Fiche Marche

Document Sample
Fiche Marche Powered By Docstoc
					                                                 FICHE MARCHÉ

PAYS : États-Unis
MARCHÉ : Faire des affaires avec les Nations Unies à New York

LE MARCHÉ (en dollars américains)

Le Service des achats des Nations Unies à New York, United Nations Procurement Division –UN/PD-
représente un marché de $3.1 milliards soit un doublement du volume des achats depuis 2005, ce qui en fait un
des plus importants postes d’approvisionnement des Nations Unies représentant un tiers du total des achats
onusiens.

UN/PD est en charge notamment de l’approvisionnement du siège des Nations Unies, des opérations de
maintien de la paix et des tribunaux et commissions régionales. Près de 90% des achats de UN/PD sont pour
les opérations de maintien de la paix. Le Département des opérations de maintien de la paix –DOMP- dispose
d’une Division du soutien logistique qui définit les besoins pour les opérations de maintien de la paix et les
commandes sont ensuite passées par le Service des achats des Nations Unies à New York. La commande
moyenne est de $73,000. Ce type d’achats comporte un caractère d`urgence lorsqu`il se produit.

UN/PD gère 3,000 à 4,000 appels d`offres par an qui sont gérés par une équipe dont les coordonnées figurent
sur le site Internet suivant : http://www.un.org/depts/ptd/contact_pd.htm

Plusieurs divisions des Nations Unies dont celle des achats, ont connu ces dernières années des mouvements
importants de personnel ainsi qu’un contrôle plus strict de leurs pratiques de travail suite à différentes
commissions d’enquête.

LES TENDANCES

4 postes représentent 50% des achats du service des Nations Unies à New York : services de transport,
produits alimentaires (rations pour les soldats), architecture et services d`ingénierie et bâtiments préfabriqués.
Les équipements de télécommunications peuvent aussi représenter une opportunité intéressante pour certains
de nos exportateurs. Le détail des achats par type de produits figurent sur le site Internet suivant :
http://www.un.org/depts/ptd/08pie.htm

Avec $55 millions de ventes à UN/PD en 2008, le Canada ne figure pas parmi les 10 plus importants
fournisseurs avec une part de marché de 1.75% alors que sa part de marché était de 3,29% il y a 3 ans. Le
classement des 10 premiers pays fournisseurs est le suivant :

États-Unis, 23.47%
Russie, 12.08%
Italie, 7.06%
Soudan, 6.97%
Allemagne, 4.51%
Panama, 4.31%
France, 3.81%
République Démocratique du Congo, 3.63%
Royaume-Uni, 3.08%
Japon, 2.38%

Ce classement est en partie influencé par le contexte géo-politique dans les pays concernés et le déploiement
de force de maintien de la paix qui génèrent de nouveaux achats par les Nations Unies dans certains pays tels
que la République Démocratique du Congo et le Soudan.

Le classement par pays fournisseurs de l’UNPS figure sur le site Internet suivant:
http://www.un.org/Depts/ptd/08total.htm
L'ACCÈS AU MARCHÉ

Procédure d`enregistrement des fournisseurs

Les Nations Unies soulignent que les appels d`offres sont réalisés en toute transparence et que les informations
pertinentes sont postées sur le site Internet. Les appels d`offres sont envoyés automatiquement aux
fournisseurs accrédités selon le code sectoriel figurant dans leur inscription. L`accréditation s`effectue en
soumettant un dossier auprès du service des achats de l’UN/PD qui examine particulièrement les références de
projets réalisés et la santé et surface financière des sociétés postulantes. Le délai d`accréditation est d`environ
3 semaines. Il y a 4 niveaux différents que chaque entreprise peut choisir pour s`inscrire auprès de l`ONU,
chaque niveau déterminant le type de documentation corporative à fournir à l`ONU (certificat d`incorporation,
lettres de référence, certificat ISO ou équivalent, documents financiers, code d`éthique, etc…). Les informations
sur la procédure d’enregistrement sont données sur le site Internet suivant :
http://www.un.org/Depts/ptd/register.htm

Il est également possible de s’enregistrer en ligne à partir du site Internet ‘’United Nations Global Marketplace’’
basé au Danemark :http://www.ungm.org/default.aspx?pid=2

Appels d`offre supérieurs à $1million

La limite pour les achats réalisés de façon autonome par les missions des Nations Unies dans le monde a été
portée il y a quelques années de $250,000$ à $1million. Les spécifications pour les appels d`offres d`un
montant important sont rédigées de façon suffisamment générique pour ne pas favoriser un fournisseur en
particulier. Un certain nombre de fournisseurs seulement sont pré-qualifiés et invités à remettre une offre. Les
Nations Unies sont conscients du fait que recourir à des appels d`offre renchérit le coût administratif des
approvisionnements mais les règlements onusiens n`autorisent pas d`autres méthodes tels que les achats de
gré à gré. Enfin, il peut être utile pour les sociétés intéressées d`identifier les fournisseurs qui gagnent les
appels d`offres afin de se positionner comme sous traitant de ces sociétés pour certains produits. La liste des
sociétés ayant remportées les appels d’offres est disponible sur Internet :
http://www.un.org/Depts/ptd/award_contract_pd.htm

Les nouveaux achats des Nations Unies sont sollicités de 3 façons

-‘’Request for Proposal’’-RFP-
Pour les commandes non spécifiques pour lesquelles le prix n’est qu’un facteur de décision parmi d’autres. Les
contrats sont attribués sur des critères de ‘’best value’’.

-‘’Invitation to bid’’ –ITB-
Pour les commandes spécifiques pour lesquelles le prix est le facteur principal de décision. Les contrats sont
attribués sur le critère d`offre la moins chère.

-‘’Request for Quotation’’ –RFQ-
Pour les commandes spécifiques de montants de faible valeur pour lesquelles le prix est le facteur principal de
décision.

La plupart des commandes supérieures à $100,000 sont passées après des RFP ou ITB.
Il est donc important pour les exportateurs québécois de bien examiner les termes et conditions des Nations
Unies à partir des documents contractuels types disponibles sur le site Internet suivant :

Pour les RFP :
http://www.un.org/Depts/ptd/pdf/rfp_revised.pdf

Pour les ITB :
http://www.un.org/Depts/ptd/pdf/itb_revised.pdf
LES OCCASIONS D'AFFAIRES ET LES PROJETS

Expression d’intérêt et appels d’offres de l’UN/PD

Les Nations Unies annoncent régulièrement leur intention de lancer de nouveaux appels d’offres ‘’EOI’’,
Expression of interest, par lesquels les Nations Unies peuvent identifier de nouveaux fournisseurs potentiels. Il
est possible de suivre les avis à partir du site Internet suivant : http://www.un.org/depts/ptd/eoi.htm

Les appels d’offres en cours peuvent être suivis à partir du site suivant :
http://www.un.org/Depts/ptd/pdf/solicitations.pdf

‘’Capital Master Plan’’

Les Nations Unies ont un projet de plus de $1 milliard concernant la rénovation des bâtiments à New York. Le
projet est connu sous le nom de Capital Master Plan -CMP-. Les Nations Unies ont nommé Skanska USA
Building en charge du projet pour une livraison en 2013. Les premiers appels d’offres pour les équipements et
matériaux de construction ont déjà été lancés pour un montant de $520 millions. Les fournisseurs de matériaux
de construction intéressés par ce projet doivent contacter Skanska USA Building qui passe les commande
directement, pas par les Nations Unies. La législation américaine s’appliquera aux commandes, pas la
réglementation des Nations Unies. Pour plus d'information à ce propos, contacter l`auteur de cette note. Site
Internet pour voir les appels d`offre du CMP :
 https://partners.myskanska.com/usa/clients/unitednations/CMP/default.aspx

LES ACTEURS ET LA CONCURRENCE


Avec 182 millions de ventes en 2008 (soit une croissance de 70% par rapport à 2004), le Canada détient une
part de marché de 1,3% dans le total des ventes aux Nations Unies, contre 1,92% en 2004. Les principaux
débouchés pour les produits canadiens étaient en 2008 : Le Programme Alimentaire Mondial ($89 millions),
UN/PD ($55 millions), Le Programme des Nations Unies pour le développement ($18 millions) et UNICEF ($4
millions).

Les sociétés canadiennes les plus actives sur ce marché en 2008 étaient :

Code Incorporated, Banner Pharmacaps (Canada) Ltd, Envirogard Productslimited, Intervax, Open Text
Corporation, GUILDLINE Instruments Ltd, CARIS, LOWE-MARTIN COMPANY, INC, MAJETEL INC., Canada,
NETWORKS INNOVATIONS, NEWCON INTERNATIONAL LTD., NEWCON OPTIK, RADARSAT
INTERNATIONAL INC., ZHEIJANG KANGLE GROUP CO. LTD. (Canada Office), Saskan Pulse Trading Inc,
AXSYN INC, CERTUSSOFT Inc., Environmental Isotope Laboratory, Univ. of Waterloo, The Frontier Group
Limited, CRISTOBAL VIGNAL, DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DESJARDINS, EDUARDO QUIROGA,
Flaman Management Partners Ltd., Flora Pearl Eliadis, GLOBESCAN INC., IBM, IDEA INTERNATIONAL,
IMPOPHARMA, INTERNATIONAL DEVELOPMENT AND RESEARCH, JEFFREY RANKIN RUDELOFF, Non-
Linear Creations Inc., RICHARD EDWARD SALTER, RYAN NICHOLS, Saville & Holdsworth (SHL) Canada,
Inc., Susan Lynn ABS, THE PYTHIAN GROUP, THOMAS, PATRICIA FAY, UNIVERSITY OF CALGARY,
CANADEM, CHIP BOWNESS & ASSOCIATES INCORPORATED, UNU –INWEH, AON CONSULTING INC.,
AUREXUS SOFTWARE, BMB FUEL CONSULTING SERVICES, IATA (International Air Transport Association),
ICAO, INTERNATIONAL AIR TRANSPORT ASSOC, LOWE-MARTIN COMPANY, INC, MDA GEOSPATIAL
SERVICES INC, NOVO ENERGY GROUP INC, TRANS CAPITAL AIR LTD., VOYAGEUR AIRWAYS LIMITED.

Parmi les sociétés québécoises les plus actives figuraient : SMITHS DETECTION MONTREAL INC, Tecsult
International Ltd, LE GROUPE-CONSEIL BAASTEL LTEE, SNC-Lavalin International Inc, LITHO ACME
MONTREAL.
Performance des fournisseurs québécois

Il y a 221 sociétés canadiennes enregistrées dans le fichier de l’UN/PD dont AJ Maritime Inc, Montréal
Jacques d`Avignon, les Industries Harnois et Québécor Printing. La liste complète est disponible sur le site
Internet : http://www.un.org/Depts/ptd/pdf/vendors.pdf

Par ailleurs, il y a 3,044 sociétés américaines et 544 sociétés du Royaume-Uni inscrites.

4 agences onusiennes représentent près de 80% des achats de l`ONU

Achats en 2008 par agence de l`ONU et part dans le total des achats de l`ONU :

1. UN/PD (New York)
$3,1 milliards, soir 23% du total des achats de l`ONU

2. Programme Alimentaire Mondial (Rome)
$3,06 milliards, soit 22% du total des achats de l`ONU

3. Le Programme des Nations Unies pour le développement (New York et Copenhague)
$2,8 milliards, soit 21% du total des achats de l`ONU

4. UNICEF (New York et Copenhague)
$1,5 milliard, soit 11% du total des achats de l`ONU.

LES OBSTACLES AU COMMERCE

-S’inscrire au registre des fournisseurs

Afin d’avoir accès aux appels d’offres des Nations Unies, il faut s’inscrire selon la procédure d’enregistrement
donnée plus haut dans ce document.

-Les spécifications des produits achetés

Le service des achats à New York –UN/PD- passe commande pour des produits dont les spécifications sont
données par la division du soutien logistique du département des opérations de maintien de la paix qui est le
prescripteur des achats. Les informations sur le département des opérations de maintien de la paix des Nations
Unies sont disponibles sur le site Internet suivant :
http://www.un.org/Depts/dpko/dpko/index.asp

-Des obstacles géographiques pour certains pays, des opportunités pour d’autres

Copenhague est devenu un centre d’approvisionnement majeur pour les Nations Unies. Afin d’être plus proche
des zones d’intervention, plusieurs agences onusiennes ont délocalisé leur service des achats de New York à
Copenhague où sont localisés d’importants entrepôts de stockage. Les agences concernés sont : UNICEF,
Programme des Nations Unies pour le Développement –PNUD-, Fonds des Nations Unies pour la Population –
FNUAP- et United Nations Office for Project Services- UNOPS-, soit environ 40% du total des achats des
Nations Unies. L’éloignement plus important que New York et le décalage horaire peuvent constituer un
obstacle pour les exportateurs québécois souhaitant vendre à l’ONU à Copenhague. Le site Internet suivant
donne les informations sur la division de l’ONU à Copenhague.
http://www.iapso.org/supplying/

Certains pays jouissent d’un accès facilité au marché onusien de par la localisation géographique des agences
concernées aux États-Unis, en Italie, en Suisse et au Danemark. Toutefois, on observe une tendance à la
décentralisation de certains achats dans les pays d’intervention, ce qui fait qu’un pays tel que le Soudan et le
Congo se place en ce moment dans le classement des principaux pays fournisseurs à l’ONU.
LES CONSEILS PRATIQUES

Se renseigner sur les séminaires organisés sur les achats des Nations Unies
http://www.iapso.org/training/fixed-courses.asp

S’informer sur le plan d’acquisition des Nations Unies
http://www.un.org/Depts/ptd/acquisition.htm

Consulter la liste des contrats attribués afin le cas échéant de se positionner comme sous-traitant d’une société
ayant remporté un contrat
http://www.un.org/Depts/ptd/award_contract_pd.htm

Se référer au guide des achats des Nations Unies pour des questions spécifiques sur les règles suivies par les
Nations Unies tel que mis à jour en juin 2008 (révision 05) qui modifie la version de novembre 2007 (révision 04)
en vigueur le 16 juin 2008. Le Règlement et règles financières des Nations Unies, tel que promulgué par le
bulletin du Secrétaire-Général (ST/SGB/2003/7 en date du 9 Mai 2003), régi la fonction des achats des
 Nations Unies. Les dispositions du Manuel des achats doivent être interprétées comme des dispositions
secondaires dépendantes du Règlement et règles financières des Nations Unies.

http://www.un.org/Depts/ptd/manual_french.htm

Se renseigner sur l’initiative du Pacte mondial (Global Compact)


Ce Pacte mondial a été initié par le secrétariat général de l`ONU afin d’encourager l’implication du secteur privé
dans la promotion d’un développement éthique. Les entreprises adhérant au Pacte mondial doivent souscrire à
10 principes généraux relevant des droits de l’homme, des normes du travail, de l’environnement et de la lutte
contre la corruption. Elles doivent par ailleurs attester chaque année de leurs efforts pour la promotion de ces
principes dans le cadre de leur activité afin de se prévaloir du label du Pacte Mondial.
Selon le dernier rapport annuel du service centralisé des achats à Copenhage pour les agences de l`ONU,
14.15% des achats réalisés en 2008 concernaient des entreprises qui adhèrent au Pacte mondial contre 12.32%
en 2006, ce qui se traduit un intérêt accru de la part des acheteurs onusiens pour ce type d`achats. Les sociétés
québécoises peuvent consulter le site du pacte mondial pour plus d`information à ce sujet:
http://www.unglobalcompact.org/Languages/french/

Par ailleurs, l`ONU a publié il y a quelques semaines son premier rapport annuel sur sa politique d`achat au titre
du développement durable, rapport qui peut être consulté à partir du lien Internet suivant :
http://www.ungm.org/Publications/Documents/ASR_2008_SP_supplement.pdf

Entrer en communication avec le service économique de la Délégation générale du Québec à New York

Le mandat de ce service est notamment d'aider les exportateurs québécois de biens et services dans leur
recherche de canaux appropriés de distribution (détaillants, distributeurs, représentants, agents manufacturiers,
etc.), de fournir conseils et information sur les marchés et les réglementations et d’aider les entreprises dans
leur recherche de partenaires en vue de la conclusion de partenariats, d'alliances stratégiques et de transferts
de technologies. En collaboration avec nos partenaires au Québec, nous organisons également des activités
visant à faciliter le développement des affaires des exportateurs québécois tel que par exemple, le séminaire sur
comment faire des affaires avec les Nations Unies et une mission d`acheteurs onusiens, le 5 (à Montréal) et 6
octobre (à Québec) prochain. Pour plus de renseignement, contactez le rédacteur de cette fiche.
LES ÉVÉNEMENTS MAJEURS

Des activités de formation et des événements dans le domaine du commerce international avec les Nations
Unies se tiennent dans le monde entier. Il est donc recommandé de suivre le calendrier figurant sur le site
Internet des Nations Unies à Copenhague afin d’identifier des événements d’intérêt :
http://www.iapso.org/training/fixed-courses.asp

Il est également possible aux sociétés déjà inscrites de participer à des forums virtuels de promotion des
échanges à partir du site Internet suivant des Nations Unies : http://www.ungm.org/, intitulé ``United Nations
Global Marketplace’’.


LES LIENS UTILES

Par ailleurs, voici les principaux sites Internet mentionnés comme sources d’information dans cette fiche :

Le service des achats des Nations Unis à New York
http://www.un.org/Depts/ptd/

Guide d’affaires avec toutes les agences des Nations Unies :
http://www.ungm.org/Publications/Documents/gbg_master.pdf

Conseils pratiques pour faire des affaires avec les Nations Unies
http://www.ungm.org/Publications/Documents/tips.pdf

Rapport annuel de statistiques sur les achats des Nations Unies en 2008
http://www.ungm.org/Info/annual-statistical-report-UN-sustainable-procurement.aspx

Liste de séminaires sur les achats des Nations Unies
http://www.iapso.org/training/fixed-courses.asp

Liste de contrats signés par les Nations Unies
http://www.ungm.org/Notices/Awards.aspx

Détails sur le projet de rénovation du bâtiment des Nations Unies connu sous le nom de ‘’Capital Master Plan’’
https://partners.myskanska.com/usa/clients/unitednations/CMP/default.aspx
`


COMMENT NOUS JOINDRE

Laurent Waessa, attaché commercial                       Richard Dupont, Directeur, Affaires Économiques
Délégation générale du Québec à New York                 Délégation générale du Québec à New York
One Rockefeller Plaza                                    One Rockefeller Plaza
Suite 2600                                               Suite 2600
New York, NY 10020-2102                                  New York, NY 10020-2102
Tél. : (212) 843-0973                                    Tél. : (212) 843-0973
Courriel : laurent.waessa@mri.gouv.qc.ca                 Courriel : richard.dupont@mri.gouv.qc.ca

Fiche préparée par :
Laurent Waessa

DATE DE PRODUCTION
Septembre 2009

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:11
posted:9/15/2012
language:Unknown
pages:6