LA D�FINITION by lZKSKZ

VIEWS: 1 PAGES: 41

									LA DÉFINITION



   Par Carole Proulx
   Cégep de Trois-Rivières
      PLAN DU COURS

A.Qu’est-ce que la définition?
B. Fonctions de la définition
C.Types de définition
D. Règles de la définition
         A. Qu’est-ce qu’une
             définition?


Définir un terme, c'est en délimiter
la signification.
   Exemple: définition d’un mot

Que signifie « Tisch »?

« Tisch » signifie « table »

  C’est le mot « table » dit dans une autre
  langue (ici l’allemand).
        Exemple de définition
           d'un concept
 Mais que signifie « table »?
  Une « table » , c’est un meuble constitué par
  une surface plane reposant généralement sur
  des pattes.

 Le concept de « table » est le même pour un
  Allemand ou pour un Français. Le concept est
  identique. Mais les mots pour le dire peuvent
  différer.
             Notions différentes

            Les choses, la réalité




Les mots pour les dire         Le concept qui en
                               donne le sens
            Notions différentes

            Les diverses tables




Table, mesa,                 Concept de « table »
Tisch, tabula                (+ « invariant »)
 CONCEPT



Le concept est une "représentation mentale
générale et abstraite d'un objet"
 Représentation



Les humains peuvent se « rendre présentes »
des choses qui ne sont pas présentes
actuellement,
   par des images ou
   par des concepts
   Représentation par images



 Images physiques, réelles : photos, films
Ou
 Images mentales: souvenirs
 Représentation par concept



Penser au « bonheur » peut faire surgir soit
une image, soit un concept.
Penser à un « polygone à mille côtés » ne
suscite pas une image, mais un concept.
                      Représentation

       Image
                                  Concept
      physique
                                 mental
      concrète                  abstrait
      particulière              général

 J’imagine un chien         Un chien est un mam-
  (petit, brun, celui que     mifère carnivore qui
  j’ai vu ce matin).          aboie.
 L’extension d’un concept

C’est l'ensemble des individus auxquels
s'applique ce concept.

Ainsi, le concept « chien » doit s’appliquer à
tous les chiens, sans en exclure un seul, tout
en évitant de s’appliquer à d’autres animaux.
   Exemples


 « Guerre »: concept + général (qui a une
  extension plus grande) que « guerre du
  Vietnam »
 « Animal » a une extension plus grande
  (niveau det généralité plus élevé) que
  « carnivore »
 Compréhension

La compréhension d'un concept est l'ensemble des
caractéristiques qui déterminent ce concept.

Par exemple, un chien est un animal, un
quadrupède, qui aboie, etc.
    PLAN DU COURS


A.Qu’est-ce que la définition?
B. Fonctions de la définition
C. Types de définition
D. Règles de la définition
   B. Fonctions de la
   définition

 Permettre la précision et l'articulation de
  notre pensée.
 Faciliter la compréhension en précisant
  nos concepts.
 Faciliter la communication.
 IMPORTANT!!!

Définir clairement ses concepts est
une exigence fondamentale de la
pensée, tant en philosophie qu’en
sciences.
    PLAN DU COURS


A.Qu’est-ce que la définition?
B. Fonctions de la définition
C. Types de définition
D. Règles de la définition
      C. TYPES DE DÉFINITION


1.   Nominale
2.   Lexicale ou stipulative
3.   Ostensive
4.   Réelle (la seule qui compte en sciences et
     en philosophie)
 1. Définition nominale

On définit un mot par un autre mot qui y
correspond.
  Ex.:   « Tisch » signifie « table »
         Un aéroplane est un avion.
      2. Définition lexicale ou
         stipulative



On décide d'une convention.
     Ex.: a = le plus petit côté d'un polygone.
     Ex.: Dans ce jeu, les pions noirs sont les
      méchants, et les pions blancs sont les bons.
 3. Définition ostensive

On détermine ce qu'est une chose en la
montrant.

Ex.: Une poubelle, c'est cela (en la
montrant).
   4. Définition réelle


  Dans une définition réelle*, on explique
  ce qu'est une chose en précisant son
  concept.

* C’est le seul type de définition accepté dans
  une dissertation philosophique
Éléments d’une définition réelle

 •Une définition réelle comprend
 obligatoirement deux éléments:

  •    Un élément commun
  •    Un élément spécifique
 L’élément commun

C’est un concept plus général, plus
englobant, par rapport auquel on
définit ce concept. Il s’agit de la
catégorie (toujours d’un niveau de
généralité plus élevé) dans laquel-
le on peut classer le concept à
définir
   Exemples

 un chien est un animal
    « animal » est le concept plus général ;
  c’est la catégorie commune aux chiens, aux
  chats, aux chevaux, etc.
 du café est un breuvage
    catégorie commune au lait, au thé, au
  vin, etc.
 André est une personne
    tout comme Maryse, Alexandre, etc.
 Élément spécifique


L’élément spécifique (ou encore « détermi-
nant» ou « particulier ») d’un concept est
l’ensemble des caractéristiques propres à ce
concept qui permettent de le distinguer des
autres êtres qui rentrent dans la même
catégorie que lui.
   Exemple

Définition d’ « Article »:
 mot qui, placé devant un substantif , le
 détermine et en indique le nombre et le genre.

  élément commun: « mot » (catégorie plus large, plus
    générale, qui inclut les verbes, adverbes, adjectifs,
    pronoms, etc.)
  éléments spécifiques: « placé devant un substantif, le
    détermine et en indique le nombre et le genre » (Il
    faut trouver ce qui permet de distinguer l’article des
    adjectifs, des adverbes, des pronoms, etc. )
    PLAN DU COURS


A.Qu’est-ce que la définition?
B.Types de définition
C. Fonctions de la définition
D. Règles de la définition
            RÈGLES DE LA
             DÉFINITION

1. La définition ne doit pas être trop étroite
2. La définition ne doit pas être trop large
3. La définition ne doit pas contenir le mot à
   définir
4. La définition ne doit pas être négative
 RÈGLE I


La définition doit contenir tout le défini,
c'est-à-dire qu’elle ne doit pas être trop
étroite ou trop particulière.
 Test

Une définition est trop étroite ou trop
particulière si elle exclut des éléments qu'elle
ne devrait pas exclure.
  Ex. « Une table est une planche de bois montée sur
  quatre pieds. »
  Cette définition est trop étroite: une table
  peut être de verre, de métal, etc.; de plus,
  elle peut être montée sur trois pieds, sur
  cinq, etc.
         Définition trop étroite

Elle est trop précise, trop étroite.
Elle exclut des choses qu’elle devrait inclure.
Il faut l’élargir, lui permettre de s’appliquer à
plus d’êtres.
RÈGLE II


La définition ne doit contenir que le
défini, c'est-à-dire ne pas être trop
large ou trop générale.
   Test

Une définition est trop large ou trop générale si elle
peut s'appliquer aussi à d'autres termes que celui à
définir.

   Ex.: Un chat est un quadrupède domestique.
   Problème: Oui, un chat est un quadrupède
   domestique. Mais d’autres animaux (les chiens, les
   vaches) sont aussi des quadrupèdes domestiques.
          Définition trop large

Une définition trop large, trop générale,
s’applique à d’autres êtres que ceux qu’elle
doit définir.
Il faut, pour la corriger, la préciser davantage,
limiter son champ d’application.
RÈGLE III


La définition ne doit pas être
uniquement négative.
TEST

Une définition est négative lorsqu’elle dit ce
que n’est pas cette chose, mais pas ce
qu’elle est.

Ex.: L’amour est un sentiment entre deux
personnes qui n’est pas seulement de l’amitié.

Problème: c’est peut-être vrai, mais cela ne dit pas
ce qu’est l’amour, seulement ce que ce n’est pas.
 Exception

Cette règle ne vaut pas pour définir un
terme strictement négatif.

  Ex.: Inexact: quelque chose qui ne concorde
  pas avec quelque chose d'autre pris comme
  norme.
  Ici, la définition négative est correcte.
 RÈGLE IV

La définition doit éviter d'employer le
terme qui est à définir ou l'un de ses
dérivés.
  Ex. Homme: un être humain.

  Problème: "humain" est un dérivé d’«homme ». Si
  on ignore ce que signifie le concept « homme »,
  cela ne nous dit pas ce que signifie « humain ».

								
To top