Devoir Athenes correction 2 by Y2o5Uo

VIEWS: 59 PAGES: 3

									Nom :                Prénom :                         Classe :

                                                      DEVOIR HISTOIRE – Seconde /20

        Document : Extrait d’une tragédie athénienne.                                  1) Présentez le document (nature, auteur, date, contexte)
                                                                                            /2
Thésée, héros mythique athénien s'adresse ici à un messager de la                      Ce document est un extrait des Suppliantes, tragédie
cité de Thèbes, rivale d'Athènes. Cette cité est alors gouvernée par                   athénienne écrite par Euripide vers 422 avant JC, alors
un tyran, c'est à dire un dictateur dont le pouvoir obtenu par un                      que la cité d’Athènes est en guerre contre Sparte (guerre
coup de force n'a pas de limites légales.                                              du Péloponnèse – ici référence sans doute à la défaite
                                                                                       récente d’Athènes contre la Confédération béotienne
« THÉSÉE:                                                                              (alliée de Sparte) à Délion et son refus de rendre les morts
Notre cité n'est pas au pouvoir d'un seul homme: elle est libre. Son                   athéniens). Dans cet extrait, Euripide fait l’éloge de la
peuple la gouverne: tour à tour, les citoyens reçoivent le pouvoir,                    démocratie athénienne contre le régime de la tyrannie.
pour un an (1). Elle n'accorde aucun privilège à la fortune. Le
                                                                                       Pièce politique, soutien du régime politique athénien.
pauvre et le riche y ont des droits égaux.

LE HÉRAUT THÉBAIN:                                                                     2) Définir le mot souligné dans le texte. /1
La cité dont je viens est gouvernée par un seul homme, et non par                      Une cité (polis) peut être définie comme un Etat formé
la foule. Personne ne la flatte ou ne l'exalte par son éloquence,                      d’une ville principale et de son territoire, ainsi que de
personne ne la tourne ou la retourne selon son seul intérêt                            l’ensemble des citoyens de cet Etat. Unité politique et
particulier […] D'ailleurs comment le peuple, qui n'est pas capable                    territoire.
de raisonnements droits, pourrait-il mener une cité sur le droit
chemin? Un pauvre paysan, même instruit, en raison de son travail,
ne peut consacrer son attention aux affaires publiques.

THÉSÉE :
[… ] Pour une cité, rien n'est pire qu'un tyran. Sous la tyrannie, les                 3) « La cité dont je viens est gouverné par un seul
lois ne sont pas les mêmes pour tous […] l'égalité n'existe plus. Au                      homme et non par la foule » (Le héraut thébain).
contraire, sous le règne des lois écrites, pauvres et riches ont les                      Changer cette phrase en l’adaptant au régime
mêmes droits. Le faible peut répondre à l'insulte du fort, et le petit,                   athénien. /1
s'il a le droit pour lui, peut l'emporter sur le grand. La liberté, elle                  La phrase adaptée au régime athénien pourrait être :
est dans ces paroles: "Qui veut donner à l'assemblée un sage avis                         « La cité d’où je viens est gouverné par le peuple des
pour le bien de la cité ?". Qui veut parler se met en avant, qui n'a                      citoyens et non par un seul homme »
rien à dire se tait. Peut-on imaginer plus belle égalité entre les
citoyens?»

 Euripide, Les Suppliantes ; vers 404 et suivants (date : environ 422
                                                           avant J.C.)
      Euripide (vers 485-406 av. J.-C.), grand auteur tragique
                                                     athénien,
1 : Durée d’un mandat politique. Aujourd’hui les députés sont élus pour cinq ans, le
président de la République pour 5 ans.

      4) Trouvez les citations correspondant aux principes sur lesquels repose le régime politique athénien. /3

Souveraineté « Notre cité n'est pas au pouvoir d'un seul homme » ; « Son peuple la gouverne » ; "Qui veut
du peuple             donner à l'assemblée un sage avis pour le bien de la cité ?"



Egalité               « tour à tour, les citoyens reçoivent le pouvoir, pour un an » ; « Elle n'accorde aucun privilège

politique             à la fortune. Le pauvre et le riche y ont des droits égaux » ; « sous le règne des lois écrites,

(Isonomia)            pauvres et riches ont les mêmes droits » ; « Peut-on imaginer plus belle égalité entre les
                      citoyens?»



Liberté                « elle est libre ; La liberté, elle est dans ces paroles: "Qui veut donner à l'assemblée un sage
                      avis pour le bien de la cité ?" » ; « Qui veut parler se met en avant, qui n'a rien à dire se tait. »
 :        Prénom :                         Classe :
5) Les institutions athéniennes selon Thésée :
- Compléter l'organigramme (Mobiliser ses connaissances) /4
                                   Magistrats
       Stratèges                   (archontes)                    Héliée                             Boulê
       - commandent                - président les fêtes           (6000 juges par               ( 500 membres par roulement de 50)
       l'armée                     religieuses                    roulement de 600)              -prépare les lois
       - appliquent les lois       - administrent la cité         Tribunal populaire             -contrôle les magistrats




                                                    Ecclésia Lieu : Colline de la Pnyx
              -    discute et vote les lois, décide de la guerre et de la paix, peut voter l'ostracisme

      Légende (Mode de désignation)                                Elections                                       Tirage au sort

         - A l'aide de l'organigramme, justifier l'affirmation de Thésée: "tour à tour les citoyens reçoivent le pouvoir pour
         un an" /2
         Pratiquement toutes les législatures présentées dans l’organigramme ci-dessous sont renouvelées chaque année.
         De plus, que ce soit à au tribunal populaire de l’Héliée comme à la Boulê, un « roulement » des effectifs permet à
         tous les citoyens, par tirage au sort, de participer aux différents pouvoirs qui organisent la vie démocratique de la
         cité (égalité).


     - A quelle institution pense Thésée lorsqu'il dit qu'à Athènes "le faible peut répondre à l'insulte du fort"? /1
Deux réponses possibles : Thésée évoque ici le tribunal de l’Héliée, devant lequel les magistrats doivent rendre des
comptes à la fin de leur législature. Ou référence à l’Ecclésia, assemblée des citoyens, où chacun peut prendre la parole à
égalité de temps/institution de l’ostracisme contre les citoyens les plus dangereux pour la démocratie. Noter également le
principe égalitaire du misthos qui permet aux citoyens pauvres de participer pleinement à la vie démocratique au même
titre que les citoyens plus aisés.


    6) Les défauts de la démocratie athénienne selon le héraut Thébain.
Relever dans le tableau les deux citations les plus significatives du texte sur les défauts de la démocratie, puis expliquer
les reproches du thébain en vous appuyant sur votre cours (Prises d’indices et Mobiliser ses connaissances). /3

Les défauts de la démocratie selon               Explications:
le héraut thébain
« Personne ne la flatte par son                  Dans ce passage, le héraut thébain fait référence à la démagogie, cette « maladie » de la
                                                 démocratie qui permet, par des discours flattant l’opinion du peuple (« meneur du
éloquence »
                                                 peuple ») d’influencer celui-ci par de belles paroles. Ces orateurs, aristocrates
                                                 essentiellement, exercèrent une profonde influence dans la deuxième moitié du Ve siècle
                                                 – n°6 p. 18.
                                                 Mais la liberté de parole est effectivement un élément essentiel de la démocratie,
                                                 lorsqu’elle est utilisée pour le bien commun.

« Un pauvre paysan, même instruit, en            Critique entendue par les citoyens athéniens, et notamment Périclès qui instaure le
raison de son travail, ne peut consacrer         misthos, indemnité en argent distribuée aux citoyens lorsqu’ils participent aux affaires de
son attention aux affaires publiques. »          la cité.

« comment le peuple, qui n'est pas               Critique facile du peuple ignorant, qualifié de « foule » qui manque d’éducation et peut
capable de raisonnements droits,                 facilement changer d’avis (ce qui était effectivement le cas à Athènes – Périclès en fit les
pourrait-il mener une cité »                     frais).

                                                 Il n’en reste pas moins que ce sont, dans la réalité, les citoyens les plus riches, les plus
                                                 influents, les plus éduqués (aristocratie), qui contrôlent les magistratures les plus
                                                 importantes (stratèges).
    7) En vous appuyant sur le document, quel rôle joue le théâtre dans la vie politique, civique et religieuse de la cité?
         Un autre événement festif ? /3
     Le théâtre est un spectacle ouvert à tous les membres de la cité. Il fait partie intégrante de la vie civique et religieuse : les grandes
Dionysies (en mars, sous les hospices de Dionysos) étaient l’occasion d’une procession jusqu’au théâtre d’Athènes, et de spectacles
qui regroupaient comédies, tragédies et dithyrambes (poèmes lyriques à la louange de Dionysos). Les chorèges (de chorégie, charge
religieuse), souvent de riches citoyens, devaient fournir et financer un chœur pour les tragédies (Périclès fut chorège avant d’être élu
stratège). C’étaient un grand honneur pour un chorège d’obtenir un prix à l’occasion des grande Dionysies.
      Nous pouvons lire dans l’extrait proposé dans lequel Thésée (personnage inscrit dans la mythologie grecque et athénienne en
particulier) évoque « notre cité » et défend son régime politique, que le théâtre est aussi l’occasion de se mobiliser autour des valeurs
de la cité, mais parfois aussi de dénoncer ses disfonctionnements (Pensons à Aristophane et à sa pièce Lysistrata).
     Les Grandes Panathénées qui se déroulaient tous les quatre ans rassemblaient l’ensemble de la population d’Athènes autour d’une
procession en l’honneur de la déesse Athéna. Elles étaient à la fois un événement politique (organisé par les citoyens pour montrer
leur puissance), religieux (Athéna, déesse poliade, sacrifices…) et civique (montrer la cohésion et l’attachement à la cité).

								
To top