Docstoc

adsenseemploi

Document Sample
adsenseemploi Powered By Docstoc
					     Secrets Google Adsense


          Par : Jonathan Paré



Copyright © 2006 Secrets-Internet.com — Tous droits réservés.


                                 Version : 1.0


Il est interdit de revendre ou modifier ce document. Seules les
   personnes duement agréées & qui ont acquitté les frais de
    licence pour ce programme sont autorisées à accéder au
                     contenu de ce document!




            Ce eBook n'est ni associé, ni affilié, ni commandité par Google.
                 Google™ est une marque deposée de Google, Inc.
Bonjour cher lecteur et chère lectrice,

Plusieurs personnes gagne leur vie sur internet comme moi
depuis maintenant près de 7 ans !

Je suis maintenant sur le point de vous dévoiler tous les
secrets et les techniques possible pour générer ou
augmenter vos revenues avec Google Adsense et les
bannières publicitaires.

Google Adsense est l’envers de la médaille de Google
Adwords. Ce qui veut dire que avec Google Adsense vous
gagnerez de l’argent en insérant des bannières publicitaires
sur votre site web. A l’inverse Google Adwords vous
permet de PAYER pour afficher une annonce sur le réseau
de Google.

Voici quelques explications que vous offre google sur leur
programme Google Adsense.

Vous pouvez aussi obtenir un petit tour guidé du système
Adsense ici.

Si vous avez un site web et que vous ne vendez pas de
produit mais cependant vous obtenez des milliers de
visiteurs, Google Adsense peut vous êtres très efficace et
rentable.

J’ai commencé personellement à construire des sites web
sur la recherche d’emploi (EX : Joboom & Monster) qui me
rapportait environ 30$ par mois maximum !
Après quelques années de test et de recherche j’ai perdu
presque 10,000$! (Vous penserez peut-etre que 10,000$ n’est
pas beaucoup mais pour un étudiant de 18 ans c’est un montant
énorme).

Si vous désirez gagner de l’argent sur internet avec les
bannières publicitaires, Google Adense est ce que vous
avez de besoin. Vous devrez tout simplement avoir un site
web ou un blog gratuit tel que offre www.Blogger.com.

Je vous donnerai quelques trucs et conseils sur
l’optimisation de votre site web et des endroits où vous
allez pouvoir créer votre propre site Web ou encore un blog
et tout cela gratuitement.

A la fin de votre lecture vous serez prêt à commencer à
généré des profits considérable à l’aide des programmes
paie par clicks tels que Google Adsense.

Tout ces techniques sont fonctionnelles et prouvées il vous
suffira de quelques minutes pour en retirer un maximum de
profits et multiplier vos revenue Adsense en quelques jours!

Si vous avez ou voulez un site web qui vous sera rentable
ceci est le meilleur investissement que vous auriez pus faire.

Que ce soit si vous avez déjà votre compagnie ou que vous
pensez vous lancer en affaire dans la prochaine année ceci
peut vous être grandement utile !
J’ai commencé en 2004 avec un site sur la recherche
d’emploi et j’y avais placé quelques bannières publicitaires
Adsense sur mon site web pour augmenter mes revenus
mensuels! (En espérant couvrir les frais d’hébergement et
le nom de domaine)

Mauvaise nouvelle je ne faisais que 30$ par mois pour un
travail qui m’a prit plus de 6 mois.

Je vais vous expliquer comment je fais pour gagner des
revenues considérable avec Google Adsense en quelques
minutes de travail.

Premièrement il vous faut un compte Google Adsense.

Google se réserve le droit de ne pas approuver votre site
pour des raisons que elle seule connait !

Je vous conseille d’avoir le plus de contenue de qualitée
possible sur votre site et aucune publicité présente lors de
votre demande d’inscription pour avoir le maximum de
chance d’être accepté !

Ceci veut dire aucune bannière publiciaire et aucun pop-up
sur votre site web!

Une fois que Google vous aura accepté, vous serez en
mesure de commencer à insérer des annonces publicitaires
sur votre site web.
Une fois votre compte Adsense activé il vous sera utile
pour tous les sites Web que vous avez ou aurez dans le
futur! Une seule inscription est nécessaire pour la totalitée
de vos sites web.

Une fois votre compte Adsense sera activé il ne vous
manque que votre site Web et d’y insérer vos bannières
publicitaire ensuite tout fonctionnement automatiquement
sans aucun effort ou presque.

Donc même si vous avez 20 sites Web vous serez en
mesure d’insérer votre code Google Adsense sur chacun de
vos sites avec le même compte Google Adsense.

En effectuant quelques modifications sur votre site web que
je vous expliquerai dans ce livre comment je suis parvenu
à multiplier mes profits par 20X pour atteindre une
moyenne de 600$US par jour.

Tout les partenaires Adsense, quelle que soit leur
importance, savent qu’à la fin de la journée tout se réduit à
une seule chose : les statistiques.

Voici une copie d’écran de mes statistiques Adsense, vous
pourrez voir mes gains quotidiens. Toutefois j’ai masqué
certaines informations afin de respecter les conditions
générales de Google Adsense:
Mes revenues Adsense paie maintenant la totalité de mes
factures chaque mois. Ceci est une vraie petite mine d’or
lorsque vous y mettez le temps et les conseils dans ce livre.




   Ce qu’il est important de savoir ...

Google Adsense vous payera environ 50% du prix que
l’annonceur paye pour la même annonce sur Google
Adwords !

Donc si le mots clefs « travail domicile » est a 0,50$ sur
Google Adwords ... la même annonce est affichée sur votre
site web et que une personne click sur la bannière vous
recevrez environ 0,25$.

Il est à votre avantage de trouver des marchés cibles (niches)
ou les annonceurs sont prêts à payer cher pour les mots
clefs et de constuire une page web sur ce sujet. Uniquement
cette information vous permettera de faire la différence
entre gagner quelques dixaines d’euros par mois ou de
gagner des milliers d’euros par mois.

Il y a plusieurs endroits ou vous pouvez commencer la
création de votre site Web ou votre blog.

Site pour vous créer un Blog GRATUITEMENT :

1 . www.over-blog.net – Très bien et complet cependant si
vous désirez afficher des publicité vous devez acheter la
version payante.

2. www.Blogger.com – Excellent choix et vous permet de
mettre vos publicités Adsense gratuitement.


Conseil : Je vous conseille énomément de vous acheter un
nom de domaine (.com, .net. etc..) et de vous bâtir votre
propre site web.

Vous pouvez commencer le tout en moin de 30 minutes!

Je vous suggère la compagnie 1and1. (Ils offrent le nom de
domaine a 5,95$ par année).
Un forfait de 6 mois d’hébergement avec 1 nom de
domaine (.com, .net etc...) se vend 16$US chez 1and1.

Donc pour moin de 20$ vous serez prêt à réaliser votre
propre site web en moin de 30 minutes.

Une fois que vous aurez accès à votre site web.

Il vous faut maintenant trouver un sujet qui vous sera le
plus rentable possible.

Il est conseiller de choisir le nom de domaine en fonction
du contenu de votre site web.

Si vous désirez créer un site web sur la formation à distance
par exemple il est suggéré d’utiliser un nom de domaine
contenant des mots ou des synonymes à ceux ci.

www.Formation-Distance.com serait un bonne exemple si
il serait disponible. Ceci vous aidera au niveau de votre
référencement dans les engins de recherche.
             Par où commencer ?

La première étape est évidemment d’avoir un site
Web ou un blog pour pouvoir y afficher votre
bannière publicitaire.

Il vous faudra premièrement trouver un nom pour
votre site web. Comme vous le savez surement tout
les mots du dictionnaire ont déja été acheté par des
compagnies ou des personnes qui se spécialise dans
la revente de nom de domaine. Il vous faudra utiliser
votre imagination et de tester des combinaison de
mots clefs.

Vous pouvez trouver par exemple des noms vraiment
intéressant en insérent un traît d’union entre 2 mots.
Plusieurs extension tels que .net, .info, .fr, .biz sont
beaucoup moin populaire que les noms de
domaine .com donc il peut être à votre avantage de
regarder si votre idée première est disponible avec un
nom de domaine .fr par exemple.

Il sera à votre avantage d’investir dans un domaine
ou sujet qui rentabilisera le plus possible le temps que
vous allez mettre à bâtir votre site Web.
Un autre excellente compagnie pour les hébergement
et les noms de domaine est www.Godaddy.com.

Godaddy est l’une des plus grosse compagnie dans le
domaine aux États-Unis.

Voici un site pour obtenir des designs gratuit de sites
web. Ce site pourrait vous être grandement utile pour
débuter la création de votre site !

http://www.freewebtemplates.com

Personnellement comme j’expliquait plus haut
Adsense couvre la majeure partie de mes dépenses ...
Maison ... Autos ... Femme ... etc.

Si vous comprenez le fonctionnement de Google
Adsense & Google Adwords qui vous sera expliqué
dans mon cours il vous sera facile d’exploiter leur
sysème légalement pour augmenter vos revenues.


Truc : Un outil utile pour trouver les mots clefs et les
domaines les plus payants pour créer votre site web:

Overture Anglais :
http://uv.bidtool.overture.com/d/USm/search/tools/bidtool/
Overture Francais :
http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/
Vous devez maintenant utiliser cette outil pour
trouver un thème ou un mot qui vous sera le plus
rentable possible. Je vous suggère les mots clefs à
plus de 2$




Exemple :

Voici un produit que l’annonceur est prêt à payer un
montant considérable (Ex : $18 par click) celui-ci vous
donnera en moyenne 9$ par click lorsque une personne
cliquera la bannière de votre site ayant un contenu similaire
au mots clefs choisis!
Google conserve environ 50% du prix de que l’annonceur
paie pour chaque click et vous redistribuera l’autre 50%.

Il vous faut maintenant créer une section de votre site web
contenant des articles sur le sujet qui vous sera le plus
rentable possible et d’y afficher votre annonce dans le
contenu ces pages page !

Je vous conseille fortement de jeter un coup d’oeuil aux
conditions générales de Google :


Comment faire pour constuire un site web?

On a l’habitude de penser que uniquement les techniciens
en informatique et les personnes ayant des conaissance en
html sont capable de constuire un site web et c’est vrai.

Cependant l’internet à évolué et de nos jours n’importe qui
peut construire un site web vous n’avez aucune expérience
nécessaire ou presque.

Des programmes tels que Microsoft Word, Microsoft
Frontpage et un outils très populaire et complet est
disponible à l’Adresse suivante :
http://frenchmozilla.sourceforge.net/nvu/
Si vous êtes capable d’écrire une lettre dans Microsoft
Word vous serez en mesure de constuire votre site web je
vous le garantie.




Démarrer un Blog Gratuit Avec Blogger.com

Si vous voulez commencer le plus rapidement
possible et gratuitement ouvrez-vous un compte
Blogger.com dès maintenant.

Il vous suffit de donner un nom et un titre à votre
blog et de choisir parmis les modèles disponibles et
vous serez enfin prêt à commencer a écrire vos
premiers articles.

Vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de la
maintenance de votre site blog et des images vous
n’avez qu’à rédiger du contenu et d’y inséré vos code
Adsense pour y voir vos publicités affichées.

Vous avez même l’option rendu à cette étape de vous
inscrire à Google Adsense directement sur le site de
Blogger.com. Ils vous donneront un idée de ou seront
situées les bannières sur votre blog (Habituellement
en haut de la page).
Aussitot votre compte créer vous serez en mesure de
commencer à optimiser votre site pour le rendre le
plus attrayant. Vous aurez la possibilité de changer la
couleur... votre modèle et plusieurs acpects visuels de
votre blog.
Blogger est le moyen le plus rapide et efficace si
vous désirez commencer dès maintenant en quelques
secondes vous aurez votre propre blog.

Voici un exemple des bannières publicitaires Google
Adsense :
Quels types d’annonces sont le plus rentables ?


Vous remarquerez que Google Adsense vous offre
différents formats de bannières publicitaires donc
vous pouvez utiliser.
Tous ces choix dépendront du type de blog ou de site
Web donc vous allez créer. Certains types
d’annonces peuvent être plus rentable les unes que
les autres selon les domaine d’activités que vous
ciblerez.

Important : Vous ne pouvez que afficher 3 publicités
Adsense maximum par page de votre blog ou votre
site web.

Je vous conseille le CARRÉ ou le Rectangle ces
annonces feront parti du contenu de votre page. (Vous
verrez quelques exemples plus loin)

Ces annonces seront perçues de vos visiteurs comme
un complément à votre page contrairement à une
annonce illustrer ou une publicité standard qui prend
la largeur de votre écran (Skyscraper).

Mon premier exemple de transparence serait
www.Pro-Du-Marketing.com.
De l’autre coté ce type d’annonce n’est pas la plus rentable
et la meilleur option pour vous. (Ceci n’est qu’un exemple)

Je vais revenir plus loin sur mes suggestion d’annonces que
vous pouvez utiliser et la meilleur façon de les disposés
dans votre page pour vous donner le meilleur des
rendements possibles!

Avec mes méthodes vous obtiendrez un CTR de plus de 5%.

Voici un exemple qui obtient un CTR de 20% et plus
(Taux de Click Vs Nombre de visiteurs)
De mes expériences tout ce qui touches les médicaments, la
médecine, le domaine pharmaceutique. Les domaines très
spécialisés vous seront les plus rentable !

C’est à votre avantage de sortir les revues, les journaux et
de trouver un mot ou un domaine qui vous sera rentable le
plus possible ! (Ce qui veut dire que l’annonceur payera le
plus cher)

Votre meilleur outil de recherche reste Google.com pour
trouver les domaines et l’outil de vérification d’enchère :

Overture Anglais :
http://uv.bidtool.overture.com/d/USm/search/tools/bidtool/
Overture Francais :
http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/
Note : Google Adsense interdit les annonceurs de divulguer
leurs statistiques ou n’importe quelle montant relatif à un
compte Google ce qui m’empêche de vous donner des
montants et des exemples concrets.



 Quels types d’annonces dois-je choisir ?

Voici quelques exemples que j’ai cré pour vous donner un
appercu de ce qui vous sera de loin plus efficace que les
différents types d’annonce que Google Adsense propose.

Tout dépend bien sure du type d’industrie et mots clefs
donc vous aurez ciblé!

Certaines annonces tels que les SkyScraper comme celle-ci :




« Les annonces de la largeur de votre écran avec une
bannière animée ou textuelles) » sont habituellement les
moins rentables mais tout dépendamment du contenu de
votre site je vous laisse faire vos propres tests pour voir ce
qui vous sera le plus rentable selon le type de visiteur et de
site web que vous aurez.

Certains domaines peuvent être plus lucratif à utiliser ce
type de bannière et d’autre non ...

Toutes est une question de test et de trouver ce qui
fonctionnera le mieux pour vous et vous donnera un
meilleur rendement. Les premiers jours vous devrez essayer
différente couleurs, formats, emplacement sur votre site
web pour vous aider a maximiser vos revenues.
Uniquement changé la bannière d’emplacement sur votre
page peut faire doubler votre CTR et certainement vos
revenus.

Les Skyscraper (Bannière de la largeur du site web et
habituellement affiché dans le haut) sont perçues
habituellement plus comme une publicité et comme vous et
moi n’est ce pas ce que vous évitez? Popup, virus, spyware
et cela ne finit plus.

Il sera à votre avantage de tester ce qui vous sera le plus
rentable. Si vous avez un site web destiné aux enfants et
que la bannière publicitaire est un jouet pour enfant il est
certain que si la bannière est animé et jolie l’enfant cliquera
dessus.

De l’autre coté si vous avez un site web sur le sport et que
une personne comme vous et moi visite le site web ayant le
meme type de bannière il y a de forte chance que beaucoup
moins de personnes cliqueront sur votre annonce.
  Google Adwords peut vous être très utile ...
L’avantage d’utiliser Google Adwords lorsque vous avez
un site web bien établie est que vous pouvez utiliser le
« réseau de contenu » ou le réseau de recherche de Google
Adwords pour attirer de nouveau visiteurs et de voir la
performance et le rendement de votre travail en moin de 24
heures. Aucune perte de temps et d’argent est nécessaire.

Tout dépendent de votre choix de publicité sur Google
Adwords.

Vous serez en mesure de payer au minimum 0,03$US pour
chaque visiteurs qui visitera vôtre site Web.

Le carré et le rectangle si ils sont bien disposés dans votre
page, d’apres mes expérience c’est ce type d’annonce qui
vous donnera un meilleur rendement (CTR).
En autant que ceux-ci crée un effet de contenu ce qui veut
dire que vous devez insérer une annonce de préférence sans
contour et que le fond « Arrière Plan » de votre bannières
soit de la meme couleur que celui de votre site web.
De cette facon vos annonces feront parti du contenu de
votre site et augmentera votre CTR!

Souvenez vous que les visiteurs sur votre site y sont pour
trouver ce qu’ils cherchent pas pour trouver une annonce
publicitaire.

Selon l’œil humain il est scientifiquement prouvé que vous
regardez en premier à droite de votre écran sur les publicité
ou le contenu d’une page web!

(C’est sûrement une des raisons pourquoi google a décidé
d’afficher ses annonces à droite)

Une fois avoir établie votre propre site web avec les
domaines que vous aurez choisis il serait préférable pour
vous de commencer à faire de la publicité sur Adwords
pour en voir le fonctionnement et le rentabilité réelle!

Si vous avez bien construis votre page web il vous sera
facile d’obtenir un CTR de 10% et plus ce qui signifie que
à chaque 100 visiteurs vous aurez en moyenne 10
personnes qui cliqueront sur votre annonce!

SI vous espérez recevoir 5$ de comission pour chaque
clicks. 10 visiteurs vous rapporteront 50$us.
 Optimisation & Référencement de Site Web
Dans cette section vous apprendrez les principe de base
pour optimiser et obtenir votre site web disponible dans les
résultats de recherche de Google en quelques jours !

Lorsque vous avez créer une page web, au début de votre
page si vous regarder votre code HTML vous remarquerez
dans les premières ligne quelques chose semblable a ceci!
<title>Travail A Domicile - Gagner entre 10$ et 10,000$ par jour a
raison de 30 minutes par jour!!! 100% Garantie - Seulement 50$</title>

<meta name="description" content=" Travail A Domicile - Gagner entre
10$ et 10,000$ par jour a raison de 30 minutes par jour">

<META name="Keywords" content="travail domicile, domicile, travail à
domicile, domicile travail, domicile france, emploi domicile, emploi à
domicile, emploi a domicile">



Si ces 3 « Meta Tags » sont absente dans les premières
ligne de votre page web vous devrez y ajouter ces lignes!

Les balises Meta (Meta Tags) ont souvent été considérées
comme des sauveurs lors de l'indexation des pages dans les
moteurs de recherche. Combien de fois ne voit-on pas des
pages avec un contenu en Flash et dont la source HTML
contient une longue liste de Meta Keywords qui ne servent
à rien. Au mieux, un moteur va leur donner une
pondération de 0,5%, ce qui fait que sans réel contenu
indexable (texte dans la page entre les balises ) le site ne
sera jamais bien classé.


En dehors des classiques Description et Keywords, il existe
une multitude de balises Meta. Certains sont créés par des
sociétés pour leurs besoins internes, d'autres souhaitent se
profiler comme des standards grâce aux travaux du
consortium W3C ou ceux du projet Dublin Core Metadata
Initiative.

Les Meta Tags pour le Web sont structurés en deux types:
les «meta name» et les «meta http-equiv» (équivalents
aux HTTP Headers). En d'autres termes, les informations
contenues dans les «meta http-equiv» ont une influence sur
l'affichage de la page dans le navigateur alors que les «meta
name» n'ont qu'un rôle d'information et peuvent contenir
n'importe quel type de donnée.
L'utilisation judicieuse des Meta
Il faut préciser que ce n'est pas le nombre de balises Metas
placées dans une page qui en fait une page professionnelle,
car la plupart ne servent à rien ou sont mal renseignés.
Deux exemples:
  1. Il arrive qu'une agence Web utilise le Meta Tag
     "Copyright" pour signer les pages alors que le contenu
     doit logiquement appartenir à l'entreprise.
  2. Le Meta Tag "Revisit-after" est souvent utilisé pour
     indiquer quand on souhaite que le robot du moteur de
     recherche revienne indexer le site. Si un contenu est
     mis à jour fréquemment, les moteurs de recherche
     vont l'identifier par leurs propres moyens. Avec ce
     Tag, on ne fait que de forcer le robot à ne pas revenir
     avant XX jours, et ce même si le remplacement de
     contenus est plus fréquent.
En conclusion, tant qu'à placer des Meta Tags, autant le
faire proprement pour que ces balises correspondent à une
réelle utilité pour les pages web. C'est pour cela qu'il est
préférable de les connaître afin de ne pas charger
inutilement le code de la page
Vous devez choisir un « Title » ou un titre UNIQUE à votre
page web!

Ce titre sera affiché dans le haut du naviguateur web
(Internet Explorer, Firefox etc..)




Ce titre ne devrait pas excéder plus de 25 mots!

Ensuite vous devrez choisir une description UNIQUE à
chacune de vos pages en lui donnant une description
contenant le plus de mots clefs ciblé qui sont relatif au
contenu de votre page web!
Exemple si votre page web parle des ordinateurs vous
devres y mettre une description du contenu de votre page
en y insérant le plus de mots clefs possible!

Si vous regarder j’ai essayer le mot « Ordinateur »




Un des aspects fondamentaux pour optimiser son contenu
pour les moteurs de recherche est de reconnaître les mots-
clés (ou mieux, les combinaisons de mots-clés) qui seront
utilisés par sa cible dans les moteurs de recherche pour
trouver des informations sur vos produits ou services ou
tout simplement visiter votre site.
L'intégration naturelle de ces mots-clés dans les différentes
pages optimisés du site ne sera pas seulement bénéfique
pour l'indexation des pages dans les moteurs de recherche,
mais aussi pour retenir les visiteurs qui arrivent sur le site.
Comme ils viennent pour trouver de l'information, leur
premier réflexe est de «scanner» la page à la recherche de
mots-clés qui vont leur confirmer que le contenu
correspond à leurs attentes. Si ces mots sont mis en valeur,
les chances sont beaucoup plus grandes pour que les
personnels s'arrêtent sur vos pages.
  •   La première étape consiste à définir les mots-clés de
      base. Cela se fait par une réflexion logique, ou par la
      distribution d'un questionnaire auprès d'un échantillon
      de son public cible.

  •   La deuxième étape consiste à trouver les autres mots-
      clés qui sont en relation avec les premiers (termes
      connexes à votre site web)

  •   La troisième étape doit permettre d'identifier les
      combinaisons de mots-clés utilisés dans les recherches

  •   Et pour finir, la quatrième étape, va permettre
      d'obtenir un classement selon la fréquence d'utilisation
      afin de définir lesquels on doit privilégier plus de
      ressources:
Une cinquième étape peut aussi se rajouter et qui consiste
à définir le potentiel d'arriver à un bon classement sur les
termes de recherche trouvés. Cela se fait en regardant le
nombre de résultats retournés par les moteurs de recherche.
Plus ce chiffre est élevé, plus ce sera difficile d'obtenir un
bon résultat.


  Comment optimiser les contenus d'une page Web ?


Pour être efficaces, les textes doivent-ils être longs ou
courts ? C'est de nouveau une de ces fausses questions pour
laquelle il n'existe pas de réponse toute faite. Dans l'idéal,
ce serait des contenus courts ET ensuite des contenus longs,
car si on analyse les habitudes de navigation et de
consultation on constate deux manières de consulter un site:


Premier niveau: survol. Cela correspond habituellement à
la première visite sur une page:
  •   Ils survolent le contenu à la recherche de mots-clés
  •   Ils ne s'attardent pas sur une page
  •   Ils ne suivent pas une navigation logique
Deuxième niveau: intérêt. Le contenu identifié correspond
à une attente et:
  •   Ils s'attendent à trouver toute l'information nécessaire
  •   Ils impriment souvent la page contenant l'information
On constate que ces deux niveaux sont très importants. En
premier pour attirer l'attention et ensuite pour convertir
l'utilisateur (demande de contact, achat en ligne,
téléchargement d'un document, impression de l'information,
etc.).


Un site web ne se lit définitivement pas comme un livre.
Les personnes ne rentrent pas uniquement par la page
d'accueil et elles ne suivent pas forcément l'ordre des liens
dans la navigation. Il ne faut pas croire non plus que les
visiteurs consultent 10 pages à la suite.
La meilleure méthodologie lors de la création du contenu
pour un site est de se poser cette question:


      Que voulons-nous que l'utilisateur retienne de sa visite ?


L'idéal serait d'organiser les contenus autour de cette
question. Les visiteurs qui ne consultent que 2-3 pages
doivent, en partant, savoir ce que fait votre entreprise et
quels sont ses points forts.
Votre site ne touche pas uniquement des utilisateurs qui
sont spécifiquement à la recherche de vos produits et/ou
services, mais aussi une audience de futurs clients
potentiels. Ne négligez donc pas l'opportunité de construire
votre notoriété en optimisant toutes les pages de votre site:
  •    Privilégiez une idée forte par page et placez les
       informations complémentaires en dessous ou à côté du
       contenu
  •   Faites ressortir l'identité de l'entreprise
  •   Expliquez votre métier et quels sont vos compétences.
  •   Placez des liens contextuels sur vos produits/services
      principaux
  •   Mettez en valeur les informations de contact
      (téléphones, e-mail)


De cette manière, le visiteur qui n'aura que survolé une
page en saura plus sur votre société qu'auparavant. S'il
s'attarde sur un sujet, donnez-lui la possibilité de découvrir
sur la même page la gamme des services et de bénéfices
que vous pouvez lui apporter. De plus, s'il imprime la page,
ces informations seront aussi disponibles sur la feuille
imprimée.
Pour finir, n'ayez pas peur de la répétition d'informations.
Si vous consultez vos statistiques de visite, vous remarquez
qu'un grand nombre de visiteurs n'ont vu qu'une à trois
pages.
Et que pensez-vous qu'ils ont eu le temps de retenir de leur
visite ?


Comment évaluer le trafic des sites de la concurrence ?


Le site de recherche Alexa qui existe depuis plusieurs
années et appartient depuis 2004 à Amazon, Alexa classe
les sites selon les taux de visites mesurés à partir des
personnes qui ont installé le «Toolbar» Alexa dans leur
navigateur. Cette «Toolbar» (assez pratique, il faut
l'avouer), indique, pour le site sur lequel on se trouve, les
autres sites les plus visités (ceux qui visitent ce site, visitent
aussi...). Grâce à ce monitorage, Alexa détermine aussi un
classement de popularité de visites (Traffic Rank). Plus le
chiffre est bas, plus le site est populaire parmi les
internautes qui ont installé la barre d'Alexa.
Il est donc très simple de consulter les sites de ses
concurrents et comparer leur «Traffic Rank» avec celui de
votre site. Grâce à vos statistiques de visite, vous pouvez
utiliser la même démarche pour définir le nombre de
visiteurs uniques. Le classement proposé par Alexa n'a rien
de scientifique, mais c'est néanmoins la solution la plus
simple à utiliser pour ceux qui ne souhaitent pas forcément
investir dans un abonnement Hitwise, Comscore ou Nielsen
NetRatings.
 Les informations d'Alexa sont aussi disponibles sur leur
site et à travers la «Toolbar» A9 Amazon qui est disponible
pour Firefox et Explorer.


   Quelle est l’importance des petits moteurs de recherche?



De nos jours, tous les gourous du SEO ne parlent que de
Google, comme si Google était le seul moteur de recherche
sur Internet. Evidemment, nous savons tous que ce n'est pas
le cas, et qu'il existe des centaines, voire des milliers,
d'autres moteurs et annuaires disponibles. Nous savons
également que certains moteurs de recherche plus petits
servent à une minorité de chercheurs.


Honnêtement, je peux comprendre pourquoi il y a
beaucoup de pression sur Google, parce qu'après tout, il est
l'ultime moteur, le plus grand des 3 Grands.
Nous savons que des millions de personnes utilisent Google
pour leurs activités de recherche, et que nos sites web
reçoivent beaucoup de trafic de sa provenance.


Mais il y a toutefois 4 grandes raisons pour lesquelles
vous devriez prolonger votre SEO au-delà de Google.


                      Un trafic ciblé
Le contenu de niche (contenu spécifique à une activité)
peut être un puissant atout dans votre arsenal marketing.
Par exemple, supposez que vous ayez un site internet
consacré à l'immobilier. Ne pensez-vous pas que cela
semblerait être une meilleure idée d'être listé dans les
moteurs de recherche spécifiques à cette activité, plutôt que
de vouloir en vain ressortir dans les premiers rangs du
Google ?
Faisons face aux faits. Quand nous recherchons du
contenu focalisé sur les biens immobiliers, nous
recherchons généralement le moteur de recherche le
plus adapté à notre requête. En recherchant une nouvelle
maison, un individu peut commencer sa recherche sur
Google pour trouver les moteurs de recherche spécifiques à
cette activité de transactions de biens immobiliers. Mais
une fois ce moteur spécifique trouvé, il n'y a aucun besoin
de retourner sur Google. Ce moteur de recherche spécifique
permettra à l'individu de rechercher par localité,
département, région, prix, images, pour trouver la maison
qu'il souhaite sans se perdre dans les frasques des résultats
impertinents de Google.
Dans votre stratégie SEO, un moteur de recherche ou un
annuaire au contenu de niche peut être une aide très
puissante à la vente. C'est seulement un question de
recherche pour localiser ce moteur de recherche (ou
annuaire) spécifique à votre activité, et où vous serez bien
mieux positionné.


                 Des coûts plus faibles
Les 3 Grands ont développé leurs propres modèles de
recherche au PPC (liens sponsorisés). Et parce qu'ils sont
les 3 Grands moteurs de recherche, ils peuvent également
avoir les moyens de charger les tarifs publicitaires qui leur
permettent d'être parmi les entreprises les plus rentables
sur Internet.
La perception du coût du PPC chez les 3 Grands fait que
même la plus petite entreprise peut se permettre d'annoncer
avec eux. Mais avec chaque acheteur se concurrençant pour
augmenter son trafic, ses 5 centimes d'Euros par clic
peuvent facilement grimper jusqu'à 60 centimes par clic, et
dans quelques secteurs d'activité, cela peut s'élever à 5 ou
50 Euros. Cette mentalité d'enchère au clic permet aux 3
Grands de tirer les prix vers le haut.


Les moteurs de recherche de niche n'ayant pas le même
trafic, vous permettent tout de même et certainement de
toucher davantage de personnes pour la même somme.
Vous ne touchez que des utilisateurs plus enclins à
acheter vos produits ou services, parce qu'ils recherchent
sur un outil spécifique. Ainsi, vous pouvez obtenir du
trafic ciblé pour beaucoup moins d'argent que cela vous
coûterait pour avoir la même perspective de retombées avec
n'importe lequel des 3 Grands.


Augmentation du PageRank de son site
Pour ceux qui sont encore impliqués dans la chasse au
Google PageRank, les petits annuaires spécifique de
recherche sont des moyens valables pour votre stratégie de
liens. Plusieurs de ces petits annuaires ont un PR assez
correct. Comme vous le savez, le PR d'un site qui pointe
vers le vôtre joue un rôle en déterminant la valeur de votre
propre site internet dans le calcul de PR de Google,
augmentant ainsi par ce fait vos chances de gagner du
terrain dans les rangs de résultats de Google (SERP). Les
annuaires transfèrent donc une partie de leur valeur de PR
aux autres sites qui y sont listés, vous augmentant ainsi le
vôtre. De plus, être positionné dans ces annuaires
spécifiques est souvent bien cher et plus facile à obtenir
qu'avec n'importe quelle autre méthode dans le but
d'augmenter son PR.


Apport considérable de trafic additionnel
Yahoo!, MSN, ExactSeek et beaucoup d'autres encore font
des changements, améliorent leurs résultats, et tentent de se
positionner pour concurrencer Google ou pour se
positionner en phase avec le chercheur mécontent du
produit de la recherche sur Google (et oui, il existe des gens
qui ne sont pas satisfaits de Google, moi le premier).
Ces moteurs de recherche servent actuellement à des
millions de recherche additionnelles par jour. Les 3 Grands
ont seulement généré 73% du trafic des recherches internet
en juillet 2005, et 81% en novembre de la même année. Ces
pourcentages sont basés sur une évolution approximative
sur plus de 5 milliards de recherches par mois. Même sur
les chiffres de novembre 2005, les moteurs de recherche
autres que les 3 Grands ont généré 950 millions de
recherches. Cela fait beaucoup de trafic additionnel !
Si vos activités de SEO sont concentrées uniquement sur
les 3 Grands, ou pire encore, seulement sur Google, vous
fermez la porte de 20 à 53% de clients potentiels !
Les petits moteurs de recherche (ou annuaires) sont ont
vraiment de l'importance dans une perspective SEO.
Voilà les 4 grandes raisons pour lesquelles les moteurs et
les annuaires de recherche spécifiques plus petits devraient
avoir de l'importance pour ceux qui vendent des
produits ou services sur Internet. Bien sûr, cela vous
prendra un peu plus de temps pour rechercher et trouver ces
outils incontournables, et tenter d'y être listé, mais cela n'est
rien comparé au temps que vous dépensez à développer
votre positionnement dans les 3 Grands.
 Les annuaires plus petits peuvent vous aider à
developper votre PageRank, moins dépenser dans vos
campagnes publicitaires pour un ROI (retour sur
investissement) plus profitable qu'avec les 3 Grands,
vous permettent de générer du trafic additionnel
vraiment ciblé et qualifié pour augmenter vos ventes et
vos bénéfices.
Et la meilleure raison d'employer ces outils est qu'ils
servent encore réellement à plus de 950 millions de
recherches par mois.


 Que faire si mon site n'apparaît pas ou a disparu de Google ?
Il arrive souvent qu'un nouveau site n'apparaisse pas dans
Google, ou alors juste la première page. Il se peut aussi
qu'un site disparaisse soudainement des pages de résultat
alors qu'il était bien classé jusque-là. En dehors d'un
changement des algorithmes qui modifie régulièrement le
classement des sites, il se peut que les pages disparaissent
totalement de l'index du moteur de recherche. Quelles sont
les solutions à apporter dans ces cas ?


Tout d'abord, il est important de vérifier l'absence réelle du
site. Cela se fait en tapant "site:www.nomdusite.com".
Google va alors afficher toutes les pages qu'il a indexées
appartenant à ce nom de domaine. Selon les résultats
différentes actions s'imposent:


1. Plusieurs pages sont listées
Votre site à bien été indexé par Google, mais si aucune de
vos pages s'affiche lors de recherches sur votre nom
d'entreprise, c'est le moment d'améliorer sérieusement votre
site, car sa structure actuelle le pénalise dans les moteurs de
recherche. Demandez des conseils d'un spécialiste en
optimisation pour les moteurs de recherche.
2. Une seule page s'affiche (la Home)
Votre site est en observation par Google. Une première
indexation a eu lieu et Google analyse le contexte de votre
site (combien de liens externes font référence à votre
domaine, quelle est sa fréquence de mise à jour, etc.).
Toutes ces informations auront une influence sur
l'importance que Google va lui apporter. Cet état peut durer
plusieurs mois avant que Google procède à un Deep
Indexing (indexation de toutes les pages). La meilleure
manière d'influencer le processus est d'obtenir des liens de
qualité depuis d'autres sites qui sont régulièrement indexés
par les robots de Google.


3. Aucune page ne s'affiche
Même remarque sous le point 1 (vous devez avoir un site
tout en Flash ou ne contenant que des images). On retourne
au travail.


4. Aucune page ne s'affiche, mais vous étiez
présents auparavant
Vous avez été banni par Google. Demandez-vous d'abord
pourquoi vous avez été banni en essayant d'identifier la ou
les causes:
  •   Est-ce que votre site utilise des techniques qui sont
      considérés comme des méthodes de Spam (contenus
      invisibles, redirections, cloaking, etc.) ?
  •   Est-ce que vous avez accepté une offre de
      référencement qui utilise des Link Farms pour créer
      des liens autour de votre site ?
  •   Est-ce que vous avez des liens sur votre site depuis un
      site qui utilise des techniques de triche (souvent en
      relation avec le point précédent) ?
  •   Est-ce que vous avez plusieurs noms de domaines qui
      sont tous redirigés sur le même site depuis des sites
      externes (annuaires, partenaires, etc.) ?
  •   Est-ce que vous avez plusieurs pages de contenus
      dupliqués dans votre site ?
  •   Est-ce que votre Webmaster a placé un fichier
      Robots.txt mal configuré (ce fichier qui se trouve à la
      racine du site indique le comportement que le robot
      doit adopter) ?
Si aucun de ces points ne semble être en cause, il est encore
possible que l'adresse IP du serveur sur lequel se trouve
votre site a été mise sur la liste noire de Google par la faute
d'un site tiers qui se trouve sur le même serveur. Ce cas, qui
ne touche que les sites sur des serveurs mutualisés
(partagés) est néanmoins très rare. La solution la plus
simple est de contacter l'entreprise d'hébergement et
demander un transfert de son site.


Par contre, si une ou plusieurs de ces points sont en cause,
corrigez d'abord votre site et supprimez toute référence sur
votre site depuis les Link Farm éventuels. C'est uniquement
lorsque votre site est en ordre avec les règles de Google que
vous pouvez redemander votre intégration dans la base:
  •   Indiquez le(s) problème(s) que vous avez identifié(s)
  •   Informez des mesures prises et effectuées pour
      corriger les pages du site
  •   Garantissez que les techniques incriminés ne seront
      plus jamais utilisés sur votre site
La suite appartient à Google. Aucune garantie d'inclusion,
ni de délai de prise en compte ne sera fournie de leur côté.
Si rien n'est fait, il faut envisager la publication du site sous
un nouveau nom de domaine. Il vaut donc mieux réfléchir
avant d'utiliser des techniques de Spam ou de confier le
référencement de son site à une entreprise spécialisé sans se
renseigner sur les techniques qui seront appliqués.


      Quelle est l'importance de la densité des
          mots-clés dans une page web ?

Depuis le début du web, les spécialistes du référencement
ont toujours souhaité pouvoir définir un pourcentage idéal
pour le nombre de fois qu'un mot-clé doit apparaître dans
une page web pour optimiser son classement dans les
moteurs de recherche. Non seulement ce paramètre idéal
n'existe pas (sinon cela se saurait), mais en plus chaque
moteur applique leurs propres algorithmes qui, de plus,
changent très régulièrement.
La densité correspond au nombre de fois qu'un mot clé est
répété dans le nombre total des mots dans une page donnée.
Par exemple, si une page de 200 mots comporte dix fois le
mot «optimisation», la densité du mot est de 5 %. Le mythe
veut que cette page soit mieux classée qu'une autre dont la
densité sur le même mot n'est que de 2 %. En général, il est
admis qu'une densité comprise entre 5 % et 10 % serait le
plus efficace. Autour de 20 % et au-delà, il y a des risques
que les moteurs de recherche bannissent les pages pour
cause de tentative de «spam».
Certains outils d'analyse de densité prennent en compte les
mots compris dans les tags «Title», «Meta Tags» et «Meta
Description» alors que d'autres font le calcul sur le texte
seul.
Cela aurait pu être aussi simple, et pourtant...
Les algorithmes des moteurs ont un fonctionnement
beaucoup plus complexe. Leur objectif est de raisonner le
plus possible avec des critères «humains» afin d'offrir les
résultats les plus pertinents. Un moteur donne du poids à
l'emplacement des mots-clés dans la page et à la proximité
entre eux. Il analyse plus particulièrement la qualité, la
sémantique et la pertinence des contenus:
  •   L'emplacement des mots dans le document
  •   La distance relative entre les mots similaires
  •   La fréquence de répétition des termes
  •   Le thème général du contenu
Plutôt que de se focaliser sur le nombre de fois qu'il faut
répeter un mot clé, il sera plus profitable de travailler la
qualité de son texte et de placer les mots clés importants
dans les endroits stratégiques de la page en question et dans
les liens qui (internes et externes) qui y mènent:
  •   Identifier et utiliser les termes utiles
  •   Garder un style et une tonalité naturelle
  •   Placer les mots clés dans les tags stratégiques (Title,
      H1, strong, etc.)
  •   Optimiser les termes des liens qui mènent sur la page
  •   Optimiser l'adresse (URL) du site




       Quel est le secret d'un bon référencement..?


Le secret d'un bon référencement n'est pas vraiment un
secret. La meilleure manière d'arriver sur la première page
des résultats de recherche sur certains mots-clés est de
privilégier une construction optimisée des pages du site,
ainsi qu'un contenu de qualité qui correspond aux besoins
de sa cible (et qui va créer de manière naturelle des liens
depuis des autres sites).
Dans la plupart des cas d'un mauvais référencement, c'est le
site lui-même qui se trouve être le fautif. Les éléments de
pénalisation sont nombreux: une mauvaise utilisation de
contenus dynamiques, des navigations en JavaScript, des
pages d'entrée en Flash et j'en passe. Tout autant de facteurs
bloquant pour les robots des moteurs de recherche.
La plus grande erreur est de continuer à vouloir développer
un site selon les schémas classiques. D'abord, on pense
technologie en sélectionnant les langages, les solutions de
mises à jour, l'affichage dynamique. Ensuite on récolte les
informations souvent basées sur des documents imprimés
avec une redistribution des contenus à travers les pages. Et
pour finir, on réalise le montage et la publication finale.
Et c'est seulement à ce moment qu'on se préoccupe du
référencement et/ou qu'on constate que le site est très mal
classé ou carrément inexistant chez Google... et tiens, on se
décide de contacter une agence spécialisée en
référencement.


               Optimiser la construction
Pourtant, il est loin le temps où les professionnels du
référencement arrivaient à optimiser le résultat «après
coup» grâce à des pages satellites (doorway pages) ou avec
des placements de Meta Tags optimisés. Aujourd'hui, les
designer de site web se doivent aussi de connaître les
éléments qui facilitent le référencement des sites et ceux
qui le bloquent, car c'est à ce niveau qu'il faut intervenir.
Si ces connaissances ne sont pas encore acquises, les
responsables du site doivent travailler main dans la main
avec des spécialistes en SEM (search engine marketing)
afin de s'assurer que tous les détails soient pris en compte
dès la construction du site:


Les questions à se poser avant le développement:
  •   Quels sont les moteurs de recherche les plus
      importants sur son marché et quel est leur
      fonctionnement ?
  •   Quelles chaînes de mots-clés utilisés par la cible du
      site sont les plus populaires ?
  •   Comment est-ce que le site sera réalisé techniquement
      et quelles sont les implications pour son
      référencement ?
  •   Comment sont prévus les noms des pages et des
      répertoires dans l'organigramme du site ?
  •   Quelles fonctionnalités sont prévues et comment
      seront-elles intégrés ?
  •   Qui va rédiger le contenu ? Et ces personnes ont-elles
      reçu une formation pour la rédaction de contenus
      optimisés ?
  •   Est-ce que les designers, producteurs et développeurs
      sont avisés de l'importance des moteurs de recherche
      sur le trafic du site ?
  •   Qui va valider la construction du site ?
  •   Qui va travailler sur la demande de liens partenaires ?
  •   Qui va analyser le positionnement du site et fournir
      des conseils d'optimisation ?
  •   Etc.
Obtenir un bon classement ne se fait pas tout seul. Il
ne faut pas oublier que les moteurs de recherche adaptent
sans cesse leurs algorithmes et que les seuls sites qui
passent à travers une réorganisation des résultats sont ceux
qui ont un contenu de qualité, qui sont mis à jour de
manière régulière et qui sont construits selon des
«standards».




                              Les Outils...
Le marché anglo-saxon propose beaucoup d'outils pour
faire ce type de recherche (dont plusieurs sont payants),
mais le marché francophone permet aussi d'obtenir des
résultats très pertinents. La liste des liens ci-dessous
représente les principales sources à utiliser:


                  Uniquement les termes connexes:

Moteurs de recherche qui indique quelles sont les recherches effectuées par
les internautes en relation avec un terme de recherche:

AltaVista Related Searches (PRISMA), en anglais

   •   http://www.altavista.com

Teoma Refine, essentiellement pour les termes en anglais, mais on peut
avoir de la chance avec un mot français

   •   http://www.teoma.com
Google Suggest. Indique les termes connexes pendant qu'on tape la requête.
Informe aussi du nombre de pages de résultats qui seront trouvés.

   •   http://www.google.com/webhp?complete=1&hl=fr

Google Sandbox. Indique les termes connexes pour toutes les langues et
marchés gérés par Google.

   •   https://adwords.google.com/select/main?cmd=KeywordSandbox

Termes connexes avec classement par nombre de requêtes (par mois):



Overture Keywords Selector Tool en anglais

   •   http://inventory.overture.com

Overture Keywords Selector Tool en français

   •   http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/

Miva (ex-Espotting) Keyword Generator en francais

   •   https://account.fr.miva.com/advertiser/Account/Popups/KeywordGen
       Box.asp

Miva (ex-Espotting) Keyword Generator en anglais

   •   https://account.uk.miva.com/advertiser/Account/Popups/KeywordGen
       Box.asp

Google. Pour connaître la popularité des mots-clés chez Google, il faut
passer par les premières étapes de création d'une annonce Adwords
(http://adwords.google.com). Comme Google n'indique pas le nombre de
requêtes, mais le nombre de clicks prévus par mots-clés et par jour, il est
possible d'estimer ce nombre. Il faut multiplier le nombre de clicks prévus
par un chiffre compris entre 500 (0,5% CTR*) et 1500 (1,5% CTR*) selon le
prix par click que vous indiquez. Le résultat sera ensuite multiplié par 30
jours. Ceci va donner une indication approximative du nombre de requêtes
par mois.
*CTR = Click-Through Rate (Pourcentage de clicks sur une annonce)
Outiref.com. Ce site français suggère les mots-clés connexes (base Overture)
ainsi que plusieurs autres informations utiles pour l'optimisation des sites.

   •   http://www.outiref.com

Keyword-search-engine.com indique le nombre de requêtes sur le web
francophone et mondial par mot-clé (base Overture). Il indique aussi la
faisabilité d'un positionnement sur le mot-clé.

   •   http://www.keyword-search-engine.com/



Autres outils à envisager:

Wordtracker fonctionne essentiellement en anglais. Le site est payant (mais
offre un essai gratuit et limité)

   •   http://www.wordtracker.com

Nichebot propose essentiellement les mots en anglais. Le site est gratuit
(source Wordtracker et Overture)

   •   http://www.nichebot.com

Keywordintelligence propose essentiellement les mots en anglais, payant

   •   http://www.keywordintelligence.com

Aleksika est uniquement en anglais, payant

   •   http://www.aleksika.com

Did-it est multilangue et gratuit pour les mots-clés uniques (pas
multicritères)

   •   http://www.did-it.com/suggest.php

Keywordaccelerator est multilangue et payant (les 10 premiers termes sont
gratuits)

   •   http://www.keyworddiscovery.com
Adwordaccelerator est aussi multilangueet payant, mais cible plus
particulièrement les campagnes Adwords

   •   http://www.adwordaccelerator.com

prioritysubmit, en anglais, gratuit contre inscription

   •   http://www.prioritysubmit.com

Pour ceux qui préfèrent effectuer leurs recherches avec des logiciels pour PC
en shareware

   •   http://www.goodkeywords.com
   •   http://www.webceo.com
   •   http://www.rapidkeyword.com




Bonne Chance!



PS : Ceci est la version 1.0. Vous obtiendrez la version 1.1 Gratuitement à
l’achat de la version 1.0.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:0
posted:9/25/2012
language:
pages:49