Analyse de sites web by 9N9T3x

VIEWS: 0 PAGES: 4

									                          Analyse de sites web


     I.    Classement des sites

1    http://Babelnet.sbg.AC.at/carlitos/index.htm
2    http://www.educared.net/asp/globalñ/portada.asp
3    http://www.intermonoxfam.org/Main.htlm
4    http://members.lycos.fr/vazfloreal/
5    http://callejero.paginasamarillas.es/home.asp
6    http://yo.mundovia.es/jcnieto/journet/journal.htm
7    http://www.contaminame.org/Main.html
8    http://ecologistasenaccion.org/inicio.php3
9    http://www.cineismo.com/
10   http://www.educ.ar/educar/docentes/
11   http://www.clubcultura.com/clubhumor/maitena/index.htlm
12   http://www.sepiensa.org.mx/
13   http://www.enlaces.cl/
14   http://www.amigosdesiankaan.org/
15   http://www.un.org/Pubs/CyberSchoolBus/spanish/cities/index.asp
16   http://www.saltalarisa.com.ar/


     II.   Choix d’un site

Mon choix s’est porté sur le numéro 11.
Pour l’enseignant il a l’intérêt d’expliquer clairement son utilité et sa portée
pédagogiques et met à sa disposition un outil rapidement exploitable.
Par ailleurs, il est source d’idées tant pour la variété des thèmes que pour les outils
d’apprentissage qu’il propose.
Pour les élèves, le site est d’un maniement facile. Il est mis à leur portée, le
personnage de Carlitos leur ressemblant. A travers les différents thèmes proposés,
l’apprentissage des éléments propres à la culture espagnole ou latino-américaine se
fait sans peine grâce aux quizz et autres activités interactives qui les suivent. Enfin le
travail de la grammaire se fait simultanément ou sous forme de jeux et aussi
interactifs.
Ce site propose donc à l’élève une manière de travailler différente (avec des repères
précis qui évitent une navigation au hasard sur le web et donc une perte de temps)
qui permet de rompre la monotonie de la classe. En dernier lieu, les activités
présentent plusieurs niveaux de difficulté , ce qui permet au professeur d’utiliser le
site pour diverses classes (troisièmes et secondes surtout ) et aux élèves de voir leurs
progrès.
L’accès au site est très rapide, la page d’accueil est parfaitement lisible. Autre
avantage, l’information et les activités et découvertes diverses ne sont pas
surabondantes (même si des nouveautés sont régulièrement introduites), ce qui
permet à l’élève de ne pas se perdre.


En quoi ce site est-il représentatif du monde hispanique?


Ce site ne se limite pas à un seul aspect de la culture hispanique puisqu’il aborde des
thèmes très variés concernant tant l’Espagne que les pays d’Amérique latine, thèmes
qui nous renseignent tant sur la vie quotidienne dans ces pays que sur leur culture
(architecture, art culinaire, …..). On a ainsi un bon aperçu du monde hispanique dans
sa diversité.



   III. Activités envisagées à partir de ce site


Le site de Carlitos est un instrument idéal pour faire accéder les élèves de façon
simple à certaines dimensions de la culture hispanique.
Ainsi peut-on organiser une séquence sur la ville (thème que le programme de
seconde inclut) avec la visite de Barcelone proposée par le site.
La séquence s’intitulerait : Viajamos a Barcelona.


Première séance :
Elle porte sur la ville même de Barcelona que l’on situe avec les élèves sur la carte
d’Espagne en précisant que c’est une capitale d’autonomie et la deuxième ville la
plus importante du pays après Madrid.
On invite ensuite les élèves à suivre sur le site de Carlitos les commentaires qui
accompagnent les photos de la ville dans “Viajamos a Barcelona”             pour qu’ils
puissent effectuer le quizz qui suit cette présentation .
On peut ensuite regarder la carte d’Espagne que propose le site pour que les élèves
repèrent les noms des capitales des autres autonomies. Ceci peut après faire l’objet
d’un travail à la maison : une carte avec les noms des autonomies marqués, à remplir
avec le nom des différentes capitales dont on fournit une liste à côté.
On peut enfin terminer avec l’exercice sur ser et estar proposé par le site à travers un
texte sur Barcelona.




Deuxième séance :
Elle porte sur le grand architecte catalan Gaudí dont l’oeuvre est très présente à
Barcelona.
On peut faire rappeler aux élèves en début de séance ce qu’ils ont vu à cet égard dans
la présentation générale de Barcelona puis on peut leur montrer d’autres photos des
oeuvres de Gaudí. On peut également leur demander de chercher par google ces
photos.
On revient ensuite aux activités du site Carlitos :
       -   l’activité intitulée “A. Gaudí : un gran arquitecto” (texte à trous qui les
           renseigne sur le personaje et les faire travailler la conjugaison avec divers
           niveaux d’aide)
       -   l’exercice “la obra” qui leur demande d’associer les noms d’édifices conçus
           par Gaudí avec une description appropriée.


On leur demande après comme exercice oral d’expliquer en quoi l’oeuvre de Gaudí a
un caractère fortement original architecturalement parlant . Puis on termine en leur
demandant de donner leur opinión sur cette oeuvre (ocasión de revoir gustar).
S’il reste du temps on peut terminer avec un jeu proposé par le site de Carlitos (par
exemple sur les verbes irréguliers au subjonctif).




Cette séquence sur Barcelona pourra ultérieurement être prolongée en demi-groupe
par un travail à partir d’un plan de Barcelone : demander aux élèves d’élaborer un
itinéraire touristique avec les endroits qui leur ont plu lors de leur visite virtuelle.
L’exercice paraït alors moins artificial.


Il ne faut pas mélanger l’espagnol et le français sauf en cas de
nécessité réelle ex. Barcelona se dit Barcelone en français, artificial se
dit artificiel.
Par ailleurs, il convient de donner des consignes très précises aux
élèves.

								
To top