8 Nomenclature

Document Sample
8 Nomenclature Powered By Docstoc
					NOMENCLATURE

   SECTION #8
                       8.1 ALCYNES

   La nomenclature des alcynes => les
    règles IUPAC de nomenclature des
    alcènes s’appliquent aux alcynes.
   Toutefois, le suffixe -ène est remplacé par
    -yne
                                      Br
   Exemples:

                        Hex-3-yne
                                    4-Bro mo-hept-2-yne


Sections 13-1, 13-2.
                ALCYNES (suite)

 Exemples:




     cis-1,4-Di éthynyl cyclooctane   Prop-2-ynyl cycl opentane
                                      (Prop argyl cyclopentane)
                       OH



               Hept-6-yn-3-o l           Pent-1-én-4-yne
             (OH est pri oritaire)     (C=C => i ndi ce pe ti t)
 PROPRIÉTÉ ET LIAISONS AU SEIN
        DES ALCYNES
 Les alcynes sont relativement peu polaires
  => Points d’ébullitions très semblables à
  ceux des alcènes
 L’éthyne est une molécule linéaire avec
  des liaisons courtes et solides
  => hybridisation sp
  => longueur de liaison = 1.203 Å
                                (C-C = 1.47 Å, C=C = 1.34 Å)
  => DH° = 958 kJ/mol
  (724 kJ/mol, C=C; 377 kJ/mol, C-C)
    PROPRIÉTÉ ET LIAISONS AU SEIN
         DES ALCYNES (suite)
 La liaison triple
  => 1,203 Å              R C C H
 Les carbones de la
  liaison
  => hybridés sp             -
 Les alcynes
                            B
  terminaux sont acides
  => pKa = 25                     -
                          R C C       + BH
        8.2 COMPOSÉS BENZÉNIQUES

   Nomenclature  (selon IUPAC)
    => Dérivés du benzène
   Exemples:       Br      OCH     3




                       F       Cl
                           F


                                        NO 2


Sections 15-1, 15-2.
        8.2 COMPOSÉS BENZÉNIQUES




Sections 15-1, 15-2.
 COMPOSÉS BENZÉNIQUES (suite)

 Exemples:

   CH3         NO 2
         CH3          NO 2


         Cl                                    O2N         NO2

               NO 2

  CH3          CH3                 CH3
                                                     NO2
                      CH3


                             H3C         CH3
 COMPOSÉS BENZÉNIQUES (suite)

 Exemples:

              OH      NH 2    CHO




         O     CH 3
                      CO 2H
    BENZÈNE VS AROMATICITÉ

 Le noyau benzénique contient six            Erich Hückel
                                              (1896-1980)
  orbitales p qui se recouvrent
  systématiquement
 Longueur de liaison dans le benzène =
  1.39 Å. (C-C = 1.47 Å, C=C = 1.34 Å)
 Molécule aromatique avec 4n + 2
  électrons p (n = 0,1,2,3, ...) = régle de
  Hückel
 Voir figure 15-1, page 633 (4e ed.)
BENZÈNE VS AROMATICITÉ (suite)
BENZÈNE VS AROMATICITÉ (suite)
 Lebenzène est très stable (énergie de
 résonance = 123,7 kJ/mole):
                                   8.3 AMIDES

   Nomenclature                       => exemples:
                        O                           O

                    N        H                          N


               N,N-Diméthylformamide
                                          N-Éthyl -N-méthylpropanamid e

                         O
                                                            O
                                 NH2
                                                                N
                                                                H

                   Benzami de                N-Prop yl -h ex-4-énamide


Section 20-6
                  AMIDES (suite)

 Nomenclature
 => exemples amides cycliques = lactames


              O                          O

                                             N
                  NH


        -Butyrola ctame        N-Méthyl--va lérolactame
     (azacycl opentan-2-one) (N-méthylazacycl ohexan-2 -one)
                        AMIDES (suite)
                    O
                H
   HO           N   C   CH3
                                 Nylon
      (Acétaminophène)           Peptides et protéines
     (4-Acétaminophénol)
 4-Acétamino-1-hydroxybenzène
N-(4-Hydroxybenzène)éthanamide
            AMIDES (suite)
    O       R       H       O       R       H       O       R
                    N                       N
        N                       N                       N
        H       O       R       H       O       R       H
                                                                Soie
        O       H       R       O       H       R       O
                N                       N
    N                       N                       N
    H       R       O       H       R       O       H       R


O                               H                       O
                                N
    N                                                       N
    H                       O                               H
                                                                 Nylon
    O                       H                               O
                                                                  (acide + amine)
                            N
N                                                       N
H                               O                       H
     AMIDES (suite)

                   O


HN                     N

             N



Acide diéthylamidelysergique
(Lysergic Acid Diethylamide)
(LysergSaure Diethylamide)
   Alfred Hofmann (1943)
                        AMIDES (suite)
                          OOC
                                               O
                                          H
                                          N
                           H3N                      O
                                      O




Attention ! Si vous
                                     Aspartame
souffrez de                (160X + sucré que le sucrose)         Une fois « séparés »
phénylcétonurie                (union de deux AA :               (hydrolysés), ce n’est
                         phénylalanine et acide aspartique)      plus sucré !
Pourquoi dextrose                                       O
(glucose) ? Pour
                       OOC                    H3N
« désucrer »                                                O-
l’aspartame.
                                     OH
                        H3 N
                                 O

                      Acide aspartique        Phénylalanine      + MeOH
AMIDES (suite)

           Ah non,
           Méthanol
           Acide formique
           Formaldéhyde

           Ces « produits chimiques » se
           retrouvent dans …
                             AMIDES (suite)




N,N-diéthyl-m-toluamide
N,N-diéthyl-3-toluamide
N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide
DEET
Bloque les récepteurs de l’odorat chez les moustiques
         8.4 HALOGÉNURES D’ACYLES

   Nomenclature: dérivé de          O
    l’acide alcanoïque                            Chl orure d'acétyle
                                         Cl
    => halogénure d’alcanoyle
   Nomenclature: dérivés
                                Br       O
    d’acide                                        Bromure de
    cycloalcanecarboxyliques                  cyclopropanecarbonyl e
    => halogénures de
    cycloalcanecarbonyle
                                         O
   Exemples:                                          Fl uorure de
                                                  3,3-diméthylbutanoyl e
                                              F


Section 20-2
               8.5 ANHYDRIDES ET IMIDES

      Nomenclature:                                      O
       => on ajoute le terme
       anhydride en avant du                              O
       nom de l’acide
      Exemples:                                          O
                       Fonction anhydride
                                            Anhydri de but-2-ène dioïque
                   O       O
                                                  O       O
                       O
                                                      O
               Anhydride acétique
                                                    Anhydri de
                                            acétique-2-méthyl butano ïque
Section 20-3
                  IMIDES        Fonction imide


 Analogues azotés des         O
  anhydrides cycliques
 Fabriqués à partir
  d’un diacide et de            NH
  l’ammoniac
 Exemple:
                               O
                           Butani mi de
                         (succi nimide)
    IMIDES
        O     O
                    NH
          N                O


        O


    Thalidomide
Entrée ~1950 (tranquilisant)
       Retrait 1962
  Réentrée 1998 (lèpre)
     8.6 ACIDES CARBAMIQUES,
      CARBAMATES ET URÉES
 Dérivés amidés de              O
  l’acide carbonique     R
                             N       OH
  => H2CO3                   H
 Acide carbamique               O
 Ester carbamique ou    R                R'
  carbamate (Uréthane)       N       O
                             H
 Urée
                                 O
                         R                R'
                             N       N
                             H       H
     Synthèse de l’urée : la naissance de la
               chimie organique
 Friedrich Wöhler en 1828.
 Synthèse d’un composé organique (urée) à
  partir d’un composé inorganique (isocyanate
  d’argent)
                      NH4Cl
Ag     N   C   O               H4N N        C   O
                      -AgCl
isocyanate d’argent



       H2N
                O             H3N       N   C   O
       H2N urée                     H                 Friedrich Wohler
                                                    1800 (Francfort)-1882
                                           Carbonates
Polycarbonate
(développé par Bayer et GE)
Dans les années 1950




                                                                                        O
                                           O   C   O
     HO                              OH                HO                           O       OH


                 bisphénol A (BPA)
                                                                 BPA       (-H2O)



                                                                 O

              polycarbonate           HO                     O         O                         OH


                                                            carbonate

(enveloppe)
                                 Carbonates
Solutions ? Substituts ?
PET ? (polyethylene terephtalate) ?


                             O          O
                        HO                   OH
                                                           O                O
           HO                                                                             H2 H2
                  OH                                  HO                          O       C C OH
                                 -H2O




                                                                              O               O
                                                               -H2O    HO                          OH




                                                  O        O                          O            O
                                                                      H2 H2
                       PET                  HO                  O     C C       O                       OH

PET pas assez résistant.
Eastman Chemical vient de mettre sur le marché (2009) le Tritan
                              Carbonates
Solutions ? Substituts ?
Tritan
                         O          O
                  HO                     OH
                                                       O        O
     HO    OH                                     HO                  O       OH
                             -H2O



                                                                      O       O
                                                               HO                  OH


                                                               -H2O




                                              O        O                  O        O

                Tritan                  HO                 O          O                 OH




                    Toxicité ???
             Carbamates

             • pesticide, insecticide, nématocide
             • neurotoxine
             • interdit en France depuis 2008
             • limite permise dans l’eau potable ;
                        au Canada 90 g/L (0,09 ppm ; 90 ppb)
Carbofuran
                        dans l’UE 0,1 g/L (0,0001 ppm ; 0,1 ppb)
             • aux USA, banni le 31 déc. 2009
             • au Canada, en ce moment, consultation sur
                        « l’avenir » du carbofuran
        8.7 HÉTÉROCYCLES
 Hétérocycles:   Cycles composés de
  deux (ou plus) types d’atomes.
 Nomenclature des hétérocycles saturés:
  dérivés des carbocycles correspondants
  avec le préfixe aza- (N), oxa- (O), thia-
  (S) et phospha- (P).
 On numérote le cycle à partir de
  l’hétéroatome.
          HÉTÉROCYCLES (suite)
      H
      N                  O                    S

Azacyclo propane   Oxacycl opropa ne    Thi acyclopropane
   (Aziridi ne)       (Oxiranne,            (Thii ra nne)
                   Oxyde d'éthylè ne)

          H
          N                  O                    S


 Azacyclo butane   Oxacycl obutan e     Thi acyclobutane
   (Azéti din e)     (Oxéta nne)          (Thiétanne)
         HÉTÉROCYCLES (suite)


       N                  O                    S
       H
Azacyclo pentane Oxacycl openta ne      Thi acyclopentane
  (Pyrroli di ne) (Tétrahydrofuranne) (Tétrahydrothi ophène)




       N                 O                   S
       H
 Azacyclo hexane Oxacycl ohexane       Thi acyclohexane
   (Pipéri dine)                    (Tétrahydrothi opyra nne)
                 (Tétrahydropyranne )
                  HÉTÉROCYCLES (suite)


         N                                 O            S
         H
       Pyrrol e                       Furanne       Thi ophène




                                                                N
          N                                    N
      Pyridi ne                     Qu inol éine   Isoqui nol éine
Pyridine, 105 X + basique que le pyrrole
             HÉTÉROCYCLES (suite)


                             O         CHO

                      fur-2-ylméthanal
                       2-furaldéhyde
                           furfural

Est présent naturellement chez les graines, les pommes de terre sucrées et les pommes.
Pourtant, c’est un produit cancérigène.
Donnez-en 200mg/kg à des rongeurs et ça causera le cancer !!
             HÉTÉROCYCLES (suite)
       N
                                  N
                                                       N
       N                      N                    N
1,4-Diazabenzène        1,3-Diazabenzène     1,2-Diazabenzène
    (Pyrazine)             (Pyrimidine)         (Pyridazine)
                                       NH2

                   N                          N
                                   N
                                                            O             N

               N                             N         EtO P O
                                       N                              N
               H                             H           EtO

            Imidazole                  Adénine                  Diazinon
                                                           (pesticide agricole)
    HÉTÉROCYCLES (suite)




Lapatinib (TyKerb)
GlaxoSmithKline (GB)
Ralenti le développement du cancer du sein.
     HÉTÉROCYCLES (suite)




     N            O               S
     H
Indole     Benzofuranne   Benzothi ophène
HÉTÉROCYCLES (suite)




  Eric R. Abbey, Lev N. Zakharov, Shih-Yuan Liu (U. of Oregon)
  Journal of the American Chemical Society, 2008, 130, 7250–7252
          HÉTÉROCYCLES (suite)




Squelette des porphyrines   Hème
   HÉTÉROCYCLES (suite)




                            histidine




Hémoglobine         Hémoglobine
        HÉTÉROCYCLES (suite)


OMe

                    N

                    OH
                H
N

      quinine
                                                      quinina

Poudre de quinina, connue depuis très longtemps par les
Amérindiens pour traiter la malaria. Les Européens la ramène du
Pérou au XVIIIe siècle.
        HÉTÉROCYCLES (suite)


OMe

                    N

                    OH
                H
N
                             Présente dans le « Tonic Water »
      quinine
                         Les coloniaux britanniques ont mis de la
                         quinine dans le gin (pour le goût, mais
                         aussi pour se protéger du paludisme) →
                         gin tonique
Vollhardt
                             EXERCICES
4ième édition

Chap. 13, nos 22 et 24
(alcynes).
Chap. 15, nos 32, 33 et 34      5ième édition
(benzène).
Chap. 20, no 34 (esters +
amides + RCOCl) + RCN.          Alcynes Chap. 13 nos 22 et 24.
                                Benzène Chap. 15 nos 33, 34 et
                                35.
                                Amides Chap. 20 no 28j.
EXERCICES


   3ième édition

   Chap. 8, nos 19, 20, 21, 22, 23
   et 24.
   Chap. 9, nos 35 et 36.
   Chap. 11, no 18.
   Chap. 13, nos 20 et 22.
   Chap. 15, nos 30, 31 et 32.
   Chap. 17, nos 16 et 17.
   Chap. 19, nos 18, 19 et 20.
   Chap. 20, no 31.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:7
posted:10/18/2012
language:Unknown
pages:45