Exemple de fiche action Plan de pr�vention d�chets by HC121014072012

VIEWS: 0 PAGES: 6

									                        Compte-rendu de la réunion individuelle n°5
                     Communauté de Communes d’Avre, Luce et Moreuil
                                    03 octobre 2008
                                        Moreuil

Participants :
Frédéric Picot (CCALM) et Ariane Godeau (CRIOC)

Objectifs de la réunion

   1. Faire le point sur l'état d'avancement des différentes actions du plan de prévention (voir ci-dessous)


   2. Réunion collective du 14 octobre 2008 à Beauvais

   Discussion sur le programme de la réunion.

   3. Forum de la prévention

   La CCALM pourrait présenter le cas concret du réseau des correspondants du compostage.


   4. Comité de pilotage du chargé de missions prévention des déchets

   Le dossier pour l’obtention de financements pour le poste de chargé de mission doit seulement être introduit.


   5. Présentation de l'enquête de satisfaction

   Une enquête de satisfaction par rapport au programme d'accompagnement sera menée.
   Les résultats seront présentés lors du Forum de la prévention.
                      Etat d'avancement dans la mise en place du
                    plan local de prévention des déchets ménagers
                                     Octobre 2008
Communauté de Communes d’Avre, Luce et Moreuil                                                        CCALM
Caractéristiques : 23 communes, 12.000 habitants
Compétences par rapport à la gestion des déchets : Collecte
Equipe en charge de la préparation du plan de prévention :
Frédéric Picot, Chargé de mission Environnement
Embauche du chargé de mission prévention : L'embauche d’un chargé de mission déchets n'était pas
prévue. Frédéric Picot alloue une partie de son temps au plan de prévention. Néanmoins, un dossier devrait être introduit
pour obtenir le financement d’une partie du temps presté par Frédéric Picot dans le cadre des financements des chargés de
mission prévention des déchets.

Etat d'avancement du plan de prévention
Plan de prévention
Annonce du lancement du Plan de prévention dans le Journal du tri n°9 (novembre 2007).
D’une manière générale, la prévention des déchets a été systématiquement intégrée dans la politique des déchets
et au fur et à mesure des opportunités qui se présentaient pour en parler. Ainsi, par exemple, ce fut le cas dans le
cadre de sensibilisations réalisées à partir de l’exposition sur les déchets (à la déchèterie ou itinérante) auprès
des adultes, des élus et des scolaires (primaires ou 6ième) ou dans le cadre Semaines Régionales de
l’Environnement.

Le plan de prévention des déchets ménagers et assimilés de la Communauté de Communes d’Avre, Luce et
Moreuil s’articule suivant 5 grands axes :
    0. La prévention sur la toxicité des déchets;
    1. La promotion de la pratique du compostage;
    2. Le développement du réemploi;
    3. Lancer la démarche d'éco-responsabilité;
    4. L'accompagnement au changement de comportement des consommateurs.

Un axe supplémentaire relatif à la prévention de la toxicité des déchets est venu s'ajouter au plan de prévention
tel que prévu initialement.

Etat d'avancement des actions mise en œuvre

Action 0.1 : Mise en place d'une collecte de l'amiante-ciment pour les professionnels
Cette action n'était pas prévue au départ dans le plan de prévention mais est venue s'y ajouter.
    o   La collecte d'amiante existe déjà pour les particuliers aux heures d’ouverture de la déchèterie
    o   Une nouvelle collecte destinée aux artisans sera expérimentée en novembre 2008 et évaluée avant d'en prévoir
        l'instauration à plus long terme (une collecte spécifique le mardi de 9 à 12 h, une fois par trimestre).
   o   Les artisans payent au prix coûtant / m³. Ils doivent venir avec un justificatif d'un chantier sur le territoire de la
       CCALM nécessitant l'évacuation d'une certaine quantité d'amiante.


Action 0.2 : Sensibilisation relative aux déchets dangereux
Communication sur les déchets dangereux dans le cadre du Journal du Tri n°9 (novembre 2007) dans le but de
réduire la toxicité des déchets.


Action n°1.1 : Mise en place d’un réseau de correspondants du compostage
   o   Différentes actions ont déjà lieu pour la promotion du compostage à domicile : Vente de composteurs (500
       composteurs ont été distribués); diffusion d'un guide sur la pratique du compostage à domicile; une formation aux
       techniques du compostage domestique; réunions publiques; enquête de satisfaction sur les composteurs distribués.
       Le taux d'équipement des ménages est estimé à 13%.
   o   Toutes ces actions ont servi de base à la mise en place d'un réseau de correspondants du compostage.
   o   Communication annonçant 5 réunions publiques en vue du recrutement des bénévoles :
             Bulletin Flash n°33 (Janvier 2008) annonçant les dates de réunions.
             Courrier individuel aux acquéreurs d’un composteur présentant le projet global et annonçant les dates de
                formation.
             Affiche A3 (CCALM, CIAS, Mairies, Conteneurs de collecte sélective…).
             Distribution de flyers à la déchèterie;
             Article Courrier Picard à l’issue de la 1ere réunion dans le but d’annoncer les autres réunions.
   o   Les 5 réunions publiques ont eu lieu dans le courant des mois de mars et avril 2008, rassemblant au total 65
       personnes dont 20 qui possédaient déjà un composteur.
   o   Formation de 10 correspondants du compostage par Format Nature (7 bénévoles et 3 agents de la CCALM). La
       formation comporte 3 sessions (théorie – 2h et pratique – 3h)
   o   Une formation a été organisée au mois de mai 2008 pour 10 personnes (7 bénévoles et 3 agents de la CCALM,
       dont un agent de la déchèterie). La formation a été sous-traitée à l’association Format Nature suivant un cahier des
       charges précis quant au contenu théorique et pratique de la formation. Au total, 3 sessions (théorie – 2h et pratique
       – 3h) ont été donnés (15h de formation au total). Après la formation, une réunion a été organisée en vue de panifier
       des actions qui pourraient être menées.
   o   Chaque correspondant a été désigné comme personne relais auprès d’une voire plusieurs communes. Un article
       présentant les correspondants du compostage avec leurs noms et numéros de téléphone pour chaque commune
       de référence est paru dans le Bulletin Flash de Juillet 2008.
   o   Les correspondants du compostage formés ont tenu un stand sur le compostage lors de 3 manifestations (fête
       picarde, fête de la moisson et fête du cidre) avec le suivi de l’association Format Nature. Ils disposent de divers
       supports didactiques sur le compostage ainsi que du guide du compostage, de la lettre du compostage et des
       brochures de l’Ademe ainsi que diverses qualités de compost produit. L’accueil du public était positif.
   o   Une réunion est prévue en novembre 2008 pour effectuer le bilan de cette première année et de programme des
       actions pour l’année prochaine.

Action n°1.2 : Innovations dans la promotion du compostage à domicile
   o   Un agent de la déchèterie a suivi la formation sur le compostage et répond aux questions des gens sur le
       compostage à la déchèterie.
   o   Site de démonstration a été installé à la déchèterie. Le site est entretenu par la CCALM et l’aménagement des
       abords doit encore être finalisé (pergola).
   o   Le site a été utilisé lors des formations pratiques des correspondants du compostage.
Action n°1.3 : Collaboration avec les paysagistes
Rien n’a été fait.


Action 1.4 : Promotion des tondeuses mulching
    o Une tondeuse mulching sera achetée pour être utilisée sur le site de la déchèterie et afin d’en faire des
        démonstrations.
    o Au niveau du service voirie, un essai d’une tondeuse mulching a été réalisé. Les agents en étaient
      satisfaits mais l’achat n’a pas encore été réalisé (retard dans la décision).


Action 2.1 : Réduction des quantités de papiers consommés au sein des services
    o Etat initial des quantités de papiers consommées et du nombre d’impressions recto-verso a été réalisé.
    o La réunion pour sensibiliser et informer tout le personnel à ce sujet n’a pas été organisée en raison de
       nombreuses absences prolongées. Cette réunion sera organisée quand le personnel sera de nouveau au
       complet.
    o Conception de fiches sur l’utilisation des outils informatiques et technologiques (ordinateurs, imprimantes,
       fax, photocopieurs…) est en cours de réalisation.

Action 2.2 : Dématérialisation des communications à l’attention des élus
    o Les convocations sont encore sous format « papier » mais les comptes rendus des réunions sont envoyés
       par mail pour certaines commissions (commission environnement et commission aménagement de
       l’espace). Ceci sera étendu à de plus nombreuses commissions.

Action 2.3 : Limitation des consommations de bouteilles d’eau au sein de la CCALM
Peu d’avancement sur cette action.
    o Une carafe filtrante a été achetée mais le personnel est peu sensibilisé et la plupart des bouteilles d’eau
        achetées sont destinées à être emportées sur le terrain par les agents.

Action 2.4 : Techniques alternatives de jardinage
    o Paillage des massifs avec du compost non tamisé et biner les massifs a été réalisé sur une plate-forme
       de tri. Ces techniques alternatives à l’usage de produits phytosanitaires seront étendues à l’ensemble des
       plates-formes de tri (une trentaine).
    o Le paillage du gazon au pied des haies sera fait également à la déchèterie et sur les plates-formes de tri.

Action 3.1 : Partenariat avec une recyclerie existante
Une convention de partenariat a été signée avec la recyclerie d'Amiens "Les Astelles". Une personne vient sur le
site de la déchèterie et isole certains déchets qui sont ensuite acheminés vers la recyclerie d'Amiens pour être
remis en état et revendus.
Un local sécurisé est mis à disposition de la recyclerie à la déchèterie, des caisses palettes de stockage ont été
achetées et la filière est opérationnelle mais l'opération n'est que moyennement satisfaisante car il y a un manque
de retour d'information sur ce qui est emporté et revendu. De plus, il semble que la sélection des objets qui est
effectuée soit trop sévère (le niveau de qualité recherchée est trop élevé) et donc la quantité d'objets emportés est
relativement réduite (environ 2 tonnes par mois). Ceci devrait être revu et rediscuté avec la recyclerie.
Action 3.2 : Guide du réemploi et de la réparation
En attente du développement d'un guide établi au niveau régional.

Action 4.1 : Sensibilisation à l’éco-consommation et à la lutte contre les gaspillages
Les animations prévues au départ n'ont pas été réalisées mais la prévention des déchets a été systématiquement
intégrée dans toutes les expositions existantes et dans toutes les animations au départ centrées sur le tri et le
recyclage des déchets.

De plus, la prévention des déchets et l'éco-consommation sont introduites à chaque fois qu'une opportunité se
présente. Ainsi, par exemple, des panneaux d'exposition ont été créés sur le thème de l'éco-consommation pour
des animations dans le cadre des Semaines Régionales de l’Environnement 2008 qui portent sur "les gestes au
quotidien pour l'environnement".
Les Semaines Régionales de l'Environnement se déroulent de septembre à novembre 2008. Le public cible est
essentiellement les enfants et leurs parents. Le projet prévoit une animation en classe par l’association "En savoir
plus" et une phase de préparation de l’exposition (panneaux de la CCALM, de l'Ademe « Chaque fois ça compte » et
des scolaires) destinée à sensibiliser en retour les parents d’élèves lors de 5 manifestations publiques auxquelles
les parents étaient individuellement invités.
Le facteur limitant en termes de nombre d'animations possibles est le fait que le chargé de mission réalise une
partie des animations en partenariat avec l'association "En savoir Plus".
Les 6 panneaux ainsi créés pourront être réutilisés dans le cadre d'autres animations visant à la sensibilisation à
l'éco-consommation prévues au départ.

Action 4.2 : Diffusion de l’autocollant stop pub
Une première diffusion en mairies a eu lieu fin 2007 avec une communication spécifique (Journal du tri n°9,
Bulletin Flash n°33 de Janvier 2008; affichages et présentoirs en Mairies et à la CCALM). 900 autocollants ont
ainsi été diffusés. Cette action a très bien fonctionné et est perçue comme un service à la population. Les aides
ménagères en demandent pour en distribuer aux personnes âgées. En août 2008, certaines mairies signalaient
que leur stock était épuisé et en redemandaient. La Région devrait en proposer un certain nombre (non précisé à
ce jour). Si le nombre s'avère insuffisant, l'impression de nouveaux autocollants pourrait être envisagée par la
CCALM afin de reproduire l'opération de distribution.

Action 4.3 : Guide « Réduire ses déchets, c’est possible ! »
Le guide du tri "Bien gérer ses déchets à la CCALM" doit être complètement revu et, à cette occasion, la
prévention des déchets et éco-consommation y sera introduite. Pour le moment, ce travail n'a pas encore été
entamé, notamment parce que l'organisation même des services de collecte n'est pas encore stable et est encore
soumise à discussion.

Action 5.1 : Opération foyers pilotes simplifiée
Cette opération ne sera menée qu'à la fin du projet après avoir bien évalué les possibilités réelles de recrutement
de foyers volontaires sur un territoire tel que celui de la CCALM.

Action 5.2 : Communication sur les projets menés
Journal du tri
Le Journal du tri est édité et diffusé régulièrement reprenant à chaque fois des informations relatives au Plan de
prévention : article annonçant le plan de prévention, article présentant les correspondants du compostage, article
relatif aux déchets dangereux...
Le dernier Journal du tri n°10 (Septembre 2008) mettait en exergue la filière de réemploi à la déchèterie et la
collaboration avec les Astelles, annonçait les animations des correspondants du compostage lors de fêtes locales
et mettait en avant les avantages du compostage domestique ainsi que la possibilité d'obtenir un composteur
auprès de la CCALM.

Mémento sur le recyclage 2008 annonçait les réunions publiques sur le compostage domestique.

Bulletin Flash de la CCALM
Ce Bulletin présente des informations relatives à toutes les commissions de la CCALM, donc notamment quelques
pages réservées aux informations issues de la Commission Environnement. C'est ainsi, par exemple que le
Bulletin Flash n°33 (Janvier 2008) annonçait la création du site de démonstration sur le compostage à la
déchèterie, les réunions publiques sur le compostage et la distribution des autocollants STOP PUB. Le Bulletin
Flash n°34 (Juillet 2008) présentait le réseau de bénévoles de correspondants du compostage ainsi que des
interviews de correspondants du compostage.

Site Internet
Rien de spécifique à la prévention des déchets n'a encore été développé mais tous les supports relatifs à la
prévention seront mis en ligne.

Action 5.3 : Questionnaire d’évaluation globale du projet
Sera fait en fin de projet

								
To top