Direction du Budget by e7Yn2wA

VIEWS: 20 PAGES: 3

									                                     Direction du Budget

Recherchons cadre supérieur (ADMINISTRATEUR CIVIL OU EQUIVALENT)
jeune diplômé pour un poste à fort enjeu au sein du bureau de la culture, de la
jeunesse et du sport
Recrutement à compter du 1er septembre 2011.


LE CADRE
Direction financière de l’État, la Direction du Budget s’appuie sur l’expertise d’environ deux
cents cadres pour mener à bien ses missions. La grande majorité des postes sont pourvus par de
jeunes diplômés de haut niveau (énarques, grandes écoles d’ingénieurs, administrateurs INSEE)
La Direction cherche à diversifier les profils, notamment par le recrutement d’élèves de grandes
écoles de commerce.
Nous sommes en charge de la conception du budget de l’État (plus de 300 milliards d’euros),
soumis au vote des assemblées, et du suivi de son exécution. Cette responsabilité nous permet
d’être au cœur des décisions relatives aux finances publiques. Au quotidien, nous produisons
des analyses et des recommandations à l’attention des décideurs. En fin de gestion, nous
accompagnons les ministères dans l’analyse de leurs résultats et de leur performance. En cela,
nous nous inscrivons dans la démarche de modernisation de l’État qui s’appuie souvent sur les
méthodes de gestion du privé.


LE SERVICE
Activités de la sous-direction :
La 2ème sous-direction assure une triple mission de
    -   synthèse en matière de dépenses de personnel et d’effectifs pour les 3 fonctions
        publiques (bureau 2BPSS) et les opérateurs de l’État (Cellule Opérateurs rattachée au
        sous-directeur) ;
    -   animation du réseau du contrôle financier en administration centrale et en région ; suivi
        des mouvements réglementaires (bureau 2BCF) ;
    -   suivi et maîtrise d’ouvrage concernant les systèmes d’information de l’État, notamment
        CHORUS et l’Opérateur national de paye (bureau 2BMS et Chargé de mission
        systèmes d’information).
La mise en œuvre de la LOLF, en ayant un impact direct sur les sujets d’intérêt de la 2 ème sous-
direction, l’amène à devoir se positionner sur de très nombreuses questions non encore réglées
dans le nouveau cadre de gestion et à élaborer des doctrines à l’usage du reste de la direction du
Budget et des autres acteurs (ministères, contrôleurs financiers, opérateurs de l’État).


Activités du bureau :
Le bureau 2BPSS est le bureau de synthèse de la direction du Budget sur les sujets relatifs aux
dépenses de personnel (titre 2), aux effectifs et aux dossiers statutaires et indemnitaires qui
concernent chacune des fonctions publiques (État, territoriale, hospitalière). Il suit également les
dossiers transversaux comme l’action sociale et la réglementation relative aux frais de
déplacement.
Les dépenses de personnel, pensions comprises, représentent le 1er poste de dépense de l’État.
Compte tenu de ses spécificités, le titre 2 fait l’objet d’un suivi particulier à toutes les étapes de
la procédure budgétaire et d’une attention particulière du fait de son impact sur la norme de
dépense.




                                                                                                    1
LE POSTE
En tant que bureau de synthèse, 2BPSS est un bureau d’expertise sollicité par les autres bureaux
de la direction et très mobilisé par le Cabinet du ministre du budget, des comptes publics et de
la fonction publique.
2BPSS intervient à tous les stades de la procédure budgétaire en cadrant en amont l’activité des
bureaux et en assurant la synthèse et l’analyse de leurs travaux pour le compte des bureaux de
synthèse de la 1ère sous-direction (bureau des lois de finances, bureau des recettes et de
l’exécution, bureau de la politique budgétaire).
Le titulaire du poste bénéficie donc d’une réelle visibilité au sein de la direction.
Le poste présente une grande diversité dans ses activités :
     -   Participation à toutes les étapes de la procédure budgétaire : programmation à moyen
         terme (définition des grandes hypothèses d’évolution du titre 2), esquisse du PLF,
         synthèse des conférences de budgétisation et des arbitrages, définition de l’assiette et du
         taux d’équilibre du Compte d’affectation spéciale des pensions (en lien avec le bureau
         6BRS), relecture des projets annuels de performance (PAP) préparation du dossier de
         presse, suivi de l’exécution, préparation des rapports annuels de performance (RAP) ;
     -   Détermination des éléments de doctrine transversale relatifs aux plafonds d’emplois
         ministériels, à la fongibilité asymétrique (circulaire annuelle et suivi en gestion), au
         suivi des emplois dans les opérateurs (concours à l’élaboration du rapport annuel relatif
         aux opérateurs), à la mise en réserve du titre 2, à la pluri-annualité (dans la perspective
         d’un cadrage pluriannuel 2009-2011) ;
     -   Détermination du cadrage salarial des entreprises publiques (procédure annuelle en lien
         avec la Commission interministérielle d’audit salarial du secteur public) ;
     -   Appui aux bureaux sectoriels sur les sujets de rémunération et d’emploi dans les
         établissements publics ;
     -   Suivi et contre expertise des propositions de la DGAFP en matière salariale : les
         propositions de réforme statutaire ou indemnitaire pour certains corps ou pour la totalité
         des agents de la fonction publique emportent généralement des conséquences
         budgétaires importantes sur lesquelles la direction du Budget est amenée à se prononcer
         en opportunité et afin d’en chiffrer l’impact direct ou de long terme ;
     -   Préparation et participation aux conférences sociales dans la fonction publique avec la
         DGAFP et les organisations syndicales de la fonction publique ;
     -   Actions de formation en faveur des agents de la direction ou d’autres publics (agents
         des services du contrôle financier).


LE PROFIL SOUHAITE
a)       Qualités professionnelles requises :

Le positionnement du bureau 2BPSS, à la fois comme bureau ressource au sein de la direction
et comme point d’entrée du cabinet sur les dépenses de personnel et les questions statutaires ou
indemnitaires, conduit le titulaire à entretenir des relations quotidiennes avec les autres bureaux
sectoriels (notamment les correspondants titre 2 au sein de chaque bureau) et le cabinet.
Le poste requiert donc une appétence pour le travail en réseau (avec les autres bureaux de la
direction), la capacité à rassembler des données provenant de nombreuses sources, à les
synthétiser et les mettre en forme, ainsi qu’à répondre rapidement aux questions des autres
bureaux comme aux commandes de la hiérarchie ou du cabinet.
Le poste mobilise le sens de l’analyse et une importante réactivité, ainsi qu’une capacité à
proposer des solutions au directeur du budget ou au cabinet.

b)     Formations et connaissances souhaitables :
La manipulation des données sous tableur (Excel) est indispensable.

                                                                                                  2
LES PERSONNES A CONTACTER
Mme Daphné PREVOST, chef du bureau des ressources humaines. Tél : 01.53.18.70.20
daphne.prevost@finances.gouv.fr
M. Nicolas LAGNOUS - Bureau des ressources humaines. Tél : 01.53.18.70.98
nicolas.lagnous@finances.gouv.fr




                                                                                   3

								
To top