B2i1 competences lien Wikipedia by G9Fnone

VIEWS: 0 PAGES: 4

									B2i1
Compétence E.1.1

L’unité centrale est le centre stratégique d’un poste informatique. Elle contient des cartes de composants
électroniques et le microprocesseur. Elle organise le travail du poste et gère les périphériques. Ceux-ci sont de
trois sortes : périphériques d’entrée, de sortie et d’entrée-sortie. L’utilisateur communique avec l’unité centrale
par les périphériques d’entrée. Il obtient les informations par les périphériques de sortie. Il échange avec ceux
d’entrée-sortie. Les périphériques et l’UC sont raccordés par de la connectique, des câbles ou des ondes.

Compétence E.1.2

Pour assurer la mise en route d’un poste informatique, j’allume les périphériques pour qu’ils soient reconnus et
je mets en marche l’unité centrale. Quand j’ai terminé, je procède à l’inverse en commençant par l’unité
centrale. Pour ouvrir une application, on peut le faire par le menu Démarrer et Programmes. On peut aussi se
servir des raccourcis dans le bureau. Il ne faut jamais oublier de quitter proprement un logiciel en allant dans le
menu Fichier et par la commande Quitter.

Compétence E.1.3

Dans le système d’exploitation ou dans une application, je sais piloter les icônes, les raccourcis, les boutons
écran, le menu contextuel. Dans un traitement de texte, je sais me placer à un endroit précis pour modifier le
texte avec le curseur. Je sélectionne des parties en glissant la souris, je déplace les parties en glissant la
sélection, j’efface la sélection en tapant sur Supprimer.

Compétence E.1.4

Dans une application, je sais ouvrir un document en utilisant le menu Fichier et la commande Ouvrir. Je me
déplace dans le mini explorateur pour retrouver l’endroit où mon document se trouve. Un double-clic sur le
nom du fichier permet de l’ouvrir. Si je dois seulement modifier un document déjà ouvert, je sais utiliser l’outil
Enregistrer de la barre d’outils ou je quitte l’application en indiquant que je veux sauvegarder les modifications.
Si le document est nouveau, il faut que je passe par le menu Fichier et la commande Enregistrer sous. Je trouve
le chemin d’accès à mon dossier ou à mon unité de lecture. Je donne un nom au document et un type de fichier
en fonction de la destination du document.

Compétence E.2.1

Je connais le texte qui précise mes droits et mes devoirs quand j’utilise l’ordinateur et ses connexions dans un
contexte scolaire. C’est une charte d’utilisation ou les consignes du professeur qui invite les élèves à être
prudent. Ce texte doit préciser les risques pour l’élève et pour les autres. Le respect des autres et de la vie privée
est essentiel. L’informatique est un formidable outil de communication qui ne doit pas desservir les individus.

Compétence E.2.2

Pour se protéger dans le domaine des communications, il faut savoir à qui on s’adresse. L’éloignement naturel
de la ou des personnes qui communiquent peut engendrer un effet pervers. L’anonymat peut aussi provoquer
des situations à risque. Hors, c’est par ailleurs l’anonymat qui permet de se protéger en utilisant un
pseudonyme. Il ne faut jamais donner des informations personnelles et on doit éviter de répondre à des
personnes inconnues.

Compétence E.2.3

Lorsque je possède des documents appartenant à d’autres personnes, je dois savoir si j’ai le droit de les utiliser
et à quelles conditions. Un document est essentiellement la propriété de son auteur. Un document diffusé
demeure une propriété d’un auteur et/ou d’un diffuseur. Il existe un droit qui s’appelle le droit d’auteur. Pour un
usage personnel les droits sont très ouverts. Mais si le document doit être utilisé en nombre, alors il faut bien
connaître les conditions des droits de son auteur.
Compétence E.2.4

Un journaliste sait très bien qu’une seule information ne suffit pas pour établir la vérité d’un fait. Un bon
enquêteur se doit de vérifier ses informations en puisant dans de nombreuses sources diversifiées. Son
investigation le mènera ensuite à recouper l’ensemble des informations pour essayer de déceler la vérité.
Certaines informations sont plus sûres en fonction de la notoriété de l’émetteur. Une chaîne de transmission de
l’information peut aussi déformer le message d’origine. Il ne faut jamais être sûr tant qu’un travail de
vérification n’aura pas été effectué.

Compétence E.3.1

Produire ou modifier un texte en traitement de texte, c’est facile. Il suffit d’avoir des rudiments en traitement de
texte. Récupérer ou réaliser une image, c’est plus difficile. On peut télécharger une image en allant sur des sites
qui proposent ces produits gratuits ou payants. Pour modifier une image, il faut posséder un logiciel de retouche
d’image. Les appareils photos numériques sont vendus aussi avec un logiciel. Un logiciel de dessin pourra faire
l’affaire à la condition de ne pas rentrer dans le détail. Pour les sons, c’est encore plus dur. Il faut posséder un
logiciel qui capture les sons et qui en modifie le signal. Certains sont disponibles sur Internet.

Compétence E.3.2

C’est l’apprentissage du clavier qui offre la possibilité de taper tous les caractères disponibles. Le pavé
alphanumérique doit être déverrouillé et les majuscules s’obtiennent avec les touches Maj. Les chiffres sont
tapés sur le pavé numérique. Sur les touches à deux caractères, le caractère du haut apparaîtra à l’écran si on
maintient la touche Maj. Pour les touches qui comportent trois caractères, le caractère situé en bas à droite
s’obtient grâce à l’aide de la touche : Alt Gr. Les accents tréma et circonflexe se placent au dessus de la lettre si
on tape d’abord l’accent, puis dans un deuxième temps la lettre. Des cours en ligne sur l’usage du clavier
existent. Les caractères spéciaux sont accessibles par le menu Insertion.

Compétence E.3.3

La mise en forme des caractères se fait en sélectionnant la partie de texte à modifier et en utilisant le menu
Format et la commande Police. On peut alors choisir le type de police de caractère, le style, la taille, la couleur,
le soulignement. On peut aussi cocher des attributs comme barré, ombré… Pour les paragraphes, on peut
sélectionner le type d’alignement, la valeur du retrait de paragraphe et les valeurs des espacements. C’est
toujours au menu Format et dans la commande Paragraphe.

Compétence E.3.4

Certaines fonctions permettent de déplacer, copier, dupliquer des éléments du page dans l’ensemble des
applications. Pour copier il suffit de sélectionner le modèle, d’utiliser la fonction copier soit dans Edition, soit
avec Ctrl + C, soit au menu contextuel, de se placer avec le curseur et de coller, soit dans Edition, soit avec Ctrl
+ V, soit au menu contextuel. Pour déplacer, on procède de même mais avec la fonction couper au lieu de
copier. Pour dupliquer, il suffit de coller ce qui reste dans le presse-papier plusieurs fois à des endroits
différents. A la souris, il suffit de sélectionner une partie, de revenir sur la sélection et de glisser cette partie à
un autre endroit. En lâchant, on effectue le déposer.

Compétence E.3.5

Pour regrouper dans un texte d’autres objets, il faut passer par le menu Insertion qui autorise l’ajout d’images,
de sons et de liens hypertextes. Pour l’image, on clique sur le menu Insertion, puis la commande Image, à partir
du fichier. Dans l’explorateur, on recherche l’accès au fichier et on valide sur son nom. Pour les sons, il faut
passer par le menu Insertion, puis objet, son waw. On doit avoir l’enregistreur qui permet de s’enregistrer.

L’icône du haut-parleur indique l’emplacement de l’enregistrement :             . On peut aussi créer un lien sur un
fichier son déjà enregistré.
Compétence E.3.6
Pour imprimer un document, il faut au préalable avoir fait la mise en page. On peut aussi profiter le l’aperçu
avant impression pour avoir une idée du rendu sans gaspiller de papier. Dans le menu fichier, on trouve la
commande Imprimer qui développe le paramétrage de l’impression. Il faut indiquer le choix de l’imprimante,
vérifier les propriétés de celle-ci. Dans la même fenêtre de dialogue, il faut préciser les pages à imprimer, le
nombre de copies, recto verso…

Compétence E.4.1

Les fenêtres de travail et le bureau du système d’exploitation possèdent plusieurs outils de gestion des
informations. Les icônes sont des raccourcis qui redirigent sur des documents d’applications ou des pages sur
Internet. Un clic sélectionne, le deuxième exécute. Les applications se présentent sous forme de fenêtre avec
une barre de titre, des menus déroulants, des barres de défilement, des outils sous forme de boutons. On peut
glisser le curseur d’une barre en l’attrapant avec la souris. On accède facilement aux commandes par les menus
déroulants avec un clic sur le menu, un clic sur la commande… On peut réduire les fenêtres dans la barre des
tâches avec le premier des trois boutons en haut à droite. On peut fermer l’application avec le troisième.

Compétence E.4.2

Un écran est une zone d’affichage dynamique et interactive. Pour gérer les informations disponibles, il faut
procéder de manière méthodique. Le principe est l’arborescence. Un élément est contenu dans un autre qui lui-
même appartient à un autre. Le cheminement doit se faire par étapes de choix successifs. On ne pourra accéder
directement à un paramétrage si la commande n’a pas été exécutée avant. Il faut savoir ce qu’on veut et
parcourir le chemin qu’il convient. Intuitivement, il convient d’intégrer les domaines d’influence. L’aide en
ligne peut être un recours substantiel.

Compétence E.4.3

La navigation sur le Web présuppose l’apprentissage de quelques règles qui sont à respecter rigoureusement.
Une URL ou adresse de page de site comporte une série de caractères qui ne peuvent être remplacés par
d’autres. Dans la barre d’adresse du navigateur, il faut respecter la syntaxe en tapant exactement la série de
caractères. Les moteurs de recherche sont aussi un recours. Chaque site possède une logique propre même si on
constate une certaine harmonisation. Il faut donc s’initier à l’arborescence du site. Un bon pourcentage de sites
donne dans leurs pages d’accueil une case de recherche.

Compétence E.4.4

Les moteurs de recherche fonctionnent avec le principe des mots-clés. Dans la case de recherche du moteur, si
on tape une suite de mots avec un espace entre chacun d’eux, le moteur va rechercher les pages de site
référencées par lui qui contiennent les mots-clés. Le moteur indiquera les adresses de ces pages par degré de
pertinence ; c'est-à-dire que les premières propositions seront meilleures que les autres. On peut aussi utiliser le
paramétrage de la recherche avancée. Dans ce cas, on décide des ordres de priorité.

Compétence E.5.1

Pour envoyer ou recevoir un message en courrier électronique, il faut posséder une boîte de courrier
électronique. Ces boîtes sont personnelles et avec un identifiant généralement constitué du prénom et du nom
de la personne : prenom.nom@laposte.net. Pour envoyer un courrier, il est nécessaire d’indiquer l’adresse email
du destinataire. Il faut ajouter un objet ; c'est-à-dire le titre du message. Il faut rédiger le message. Si on doit
envoyer un fichier (image, son, texte…), on peut ajouter des pièces jointes ou fichiers attachés. Un clic sur le
bouton Envoyer validera l’envoi du message. Pour recevoir un message, il suffit d’ouvrir sa boîte, de lire les
objets des messages dans la boîte de réception et de cliquer sur l’objet du message à lire.

Compétence E.5.2
Dans la liste des messages reçus, on a une idée de l’expéditeur. Dans le message, au dessus il y a une case
Expéditeur qui indique l’adresse de courrier électronique de celui qui envoie le message. Dans la case
Destinataire, on lit l’adresse ou les adresses des destinataires. Quand on se trouve sur une liste de diffusion de
quelqu’un, on peut le vérifier ainsi.

Compétence E.5.3

L’en-tête d’un message se présente avec l’expéditeur, le destinataire, la date d’envoie et l’objet du message. Le
sujet d’un message c’est l’objet du message. Il apparaît dans la liste de la boîte de réception. Il se trouve aussi
au-dessus du message.

Compétence E.5.4

L’en-tête d’un message se présente avec l’expéditeur, le destinataire, la date d’envoie et l’objet du message. La
date du message figure aussi dans la liste des messages. La liste démarre avec les messages les plus récents
jusqu’aux messages les plus anciens. Attention, il faut vider sa boîte de temps en temps pour éviter qu’elle ne se
sature.

								
To top