Docstoc

GASTRO

Document Sample
GASTRO Powered By Docstoc
					    GASTRO-ENTÉRITE AIGUE : INFORMATION AUX PARENTS

Votre médecin vient de diagnostiquer à votre enfant une gastro-
entérite aiguë. Il s'agit d'une infection de la membrane intestinale.
Ceci est fréquent chez les jeunes enfants. Le symptôme principal
est une diarrhée brusque. Parfois, cela peut s'accompagner de
fièvre, de vomissements ou d'un manque d'appétit. Quel qu'en soit
la cause (virus ou bactérie), les diarrhées diminuent spontanément
endéans la semaine, voire une dizaine de jours. Cependant, si elles
persistent au-delà de 2 semaines, vous devez à nouveau consulter
votre médecin.
Les plus grands dangers d'une inflammation intestinale sont la
déshydratation due à la trop grande perte de liquide et la sous-
alimentation due à une ingestion insuffisante d'aliments. Empêcher
cela est donc le but principal du traitement. Ceci peut très bien se
faire à domicile; exceptionnellement, une admission à l'hôpital peut
se révéler nécessaire.
Les signes de déshydratation sont: uriner moins souvent, être
irritable, être moins alerte, devenir mou et passif. L'appétit diminue
également. En général, il vaut mieux que vous consultiez votre
médecin si vous constatez que votre enfant devient moins actif ou
moins alerte. Les nouveau-nés atteints de diarrhée, et ce
certainement s'ils pèsent moins de 7 kg, sont particulièrement
sensibles à la déshydratation.
Si le médecin, après examen de votre enfant, constate que celui-ci
est effectivement déshydraté à cause de la diarrhée, il prescrira un
traitement à la SRO (solution de réhydratation orale). Il en existe
plusieurs sortes sur le marché. Le but est que votre enfant en boive
50-75 ml/kg de poids corporel, sur une durée de 4 à 6 heures. Un
enfant de 10 kg, par exemple, en boira entre un demi et trois quarts
de litre. Même si votre enfant doit vomir, il est essentiel de
continuer le traitement. Avec une telle quantité de liquide, l'équilibre
du corps en liquide sera rétabli et votre enfant pourra à nouveau
manger normalement. Adopter un régime spécial n'est alors pas
nécessaire, et peut même faire durer la diarrhée. En cas de
manque d'appétit, il peut s'avérer utile de proposer à votre enfant
des portions plus petites, plus souvent.
L'ingestion de SRO n'est souvent pas si simple. Les SRO ont un
goût particulier, du à leur mélange sucré-salé. Leur composition est
telle que même un intestin malade absorbe du liquide de ces
solutions. N'ajoutez pas de sucre, de limonade ou de jus de fruit; en
faisant cela, vous diminueriez l'effet bénéfique de la SRO et
pourriez même aggraver la diarrhée. Cela demande également du
temps, car il faut parfois la faire avaler cuiller par cuiller. Mais le
temps et les efforts en valent la peine, étant donné que cela peut
vous éviter une visite à l'hôpital.
Une fois que votre enfant a avalé cette première quantité de SRO, et
afin d'éviter un retour de la déshydratation, vous pouvez continuer
à faire boire à votre enfant 10 ml/kg poids corporel de SRO après
chaque selle molle. Si votre enfant ne supporte vraiment pas la
SRO, il est recommandé de consulter à nouveau votre médecin 6 à
8 heures après le début du traitement, afin de décider si une
admission à l'hôpital est indiquée. Là, il sera alors possible
d'administrer du liquide à votre enfant par perfusion. Les enfants
qui ne sont plus déshydratés ne doivent plus prendre de SRO, sauf
s'il s'agit de prévenir la déshydratation (10 ml/kg de poids corporel
par selle molle). Entre temps, ils pourront reprendre une
alimentation normale.
Les médicaments sont rarement utiles — sauf en cas de fièvre. Le
plus important dans le traitement est de reprendre du liquide et
des calories, et il n'existe aucun médicament qui peut favoriser
cela.

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:20
posted:9/16/2012
language:Unknown
pages:2