Substances étrangères à l'organisme de faible poids moléculaire

Document Sample
Substances étrangères à l'organisme de faible poids moléculaire Powered By Docstoc
					Substances étrangères à l'organisme de
faible poids moléculaire
Concerne médicaments, polluants, aliments.
Plusieurs types de réponse:
     spécifique adaptative. On induit des gènes pour dégrader.
     générale adaptative. Réponse qui peut être la même si autre type de stress.
     autres réponses.

Xénobiotiques d'abord détecté, ce qui induit le métabolisme (dégradation, transport).

2 grands types de molécules :
    o hydrophobes
    o fonction réactive.

Benzopyrène A:




1e défense: l'expulser des qu'il arrive, avec MDR (Multi Drug Résistance)




Sinon, on cherche à la rendre hydrophile. Plusieurs phases.
On commence par mettre un petit groupement (OH), pour pouvoir rajouter une grosse molécule
hydrophile.
Le xénobiotique modifié sort par MRP. Ce système peut produire intermédiaires plus réactifs.
Cytochromes p450: phase 1.
Sélectif (modifie toujours au même endroit) mais peu spécifique.
La structure de la protéine s'adapte à son substrat.




Pro drogues : ce sont les intermédiaires qui sont toxiques.

Dioxines : proches des furanes
Plane, lipophile, stable (1/2 vie: 1 à 8 ans). Plus on monte dans la chaine alimentaire, plus on est
contaminé.

La difficulté, c'est de trouver la causalité.

Risque /Danger : risque: des gens sont exposés
           Danger: il y a risque si exposition.

Dioxine est un des meilleur Ligands d'un récepteur (AhR).
AhR dans cytoplasme, avec chaperons.
Lorsque fixation, se débarrasse des chaperons avant et après passage dans le noyau. Arnt= HIF-1 bêta

On cherche à avoir plus d'enzymes de phase II, pour éviter d'accumuler des intermédiaires.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:31
posted:9/17/2012
language:Unknown
pages:2