Docstoc

Habiletés de direction _ introduction - ZoneCours - HEC Montréal

Document Sample
Habiletés de direction _ introduction - ZoneCours - HEC Montréal Powered By Docstoc
					La communication efficace dans la direction des personnes
(Parler en public)




                                          Habiletés de direction
                                                           Hiver 2010
                                                         HEC Montréal
                                                             Séance 7

                                                     François Normandin
                                                Doctorant, HEC Montréal
                                              francois.normandin@hec.ca
Plan de la séance
 • Vidéo : « The 5 communication secrets that swept Obama to the Presidency »

 • Quelques notions sur l’art oratoire

 • Quelques notions sur la rétroaction (feedback)

 • À la prochaine séance…
The 5 communication secrets that swept Obama to the Presidency

  • Utilisez l’image et non les concepts abstraits; racontez une histoire!

  • Modulez votre discours!

  • Établissez un contact visuel!

  • Mettez l’accent sur le message!

  • Recherchez une connexion avec votre auditoire!
La communication verbale et non verbale
      La communication non verbale est-elle importante?
            Langage
             parlé
              7%


            Dimensions
          paralinguistiques
                                       Expressions faciales
                 38%
                                              55%
Un petit exercice…

 • En équipe de cinq personnes, lisez le texte et désignez un volontaire
 (pauvre lui!) qui devra venir en faire la lecture devant la classe.

 • Cherchez le meilleur moyen de communiquez l’information (timbre
 de voix, débit, etc.).

 • Posez deux questions de compréhension au groupe!

 • Quinze minutes.
Quelques considérations sur l’art oratoire
  • Ne pas s’avouer nerveux dès le départ!
     • Vous vous mettez en position de faiblesse.
     • Les gens vont s’intéresser à la forme et non au fond.

  • Préparation, préparation, préparation!
     • Visez un public restreint d’abord.
     • Cent fois sur le métier, remettez votre ouvrage!

  • Seul le message est important!
Quelques considérations sur l’art oratoire
  • Ne pas parler trop vite
      • Une cadence normale s’établit entre 125 et 150 mots/minute.
      • Vous pouvez parler plus vite pour les sections de votre discours qui ne
      contiennent pas de passages importants.
      • Pour les passages importants, ralentissez et modulez votre voix.

  • Ne pas essayer de tout dire d’un coup
      • Les gens possèdent une capacité d’attention limitée: vingt minutes au
      maximum.
Les gens retiennent…
                                                          90% de ce qu’ils
                                                           disent et font

                                                          80% de ce qu’ils
                                                              disent

                                                          50% de ce qu’ils
                                                         voient et entendent
                                                           simultanément

                                                          30% de ce qu’ils
                                                              voient

                                                             20% de ce
                                                               qu’ils
                                                             entendent

                                                              10% de
                                                              ce qu’ils
Source: Roger MUCCHIELLI (1988). Les méthodes                  lisent
actives dans la pédagogie des adultes. Paris: Éditions
ESF, 131 p.
Quelques considérations sur l’art oratoire
  • Gardez le contact visuel
     • Ne fixez pas vos notes!
     • Ne fixez pas une seule personne!
     • Balayez la salle du regard ou utilisez le triangle.

  • Faites de bonnes transitions entre vos points
     • C’est un signal pour votre auditoire que vous êtes en voie de passer à un
     autre point: il redoublera d’attention!
     • C’est l’occasion pour vous de relaxer une seconde ou deux.
Quelques considérations sur l’art oratoire
  • Utilisez l’humour!
     • Veillez à bien connaître votre auditoire auparavant.
     • C’est une arme à utiliser avec parcimonie.

  • Faites un bon repérage
     • Disposition de la salle, du podium, du lutrin, etc.
Quelques considérations sur l’art oratoire
  • Amorcez en force!
      • avec une statistique;
      • avec une anecdote;
      • avec une citation;
      • avec une dépêche ou un fait divers;
      • avec une déclaration provocatrice;

  • Interagissez avec l’auditoire!
Quelques considérations sur l’art oratoire
     Quelques questions à se poser avant de prendre le micro!
Quelques considérations sur l’art oratoire
 • Le non-verbal
   Je me suis concentré sur le contenu et… mon regard, mes gestes, ma
   posture ?

 • La forme et le fond
   J’ai déterminé ce que je voulais dire et… mon vocabulaire, des
   exemples, des images ?

 • L’auditoire
   Ai-je pensé à qui allait être dans la salle? À ce qui les intéresse ? À
   ce qu’ils savent ou ne savent pas ?
Quelques considérations sur l’art oratoire
 • Quelles sont les QUELQUES idées que je veux développer?

 • Quelles réactions devrait avoir mon auditoire après l’exposé
   (objectif)?

 • Comment vais-je bâtir mon exposé (attention, intérêt, réflexion)?

 • Quelles analogies, images, exemples, vont illustrer mon propos?

 • Quelle sera ma conclusion (et incitation à l’action)?
Quelques considérations sur la rétroaction
Quelques considérations sur la rétroaction
   • Votre rôle : observer, écouter, commenter

   • Donnez une opinion franche et constructive:

      • Un point fort
      • Une amélioration
      • Un point à travailler



             Il faut donner envie à l’autre de s’améliorer!
Quelques considérations sur la rétroaction
 • Parlez en votre nom seulement (versus “Les gens aiment”, “Nous
   pensons que…”)

 • Évitez des expressions comme “On sait que”, “On doit”…

 • Ne faites pas la morale : “Il ne fallait pas…”, “Si vous voulez y
   arriver un jour…”

 • Adoptez un ton personnel (i.e. “J’ai été impressionné par…”, “Il me
   semble”)

 • Ne répétez pas plusieurs fois le même commentaire
Quelques considérations sur la rétroaction
    Première étape: Bien se faire comprendre

         • Précisions versus généralités
Quelques considérations sur la rétroaction
    Deuxième étape: Faciliter l’acceptation

    • Attention réelle (engagement) versus indifférence

    • Description versus jugement

    • Positif et négatif: un équilibre

    • Un piège: la prudence paralysante
Quelques considérations sur la rétroaction

    Troisième étape : Évaluer la capacité de changer

    • Est-ce que c’est « génétique » ou comportemental?
    • Est-ce circonstanciel ou chronique?
Quelques considérations sur la rétroaction
   Pour celui qui reçoit la rétroaction


   1.    Écoute attentive versus auto-justification

   2.    Réflexion, jugement critique

   3.    Demander des précisions; vérifier


   C’est le désir d’apprendre et de s’améliorer qui fait la différence!
À la prochaine séance (14 mars)
  • Reprise de l’exposé oral
  • Remise de la lettre de rétroaction à vos coéquipiers (une copie à
    François également)
  • Remise de la lettre de présentation, revue et corrigée (une copie à
    François également)

            Passez une excellente
             semaine de relâche!

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:3
posted:11/11/2012
language:Unknown
pages:25