Docstoc

Rapport_principal

Document Sample
Rapport_principal Powered By Docstoc
					                                        Rapport de stage


CHAPITRE 1 : Introduction générale


1.1. Introduction

    Dans le cadre de la formation des enseignants à l’ÉNS, il est prévu un stage pratique.
Celui-ci a pour but d’amener les élèves-professeurs à acquérir une bonne pratique de classe et
à s’imprégner des réalités sur le terrain. Il consiste à mener les diverses activités qu’impose la
fonction d’enseignant dans un établissement d’enseignement secondaire.

    C’est dans ce cadre que nous avons été officiellement mise en stage au lycée classique et
moderne de Ngaoundéré, qui est l’un des sept établissements camerounais en charge de
l’expérimentation des langues et cultures nationales.

    Ledit stage pratique a duré huit semaines.



1.2. Plan du travail

        Le présent document dresse le rapport des activités que nous avons menées durant
toute la période de stage, il fait notamment ressortir la structure-hôte, les détails des activités
menées et un commentaire sur le déroulement global du stage. Ce rapport fera de ce fait
ressortir différents points. Dans le premier chapitre nous aurons une introduction générale,
dans le second une présentation détaillée de la structure-hôte sera effectuée. Le chapitre
suivant s’appesantira sur le déroulement du stage proprement-dit. Le quatrième chapitre
contiendra des commentaires et le dernier chapitre conclura le rapport.



1.3. Conclusion

        La suite du rapport se verra dérouler dans les articulations qui seront abordées dans la
suite du travail.




                                               [1]
                                       Rapport de stage


CHAPITRE 2 : Présentation de la structure-hôte


2.1. Introduction

       Le Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré est l’un des établissements-phares de
l’enseignement secondaire général de la région de l’Adamaoua, il est d’ailleurs le centre de
correction et de délibération des Probatoires et Baccalauréats scientifiques de toute la région.
Dans le présent chapitre nous discourons tour à tour sur son historique, sa disposition, son
organisation générale et sur l’organisation du département-hôte.



2.2. Historique

       Le Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré est un établissement d’enseignement
général. En 1962, le Collège d’Enseignement Général (CEG) de Ngaoundéré a été créé. Ce
CEG avait un internat. Il est transformé en lycée en 1974 et porte désormais le nom de Lycée
Classique et Moderne de Ngaoundéré.



2.3. Disposition

       Le Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré est situé au cœur du chef-lieu de
région de l’Adamaoua. Il se trouve au centre administratif ; cet emplacement rend son accès
facile. Il comporte 32 salles de classe dont 16 au 1er cycle et le même nombre au 2nd cycle.

       Au 1er cycle nous trouvons :

      quatre classes de 6ème,
      quatre classes de 5ème,
      quatre classes de 4ème et
      quatre classes de 3ème.

       Au 2nd cycle nous recensons :

      deux classes de 2nd A,
      deux classes de 2nd C,
      deux classes de 1ère A4 Allemand,
      une classe de 1ère A4 Espagnol,
      deux classes de 1ère D

                                              [2]
                                      Rapport de stage

      une classe de 1ère C
      deux classes de Tle A4 Allemand,
      une classe de Tle A4 Espagnol,
      deux classes de Tle D
      une classe de Tle C

       En plus des salles de classe, il s’y trouve également des bureaux, des aires de jeux, des
espaces d’accommodation.

       En cette année académique, l’effectif des élèves s’élève à 2853 parmi lesquels 1555
garçons et 1298 filles. Les tables-bancs sont au nombre de 1060.



2.4. Organisation générale

       À la tête de cet établissement nous retrouvons un proviseur en la personne de Hamidou
MALAM, 14e proviseur du lycée. Il occupe cette fonction depuis septembre 2010 et est aidé
dans sa tâche par 5 censeurs, 5 surveillants généraux et environ 80 enseignants dont des
permanents et des vacataires.

       Les censeurs sont les suivants :

      censeur des 6ème et 5ème, Hadidjatou SADJO
      censeur des 4ème et 3ème, Mme Lucille MBO
      censeur littéraire 2nd cycle, M. Élysée ESSAMA
      censeur scientifique 2nd cycle, Mme Adèle NDJOMO
      censeur du centre des ressources multimédia, Mme Adama MAOULOUDOU

       Les surveillants généraux sont :

      surveillante générale des 6ème et 5ème, Mme NKA
      surveillante générale des 4ème et 3ème, Mme Myriam SEKE
      surveillant général littéraire 2nd cycle, Dr Michel DEZOMBE
      surveillante générale scientifique 2nd cycle, Mme ZENG
      surveillant général du centre des ressources multimédia, M. MENYENGUE

       Le Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré comporte divers services à l’instar du
service des activités post et périscolaires dirigé par M. Denis DJOULDE, du service de
l’orientation ayant un chef en la personne de Mme Edith ENYOUMA, du service des sports,
une comptabilité-matières, une intendance, une infirmerie, un laboratoire, un bloc

                                              [3]
                                       Rapport de stage

scientifique, une bibliothèque, un centre des ressources multimédia comportant 2 salles à la
capacité de 60 personnes chacune, une salle des machines et une salle des professeurs.



2.5. Organisation du département-hôte

       Le Département de Langues et Cultures Nationales compte un enseignant en charge de
l’expérimentation de cette matière en la personne de M. Denis DJOULDE. Il est de ce fait
l’animateur pédagogique de cette discipline et l’encadreur des stagiaires. Cependant,
l’inspectrice pédagogique régionale des langues et cultures nationales Mme Djainabou
BELLO dispense des cours dans 3 classes dont une de 6ème et deux de 5ème.



2.6. Conclusion

       Nous sommes parvenue au terme de ce chapitre dont l’objectif majeur était de
présenter le Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré. Le chapitre qui suit entre dans le vif
du sujet, à savoir les aspects du stage proprement dit.




                                               [4]
                                       Rapport de stage


CHAPITRE 3 : Déroulement du stage


3.1. Introduction

        Dans ce chapitre, il sera question de mettre à jour les différentes articulations du stage
pratique. Nous y aborderons notamment les réunions préliminaires, les conditions de travail,
les tâches accomplies, les activités parallèles et les rapports humains.



3.2. Réunions préliminaires

        Deux réunions ont été tenues avec les stagiaires, à savoir une avec l’encadreur et une
autre avec le personnel administratif du Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré.



   3.2.1. Réunion avec l’encadreur

  Le mardi 15 février 2011 au Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré, s’est tenue une
réunion dans le bureau de l’encadreur Denis DJOULDE. Cette séance était structurée ainsi
qu’il suit :

       Présentation individuelle et mot de bienvenue de l’encadreur

    L’encadreur Denis DJOULDE a dit un discours de bienvenue succinct adressé aux
stagiaires venues de Yaoundé.



       Présentation individuelle des stagiaires
    -   Françoise YIWA MBOKOUOKO
    -   Geneviève Sandrine AVOA MEBENGA
    -   Joséphine DIGBWA DIMBELE
    -   Marie Louise MENANGA, épouse MANGA


       Présentation des activités liées à l’enseignement des langues et cultures nationales

    De manière globale, l’enseignement des langues et cultures nationales se déroule
normalement. Les élèves et les parents d’élèves sont très participatifs et intéressés. Un espace
horaire a été alloué à l’enseignement de la discipline, la rubrique est ouverte dans le cahier de


                                               [5]
                                       Rapport de stage

texte et dans le bulletin de notes des classes de 6ème et 5ème. Les cours sont dispensés par deux
enseignants à savoir M. Denis DJOULDE, professeur chargé des LCN et Mme Djainabou
BELLO, professeur et IPR-LCN.



      Présentation des difficultés rencontrées

       Quelques difficultés sont survenues au début de l’expérimentation. La première a été
   celle d’avoir un espace horaire pour enseigner les langues et cultures nationales, car disait-
   on il ne fallait pas bousculer les cours jugés plus « importants » et il ne fallait pas
   surcharger l’emploi du temps des élèves. De plus, les attitudes de certains collègues qui
   estimaient que la discipline se livrait à des activités sans lendemain, et donc sans réel
   apport aux élèves. Il fallait également prouver à l’administration le bien-fondé de la
   matière afin qu’un espace lui soit réservé dans le cahier de texte.



      Remise de certains documents

   L’encadreur a remis les documents suivants aux stagiaires afin qu’elles en fassent des
photocopies :

   -   projets pédagogique des langues nationales 6ème et 5ème
   -   projets pédagogiques des cultures nationales 6ème et 5ème
   -   manuel de phonétique pratique
   -   programme de langues nationales : phonétique appliquée 6ème et 5ème
   -   programme de cultures nationales 6ème et 5ème
   -   fiche provisoire de phonétique pratique
   -   emploi du temps de l’encadreur




   3.2.2. Réunion avec le corps administratif

   Le jeudi 24 février 2011 s’est tenue dans la salle des professeurs du Lycée Classique et
Moderne de Ngaoundéré, une réunion avec le personnel administratif. Cette dernière
concernait également les stagiaires venus de l’École Normale Supérieure de Maroua et se
résume en ces points :

      Mot de bienvenue du censeur des classes de 4ème et 3ème

                                               [6]
                                        Rapport de stage

   Mme MBO, censeur chargé des 4ème et 3ème a en quelques mots souhaité la bienvenue aux
stagiaires. Elle a présenté l’établissement et l’ensemble du corps administratif           de
l’établissement.



      Mot de bienvenue du proviseur, M. Hamidou MALAM

   Le proviseur Hamidou MALAM, PLEG espagnol a prononcé un chaleureux discours de
bienvenue à l’endroit des stagiaires. Il les a vivement encouragés dans leur tâche et leur a
demandé d’être des modèles dans leur parcours. Il a enfin prodigué quelques conseils
pratiques sur le métier d’enseignant.



      Présentation individuelle des membres de l’administration

   Les membres du personnel présents à cette réunion se sont tour à tour présentés en
donnant leurs nom et fonction.



      Jeu de questions / réponses

   Question 1 : aurons-nous un accès gratuit au centre des ressources humaines ?
   (STAGIAIRE)

   Réponse : évidemment, mais il faudra avoir des codes pour pouvoir accéder à Internet et à
   d’autres fonctionnalités des ordinateurs.

   Question 2 : le lycée a-t-il prévu de fournir des documents aux stagiaires pour les aider à
   concevoir les cours ? (STAGIAIRE)

   Réponse : non, les stagiaires sont engagés à constituer eux-mêmes leur documentation
   personnelle. Cependant, ils peuvent consulter les documents à la bibliothèque.



   3.3. Conditions de travail

          Le proviseur a mis à notre disposition la salle des machines pour nos séances de
   travail. Nous avions un accès libre à la bibliothèque et au centre des ressources
   multimédia. La craie nous était donnée par l’encadreur.



                                               [7]
                                      Rapport de stage

      3.3.1. Nombre d’heures de cours

         Nous avons dispensé les cours dans toutes les classes de 6ème et 5ème du Lycée
   Classique et Moderne de Ngaoundéré, à savoir 4 classes de 6ème et 4 classes de 5ème.

      Le quota horaire alloué à l’enseignement des LCN est de 2 heures par semaine par
   classe, dont une heure de langues nationales et une heure de cultures nationales. Avec
   l’ensemble des classes, nous avions 8 heures de cours réparties entre 4 stagiaires, aussi
   dispensions nous 2 heures de cours par semaine.

      Puisque l’objectif principal du stage était d’apprendre à adapter les enseignements aux
   conditions du milieu et aux types d’apprenants qu’on a en face de soi, l’encadreur a jugé
   utile d’effectuer une rotation dans les différentes classes de 6ème et de 5ème. Ainsi, toutes
   les stagiaires ont dispensé les cours dans toutes les classes concernées par l’enseignement
   des Langues et Cultures Nationales.



      3.3.2. Emplois du temps de l’encadreur et de l’IPR

             3.3.2.1. Emploi du temps de l’encadreur

Tableau 1 : emploi du temps de l’encadreur
                  Lundi              Mardi              Mercredi            Vendredi
7h30 - 8h20                          5ème I
                                     langue nationale
8h20 - 9h10                          6ème III                               5ème I
                                     langue nationale                       culture nationale
9h10 - 10h        5ème II            6ème II            5ème II
                  langue nationale   langue nationale   culture nationale
10h15 - 11h05     6ème I                                                    6ème III
                  langue nationale                                          culture nationale
11h05 - 11h55                                                               6ème II
                                                                            culture nationale




                                              [8]
                                        Rapport de stage

             3.3.2.2. Emploi du temps de l’IPR

Tableau 2 : emploi du temps de l’IPR
                   Lundi               Mardi               Mercredi            Vendredi
9h10 - 10h                                                                     5ème III
                                                                               culture nationale
10h15 - 11h05      6ème IV             5ème III            6ème I
                   langue nationale    langue nationale    culture nationale
11h05 - 11h55                                              6ème IV             5ème IV
                                                           culture nationale   culture nationale
13h30 - 14h20                          5ème IV
                                       langue nationale



3.4. Tâches accomplies

       Dans cette section, nous détaillerons le suivi et le don des cours.



   3.4.1. Suivi des cours

Tout au long de la période de stage pratique nous avons assisté aux cours de l’encadreur, mais
aussi aux cours de nos co-stagiaires. Nous nous appesantirons sur lesdits cours dans la
présente partie.



       3.4.1.1. Cours de l’encadreur

       Durant une semaine et demie, nous avons suivi les cours dispensés par l’encadreur.
Nous avons ainsi suivi des cours de langues nationales et de cultures nationales dispensés
dans différentes classes à savoir :



Tableau 3 : cours de l’encadreur
Date          Heure    Classe    Nature de       Titre de la leçon
                                 la leçon
21 février    9h10 - 5ème II     langues         « Écriture et lecture d’un texte écrit en langue
2011          10h                nationales      maternelle avec une prédominance de tons »
21 février    10h15- 6ème I      langues         « Écriture et lecture d’un texte écrit en langue
2011          11h05              nationales      maternelle avec une prédominance de tons »
22 février    7h30 - 5ème I      langues         « Écriture et lecture d’un texte écrit en langue
2011          8h20               nationales      maternelle avec une prédominance de tons »

                                                 [9]
                                      Rapport de stage

22 février   8h20 -   6ème III   langues      « Écriture et lecture d’un texte écrit en langue
2011         9h10                nationales   maternelle avec une prédominance de tons »
22 février   9h10 -   6ème II    langues      « Écriture et lecture d’un texte écrit en langue
2011         10h                 nationales   maternelle avec une prédominance de tons »
23 février   9h10 -   5ème II    cultures     « L’aire culturelle fang-beti »
2011         10h                 nationales



        3.4.1.2. Cours des co-stagiaires

       Pendant un mois et demi, nous avons assisté aux cours de nos co-stagiaires. Nous
donnerons les différents cours de chacune de nos co-stagiaires que nous avons suivis.



              3.4.1.2.1. Cours de Joséphine DIGBWA DIMBELE

Tableau 4 : cours de Joséphine DIGBWA DIMBELE



Date         Heure    Classe     Nature de     Titre de la leçon
                                 la leçon
28 février   10h15-   6ème I     langues       « Importance des tons dans les langues
2011         11h05               nationales    nationales »
4    mars    10h15-   6ème III   cultures      « Aire culturelle fang-beti »
2011         11h05               nationales
7    mars    10h15-   6ème IV                  « Compte-rendu de correction de la 4ème
2011         11h05                             séquence »
8    mars    8h20 -   6ème III                 « Compte-rendu de correction de la 4ème
2011         9h10                              séquence »
9    mars    10h15-   6ème I     cultures      « Aire culturelle grassfield (suite) »
2011         11h05               nationales
11 mars      10h15-   6ème III   cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite) »
2011         11h05               nationales
15 mars      9h10 -   6ème II    langues       « Groupe nominal simple »
2011         10h                 nationales
15 mars      10h15-   5ème III   langues       « Importance des tons dans les langues
2011         11h05               nationales    nationales »
16 mars      9h10 -   5ème II    cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite et fin) »
2011         10h                 nationales
21 mars      9h10 -   5ème II    langues       « Adjectif démonstratif dans le groupe
2011         10h                 nationales    nominal simple »
11 avril     9h10 -   5ème II    langues       « Adjectif qualificatif dans le groupe nominal
2011         10h                 nationales    simple »

                                              [10]
                                       Rapport de stage

12 avril 7h30 - 5ème I           langues       « Groupe nominal simple »
2011     8h20                    nationales
15 avril 9h10 - 5ème III         cultures      « Étude d’un proverbe kakɔ »
2011         10h                 nationales
15     avril 11h05- 5ème IV      cultures      « Aire culturelle grassfield (suite et fin) »
2011         11h55               nationales
20   avril 11h05- 6ème IV        cultures      « Étude d’un proverbe kakɔ »
2011       11h55                 nationales



             3.4.1.2.2. Cours de Marie Louise MENANGA, épouse MANGA

Tableau 5 : cours Marie Louise MENANGA, épouse MANGA



Date         Heure    Classe     Nature de     Titre de la leçon
                                 la leçon
1er    mars 7h30 -    5ème I     langues       « Importance des tons dans les langues
2011         8h20                nationales    nationales »
4      mars 8h20 -    5ème I     cultures      « Aire culturelle fang-beti »
2011         9h10                nationales
7      mars 9h10 -    6ème II                  « Compte-rendu de correction de la 4ème
2011         10h                               séquence »
7      mars 10h15-    5ème III                 « Compte-rendu de correction de la 4ème
2011         11h05                             séquence »
9      mars 9h10 -    5ème II    cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite) »
2011         10h                 nationales
11     mars 9h10 -    5ème III   cultures      « Aire culturelle grassfield (suite et fin) »
2011         10h                 nationales
14     mars 9h10 -    5ème II    langues       « Syntagme nominal simple »
2011         10h                 nationales
15     mars 8h20 -    6ème III   langues       « Groupe nominal simple »
2011         9h10                nationales
21     mars 10h15-    6ème I     langues       « Groupe nominal simple (suite) »
2011         11h05               nationales
11     avril 10h15-   6ème I     langues       « Groupe nominal simple (suite et fin) »
2011         11h05               nationales
12     avril 8h20 -   6ème III   langues       « Groupe nominal simple (suite) »
2011         9h10                nationales
13     avril 10h15-   6ème I     cultures      « Étude d’un proverbe beti-fang »
2011         11h05               nationales


                                              [11]
                                       Rapport de stage




 3.4.1.2.3. Cours de Françoise YIWA MBOKOUOKO

Tableau 6 : cours de Françoise YIWA MBOKOUOKO



Date         Heure    Classe     Nature de     Titre de la leçon
                                 la leçon
1er    mars 8h20 -    6ème III   langues       « Importance des tons dans les langues
2011         9h10                nationales    nationales »
2      mars 9h10 -    5ème II    cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite) »
2011         10h                 nationales
11     mars 8h20 -    5ème I     cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite) »
2011         9h10                nationales
15     mars 13h30-    5ème IV                  « Compte-rendu de correction de la 4ème
2011         14h20                             séquence »
16     mars 11h05-    6ème IV    cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite et fin) »
2011         11h55               nationales
12     avril 9h10 -   6ème II    langues       « Adjectif démonstratif dans le groupe
2011         10h                 nationales    nominal simple »
13     avril 11h05-   6ème IV    cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite et fin) »
2011         11h55               nationales
15     avril 10h15- 6ème III     cultures      « Aire culturelle fang-beti (suite et fin) »
2011         11h05               nationales
18   avril 9h10 - 5ème II        langues       « Travaux dirigés sur les sons de l’AGLC »
2011       10h                   nationales
19   avril 9h10 - 6ème II        langues       « Travaux dirigés sur les sons de l’AGLC »
2011       10h                   nationales



  3.4.2. Don des cours

        Pour dispenser le cours de manière efficace nous nous devions de le préparer à
l’avance en élaborant entre autres une fiche pédagogique. Eu égard au fait que plusieurs
classes étaient au même niveau, une fiche pédagogique pouvait nous servir pour 2, voire 3
classes différentes. Dans cette partie, nous présentons les différentes fiches pédagogiques
conçues durant le stage pratique.




                                              [12]
                                                               Rapport de stage


      3.4.2.1. Fiches pédagogiques de langues nationales



                                                           FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 28 février 2011 ; 4 mars 2011                                                 Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heure : 9h10-10h ; 11h05-11h55                                                      Classe : 5e II ; 6e II
Nature de la leçon : langues nationales                                             Effectif : 98 ; 93
Titre de la leçon : importance des tons dans les langues nationales
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau, AGLC (TADADJEU, SADEMBOUO, 1984, Yaoundé), Phonétique pratique 6e
(NGUEFFO, SADEMBOUO, 2010, Yaoundé)
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de percevoir l’importance des tons dans des mots apparemment similaires.
Pré-requis : types de tons, prononciation et représentation des tons, prononciation et représentation des sons de l’AGLC


OPI                     Durées            Contenus               Activités d’enseignement / apprentissage                   Évaluations
                                                                 Activités de l’enseignant    Activités de l’élève
L’élève sera capable 20 minutes           Introduction              - dicte       le   cours     - copie le cours           L’élève écrit aisément
d’écrire des mots                                                       théorique.                   théorique.             des mots comportant
contenant des tons.                                                 - écrit le corpus au         - recopie le corpus.       des tons.
                                                                        tableau.
L’élève sera capable 20 minutes           Lecture du corpus         - lit le corpus.             - lit le corpus.           L’élève         relève
de     relever    une                                               - amène les élèves à         - observe         le       clairement         une
différence nette entre                                                  répéter.                     corpus.                distinction entre les


                                                                      [13]
                                                            Rapport de stage

les tons.                                                        -    rectifie les écarts de                           tons.
                                                                      prononciation.
L’élève sera capable 5 minutes         Conclusion                -    dicte une phrase         -   copie la phrase L’élève connaît des
de citer certaines                                                    finale.                      dictée.            langues       nationales
langues nationales à                                             -    donne        quelques    -   propose        des utilisant les tons.
tons.                                                                 exemples de langues          noms de langues
                                                                      nationales à tons.           nationales à tons.



       SYNTHÈSE : l’élève se rend compte que des mots composés des mêmes lettres peuvent véhiculer des sens différents dès lors que le ton
a été modifié.




                                                                     [14]
                                                              Rapport de stage

                                                          FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 14 mars 2011                                                                Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heure : 10h15 – 11h05                                                              Classe : 6e I
Nature de la leçon : langues nationales                                             Effectif : 99
Titre de la leçon : groupe nominal simple
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de comprendre que la structure du groupe nominal simple change d’une langue à une autre.
Pré-requis : sons de l’AGLC, tons, groupe nominal simple en français


OPI                      Durées           Contenus           Activités d’enseignement / apprentissage                   Évaluations
                                                             Activités de l’enseignant Activités de l’élève
L’élève sera capable 10 minutes           Mise en train         - écrit quelques tons      - lit les sons et tons       L’élève lit les sons et
de lire les sons de                                                 et sons de l’AGLC.         écrits au tableau.       tons de l’AGLC et
l’AGLC, les tons et                                             - demande            aux   - décompose            le    connaît             les
de fragmenter le                                                    élèves de les lire.        groupe      nominal      constituants      d’un
groupe        nominal                                           - écrit un groupe              simple écrit au          groupe         nominal
simple français.                                                    nominal simple en          tableau.                 simple en français.
                                                                    français.
                                                                - dit aux élèves d’en
                                                                    montrer             la
                                                                    structure.
L’élève sera capable 20 minutes           Manipulation    du    - écrit le corpus.         - copie le corpus.           L’élève ressort la
de disséquer des                          corpus                - pose des questions.      - répond             aux     structure des groupes

                                                                     [15]
                                                           Rapport de stage

groupes     nominaux                                           -    écrit les remarques         questions.            nominaux simples de
simples de diverses                                                 pertinentes     des     -   fait des remarques.   différentes langues
langues nationales.                                                 élèves.                 -   copie           les   nationales.
                                                                                                remarques.
L’élève sera capable 10 minutes       Exercice                 -    écrit      plusieurs    -   copie le corpus       L’élève constate que
de     ressortir    les               d’application                 groupes nominaux        -   répond      à    la   les groupes nominaux
spécificités du groupe                                              simples        d’une        question posée.       simples de la même
nominal simple d’une                                                langue.                                           langue présentent une
langue donnée.                                                 -    demande          aux                              structure commune.
                                                                    élèves            de
                                                                    démontrer          la
                                                                    particularité
                                                                    commune à tous
                                                                    les          groupes
                                                                    nominaux de ladite
                                                                    langue.



      SYNTHÈSE : l’élève découvre que toutes les langues nationales ne présentent pas une même organisation du groupe nominal simple.




                                                                   [16]
                                                                Rapport de stage

                                                           FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 19 avril 2011                                                                    Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heures : 8h20-9h10                                                                      Classe : 6e III
Nature de la leçon : langues nationales                                                 Effectif : 92
Titre de la leçon : travaux dirigés sur le groupe nominal simple dans les langues nationales
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de déterminer la structure du groupe nominal simple de sa langue maternelle.
Pré-requis : sons de l’AGLC, groupe nominal simple en français, groupe nominal simple dans les langues nationales


OPI                      Durées           Contenus               Activités d’enseignement / apprentissage                           Évaluations
                                                                 Activités de l’enseignant         Activités de l’élève
L’élève sera capable     5 minutes        Mise en train              -    écrit certains sons             -   lit les sons écrits   L’élève lit aisément
de lire les sons de                                                       de l’AGLC                           au tableau            les sons de l’AGLC.
l’AGLC.                                                              -    demande aux élèves
                                                                          de les lire
L’élève sera capable     20 minutes       Exercice par groupe        -    pose la question :              -   répond à la           L’élève dissèque
de fragmenter les                         de langue                                                           question :            aisément les groupes
groupes nominaux                                                     1) traduisez les                     1) traduit et ressort     nominaux simples de
simples de sa langue                                                      groupes nominaux                    la structure du       sa langue maternelle.
maternelle.                                                               suivants dans votre                 groupe nominal


                                                                         [17]
                                            Rapport de stage

                                                     langue maternelle et          simple dans sa
                                                     montrez leur                  langue
                                                     structure : « la              maternelle
                                                     mangue » / « les
                                                     mangues » ; « le
                                                     banc » / « les
                                                     bancs » ; « l’habit »
                                                     / « les habits » ; « la
                                                     question » / « les
                                                     questions » ; « ma
                                                     main » / « mes
                                                     mains » ; « ton lit » /
                                                     « tes lits » ; « son
                                                     sac » / « ses sacs »
L’élève sera capable   5 minutes   Résumé       -    pose la question :        -   répond à la         L’élève découvre une
d’expliquer que                                                                    question :          nouvelle preuve de la
toutes les langues                              1) que remarquez-vous          1) la structure des     diversité linguistique
nationales ne                                        sur les groupes               groupes             du Cameroun.
présentent pas la                                    nominaux simples              nominaux
même structure du                                    des différentes               simples n’est pas
groupe nominal                                       langues nationales            la même dans


                                                    [18]
                                                              Rapport de stage

simple.                                                                de la classe ?              toutes les
                                                                                                   langues.
                                                                  -    écrit « Retenons »      -   recopie
                                                                                                   « Retenons »
L’élève sera capable   5 minutes       Jeu bilingue               -    pose la question :      -   répond à la           L’élève connaît la
de traduire des mots                                                                               question :            traduction anglaise de
du cours en anglais.                                              1) pouvez-vous               1) en anglais on dit      certains mots du
                                                                       traduire les mots           « mango »,            cours.
                                                                       « mangue »,                 « bench »,
                                                                       « banc », « habit »,        « cloth »,
                                                                       « question »,               « question »,
                                                                       « main », « lit »,          « hand »,
                                                                       « sac » en anglais.         « bed », « bag ».
                       5 minutes       Exercice de                -    écrit le libellé :      -   recopie le libellé.
                                       prolongement               1) « Écrivez chacun 5
                                                                       phrases dans votre
                                                                       langue maternelle ».
                       10 minutes      Appel et remplissage
                                       du cahier de textes.

       SYNTHÈSE : l’élève se rend compte que des mots composés des mêmes lettres peuvent véhiculer des sens différents dès lors que le ton
a été modifié.

                                                                      [19]
                                                                  Rapport de stage

      3.4.2.2. Fiches pédagogiques de cultures nationales



                                                             FICHE PÉDAGOGIQUE


Dates : 4 mars 2011 ; 9 mars 2011                                                        Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heures : 11h05-11h55 ; 11h05-11h55                                                       Classes : 6e II ; 6e IV
Nature de la leçon : cultures nationales                                                Effectifs : 93 ; 83
Titre de la leçon : aire culturelle fang-beti : environnement physique
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de donner les caractéristiques de la nature de l’aire culturelle fang-beti.
Pré-requis : diversité culturelle, aire culturelle soudano-sahélienne, aire culturelle grassfield


OPI                       Durées           Contenus                Activités d’enseignement / apprentissage                    Évaluations
                                                                   Activités de l’enseignant    Activités de l’élève
L’élève sera capable 10 minutes            Définition                 - pose des questions         - répond           aux      L’élève définit l’aire
de définir brièvement                                                 - écrit la définition            questions               culturelle fang-beti.
l’aire culturelle fang-                                                                            - copie              la
beti.                                                                                                  définition
L’élève sera capable 10 minutes            Environnement              - pose des questions         - répond           aux      L’élève énonce les
de         caractériser                                               - écrit               les        questions               caractéristiques de
l’environnement de                                                        caractéristiques de      - copie             les     l’environnement.
l’aire culturelle fang-                                                   l’environnement              caractéristiques
beti.

                                                                          [20]
                                                            Rapport de stage

L’élève sera capable 20 minutes           Climat                -    pose des questions      -   répond       aux L’élève connaît le
de catégoriser le                                               -    écrit            des        questions        type de climat et les
climat et de citer les                                               informations sur le     -   copie le type de différentes saisons.
saisons.                                                             climat                      climat et les
                                                                                                 saisons



       SYNTHÈSE : l’élève comprend que l’aire culturelle fang-beti est particulière car elle a des caractéristiques différentes des aires
culturelles soudano-sahélienne et grassfield.




                                                                    [21]
                                                                    Rapport de stage

                                                               FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 11 mars 2011                                                                       Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heure : 10h15-11h05                                                                       Classe : 6e II
Nature de la leçon : cultures nationales                                                  Effectif : 93
Titre de la leçon : aire culturelle fang-beti : habitat traditionnel et tenues traditionnelles
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de parler de l’habitat traditionnel et des tenues traditionnelles fang-beti.
Pré-requis : diversité culturelle, aire culturelle soudano-sahélienne, aire culturelle grassfield, définition et environnement physique de l’aire
culturelle fang-beti.


OPI                       Durées            Contenus                 Activités d’enseignement / apprentissage                   Évaluations
                                                                     Activités de l’enseignant    Activités de l’élève
L’élève sera capable 25 minutes             Habitat traditionnel        - pose des questions         - répond          aux      L’élève décrit les
de décrire l’habitat                                                    - écrit              des         questions              aspects importants de
traditionnel fang-beti.                                                     informations sur la      - copie           des      l’habitat traditionnel
                                                                            forme, le toit, les          informations sur       fang-beti.
                                                                            murs et les groupes          la forme, le toit,
                                                                            d’entraide                   les murs et les
                                                                                                         groupes
                                                                                                         d’entraide
L’élève sera capable 15 minutes             Tenues                      - pose des questions         - répond          aux      L’élève connaît les
de donner les noms                          traditionnelles             - écrit les noms des             questions              vêtements       des
des vêtements.                                                              vêtements        des     - copie les noms           femmes    et    des

                                                                           [22]
                                                           Rapport de stage

                                                                    femmes et ceux des           des    vêtements hommes de l’aire
                                                                    hommes                       des femmes et culturelle fang-beti.
                                                                                                 des hommes



      SYNTHÈSE : l’élève différencie l’habitat traditionnel et les tenues traditionnelles fang-beti de ceux des aires culturelles étudiées
précédemment.




                                                                  [23]
                                                                    Rapport de stage

                                                               FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 16 mars 2011                                                                        Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heure : 10h15-11h05                                                                        Classe : 6e I
Nature de la leçon : cultures nationales                                                   Effectif : 99
Titre de la leçon : aire culturelle grassfield (suite et fin) : habitudes alimentaires, tenues traditionnelles et rites
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable d’identifier les caractéristiques des habitudes alimentaires, des tenues traditionnelles et des rites
de l’aire culturelle grassfield.
Pré-requis : diversité culturelle, aire culturelle soudano-sahélienne, définition, environnement physique et habitat traditionnel de l’aire culturelle
grassfield


OPI                       Durées            Contenus                 Activités d’enseignement / apprentissage                 Évaluations
                                                                     Activités de l’enseignant     Activités de l’élève
L’élève sera capable 5 minutes              Mise en train               - pose des questions          - répond          aux   L’élève           décrit
de décrire l’habitat                                                        sur      le     cours         questions           correctement l’habitat
traditionnel de l’aire                                                      précédent                                         traditionnel de l’aire
culturelle grassfield.                                                  - corrige les erreurs                                 culturelle grassfield.
L’élève sera capable 15 minutes             Habitudes                   - pose des questions          - répond          aux   L’élève cite des noms
de citer quelques                           alimentaires                    sur les aliments de           questions           de mets propres à
noms       de      mets                                                     l’aire      culturelle    - copie les noms        l’aire        culturelle
typiques de l’aire                                                          grassfield                    des aliments        grassfield.
culturelle grassfield.                                                  - écrit les bonnes
                                                                            réponses

                                                                            [24]
                                                                  Rapport de stage

                                                                       -    complète            les
                                                                            réponses
L’élève sera capable 10 minutes            Tenues                      -    pose des questions         -   répond        aux   L’élève     dit    les
de      dire      quels                    traditionnelles                  sur     les     tenues         questions           vêtements portés dans
vêtements portent les                                                       arborées dans l’aire       -   copie les noms      l’aire      culturelle
populations de l’aire                                                       culturelle grassfield          des vêtements       grassfield.
culturelle grassfield.                                                 -    écrit les noms de ces
                                                                            tenues
L’élève sera capable 10 minutes            Rites                       -    pose des questions         -   répond         aux L’élève parle de
de parler de quelques                                                       sur les rites de l’aire        questions          certains rites de l’aire
rites     de      l’aire                                                    culturelle grassfield      -   écrit les noms culturelle grassfield.
culturelle grassfield.                                                 -    écrit les noms de              des rites et leurs
                                                                            quelques rites et              significations
                                                                            leurs significations
       SYNTHÈSE : l’élève connaît les caractéristiques majeures de l’aire culturelle grassfield à savoir sa localisation géographique, son
environnement, son climat, son habitat traditionnel, ses habitudes alimentaires, ses tenues traditionnelles et ses rites.




                                                                           [25]
                                                                  Rapport de stage

                                                               FICHE PÉDAGOGIQUE


Dates : 13 avril 2011 ; 18 avril 2011                                                    Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heures : 9h10-10h ; 10h15-11h05                                                          Classes : 5e II ; 6e I
Nature de la leçon : cultures nationales                                                 Effectifs : 98 ; 99
Titre de la leçon : étude d’un proverbe beti-fang
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable d’expliquer un proverbe de son aire culturelle.
Pré-requis : diversité culturelle, aire culturelle fang-beti


OPI                       Durées           Contenus               Activités d’enseignement / apprentissage                       Évaluations
                                                                  Activités de l’enseignant         Activités de l’élève
L’élève sera capable      5 minutes        Mise en train              -    pose la question :           -    répond à la         L’élève situe l’aire
de donner les                                                                                                question :          culturelle fang-beti.
caractéristiques de                                                   1) que savez-vous de              1) l’aire culturelle
l’aire culturelle fang-                                                    l’aire culturelle                 fang-beti englobe
beti.                                                                      fang-beti ?                       les peuples du
                                                                                                             Centre, de l’Est
                                                                                                             et du Sud du
                                                                                                             Cameroun.
L’élève sera capable      5 minutes        Écriture du proverbe       -    dit le proverbe en                                    L’élève écrit un


                                                                          [26]
                                                   Rapport de stage

d’écrire un proverbe                                        beti-fang.                                       proverbe en langue
en langue nationale.                                   -    écrit le proverbe au   -   recopie le            nationale.
                                                            tableau.                   proverbe.
L’élève sera capable    10 minutes   Traduction        -    fait une traduction    -   recopie la            L’élève traduit
de traduire le                                              juxtalinéaire.             traduction            correctement le
proverbe en français.                                                                  juxtalinéaire.        proverbe en français.
                                                       -    pose la question :     -   répond à la
                                                                                       question :
                                                            1) pouvez-vous             1) tu tends le
                                                                  arranger les             piège en
                                                                  mots en bon              blaguant, tu
                                                                  français ?               noues les fils
                                                                                           du piège en
                                                                                           t’amusant, tu
                                                                                           vas attraper la
                                                                                           vérité.
                                                       -    écrit la traduction    -   recopie la
                                                            littéraire.                traduction
                                                                                       littéraire.
L’élève sera capable    5 minutes    Explication       -    pose la question :     -   répond à la           L’élève explique le
d’expliquer le                                                                         question :            proverbe.


                                                           [27]
                                                          Rapport de stage

proverbe.                                                     1) que veut dire ce         1) on récolte ce
                                                                   proverbe ?                 qu’on a semé.
                                                              -    explique le proverbe
                                                                   oralement.
                                                              -    donne la situation
                                                                   d’emploi de ce
                                                                   proverbe.
L’élève sera capable    5 minutes   Leçon de morale           -    pose la question :     -   répond à la         L’élève tire une leçon
de tirer une leçon de                                                                         question :          de morale du
morale du proverbe.                                                1) quelle leçon        1) il faut être         proverbe étudié.
                                                                         pouvez-vous          sérieux dans ce
                                                                         tirer de ce          que nous faisons.
                                                                         proverbe ?
                                                              -    écrit la leçon de      -   recopie la leçon
                                                                   morale à                   de morale.
                                                                   « Retenons ».
L’élève sera capable    5 minutes   Proverbe d’un élève       -    pose la question :     -   répond à la         L’élève dit un
de dire un proverbe                                                                           question :          proverbe dans sa
dans sa langue                                                1) qui peut nous dire       1) dit un proverbe      langue maternelle et
maternelle et de                                                   un proverbe dans sa        dans sa langue      l’explique.
l’expliquer.                                                       langue maternelle et       maternelle et


                                                                  [28]
                                                              Rapport de stage

                                                                       l’expliquer ?                l’explique.
L’élève sera capable    3 minutes      Jeu bilingue               -    pose la question :       -   répond à la           L’élève traduit des
de traduire certains                                                                                question :            mots du cours en
mots du cours en                                                  1) traduisez                  1) en anglais on dit      anglais.
anglais.                                                               « proverbe »,                « proverb »,
                                                                       « blague »,                  « joke », « truth »
                                                                       « vérité » en anglais
                        2 minutes      Exercice de                -    écrit « Cherchez         -   recopie le libellé.
                                       prolongement                    chacun 2 proverbes
                                                                       de votre langue
                                                                       maternelle ».
                        10 minutes     Appel et remplissage
                                       du cahier de textes

       SYNTHÈSE : l’élève connaît un proverbe beti-fang et peut expliquer les proverbes de sa langue maternelle.




                                                                      [29]
                                                                    Rapport de stage

                                                               FICHE PÉDAGOGIQUE


Date : 15 avril 2011                                                                        Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré
Heure : 8h20-9h10                                                                           Classe : 5e I
Nature de la leçon : cultures nationales                                                    Effectif : 94
Titre de la leçon : aire culturelle fang-beti (suite et fin) : habitudes alimentaires et rites
Matériel didactique : tableau, craie, brosse à tableau
OPO : À la fin de ce cours, l’élève sera capable de parler des habitudes alimentaires et des rites de l’aire culturelle fang-beti.
Pré-requis : diversité culturelle, aires culturelles soudano-sahélienne et grassfield, définition, environnement physique, habitat traditionnel et
tenues vestimentaires de l’aire culturelle fang-beti


OPI                       Durées            Contenus                 Activités d’enseignement / apprentissage                      Évaluations
                                                                     Activités de l’enseignant         Activités de l’élève
L’élève sera capable      10 minutes        Mise en train                -    pose des questions :          -   répond aux         L’élève connaît les
de donner les                                                                                                   questions :        caractéristiques des
caractéristiques des                                                     1) quelle est la forme             1) dans l’aire         tenues et de l’habitat
tenues et de l’habitat                                                        de l’habitat de l’aire            culturelle fang-   de l’aire culturelle
de l’aire culturelle                                                          culturelle fang-beti ?            beti la maison a   fang-beti. Il cite les
fang-beti et de citer                                                                                           une forme          aliments et les rites
les aliments et les                                                                                             rectangulaire.     des aires culturelles
rites des aires                                                          2) quel matériau de                2) on utilise le       soudano-sahélienne et


                                                                             [30]
                       Rapport de stage

culturelles soudano-          construction est           raphia, le          grassfield.
sahélienne et                 utilisé dans cette         bambou, la
grassfield.                   aire culturelle ?          chaume, le poto-
                                                         poto.
                          3) tout le monde            3) oui, tout le
                              participe-t-il à la        monde participe.
                              construction ?
                          4) quelles sont les         4) dans l’aire
                              habitudes                  culturelle
                              alimentaires dans les      soudano-
                              aires culturelles          sahélienne on
                              soudano-sahélienne         mange du mil, du
                              et grassfield ?            sorgho… Dans
                                                         l’aire culturelle
                                                         grassfield on
                                                         mange le taro, le
                                                         kɔndrɛ…
                          5) quels sont les rites     5) dans l’aire
                              de ces 2 aires             culturelle
                              culturelles ?              soudano-
                                                         sahélienne nous


                             [31]
                                                     Rapport de stage

                                                                                        avons la fantasia.
                                                                                        Dans l’aire
                                                                                        culturelle
                                                                                        grassfield il y a le
                                                                                        lákam, le nguen,
                                                                                        le tsi-tsi…
L’élève sera capable     15 minutes   Habitudes         -    pose la question :     -   répond à la            L’élève donne les
de citer les noms de                  alimentaires                                      question :             noms et les
certains mets typiques                                  1) dans l’aire culturelle   1) dans l’aire             caractéristiques des
de l’aire culturelle                                         fang-beti que              culturelle fang-       aliments consommés
fang-beti.                                                   mange-t-on ?               beti on mange          dans l’aire culturelle
                                                                                        beaucoup de            fang-beti.
                                                                                        légumes, du
                                                                                        gibier, du
                                                                                        plantain, du
                                                                                        bâton de
                                                                                        manioc…
                                                        -    écrit les bonnes       -   recopie les
                                                             réponses                   bonnes réponses
                                                        -    complète les
                                                             informations


                                                            [32]
                                                             Rapport de stage

L’élève sera capable      10 minutes   Rites                    -    pose la question :        -   répond à la
de parler des rites de                                                                             question :
l’aire culturelle fang-                                         1) quels sont les rites        1) dans l’aire
beti en donnant leurs                                                de l’aire culturelle          culturelle fang-
noms et                                                              fang-beti ?                   beti nous avons
significations.                                                                                    la dot, le
                                                                                                   veuvage…
                                                                -    écrit les bonnes          -   recopie le cours
                                                                     réponses en donnant
                                                                     le mot beti et la
                                                                     signification
                                                                -    complète les
                                                                     informations
                          5 minutes    Évaluation de l’OPO      -    pose des questions :      -   répond aux
                                                                                                   questions :
                                                                     1) que savez-vous         1) dans l’aire
                                                                           des habitudes           culturelle fang-
                                                                           alimentaires de         beti on mange
                                                                           l’aire culturelle       certains légumes
                                                                           fang-beti ?             sans sel comme
                                                                                                   le kpə̀m, le zòm,


                                                                    [33]
Rapport de stage

                                   le sàngà. On
                                   mange le bâton
                                   de manioc

                                   « èbɔ̀bɔ̀lɔ̀ », le

                                   plantain pilé
                                   « ǹtùbà »…
                                2) dans l’aire
       2) citez quelques
                                   culturelle fang-
             rites de l’aire
                                   beti il y a le tsóó
             culturelle fang-
                                   (rite de
             beti et leurs
                                   purification), le
             significations.
                                   só (rite
                                   d’initiation),

                                   l’èvà mə̀tɛ́ (rite

                                   de bénédiction),
                                   l’àkús (rite de

                                   veuvage), l’èvə̀g

                                   (dot), èsánì
                                   (danse exécutée
                                   lors de


      [34]
                                                       Rapport de stage

                                                                                             l’enterrement).
                3 minutes       Jeu bilingue               -    demande aux              -   répond « food »,
                                                                enfants de traduire          « rite »,
                                                                « aliment », « rite »,       « brideprice »,
                                                                « dot », « légume »,         « vegetable »,
                                                                « sel » en anglais           « salt »
                2 minutes       Exercice de                -    écrit le libellé :       -   recopie le devoir
                                prolongement               1) cherchez un
                                                                proverbe de votre
                                                                aire culturelle et
                                                                expliquez-le.
                5 minutes       Appel et remplissage
                                du cahier de textes


SYNTHÈSE : l’élève connaît les mets et les rites en cours dans les régions du Centre, de l’Est et du Sud Cameroun.




                                                               [35]
                                          Rapport de stage




        3.4.2.3. Compte-rendu de correction

          COMPTE-RENDU DE CORRECTION DE LA 4e SÉQUENCE



Établissement : lycée classique et moderne de Ngaoundéré

Dates : 7 mars 2011 ; 15 mars 2011

Heures : 9h10-10h ; 7h30-8h20

Classe : 5e II ; 5e I

Effectif : 98 ; 94



    I-       Remarques générales

    Les élèves :

         écrivent mal.
         font trop de ratures.
         écrivent mal plusieurs mots tels « particulière », « ton », « palais », « fosses nasales »,
          « pagne », « Extrême-Nord ».
         coupent mal les mots en fin de ligne.
         confondent les tons.
         ne distinguent pas les consonnes des voyelles.



    II-      Correction complète de l’épreuve

PREMIÈRE PARTIE : LANGUES NATIONALES

1°) Définitions :

    a) Dialecte : c’est la forme particulière d’une langue parlée dans une région.
    b) Langue : c’est l’ensemble des sons, des mots et des règles utilisés par un peuple pour
          parler ou pour communiquer.




                                                  [36]
                                        Rapport de stage

2°) Types de tons et leurs dessins :

       ton haut [ ˊ ]

       ton bas [ ˋ ]

       ton moyen [ ˉ ]

3°) Trois consonnes simples et trois consonnes complexes de l’AGLC :

       consonnes simples : m, n, t, d, k, s, r…
       consonnes complexes : ɓ, ɗ, ŋ, ɠ…

4°) Quatre organes de l’appareil phonateur :

       luette
       palais dur
       langue
       dents
       …

DEUXIÈME PARTIE : CULTURES NATIONALES

1°) Caractéristiques de l’aire culturelle grassfield :

    a) Tenue traditionnelle :
       femmes : pagne
       hommes : boubou
    b) Trois aliments :
       kɔndrɛ
       mbuonjə
       mbuopiri
       kɔkí
       sauce jaune
       ǹkwǐ
       pilé
       …




                                                [37]
                                         Rapport de stage




2°) Régions composant l’aire culturelle soudano-sahélienne :

       Adamaoua
       Nord
       Extrême-Nord

3°) Concession en fulfuldé se dit « saare ».

4°) Caractéristiques de l’environnement dans l’aire culturelle fang-beti :

       la forêt dense

5°) Type de climat dans l’aire culturelle fang-beti :

       le climat équatorial

6°) Aire culturelle où on retrouve :

   a) le saaro : aire culturelle soudano-sahélienne
   b) le lakam : aire culturelle grassfield
   c) le nguen : aire culturelle grassfield
   d) le titi : aire culturelle grassfield


 3.4.3. Organisation des évaluations des 4e et 5e séquences

        Les évaluations écrites des 4e et 5e séquences ont été conçues par les stagiaires.



       3.4.3.1. Évaluations de la 4e séquence

        À la 4e séquence 2 évaluations ont été proposées aux élèves dont une écrite et une
pratique. Nous les avons conçues et corrigées.



            3.4.3.1.1. Évaluation écrite de la 4e séquence

        L’épreuve de la 4e séquence était ficelée ainsi :




                                                [38]
                                     Rapport de stage




LYCÉE CLASSIQUE ET MODERNE DE NGAOUNDÉRÉ                                  CLASSES : 6e et 5e

DÉPARTEMENT DE LANGUES ET CULTURES NATIONALES (LCN)                                  COEF. : 2



ÉVALUATION DE LA 4e SÉQUENCE

DURÉE : 1h



PREMIÈRE PARTIE : LANGUES NATIONALES (LN) 10 pts

  1- Définissez :
  a) Dialecte :………………………………………………………………………………
     …………………………………………………………………………………………
     …………………………………………………………………………………….....1 pt
  b) Langue :…………………………………………………………………………………
     …………………………………………………………………………………………
     ………………………………………………………………………………….……1 pt
  2- Citez les types de tons et dessinez-les : 3 pts

  …………………………………………………………………………………………...1 pt

  …………………………………………………………………………………………...1 pt

  ……………………………………………………………………………………...……1 pt

  3- Citez trois consonnes simples et trois consonnes complexes de l’AGLC : 3 pts

  3 consonnes simples (1,5 pt)                      3 consonnes complexes (1,5 pt)




  4- Donnez quatre organes de l’appareil phonatoire : 2 pts

  …………………………………………………………………………………………0,5 pt

  …………………………………………………………………………………………0,5 pt

                                             [39]
                                    Rapport de stage

…………………………………………………………………………………..……..0,5 pt

…………………………………………………………………………………………0,5 pt



DEUXIÈME PARTIE : CULTURES NATIONALES (CN) 10 pts

1- Quelles sont les caractéristiques de l’aire culturelle grassfield ? 4 pts
a) Tenue traditionnelle : 1 pt

Femmes :……………………………………………………………………………..0,5 pt

Hommes :…………………………………………………………………………….0,5 pt

b) 3 aliments : 3 pts

…………………………………………………………………………………………..1 pt

…………………………………………………………………………………………...1 pt

………………………………………………………………………...…………………1 pt

2- Quelles sont les régions qui composent l’aire culturelle soudano-sahélienne ? 1,5 pt

…………………………………………………………………………………………0,5 pt

…………………………………………………………………………………………0,5 pt

……………………………………………………………………………………..…..0,5 pt

3- Comment appelle-t-on la concession en fulfuldé ? 0,5 pt

………………………………………………………………………………………………
………………………………………………………………………………………………

4- Qu’est-ce qui caractérise l’environnement dans l’aire culturelle fang-beti ? 1 pt

………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………….

5- Quel type de climat retrouve-t-on dans l’aire culturelle fang-beti ? 1 pt

………………………………………………………………………………………………
……………………………………………………………………………………………….

6- Dites dans quelle aire culturelle on retrouve :
a) le saaro :…………………………………………………...………………………0,5 pt
b) le lakam :………………………………………………………………………….0,5 pt
                                           [40]
                                          Rapport de stage

   c) le nguen :………………………………………………………………………….0,5 pt
   d) le titi :………………………………………………………………...……………0,5 pt


           3.4.3.1.2. Évaluation pratique de la 4e séquence

        L’évaluation pratique de cette séquence a consisté pour chaque élève à décorer une
calebasse. Nous leur avons donné 2 semaines pour exécuter cette tâche et avons ramassé les
calebasses décorées que nous avons corrigées suivant le barème ci-après :

       effectivité de la calebasse                                                       / 2pts
       forme de la calebasse                                                            / 2 pts
       volume de la calebasse                                                           / 2 pts
       design (habileté et hésitation)                                                  / 4 pts
       pertinence des motifs                                                            / 2 pts
       pertinence du message                                                            / 2 pts
       esthétique (couleurs, beauté et propreté)                                        / 6 pts



       3.4.3.2. Évaluation de la 5e séquence

        Par déontologie, il nous est impossible de présenter déjà cette épreuve car elle n’a pas
encore été proposée aux élèves.



 3.4.4. Saisie des notes dans APLON

        Après avoir remis les copies dans les salles de classe, nous avons rentré les notes des
élèves dans les ordinateurs grâce à un logiciel nommé APLON.



3.5. Activités parallèles

        En plus des cours suivis et dispensés, nous menions d’autres activités en rapport avec
la profession d’enseignant. Ces dernières feront l’objet de la présente section.




                                                [41]
                                       Rapport de stage

   3.5.1. Carrefours pédagogiques

        Nous avons eu une douzaine de carrefours pédagogiques au cours desquels nous avons
abordé divers aspects relatifs à la fonction enseignante. Tous se sont déroulés à la salle des
machines qui nous a été octroyée par le proviseur. Nous ferons un bref résumé de chaque
carrefour pédagogique dans cette partie.



        3.5.1.1. Carrefour pédagogique n°1

        Il a eu lieu le 17 février 2011, a débuté a 13 h pour s’achever à 14h20 minutes. Il avait
3 articulations principales :

       la méthode de subdivision du cahier de stage
       une lecture commentée de quelques points du guide du stage pratique
       quelques conseils pratiques


        3.5.1.2. Carrefour pédagogique n°2

        Il s’est tenu le 21 février 2011, a commencé à 14 h et a pris fin à 15h05 minutes. Au
cours de cette séance de travail, l’encadreur nous expliqué ses choix pendant ses cours de la
journée. Il a abordé la méthodologie recommandée lors de l’enseignement des langues et
cultures camerounaises et nous a donné quelques astuces pouvant nous faciliter la prise en
main de la classe.



        3.5.1.3. Carrefour pédagogique n°3

        Il s’est déroulé le 22 février 2011 de 10h15 minutes à 12 h. Plusieurs points ont été
scrutés pendant cette réunion, mais les points majeurs étaient :

        la méthode de subdivision du tableau,
        la méthode IGR
        la répartition des cours de langues nationales de la semaine suivante.



        3.5.1.4. Carrefour pédagogique n°4

        Il a eu lieu le 24 février 2011 de 9h30 minutes à 11h55 minutes. Il a été question de :


                                              [42]
                                         Rapport de stage

        un débat sur la manière de structurer un cours de cultures nationales
        les rôles et prérogatives d’un animateur pédagogique
        la présentation d’une fiche pédagogique



         3.5.1.5. Carrefour pédagogique n°5

         Il s’est tenu de 10h05 minutes à 11h40 minutes le 25 février 2011 et a concerné la
répartition des cours de cultures nationales de la semaine suivante et quelques stratégies
données par l’encadreur pour nous aider durant le processus d’enseignement, notamment la
méthode de surveillance d’un devoir et la méthode de correction des copies.



         3.5.1.6. Carrefour pédagogique n°6

         Ce carrefour pédagogique s’est déroulé de 10h30 minutes à 12h50 minutes le 1er mars
2011 et a porté essentiellement sur la critique des cours des stagiaires.



         3.5.1.7. Carrefour pédagogique n°7

         Ladite réunion a eu lieu le 3 mars 2011 de 12h05 minutes à 13h35 minutes. En plus de
la critique des cours des stagiaires, il a abordé :

        le remplissage de la fiche d’appel et du cahier de textes
        la méthode de remplissage d’une fiche de relevé de notes
        la répartition des cours de la semaine suivante



        3.5.1.8. Carrefour pédagogique n°8

         Il s’est tenu de 11h10 minutes à 12h30 minutes le 8 mars 2011. Il s’est appesanti sur la
critique des cours des stagiaires et les remarques générales sur le cours de compte-rendu de
correction.



        3.5.1.9. Carrefour pédagogique n°9

         Cette séance de travail s’est déroulé le 14 mars 2011 de 11h30 minutes à 12h45
minutes et s’est penché exclusivement sur la critique des cours des stagiaires.

                                                [43]
                                        Rapport de stage




       3.5.1.10. Carrefour pédagogique n°10

        Il a commencé à 10h45 minutes pour s’achever à 13h20 minutes et a porté
essentiellement sur la conception d’un projet pédagogique séquentiel.



       3.5.1.11. Carrefour pédagogique n°11

        Il s’est tenu le 18 avril 2011 de 10h10 minutes à 11h15 minutes. Il a tour à tour été
question de :

       la critique des cours des cours des stagiaires
       la répartition des cours des stagiaires de la semaine suivante
       l’élaboration d’une bonne fiche pédagogique complète
       quelques conseils à suivre lors de l’évaluation pratique



       3.5.1.12. Carrefour pédagogique n°12

        Il a eu lieu le 12 avril 2011 de 11h30 minutes à 13h25 minutes. Il s’est occupé de la
critique des cours des stagiaires et la méthode à employer lorsque nous dispensons un cours
de conte ou de proverbe.



  3.5.2. Conseils d’enseignement

        Le conseil d’enseignement est une séance de travail regroupant les enseignants d’une
discipline au début et à la fin de chaque séquence et de chaque trimestre. Nous avons pris part
à 2 conseils d’enseignement au cours de notre stage pratique, et nous étions chargée d’établir
un rapport chaque fois. Tels sont les rapports de ces assemblées :




                                               [44]
                                          Rapport de stage

        3.5.2.1. Rapport du conseil d’enseignement du 16 février 2011

DÉPARTEMENT DE LANGUES ET CULTURES NATIONALES (DLCN)

                  RAPPORT DU CONSEIL D’ENSEIGNEMENT

     DE LA FIN DE LA 3ème SÉQUENCE TENU LE 16 FÉVRIER 2011


          Le mercredi16 février 2011 dans la salle des machines du lycée classique et moderne
de Ngaoundéré à 12 heures, s’est tenu un conseil d’enseignement des professeurs chargés de
l’enseignement des langues et cultures nationales et des stagiaires venues de l’école normale
supérieure de Yaoundé. L’ordre du jour était le suivant :

   1) Mot de bienvenue du professeur en charge de l’expérimentation de l’enseignement des
         langues et cultures nationales
   2) Bilan de la séquence 3
   3) Projets pour la séquence 4
   4) Accueil des stagiaires et quelques conseils pratiques
   5) Préparation de la 12ème édition de la journée internationale de la langue maternelle
   6) Divers



   I-       Mot de bienvenue du professeur en charge de l’expérimentation de
            l’enseignement des langues et cultures nationales
          M. Denis DJOULDE a dit un discours de bienvenue succinct adressé aux personnes
présentes à ce conseil d’enseignement.

   II-      Bilan de la séquence 3

          Dans l’ensemble cette séquence a connu moins de perturbations car les cours ont été
normalement dispensés et le travail des élèves a été assez satisfaisant. Le taux de réussite s’est
amélioré et est allé de la mention « Médiocre » à « Assez bien ». Toutefois, nous pouvons
relever qu’il y a quelques brebis galeuses qui traînent encore la patte.

          Pendant cette séquence il y a eu des modifications au niveau du planning de travail.
Nous avons jugé nécessaire de le modifier ainsi :

    Mme Djainabou BELLO s’occupe de la 5ème III en langues et cultures nationales

                                                [45]
                                        Rapport de stage

    M. Denis DJOULDE partage les heures de la 6ème I avec elle, notamment en langues
         nationales le lundi.

          Ceci vient résoudre un problème pressant que subissait le département-frère de
français qui a confié les heures de 2nde C 1 à M. Denis DJOULDE.



   III-     Projets pour la séquence 4

          Pour la quatrième séquence notre souci est de continuer à renforcer les activités
pédagogiques en prônant une pédagogie de proximité, question de permettre à ceux qui
traînent la patte de rattraper le train de la réussite. C’est également au cours de cette séquence
que nous célébrons la 12ème édition de la journée internationale de la langue maternelle. Pour
cela nous avons mis sur pied plusieurs activités à l’instar :

    Les jeux et concours du meilleur conteur en langue maternelle, du meilleur sketch en
         langue maternelle, du meilleur groupe de danse traditionnelle, de la meilleure
         interprétation …
    Un crochet radiophonique et un entretien avec les élèves sur la journée internationale
         de la langue maternelle dont le thème est « Langues nationales à l’école, facteur
         d’enracinement culturel des apprenants ».
    La fabrication des objets d’art décoratifs par les élèves de 6ème et de 5ème
    Un casting des meilleures productions
    La réalisation de la cérémonie solennelle qui marque la célébration de la journée
         internationale de la langue maternelle prévue pour la journée du vendredi 18 février
         2011.



   IV-      Accueil des stagiaires et quelques conseils pratiques
   1) Souhait de bienvenue

          Les stagiaires venues de l’école normale supérieure de Yaoundé déployées au lycée
classique et moderne de Ngaoundéré pour un stage de professionnalisation dans l’optique
d’obtenir leur DIPES II en langues et cultures camerounaises ont été chaleureusement
accueillies par le professeur en charge des langues et cultures nationales qui se trouve être leur
encadreur, M. Denis DJOULDE.



                                               [46]
                                         Rapport de stage

   2) Présentation globale de l’établissement

         Le lycée classique et moderne de Ngaoundéré est un établissement mixte accueillant
environ 3.000 élèves. Il comporte 32 salles de classe et loge en son sein une centaine
d’enseignants parmi lesquels nous avons des enseignants titulaires et des enseignants
vacataires. Nous y retrouvons un proviseur, 5 censeurs et 5 surveillants généraux. Cet
établissement a également un centre multimédia, une bibliothèque, une infirmerie, un service
de l’orientation scolaire, un service de sport et un service des activités post et périscolaires.

   3) Quelques conseils pratiques
    Achat des cahiers de stage
    Conseils pratiques sur la tenue du cahier de stage :
                   -   Le stagiaire y prend toutes ses notes
                   -   Le stagiaire y prépare tous ses cours
                   -   Le stagiaire y note toutes les remarques portant sur les cours de son
                       encadreur et de ses co-stagiaires
                   -   Le stagiaire y enregistre les synthèses des échanges menés pendant les
                       carrefours pédagogiques et les conseils d’enseignement
                   -   Le stagiaire y consigne les divers
                   -   Ce cahier doit être soigneusement entretenu et très bien présenté
                   -   Il doit être remis à la disposition de l’encadreur régulièrement pour
                       appréciation.
    Le stagiaire doit prendre connaissance du guide du stage pratique.
    Le stagiaire doit :
                   -   parcourir la totalité des programmes de langues et cultures nationales,
                   -   se documenter sur la discipline,
                   -   développer le sens de l’ouverture et de la curiosité,
                   -   être ouvert à la recherche, aux conseils de l’encadreur et des autres
                       collègues,
                   -   être respectueux et discipliné vis-à-vis de l’encadreur et du personnel
                       de l’institution où se déroule le stage,
                   -   être disponible
                   -   être assidu et ponctuel
                   -   respecter le règlement intérieur de l’établissement



                                                 [47]
                                        Rapport de stage

                    -   s’habiller correctement et dignement c’est-à-dire éviter les tenues
                        extravagantes et provocantes
                    -   éviter de répondre aux coups de fil à l’heure du cours
                    -   avoir une bonne relation professionnelle avec l’ensemble du personnel
                        de l’établissement d’accueil.
   4) Présentation individuelle des stagiaires

         Les stagiaires de l’école normale de Yaoundé pour le compte des langues et cultures
nationales sont :

    AVOA MEBENGA Geneviève Sandrine
    DIGBWA DIMBELE Joséphine
    MENANGA Marie Louise
    YIWA MBOKOUOKO Françoise



   V-      Préparation de la 12ème édition de la journée internationale de la
           langue maternelle
         Le département de langues et cultures nationales du lycée classique et moderne de
Ngaoundéré est celui qui s’occupe de l’organisation de la journée internationale de la langue
maternelle en collaboration avec l’inspection régionale LALÉ et la DERES. Les différentes
activités prévues sont celles présentées au point III.

   VI-     Divers
   1) Jeu de questions/réponses

Question 1 : où pouvons-nous avoir le règlement intérieur du lycée classique et moderne de
Ngaoundéré ? (YIWA)

Réponse : il faut le demander à l’administration, plus précisément au proviseur.



Question 2 : comment devons subdiviser le cahier de stagiaire et quel style employé lors du
report des notes à l’intérieur dudit cahier ? (AVOA)

Réponse : le cahier de stagiaire sera subdivisé en ses différentes rubriques au carrefour
pédagogique qui aura lieu le 17 février 2011. Lors de ce carrefour pédagogique, les tâches



                                               [48]
                                        Rapport de stage

relatives à la célébration de la 12ème édition de la journée internationale de la langue
maternelle seront assignées aux stagiaires. Le style du cahier peut varier selon les rubriques.

     2) Autres
      La pédagogie par embuscade est dépassée. Il n’est donc plus permis de proposer des
        interrogations-surprises aux élèves.
      Les élèves et les enseignants ont des droits et des devoirs qu’ils doivent connaître pour
        se protéger et protéger les autres.
      Il faut apprendre à travailler en groupe et à partager nos savoirs et nos informations
        avec les autres.
      La journée internationale de la langue maternelle a été instaurée le 21 février 2000 par
        l’UNESCO. Elle a pour but de promouvoir la diversité linguistique et culturelle, ainsi
        que de promouvoir le multilinguisme. Le 18 février 2011 est la 3ème édition de
        célébration de cette journée au Cameroun.
      Le crochet radiophonique de ce mercredi 16 février 2011 comportait quatre axes
        principaux :
                   -   Origine et but de la journée internationale de la langue maternelle
                   -   Analyse du thème retenu cette année
                   -   Programme interne de l’organisation de ladite journée au lycée
                       classique et moderne de Ngaoundéré
                   -   Présentation de la discipline des langues et cultures nationales



Le conseil d’enseignement de la fin de la 3ème séquence s’est achevé à 13h05min.



Les personnes présentes à cette séance sont
N°      Prénom(s) et nom(s)                                       Fonction
1       Mme Hadidjatou SADJO                                      Censeur en charge des LCN
2       Mme Djainabou BELLO                                       Professeur et IPR-LCN
3       M. Denis DJOULDE                                          Professeur chargé des LCN
                                                                  et encadreur des stagiaires
4       Mlle Sandrine Geneviève AVOA MEBENGA                      Stagiaire
5       Mlle Joséphine DIGBWA DIMBELE                             Stagiaire
6       Mme Marie Louise MENANGA, épouse MANGA                    Stagiaire
7       Mlle Françoise YIWA MBOKOUOKO                             Stagiaire



                                               [49]
                                          Rapport de stage

         3.5.2.2. Rapport du conseil d’enseignement du 22 mars 2011

DÉPARTEMENT DE LANGUES ET CULTURES NATIONALES (DLCN)

                  RAPPORT DU CONSEIL D’ENSEIGNEMENT

           DE LA FIN DU 2ème TRIMESTRE TENU LE 22 MARS 2011


   Le mardi, 22 mars 2011 dans la salle des machines du Lycée Classique et Moderne de
Ngaoundéré à 11h15 minutes, s’est tenu un Conseil d’Enseignement des professeurs chargés
de l’enseignement des Langues et Cultures Nationales et des stagiaires venues de l’École
Normale Supérieure de Yaoundé I. L’ordre du jour était le suivant :

   1) Mot de bienvenue du professeur en charge de l’expérimentation de l’enseignement des
         langues et cultures nationales
   2) Bilan des activités du 2ème trimestre

a- Activités pédagogiques

b- Encadrement des stagiaires

c- Activités extraordinaires

   3) Perspectives pour le 3ème trimestre
   4) Conseils pratiques de l’inspectrice et du censeur
   5) Divers


   I-        Mot de bienvenue du Professeur en Charge de l’Expérimentation de
             l’Enseignement des LCN

   M. Denis DJOULDE a dit un discours de bienvenue concis adressé aux personnes
présentes au conseil d’enseignement.



   II-       Bilan des activités du 2ème trimestre
   1) Activités pédagogiques

   Les cours ont été normalement dispensés pendant la 3ème et la 4ème séquence. Nous avons
eu trois évaluations dont deux évaluations écrites (3e et 4e séquences) et une évaluation
pratique (4e séquence). L’évaluation pratique a consisté en la décoration des calebasses.

                                                [50]
                                       Rapport de stage

    La performance des élèves s’est suffisamment améliorée par rapport au trimestre dernier.
En effet, nous sommes largement au-dessus de la mention « Assez Bien ». Le nombre de
devoirs et la diversité des types de devoirs y sont pour beaucoup car la chance a été donnée à
tous de produire le meilleur d’eux-mêmes.



    2) Encadrement des stagiaires

    Les stagiaires ont normalement observé une semaine et demie de cours et se sont engagées
à la pratique de classe. Chaque stagiaire a déjà environ 8h de cours à son actif. Environ 10
carrefours pédagogiques ont été menés et il y a eu régulièrement des séances de discussion de
cours. Les divers carrefours pédagogiques ont porté sur :

       La méthode de correction des copies
       La conception d’une épreuve de LCN
       La correction des devoirs
       Le relevé des notes
       Les rôles et prérogatives d’un Animateur Pédagogique
       L’élaboration d’un projet pédagogique séquentiel

    Bref, elles ont appris tout ce qu’un enseignant doit connaître.



    3) Activités extraordinaires
    a- Encadrement du club LCN

    Pendant le 2ème trimestre, le club LCN a été normalement encadré, il y a eu des journaux
parlés en langues maternelles, une exposition des objets d’arts, une table ronde et une soirée
culturelle.

    b- Journée Internationale de la Langue Maternelle

    Célébration de la 12ème édition de la journée internationale de la langue maternelle dans la
salle des fêtes du Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré sous le thème « Langues
nationales à l’école, facteur d’enracinement culturel des apprenants ».

Programme des cérémonies

8h30-Arrivée et installation des invités

9h00-Arrivée du Délégué Départemental des Enseignements Secondaires

                                              [51]
                                      Rapport de stage

9h30-Arrivée du Délégué Régional de la Culture

9h45-Arrivée du Délégué Régional des Enseignements Secondaires et installation

10h00-Exécution de l’hymne national en fulfuldé par les élèves du Lycée Classique et
Moderne de Ngaoundéré

    -Mot de bienvenue du proviseur du Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré,

    -Discours du Délégué Régional des Enseignements Secondaires,

    -Mot du Délégué Régional de la Culture,

    -Résumé des deux discours en une langue maternelle par un élève,

    -Diverses prestations des élèves en langues maternelles : chants, danses, contes,
proverbes, sketch, défilé de mode en tenues traditionnelles,

     -Remise des prix aux différents participants et gagnants des concours,

     -Exposition des ouvrages sur les langues maternelles,

     -Photos de famille,

     -Cocktail,

     -Fin de cérémonie.



   III-    Perspectives pour le 3ème trimestre

   Pour le troisième trimestre, les activités pédagogiques seront menées avec plus d’ardeur
au travail. Une évaluation est prévue pour marquer la fin de la cinquième séquence.

   Les stagiaires venues de Yaoundé seront aussi évaluées, la date est toujours attendue car
elle provient du MINESEC.



   IV-     Quelques conseils pratiques de l’IPR et du censeur
   1) L’IPR

   Quand nous commençons le cours de LCN nous devons d’abord avoir le répertoire
linguistique de la salle de classe car nos corpus doivent prendre en compte ce facteur. Ainsi ne
faut-il pas prendre des exemples seulement en sa langue au risque de démotiver et d’ennuyer



                                             [52]
                                       Rapport de stage

les élèves. Il est également nécessaire de dispenser des cours sur le proverbe, le conte, la
devinette, la danse, etc car ces derniers amènent les enfants a davantage aimé le cours.

   Lorsque des aspects d’un cours nous échappent, mieux vaudrait ne pas le dispenser. Pour
préparer son cours l’enseignant de LCN doit chercher les personnes ressources pour bien
s’informer. Comme il s’agit d’une innovation il faut s’assurer qu’on maîtrise ce qu’on
enseigne. Si l’enseignant n’est pas sûr de l’orthographe d’un mot, il ne doit pas l’écrire au
tableau.

   Il est nécessaire de se documenter en langues nationales, acheter ses documents, joindre
ses images au cours, collecter des images comme support didactique. En effet, il serait
bénéfique d’avoir des images pour fixer le cours théorique dans la tête des apprenants. Dans
le cas des tenues vestimentaires nous pouvons par exemple cibler les élèves de l’aire
culturelle abordée et leur demander de faire un défilé en promettant des bonus.



   2) Le censeur

   Il faut savoir valoriser sa discipline et être à même de l’imposer dans l’établissement à
travers le quota horaire, le bulletin, la quintessence et la crédibilité des cours dispensés, le
sérieux de notre personne (assiduité, ponctualité, etc).



   V-      Divers
   1) Jeu de question / réponse :

Question de l’encadreur à l’IPR :

Quand est-ce que les stagiaires seront évaluées ?

Réponse de l’IPR :

À la rentrée du 3ème trimestre.



   2) Autres

   Les fiches de bilan statistique de la 4ème séquence et du 2ème trimestre ont été remplies
séance tenante.




                                               [53]
                                       Rapport de stage

     La date et les cours que les stagiaires devront dispenser au cours de leur évaluation
pratique sont inconnus jusqu’ici.

     La réalisation du projet financé par le MINESEC est imminente.



     Le conseil d’enseignement de la fin du 3ème trimestre s’est achevé à 14h20minutes.

     Étaient présents à ce conseil :
N°        Noms et prénoms                                 Fonction
1         Hadjidjatou SADJO                               Censeur en charge des LCN
2         Djainabou BELLO                                 Professeur et IPR-LCN
3         Denis DJOULDE                                   Professeur en charge des LCN et
                                                          encadreur des stagiaires
4         Geneviève Sandrine AVOA MEBENGA                 Stagiaire
5         Joséphine DIGBWA DIMBELE                        Stagiaire
6         Marie Louise MENANGA, épouse MANGA              Stagiaire
7         Françoise YIWA MBOKOUOKO                        Stagiaire



    3.5.3. Organisation de la journée internationale de la langue maternelle

        Le 17 février 2011 nous avons fait partie du jury de sélection des meilleures œuvres en
langue maternelle telles sketchs, chansons, poèmes, danses, etc.

        Le 18 février, jour de la célébration de la 12ème édition de la journée internationale de
la langue maternelle nous avons préparé la salle des fêtes et installé le stand des mets
traditionnels et le stand des ouvrages en langue maternelle et ceux portant sur le
développement des systèmes d’écritures des langues maternelles. Nous avons disposé les
élèves devant exécuté l’hymne national en fulfuldé. Nous avons aidé à une harmonisation des
programmes des différents établissements ayant pris part à cette cérémonie, car le Lycée
Classique et Moderne de Ngaoundéré était l’hôte d’autres établissements de la ville. Aussi,
pour éviter d’avoir les mêmes prestations, nous avons dû lister tous les programmes prévus
par chaque établissement et établir une programmation aérée et diversifiée. Après la
célébration proprement dite, nous avons organisé le cocktail qui concernait les élèves-artistes.




                                              [54]
                                        Rapport de stage

3.6. Rapports humains

        Dans cette section nous disserterons sur l’atmosphère qui a régné entre notre encadreur
et nous d’une part, et les élèves et nous d’autre part.



   3.6.1. Rapports avec l’encadreur

        Les rapports avec l’encadreur ont été cordiaux, il n’y a pas eu de conflit et les
entretiens avec lui ont été réellement enrichissants. Il nous a édifiée sur les aspects importants
de la fonction enseignante et a été à notre écoute constamment car en plus des échanges
durant les carrefours pédagogiques il nous était permis de lui poser des questions une fois que
nous étions dans l’embarras. Il a été disponible et compréhensif, ce qui a rendu le stage à la
fois agréable et bénéfique.



   3.6.2. Comportement général des élèves

        De manière globale, les élèves ont affiché une attitude positive à l’endroit de la
discipline des langues et cultures nationales. La majorité est assidue et est très active durant le
cours. La plupart des élèves font leurs devoirs à faire à la maison et participe avec joie aux
activités pratiques telles que la décoration des objets d’art, les danses et tenues traditionnelles,
les contes. Le nombre de membres du club des langues et cultures nationales est une autre
preuve de l’intérêt que les élèves portent à cette matière.

        Notons également que les parents ne sont pas en reste, car les travaux de recherche
sont faits avec leur aide.



3.7. Conclusion

        Parvenue au terme de ce chapitre portant sur le stage pratique proprement dit, nous
soulignons que celui-ci a été riche et dense car les activités pédagogiques ont été nombreuses
et diversifiées.




                                               [55]
                                        Rapport de stage




CHAPITRE 4 : Commentaires et analyse du déroulement du stage


4.1. Introduction

       Dans le présent chapitre, nous nous exprimerons sur les difficultés rencontrées au
cours du stage, les objectifs atteints, nous analyserons le travail effectué et nous émettrons des
suggestions.



4.2. Difficultés

       Quelques difficultés ont surgi durant le stage pratique, à savoir :

       1) Tout d’abord, quitter de l’appellation « Langues et Cultures Camerounaises » du
           MINESUP à laquelle nous étions habituée pour celle de « Langues et Cultures
           Nationales » en cours au MINESEC n’a pas été aisée.
       2) Une autre difficulté à laquelle nous avons été confrontée résidait dans le temps
           imparti au cours de Langues et Cultures Nationales. L’enseignant ne dispose que
           de 50 minutes pour dérouler le cours de langues nationales, au lieu des 120
           minutes prévues par le programme de la discipline. Cet espace horaire est très
           réduit et ne facilite pas la tâche.
       3) Ensuite, le manque de documents concernant les Langues et Cultures Nationales à
           la bibliothèque du lycée nous a quelques-fois pénalisée durant la préparation des
           cours. En effet, l’AGLC que l’enseignant de Langues et Cultures Nationales
           maîtrise ne lui permet pas d’écrire toutes les langues camerounaises, puisque
           chaque langue présente des conventions orthographiques qui lui sont propres.
           Aussi, eu égard au fait que nous n’étions pas locutrice des langues les plus
           représentatives de la région, cette rareté de la documentation a été un véritable défi
           à relever.
       4) Le cours sur le syntagme nominal a été difficilement perçu par les élèves de 6 ème.
           Malgré les différentes approches que nous avons essayées, ces élèves ont eu du
           mal à comprendre le cours.
       5) Le manque de tables-bancs a également causé des problèmes car les élèves
           n’étaient pas confortablement assis, ce qui occasionnait des plaintes de leur part à

                                                 [56]
                                         Rapport de stage

            longueur de cours. De plus, le fait qu’ils soient agglutinés orchestrait parfois du
            désordre car il n’était pas évident de cibler la personne qui troublait. Enfin, les
            bancs se cassaient souvent pendant le cours, et il fallait gérer la situation soit en
            donnant du temps aux élèves de le réparer ce qui grignotait encore des minutes au
            quota horaire réduit, soit en essayant de les faire asseoir ailleurs ce qui relevait de
            la chance car les autres étaient déjà 4 par banc.
        6) Enfin, les conditions environnementales nous ont souvent été défavorables car
            étant de complexion fragile l’abondance de poussière nous a permanemment
            gardée malade. En effet, nous avons géré une grippe interminable durant toute la
            durée du stage, malgré les traitements prescrits à l’hôpital. Et cette grippe avait des
            pics qui ont parfois failli nous empêcher d’exercer notre tâche car nous avions
            toujours des céphalées.



4.3. Suggestions

        Nous suggérons que :

    1) la bibliothèque du lycée soit plus fournie en documents relatifs aux langues de la
        région
    2) le quota horaire des langues nationales soit revu à la hausse
    3) le groupe sur le syntagme nominal soit retiré du programme de 6ème
    4) un certificat médical doit être remis au MINESEC avant le déploiement des stagiaires
        sur le terrain.


4.4. Objectifs atteints

        Au terme du stage pratique, nous affirmons que cette étape est incontournable pour
une formation complète de l’enseignant. Effectivement, les cours théoriques auxquelles nous
avons eu droit jusqu’ici ont été bénéfiques mais pour mieux appréhender l’enseignement il
fallait se confronter à la réalité des classes avant la fin de la formation.

        Nous avons atteint nos objectifs car nous avons appris à :

       surveiller un devoir,
       élaborer un barème,
       corriger une copie,


                                                [57]
                                      Rapport de stage

      prendre en main une classe,
      être flexible en gérant efficacement le temps imparti, les imprévus,
      adapter nos cours au niveau de langage des élèves,
      être assez maternelle afin de ne pas blesser les élèves les plus lents à la
       compréhension,
      écouter les élèves, et donc à élargir notre champ de connaissances,
      découvrir des réalités qui nous étaient inconnues.


4.5. Conclusion

       Au terme de ce chapitre, nous constatons que le stage pratique nous a aidé mais que
des améliorations sont encore à apporter pour parfaire cette phase de la formation, et même
l’enseignement des Langues et Cultures Nationales en entier.




                                             [58]
                                       Rapport de stage


CHAPITRE 5 : Conclusion générale


5.1. Impressions générales

        Le stage pratique au Lycée Classique et Moderne de Ngaoundéré a été une véritable
période d’enrichissement. En effet, tant à la théorie qu’à la pratique, nous avons acquis de
nombreuses connaissances en rapport avec le métier d’enseignant. La pratique régulière de
classe nous a permis de développer des automatismes en matière de gestion de la classe.

        La bonne collaboration entre les enseignants de Langues et Cultures Nationales et
l’administration a aidé au bon déroulement des activités pédagogiques car l’atmosphère était
propice au travail.

        L’attitude des parents a également joué un rôle car leur réceptivité a facilité
l’enseignement étant donné qu’ils renseignaient les élèves sur les réalités de leurs langues
maternelles et de leurs aires culturelles. Cela motivait encore plus les apprenants qui savaient
qu’ils apportaient un plus au cours, et se trouvaient par là même valorisés.

        D’une manière générale, l’enseignement des Langues et Cultures Nationales s’est bien
déroulé car tous les acteurs sont intéressés et participent activement à sa réussite.
L’expérimentation ne connaît pas de réelle difficulté car la discipline a une place indéniable
dans les programmes qui jusqu’ici étaient essentiellement occidentalisés. Les élèves sont
contents de découvrir des mots des langues nationales, mais aussi d’apprendre à écrire leurs
langues maternelles.

        Le stage a enrichi cet enseignement au lycée classique et moderne de Ngaoundéré car
les stagiaires venaient de diverses aires culturelles, et donc, étaient locutrices de langues
différentes. Les corpus utilisés pendant les cours de langues notamment se trouvaient alors
diversifiés.



5.2. Conclusion

        En définitive, le stage pratique effectué dans cet établissement a contribué à compléter
notre formation et celle de nos co-stagiaires, et a donc été une étape incontournable que nous
nous devions de parcourir.




                                              [59]
                                     Rapport de stage


RÉFÉRENCES



Bibliographie
KUITCHE FONKOU Gabriel et ANDJIGA Nicolas Gabriel, 2010, Guide du stage
pratique des élèves professeurs de l’enseignement secondaire général, Yaoundé, Édition IGE
- MINESEC / DS - ÉNS - UYI

NGUEFFO Noé et SADEMBOUO Étienne, 2010, Phonétique pratique, Classe de 6ème,
Yaoundé, Collection PROPELCA n°36

TADADJEU Maurice et          SADEMBOUO Étienne, 1984, AGLC, Yaoundé, Collection
PROPELCA n°1



Sitographie

www.commentçamarche.net, consulté le 3 avril 2011

www.doc-étudiant.fr, consulté le 3 avril 2011

www.rapportdestagefacile.com, consulté le 3 avril 2011




                                            [60]
                                 Rapport de stage


TABLE DES MATIÈRES



DÉDICACE…………………………………………………………………………………....i

REMERCIEMENTS………………………………………...……………………………….ii

LISTE DES TABLEAUX ……………….……….………………………………………….iii

ABRÉVIATIONS…………………………………………………………………………….iv



CHAPITRE 1 : Introduction générale

1.1. Introduction………………………………………………………………………………..1

1.2. Plan du travail……………………………………………………………………………..1

1.3. Conclusion………………………………………………………………...………………1



CHAPITRE 2 : Présentation de la structure-hôte

2.1. Introduction…………………………………………………….…………………………2

2.2. Historique………………………………………………………………………………….2

2.3. Disposition……………………………..………………………………………………….2

2.4. Organisation générale……………………………………………………………………..3

2.5. Organisation du département-hôte………………………………………………………...4

2.6. Conclusion……………………………………..………………………………………….4



CHAPITRE 3 : Déroulement du stage

3.1. Introduction………………………………………………………………………………..5

3.2. Réunions préliminaires……………………………………………………………………5

  3.2.1. Réunion avec l’encadreur…………………………………………………………….5

  3.2.2. Réunion avec le personnel administratif……………………………………………..6

3.3. Conditions de travail………………………………………………………………………7

                                       [61]
                              Rapport de stage

  3.3.1. Nombre d’heures de cours…………………………………...………………………8

  3.3.2. Emplois du temps de l’encadreur et de l’IPR……………………………………….8

     3.3.2.1. Emploi du temps de l’encadreur………………………………………………8

     3.3.2.2. Emploi de temps de l’IPR…………………………………………………….9

3.4. Tâches accomplies………………………………………………………………………...9

  3.4.1. Suivi des cours………………………………………………………………………9

     3.4.1.1. Cours de l’encadreur………………………………………………………….9

     3.4.1.2. Cours des co-stagiaires……………………………………………………….10

          3.4.1.2.1. Cours de Joséphine DIGBWA………………………………………10

          3.4.1.2.2. Cours de Marie Louise MENANGA, épouse MANGA…………….11

          3.4.1.2.3. Cours de Françoise YIWA…………………………………………..12

  3.4.2. Don des cours…………………………………...…………………………………..12

     3.4.2.1. Fiches pédagogiques de langues nationales…………………………………13

     3.4.2.2. Fiches pédagogiques de cultures nationales…………………………………20

     3.4.2.3. Compte-rendu de correction de la 4e séquence……………………………...36

  3.4.3. Organisation des évaluations des 4e et 5e séquences……………………………….38

     3.4.3.1. Évaluations de la 4e séquence……………………………………………….38

          3.4.3.1.1. Évaluation écrite de la 4e séquence…………………………………38

          3.4.3.1.2. Évaluation pratique de la 4e séquence………………………………41

     3.4.3.2. Évaluation de la 5e séquence………………………………………………...41

  3.4.4. Saisie des notes dans APLON………………………………………………………41

3.5. Activités parallèles………………………………………………………………….........41

  3.5.1. Carrefours pédagogiques……………………………………………………………41

  3.5.2. Conseils d’enseignement……………………………………………………………44

     3.5.2.1. Rapport du conseil d’enseignement du 16 février 2011……………………..45

     3.5.2.2. Rapport du conseil d’enseignement du 22 mars 2011…………………..…..50


                                    [62]
                                 Rapport de stage

  3.5.3. Organisation de la journée internationale de la langue maternelle…………………54

3.6. Rapports humains………………………………………………………………………...55

  3.6.1. Rapports avec l’encadreur…………………………………………………………..55

  3.6.2. Comportement général des élèves…………………………………………………..55

3.7. Conclusion……………………………………………………………………………….55



CHAPITRE 4 : Commentaires et analyse du déroulement du stage

4.1. Introduction………………………………………………………………………………56

4.2. Difficultés………………………………………………………………………………...56

4.3. Suggestions………………………………………………………………………………57

4.4. Objectifs atteints…………………………………………………………………………57

4.5. Conclusion……………………………………………………………………………….58



CHAPITRE 5 : Conclusion générale

5.1. Impressions générales……………………………………………………………………59

5.2. Conclusion……………………………………………………………………………….59

RÉFÉRENCES………………………………………………………………………………60

TABLE DES MATIÈRES…………………………………………………………………..61




                                       [63]

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:13
posted:7/16/2012
language:
pages:63