Cours Adminstration reseau:L'outil ping et tracert by LauraLimem

VIEWS: 57 PAGES: 2

									L'outil ping
«Ping» (acronyme de Packet INternet Groper) est sans nul doute l'un des outils d'administration
de réseau le plus connu. Il s'agit pourtant de l'un des outils les plus simples puisqu'il permet,
grâce à l'envoi de paquets, de vérifier si une machine distante répond et, par extension, qu'elle est
accessible par le réseau.

L'outil ping permet ainsi de diagnostiquer la connectivité réseau grâce à une commande du type :
ping nom.de.la.machine
         nom.de.la.machine représente l'adresse IP de la machine ou bien son nom.
Il est généralement préférable dans un premier temps de tester avec l'adresse IP de la machine.

Fonctionnement de ping
Ping s'appuie sur le protocole ICMP, permettant de diagnostiquer les conditions de
transmissions. Il utilise ainsi deux types de messages du protocole (sur les 18 proposés par
ICMP) :

      Le type 0 correspondant à une commande "echo request", émise par la machine source.
      Le type 8 correspondant à une commande "echo reply", émise par la machine cible.

A intervalles réguliers (par défaut chaque seconde), la machine source (celle sur laquelle la
commande ping est exécutée) envoie une commande "echo request" à la machine cible. Dès
réception du paquet "echo reply", la machine source affiche une ligne contenant un certain
nombre d'informations. En cas de non réception de la réponse, une ligne indiquant "délai
dépassé" s'affichera.

Résultat d'une commande ping
Suivant le système d'exploitation, l'affichage de la sortie d'une commande ping pourra être
légèrement différent. Voici le résultat d'une telle commande sous un système Windows :




La sortie de la commande ping permet ainsi de connaître :

      L'adresse IP correspondante au nom de la machine distante.
      La durée de vie du paquet (TTL, Time To Live). Le champ de durée de vie (TTL) permet
        de connaître le nombre de routeurs traversés par le paquet lors de l'échange entre les deux
        machines. Chaque paquet IP possède un champ TTL positionné à une valeur relativement
        grande. A chaque passage d'un routeur, le champ est décrémenté. S'il arrive que le champ
        arrive à zéro, le routeur interprétera que le paquet tourne en boucle et le détruira.
            Pour découvrir la valeur par défaut du TTL d’un ordinateur, on peut taper :
   ping localhost         ou         ping 127.0.0.1
      Le temps de propagation en boucle (round-trip delay) correspondant à la durée en
        millisecondes d'un aller-retour entre la machine source et la machine cible. Un paquet
        doit en règle générale posséder un temps de propagation inférieur à 200 ms.


      Le nombre de paquets perdus.
L’outil traceroute
Traceroute est un outil de diagnostic des réseaux, présent sur la plupart des systèmes
d'exploitation, permettant de déterminer le chemin suivi par un paquet. La commande traceroute
permet ainsi de dresser une cartographie des routeurs présents entre une machine source et une
machine cible. La commande traceroute diffère selon les systèmes d'exploitation.
    Sous les systèmes UNIX/Linux, la commande traceroute est la suivante :
             traceroute nom.de.la.machine
    Sous les systèmes Windows, la commande traceroute est la suivante :
             tracert nom.de.la.machine

Sortie d'une commande traceroute
La commande traceroute fournit une sortie décrivant les noms et adresses IP des routeurs
successifs, précédés d'un numéro d'ordre et du temps de réponse minimum, moyen et maximum.
Exemple
Fonctionnement de traceroute
Traceroute appuie son fonctionnement sur le champ TTL des paquets IP. En effet chaque paquet
IP possède un champ durée de vie (TTL, Time To Live) décrémenté à chaque passage d'un
routeur. Lorsque ce champ arrive à zéro, le routeur, considérant que le paquet tourne en boucle,
détruit ce paquet et envoie une notification ICMP à l'expéditeur.

Ainsi, traceroute envoie des paquets avec un TTL valant 1. Le premier routeur rencontré va
supprimer le paquet et renvoyer un paquet ICMP donnant notamment l'adresse IP du routeur
ainsi que le temps de propagation en boucle. Traceroute va ainsi incrémenter séquentiellement le
champ durée de vie, de manière à obtenir une réponse de chacun des routeurs sur le chemin,
jusqu'à obtenir une réponse de la machine cible.

Référence :

www.commentcamarche.net

								
To top