NTIC pour l�emploi des jeunes � Yaoud� II by 6m8MyeLb

VIEWS: 9 PAGES: 33

									NTIC pour l’emploi des
jeunes à Yaoundé II
      I.    Présentation du rapport
      II.   Elaboration des statistiques


                   Habitat et Participation – novembre 2009
          I. Plan de l’exposé du rapport

1.   Rappel des objectifs du projet
2.   Survol de la situation de l’emploi des jeunes à Yaoundé
3.   Choix des secteurs et métiers pour la recherche et le site
4.   Les secteurs qui engagent à Yaoundé
5.   Se former pour obtenir un emploi
6.   Les organismes qui appuient les jeunes dans leur démarche
7.   Conclusions
       Rappel des objectifs du projet

« Améliorer durablement les conditions de vie et d’activités
des jeunes défavorisés de Yaoundé (vivant en-dessous du
seuil de pauvreté), par la participation à la société de
l’information, le renforcement des capacités citoyennes,
professionnelles et la participation à la gestion communale »

• Accroître en ligne les capacités de recherche d’emploi
• Capitaliser, analyser et produire les informations,
expériences et supports pour renforcer la participation des
défavorisés
• Accroître les capacités de programmation et de gestion des
politiques de la jeunesse, notamment en matière d’emploi
         Survol du contexte

Plus de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté
- Problèmes d’accès aux services sociaux (éducation, santé,…)
-- Risques d’exclusion
--- Dégradation des infrastructures économiques et sociales
----- Sous-alimentation
------ Faible participation des citoyens

Absence d’une culture cohérente en matière d’emploi

65% des chômeurs ont moins de 24 ans et 29% ont entre 25 et 29 ans.
           Et plus spécifiquement à
           Yaoundé
Plusieurs facteurs ont érodé le pouvoir d’achat des habitants entraînant des
phénomènes socialement dramatiques et de distorsion des marchés :

-Émergence d’activités informelles
- prolifération des marchés d’occasion
- multiplication des débits de boisson
- généralisation du travail des enfants

 A Yaoundé, les 2/3 des chômeurs sont des jeunes entre 15 et 29 ans
 L’encadrement donné dans les centres de formation n’est pas à la hauteur des
défis
 Dans les quartiers populaires, 70% des jeunes ne mènent aucune activité.
 Les filles sont les plus touchées
           Secteurs et métiers à Yaoundé

Une liste de secteurs et de         Agriculture – Jardin – Elevage
métiers en lien avec ces secteurs   Restauration – Hôtellerie – Tourisme
a été élaborée pour l’encodage      Environnement
des données.                        Art et artisanat
                                    Bâtiment
Cette liste est la conjonction      Commerce - Entreprise
entre des listes officielles de     Education - Formation – Edition
classement (codes NACE) – les       Informatique
données issues des fiches de        Transport – Logistique
l’enquête – des interviews de       Santé
personnes pratiquant certains de    Technique – Technologie
ces métiers                         Entretien – Nettoyage – Sécurité
                                    Scientifique
     Secteurs et métiers à Yaoundé


Il faut mettre des procédures en place pour que cette
liste puisse évoluer en fonction des besoins du projet :
introduction de nouveaux métiers – liens différents entre
secteur et métier – etc.

Ceci sera abordé lors de la formation technique


3 acteurs-clés de cette enquête vont être étudiés : les
PME, les organismes de formation et les organismes
d’appui
Les secteurs qui engagent
Plus de 50% des emplois se situe dans deux secteurs :
commerce et entreprise + entretien, nettoyage et sécurité
Métiers les plus proposés
     SECTEURS PRINCIPAUX               METIERS LES PLUS PROPOSES
                                           DANS CES SECTEURS
     Commerce et Entreprise              Commercial, vendeur/euse
                                                Comptable
                                                Secrétaire
                                          Agent d’accueil/hotesse
                                            Caissier/caissière
  Entretien, nettoyage et sécurité        Agent de sécurité/vigile
                                            Agent d’entretien
                                            Blanchisseur/euse
Restauration, hôtellerie et tourisme        Restaurateur/trice
                                            Cuisinier/cuisinière
                                             Barman/barmaid
                                               Pâtissier/ière
                                             Serveur/serveuse
                                           Gestionnaire hôtelier
      Transport et Logistique              Chauffeur/conducteur
                                             Mécanicien auto
                                             Chauffeur livreur
           Informatique                  Infographiste/webdesigner
                                                Informaticien
Media, communication et publicité           Journaliste/reporter
                                        Technicien/Ingénieur télécom
         Se former pour avoir un
         emploi
Ces ORGANISMES DE FORMATION proposent :

 Des formations (type long – type court)
 De la formation-emploi
 Des stages de formation en PME

Cela implique que les 3 acteurs identifiés
peuvent parfois mettre en œuvre
la même activité
Offres de formation par
secteur
  Plus de la moitié des offres de formation se situe dans trois
secteurs : art et artisanat – informatique – commerce et entreprise
Métiers les plus proposés
     SECTEURS PRINCIPAUX                 METIERS LES PLUS PROPOSES
         Arts et artisanat                       Menuisier ébéniste
                                                    Coiffeur/euse
                                                  Esthéticien/enne
                                                   (séri)graphiste
           Informatique                      Infographiste / webdesigner
                                       Technicien de maintenance informatique
                                                    Informaticien
                                                Analyste programmeur
     Commerce et entreprise                 Secrétaire en bureautique
                                          Secrétaire comptable (+NTIC)
                                         Gestionnaire d’entreprise, de PME
                                                    Secrétaire
      Transport et logistique                     Mécanicien auto
                                               Chauffeur / conducteur
                                                 Technicien tôlerie
                                               Electricien automobile
Restauration, hôtellerie et tourisme            Gestionnaire hôtelier
                                                      Cuisinier
                                                   Maître d’hôtel
                                                   Restaurateur


      Q : paysage des offres de formation ?
        Q : congruence offre / demande ?
Congruence offre / demande
              Secteurs ‘à problèmes’

    ESSENTIELLEMENT :

•    Entretien, nettoyage et sécurité
•    Commerce et Entreprise
•    Informatique
•    Arts et Artisanat                                  SECONDAIREMENT :

                                               SECTEURS              OFFRES DE    OFFRES
                                                                     FORMATION   D’EMPLOI
                                                                                   (PME)
                            Jardinage, agriculture et élevage              4        0
                            Technique et technologie                       14       3
                            Média, communication et publicité              8        16
                            Education, formation et édition                0        7
                            Finance et droit                               0        7
       Recommandations

 Que les jeunes s’informent sur les débouchés réels de leur
formation car il existe une certaine distorsion entre offre de
formation et offre d’emploi sur le marché.

 Ouvrir de nouvelles filières de formation dans les secteurs
pourvoyeurs d’emplois afin que les jeunes ne doivent pas
rivaliser avec des seniors plus compétents qu’eux sans aucun
bagage.
            Les organismes d’appui

Rôle annoncé de ces organismes auprès des jeunes :

• Conseil
• Formation
• Accompagnement dans les démarches
• Prêt à rembourser
• Subside

Rôle supposé de ces organismes : soutenir des secteurs qui devraient (à
nouveau) se développer sur le territoire : secteur agricole – secteur artisanal =
choix de société, rôle politique
Plus de la moitié des aide est dirigée vers 3 secteurs : agriculture
      et élevage – commerce et entreprise – art et artisanat
Lien avec l’action des autres
acteurs : les formations
Lien avec action des autres
acteurs : les PME
Priorités des 3 acteurs
          Secteurs à forte distorsion

ENTRETIEN, NETTOYAGE et SECURITE  offre d’emploi de 15% des PME

INFORMATIQUE  1 offre d’emploi pour 3 offres de formation

ART ET ARTISANAT  6 offres d’emploi pour 64 offres de formation

AGRICULTURE  soutien massif des organismes d’appui



Seul secteur à forte congruence ; COMMERCE ET ENTREPRISE
         Recommandations
 Une meilleure coordination des 3 types d’acteurs qui oeuvrent
pour l’emploi des jeunes car chacun propose d’énormes
possibilités, mais sans congruence avec les 2 autres (hormis dans
le domaine du commerce et de l’entreprise)

Les organismes d’appui promeuvent des secteurs sûrement
importants à Yaoundé : l’artisanat et l’agriculture. Malheureusement,
les autres acteurs ne jouent pas leur rôle comme relais de cette
volonté ‘politique’.

 Les organismes de formation devraient analyser davantage le
marché de l’emploi et aider les jeunes à se former à des métiers
comme le secteur Entretien, nettoyage et sécurité afin qu’ils
puissent ‘rivaliser’ avec l’expérience des plus âgés.
      II. Elaboration des statistiques


PLAN de l’exposé :

1. Généralités : élaboration de la base de données
2. Fonctions statistiques utilisées
3. Possibilités graphiques du logiciel
4. Choix du graphique en fonction de l’objectif
        Généralités

L’ensemble des analyses et recommandations tirées dans ce
rapport proviennent du traitement statistique des données
recueillies par les enquêteurs.

METHODOLOGIE : utiliser les fonctions du tableur Excel pour
réaliser des croisements statistiques à partir de la base de
données réalisée, base de donnée qui comprend, par
secteur et par métier, un comptage des occurrences relevées
via l’enquête.
                               Base de données
                                               ORGANISMES                  ORGANISMES     ORGANISMES DE            ORGANISMES
                                              DE FORMATION     P.M.E.        D'APPUI        FORMATION     P.M.E.     D'APPUI

SECTEUR JARDIN - AGRICULTURE ET ELEVAGE                 1,5%        0,0%          28,9%         4           0          11


SCTEUR RESTAURATION, HOTELLERIE ET TOURISME           10,4%        11,6%          0,0%         27           34         0

SECTEUR ENVIRONNEMENT                                  0,0%         0,0%          2,6%          0           0          1

SECTEUR ART ET ARTISANAT                               24,7%        2,0%          10,5%        64           6          4

SECTEUR DU BATIMENT                                    1,9%         3,1%          0,0%          5           9          0


SECTEUR COMMERCE ET ENTREPRISE                         15,8%       37,8%          13,2%        41          111         5


SECTEUR EDUCATION, FORMATION ET EDITION                0,0%         2,4%          7,9%          0           7          3

SECTEUR INFORMATIQUE                                   23,2%        7,1%           2,6%        60           21         1


SECTEUR TRANSPORT ET LOGISTIQUE                       11,2%         9,2%          2,6%         29           27         1

SECTEUR DE LA SANTE                                    2,3%         2,4%          7,9%          6           7          3


SCTEUR TECHNIQUE ET TECHNOLOGIE                        5,4%         1,0%          2,6%         14           3          1


SECTEUR ENTRETIEN, NETTOYAGE ET SECURITE               0,0%        15,3%          2,6%          0           45         1

SECTEUR SCIENTIFIQUE                                   0,0%         0,3%          0,0%          0           1          0


SECTEUR MEDIA, COMMUNICATION PUBLICITE                 3,1%         5,4%          2,6%          8           16         1


SECTEUR DE LA FINANCE ET DU DROIT                      0,0%         2,4%          0,0%          0           7          0

SECTEUR SOCIAL                                         0,4%         0,0%          7,9%          1           0          3

SECTEUR DU SPORT                                       0,0%         0,0%          5,3%          0           0          2

SECTEUR CULTUREL                                       0,0%         0,0%          2,6%          0           0          1


                                                      100,0%        100%         100,0%        259         294         38
         Fonctions utilisées
DEFINITIONS :

Pourcentage = exprimer un nombre comme étant une fraction de 100

Moyenne = la moyenne arithmétique est la somme des valeurs
numériques de la série divisée par le nombre de ces valeurs

Médiane = valeur à laquelle 50% des valeurs observées sont observées
sont inférieures et 50% sont supérieures

Ecart type = mesure de dispersion autour de la moyenne. Au plus cet écart
type est réduit, au plus la moyenne a du sens réellement.
         L’Echantillon ?

Définition : un échantillon est un sous-ensemble de la population de base
qui est interrogée après une sélection lors d’une enquête.

 Travailler avec un échantillon demande de prendre des précautions au
niveau du traitement statistique (en termes de grandeur de l’échantillon,
représentativité, intervalle de confiance des résultats.

 Mais ici nous sommes partis du principe que l’enquête avait été la plus
exhaustive possible et que nous n’avions donc pas affaire à un échantillon. La
base de données et d’autant plus facile à traiter. Reste seule la question de la
représentativité des offres d’emploi qui sont elles conjoncturelles et
correspondent au moment de l’enquête.
                 Possibilités graphiques du logiciel


20                                                      Le graphique en histogramme
                                             S érie 3   permet de comparer des valeurs
 0                                           S érie 2   entre elles (ici entre secteurs)
     C atégo
               C atégo
                         C atégo
                                   C atégo




                                             S érie 1




                                                        Le graphique ‘en barre’ a la
                                                        même fonction mais donne
                                                        parfois encore plus
                                                        d’importance à cette
                                                        comparaison
Possibilités graphiques du logiciel

                Le graphique en cercle 3D dit
                aussi en secteurs permet
                d’afficher la contribution de
                chaque valeur à un total



                Le graphique en radar permet
                d’afficher les valeurs relatives à
                un point central. Ici pour la
                superposition de 3
                contributions, montrant ainsi les
                priorités de chacun
           Le choix dépend de l’objectif

En fait il existe encore de nombreuses autres représentations graphiques
possibles. Ce qui est important, c’est de savoir dès le départ clairement
l’objectif poursuivi, ce qui permet déjà soit de choisir le bon graphique, soit
d’éliminer tous ceux qui ne feront pas l’affaire.

Ensuite, de multiples possibilités sont offertes pas le logiciel : mettre en
couleur , définir des titres, choisir la mesure à utiliser pour les axes, mettre les
étiquettes de données, inscrire les légendes, etc.

 On choisit le graphique qui correspond au besoin et on modifie les
paramètres de base pour faire ressortir ce qui semble le plus important.
          Partenaires

Le rapport de mission réalisé fin juin est le
fruit d’un partenariat qui comprend
l’ASSOAL (Yaoundé) qui a réalisé les fiches
techniques lors de l’enquête menée en 2008
– L’AMI (France) qui est intervenu dans la
réflexion sur l’identification des secteurs et
métiers – Habitat et Participation (Belgique)
qui a réalisé le traitement statistique et les
commentaires du rapport.

								
To top