Docstoc

Ablation_de_sutures

Document Sample
Ablation_de_sutures Powered By Docstoc
					Ablation de
 sutures
       I. Législation

• Article R 4311-7 du CSP


• Le plus souvent il existe des
  protocoles dans les services
         II. Définition
• Consiste à enlever les sutures
  cutanées sur une plaie en voie de
  cicatrisation

• Ablation sur PM mais l’infirmier doit
  être capable de dépister toute
  anomalie et de réagir en
  conséquence
 III. Les différents types
         de suture

• Les fils (résorbables ou non)
• Les agrafes
• Les sutures cutanées
  adhésives
• Les colles chirurgicales
• Ablation de fils : en général
  vers 5 à 10 jours post op voir
  15 jours :
      Selon le chirurgien
      Selon la localisation

• Ablation des agrafes en général
  5 à 6 jours après leur mise en
  place (1/2 au départ)
       IV. Le matériel
• Le même que pour la réalisation
  d’un pansement avec en plus :
 Pinces stériles supplémentaires
  si nécessaire
 Bistouri à lame fine ou ciseaux
  stériles
 Pince à agrafes si besoin
 V. Déroulement du soin

• Le début est le même que
 pour un pansement classique
 Examiner l’état cutané
 Vérifier la PM : enlever tous
  les fils ou 1/2
• Nettoyage soigneux de la plaie
 en 5 temps : bien désinfecter la
 cicatrice et les orifices de
 pénétration des fils

• Mettre une compresse stérile
 sèche à plat prés de la cicatrice
 pour y déposer les points
   a. Principes généraux à
           respecter

• Un fils extérieur ne doit
  jamais passer à l’intérieur
  des tissus

• Toujours vérifier que chaque
  point est entier
b. Points simples
• Tirer le nœud de départ avec la
  pince


• Soulever doucement au dessus
  de la peau pour décoller


• À l’aide du scalpel ou d’un ciseau
  stérile couper le fil au ras de la
  peau entre nœud et peau
• Extérioriser en tirant avec la
  pince le premier fil

• Déposer le fil sur une
  compresse

• Vérifier si le fil est complet

• Idem pour les autres fils
• Désinfecter à nouveau la
 suture avec l’antiseptique
 précédemment utilisé

• Laisser sécher


• Faire un pansement sec
• Réinstaller le patient
• Fermer les sacs à déchets
• Lavage simple des mains
• Sortir de la chambre
• Nettoyer et désinfecter
  chariot et matériel
• Transmissions orales, écrites
c. Surjet simple
d. Point en U
e. Point de Blair-Donati
Il faut surtout respecter
le principe de ne pas
faire passer sous la
peau un fil qui se trouve
à l’extérieur
           f. Agrafes

• Ce sont de petites agrafes en
  métal
• On commence en général à
  en enlever 1 sur 2
• Le pansement est identique à
  celui réalisé lors de l’ablation
  de fils
         Technique

• Ablation ½ agrafes
 En général on laisse celles des
 extrémités
• Glisser la pince sous l’agrafe
• Refermer la pince  cela
  permet l’ouverture de l’agrafe
Embout de pince
ôte-agrafe
• Tirer délicatement l’agrafe

• Poser l’agrafe sur une
 compresse stérile

• Terminer le pansement
 comme pour l’ablation de fils
       VI. Surveillance,
     incidents, accidents
• Etat du patient, douleur
  éventuelle lors du soin
• Surveillance de la cicatrisation
  de la plaie (pansements
  ultérieurs)
      Inflammation : pansement
       alcoolisé sur PM
• Petit morceau de point resté à
 l’intérieur de la paroi : risque
 d’abcès :
    avertir le chirurgien
    pansement      alcoolisé   le
     plus souvent pour prévenir
     l’infection   en   attendant
     évacuation spontanée du
     fil
• Si rougeur type brûlure: cela
  peut être une allergie


• Désunion de la cicatrice :
  Informer le médecin
  Point de suture?, stéristrip ?,
   laisser se fermer tout seul?
• Si difficultés particulières lors

 de l’ablation d’un point

  Ne pas forcer, en parler au

   chirurgien

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:44
posted:9/30/2012
language:Unknown
pages:34