Docstoc

harold_ppt

Document Sample
harold_ppt Powered By Docstoc
					Lui faire le coup des enveloppes de Festen !!!

Ouverture sur photo harold-sarah !

On commence par la fin : Harold et Sarah se marient et c’est pour ça qu’on est là aujourd’hui.
Mais avant d’en arriver là, il y a une toute une histoire. Une histoire que je vais vous raconter
en photo.

Chapitre 1 : Le petit Harold

Avant de culminer à 2m12, Harold a été petit, comme tout le monde. 53cm, 3,650k (c’est
absolument pas ça mais c’est crédible !!!). Il fait le bonheur de sa maman, Brigitte, sur la
photo et sûrement de son papa que l’on ne voit pas parce qu’il prend la photo…

Dès le départ, Harold et très beau, très souriant et … très blond ! On imagine d’ailleurs assez
difficilement ce que ça aurait donné s’il avait gardé cette couleur de cheveux. Dans le doute,
on a fait des tests ! (AJOUTER LA PAGE AVEC LE MONTAGE QUE JE VAIS VOUS
ENVOTER APRES)
Non, finalement c’est aussi bien comme ça. Reprenons !

Donc Harold et très beau, très blond, il a une belle brouette et un joli pull rouge.

Très tôt, il se sent attiré par le sport : ici dans la piscine de sa tante Babo. Là, Chamonix (je
crois) et toujours chez tante Babo. A propos Harold, maintenant que tu es plus grand on peut
te le dire, si aucun projectile n’est jamais parti avec ce truc c’est normal, ce n’est pas un
lance-pierre, c’est le thermomètre de la piscine.

Ensuite voila c’est toujours piscine, équitation, lancé de nains… une grande carrière de sportif
s’annonce !


Chapitre 2 : Sa carrière sportive

Quelques années plus tard, Harold est un sportif confirmé et touche à tout. A peine est-il
descendu de sa planche qu’il rejoint ses amis en courant tout en haut de la montagne.
Quelques descentes de pistes, des photos souvenirs et hop, il repart dans l’autre sens pour
affiner son style en Kite Surf. Il s’accroche et comme d’habitude, il y arrive. On le voit ici, en
pleine mer, bravant les éléments, luttant contre le vent, le froid et les vagues…
En fait, on a été sympa, on a retaillé la photo parce qu’il est a peut prêt à 3 mètres de la plage
et on ne sais pas du tout s’il a réussi à partir !

Pas de certitudes sur ses performances kite surf donc mais ce que l’on sait en revanche, c’est
qu’en Wake board, il assure plutôt pas mal. On peut même parler de grosse maîtrise du sujet !
Il prend des angles comme personne, fait des sauts avec la souplesse et la grâce d’une gazelle
(désolé, on n’a pas de photo…) et de temps en temps, il fait des pauses…

Tout ça pour dire, qu’Harold s’intéresse à pas mal de sports et que, malgré nos petites vannes,
il s’en sort plutôt bien. La planche, le kite, la moto et comme certain on pu s’en apercevoir la
semaine dernière : l’accrobranche et le quad !
Chapitre 3 : Son célèbre coup de fourchette

(en restant sur la première page, sans photo)
Petit, Harold était déjà célèbre pour son « assaut de boite de ravioli». Il parvenait haut la main
à se farcir une boite d’un kilo. Exploit d’autant plus notable qu’il les mangeait froid…

En grandissant, il a gardé de curieuses habitudes comme on peut le voir sur cette photo.
Au petit déjeuner, alors que l’on distingue en bas à gauche un bol de céréales et une brioche,
Harold tourne au spaghettis bolognaises… Et à son regard, on comprend qu’il vaut mieux
éviter de faire une remarque.
Après le petit déj’, ballade et la forcément c’est fatiguant donc pause pomme. Vous
remarquerez en passant qu’il en a un morceau sur le bras… Il a du parler la bouche pleine, un
truc comme ça !
Plus tard dans la journée, encore la bouche pleine…

Ce qui nous a fait peur c’est quand il est parti aux Etats-Unis. Pays où le coca des MacDo fait
3 litres, où on peut compter 8 steack dans les Bic Mac. On craignait le pire (photo avec le gros
qui plonge) mais heureusement les américains avaient tout prévu. Quelques kilos à perdre, pas
de problème, direction la salle de fitness… Vous remarquerez comme les escalators
brillent !!!

Heureusement Sarah n’était pas loin. On la voit ici en train d’expliquer à Harold qu’il va
devoir partager le plat de tartiflette avec ses amis… Visiblement, il apprécie moyennement la
blague et quand Sarah a le dos tourné, le vice le reprend.
Il vole les saucisses de ses amis à table et abuse honteusement de sa grande taille pour
déguster son magot en altitude.


Chapitre 4 : le beau gosse

Comme on l’a vu tout à l’heure, petit, Harold était mignon. En grandissant, il a eu la chance
de conserver tout son charme.
Non, ceci n’est pas une pub pour les pull Marlboro classique. C’est seulement Harold à la
cool sur la plage et Harold à la cool à table.
(page 37)Vous noterez la petite coupe de cheveux Tony and Guy qui va bien, le sourire Ultra
Brite étincelant, (page 38) le joli bouc roux faussement négligé.
(page 39) Il l’aime bien sa petite barbe de 3 jours et sur cette photo, vous noterez qui
commence à plisser de l’œil… Un geste a priori anodin qui va devenir une habitude, pour ne
pas dire un hobbie.
On voit ici encore qu’Harold cherche à donner une petite touche perso à son fameux regard,
c’est le début de sa période « LOOK ».

Le « Look », qu’est ce que c’est ?

Pour ce qui ne connaisse pas, on a prévu une remise à niveau.
(page 42) Le look, c’est ça !
Un regard profond, perçant et extrêmement naturel.
(page 43)D’où ça vient ? D’un film dont voici le synopsis super évolué. (tu lis le synopsis)
En entendant ces quelques mots vous devez vous dire : « Houlala qu’est ce qui s’est passé, le
pauvre Harold a vraiment les fils qui se touchent ou bien ??? »

Pas du tout ! Le Look est un exercice très répandue à travers le monde. La preuve en images !
(page 44)
Et le top de ce qui se fait en la matière ! (lunette rose)

Au départ, Harold a essayé de s’y mettre seul mais les résultats n’étaient pas là… Il
ressemblait plus à Benny Hill ou à Vincent MacDoom (en bas à gauche) qu’à l’illustre Derek
Zoolander.
Déterminé et perfectionniste, il a donc décidé de s’offrir les services de l’un des spécialistes
français en matière d’expression faciale, j’ai nommé : Yann alias « l’homme au sourire audi
A8 quattro ».
Harold s’est tout de suite mis à l’entraînement. (page 48) Seul sur un coin de table, en se
brossant les dents, à la plage (vous noterez les petits poings serrés, preuve qu’il y met du
cœur), à l’apéro (on sent qu’il te tient là). Il s’entraîne jour et nuit, même avec un coup dans
les carreaux, ce qui donne un résultat moyennement convaincant…

Là c’est bon, il a choppé le Look mais le bronzage hiboux psychopathe, ce n’est pas vraiment
la tasse de thé de Sarah. Rassurez-vous, elle n’a pas assisté à une scène de crime, c’est juste
que ce jour là, l’eau était sûrement un peu froide.

Enfin bon, après des semaines de travail acharné, Harold a réussi à chopper le LOOOOOK !


Chapitre 5 : Sarah

Le seul truc qui les sépare, c’est environ 30 centimètres sinon, ils sont vraiment pareils tous
les deux.
Fans de sport. On n’avait pas de photo de wake sous la main mais Sarah est plutôt balèze elle
aussi.
Fans de bons petits plats. Regardez comme il a l’air content. (IL FAUT VIRER LA PAGE
D’APRES)
Elle cautionne même son fameux LOOK, à tel point d’ailleurs qu’elle a essayé de s’y mettre
aussi… Ah oui, visiblement y a du boulot. Mais avec un petit verre, ça devrait mieux se
passer.


Voilà, Harold et Sarah c’est tout ça. Un super couple sportif, beau et cool qu’on adore tous !!!

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:6
posted:8/27/2012
language:
pages:3