C est en 1994 by 4pHbs4

VIEWS: 5 PAGES: 18

									‘’100% ROCK FRANÇAIS’’




  Carlos Hevia Fernández
Index

Introduction...............................................
..............................................………..3

Avant la révolution française du rock……………………………………………3

La révolution française du rock…………………………………………………….4-5

Les années 80…………………………………………………………………………….5

    * Noir Désir………………………………………………………………………..5-7
    * Oui Oui………………………………………………………………………….8-9

Les années 90 et le Nouveau siècle…………………………………………..….9-10

    *Kyo………………………………………………………………………………….10-13

Ressources
Internet...................................................
.........................................14

Pour voir……………………………………………………………………………………14-15
INTRODUCTION

- En France tous connaissons la révolution qui a existé mais, peut-être, les gens
ne se souviennent pas maintenant du changement en France avec la musique
du Rock.
je peux dire qu'il y a un avance et un après dans la musique de rock français, et
la décennie qui change tout est les 80.
Si vous voulez savoir comment c'était le changement voir ce travail merveilleux.


AVANT LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DU ROCK

- Pendant les années 50-60 et 70 la France avait un style fixe de musique, une
musique de l'amour, où des chanteurs, des femmes ou des hommes étaient
connus à ses douces voix et avec sentiment.
Une France moderne, mais avec une élégance musicale qui portait beaucoup
d'années en Europe.
Des musiciens comme Serge Gainsbourg, Jacques Dutronc, Jane Birkin, Brigitte
Bardot, Jeanne Moreau, Charles Aznavour… et ils faisaient la cour à tous les
Français, et très des bouches des groupes alternatifs étaient reseñables.
Mais peu à peu les choses ont changé, parce qu'il a commencé dans tout le
monde une révolution musicale, et en France aussi…


LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DU ROCK

- Comme dans tout le monde, la France a musicalement changé (mais il n'a pas
cessé d'être un fidèle à la musique de culte).
Maintenant n'étaient pas seules des hommes ou les femmes qui chantaient dans
solitaire, le groupe s'est mis d'une mode.

Les Beatles, les Rolling Stones…groupes du musique, groupes du Rock, mais
groupes d’une langue anglaise, ils ont triomphé entre les années 60 et 70 dans
tout le monde
et son influence a fait que des bandes se formaient en France, des bandes de
rock, les premières bandes de Rock en France.

Il y a beaucoup de bandes mais et je parlerai de deux qui sont pour moi
importants et curieux, et ils sont ‘’Noir Désir’’ et ‘’Oui Oui’’.
LES ANNEÉS 80

-Le rock n'a pas fait beaucoup de "petits" en France dans les années 80. Le plus
souvent, les groupes rock que l'on écoutait était américains ou britanniques,
donc en anglais. Cependant, quelques groupes ont fait leur chemin sur la scène
rock française, à la fin des années 70 et dans les années 80. Je pense
néanmoins que le rock est une greffe qui ne prendra jamais tout à fait en
français à part pour quelques groupes qui sont rocks sans se définir seulement
par cela, pour la simple raison que cela ne correspond pas vraiment à sa
sensibilité. Qu'à cela ne tienne, la musique ne se résume pas au rock. En
attendant, il y a quand même eu un chapitre rock français, qui continue
aujourd'hui (davantage en anglais), et qui nous a donné quelques groupes
marquants dans les années 80… tout commence…
NOIR DÉSIR

-Noir Désir est un groupe de rock français originaire de Bordeaux, formé dans
les années 1980 et dissous en 2010. Il se compose de Bertrand Cantat (chant et
guitare), Denis Barthe (batterie), Serge Teyssot-Gay (guitare) et Frédéric
Vidalenc (basse), ce dernier étant remplacé par Jean-Paul Roy à partir de 1996.
Noir Désir a été influencé par The Saints (reprise de The Chameleon), The
Beatles (reprises d' I Want You et Helter Skelter), Strychnine, Led Zeppelin,
AC/DC, The Velvet Underground (White Light/White Heat), The Gun Club
(composition de Song For JLP sur 666.667 Club, en hommage au chanteur du
groupe décédé en 1996), MC5, The Stooges, Mano Negra, The Doors (reprise
de My Wild Love), The Clash, Buzzcocks, The Cure, Joy Division, King Crimson
(reprise de 21st Century Schizoid Man) puis Sonic Youth et Fugazi. Cependant
on peut noter des influences plus éloignées mais très présentes dans l'œuvre du
groupe comme Nick Cave (reprise de Long Time Man), John Lennon (reprise de
Working Class Hero), Georges Brassens (reprise de Le Roi), Léo Ferré (reprise
du poème Des armes), Serge Gainsbourg (reprise de Les Petits Papiers), Les
Nus (reprise de Johny Colère) ou encore Jacques Brel (reprise de Ces gens-là),
John Scofield (le début de Là-Bas).

Serge Teyssot-Gay est lui très porté sur le noisecore, appréciant
particulièrement des groupes comme The Jesus Lizard, Shellac (il a d'ailleurs
joué avec son groupe Zone Libre en première partie de la tournée française de
Shellac) ou les projets solo du guitariste de Sonic Youth, Lee Ranaldo.


Bertrand Cantat et Serge Teyssot-Gay, tous deux dans la même classe de
seconde au lycée Saint-Genès à Bordeaux en 1980, décident de jouer
ensemble, Denis Barthe les rejoint quelques mois plus tard1. La formation initiale
du groupe est complétée par le premier bassiste, Vincent Leriche.

En 1982, ce dernier ainsi que Serge Teyssot-Gay quittent le groupe1 afin de
fonder le duo B.A.M., Frédéric Vidalenc, membre de Dernier Métro, rejoint alors
le groupe en tant que bassiste, Luc Robène prenant, quant à lui, la place de
guitariste. Bertrand Cantat quitte également le groupe (qui s'écrit alors Noirs
Désirs) en 1983, mais revient six mois plus tard, après avoir été remplacé par
Emmanuel Ory-Weil, qui deviendra le manager officiel du groupe. Serge revient
en 1985 et la formation restera stable pendant dix ans.

Aux débuts du groupe, Bertrand Cantat affiche clairement sa passion pour Jim
Morrison, chanteur du groupe The Doors en arborant des pantalons de cuirs et
des colliers indiens. Cette influence est encore plus évidente dans les
prestations scéniques du chanteur.

Bien que ce groupe soit devenu fameux depuis environ dix ou douze années,
ses commencements c'est ce qu'il raconte pour ceux-ci.

Le prèmiere álbum c’est ‘’Où veux-tu qu'je r'garde ?’’ en 1986, et, à mon avis sa
meilleure chanson d’ici c’est justement ‘’Où veux-tu qu’je r’garde ?’’.

Mais l’album par excellence c’est ‘’Des visages Des figures’’… simplement
extraordinaire avec chansons comme ‘’Le vent nous portera’’, ‘’Des armes’’,
‘’Lost’’…
Le prèmiere ‘’mini’’ album du Noir Désir




                                           1986
                                                                         2001,
L’album par excellence, tout une beauté

                           OUI OUI

-Oui Oui est un groupe de rock française née en 1983. Le guitariste/chanteur
Étienne Charry et le batteur Michel Gondry a rencontré à l'école à Sèvres en
1978. L’’e répertoire de chansons qui a été construit ‘’Oui Oui dans une certaine
mesure une réaction à ce qu'on appellera plus tard ‘’cold wave music’’ en France
et aux groupes de rock politisé la plupart du temps. Plusieurs musiciens
différents ont défilé dans les rangs de la bande au fil des ans. Avec l'ajout de
claviériste et bassiste Gilles Nicolas Dufornet Chapat, une formation de longue
durée a été établi.

Le ‘’cold wave music’’ c’est un mouvement artistique qui a englouti plusieurs
genres et il a proposé (à l'époque la proposition n'était plus que de pastiche de
ce qui était le courant du début des années 70) une musique sombre avec des
textes introspectifs, souvent avec la gesticulation politique. De nombreuses
bandes et les musiciens sont nés dans cette respetillo corrinte comme The
Cure, Depeche Mode, Joy Division, Dead Can Dance, Moloko, Bauhaus, etc
mais il a été les années nonante et ce fut une monnaie commune entre les
groupes français, et si tout le monde voulait être sombre, froid et politiquement
révolutionnaire, puis Oui Oui la musique doit jouer Slap Happy, apolitique et
sans prétention.




Mais je parle de ‘’Oui Oui’’ parce-que sa musique est spéciale, ils n'étaient pas
trop célèbre, mais son style influencé de nombreux groupes plus tard.
Peut-être ce que j'appelle l'attention de ce groupe est le masque qu'ils portent,
c'est à dire à un moment où tout le monde voulait faire rapport à travers la
musique qu'ils n'ont pas, et peut être un signe de retrait que le reste.
Pour moi La chanson qui se rappelle is''Les Cailloux,''est tout simplement
formidable, pas de rébellion, et toutes les bonnes, mais toujours derrière un
‘’masque’’.
      LES ANNÉES 90 ET LE NOUVEAU SIÈCLE


-Kyo, Kyo, et Kyo, La naissance de l'un des plus importants en France, les
années 90.
Cette décennie en France est influencé par la musique à partir de US, la
génération X ou grunge.
Ce fut un moment de la négativité chez les jeunes partout dans le monde, une
génération d'auto-destructrice.
Il y avait beaucoup de nouveaux groupes dans le monde, mais curieusement en
France le nombre de groupes de rock alternatif a été faible, mais les graines du
siècle prochain.




Peut-être la première arrivée de Nirvana à la France a finalement assis les
bases de la nouvelle génération.
                       KYO


-C'est en 1994, dans le collège Notre-Dame les "Oiseaux" de Verneuil-sur-
Seine (Yvelines), que les deux frères Fabien et Florian Dubos rencontrent
Nicolas Chassagne et Benoît Poher. Ils se découvrent une passion
commune pour Nirvana, Soundgarden, Radiohead, Pearl Jam et l'univers
graphique des mangas japonais. Ils décident de former un groupe de
variété qu'ils baptisent Kyo, en hommage à l'univers des jeux vidéo (Kyo
Kusanagi étant le héros principal de la série de jeux de combat The King of
Fighters).
En 1997, lors d'un tremplin rock où ils mêlent formules électriques et
acoustiques, ils rencontrent leur futur manager : Yves Michel Akle, qui leur
obtient un premier contrat avec les éditions Sony. Pour anecdote, le groupe
se rendra dans les bureaux de Sony pour jouer un de leur titre en live afin
de se faire signer. Benoit (chanteur), tête en l'air, oubliera même son
contrat sur un des bureaux de la maison de disque. Suite à cela, ils font les
premières parties de David Hallyday et jouent en playback dans un de ses
clips, ce qui leur vaut une première reconnaissance. Ils écrivent également
leur première chanson, Il est temps, qui n'est cependant pas
   commercialisée.

   Avec le nouveau siècle Kyo est consacrée, grâce à l’album ‘’300 Lésions’’

   Des chansons comme ‘’Je cours’’, ‘’Contact’’, ‘’Dernière danse’’, ‘’Qui je
   suis’’… sont bien connus et le son dans toutes les radios de France.

   Entre 2003 et 2004, ils ont atteint plus de 10 récompenses pour la
   merveilleuse musique qu'ils ont fait, comme:


      *Meilleure chanson francophone, 2004

          *Meilleur album francophone, 2004

          *Meilleur groupe francophone, 2003 et 2004




Kyo vit actuellement seul, les musiciens sont course en solitaire maintenant,
mais son retour sera une réalité.

Alors je vais vous montrer quelques partitions pour Kyo, exactement ce que j'ai
l'intention de jouer dans la classe, avec les accords et les paroles, la chanson
s’appelle ‘’Contact’’.



Kyo - CONTACT


Intro : F#m-E F#m x3 D (laisser sonner)
Couplet 1 : il ne jouent que la basse dans la 1ère partie (jusqu'à "dévier tes pas")
de jouer normalement (en arpégent rapidement)

    F#m D            Bm
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|---9(x10)--5(x5)--2(x5)--------------|
|-------------------------------------|

F#m
Aveuglés par nos larmes, on devient des pions
               D                 Bm
Le sort s’acharne, au fond, quand naît l’opinion
           F#m
Si la meute t’accepte au final, pourquoi ?
          D              Bm               F#m
Ne pas filer droit, ne pas finir sec, ne pas dévier tes pas
                                  D
J’veux marcher sans regret, brûler des pages entières
             Bm                F#m
Même semer les secrets, apprivoiser mes peines
                             D
Lesté de nos silences, j’ai trop perdu ma foi
             Bm (couper)
Aussi loin qu’il le faut


Refrain (comme l'intro) :
                   F#m       (E)
J’irai trouver au bout le contact
F#m
 Aussi loin qu'il le faut
(batterie)              F#m     (E)
J’irai trouver au bout le contact
F#m
 Aussi loin qu'il le faut
    D      F#m Bm           D
Et l’onde de choc propage le message
       D     F#m Bm            D
Et je quitte le sol, l’orage se prépare


Couplet 2 (idem Couplet1) :
         F#m
Abusés par le calme jusqu’à fuir le front
                 D           Bm
Jusqu’à l’abstinence, au fond, jusqu’à l’obstruction
           F#m
Pour fermer nos sens, sans cesse noyer nos silences
              D                 Bm
Dans le moindre fracas, dans l’espace de nos corps
                F#m (commencer l'arpège rapide)
Dans le vide sous nos pas
                               D
La tête bien dans l’eau, j’ai décidé qu’aussi loin
            Bm                  F#m
Que supporte mon corps, ou plus loin s’il le faut
                            D
J’irai reculer mon heure, soudoyer le passeur
               Bm (couper)
Aussi loin qu’il le faut


Refrain (comme l'intro) :
                   F#m       (E)
J’irai trouver au bout le contact
F#m
 Aussi loin qu'il le faut
(batterie)              F#m     (E)
J’irai trouver au bout le contact
F#m
 Aussi loin qu'il le faut
    D      F#m Bm           D
Et l’onde de choc propage le message
       D     F#m Bm            D (laisser sonner)
Et je quitte le sol, l’orage se prépare

Interlude (sans guitare) avec chuchotements :
Contact... contact, aussi loin qu'il le faut j'irai trouver au bout le contact ; aussi
qu'il le faut

Refrain
                     F#m (E)
J'irai trouver au bout le contact
F#m                   (batterie) F#m (E)
 Aussi loin qu'il le faut
F#m
 Aussi loin qu'il le faut
    D      F#m Bm            D
Et l’onde de choc propage le message
       D     F#m Bm             D
Et je quitte le sol, l’orage se prépare

D F#m Bm D         x2 (instrumental)


Outro :
    F#m D            Bm           ad lib
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|-------------------------------------|
|---9(x10)--5(x5)--2(x5)--------------|
|-------------------------------------|



RESOURCES INTERNET (Merci)




http://www.papelcontinuo.net/312/oh-la-la-musica-francesa-de-los-50-60-y-70/

http://www.rocknfrance.com/

http://www.fluctuat.net/3897-Le-rock-francais

http://lefrancaisenpartage.over-blog.com/article-le-rock-francais-des-annees-80-63795760.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Noir_D%C3%A9sir

http://new.taringa.net/posts/musica/5510621/Noir-Desir-_Megapost_Discografia_.html

http://www.lastfm.es/music/Oui+Oui

http://myniightmare.blogspot.com/2009/07/kyo.html

http://www.ultimate-guitar.com/tabs/k/kyo/contact_crd.htm




POUR VOIR


http://www.youtube.com/watch?v=mUYh8Pm9U3s&feature=related

Jeanne Moreau - Tout morose (avant Révolution)

http://www.youtube.com/watch?v=NrgcRvBJYBE

Noir Désir - Le vent nous portera
http://www.youtube.com/watch?v=zN1Nvk_dopA&feature=fvst

Noir Désir - Un jour en France

http://www.youtube.com/watch?v=DhXkeBykF1o

Noir Désir - Des armes

http://www.youtube.com/watch?v=Wb-KQNdHTgI

Oui Oui - Formidable

http://www.youtube.com/watch?v=hghFCkIKmPY

Oui Oui - Les Cailloux

http://www.youtube.com/watch?v=I_MxHZ6G1mQ

Kyo - Dèrniere danse

http://www.youtube.com/watch?v=onmupbCHpnM

Kyo - Je cours

http://www.youtube.com/watch?v=W3LNzlYG2OE&ob=av2el

Kyo - Contact

http://www.youtube.com/watch?v=HbBqEVDuWQk

Kyo - Je saigne encore
Carlos Hevia Fernández

								
To top