win money

Document Sample
win money Powered By Docstoc
					Introduction

   A- comment gagner de l’argent en créant votre propre site web ?
      1- Comment vendre des produits en dropshipping sur votre propre site
         web ?
         a- Ouvrez un compte paypal
         b- Quoi vendre sur votre site web ?
         c- Où trouver les produits à vendre ?
         d- Le choix du fournisseur
         e- Le choix des produits
         f- Où créer votre site web ?
         g- La mise en vente de vos produits
         h- La réception des paiements
         i- Le paiement au fournisseur
         j- Une erreur à éviter
         k- La garantie
         l- Fidélisez vos clients
         2- Comment gagner de l’argent en créant vos propres produits
            (ebooks)
            a- Comment créer un ebook ?
                    Trouvez une idée
                    Structurez le plan de votre ebook
                    L’aspect technique
            b- Comment vendre votre ebook ?
                    Amazon
                    1TPE
                    La vente à votre mailing liste
                          Les auto-répondeurs
                                  Comment créer et configurer un auto-
                                   répondeur Aweber ? (Sont inclus: liste des
                                   abonnés, squeeze page, follow up)
         3- Comment gagner de l’argent par affiliation ?
         a- Comment vendre des produits d’affiliation sur votre site ?
         b- Comment faire plus de recettes en affiliation ?
                Choisissez une micro niche
                  Créez des articles SEO
                  Générez du trafic grâce aux réseaux sociaux
           c- Les auto-répondeurs
           d- Les différents réseaux d’affiliation
                  Le réseau 1TPE
                  Le réseau Goldencan
                  La plateforme Clickbank
                  Le programme d’affiliation Amazon

B- Comment gagner de l’argent en freelance ?

   a-   Qu’est ce que le freelance ?
   b-   Portrait du freelancer ou prestataire freelance
   c-   Comment travaillent les freelancers ?
   d-   Capacités d’un bon freelancer
   e-   Avantages et inconvénients du travail en freelance
   f-   Domaines propices au travail en freelance
   g-   Comment éviterde se faire arnaquer en freelance ?
   h-   Les sites de freelance.
   i-   Comment recruter un freelancer ?
            Comment recruter un freelancer pour le référencement ?
            Comment recruter un freelacer pour la rédaction d’articles ?

C- Le trading d’option binaire

   a-   Qu'est-ce que le trading d'options binaires?
   b-   Quelle est la signification pour le trader habituel?
   c-   Quels sont les avantages du trading binaire?
   d-   Quels sont les inconvénients?
   e-   Quels sont les risques?
   f-   Comment choisir son broker ?
   g-   Est-ce que le trading d'options binaires est compliqué?
   h-   Exemple de trading d’options binaires
      Introduction

Chaque jour, de nombreux individus cherchent à apprendre comment gagner
de l’argent sur le net. Cet engouement d’apprentissage s’explique par le fait
que les gens se rendent de plus en plus compte qu’avoir un emploi et travailler
plus de 35 heures par semaine n’est pas la seule façon de mener une vie idéale.

Voulez-vous gagner de l’argent sur le net ? Avez-vous peur d’être escroqué ?
Etes-vous fatigué de tous ces programmes qui vous promettent de gagner plus
de 500 euros par jour et qui en réalité ne fonctionne pas ? Il n’est pas facile de
discerner le bon du mauvais. Cet ouvrage est spécialement conçu pour vous
donner un véritable coup de main. Que vous décidiez de monter votre propre
site web ou votre blog, de vendre des produits d’affiliations, de vendre des
produits en dropshipping…etc, une chose est sûre ; gagner de l’argent sur le net
n’est pas aussi difficile que certains le pensent bien que le marché soit
aujourd’hui plus concurrentiel.

Vous découvrirez dans cet ebook plusieurs méthodes expérimentées qui vous
permettrons certainement de vivre votre rêve ; celui d’être financièrement
indépendant.



   A- Comment gagner de l’argent en créant votre propre site web ?

Gagner de l’argent sur internet requiert non seulement un investissement
initial mais est également fonction de votre objectif. Vous avez le choix entre
plusieurs méthodes telles que la vente de produits sur un site web, le
marketing d’affiliation et autres. Même les débutants peuvent se faire de
l’argent sur le web s’ils arrivent à suivre quelques règles très simples.

Construire un site web est beaucoup plus facile aujourd’hui qu’on ne le pensait.
Il est révolu, le temps où vous avez besoin de comprendre le code html, ou être
un gourou du design pour réaliser un site web. Il y a aussi des centaines de
didacticiels disponible en ligne qui vous montreront étape par étape comment
créer un site web.
   1- Comment vendre des produits en dropshipping sur votre site web ?

Aujourd’hui la plupart de ceux qui gagne de l’argent en vendant des produits
sur leur propre site web utilise le dropshipping.

Le dropshipping est une nouvelle méthode de commerce sur internet qui arrive
en France et en Europe. Elle existe aux USA, en Chine et en Grande Bretagne
depuis une dizaine d'années et compte déjà plusieurs millions d'adhérents.

Le dropshipping consiste à vendre un produit que vous n'avez pas
physiquement en stock.

Le principe : le vendeur propose à la vente un objet en stock chez son grossiste.
Lorsque la vente est effectuée, il suffit au vendeur de transmettre directement
la commande de son client et les détails d'expédition à son grossiste, qui
expédie alors les marchandises directement au client. Le vendeur fait alors son
bénéfice sur la différence entre le prix d'achat en gros et son prix de vente.

Le principal avantage pour le vendeur est de ne mobiliser aucune trésorerie
nécessaire à la gestion d'un stock.



         a- Ouvrez un compte Paypal

Paypal est un service de paiement en ligne qui permet de payer des achats, de
recevoir des paiements, ou d’envoyer et de recevoir de l’argent. Pour
bénéficier de ces services, vous devez transmettre diverses coordonnées
financières à PayPal, tels que le numéro de carte de crédit et autres,
transmission qui peut se faire sur le site web de Paypal. Par la suite, les
transactions sont effectuées sans avoir à communiquer de coordonnées
financières, une adresse de courrier électronique et un mot de passe étant
suffisants.

Paypal est incontournable pour les transactions sur internet. Il vous serait
difficile de vous lancer dans la vente sur internet sans avoir un compte Paypal,
surtout que la majorité des dropshippers n’accepte que ce moyen de paiement.

Nous vous prions d’ouvrir un compte Paypal ici: www.paypal.fr
         b- Quoi vendre sur votre site web ?

Vous avez le choix parmi un nombre impressionnant de produits tels que :
l’habillement, du matériel informatique, des électroménagers, des voitures, des
livres, des ebooks, des logiciels, des produits de bien-être et autres. Certains
revendeurs pensent que la marge bénéficiaire sur le high-tech est très petite et
qu’il ne sert à rien de se lancer dans la vente du high-tech sur le net surtout
que les prix descendent à grande vitesse avec le temps.

Pour d’autres les meilleurs produits à vendre sur le web sont ceux qui :

   - Ne perdent pas leur valeur avec le temps.
   - Ne sont pas des produits de marque (impossible donc à votre client de
     taper les références sur d’autres sites pour trouver moins cher)
   - Tapent à l’œil donc uniques (l’image du produit est donc très
     importante)
   - Des produits à moins de 50€ (certains internautes ont peur de se faire
     arnaquer)
   - Des produits avec une marge bénéficiaire importante
   - Des produits grand public (produits que tout le monde achète)
   - Des produits qui feront revenir facilement vos clients.



         c- Où trouver les produits à vendre ?

Le dropshipping est très développé dans les pays anglo-saxons. Il y a également
des dropshippers francophones mais le plus souvent leurs produits ne
permettent pas de faire une marge bénéficiaire assez importante.

Une recherche sur google vous permettra de trouver un nombre important de
dropshippers. Notez que certains sont payants et d’autres entièrement
gratuits. Vous avez :

www.doba.com

www.worldwidebrands.com

www.vadys.com/Marketing/DD_index.asp

www.vadys.co.uk/Marketing/DD_index.asp
www.chinavasion.com

www.pixmania.com

www.agm-tec.com

www.pridoo.fr

www.freedropshipperslist.com

www.shopster.com

www.francegrossiste.com

www.salehoo.com

http://www.votreboutiquepro.com/dropshipping.html

http://www.wholesalecentral.com/Dropshippers.html

www.grossiste-bijoux.eu

La liste est longue et nous ne pouvons pas tout citer ici.



         d- Le choix du fournisseur

Dans l’univers du dropshipping, le plus important est de choisir des entreprises
dropshippers fiables, qui livrent dans les délais et dans l'état conforme à la
description des différents produits vendus dans le cadre d'une opération de
dropshipping. En effet si d'un côté, le vendeur ne risque rien en n'étant jamais
obligé à investir directement, cela le pénalise justement car il n'a pas la main
sur son stock, le flux des approvisionnements et sur ce point doit
complètement se reposer sur le professionnalisme et le sérieux de l'entreprise
dropshippers.

Par prudence, certains revendeurs après avoir choisis le fournisseur s’achètent
un produit. Cela leur permet de vérifier la fiabilité du fournisseur, la qualité des
produits et autres. Ceci est d’ailleurs très important parce que les arnaqueurs
sont partout.
Faites également des recherches sur le net à propos de votre fournisseur. Est-
ce que certains revendeurs ou consommateurs ont déjà acheté des produits
chez lui? Quels sont leurs avis à propos de la qualité des produits, du délai de
livraison, de la garantie et autres ? Est-ce que le service clientèle de votre
fournisseur est facilement accessible ? Tout ceci vous permettra d’être sûr de
votre choix.

Vérifiez si possible les N°RCS, code APE, SIRET, numéro de TVA…. Mais il est
difficile voire impossible de faire ces vérifications au niveau des dropshippers
étrangers.



         e- Le choix des produits

Faites très attention. Certains intermédiaires se disent fournisseurs et font 15 à
30% de bénéfice sur chaque produit. Vous aurez alors des difficultés à vendre
les produits d’un tel fournisseur. De plus la concurrence est très rude sur le net.
J’ai vu certains de mes concurrents vendre au même prix que mes fournisseurs.
Je me demande alors où trouvent-ils les produits ? Avant de choisir un produit,
aller sur www.google.com/products, www.ioffer.com, www.ebid.net,
www.ebay.fr, www.priceminister.com, ou autres. Faites des recherches sur les
produits que vous voulez mettre en vente. Cela vous permettra d’avoir une
idée sur le prix de revente de vos produits. Vous pourrez dès lors savoir si votre
fournisseur est gourmand ou non. Mais sachez que certains revendeurs
diminuent le prix de vente et augmentent les frais d’emballage, les frais
d’envoi et les taxes. Ceci leur permet d’attirer les acheteurs puisque les frais
d’emballage et les taxes ne sont souvent pas visibles à première vue.



         f- Où créer votre site de vente ?

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, vous n’avez pas besoin d’avoir des
connaissances en html avant de créer votre site.

Plusieurs plateformes s’offrent à vous gratuitement. Vous avez :

   - www.weebly.com qui est entièrement gratuit mais il vous faudra payer
     une certaine somme pour la version pro.
   - www.votreboutiquepro.com qui est également gratuit, mais il vous
     faudra payer un minimum 7,5 à 10€ par mois pour la version pro.
   - http://www.weezbe.com : gratuit mais un investissement minimum de
     10€ est demandé après six mois. Vous devez également payer une
     commission allant de 1 à 5% après chaque vente.
   - www.wifeo.com : gratuit mais certaines options sont payantes.
   - http://www.kingeshop.com: gratuit

         g- La mise en vente de vos produits

La mise en vente est une étape très importante. Le prix de revient de votre
produit est l’addition du prix de vente du fournisseur, des frais d’envoi, parfois
des frais d’emballage et des taxes. Vous pouvez considérer uniquement le prix
de vente du fournisseur. Ce prix de vente sera majoré de votre bénéfice. Dans
ce cas vous fixez les mêmes frais d’envoi, d’emballage et de taxes que votre
fournisseur. Vous pouvez également fixer des taxes même si elles ne sont pas
valables chez votre fournisseur. Cela vous permettra d’ailleurs de couvrir les
frais paypal et ou une partie des frais de mise en vente.

Certains dropshippers mettent à la disposition de leurs abonnés un datafeed.
Un datafeed est une sorte d’inventaire des produits dont dispose votre
fournisseur. Il vous permet de mettre en vente les produits en masse. Ainsi
vous pouvez parfois mettre en vente des dizaines de milliers de produits en une
seule journée à condition que vous maîtrisiez Excel. Imaginez combien de jours
cela peut prendre si vous devriez le faire un à un. Le datafeed permet de
gagner un nombre impressionnant de temps. Mais le plus important n’est pas
le nombre de produits. Quelques produits très demandés et avec une marge
bénéficiaire importante peuvent vous faire gagner beaucoup d’argent.


         h- La réception des paiements

A chaque réalisation de vente, paypal vous envoient des notifications. Dans
cette notification se trouve souvent l’adresse de facturation et l’adresse de
livraison. Parfois les deux adresses sont différentes. Le plus important est
l’adresse de livraison. C’est à cette adresse que votre fournisseur devra livrer le
produit à votre client. Vous ne devez commettre aucune erreur à ce niveau.
         i- Le paiement au fournisseur

Une fois le paiement reçu de la part de votre client, vous devez maintenant
payer le fournisseur. Le paiement au fournisseur se fera également par paypal
ou par carte de crédit. Vous devez dans ce cas aller sur le site web du
fournisseur. Allez ensuite sur votre interface, recherchez le produit en entrant
le nom ou le SKU dans le casier de recherche. Plusieurs produits peuvent
apparaître après la recherche et peuvent se ressembler. Assurez-vous du
produit que votre client vous a acheté avant de procéder à l’achat. Plusieurs
couleurs ou plusieurs exemplaires du même produit peuvent exister. Vous
devez éviter toute erreur. Comme je l’avais dit plus haut, sur le site du
fournisseur l’adresse de facturation est la vôtre et l’adresse de livraison est
celle de votre client.

Une fois le paiement effectué, votre fournisseur se chargera normalement de
livrer le produit à votre client. Après l’envoi, un tracking code vous sera envoyé
si possible. Vous devez ensuite renvoyer ce tracking code à votre client, ce qui
lui permettra de traquer (tracer) la livraison de son produit. Au cours du renvoi
du tracking code à votre client, demandez à ce dernier de revenir sur votre site
ou sur votre e-boutique après la réception de son produit pour laisser un
témoignage ou feedback. Des témoignages positifs mettront en confiance vos
futurs visiteurs qui n’hésiteront certainement pas à acheter vos produits.



         j- Une erreur à éviter

Certains revendeurs en dropshipping se jettent dans les jours qui suivent sur
les bénéfices réalisés. C’est une erreur à éviter. Sachez que vous devez offrir
une garantie à vos clients. Celle-ci est souvent d’un mois et cela dépend de
votre fournisseur. Pendant cette période votre client a la possibilité de
renvoyer le produit à votre fournisseur. Dans certains cas le fournisseur vous
renvoie l’argent et à vous de renvoyer l’intégralité à votre client. Comment
allez-vous renvoyer l’intégralité si vous avez déjà tout dépensé? Faites alors
très attention. Avant de toucher à un bénéfice vous devez attendre au moins
un mois.
         k- La garantie

Certaines garanties autorisent vos clients à renvoyer les produits. Dans ce cas
vous devez leur demander de vous contacter avant de renvoyer tout produit.
Lorsque le client vous fera la demande de renvoi, la première chose à faire est
de contacter votre fournisseur. Lui seul est capable de donner les instructions
de renvoi. A vous d’envoyer ensuite ces instructions à votre client puisque
votre fournisseur ne doit avoir aucun contact direct avec votre client. Notez
que les frais d’envoi sont le plus souvent à la charge du client et non du
fournisseur.



         l- Fidélisez vos clients

Fidéliser, c’est conserver ses clients acquis, éviter que ceux-ci soient tentés
d’aller vers vos concurrents. Bien évidemment, vos produits doivent être
concurrentiels mais surtout, vos clients doivent avoir à l’esprit que vos produits
ou services sont adaptés à leurs besoins. Vous avez plusieurs solutions à votre
disposition.

Trouver un slogan qui se veut proche du client. Offrez des bons de réductions,
et si possible des livraisons gratuites. Evitez surtout de fixer des frais
d’emballage, des frais de livraison et des taxes trop élevés. Cela peut faire fuir
vos clients.



   2- Comment gagner de l’argent en créant vos propres produits (ebooks) ?

Les livres électroniques encore appelés ebooks sont de plus en plus demandés
sur le net à notre époque. Un ebook est souvent en fichier PDF et comporte en
moyenne une cinquantaine de pages. Il peut être lu sur un ordinateur, un
Pocket PC, un téléphone mobile, un ipad ou une tablette…etc. Le marché des
ebooks est en pleine croissance et vous pouvez profitez d’une part de ce
marché en créant votre propre produit.
a- Comment créer un ebook ?

      Trouvez une idée.
  Avant de démarrer la rédaction de votre ebook, essayez d’abord de
  noter vos idées. Commencer par trouver le sujet de votre ebook. Pour
  que cela vous soit facile, il est recommandé de commencer à traiter de
  quelque chose que vous aimez. Explorez vos loisirs, vos passions ainsi
  que les domaines dans lesquels vous avez des connaissances et des
  compétences. Soyez le plus clair, le plus simple et le plus précis possible.
  Plus votre sujet sera clair pour vous, plus il a des chances d’être clair
  pour vos lecteurs.

      Structurez le plan de votre ebook
  Après avoir trouvé des idées, élaborez votre plan suivant un ordre
  logique. Vous pouvez consacrez un plan pour chaque idée clé ou si vous
  avez plusieurs idées, essayez de voir celles qui peuvent être regroupées.

       Rédigez les différentes parties de votre ebook
  Pour commencer, faites un petit résumé du contenu des différentes
  parties de votre ebook. Ces résumés vont vous aider à clarifier vos idées
  et à voir comment les développer. Après la rédaction, il vous sera plus
  facile de créer une introduction et une conclusion. En introduction,
  utilisez des questionnements qui amèneront sur les idées que vous
  développez et en conclusion, faites une synthèse de ce que vous avez dit.

      L’aspect technique.
  Une fois votre ebook rédigé en fichier Microsoft Word, il est
  indispensable de le transformer en fichier PDF en utilisant Adobe Reader,
  Google Docs ou autres. Mais la page de garde pour la présentation de
  votre ebook est très importante. Une bonne page de garde peut amener
  le futur lecteur à avoir une idée sur le contenu et peut bien sûr le
  pousser à l’achat. Encore appelé ebook ecover, la réalisation de la page
  de garde est possible grâce à l’utilisation de logiciels spécialement
  conçus pour ce type de travail. Ces logiciels sont souvent payants ou
  existent en version limitée. Vous pouvez également réaliser cela
   directement     sur     certains     sites      web        comme
   http://www.myecovermaker.com/ecover-design sans aucune inscription.

   Pourquoi ne pas engager un rédacteur si vous n’êtes pas en mesure de
   rédiger vous-même ?

   Certaines personnes ont du mal à écrire leur propre ebook ou du moins à
   démarrer. Que faire dans ces conditions ?
   Vous pouvez engager un rédacteur pour faire le travail à votre place. Le
   rédacteur écrit et touche un forfait et à vous de signer l’ebook. Il y a
   pourtant des problèmes légaux. Dans certains pays, l’auteur ne peut pas
   être rémunéré à forfait. Il vous faudra lui verser aussi des droits
   d’auteurs. Mais vous pouvez éviter ces genres de situation en faisant
   appel à des freelancers sur les sites de freelance comme Odesk.com,
   Scriptlance.com, Freelancer.com ou autres. Ces rédacteurs ne sont
   souvent pas exigeants et leurs coûts sont moindres.
   Vous pouvez également utiliser une seconde option dénommée le droit
   de revente. Dans ce cas, vous achetez le droit de revente d’un ebook
   pour une somme forfaitaire. Le plus souvent, le droit de revente ne vous
   autorise pas à changer quoi que ce soit de l’ebook. Une fois ce droit de
   revente payé, toutes les recettes à travers cet ebook sont à vous à 100%.

b- Comment vendre votre ebook ?
   Vous avez plusieurs options :
       Amazon
   La vente de votre ebook sur Amazon Kindle est une bonne opportunité.
   En effet, les utilisateurs d’Amazon Kindle peuvent accéder à plus de
   150.000 produits numériques par l'intermédiaire du réseau sans fil
   Whispernet Amazon. Les analystes prévoient qu'Amazon vendra 500.000
   à 750.000 Kindle dans les années à venir.
   Comment procéder :
       Préparez vos documents numériques pour la conversion Kindle.
         Pour permettre aux lecteurs de vous trouver facilement en ligne et
         d'en apprendre davantage sur vos ebooks, soyez certain d'inclure
         dans vos documents des liens vers votre site, blog ou vos pages
    d'auteur. Créez une page de titre, une page de droit d'auteur et
    une page avec votre nom et toute autre information pertinente,
    telle que votre adresse e-mail et l'éditeur. Il est recommandé
    d'inclure "Première édition originale Kindle, xxxx (année)" sur
    votre page de titre.
   Sauvegardez votre ebook dans l’un des formats de fichiers
    acceptés par Amazon: Microsoft Word (. Doc), HTML, Adobe PDF (.
    Pdf), texte (. Txt) ou Mobi (. Mobi ou. RPC). Vous pouvez
    également utiliser Mobipocket Creator qui est un logiciel gratuit
    qui convertit les documents en différents formats pouvant être lus
    par la plateforme texte Amazon Digital.
   Rendez-vous sur la plate-forme numérique Texte du site Amazon
    et ouvrez un compte, ou connectez-vous si vous avez déjà un
    compte Amazon. Puisque Amazon vous paiera un pourcentage sur
    la vente de vos ebooks, vous aurez besoin de fournir des
    informations pour l’envoie de vos paiements. Les informations
    demandées devront inclure votre nom ou nom de votre
    entreprise, ainsi que des informations de paiement électronique.
   Utilisez les onglets de navigation et cliquez sur "Mon espace", puis
    'Ajouter un nouvel élément". Vous serez invité à fournir des détails
    au sujet de votre ebook, y compris les mots-clés, ISBN (si vous en
    avez un), le titre, sous-titre, la description, la date de publication et
    la catégorie du contenu. Veillez à sélectionner la catégorie exacte
    du contenu, car cela aidera les lecteurs à trouver votre ebook.
    Vous aurez également besoin de télécharger une image de
    couverture. Après avoir terminé, cliquez sur le bouton
    "Enregistrer".
   Cliquez enfin sur le bouton "Envoyer". Le transfert prend
    généralement quelques minutes. Pendant ce processus, Amazon
    se chargera de convertir votre ebook dans un format qui peut être
    lu sur le Kindle.
   Fixez le prix de votre ebook et cliquez sur le bouton "Publier",
    votre livre sera en direct sur Amazon dans les 12 à 72 heures.
     1 TPE
C’est une plateforme Française en pleine croissance qui permet soit de
devenir affilié de produits virtuels, soit de proposer son propre produit à
la vente. Ici vous n’avez pas besoin de posséder de système de paiement
ou de système de téléchargement. Le site s'occupe de tout; du
téléchargement à la livraison jusqu’au paiement. Vous avez la possibilité
de proposer votre produit en affiliation ; ainsi vous multipliez vos ventes
rapidement grâce aux revendeurs.
Que vous soyez particulier ou professionnel, vous pouvez vendre votre
produit sur 1TPE.com sans aucune démarche particulière auprès de votre
établissement bancaire.
Comment cela se passe ?

Vous désirez vendre votre ebook au prix de 25 euros. Lorsque 1TPE.com
en vend un exemplaire, il vous reverse (25 euros x 90% = 22,50 euros) –
(moins) 1euro de frais fixes soit 21,50 euros – (moins) la commission
accordée à vos affiliés.
Imaginons que la commission est de 50% (21.50 x 50% = 10.75). Vous
percevrez finalement 10.75 euros sur la vente de votre ebook.

1TPE.com vous permet de faire connaître vos produits grâce à un réseau
d’affiliés désireux de gagner de l’argent en touchant des commissions. Ils
sont donc motivés et prêts à promouvoir efficacement vos ebooks afin
de générer un nombre de ventes conséquentes. Les ventes effectuées
par les affiliés, au travers de leur propre site, n’auraient jamais eu lieu
autrement. Ces ventes sont de réelles opportunités pour vous et il est
plus intéressant de vendre 50 fois votre produit en versant une
commission à un affilié plutôt que de ne le vendre que 2 fois vous-même.
L’inscription est gratuite et vous ne payez rien si aucune vente n’est
réalisée.

Votre produit doit être téléchargeable en ligne, son prix doit être
compris entre 5 euros minimum et 600 euros maximum. Vous devez
concevoir pour votre produit ou service, une page de vente explicative
menant directement au système de paiement. Cette page sera utilisée
par les affiliés pour promouvoir votre produit …
Bien évidemment votre produit ne doit pas être illégal, ni destiné aux
adultes ou encore être illicite en France. De plus, vous devez en être le
propriétaire ou en posséder les droits de diffusion.

    La vente à votre mailing liste.
Avez-vous une mailing liste. Vous pouvez utiliser la technique de Relance
d’Anticipation pour promouvoir votre ebook. Comment procède-t-on ?
    On avertit le prospect qu’un évènement important va se dérouler
      c'est-à-dire la sortie de votre ebook.
    On met de « l’eau à la bouche » du client par des extraits ou des
      échantillons du produit qui va sortir. Bien évidemment que ces
      extraits soient de la meilleure qualité possible. Attention, on ne
      diffuse pas ces extraits d’un seul coût mais de façon périodique et
      régulière. On fait une description progressive du produit final.
    On fait toutes les opérations marketing utiles avant la mise en
      vente du produit. Vous pouvez organiser des télé-séminaires ou
      des séances de question-réponse.
    Vous fixez une date de lancement.
    Vous incitez les prospects à se procurer le produit à la date de
      lancement en offrant des bonus, des cadeaux ou un prix
      promotionnel uniquement à cette date ; bien attendu que vous
      devez les informer qu’après la date de lancement la promotion
      prendra fin.

      Cette phase de préparation ou d’anticipation nécessite quelques
      jours ou quelques semaines. Vous devez au cours de cette période
      envoyer périodiquement un certain nombre de mails. Plus vous
      vous rapprochez de la date de lancement, plus les emails doivent
      être fréquents et moins espacés.
      Il est très indispensable d’utiliser un auto-répondeur à cet effet.

                Les auto-répondeurs
Un auto-répondeur est un programme qui gère une mailing liste (liste d'emails)
de façon totalement automatisée. Il vous permet d’établir votre liste de
prospect et d’envoyer régulièrement des messages de prospection ou des
newsletters. Cela peut aller de la simple information, à la présentation ou le
lancement d’un nouveau produit.

Il vous permet de programmer et de séquencer les envois de message en
définissant les intervalles entre chaque livraison. Les avantages d’un auto-
répondeur se résument comme suit :

   - Il permet de vous rapprocher de votre client, de lui offrir une relation de
     qualité, de le fidéliser et de gagner sa confiance.
   - Il donne de la fiabilité à votre entreprise.
   - Il vous laisse une totale liberté dans votre gestion et votre organisation:
     vous n’aurez plus à consacrer votre temps à l’envoi de message.
   - Vous travaillez quand vous voulez. Vous anticipez et écrivez vos offres
     commerciales quand vous êtes inspiré.
   - Vous pouvez échantillonner l'envoi des messages pour faire des tests sur
     une partie des abonnés et éviter de faire de grosses erreurs sur
     l'ensemble de la liste: si un message ou un sujet doit être revu ou
     modifié, vous le ferez avant d’expédier votre lettre aux 90% d'abonnés
     restant et gagnerez jusqu'à 200% et plus en efficacité.
   - Vous personnalisez vos messages (nom et prénom du client) et gagnez
     beaucoup en impact.
   - Vous incluez en 2 clics des formulaires en ligne de manière à automatiser
     l'inscription de vos abonnés sans avoir à vous en occuper.
   - Vous vendez et livrez vos produits par email (juste en paramétrant
     quelques scripts) pendant que vous faîtes autre chose.
   - Vous créez et gérez autant de listes que vous le souhaitez. C'est idéal
     pour filtrer et cibler vos offres commerciales en fonction des centres
     d'intérêt de vos abonnés.
   - Il fait dramatiquement baisser les coûts de logistique et de gestion !

      Il serait mieux pour vous de commencer avec un auto-répondeur gratuit
      comme Mailchimp (www.mailchimp.com ), Listwire (www.listwire.com).
      L’auto-répondeur Aweber (www.aweber.com) est aujourd’hui selon
      certains professionnels le plus utilisé et le plus performant. Etudions
      donc ensemble cet auto-répondeur.

                 Comment créer et configurer l’auto-répondeur Aweber ?

- Créez votre compte Aweber sur www aweber.com
- Rendez-vous sur « My lists » > « Create a new list ».
- Remplissez le cadre « Basic Information », et indiquez :

- Le nom de votre mailing-liste, en un seul mot

- Sa description, qui sera visible sur la page de désinscription

- Le nom de l’envoyeur, qui apparaîtra comme l’expéditeur des emails

- L’adresse e-mail à laquelle vous recevrez les réponses envoyées par vos
abonnés

- L’adresse postale qui apparaîtra au bas de chacun de vos emails




Vous pouvez sauter le cadre suivant (« Notifications ») à moins que vous ne
souhaitiez recevoir un email à chaque fois que quelqu’un s’abonne à votre
mailing-liste.
Sur l’écran suivant, indiquez le nom de votre marque et l’adresse de votre
site dans « Company Branding » :




Vous n’avez pas besoin de compléter les autres champs.

Sur     l’écran    suivant, personnalisez      l’email     de    confirmation
d’inscription (n’oubliez pas de personnaliser aussi le bas du message).

Il s’agit de l’email que reçoivent vos abonnés juste après leur inscription,
pour confirmer leur adresse.

Voici un exemple de personnalisation :
Vous pouvez cependant choisir de valider automatiquement leur inscription
sans qu’ils reçoivent ce message, en plaçant le bouton situé juste en-
dessous à « OFF » :




- Si vous souhaitez que chacun de vos inscrits confirment leur adresse e-
mail en cliquant sur le lien situé dans le message que vous venez de
personnaliser, placez ce bouton sur « ON ».

- Si vous souhaitez qu’ils soient automatiquement inscrits, sans rien devoir
confirmer, placez ce bouton sur « OFF ».

Ça y est : vous avez créé et configuré votre première mailing-liste !

Il vous reste à rédiger un message de bienvenue, et vous allez voir tout de
suite comment faire…

Créez votre premier message séquentiel :

Aweber vous permet de créer deux types de messages :
- Des newsletters, appelées « Broadcasts »

- Des messages séquentiels, appelés « Follow Ups »

- Lorsque vous voulez envoyer un message à l’intégralité de vos abonnés, de
façon à ce qu’ils le reçoivent tous aujourd’hui, vous créez un Broadcast.

- Lorsque vous voulez programmer une succession de messages que vos
abonnés reçoivent chronologiquement après leur inscription (Jour 1, jour 2,
jour 7, par exemple…), vous créez des Follow Ups.

Dans tous les cas, il vous faut au moins un Follow Up : le message de
confirmation que vos abonnés reçoivent juste après leur inscription.

Voici comment le créer :
- Assurez-vous que votre liste est bien sélectionnée dans le menu sous le
logo Aweber :




- Dans « Messages » > « Follow Ups », cliquez sur « Create a new follow up
message ».

- Rédigez le sujet de l’email dans le champ « Subject »

- Rédigez votre message :

Aweber vous propose deux façons de rédiger votre message :
- Soit en HTML (champ « HTML Message ») si vous souhaitez insérer des
images, formater votre texte en gras, italique, etc…

- Soit en texte simple (champ « Plain Text Message), si vous souhaitez
envoyer un message classique.

Si vous remplissez les deux champs, les abonnés verront la version HTML de
votre message, sauf si leur logiciel de messagerie ne leur permet pas. Dans
ce dernier cas, ils verront votre version texte.

Je vous recommande de rédiger vos messages uniquement en texte simple.

Pourquoi ? Parce que vos abonnés seront beaucoup plus réactifs à un email
classique, qui aurait pu être écrit juste pour eux… plutôt que pour un
message rempli de logos et d’images qu’ils assimileront tout de suite à de la
publicité.

Rédigez donc votre message dans le champ « Plain Text Message », et
laissez vide le champ « HTML Message » :
Vos abonnés peuvent voir leur prénom ou toute autre donnée que vous allez
collecter sur votre formulaire, au sein de votre message.

Pour qu’un abonné qui s’appelle Bernard lise « Bonjour Bernard », utilisez
le lien « Personalize », puis choisissez {!name} :




Une fois le message sauvegardé, vous pouvez créer d’autres follow ups,
pour que vos abonnés reçoivent par exemple un email 7 jours après leur
inscription, puis 30 jours, etc…

Il suffit de définir un intervalle en bas du champ de rédaction du message.

Ici, par exemple, le message est envoyé 4 jours après le précédent.




Créez un formulaire d’inscription :
- Assurez-vous que votre liste est bien sélectionnée dans le menu sous le
logo Aweber :
- Rendez-vous sur l’onglet « Web Forms » puis « Create a new web form ».

- Vous pouvez choisir un modèle de formulaire en haut                (dans
« Templates »), ou modifier le formulaire qui s’affiche :




Par exemple, en retirant les éléments qui ne sont pas indispensables, et en
modifiant les couleurs, on peut obtenir ceci :
- Modifiez les textes en cliquant dessus :




Puis sauvegardez votre formulaire et passez à l’étape 2.

- Sur la page qui suit, indiquez l’adresse de la page qui s’affichera juste
après s’être inscrit (« Thank You Page ») et celle qui s’affichera lorsque
l’email utilisé est déjà dans la base de données (« Already Subscribed Page »)




Ça y est, votre formulaire est prêt à être inséré sur votre site…
- Sur la page qui suit, choisissez « I will install my form », récupérez le code
fourni, et placez-le sur votre site pour afficher votre formulaire à l’endroit
de votre choix :




Vous êtes dorénavant opérationnel : vos visiteurs peuvent s’inscrire à votre
mailing-liste et recevoir vos messages séquentiels.

Et à tout moment, vous pouvez leur envoyer une newsletter en cliquant sur
« Messages » > « Broadcasts ».

Il y a pourtant quelques fonctions utiles, dont on va faire tout de suite le
tour…

Deux outils à utiliser après avoir rédigé un message :

- Le lien « Wrap Long Lines » situé en haut à droite du champ de rédaction
place automatiquement des retours à la ligne dans votre message, pour
qu’il puisse être lu plus facilement :

Voici un exemple, avant :
Et après avoir cliqué sur « Wrap Long Lines » :




- Le détecteur de spam donne une note à chacun de vos messages, en
fonction de sa probabilité d’être classé comme courrier indésirable par les
messageries de vos abonnés.

La meilleure note est zéro. Si l’un de vos messages affiche une note
supérieure à zéro, cliquez sur sa note pour savoir ce qui devrait être modifié:




A côté de la note de chacun de vos messages, le bouton « Test » vous
permet de recevoir le message en question, et de vérifier s’il ne comporte
pas d’erreurs.

Envoyez une newsletter et utilisez les fonctions avancées :

Pour envoyer une newsletter :
- Cliquez sur l’onglet « Messages », puis « Broadcast ».

- Choisissez la mailing-liste qui vous intéresse dans le menu déroulant, sous
le logo :




- Rédigez votre message comme vous l’aviez fait pour vos follow ups.

En-dessous des champs de rédaction du message, vous pouvez choisir :

- De programmer l’envoi de votre newsletter à une date précise :




- D’inclure ou d’exclure les abonnés qui sont aussi inscrits à telle ou telle
autre liste :




Si vous avez créé une liste spécifique pour vos clients, cette fonctionnalité
vous permet par exemple d’envoyer une newsletter uniquement aux inscrits
qui n’ont pas encore acheté votre produit.

- Après avoir validé, cliquez sur « Queue » pour lancer l’envoi ou le
programmer :
Configurez les outils statistiques :

Pour suivre les transformations et comptabiliser les achats, inscriptions ou
autres actions effectuées par les destinataires d’un message, vous devez
placer un code de suivi sur la page qui suit la conversion (après l’achat, etc…)

- Rendez-vous sur « Reports » > « Settings », et indiquez l’adresse de votre
site dans « Analytics Websites » :




Cliquez ensuite sur « Get Javascript », et collez le code fourni sur vos pages
web :




- Puis indiquez l’adresse de votre page de confirmation dans « Sale
Tracking »




Il s’agit de la page qui suit l’achat, ou toute autre action que vous souhaitez
suivre.

- Cliquez sur « Reports » > « Reports » pour suivre vos statistiques !



   3- Comment gagner de l’argent par l’affiliation ?
Le marketing d’affiliation est l’un des meilleurs moyens pour gagner de
l’argent sur internet. C’est un accord gagant-gagnant entre commerçants et
affiliés.

Dans le marketing d’affiliation, l’affilié est rémunéré pour chaque visiteur,
abonné et ou client pourvu par ses efforts. La dite rémunération peut-être
établie sur une certaine valeur pour chaque visite. Aucun paiement n’est dû à
un affilié tant que les résultats ne sont pas positifs.

Le marketing d’affiliation est généralement dirigé par les réseaux d’affiliations
et ces réseaux sont composés de deux groupes : le groupe des affiliés et le
groupe des marchands. Le réseau d’affiliation agit comme un tiers entre
marchands et affiliés. Le réseau fournit la technologie nécessaire pour
transmettre les offres et les campagnes du marchant. Il collecte également les
commissions auprès des marchants et paie alors les affiliés.



   a- Comment vendre des produits d’affiliation sur votre site?

Avant le démarrage, vous devez vous poser une question. Quels produits
vendre par affiliation ?

Cherchez dans vos centres d’intérêt, dans vos passions, dans vos hobbies, dans
les domaines que vous connaissez et que vous maîtrisez. Il vous sera plus facile
de faire du business sur un sujet que vous connaissez au lieu d’un sujet où vous
ignorez tout, où vous avez des connaissances vagues.

Commencez donc à parler de ce qui vous passionne, non seulement sur votre
site web mais aussi sur votre blog, Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux.
Les gens vous liront certainement en visitant votre site web. Profitez alors pour
offrir des ebooks gratuits sur vos sujets. Cela vous permettra d’ailleurs de créer
une liste de prospect. Lorsque le nombre de visiteurs sur votre site web et le
nombre d’inscrit à votre mailing liste deviennent importants, profitez alors
pour proposer des produits d’affiliation liés à votre domaine.

Supposons que vous développez des sujets sur le football. Pourquoi ne pas
proposer la vente de maillots, d’autographes et autres. Les gens seront
certainement intéressés et vous pouvez commencer à voir vos ventes
grimpées.

L’utilisation d’un auto-répondeur s’avère indispensable pour la création d’une
liste de prospect et nous en avons parlé un peu plus haut.




   b- Comment faire plus de recettes en affiliation ?
           Choisissez une micro niche
      Le marketing de niche est l’un des sujets les plus en vogue sur le net ces
      dernières années. C’est un concept relativement nouveau pour certains.
      Vous vous demandez certainement ce qu’est le marketing de niche et
      comment cela marche ?
      Avez-vous suivi des cours de marketing dans le passé ? On vous avait
      certainement dit que faire du marketing, c’est d’identifier un besoin et le
      combler. C’est bien ce à quoi vous devez vous atteler en matière du
      marketing de niche.
      L’identification de micros niches consiste à trouver de petits segments
      de marché inutilisés qui occupent un secteur spécifique de la demande ;
      un petit coin du monde où les énormes sociétés n'ont aucun intérêt d'y
      figurer. Ces petits segments du marché peuvent avoir un impact
      considérable pour le Marketeur de niche. Vous ne devriez pas vous
      inquiéter des grands conglomérats essayant de vous étouffer parce que
      le client de base ne sera jamais assez gros pour qu'ils y prêtent attention.
      Les grandes entreprises veulent attirer de larges foules pour faire des
      ventes énormes avec un site internet consistant.
      Désirez-vous mettre en place un site vendant des ordinateurs. Pourriez-
      vous concurrencer Dell ou HP ? Ils ont un budget de promotion qui est
      plus imposant que votre salaire annuel. Il vous serait difficile de
      s'imposer sur ce marché.
      Le plus important est de trouver un groupe ciblé de personnes qui ont un
      intérêt particulier et qui soient en mesure de dépenser de l’argent pour
      combler un manque. Votre objectif est alors de découvrir un service ou
      un produit approprié pour ces personnes ciblées.
Vous vous dites certainement que les produits de beauté, le téléphone
mobile, les bijoux et autres sont des niches. Mais à partir de ces
catégories, il existe plusieurs sous catégories. Pour faire prospérer une
idée de micro niche, vous devez découvrir un créneau très ciblé, dans le
cas contraire vous serez confronté à une concurrence très rude. Par
exemple, les cartes mémoires représentent une micro niche pour les
téléphones mobile. Plus votre thème est élargi, moins vous avez des
chances de réussir.
Après réduction de votre idée de niche en micro niche, vous avez un
grand avantage sur les grandes entreprises. Dans une micro niche, vous
pouvez rapidement vous établir comme un expert dans votre domaine.
Dans un domaine de micro niche, c’est beaucoup plus simple de rester à
jour sur les tendances du marché. En cas de changement dans votre
micro niche, vous êtes en mesure de réagir au plus vite. Vous serez
également en mesure de construire des relations plus étroites avec les
principaux clients.

Comment découvrir alors un créneau de micro niche ?
Il existe des logiciels sophistiqués sur le marché qui peuvent vous aider.
Mais vous pouvez utiliser gratuitement le générateur de mots clés de
Google (https://adwords.google.fr).
Comme exemple, utilisons le générateur de mots clés de Google pour
rechercher une micro niche sur le terme « téléphone mobile » sur le
territoire de la France. Avec ce terme, on découvre plusieurs autres
termes spécifiques tels que : forfaits téléphone, accessoire téléphone
mobile, téléphone windows mobile, grossiste téléphone mobile; et la
liste est longue.
Défilons la page pour voir les mots clés dont le nombre de recherche
mensuel est d’environ 1000. Nous avons par exemple les termes comme
Windows mobile, téléphone mobile Sagem et autres.
Vous venez de découvrir vous-même qu’avec le terme téléphonie
mobile, il existe plusieurs micros niches. Avec un terme de 1000
recherches par mois, vous pouvez être sûr de votre micro niche et la
concurrence ne sera pas très rude à ce niveau.
      A l’étape suivante, vous devez trouver un produit acceptable que vous
      mettrez en vente par affiliation sur votre site web ou votre blog. Mais
      n’oubliez pas la promotion de votre blog ou site web qui est également
      une étape très importante. Imaginons que la mise en vente d’un produit
      de micro niche vous rapporte 10 euros par jour, soit 300 euros par mois.
      Avec plusieurs produits de micro niche et plusieurs blogs, vous êtes sûr
      de gagner beaucoup plus.

          Créez des articles SEO

Pour avoir une bonne place dans les moteurs de recherche, il est important de
se comporter comme un leader et un expert dans le secteur d’activité. Ainsi,
pour la rédaction d’articles SEO, il est important d’adopter des méthodes
éprouvées et efficaces.

Il y a l’optimisation des moteurs de recherche avec le Search Engine
Optimization qui consiste à utiliser des mots clés pour augmenter le trafic
organique lors des recherches. Un texte optimisé SEO peut générer du trafic sur
votre site chaque jour.

Pour attirer les internautes, il faut deux ingrédients essentiels : un contenu
attractif et un bon référencement naturel. Tout cela est réalisé par la
production de textes optimisés SEO.

Les articles bien conçus présentent des informations qui intéressent les
internautes et les moteurs de recherche à condition que vous veilliez à ce que
les mots clés y soient intégrés. La rédaction d’un article séduira alors à la fois
les prospects et les robots des moteurs de recherche.

Pour atteindre cet objectif, rédigez des articles sur votre blog à propos de vos
produits. Mais veuillez à ce que ces articles soient uniques ; ce qui veut dire
que vous devez éviter le plagia. Vous pouvez vous inspirer des autres pour la
rédaction de votre propre article. D’un autre côté, vous pouvez rechercher des
articles en anglais que vous traduirez en français. Mais ces articles doivent avoir
un rapport concret avec vos produits et vous devez d’ailleurs adapter la
traduction à vos besoins. Evitez surtout de faire une telle traduction avec un
logiciel, car vos articles risquent de ne pas avoir de sens. Une autre technique
très utilisée chez les anglo-saxons est le spinning. Il consiste à retrouver sur le
web un article qui répond à vos besoins et à le modifier en se servant d’un
logiciel. Pour l’instant le seul logiciel capable de faire un tel travail sur le web
francophone est Revolusyn (http://www.revolusyn.com/), malheureusement
qu’il n’est pas gratuit.

Utilisez également un logiciel de correction comme BonPatron
(http://bonpatron.com/) pour corriger vos textes. Après la correction de votre
texte, essayer de vérifier qu’il est unique c'est-à-dire qu’il n’y a pas de plagia ;
ceci est très important parce que les moteurs de recherche détestent les
contenus dupliqués. L’un des outils les plus performants utilisés pour une telle
vérification est le Plagiarism Checker de Copyscape. Mais vous pouvez
également       utiliser    la      version     gratuite      de      Smallseotools
(http://www.smallseotools.com/plagiarism-checker/). Il suffit de copier et de
coller votre article et de cliquer enfin sur « Check Unique ». Les phrases ou
groupes de mots qui ne sont pas uniques apparaissent en rouge et vous pouvez
les modifier en utilisant des mots synonymes dans votre article. Vos articles
doivent être également articulés autours des mots clés et les mises en gras
pertinentes.

N’oubliez pas de poster vos articles sur d’autres sites comme Digg et si possible
en y insérant des liens hypertextes. L’inscription sur les annuaires ou des
échanges de liens sont appelées backlink et sont importantes pour votre
référencement naturel.



          Générez du trafic grâce aux réseaux sociaux.

En réalité les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Myspace et autres
peuvent jouer un grand rôle dans l’obtention de trafic sur votre site web ou
blog.

Avec Twitter par exemple, vous pouvez utiliser le logiciel TweetAdder
(http://www.tweetadder.com/). N’oubliez surtout pas de lier votre compte
Facebook à votre compte Twitter. Cela vous permettra d’envoyer
automatiquement vos twits sur Facebook. Vous gagnerez beaucoup en heure
en utilisant un tel logiciel. Il vous permettra de faire des recherches par mots
clés, par pays, par ville. Vous pouvez par exemple retrouver avec ce logiciel des
gens qui ont fait des twits sur le terme d’ebook dans la ville de Paris. Vos twits
sont également automatisés et vous n’aurez plus besoin de les envoyer un à
un. La longueur de vos liens est réduite avec un tel logiciel et vous pourrez
facilement vérifier le nombre de clique par jour et par pays.

Sur Facebook, il est important de créer une page pour votre blog ou votre site
web. Invitez ensuite vos amis à visiter votre page car une telle page permettra
d’envoyer du trafic sur votre site. D’un autre côté, vous pouvez également
utiliser les services d’annonces Facebook pour générer du trafic si vous avez
bien sûr les moyens financiers.



   c- Les différents réseaux d’affiliation

                 Le réseau 1TPE

1TPE est l’une des premières plateformes d’affiliation sur le marché
francophone de produits immatériels. Son fonctionnement est similaire à
Clickbank seulement que le contenu de son catalogue (livres élctroniques,
vidéos, logiciels, scripts, fichiers MP3…etc) est composé essentiellement de
produits dédiés aux francophones

En devenant affilié de la plateforme 1TPE, vous aurez à votre disposition un
catalogue représentant plus de 7.700 produits que vous pourrez mettre en
vente. Une commission entre 10 et 70% vous sera versée après chaque vente.
Cela vous laisse une marge plus importante que celle d’une plateforme
d’affiliation traditionnelle.

En faisant la promotion des produits 1TPE qui ont déjà généré beaucoup de
ventes, vous êtes sûr de faire des ventes assez rapidement. Après votre
inscription (http://www.1tpe.com/inscription.php), connectez-vous à votre
compte. Sur le menu gauche, cliquez sur « Promotion des produits ». Vous
découvrirez les produits de la plateforme 1TPE. A part le nombre de vente de
chaque produit, vous pouvez également faire une recherche par catégorie, par
prix, par date ou par pourcentage de commission.
                 Le réseau Goldencan

Goldencan.com est un réseau d’affiliation très performant pour ceux qui
désirent vendre toutes sortes de produits sur le net tels que : livres,
l’électronique, vêtements, bijoux et autres. Il regroupe plusieurs d’autres
plateformes comme Commission Junction, Linkshare, Shareasale, Pepperjam et
autres. Avec Goldencan vous n’avez pas besoins d’insérer les liens d’affiliation
sur votre site. Mais vous affichez directement les produits sur votre site web en
y insérant un code. Son inconvénient est qu’il est entièrement en anglais et les
produits sont parfaits pour une cible anglo-saxonne.



                 La plateforme Clickbank

Clickbank.com est un grand réseau d’affiliation disponible sous plusieurs
langues : Français, Anglais, Allemand et Espagnol. Des dizaines de milliers de
produits sont disponible sur Clickbank dans les catégories suivantes : arts et
divertissement, pari, affaires et investissement, informatique et internet,
cuisine, nourriture et vin, commerce électronique et marketing internet,
éducation, emploi et travail…etc.

Vous pouvez démarrer l’affiliation sur Clickbank en cinq étapes.

   - Inscrivez-vous    sur     clickbank    à     partir      de      ce    lien :
     https://www.clickbank.com/affiliateAccountSignup.htm?key=
   - Recherchez des produits à promouvoir : Rendez-vous sur la place de
     marché de Clickbank après votre inscription et accédez à des dizaines de
     milliers de produits disponibles. Pas de contrat ni d’attente. Tenez
     compte des sujets développés sur votre site web pour choisir les produits
     à promouvoir. Créez ensuite votre hotlink (lien d’affiliation lié au produit
     choisi)
   - Insérez ensuite le lien sur votre site web en tenant compte du sujet
     développé.
   - Chaque fois qu’un visiteur clique sur votre lien et achète un produit,
     Clickbank vous verse jusqu’à 75% de bénéfice. Notez que sur Clickbank,
     vous avez toutes les statistiques de clique, de visiteurs uniques,
     d’achat…etc.
   - Développez plus de sujets sur votre site et ajoutez-y plus de produits
     Clickbank.



                 Programme d’affiliation Amazon.

Pour un grand nombre d’internautes, Amazon est une célèbre boutique en
ligne où l’on peut acheter livres, dvd, appareils photo, vêtements…etc. Mais
sachez également qu’Amazon peut vous faire gagner de l’argent en vendant ses
produits.



                Comment fonctionne l’affiliation sur Amazon ?

Le principe est simple : Il permet aux affiliés de diffuser une partie du catalogue
d’Amazon et toute vente réalisée donne droit à une rémunération.

En gros, si le site marchand réalise une vente via votre lien d’affiliation vous
touchez un pourcentage. Aujourd’hui une très grande partie des sites de e-
commerce utilise l’affiliation.

En ce qui concerne la rémunération, elle est variable selon le programme
d’affiliation, il y a généralement : le paiement au clic, la commission sur ventes
ou le lead. Amazon vous rémunère à la vente, le taux de commission va de 5% à
9% selon votre volume de produits vendus.

Voici les possibilités offertes par Amazon pour promouvoir des produits :

   - Liens textes : Vous pouvez choisir n’importe quel produit ou page sur le
     site Amazon et créer un lien pour le diffuser.
   - Liens visuels de produits : Vous pouvez choisir un produit et afficher un
     encart avec son nom, image et prix.
   - Bannières visuelles : vous permet d’afficher sur votre site un bandeau
     publicitaire choisi parmi ceux disponibles.
   - Widgets : vous permet d’afficher vos produits favoris, un carrousel de
     produits, module de recherches, liens contextuels …
   - aStore : Vous permet de créer une boutique avec uniquement des
     produits Amazon.
En exemple, imaginons que vous ayez un site web sur lequel vous parlez de
l’univers du cinéma, des critiques de films dernières sorties … Il s’agit juste de
votre passion et vous aimez en parler pour échanger avec vos lecteurs par
exemple. L’affiliation Amazon permet justement d’avoir un complément de
revenu si l’audience de votre site est ciblée. Concrètement lorsque vous
évoquez un film, par exemple à propos du succès du film Avatar en 2010 vous
pouvez très bien insérez dans l’article des liens d’affiliation pointant vers la
page de vente du DVD Avatar sur le site Amazon. Cela signifie que si quelqu’un
clique sur ce lien et achète le DVD, vous toucherez une commission sur cette
vente !

Toujours sur ce même site web, dès que vous évoquez un film, vous pouvez
insérer un lien d’affiliation pour maximiser vos gains potentiels.



B- Comment gagner de l’argent en freelance ?

Faites un tour sur n'importe quel moteur de recherche et tapez le mot
"freelance" ou "freelancer", vous serez littéralement envahi par les
informations. On pourrait penser qu'il s'agit d'un phénomène nouveau et
pourtant c'est bien loin d'être le cas.

Les freelancers existent depuis très longtemps déjà, bien qu'il faille reconnaître
que le développement des nouvelles technologies a accru le désir de
nombreuses personnes d'opter pour cette forme de travail.

Alors qu'est-ce que la freelance ? Qui sont les freelancers ? Comment devenir
freelancer? Voilà autant de questions auxquelles nous essaierons de répondre.



   a- Qu'est-ce qu'un freelancer ?

Si vous ne faites pas partie de la génération internet, vous risquez bien d’être
surpris par la question et à la limite dire que vous n'en avez aucune idée.

Or de tout temps, on a toujours eu recours aux services de freelancers et il ne
faut surtout pas croire que tout cela ne se limite qu'aux personnes vivants ou
ayant vécu au XXe et XXIe siècle. Il serait en réalité juste de dire que notre
humanité toute entière a été bâtie par des freelancers. Pourquoi ?

Parce que le freelancer n'est ni plus et ni moins qu'un travailleur indépendant.
Le travailleur indépendant ou le freelancer est cet individu qui tout seul ne
travaille qu'à son compte, c'est une espèce d'auto-entrepreneur. Il est son seul
chef et son seul employé par conséquent, en cas d'échec il n'aura personne
d'autre à condamner que lui-même. Savez-vous d'où vient l'appellation
anglaise "freelance". Eh bien elle remonte au moyen-âge. Les seigneurs avaient
très souvent besoin de mercenaires. Au départ, le freelancer n'était ni plus ni
moins qu'un mercenaire à la charge d'un seigneur.

Les choses ont évolués depuis lors et, du mercenaire qui peut donner le frisson
au dos, on est passé au travailleur respectueux que tout le monde a envie
d'engager. Le freelancer d'aujourd'hui est un travailleur indépendant.Toutefois,
il serait trop facile de mettre un terme à la discussion, estimant que si un
freelancer n'est qu'un travailleur indépendant, il n'y a plus vraiment grand-
chose à apprendre sur lui.

Que fait-on lorsqu'on a besoin du travail d'un artisan ou d'un médecin par
exemple ? On se rend dans son cabinet ou dans son atelier et on lui explique
son problème. Seulement voilà, la création d'un cabinet ou d'un atelier pour le
travailleur indépendant est loin d'être une chose facile. Cela requiert
énormément de dépenses et l'oblige à prendre des risques qui, en fin de
compte, peuvent tout simplement ne pas être rentables. C'est justement ici
que progrès technologique s'est avéré être la meilleure arme des travailleurs
indépendants. Plutôt que de se lancer dans des dépenses, bon nombre de
personnes ont décidé d'avoir recours à l’internet. En quelques clics, on peut
aisément créer son petit cabinet sur le net. Cela peut être un petit site pas cher
ou un cabinet sur l'un des multiples sites de freelance. C'est facile, ça ne prend
pas de temps, presque pas d'argent et on peut presque aussitôt commencer à
travailler.
   b- Portrait du freelancer ou prestataire freelance

Alors, qui est le freelancer ? La précision vaut la peine d'être faite parce que le
potier qui travaille tout seul est aussi un freelancer. Cependant, on se hâtera
plus de le qualifier d'artisans plutôt que de freelancer dans le sens le plus
complet de ce terme.

Revenons donc à notre question ou plutôt quel portrait pourrait-on faire d’un
freelancer ? On distingue plusieurs catégories de freelancers : les freelancers à
temps plein et les freelancers à temps partiel. Les freelancers à temps plein
quittent tout et s'investissent pieds et poings liés dans leur activité, ils n'ont pas
d'autres choix que de se battre pour réussir.

Les freelancers à temps partiel ont un travail bien défini qu’ils exercent dans la
journée. Leur travail en temps que freelancer est une manière intelligente
d'arrondir les fins de mois. Il est vrai que d'un point de vue purement juridique,
il est difficile de considérer ces derniers comme freelancers. Il convient aussi de
mentionner que le fait d'effectuer un travail à distance donne à celui qui
l'effectue de nombreux avantages. Il offre à tout un chacun pour peu qu'il soit
vraiment travailleur la chance de s'en sortir. Ceci fait donc que parmi les
freelancers on trouvera des professionnels hautement qualifiés qui ont une
expérience professionnelle à rendre envieux, mais aussi des personnes qui ont
une expérience pas vraiment impressionnante, mais avec une jugeote
phénoménale. On y trouvera aussi très souvent des jeunes diplômés à la quête
d'un emploi. Sur la base de ces critères, on peut donc peindre deux ou même
trois critères du freelancer moderne. C’est un individu qui a des compétences
exceptionnelles et avait un emploi stable, mais pour des raisons quelconques
l'a quitté. Dans la majorité des cas, ce dernier a aussi un revenu inférieur à celui
qu'il avait avant. Il travaille essentiellement à plein temps et la tranche d'âge
est assez large. Il faut noter que ces personnes peuvent avoir plusieurs
compétences professionnelles. Il s'agit de personnes soit qui ont un bagage
intellectuel digne de ce nom, mais ne souhaitent pas travailler dans leur
spécialisation. Ils changent très souvent sans pour autant avoir suivi une
formation spéciale. Il s'agit aussi de personnes dont le bagage intellectuel est
loin d'être intéressant et pour être même précis, ils sont débrouillards de
nature et le télétravail est le seul moyen qu'ils ont de trouver un travail
raisonnable alors, ils s'y lancent. La troisième catégorie est celle de personnes
qui ont une formation prédisposant à la pratique du freelancing. Il s'agit
essentiellement de personne des professions libérales. Dans cette catégorie on
pourrait aussi classer les artisans et bien entendu les agriculteurs.



   c- Comment travaillent les freelancers ?

Le schéma est assez simple, on ne se limitera essentiellement qu'à ceux qui
travaillent sur le net. Dans la majeure partie des cas, le freelancer s’inscrit sur
des sites réservés aux freelancers. Ensuite ils se contentent de consulter les
annonces qui sont envoyées par les porteurs d'offre ou employeurs. Cela a l'air
facile, mais ce n'est qu'à première vue. Il y a de nombreux facteurs qu'il ne
faudrait pas perdre de vue. Il y a parfois moins d'offres qu'il n'y a de
freelancers ; ce qui fait que c'est celui qui a les meilleures compétences et les
tarifs les plus bas qui l'emporte.

Les porteurs d'offre sont loin d'être tous des anges et parmi eux il y a certains
qui vous font travailler pour des miettes ou sans la moindre envie de payer
ensuite. Un seul projet réalisé par mois ne suffira jamais à faire vivre le
freelancer décemment, à moins qu'il ne s'agisse d'un projet à long terme et à
moins que ce dernier soit vraiment important. Les porteurs d'offre ou les
employeurs ont toujours tendance à préférer ceux qui sont déjà bien notés sur
le site plutôt que les nouveaux venus. Tous ces facteurs poussent donc le
freelancer à travailler sur le maximum de projets possibles. Pour réussir, le
freelancer devra obligatoirement être compétitif et se faire un nom.

Parlant de la catégorie de freelancers qui choisit de ne pas être que virtuel, ils
ouvrent très souvent des cabinets ou des ateliers dans lesquels ils travailleront.
Tout comme les premiers, ils seront amenés à faire des prospections pour avoir
une clientèle solide. Ils se devront d'être également très compétitifs pour se
constituer une excellente clientèle. Ceci fait que tant pour les uns que pour les
autres les débuts seront particulièrement difficiles.
   d- Capacités d’un bon freelancer

 On a toujours tendance à critiquer les patrons. Ils sont pénibles à vivre, très
exigeants, en veulent toujours plus et ce n'est pas faux. On ne réalise vraiment
à quel point il n'est pas si facile d'être patron que lorsqu'on le devient soi-
même. L'avantage à travailler sous les ordres de quelqu'un est que c'est
justement à cette personne d'orienter vos actions et à la limite de vous dire ce
que vous avez à faire et comment vous devez le réaliser. Lorsque que l'on
choisit d'être autonome, on se trouve immédiatement dans l'obligation de
gérer cet aspect des choses à savoir : fixer les objectifs qui doivent être atteints
et surtout de les atteindre tout seul. Il faudrait en effet garder en esprit que le
freelancer est à la fois employé et patron.

Le freelancer devra aussi apprendre à gérer son temps, car si dans un poste
conventionnel vous savez que vous devez être présent pendant un certain
intervalle de temps, lorsqu'on devient freelancer, on a tout au moins en
apparence tout le temps devant soi et ce sera au freelancer de décider quand
est ce qu'il doit faire quoi. Si cette tâche semble relativement facile, sachez que
ce n'est qu'à première vue, car de nombreux freelancers éprouvent justement
beaucoup de problèmes du fait qu'ils ne savent pas efficacement gérer leur
temps. Essayons d'énumérer ses qualités que vous devrez avoir pour réussir en
tant que freelancer.

   - La ténacité : Il sera impossible pour un freelancer de travailler même
     quelques semaines, s'il n'est pas tenace. En tant que freelancer, vous
     serez tellement confronté à des refus, que vous aurez toutes les chances
     d'abandonner si vous ne faites pas preuve d'acharnement et
     d'obstination. Le freelancer aura besoin de s'accrocher et de le faire
     jusqu'au bout même s'il lui semble que tout est perdu d'avance.

   - L'audace : Le freelancer ne doit pas attendre que quelqu'un vienne
     gentiment lui proposer des projets parce que personne ne le fera. Il se
     devra d'aller les chercher et à la limite les arracher. Le freelancer ne doit
     non plus être cette personne qui se contente de suivre les sentiers
     battus, il ne devra en aucun cas avoir peur de risquer et même
     d'expérimenter.
- La discipline : Lorsqu'on travaille pour quelqu'un on est obligé de
  respecter une certaine discipline. Certes, le freelancer a la possibilité de
  tout abandonner pour se détendre pendant des heures et même des
  jours, mais ce sont des décisions qui en fin de compte peuvent lui coûter
  très cher. Il sera donc dans l'obligation de gérer minutieusement son
  temps et chacune de ses actions pour ne pas se retrouver submerger,
  mais aussi pour ne pas perdre inutilement du temps pour des futilités.

- La rigueur : Un employé peut se tromper et si la faute n'est pas très
  grave, il se verra juste sermonner par son supérieur hiérarchique ou dans
  des cas vraiment graves recevra une mise à pied. Des erreurs sont
  graves, mais pas toujours catastrophiques dans le cas d'un travail en
  équipe parce qu'il est toujours possible de confier le travail à une autre
  personne ou tout simplement de trouver une excuse. Dans le cas d'un
  travail en freelance, chaque erreur commise pèse ensuite très lourd sur
  la réputation du freelancer qui en fin de compte peut perdre tous ses
  clients. C'est cette rigueur qu'il aura eu dans son travail qui l'aidera à se
  bâtir une réputation.



- La flexibilité : La majorité des personnes qui ont recours au travail des
  freelancers le font justement parce qu'ils savent que ces derniers font
  preuve de flexibilité. Il est en effet possible que l’employeur demande au
  freelancer auquel il soumet par exemple une traduction de la rendre
  dans les plus brefs délais ou même de fixer un délai où le travail doit être
  livré. Ce sera au freelancer de se débrouiller pour respecter les délais.
  Chaque client en faisant appel à un freelancer souhaite que celui-ci lui
  montre qu'il lui est entièrement dévoué et ne travaille essentiellement
  que pour lui.

- Une bonne santé : Cela peut paraître étrange de parler de santé
  lorsqu'on sait que l'on est tous enclin à tomber malade. Pour un
  employé, il n'y a effectivement rien de grave à tomber malade, il a droit à
  un congé maladie. Toutefois, pour le freelancer, chaque maladie le met
      dans une situation très délicate. Il est obligé soit de travailler en étant
      malade, ce qui bien entendu ne sera pas sans conséquence sur sa santé
      en général, soit alors de prendre du repos et perdre de l'argent. Une
      bonne santé est donc la garantie que vous aurez un salaire permanent.



   e- Avantages et inconvénients du travail en freelance

C'est une option que certaines personnes envisagent avec beaucoup de peur
tandis que d'autres rêvent de se lancer et attendent juste le moment propice.
Le travail en freelance a énormément d'avantages, mais également
d'inconvénients. Pour celui qui s'y lance, il est juste de savoir si dans sa balance
à lui, les avantages l'emportent sur les inconvénients, car il est évident que
dans le cas contraire personne ne voudra le faire.

   - Les inconvénients : Qui parle de freelance évoque dès le départ une
     absence totale d'emploi stable dans le sens le plus strict de ce terme, et
     qui parle d'absence d'emploi stable fait allusion à une absence évidente
     de salaire stable. C'est le tout premier argument qui parle en défaveur du
     travail indépendant, le freelancer n'a absolument aucune garantie en ce
     qui concerne son futur. Il peut être des plus radieux, comme il peut être
     des plus sombres et cela ne dépend pas toujours du freelancer lui-même.
     Quel que soit le degré de professionnalisme du freelancer, il sera
     impuissant face à une conjoncture défavorable. Pour un travailleur
     indépendant, l'incapacité à l'autonomie est une forme de suicide
     professionnel. Le degré de stress élevé est aussi l'un des plus grands
     inconvénients du travail indépendant. Vu que le freelancer ne sait pas
     exactement combien il pourra gagner à la fin de chaque mois, il sera
     constamment sujet au stress, car il lui faudra bien s'assurer qu'il
     parviendra chaque fois à atteindre les objectifs de base qu'il s'est fixé. Or
     comme on l'a déjà mentionné plus haut, le travail effectué jouera un rôle
     certain sur les revenus du freelancer, mais la conjoncture dans laquelle il
     évolue aussi aura des conséquences non négligeables. Le travail en
     freelance implique aussi qu'il y aura de moins en moins de différence
     entre le temps que le freelancer accordera à son travail et celui qu'il
     accordera à sa vie privée. Le problème ne se pose pas tant du fait qu'il
   sera obligé de travailler énormément. Il n'aura tout simplement pas
   d'autres choix si vraiment il souhaite réussir, le problème véritable est
   que le fait de travailler à domicile par exemple, le mettra dans une
   situation où il discernera de moins en moins les heures libres et celles
   qu'il réserve à son emploi. Un freelancer avec des capacités
   organisationnelles très élevées trouvera rapidement le moyen de s'en
   sortir, mais dans le cas contraire, il risque de se trouver dans un pétrin
   sans pareil. Vu qu'il est son propre patron, il devra prendre soin de lui
   tout seul.

- Les avantages : Pour les personnes qui vivent le stress chaque matin en
  allant au travail et craignant de se faire étrangler par le chef en cas de
  retard, le travail en freelance sera au moins intéressant parce qu'il leur
  donnera la possibilité de planifier leur journée. Par conséquent, ils
  pourront se permettre pour éviter des embouteillages de choisir de se
  rendre au travail à une heure plus tardive ou plus tôt. De plus, un petit
  retard ne sera pas aussi mortel que ça, vu que le freelancer est à la fois
  employé et patron. Pour ceux qui travaillent sur le net les choses sont
  même encore plus faciles. Le freelancer évite le stress matinal ; il a la
  possibilité de se lever tranquillement le matin pour vérifier son courrier
  électronique tout en buvant sa tasse de thé ou de café en pyjama.
  Personne ne lui demandera jamais pourquoi il est dans cette tenue ou
  comment se fait-il qu'il mange au service. Le freelancer a de surcroît la
  possibilité de faire une pause quand il l'estime nécessaire. Cette liberté
  dans l'action permet d'être de loin plus détendu pendant le travail, ce qui
  à son tour a des retombées bénéfiques sur le travail effectué. Ceux qui
  adorent constamment relever des défis se réjouiront de travailler en
  freelance. La vie du freelancer est une existence pleine de défis à relever,
  les sensations fortes sont donc garanties. Les défis seront tant
  professionnels que financiers et les nouvelles expériences que le
  freelancer va acquérir le pousseront à être meilleur par la suite. A ses
  débuts, le freelancer aura certainement du mal à joindre les deux bouts
  parce qu'il devra s’effrayer un chemin et se faire connaître. Toutefois
  qu'il y sera parvenu, il ne regrettera pas de s'être lancé dans l'aventure.
      Pour appuyer cette affirmation, il suffit de se souvenir d'un sondage
      certes déjà un peu vieux, mais qui n'en reste pas moins pertinent.
      En 1999 un sondage effectué par Cipav-Louis Harris montrait que sur
      quatre entreprises existantes en France, trois avaient été créées par des
      freelancers. On s'accorde sur le fait que la chance ne sourit pas à tout le
      monde, mais pour savoir si la chance vous sourira ou pas il faut encore
      essayer. En dehors de la France, on se rend compte que des géants tels
      que Microsoft, Yahoo, ou Google au départ ne vivaient que dans
      l'imagination de quelques freelancers qui n'ont pas eu peur de risquer.



   f- Domaines propices au travail en freelance

Le domaine professionnel du freelancing est très large. Toutes les professions
artistiques en font d'avance partie. Il s'agit des professions comme:
Photographe, Dessinateur, Peintre, Designer, Décorateur, Lithographe,
Graveur, Graphiste, Illustrateur, Restaurateur, Styliste, Relieur d'art, Tapisseur,
Tisseur ou encore Verrier. On ne pourrait bien entendu pas oublier les
professions artisanales. On parle notamment des professions comme :Affûteur,
Bijoutier, Blanchisseur, Boisselier, Brodeuse, Carreleur, Cartonnier, Céramiste,
Charpentier, Chocolatier, Ciseleur, Confiseur, Cordonnier, Corsetière,
Couturier, Décolleteur, Dentellière, Doreur, Ébéniste, Émailleur, Esthéticienne,
Étalagiste, Faïencier, Forgeron, Fumiste, Graveur en bijouterie, Horloger-
joaillier, Laqueur, Lingère, Lunetier, Maquettiste, Marbrier, Maroquinier,
Matelassier, Mécanicien, Menuisier, Meunier, Miroitier, Modéliste, Mosaïste,
Orfèvre, Pâtissier, Photograveur, Plâtrier, Projectionniste, Ravaleur,
Réparateur, Retoucheur, Savonnier-parfumeur, Sculpteur, Sérigraphe,
Sertisseur, Souffleur, Tailleur, Teinturier, Tisserand, Tôlier, Tonnelier, Tourneur,
Tricoteur, Tuilier, Vannier ou encore Vitrailliste pour ne citer que ceux-là. Vous
pouvez aussi vous lancer dans le freelance si vous exercez un métier lié d'une
manière ou d'une autre à la communication de même qu'à l'éducation, à
l'instar des professions comme : Journaliste, Traducteur, Rédacteur, Écrivain
public, Secrétaire, Pigiste, Répétiteur, Statisticien, Professeur de musique,
Professeur de langue, Interprète, Critique, et autres.
Tous les professionnels de l'informatique, comme Informaticien, Programmeur,
Administrateur de site, Designer de site, Développeur de logiciels, Concepteur
de logiciel, Développeur, Analyste, Webmaster, opérateur de saisie et autres,
bien entendu seront les bienvenus en freelance. Les agents commerciaux sont
particulièrement recherchés en freelance.

On pourra ajouter à cette liste des métiers indépendants comme Architecte,
Expert-comptable, Animateur, Cameraman, Médecin, Kinésithérapeute,
Infirmier, Notaire pour ne citer que ceux-là. Notez qu'il ne s'agit nullement
d'une liste exhaustive, car du moment que vous travaillez seul (véritablement
seul sans apprenti, ni aide) et que vous êtes votre propre patron, vous êtes un
freelancer.

Lorsqu'on parle du travail en solitaire, on n'exclut pas des moments où vous
pouvez être amené à coopérer avec d'autres freelancers. Cette coopération
avec d'autres freelancers ne vous fait pas pour autant perdre votre statut mais
renforcera plutôt votre activité.




   g- Comment éviter de se faire arnaquer en freelance ?

Cela arrive très fréquemment et pour de nombreux freelancers, c'est une
véritable calamité. Vous trouvez une annonce, vous optez pour cette offre,
vous vous entendez avec l’employeur sur le tarif, vous effectuez le travail, vous
le lui envoyez et....plus de nouvelles. Il disparaît. Ce n’est pas seulement triste,
c'est à la limite enrageant. Les mesures à prendre pour éviter ces genres de
situation sont pourtant très simples et ne nécessiteront pratiquement pas de
grands efforts de votre part. Préférez des annonces postées sur des sites de
renom. Choisissez des sites ou de nombreux freelancers sont inscrits ; ils n'y
sont pas pour rien. Une fois que vous vous retrouvez face à une annonce qui
attire votre attention, vérifiez d’abord la crédibilité de l’employeur. Dans quel
pays il réside? Son moyen de paiement est-il vérifié ? Est-ce que d’autres
freelancers avaient travaillé pour lui ? Quels témoignages ont-ils laissé à propos
de lui ? Avant de commencer le travail, demandez-lui si possible une avance qui
sera bloquée. Ni lui, ni vous ne pourra toucher cet argent avant la fin du projet.
Cette somme bloquée sera une espèce de garantie. Une fois le travail achevé,
envoyez une partie du travail correspondant à la somme bloquée, ce sera
largement suffisant pour qu'il puisse vérifier la qualité de votre travail. S'il n'a
aucun reproche à faire à propos de ce que vous lui avez envoyé, qu'il effectue
un second virement bloqué correspondant au reste du travail.

Vous pouvez vous risquer à ne suivre aucun de ses conseils si et seulement si le
porteur d'offre est très bien noté sur le site. En principe, toutes ses
recommandations sont largement suffisantes pour vous faire éviter de
mauvaises surprises.



   h- Les sites de freelance

Les sites de freelance les plus utilisés sur le plan international sont souvent en
anglais et vous pouvez y retrouver des employeurs français. Mais il existe
également en France plusieurs sites de freelance. Voici quelques exemples :

www.odesk.com

www.freelancer.com

www.scriptlance.com

www.peopleperhour.com

http://independant.fr

http://www.freelance.com/fr/



   i-    Comment recruter un freelancer ?

Inscrivez-vous en tant qu’employeur. Sur certains sites de freelance, vous
paierez des frais d’activation de compte. Vous avez ensuite deux options pour
le recrutement.

La première est de poster votre demande. Vous devez décrire la tâche dont
vous avez besoin, choisir le mode de paiement (paiement par heure ou prix
fixe), et indiquer dans quelles catégories classer votre annonce. Vous pouvez
ensuite personnaliser d’autres options, comme la durée de l’annonce, sa
visibilité ou autres.

La seconde option est de chercher directement des freelancers en utilisant des
mots clés et de leur proposer votre tâche.

Une fois ces étapes franchies, vous devriez commencer à recevoir des
propositions, et il ne vous reste plus qu’à faire votre choix. Mais avant de
confier votre travail, entendez-vous bien avec le freelancer sur le prix, la date
de livraison, les conditions de travail et autres. Vous définissez donc vos jalons
et vos deadlines.

Une fois les freelancers choisis, vous pouvez suivre leurs travaux dans votre
« workroom ». Vos nouvelles recrues virtuelles postent leurs avancées sur le
site, et vous avez accès aux fichiers en temps réel. Vous avez aussi la possibilité
de communiquer hors du site. Mais il est plus souhaitable de payer le
freelancer par l’intermédiaire du site web qui vous a mis en contact. Cela est
très important en cas de conflit.

    Comment recruter un freelancer pour le référencement ?

Le référencement est un travail très complexe. Certains référenceurs ne sont
pas efficaces et vous risquez dans ce cas d’engager des sous pour des résultats
médiocres. Il est important de vérifier la notoriété de votre référenceur.
Vérifiez d’abords sur le site de freelance, dans quel domaine il est vraiment
spécialisé ? Est-ce que quelqu’un d’autre lui avait déjà confié un tel travail ?
Quel a été l’avis de ce dernier par rapport à ce travail ? Est-ce que votre
référenceur possède un site web et quelle est la position de ce site dans les
moteurs de recherche ?

Une fois votre freelancer choisi, n’hésitez surtout pas à lui poser quelques
questions utiles telles que :

* Pouvez-vous me montrer des exemples de vos réalisations précédentes et me
décrire vos plus grandes réussites ?

* Suivez-vous les conseils donnés par Google aux webmasters?
* Proposez-vous des services de marketing en ligne ou des conseils pour
compléter votre activité de référencement naturel dans les moteurs de
recherche ?

* Quel type de résultats espérez-vous obtenir et sous quel délai ? Comment
mesurez-vous la réussite d'un projet ?

* Quelle est votre expérience dans mon secteur d'activité ?

* Quelle est votre expérience dans mon pays/ma ville ?

* Quelle est votre expérience en matière de développement de sites
internationaux ?

* Quelles sont vos principales techniques de référencement ?

* Depuis combien de temps exercez-vous votre activité ?

* Comment se déroulera la communication entre nous ? Me feriez-vous part de
toutes les modifications que vous apporterez à mon site et me fournirez-vous
des informations détaillées concernant vos recommandations et leurs
justifications?

Les réponses à ces questions sont très importantes pour le recrutement d’un
bon référenceur.

    Comment recruter un freelancer pour la rédaction d’articles ?

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, il est important de vérifier si votre
freelancer a des expériences en la matière. Quels ont été les témoignages ?
Demandez-lui de vous rédiger un court article sur un terme donné en guise
d’essai. Un tel essai vous permettra de faire certaines vérifications :

   - Vérification des fautes d’orthographe et de grammaire.
     Lisez très attentivement l’article d’essai. Ne vous précipitez surtout pas.
     Est-ce que les phrases sont bien agencées ? Est-ce qu’il y a beaucoup de
     fautes d’orthographe et de grammaire ? Quel est le niveau de
     rédaction ? Est-ce que ce n’est pas un article traduit de l’anglais en
     français par un logiciel ?
   - Vérification de plagia
      A cette étape, la tolérance doit être zéro. Pour une telle vérification,
      vous pouvez utiliser Copyscape ou un Plagiarism Checker gratuit comme
      Smallseotools (http://www.smallseotools.com/plagiarism-checker/) qui
      vous donne le taux d’unicité de l’article. Un article unique sera plus
      référencé qu’un article plagié, et avec un article plagié vous prenez
      également des risques en matière de droit d’auteur. S’il s’agit de la
      rédaction de plusieurs articles, vérifiez au fur et à mesure après
      réception que chaque article est unique et renvoyez si possible ceux qui
      ne le sont pas pour une reprise.

C- Le Trading d'Options Binaires

Le trading d'options binaires est un nouveau venu dans le monde financier du
trading. L'option binaire offre plus de simplicité et de facilité aux traders qui ne
se sentent pas encore à l'aise avec les instruments financiers les plus
complexes, ou qui n'ont pas les moyens d'investir des milliers de dollars sur
leur premier trade. Avec les options binaires, vous pouvez bénéficier de gains
considérables, tout en profitant à la fois d'un investissement minimal ainsi que
d'une gratification instantanée.



   a- Qu'est-ce que le trading d'options binaires?

Le trading d'options binaires est une nouvelle méthode de trading financier qui
n'a que deux résultats possibles, d'où le nom binaire. Le principe du trading
d'options binaires est que vous, en tant que trader, devez deviner si la valeur
de l'actif va augmenter ou diminuer au moment où la position expire. Si vous
avez raison, vous prenez le bénéfice et si vous avez eu tort, vous perdez votre
investissement et vous n’avez droit qu'à un petit pourcentage crédité sur votre
compte.




   b- Quelle est la signification pour le trader habituel?

Cette nouvelle méthode de trading offre aux traders une satisfaction et des
résultats instantanés. Le trading d'options binaires est effectué essentiellement
dans un environnement Web de sorte que vous pouvez le pratiquer de
n'importe quel ordinateur connecté à Internet, PC ou Mac. Le trading d’options
binaires est beaucoup plus simple et direct qu'avec n'importe quel autre type
de trading financier.

   c- Quels sont les avantages du trading binaire?

Certains avantages du trading d'options binaires sont les résultats instantanés,
la simplicité du trading, les risques mineurs, un trading basé sur le Web,
l'expérience ludique, et le potentiel d'énormes profits.



   d- Quels sont les inconvénients?

Les inconvénients du trading d'options binaires, comme tout autre marché,
sont :

   -  sans une préparation suffisante au préalable, telle une recherche sur les
     prévisions, vous pouvez perdre de l'argent.
   - L'expérience du trading que procure l'option binaire est forte amusante,
     ce qui pousse de nombreuses personnes à trader comme si elles étaient
     au casino et cela peut être dangereux.

   e- Quels sont les risques?

Contrairement à d'autres marchés, les risques du trading d'options binaires
sont plutôt faibles et dépendent entièrement de vous. Depuis le début vous
savez exactement combien vous voulez investir et vous ne pouvez pas en
perdre plus.



   f- Comment choisir son broker ?

Tout comme dans d'autres marchés, vous devez trouver un broker fiable,
sérieux, et qui vous offre un service de qualité supérieure. L'industrie du
trading binaire est récente mais il y a déjà assez de choix. Il y a certaines choses
à vérifier avant de choisir son broker telles que la qualité du service clientèle, la
convivialité de la plate-forme, la flexibilité dans les actifs commerciaux, et la
facilité de navigation du site. Il est plus recommandé de choisir un broker qui
vous offre un compte gratuit de simulation. Un tel compte vous permettra de
vous familiariser avec le trading binaire avant tout investissement réel. Il est
également important de faire des recherches sur les comparateurs de trade
binaire afin de faire le meilleur choix.



   g- Est-ce que le trading d'options binaires est compliqué?

L'avantage majeur du trading d'options binaires, est sa simplicité. Vous n'avez
que deux options. Si vous pensez que l'actif va augmenter, vous sélectionnez la
flèche qui pointe vers le haut dans la plupart des plates-formes binaires. Si vous
pensez qu'il va diminuer, sélectionnez l'option vers le bas et fixez votre prix.
Vous pouvez alors suivre l’évolution de l'actif en temps réel et attendre que la
position expire. Il n'y a pas plus simple que cela.



   h- Exemple de trading d’options binaires

Notez qu’une stratégie baissière est employée lorsque vous pensez que le prix
d’un actif spécifique suivra une tendance à la baisse et perdra de sa valeur.
Contrairement à une stratégie baissière, une stratégie haussière est employée
lorsque vous pensez que le prix d’un actif spécifique suivra une tendance à la
hausse et prendra de la valeur.

Supposons qu’il est actuellement 12h00 et le marché vient juste de connaître
une mobilisation considérable. Cependant, vous pensez que durant la
prochaine demi-heure, le prix de l’or ira au-dessous de son prix actuel de 1120$
et vous suivez la tendance baissière.

Vous choisissez alors un contrat « Down » qui expire dans 30 minutes et
investissez 1000$ en spéculant que l’or ira au-dessous de 1120$ avant le temps
d’expiration. Si vous avez raison, vous recevrez 1750$ et vous aurez réalisé un
profit de 750$. Dans le cas contraire, vous perdez votre argent et on vous
retourne un petit pourcentage ;         le plus souvent de 10% sur votre
investissement.
Conclusion

Vous venez de découvrir plusieurs méthodes pouvant vous amener à démarrer
votre entreprise. Si vous rêvez d’indépendance, c’est le moment idéal pour
vous lancer. Vous n’êtes d’ailleurs pas obliger d’abandonner votre travail
actuel. Internet est à vous, démarrer et réussir votre petite entreprise sur le
web est à votre portée ; pourvu que vous y consacriez quelques heures par
jour. De plus, nous ne sommes pas sur le point de vous abandonner. Vous
découvrirez d’ici peu d’autres ebooks et méthodes qui vont certainement vous
aider dans votre réussite.

				
DOCUMENT INFO
Stats:
views:28
posted:11/3/2012
language:
pages:52