Docstoc

070101 factsheet fr

Document Sample
070101 factsheet fr Powered By Docstoc
					La biodiversité est essentielle, et elle est en danger

Les gouvernements ont promis de
préserver la biodiversité d’ici l’an 2010

Il est temps de passer à l’acte
La biodiversité est essentielle et elle est en danger
En 2002, les chefs d’Etat se sont engagés à « réaliser, d’ici 2010, une réduction significative du taux actuel de perte de la diversité biologique » dans le cadre du Sommet mondial sur le développement durable. Cet ambitieux objectif 2010 de la biodiversité est un pas historique dans la bonne direction. Depuis, de nombreux rapports scientifiques ont confirmé la gravité de la situation : Le Millenium Ecosystem Assessment (l’évaluation des écosystèmes pour le Millénaire) a constaté le déclin de presque deux tiers des services des écosystèmes dans le monde. La liste Rouge de l’UICN (Union mondiale pour la nature) compte plus de 16.000 espèces menacées et la moyenne de variété d’espèces s’est réduite de 40% au cours des trente dernières années. Le Global Biodiversity Outlook en a conclu que, pour parvenir à atteindre l‘objectif 2010 de la biodiversité, « des efforts supplémentaires sans précédent s’imposent aux niveaux mondial, régional et régional ». En Europe, plus de 200 partenaires dont les gouvernements nationaux et locaux, les organisations non gouvernementales et les entreprises ont relevé ce défi. Ils ont formé le programme Compte-àRebours 2010 (anglais : Countdown 2010), un réseau performant de partenaires qui coopèrent dans la lutte commune contre les causes de la perte de biodiversité. Chaque partenaire s’engage à entreprendre des efforts supplémentaires dans le cadre de l’objectif 2010 de la biodiversité. Leur action contribue à préserver la biodiversité. Le secrétariat du Compte-à-Rebours 2010 au sein du Bureau Régional Européen de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) facilite et encourage les actions, promeut l’importance de l’objectif 2010 de la biodiversité et révèle les progrès accomplis en vue de l’an 2010.

Les gouvernements se sont engagés à préserver la biodiversité d’ici 2010
L’an 2010 approche inexorablement. Sept priorités visent à mettre un terme à la perte de biodiversité dans les années à venir. 1. Les espèces et les écosystèmes nécessitent des aires protégées pour se développer et se régénérer. Au moins 10% de chaque type d’écosystème doivent être conservé afin de préserver la nature et es milieux naturels. 2. L’agriculture ne va pas sans biodiversité. Les pratiques agricoles ne doivent pas mettre en danger la survie des espèces : L’amélioration de la diversité des exploitations agricoles et la réduction de l’usage de pesticides et d’engrais sont à la clef de la protection de la biodiversité. L’agriculture organique peut servir d’exemple dans de nombreux domaines.

POUR LA BIODIVERSITE

www.countdown2010.net

La biodiversité n’attend pas
3. 75% des zones de pêche sont exploitées à 100% ou surpêchées. Les espèces telles que le cabillaud, le haddock et le flétan sont déjà menacées. Si l’exploitation ne s’oriente pas vers la durabilité, l’extinction de nombreux espèces est prévisible.. 4. La construction de routes, d’usines et d’habitats détruit l’habitat naturel des animaux et des plantes. Si le développement urbain et rural continue à ignorer la nature, notre environnement pourrait bientôt être dominé par le béton et la pollution. 5. Le changement climatique est considéré comme le plus grand défi de l’humanité. Sous l’influence du changement des conditions, les écosystèmes et les habitats vont eux aussi changer. L’objectif est donc de combattre également le changement climatique et d’assurer la migration des espèces ou leur adaptation à de nouveaux environnements. 6. Lorsqu’on déplace une espèce en dehors de son habitat naturel, son extinction est fort probable. Dans d’autres cas, les espèces nonindigènes envahissantes ont prospéré et détruit la flore et la faune. Comme on ne peut jamais prévoir le développement de tels déplacements, il est essentiel de réduire de telles invasions. 7. La biodiversité est le fondement du développement durable. Les services des écosystèmes forment la base de toute activité économique. Les préoccupations de biodiversité doivent donc être intégrées au sein de tous les secteurs de politiques. Les mesures à prendre incluent des encouragements du marché, l’aide au développement, le commerce tenant compte de la biodiversité et les processus internationaux de gouvernance. La perte de biodiversité nuit au bien-être de l’homme et touche la sécurité alimentaire, la vulnérabilité aux catastrophes naturelles, la sécurité énergétique, ainsi que l’accès à l’eau et aux ressources naturelles. Elle nuit également à la santé de l’homme, aux relations sociales et à la liberté du choix. Il est par conséquent dans l’intérêt de l’humanité d’assurer la survie des espèces et des écosystèmes. politique de l’objectif 2010 de la biodiversité fournit aujourd’hui un nouveau toit à la mise en œuvre des objectifs du programme. Il incombe aux gouvernements d’atteindre l’objectif 2010 de la biodiversité. Néanmoins, la réalité politique démontre qu’il ne suffit pas seulement d’hommes politiques et d’officiels engagés, mais que le public concerné et informé est indispensable pour relever le défi. L’objectif du programme Compte-àRebours 2010 est simple et large. Il s’agit d’instaurer un cadre pour les organisations qui contribuent à atteindre l’objectif 2010 de la biodiversité avec les moyens et les intérêts se rapprochant le plus de leurs propres objectifs cœur. Pour se joindre à l’alliance, les partenaires souscrivent une déclaration statuant leurs efforts supplémentaires et leur accord avec les principes et les objectifs de Compte-à-Rebours 2010. Cette déclaration demande à chaque organisme de suivre trois éléments suivants: 1. Soutenir les buts de l’objectif 2010 de la biodiversité ; 2. Encourager les décideurs à prendre des mesures ; 3. S’engager pour la réduction de la perte de biodiversité.
Countd own 20
Secreta c/o IUC N - The

Engagez-vous, participez et aidez nous à relever le défi
Grâce à un réseau de partenaires actifs, Compteà-Rebours 2010 et ses partenaires peuvent engager la responsabilité des gouvernements pour : créer assez d’espaces naturels, utiliser les ressources naturelles de manière durable et réduire systématiquement la pollution. Ensemble, nous pouvons faire un bond considérable vers la biodiversité. Consultez countdown2010. net pour plus d’informations ou contactez nous au +32 2 739 0320 pour savoir comment se joindre à nous.

Il est temps de passer à l’acte
Toutes ces idées ne sont pas nouvelles. Elles reflètent les intérêts défendus par de nombreuses organisations durant des décennies. La légitimité

10

riat

World C o 64 Boule nservation Un ion vard Lo uis Sch m 1040 Bru idt ssels Belgium Tel +32 2 739 0 info@co 320 untdow n2010.n et www

.countd

own201

0.net

POUR LA BIODIVERSITE

POUR LA

BIODIVER

SITE


				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Stats:
views:3
posted:10/21/2009
language:French
pages:2