commandes_shell by tekno-men

VIEWS: 0 PAGES: 2

									Commandes Shell avancées : tail et head
Lorsque l'on souhaite décrire de manière concise l'utilisation d'une commande, on utilise un certain
formalisme ; on parle alors du format de la commande :
ex : tail [­c [+]N[bkm]] [­n [+]N] [­fqv] [­­bytes=[+]N[bkm]] [­­lines=[+]N]
[­­follow]   [­­quiet]   [­­silent]   [­­verbose]   [­­help]   [­­version]
[fichier...]
     tail [{­,+}Nbcfklmqv] [fichier...]
L'exemple choisi est particulièrement complexe, mais il offre quelques symboles que vous pouvez
rencontrer. En vous référant au manuel vous obtiendrez tous les détails sur cette commande :
ex : man tail 


Principes du format de commandes :
Deux principes décrivent le format des commandes en général :
–   premier principe : tout ce qui est entre crochets ('[' et ']') est facultatif, c'est-à-dire qu'il n'est pas
    obligatoire de donner l'option en question à la commande. A l'inverse, ce qui n'est pas entre
    crochets est obligatoire.
–   deuxième principe : ce qui est entre accolades ('{' et '}') présente un choix, en général exclusif.


Dans ce qui suit, nous utiliserons ce modèle pour décrire les commandes et avancées.


Tail :
La commande tail affiche la dernière partie (par défaut : 10 lignes) de chacun des fichiers indiqués.
Si aucun fichier n’est fourni, ou si le nom ‘­’ est mentionné, la lecture se fera depuis l’entrée standard.
Si plusieurs fichiers sont fournis, un en-tête est affiché avant chaque fichier contenant son nom
encadré par ‘==>’ et ‘<==’.


La version GNU de tail peut afficher n’importe quelle quantité de données, contrairement à la
version UNIX qui utilise un buffer de taille fixe. Tail accepte deux formats d’options différents. Le
nouveau format dans lequel les nombres sont des arguments précédés par les lettres représentant
des options, et l’ancien format dans lequel un ‘+’ ou un ‘­’ est suivi d’un nombre puis d’une lettre
d’option :
tail  [­Nf]  [/rep1/rep2/fich...]  le format suivant permet d'afficher les dernières lignes
d'un fichier texte en temps réel. L'option ­f permet de lire en boucle indéfiniment la fin du fichier.
Pour interrompre la lecture et quitter la commande utilisez [Ctrl­C] :
ex : tail ­f /var/log/messages affiche les dernières lignes (10 lignes) du fichier messages
     tail ­7f /var/log/messages affiche les 7 dernières lignes du fichier messages
Head :
La commande head  affiche la première partie (10 lignes par défaut) de chacun des fichiers
mentionnés. La lecture se fait sur stdin si aucun fichier n’est indiqué, ou si le nom ‘­’ est fourni.
Head accepte deux formats d’options analogue à la commande tail ci-dessus :
ex : head [­N] [/rep1/rep2/fich...] le format suivant permet d'afficher les premières lignes
d'un fichier texte :
     head /var/log/messages affiche les premières lignes (10 lignes) du fichier messages
     head ­25 /var/log/messages affiche les 25 premières lignes du fichier messages

								
To top