Comment utiliser le CECRL dans la salle de classe

Document Sample
Comment utiliser le CECRL dans la salle de classe Powered By Docstoc
					 Comment utiliser le
CECRL dans la salle de
      classe
   Remerciements:
   Martin Megevin, Université de Paris 8
   Valerie Lemeunier, CIEP
   Denis Cousineau et Diane Chouinard, Ottawa-
    Carleton
   Diamond Fotiadis, Responsable de langues
    modernes, Banting et toute l’équipe
                Plan de l’exposé
   Les origines et la philosophie du cadre
   Les changements de paradigme pour l’enseignement de
    la langue française: (L’importance de la production
    orale, de l’emploi des documents authentiques,
    l’apprenant en tant qu’acteur social qui s’engage dans
    les actes de parole pertinents à sa vie)
   Comment élaborer des séquences pédagogiques pour
    faire développer des automatismes langagiers: l’emploi
    des activités interactives et/ou théâtrales en classe +
    activités différenciées
   Discussion et création de séquences si le temps le
    permet
           L’historique du cadre
   1000 professeurs de langue se sont réunis pour
    mieux comprendre comment apprendre une
    langue seconde entre 1989 et 1996
   Le Cadre européen commun de référence pour
    les langues est né de ce travail
   Aujourd’hui il forme la base de l’enseignement
    de langues secondes dans la plupart des pays en
    Europe.
Le cadre européen commun de référence pour
      les langues divise les compétences
    linguistiques en 6 niveaux différents.
A1
A2
B1
B2
        C1
C1-C2
C2
         Échelle des niveaux du Cadre

   A1 = niveau introductif ou de découverte
   A2 = niveau intermédiaire ou de survie
   B1 = niveau seuil (un certain montant
         d’autonomie)
   B2 = niveau avancé ou indépendant.
         L’apprenant peut communiquer dans
         presque n’importe quel contexte (Trim)
         mais il fait toujours des erreurs (Wilkins)
           C   Utilisateur efficace et avancé

   C1 = Niveau Autonome: pour un usage
         régulier dans des contextes de difficulté
         raisonnable: au travail ou dans les études
         universitaires
   C2 = Niveau maîtrise: (Trim) “maîtrise
          compréhensive”
   Les recherches récentes effectuées par Majhanovich,
    Faez, Smith, Taylor and Vandergrift (2010) montrent
    que le CECRL s’aligne sur le curriculum actuel de
    l’Ontario.
   En effet, les attentes visant la production écrite sont
    plus exigeantes dans le Curriculum pour
    l’enseignement de la langue française en Ontario que
    dans le Cadre! (Paturel, Braunsch)
   Pour le texte du Cadre voir:
   http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/Frame
    work_FR.pdf
                    La philosophie:
   L’apprenant est un acteur social qui s’engage dans un
    contexte social réel.
   Il participe à des actes de parole: le savoir-faire et savoir
    être deviennent importants:
   Exemples: Comment se présenter, comment décrire
    quelque chose, comment négocier, comment présenter
    son avis, dans quelles situations il faut être formel ou
    informel en français
   Les actes de parole: excellent site web!
    http://www.sculfort.fr/articles/langueorale/sep
    resenter.html
L’apprenant évite le langage disjoint
    des exercices de grammaire
   Intérieur bourgeois anglais, avec des fauteuils anglais.
    Soirée anglaise. M. Smith, Anglais, dans son fauteuil et
    ses pantoufles anglaises, fume sa pipe anglaise et lit un
    journal anglais, près d'un feu anglais. Il a des lunettes
    anglaises, une petite moustache grise, anglaise. A côté de
    lui, dans un autre fauteuil anglais, Mme Smith,
    Anglaise, raccommode des chaussettes anglaises. Un long
    moment de silence anglais. La pendule anglaise frappe
    dix-sept coups anglais. Eugène Ionesco, La Cantatrice
    Chauve, 1952 Au théâtre de la Huchette, Paris
         La philosophie du cadre
   Il travaille avec un langage authentique.

   Il assume la responsabilité de son propre
    apprentissage en regardant les documents
    authentiques pour en faire l’analyse.
        Étape 1: L’élaboration d’une unité
 didactique/séquence pédagogique - écouter
        ou lire un document authentique:
 L’apprenant n’apprend plus de grammaire hors
  de contexte, il commence toujours par regarder
  un document déclencheur authentique qui l’aide
  à le familiariser avec un savoir-faire et un savoir-
  être – comment se comporter dans certains
  contextes sociaux (ex. comment se présenter,
  comment formuler des hypothèses)
 Changement de paradigme no. 1: le langage est
  authentique
Étape II: Les élèves se posent des questions
sur le document déclencheur et essaient de le
                comprendre:
   L’apprenant regarde le document déclencheur et se
    pose des questions là-dessus pour mieux le
    comprendre.
   Cela peut se faire à l’aide des questions du professeur.
    Ceci est comme une leçon inductive – mais il ne s’agit
    plus d ’écouter des phrases qui n’ont rien à faire les
    unes avec les autres, mais d’un texte ou d’un document
    cohérent et réel.
   Changement de paradigme no.2: l’apprenant crée son
    propre sens – il est plus autonome
                      Étape III:
       Les élèves développent des consignes
                     plus souvent
   C’est l’apprenant qui développe les consignes
    concernant les structures langagières à regarder:
    lexiques, temps/modes verbaux, registres
    langagiers.
   Cela peut/doit se faire avec l’aide du professeur.
   Changement de paradigme no. 3: l’apprenant
    crée ses propres consignes ou règles.
      Étape de la systématisation:

   L’apprenant essaie de créer des automatismes
    langagiers en pratiquant les structures apprises.
   Avec le cadre, ceci se fait non seulement à l’écrit,
    mais beaucoup plus souvent à l’oral.
   Changement de paradigme no. 4: l’emphase est
    plus sur l’oral et sur la création d’automatismes
    langagiers
Étape no. 5: finale: la production de la tâche:
 L’apprenant doit produire quelque chose.

 La nature des tâches peut être extrêmement variée et
  exiger plus ou moins d’activités langagières:
 Elles peuvent être créatives (la peinture, l’écriture
  créative)
 Fondées sur des habiletés (le bricolage)

 De résolution de problèmes (puzzles, mots croisés),
  d’échanges courants mais aussi telles que
  l’interprétation d’un rôle dans une pièce, la participation
  à une discussion, la présentation d’un exposé, un projet,
  la lecture d’un message et les réponses à y apporter, etc.
Exemples de tâches et les niveaux auxquels ils
 s’accomplissent:

    écrire une carte postale (A1)
    écrire un e-mail (A2)
    écrire une critique de film, négocier un prix
     au marché (B1)
    défendre un argument (B2)
    faire la synthèse de plusieurs articles (C1)
   Les tâches pédagogiques communicatives
    (contrairement aux exercices formels hors
    contexte) visent à impliquer l’apprenant
   dans une communication réelle
   ont un sens (pour l’apprenant)
   sont pertinentes (ici et maintenant dans la
    situation formelle d’apprentissage)
   exigeantes mais faisables
    Ex. 1. A1: se localiser dans l’espace
   Étape 1: Document authentiques/déclencheurs: le
    dialogue, demander son chemin
    http://video.about.com/french/French-Dialogues--
    Directions.htm
   Étape 2: Questions de compréhension
   Étape 3: Consignes: Vocabulaire nécessaire, grammaire
    nécessaire
   Étape 4: Systématisation: Demander son chemin,
    donner des directives.
   Étape 5: tâche à produire: suggestions?
     A1-A2-B1: se décrire, se présenter
   Compétence socio-linguistique: Comment se présenter: dialogue,
    compréhension, lexique.
   http://www.sculfort.fr/articles/langueorale/sepresenter.html
   http://www.tetesaclaques.tv/le_speed_dating_vid1721
   Le lexique nécessaire
   Systématisation: le tutoiement, le vouvoiement. Ensuite la bise
    ou comment se serrer la main.
    http://www.youtube.com/watch?v=quV0o0bib-k
   Le Speed-dating, se présenter réchauffement pour le théâtre.
   Pour l’écrit: le travail en pairs
   (La clé: le vocabulaire, la grammaire et la compétence
    sociolinguistique répété)
   Tâche finale: les petites annonces pour hommes et femmes, une
    biographie écrite avec enregistrement sur xpresslab.com, une
    interview écrite ensuite enregistrée sur vidéo. Le produit
    demandé peut être différencié.
     B1: Comment décrire quelqu’un

   Étape 1: le document authentique: la
    description.

   Étape 2: La compréhension du texte.

   Étape3: Le lexique important est différencié car
    les élèves choisissent les mots qu’ils veulent
    travailler + on analyse comment faire une bonne
    description
B1: Comment décrire quelqu’un
   Étape 4: La systématisation: devinette:
    quelqu’un dans la classe, une star/feuille avec
    nom sur le front les autres posent des questions,
    sur le front/les compliments affichés au dos,
    états, mimétats et carrefour d’états. Vous
    pouvez leur donner le choix.

   Étape 5: Tâche finale: faire la description écrite
    d’un personnage. Créez une bande dessinée
    pour décrire le personnage. Sculptez un
    personnage avec sa description physique ou
    morale en utilisant le playdo, écrire la description
    d’un personnage dans un chapitre d’un livre.
    Comment formuler des hypothèses:
              B1 vers B2
   Le document déclencheur: texte théâtral ou
    dialogue: doit être authentique, pertinent,
    intéressant et approprié au niveau linguistique de
    l’élève. Lequel est meilleur?
   Questions de compréhension
   L’élève essaie de repérer les formes nécessaires et
    l’emploi des structures nécessaires pour formuler des
    hypothèses réalisables, générales, imaginées ou passées.
   Activités pour créer des automatismes
Comment formuler des hypothèses:
     La systématisation
   L’élève doit systématiser ces structures:
   Exemple: les documents manipulables
    (pédagogie différenciée) ex. Merci Cheryl
    Harper pour la bonne idée!
   Si j’étais riche…
   Si j’avais su….
   Si j’ai froid…..
Comment formuler des hypothèses:
        la tâche finale
   La tâche finale est de faire un sketch imaginant
    un dialogue réaliste. Les élèves ont un choix de
    tâches…donc le produit peut être différencié.
   Ils présentent ce sketch à l’oral et à l’écrit. Voir
    instructions sur la feuille.
   D’autres idées? _________________________
    _____________________________________
    _____________________________________
    Racontez une histoire/biographie:
                 A2-B1
   Texte sur la vie de Saint Exupéry
   Questions de compréhension
   Questions sur le passé composé: règles de formation
   Mettez les événements en ordre
   Écrivez votre propre biographie sur quelqu’un d’intérêt.
    Changez le point de vue: sa mère, mémoires,
    autobiographie, son père, son agent, son amant, créez
    un sketch…
   D’autres idées?_____________________________
   _________________________________________
   _________________________________________
     Comment enseigner un point de
             grammaire
   http://www.appuifle.net/ppronperso.htm
     Comment employer les pronoms
         personnels: B1-B2
   Document déclencheur: Les pronoms personnels:
    dialogues à trous
   Questions de compréhension
   Analyse linguistique: placement, formes, le cod et le coi.
   Systématisation écrite
   Systématisation orale: (débutant): Je vous cherche
   Systématisation orale: ‘Tu ne connais pas la dernière’
    (accords)
   Tâche finale: interview entre témoin et policier,
    interview entre une star connue et un journaliste:
    D’autres idées: _____________________________
             Les activités théâtrales:
   Les activités de réchauffement : ex. se présenter pendant que les
    élèves se promènent en pairs, le speed dating, le loto (qu’est-ce
    que vous avez fait cet été).
   Le travail en chœur: mouvement en 3, ensuite en 5, ensuite en 7
    etc, ensuite utilisé pour illustrer un texte : La Page d’écriture de
    Jacques Prévert, Je vous cherche
   Le professeur prononce un mot et les acteurs doivent
    l’interpréter avec leur corps. Cette activité est parfaite pour faire
    pratiquer les adjectifs et la description de la personnalité…..Ex.
    adjectifs.
   Pour travailler la prononciation et la fluidité du langage, on peut
    demander aux élèves de mémoriser des sketches ou des poèmes
    qui leur plaisent (on les laisse choisir les poèmes)
   Avoir tort ou avoir raison, Je vous cherche, La Page d’écriture, l’Albatross,
    des chansons: Harmonium, Cabrel, Piaf etc.
          Les activités théâtrales:
   Le travail dans l’espace : exemple. Créez une cuisine et
    animer la scène. Une personne peut également narrer
    ce qui se passe, s’est passé ou se passera. Ceci peut
    aider aider les élèves à interpréter des sketches plus
    tard. Changez l’endroit ex. sur la terrasse d’un café, une
    gare, un supermarché, la Tour Eiffel, une patinoire
    pendant un match de hockey
   Le travail des marionnettes : exemple : Jacques Prévert
    Déjeuner du matin.
   La machine infernale : un groupe de 2-5 membres crée
    une machine, chacun en utilisant les membres de son
    corps. Il peut y avoir des effets sonores.
Comment créer des automatismes langagiers
de l’atelier proposé par Valérie Lemeunier au
                BELC, été 2010
   Des compliments : on écrit un compliment sur
    le dos de quelqu’un. Tu es __________, tu
    n’est pas __________. (warm fuzzies). (SH)
   Biographie/raconter une histoire : Remettre
    l’histoire en ordre : Prévert VL ou Saint-Exupéry
   La grammaire : Travail à tour de rôle sur les
    accords avec le complément d’objet direct. VL
 Comment créer des automatismes langagiers
 de l’atelier proposé par Valérie Lemeunier au
                  BELC, été 2010
 Rapporter le discours : Rumeurs : discours
  indirect As-tu entendu la dernière? VL
 A la cantonnade : ex. mimes pour les mots,
  lettres ou chiffres, le joueur qui gagne marque un
  point. VL
 Les métiers à tisser : créer une toile d’araignée
  VL
 Bataille verbale (battle ship) VL
 Les objets insolites VL
Pour les documents électroniques
   Voir le site web de S. Hynscht.
   http://www.tvdsb.ca/Banting.cfm
   Ensuite, Teacher Websites
   Le site de Mlle Hynscht
   Teachers only
   Le mot de passe est: teacher

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:162
posted:7/27/2012
language:French
pages:40