier a enregistré la contribution de l’ANTIM sur l’expérience pilote de la collecte des
    données par téléphonie mobile

    A l’issu des discussions les recommandations suivantes ont été formulées ;

           Veuillez à la traçabilité de la distribution des MILD a travers une bonne
           collecte et un rapportage complet et prompt des données
           Analyser les données collectées
           Capitaliser les apports des autres partenaires en matière de distribution de
           MILD
           Fournir les moyens aux CSRéf pour assurer le suivi/supervision des activités
           Améliorer la collecte et la transmission des données par l’utilisation des
           Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (NTIC )
           Prendre en compte les risques suivants identifiés pendant la supervision à
           savoir :
               o Difficultés d’estimation des besoins sur la base des consommations
                    regulières;
               o Deterioration eventuelle des MILD;
               o Rendre disponible la liste de tous les bénéficiaires des MILD dans les
                    sites de distribution conformément aux directives nationales.
               o Non satisfaction des beneficiaires.
               o Incompletude et non concordance des données collectées;
               o Probleme de renouvellement du financement
           Faire la situation de l’utilisation des stocks de MILD existants dans les CSRef
           du district de Bamako et faire l’expressions des besoins.
           Prévoir le passage a l’échelle de la transmission électronique des données
           Initier les concertations sur la collecte des données au niveau opérationnel
           Observer plus de rigueur dans la collecte et la transmission des données
           Rechercher les financements pour couvrir le GAP de 905 094 MILD de routine
           pour 2013
           Inviter les DRS à la réunion de Cabinet élargi sur le plan d’action de lutte
           Fonds Mondial paludisme




                                                                                  Fait à Bamako

                                                                           Le 18 OCTOBRE 2012

                                                                                       L’Atelier




              Synthèse atelier de concertation sur les MILD de routine
Synthèse atelier de concertation sur les MILD de routine
Annexe : Liste des participants
- Niveau national :

    MS : Secrétaire Général ;
    PNLP : Directeur et Adjoint , 5 chefs de division , point focal FM , chargé de statistique , chargé
    suivi des intrants , Point Focal Campagne MILD ;
    PSI : Représentante Résidente, Responsable Programme Paludisme, Gestionnaire FM,
    Responsable de la distribution, Conseillère Technique Opérations ;
    DNS : Directeur National et chef Unité planification ;
    PMI : 1 Représentant ;
    MEASURE : 1 Représentant ;
    FENASCOM : Le Président ;
    UNICEF : 1 Représentant ;
    OMS : 1 Représentant ;
    GP/SP : Le Directeur et 1 chauffeur ;
    MRTC : Deux Représentants (Entomologie et Parasitologie) ;
    Direction de la Santé des armées(DCSSA) : Le Directeur ;
    Coalisation du secteur Privé : Le Directeur ;
    INPS: Un représentant ;
    CCM : Président, Secrétaire général ;
    DPM : Le Directeur ;
    SPS : La Directrice ;
    PPM : La Directrice ;
    DFM : Le Directeur ;
    ANTIM : Le Directeur.

- Niveau Régional

        DRS : 2 cadres par DRS Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Bamako, 1 cadre par DRS
        de Gao, Tombouctou et Kidal et 9 chauffeurs ;




                    Synthèse atelier de concertation sur les MILD de routine

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:3
posted:11/17/2012
language:Unknown
pages:5