Lutron RadioRA- Section 260933- Novembre 2008.doc

Document Sample
Lutron RadioRA- Section 260933- Novembre 2008.doc Powered By Docstoc
					                                            SECTION 260933
                             GRADATEURS À CONTRÔLES À DISTANCE
          Système de contrôle d’éclairage à fréquence radio RadioRA de Lutron (RFLCS)
Cette section inclut des notes d’édition afin d’assister l’utilisateur dans l’édition des sections pour
s’adapter aux besoins d’un projet. Ces notes sont incluses à texte masqué et peuvent être révélées ou
masquées par une des méthodes suivantes :
       Microsoft Word : À partir des menus déroulants OUTILS, ensuite OPTIONS. Sous l’onglet
        étiqueté VUE, sélectionnez ou désélectionnez l’option TEXTE MASQUÉ.
       Corel WordPerfect : À partir des menus déroulants VUE, sélectionnez ou désélectionnez l’option
        TEXTE MASQUÉ.


PART 1- GÉNÉRAL
1.1   SOMMAIRE
      A. Section Inclue :
          1. Dispositifs de contrôle d’éclairage.
      B. Sections connexes :
          1. Section [122413 – Traitements de fenêtres:] Traitements de fenêtre contrôlés par un
              système de contrôle central de gradation.
          2. Section [262726 – Dispositifs de câblage.]
          3. Section [265113 – Installations d’éclairage intérieures, lampes et ballasts:] Ballasts
              d’éclairage fluorescent contrôlé par un système central de gradation.
          4. Section [260923 – Dispositifs de contrôle d’éclairage :] Détecteurs d’occupation utilisés
              conjointement avec un système de contrôle central de gradation.
1.2   RÉFÉRENCES
      A. American National Standards Institute/Institute of Electrical and Electronic Engineers
          (ANSI/IEEE)
          1. C62.41-1991 – Pratique recommandée pour surtension transitoire dans des circuits de
              puissance CA à basse tension.
      B. ASTM International (ASTM)
          1. D4674 -02a Méthode standard pour essai accéléré pour la stabilité des couleurs des
              plastiques exposés à l’éclairage fluorescent intérieur et la lumière du jour filtrée par les
              fenêtres.
      C. Canadian Standards Association (CSA) .
          1. CSA C22.2 # 184 Contrôles d’éclairage semi-conducteur
      D. International Electrotechnical Commission .
          1. (IEC) 801-2 Standard d’essai de décharge électrostatique.
          2. IEC/EN 60669-2-1 Interrupteurs d’usages domestiques et installations fixes similaires -
              interrupteurs électroniques.
      E. International Organization for Standardization (ISO)
          1. 9001:2000 – Systèmes de gestion de qualité.
      F. National Electrical Manufacturers Association (NEMA)
          1. WD1 (R2005) – Exigences générales de couleurs pour dispositifs de câblage.
      G. Norma Official Mexicana (NOM).
          1. NOM-001 Produits électroniques – Spécifications de sécurité
          2. NOM-003-SCFI Produits électriques – Spécifications de sécurité
      H. Underwriters Laboratories, Inc. (UL) :
          1. 244A – Contrôles d’électro-ménagers semi-conducteurs.
                                                     1
         2. 1472 (1996) – Contrôles de gradation semi-conductrice.
1.3   DESCRIPTION DU SYSTÈME
      A. Système de contrôle d’éclairage à fréquence radio
         1. Composantes modulaires de gradation et commutation pour installation par le
              contracteur ou marchand autorisé.
         2. Gradateurs et interrupteurs montés au mur, gradateurs de lampe de table, commandes
              centrales, commandes centrales de table, répétiteurs de signal RF et interfaces
              contrôlés par fréquence radio bidirectionnelle
         3. N’exige pas de processeur central.
1.4   SOUMISSIONS
      A. Soumettre sous provisions de Section [013300.]
      B. Document de conformité de spécification : Indiquez si l’équipement soumis :
         1. Rencontre exactement les spécifications tel qu’énoncées.
         2. Rencontre les spécifications via des moyens alternatifs et indique la méthodologie
              spécifique utilisée.
      C. Dessins d’atelier ; inclus :
         1. Cédule de charge indiquant la charge actuelle connectée, type de charge, et tension par
              circuit, les circuits et leurs zones de contrôles respectives, les circuits qui sont en
              urgence, et capacité, phase, et les numéros de circuits correspondants.
         2. Schéma du système.
      D. Données techniques du produit : Feuillet de catalogue avec spécifications de performance
         démontrant la conformité avec les exigences spécifiées.
1.5   ASSURANCE DE LA QUALITÉ
      A. Manufacturier : Minimum [10] ans d’expérience dans la fabrication de contrôle d’éclairage
         architectural.

      B.   Système de contrôle de qualité du manufacturier : Enregistré ISO 9001 : Standard de qualité
           2000, incluant ingénierie interne des activités de conception de produit.
      C.   RFLCS :
           1. Répertorié par [CSA] [NOM] [UL] spécifiquement pour les charges requises. Procurez la
               preuve de conformité sur demande.

           2.   Approbation de l’agence de direction de communications de radio locale. Procurez la
                preuve de conformité sur demande.

1.6   CONDITIONS DE PROJET
      A. Ne pas installer l’équipement avant que les conditions suivantes puissent être maintenues
         dans les espaces prévues à recevoir l’équipement :
         1. Température ambiante : 0° à 40° C (32° à 104° F).
         2. Humidité relative : Maximum 90 pourcent, sans condensation.Le système de contrôle
                d’éclairage doit être protégé de la poussière durant l’installation.
1.7   GARANTIE
      A. Procurez la garantie du manufacturier pour deux ans couvrant les pièces et main d’œuvre et
         une garantie limitée des pièces pour huit ans pour réparer et remplacer l’équipement
         défectueux.
1.8   MISE EN SERVICE
      A. Fournir le service d’un ingénieur d’usine certifié pour faire un minimum de trois [quatre]
          visites du site afin d’assurer une installation et un fonctionnement approprié du système sous
          les paramètres suivants :

                                                  2
            1. Faire une première visite avant l’installation du câblage. Réviser :
               a. Exigences de câblage.
               b. Étiquetage de câblage.
               c. Information requise des cédules de charge.
               d. Emplacements de contrôle et adressage.
               e. Exigences des lignes téléphoniques analogiques et emplacements des prises
                    d’ordinateurs.
               f.   Câblage de circuit de charge.
               g. Branchements à d’autres équipements.
          2. Procédez à une deuxième visite après l’achèvement de l’installation du système de
               contrôle central de gradation :
               a. Vérifiez les connexions d’artères d’alimentation et la charge des circuits.
               b. Vérifiez la connexion et l’emplacement des contrôles.
               c. Vérifiez le fonctionnement du système contrôle par contrôle, circuit par circuit.
               d. Vérifiez la communication par fréquence radio.
               e. Vérifiez le bon fonctionnement de l’équipement d’interfaçage du manufacturier.
               f.   Fournir la programmation.
               g. Obtenir fin de message des fonctions du système.
          3. Procédez à une troisième visite pour démonstration et formation au représentant du
               propriétaire sur les capacités, le fonctionnement et l’entretien du système.
1.9    ENTRETIEN
       A. Procédez à l’approvisionnement de nouveaux équipements d’expansion, de remplacements
          et de pièces de rechange pour la disponibilité de l’utilisateur.
       B. Rendre disponible le remplacement des pièces pour un minimum de dix ans de la date de
          fabrication.
       C. Fournir une ligne directe de support technique 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

PART 2- PRODUITS
2.1   MANUFACTURIERS
      A. Manufacturier acceptable : Lutron Electronics Co., Inc. – Système : Système de contrôle
          d’éclairage à fréquence radio RadioRA de Lutron
      B. [Bases de conception du produit: Système de contrôle d’éclairage à fréquence radio
          RadioRA de Lutron ou ayant reçu une approbation au préalable et étant sujet à se conformer
          aux exigences précisées dans cette section, un des suivants:]
          1. Système de contrôle d’éclairage à fréquence radio RadioRA de Lutron
      C. Substitutions: [Non permises.] [Sous provision de la Division 1.]
          1. Toutes substitutions proposées (clairement décrite comme telle) doivent être soumises
               par écrit pour approbation par le concepteur professionnel, un minimum de 10 jours
               ouvrables avant la date de cotation et doivent être accessibles à tous les
               soumissionnaires. Les substitutions proposées doivent être accompagnées avec une
               révision de spécification indiquant la conformité sur une base ligne à lignes.
          2. Toutes substitutions fournies par l’entrepreneur devront être révisées aux frais de
               l’entrepreneur par un ingénieur électrique au taux de [$200.00] de l’heure.
          3. En utilisant des substitutions pré approuvées, l’entrepreneur accepte la responsabilité et
               les coûts associés pour toutes modifications à la circuiterie, dispositifs et câblage. Le
               contacteur devra fournir les dessins d’atelier techniques complets (incluant câblage
               d’alimentation) avec déviations du dessin original en surbrillance, de couleur alternative
               à l’ingénieur pour révision et approbation avant l’installation brut.


                                                    3
2.2   GÉNÉRAL
      A. Fournir un système avec logiciel et matériel dont la conception, les essaies, la fabrication et
         la garantie proviennent tous du même manufacturier.
      B. Contrôles d’éclairage : Durée de vie opérationnelle de dix ans, fonctionnement continu, à
         n’importe quelle température, dans un rayon de température ambiante de 0° C (32°F) à 40°
         C (104°F) et de 90 pourcent d’humidité relative sans condensation.
      C. Conçu et testé pour résister à une décharge électrostatique jusqu’à 15,000 V sans
         détérioration selon IEC 801-2.

2.3   GRADATION; EXIGENCES DE PERFORMANCE
      A. Les condensateurs électrolytiques devront fonctionner à au moins 20° C sous la capacité
         d’indice de température maximum du manufacturier de composante lorsque le dispositif est
         chargé sous les conditions de pleine charge à la température ambiante de 40° C (104° F)
      B. Thyristors à manutention de charge (SCRs et triacs), transistors à effet de champ (FETs), et
         transistors bipolaires à porte isolée (IGBTs) : L’indice de courant maximum du manufacturier
         est au minimum deux fois l’indice du courant opérationnel de contrôle.
      C. Capable de résister à des courants d’appel répétitifs 50 fois le courant opérationnel sans
         affecter la durée de vie du gradateur/relais.
      D. Concevoir et tester les gradateurs pour résister aux surcharges côté secteur sans
         compromettre la performance.
         1. Autres dispositifs de manutention de puissance : Résistent aux surcharges sans affaiblir
               la performance lorsque assujettis à des surcharges de 6,000 volts, 200 amps selon
               ANSI/IEEE C62.41C.
      E. Utilise l’entrefer off, activé quand l’utilisateur sélectionne “off” à n’importe quel contrôle pour
         déconnecter la charge de ligne d’alimentation.
      F. Possède une mémoire de panne de courant de sorte que si le courant est interrompu et
         subséquemment retourné, les lumières retourneront automatiquement aux mêmes niveaux
         (réglage de gradation, pleine intensité, ou off fermé) précédant la panne de courant à
         l’intérieur de 3 secondes.
         1. Toute l’information programmable, incluant les codes d’identification du système, les
               adresses et la programmation du bouton de commande centrale, doit être retenue dans
               une mémoire non-volatile et demeurer intact dans l’éventualité d’une panne de courant
               du système d’une durée de 10 ans.
      G. Gradateurs :
         1. Gradateurs tension de secteur; Rencontre les exigences spécifiques de charge :
               a. Transformateur magnétique à basse tension (MLV) :
                     1) Contient la circuiterie conçue pour contrôler et procurer une forme d’onde
                          symétrique CA à l’entrée des transformateurs à basse tension tel UL 1472,
                          Section 5.11.
                     2) Les gradateurs de construction SCR dos à dos, lesquels peuvent faire défaut
                          et causer le courant continu à s’écouler dans la basse tension magnétique ne
                          sont pas acceptable.
               b. Transformateur électronique à basse tension (ELV) :
                     1) Le gradateur doit faire fonctionner les transformateurs électroniques à basse
                          tension via un contrôle de phase inversé. Alternativement, la gradation par
                          contrôle de phase peut être utilisée si le manufacturier de l’équipement de
                          gradation a recommandé qu’un transformateur ELV spécifique soit fourni.
               c. Transformateurs néon et cathode froide :
                     1) Transformateurs magnétiques: Répertorié UL pour utilisation avec
                          transformateurs magnétiques à facteur normal (bas) de puissance.
                     2) Transformateurs électroniques : Doit être supporté par le manufacturier
                                                    4
                         d’équipement de ballast pour le contrôle de ballasts spécifiques étant fournis.
                d.  Ballast électronique de gradation fluorescent : Référez à la Section [265113] pour
                    spécifications et performance de ballast de gradation.
      H.   Gradateurs à boîte murale:
           1. Outrepasser les réglages de la commande centrale.
               a. Allumer, éteindre, ou tamiser.
           3. Fournir un contrôle local dans l‘éventualité d’une interruption de communication avec le
               système.

           4.   En tenant le bouton on/off pour ½ seconde ou plus causera une fermeture en fondu sur
                10 secondes.

           5.   DELS luisent doucement lorsque la charge d’éclairage associée est éteinte.

           6.   Magnétique à basse tension (MLV) et à incandescence, capable d’envoyer et de
                recevoir des signaux FR sans raccordement à un fil neutre.
           7.   Capable de fournir une gradation en douceur et continu à partir de jusqu’à 9
                emplacements de contrôle du circuit d’éclairage.

2.4   RÉPÉTEUR
      A. Capable de diagnostiquer la communication du système.

           1.   Détecte et sélectionne automatiquement un code d’identification unique du système et
                détermine si des répéteurs FR avoisinant ont le même code d’identification de système.
           2.   Attibue des addresses aux gradateurs, interrupteurs et commandes centrales.

           3.   Reçoit des signaux des gradateurs, interrupteurs et commandes centrales, et les re-
                transmet.

           4.   Multiples répéteurs utilisés ensemble dans une habitation.

           5.   Déterminer quels dispositifs sont addressés.
           6.   Déterminer quelles composantes du système sont à portée de réception des
                communications fréquence radio du répéteur.
           7.   Déterminer quelles composantes du système sont à portée d’émission de
                communications fréquence radio du répéteur.
           8.   Tirer l’énergie d’un transformeur répertorié UL classe 2.

2.5   INTERFACES DE PUISSANCE
      A. Produit : [NGRX-PB.] [GRX-FDBI.] [GRX-ELVI.] [GRX-TVI.] [HP-2.], [HP-4.], [HP-6.]
      B. Électrique :
          1. Phase indépendante d’entrée de contrôle.
      C. Diagnostiques et Service : Le remplacement de l’interface de puissance ne requiert aucune
          reprogrammation du système ou du processeur.

2.6   GRAFIK RA
      A. Produit : Contrôleur d’éclairage avec gradateurs intégraux [GRX-3000]
      B. Électrique : Le gradateur doit rencontrer les tests limités de court-circuit tel que défini au UL

                                                    5
           20.
      C.   Contrôleurs d’éclairage avec gradateurs intégraux :
           1. Facilitez la reprogrammation sans remplacer l’unité.
           2. Les unités de remplacement ne nécessitent aucune reprogrammation.
           3. Montés individuellement dans une boîte murale de jumelage à 3 ou 4 (US)
           4. Utiliser un réseau qui filtre les circuits en boucle afin de minimiser l’interférence
               d’équipement radio, audio et vidéo.
           5. Préréglez les contrôleurs avec chevauchement de zone individuelle:
               a. Bouton DEL’s pour indiquer immédiatement que le bouton a été appuyé.
               b. L’intensité de chaque zone doit être indiquée au moyen d’un indicateur à colonne
                    illuminée par zone.
               c. Temps de fondu indiqué par l’afficheur numérique pour scène courante pendant le
                    temps de fondu de lumière.
               d. Incorporez un récepteur infrarouge encastré à grand angle, procurant un contrôle
                    séparé au moyen d’un émetteur de contrôle à distance sans fil jusqu’à 50 pieds de
                    distance.
               e. Chevauchements locaux temporaires : Les boutons individuels hausser/baisser
                    doivent permettre aux zones de s’ajuster sans avoir à altérer les valeurs de scène
                    emmagasinées dans la mémoire.



2.7   CHRONOS
      A. Vue d’ensemble

           1.   Inclure la possibilité d’un rapport affiché à l’écran pour fournir l’information d’un
                diagnostic.
           2.   Inclure répéteur central.
           3.   Horloge
                a. Permettra jusqu’à 100 événements à être programmés sans l’intervention de
                     l’utilisateur à des heures spécifiques durant la journée, en relation avec le levé et le
                     coucher du soleil. Les heures du levé et du coucher du soleil seront calculées en
                     spécifiant la latitude et la longitude de la localisation du système.
                b. Les horaires de l’horloge peuvent avoir des événements uniques ou périodiques,
                     basés sur l’heure réelle ou en relation avec le levé/coucher du soleil.

                c.  L’horloge interne sera exacte à +/- deux minutes par année (spécifié comme temps
                    de rétention des données). .
           4.   Mode d’absence

                a. Les scènes d’absence sont programmées.
           5.   Mode sécurité
                a. Le processeur Chronos devra incorporer un événement programmable de mode de
                    sécurité pouvant être déclenché par un contact fermé ou une commande RS-232.
                     a) L’événement de mode de sécurité forcera les dispositifs à un niveau
                         prédéterminé, lumières clignotent et/ou les claviers se désactivent.
                     b) Un contact fermé, l’appuie d’un bouton, une commande RS-232, ou un
                         événement enregistré peut désactiver l’événement de mode de sécurité. Il
                         peut être désactivé automatiquement après une période de temps
                         prédéterminée.

                                                    6
                        c) Après être sorti de l’événement de mode de sécurité, le système devra
                            retourner à l’état précédant ou retourner à un état préprogrammé tel que
                            spécifier.
         6. Intégration du système via CCI et RS-232.
      B. Intègre des dispositifs de station de contrôle, panneaux de puissance, stores, contrôleurs de
         zone d’éclairage et entrées extérieurs dans un système unique commandé sur mesure, de
         multiples systèmes à protection intégrée en cas de défaut, automatique ou avec gestion par
         ordinateur.
      C. Résiste aux surcharges sans compromette la performance lorsque assujetti à des
         surcharges de 6,000 volts, 200 amps par ANSI/IEEE C62.41C.
      D. Inclut une mémoire de panne de sorte que si le courant est interrompu et subséquemment
         retourné, les lumières s’allumeront à nouveau aux mêmes niveaux précédent la panne sans
         l’aide de l‘utilisateur
      E. Capable d’interfaçage avec d’autres équipements au moyen d’interfaces RS232, DMX-512,
         interface de contact fermé, interface IR, ou communication TCP/IP sur réseau
      F. Sauvegarde complète avec batterie interne capable d’emmagasiner la mémoire du système
         pour un minimum d’un an, sans alimentation et le retour automatique du système à son état
         précédent.
      G. Capable de fonctionner automatiquement (fonction de l’horloge retenue) et manuellement
         (via toutes stations murales).
      H. Chronos peut communiquer avec les composantes fréquence radio du contrôle d’éclairage
         sans l’utilisation d’un PC.
      I. Capacités RS232:
         1. Fournir l’accès à:
               a. Sélections de scène.
               b. Tamiser la zone à un niveau.
               c. Synchroniser les niveaux préréglés haussé/baissé d’une scène.
               d. Fournir le statut de surveillance ON/OFF à l’aide du bouton de rétroaction.
         2. RS232: Fournir l’habileté de communiquer au moyen de communication de série
               RS232, par PC, ou équipement audiovisuel numérique fourni par l’utilisateur. Le
               contrôle doit être localisé en dedans de 50 pieds (15 mètres) de la source du RS232.
2.8   COMMANDES CENTRALES
      A. Fonctionnalités:
         1. Contrôle toute charge d’éclairage simple ou combinaison de charges d’éclairage
               faisant partie du RFLCS.
         2. Contient 2, 5, 9, 10, ou 15 boutons, avec un DEL associé à chacun.
         3. Permet la duplication de la programmation d’une commande central à une autre.
         4. Les DELs luisent au niveau d’une veilleuse lorsque la lumière associée à chaque
               bouton est éteinte.
         5. À l’appuie d’un bouton, les DELs s’illuminent immédiatement.
         6. Les DELs reflètent le vrai statut du système. Les DELs resteront illuminées si le
               bouton appuyé a été appuyé correctement ou les DELs seront fermées si le bouton
               appuyé n’a pas été appuyé correctement.
         7. Permettre une reprogrammation facile sans avoir à remplacer l’unité.
      B. Logiciel de Configuration:
         1. Les DELs du dispositif de station de contrôle doivent supporter la logique définie quand
               c’est illuminé:
               a. Logique de scène (la logique est vraie quand toutes les zones sont à des niveaux
                     définis).
               b. Logique de pièce (la logique est vraie quand au moins une zone est en circuit).
                                                 7
        C.  Couleur:
            1.   [Match NEMA WD1, Section 2.] [Couleur personnalisée à être sélectionnée.]
            2. Variation de couleur de meme famille de produit: Maximum ΔE=1, CIE L*a*b unites de
                 couleur.
            3. Pièces visibles : Exposez la stabilité de la couleur ultraviolet lorsque testée avec de
                 multiples sources de lumières actiniques tel que défini avec ASTM D4674. Fournir
                 preuve de l’essai sur demande.
        D. Fournir des plaques frontales avec quincaillerie dissimulée.
        E. Graver les stations murales avec les descriptions de gravure appropriées pour bouton, zone
et scène.Bordures de sérigraphie, logos et graduations doivent utiliser un processus qui adhère
            chimiquement les graphiques à la plaque frontale résistant à l’enlèvement au grattage et au
            nettoyage.

2.9     INTERFACES DE CONTRÔLE
        A. Interfaces de contact fermé; Modèle RAMC-MFE, RA-SBT-CHR, RA-SCI :
              1. Là où les contacts fermés sont utilisés pour intégrer entre les contrôles d’éclairage et
                  autres systèmes :
                  a. Tension d’entrée du circuit ouvert ne doit pas excéder 36V.
                  b. Entrée de courant court-circuité ne doit pas excéder 0.5 mA.
                  c. Contact mécanique fermé doit être calibré sec.
                  d. Contact fermé semi-conducteur :
                       1) Fuite de courant bloquée à la sortie ne doit pas excéder 50mA.
                       2) Tension de saturation courante de sortie ne doit pas être inférieure à 2V.
                  e. Le dispositif d’entrée de contact fermé acceptera les deux contacts fermés, soit
                       momentané et maintenu.
2.10    Interfaces et Contrôles de fréquence radio
        A.   Gradateurs : [Gradateur encastré] [Gradateur de lampe de table]
        B.   Claviers : [Émetteur de visière de voiture] [ Large Button encastré] [Slim Button encastré]
             [Large Button de table] [Slim Button de table]
        C.   Interfaces : [Contact fermé] [Répéteur] [Interface IR] [Grafik-RA] [Interface de contrôle de
             réseau] [Interface RS-232] [Chronos]


2.11    DÉTECTEURS
        A. Les récepteurs infrarouges plafonniers ont 360 degrés de réception des contrôles infrarouges
           à distance, sans fils.

2.12    ACCESSOIRES
        A. Émetteurs infrarouges :
           1. Procurez un contrôle à distance sans fil capable de rappeler les niveaux d’éclairage
                 préréglés pour [quatre] [huit] scènes, plus “off” et réglez avec précision la lumière avec
                 le bouton principal hausser/baisser.
           2. Conçu pour utilisation conjointement avec émetteur infrarouge et contrôle d’éclairage
                 compatible; dépendant de ce récepteur, et non de l’émetteur.
           3. Fonctionne jusqu’à 50 pieds (15 mètres) avec ligne de mire de ce récepteur.
           4. “Programmable” par d’autres commandes à distance à fréquences variables.
        B. Interface de contrôle de réseau
           1. Permet le contrôle des lumières et des toiles à partir de plusieurs navigateurs web
                 populaires.

                                                      8
       C.   Gradateur de lampe
            1. Fournit un contrôle local de la lampe sans nécessiter l’utilisation de la commande
                centrale.

2.13   CONTRÔLE DE QUALITÉ DE LA SOURCE
       A. Effectuez des essais pleine fonction sur tout assemblage complété à la fin de la ligne
          d’assemblé. Échantillonnage statistique n’est pas acceptable.




PART 3- EXÉCUTION
3.1   INSTALLATION
      A. Installez l’équipement en accord avec les directives d’installation du manufacturier.
      B. Procurez l’installation complète du système en accord avec les documents du contrat.
      C. Définir le type de charge du gradateur, assignez chaque charge à une zone et réglez les
          fonctions de contrôle.
      D. Procurez l’équipement aux emplacements et en quantités indiquées aux dessins. Procurez
          tout équipement additionnel requis pour fin de contrôle.

                                            FIN DE SECTION




                                                   9

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:1
posted:11/3/2012
language:Unknown
pages:9