Docstoc

Le_Temps

Document Sample
Le_Temps Powered By Docstoc
					  :lcnwelzet'Mbn'arsnem:, f\ppen:             geralll   ue vvegeIlll.   Le;;-IUlUde~! v "~j'I!CM~CUL)UU'-UHlllicLI..~\llld"
  zellerland - klein und erfolgreich,         Interieures ont davantage de               ble, tandis que Salomon fonde
  mai    2008                                 «couleur, d'humour et sont plus            I'assurance Helvetia.
     Pioniere                                 douees pour le marketing», ce                 Souvent ils s'exilent pour ex-
  Schweizer Pioniere der Wirtschaft           qui profite au tourisme, selon             primer leur talent. C'est le defi
  und ~echnik, Salomon und Ulrich             Karl Dobler. Pourtant en 1970,             majeur des deux demi-cantons
  Zellweger, Band 87, Verein für              c'etait la region la plus pauvre du        d'etre attractifs pour les jeunes,
  Wirtschaftshistorische Studien              pays, rapp elle l'ex-patron de la          selon Köbi Frei, chef des Finances
  eMusique                                    promotion economique neucha-               d'Appenzell Rhodes-Exterieures.
  www.appenzell.ch/pages/                     teloise. A son gout, les Rhodes-
  kultur _brauchtum/                          Exterieures sont plus «solennel-           ['imagination
  appenzeller _musik/                         Ies et strictes».                             Si l'environnement est rude"il
  E.G.                                           Les Rhodes-Exterieures ont un           faut etre «imaginatif, travailleur
                                              inconvenient geographique. La              et perseverant. C'est une caracte-




  Une biere exportee en Belgique
                                              miers avec la biere bio par exem- ainsi qu'au Danem'ark, le royaume
  Labrasserie Locher veut
                                              pIe, de meme qu'avec une biere de Carlsberg, ä Talwan, en Russie
  etre un pionnier du goUt                    «naturellement trouble» en bou- et ailleurs. '«Nous ne cherchons
                                              teille, les premiers ä detenir des pas ä tout prix ä exporter dans ces
     A Appenzell, la part de marche           plantations propres de cereales. pays-Iä, ce sont eux qui veulent
  est considerable, 90 ä 95%.Toute            Nous sommes aussi les plus absolument nous acheter notre
 l'attention de la brasserie Locher           grands producteurs de biere de biere», ajoute humblement Karl
  se concentre sur le produit, qu'il          chanvre et l'exportons au Costa Locher.
  s'appelle Vollmond (pleine Lune)            Rica et en Russie», affirme Karl Lo-    La societe n'a pas cesse de ,cror-
  ou Quöllfrisch (frais comme ä la            cher.                                tre ces dernieres annees. Jusqu'en
  source), son developpement, sa                 Locher produit egalement du 1992 regnait le cartel de la biere.
  methode de production, et non               whisky appenzellois, le Säntis Les structures du marche etaient
 sur le marketing. La direction ap-           Malt par exemple. La culture d'in- fixes, si bien que le dient le plus
 partient ä la cinquieme genera-              novation impressionne. Ces pro- eloigne de la brasserie Locher se
 tion de cette societe familiale fon-         chains jours sortira un whisky situait ä 30 km d'Appenzell. Au-
 dee en 1886. Une brasserie de                fume tres special, avertit notre in- jourd'hui, elle emploie 60 person-
 petite taille, avec une production           terlocuteur: «Nous avons ete les nes. Mais elle ne force pas l'expan-
 de 100000 W. Mais qui reussit ä              premiers avec un tel produit, que sion. Comment le pourrait-elle
  creer des specialites fort appre-           nous vendons aussi ä Londres et ä avec quatre collaborateurs au ser-
 ciees.                                       New York» La biere est vendue au vice externe pour le marche
     «Nous ne vendons pas un pro-             pays du houblon, la Belgique, suisse? E.G.
 duit standardise, mais avec du ca-
 ractere. Ce n'est pas de la biere in-
 dustrielle ä la McDonald's»,
 explique KarlLocher, directeur du
 developpement et du marketing.
 11 refuse categoriquement     les pro-
 duits au gout universel, acceptable
 }Jourtous: «Notre biere a du gout,
 du caractere et des asperites.» C'est
 aussi le resultat d'un systeme de
 production particulier, qui prend
  10 ä 18 mois, necessaire ä la forma-
 tion de son caractere. C'est consi-
 derablement plus que les 10-12
 jours dune biere industrielle.
     Meme s'il n'y met pas les
  moyens, une autre forme de mar-
 keting accompagne le succes in-
 deniable du groupe. nest souvent
                                              Karl Locher: «Nous ne cherchons pas d tout prix d exporter dans ces
 le premier avec une idee sur le              pays-Id, ce sont eux qui veulent absolument nous acheter notre biere.))
 marche. «Nous avons ete les pre-




-r----J'.       -- -                      ,

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:10
posted:10/17/2012
language:Unknown
pages:1