Docstoc

SKYPE presentation

Document Sample
SKYPE presentation Powered By Docstoc
					                  Skype

             Une solution de VoIP




04/11/2009          Laura Limem     1
                       Plan
   Introduction
     Présentation
     Interface
   Fonctionnalités
   Standard VOIP
   La visioconférence sur Ip
   Principe de fonctionnement
   Généralités sur la VoIP
   Avantages
   Inconvénients
   Conclusion

04/11/2009              ISAMM 2009   2
                      Présentation

         Skype est un logiciel propriétaire qui permet aux
    utilisateurs de passer des appels téléphoniques à travers
    Internet. Les appels d'utilisateurs à utilisateurs sont gratuits,
    tandis que les appels vers les lignes téléphoniques fixes et les
    téléphones mobiles sont payants. Les              fonctionnalités
    additionnelles incluent messsagerie instantanée, transfert de
    fichiers et visioconférence.
         Il a été développé par des développeurs de KaZaA et de
    Joost, Niklas, Zennstrom et Janus Friis .




04/11/2009                    ISAMM 2009                           3
                            Interface

         Skype utilise la notion de contact :
                Maîtrise des correspondants
                    Possibilité de restreindre les appels entrants ou
                     les messages chat aux seuls contacts autorisés
                    Maîtrise de la visibilité de son propre statut
                   Visibilité du statut d’un contact (suivant les
                    autorisations qu’il donne)
                Facilité d’appel
                    L’appel d’un contact se fait d’un clic de souris



04/11/2009                       ISAMM 2009                              4
             Interface


                            Contacts




04/11/2009     ISAMM 2009              5
             Interface

Appel




04/11/2009     ISAMM 2009   6
                Interface


Chat




   04/11/2009     ISAMM 2009   7
               Interface




Transfert de
  fichiers




  04/11/2009     ISAMM 2009   8
             Interface




04/11/2009     ISAMM 2009   9
         Interface : Différents statuts



Positionnés par Skype                5 mn
au-delà d’un délai                   15 mn
d’inactivité




 04/11/2009             ISAMM 2009           10
          Interface : Différents statuts



Choisis par
l’utilisateur




  04/11/2009          ISAMM 2009           11
             Interface :Conférence
Possibilité de créer une
conférence <= 5 sans
réservation de ressources




04/11/2009           ISAMM 2009      12
                 Fonctionnalités
       Skype permet de téléphoner gratuitement
uniquement entre deux ordinateurs ou terminaux
équipés de Skype et connectés à Internet, Il est
également doté d'une messagerie instantanée basique
permettant      aux    utilisateurs    de    communiquer
textuellement et de se transmettre des fichiers.
    La visioconférence est possible depuis janvier 2006 et
la sortie de Skype 2.0 pour Windows.
    Skype est devenu l'un des outils de communication
vocale sur ordinateur les plus utilisés au même titre que
Windows Live Messenger.



04/11/2009                ISAMM 2009                         13
Standards VoIP
   Protocole H323
    Introduction


   Avec le développement du multimédia sur les réseaux, il
    est devenu nécessaire de créer des protocoles qui
    supportent ces nouvelles fonctionnalités, telles que la
    visioconférence : l'envoi de son et de vidéo avec un
    soucis de données temps réel. Le protocole H.323 est
    l'un d'eux. Il permet de faire de la visioconférence sur
    des réseaux IP.




04/11/2009                 ISAMM 2009                      14
Standards VoIP
   H.323 est un protocole de communication englobant un
    ensemble de normes utilisés pour l'envoi de données
    audio et vidéo sur Internet. Il existe depuis 1996 et a été
    initié par l'ITU (International Communication Union), un
    groupe international de téléphonie qui développe des
    standards de communication. Concrètement, il est utilisé
    dans des programmes tels que Microsoft Netmeeting, ou
    encore dans des équipements tels que les routeurs
    Cisco. Il existe un projet OpenH.323 qui développe un
    client H.323 en logiciel libre afin que les utilisateurs et
    les petites entreprises puissent avoir accès à ce
    protocole sans avoir à débourser beaucoup d'argent.



04/11/2009                 ISAMM 2009                        15
Standards VoIP
   Fonctionnement


   Le protocole H.323 est utilisé pour l'interactivité en
    temps réel, notamment la visioconférence (signalisation,
    enregistrement, contrôle d'admission, transport et
    encodage). C'est le leader du marché pour la téléphonie
    Ip. Il s'inspire du protocole H.320 qui proposait une
    solution pour la visioconférence sur un réseau numérique
    à intégration de service (Rnis ou Isdn en anglais),
    comme par exemple le service numéris proposé par
    France Telecom. Le protocole H.323 est une



04/11/2009                ISAMM 2009                      16
La visioconférence sur Ip
   Tout d'abord, au niveau économique, la visioconférence
    sur Ip s'avère moins coûteuse que celle sur liaison RNIS
    car d'un côté, l'équipement d'un PC est relativement peu
    cher : ce système ne nécessite pas l'installation de prises
    RNIS spéciales.
   D'autre part, une liaison Rnis a un coût calculé selon la
    longueur de l'appel, le débit, et la distance. Alors que
    dans une liaison IP, le prix est forfaitaire selon le débit.
    En fin de compte, la visioconférence par Ip s'avère
    souvent moins onéreuse que par liaison Rnis.




04/11/2009                   ISAMM 2009                            17
La visioconférence sur Ip
   adaptation de H.320 pour les réseaux Ip. A l'heure
    actuelle, la visioconférence sur liaison Rnis est toujours
    la technique la plus déployée. Elle existe depuis 1990.
    Les réseaux utilisés sont à commutation de circuits. Ils
    permettent ainsi de garantir une Qualité de Service
    (QoS) aux utilisateurs (pas de risque de coupure du son
    ou de l'image). Aujourd'hui, c'est encore un avantage
    indiscutable. Par contre, comme pour le téléphone, la
    facturation est fonction du débit utilisé, du temps de
    communication et de la distance entre les appels.




04/11/2009                  ISAMM 2009                       18
La visioconférence sur Ip


H.323 définit plusieurs éléments de réseaux :
Les terminaux - Dans un contexte de téléphonie sur IP, deux
types de terminaux H.323 sont Aujourd'hui disponibles. Un
poste téléphonique IP raccordés directement au réseau
Ethernet de l'entreprise. Un PC multimédia sur lequel est
installé une application compatible H.323.
Les passerelles (GW: Gateway) - Elles assurent
l'interconnexion entre un réseau Ip et le réseau téléphonique




04/11/2009                 ISAMM 2009                      19
La visioconférence sur Ip


Les portiers (GK: Gatekeeper) - Ils sont des éléments
optionnels dans une solution H.323. Ils ont pour rôle de
réaliser la traduction d'adresse (numéro de téléphone -
adresse Ip) et la gestion des autorisations. Cette dernière
permet de donner ou non la permission d'effectuer un appel,
de limiter la bande passante si besoin et de gérer le trafic
sur le Lan.
Les unités de contrôle multipoint (MCU, Multipoint Control
Unit) - Référence au protocole T.120 qui permet aux clients
de se connecter aux sessions de conférence de données.


04/11/2009                ISAMM 2009                      20
La visioconférence sur Ip

Dans un contexte de téléphonie sur IP, la signalisation a
pour objectif de réaliser les fonctions suivantes :
Recherche et traduction d'adresses - Sur la base du numéro
de téléphone du destinataire, il s'agit de trouver son adresse
IP (appel téléphone . PC) ou l'adresse IP de la passerelle
desservant le destinataire. Cette fonction est prise en charge
par le Gatekeeper. Elle est effectuée soit localement soit par
requête vers un annuaire centralisé.
Contrôle d'appel - L'équipement terminal (« endpoint » =
terminal H.323 ou passerelle) situé à l'origine de l'appel
établit une connexion avec l'équipement de destination et
échange avec lui les informations nécessaires à
l'établissement de l'appel.

04/11/2009                 ISAMM 2009                       21
La visioconférence sur Ip

Services supplémentaires : déviation, transfert d'appel,
conférence, etc.
Une communication H.323 se déroule en cinq phases :
Établissement d'appel
Échange de capacité et réservation éventuelle de la bande
passante à travers le protocole RSVP (Ressource reSerVation
Protocol)
Établissement de la communication audio-visuelle
Invocation éventuelle de services en phase d'appel (par
exemple, transfert d'appel, changement de bande passante,
etc.)
Libération de l'appel.

04/11/2009                ISAMM 2009                     22
La visioconférence sur Ip
   Ensuite, qualitativement parlant, la visioconférence sur
    Ip peut utiliser des débits supérieurs et ainsi avoir une
    image et un son meilleurs qu'avec une liaison Rnis. En
    effet, la visioconférence sur Numeris utilise des débits
    allant de 128Kb/s à 384Kb/s, alors qu'en mutualisant
    certaines liaisons Ip, on peut obtenir des lignes haut
    débit allant jusqu'à plusieurs Mb/s. Malheureusement, le
    problème majeur de la visioconférence sur Ip est
    l'absence d'une Qualité de Service (QoS) sur les réseaux
    Ip.




04/11/2009                 ISAMM 2009                       23
La visioconférence sur Ip
   C'est également ce qui fait l'avantage des réseaux Rnis.
    Cependant, avec l'évolution des réseaux Ip, on sait
    désormais qu'il est possible qu'on puisse disposer d'une
    QoS sur ceux-ci tel que Rsvp, Diffserv, gestion de file
    d'attente. On pourrait donc avoir des flux avec priorité
    sur ces réseaux.




04/11/2009                 ISAMM 2009                      24
La visioconférence sur Ip
   En dehors du protocole H.323, il existe des normes de
    visioconférence sur Ip ayant des possibilités analogues à
    H.323 telles que Ip multicast, qui est particulièrement
    adaptés au téléenseignement et à la diffusion de
    séminaires et conférences car il permet la connexion de
    plusieurs dizaines de sites voire plus. Il existe également
    le système Vrvs qui est utilisé dans certaines
    communautés scientifiques, notamment la physique, en
    raison de sa convivialité. Il intègre Ip multicast et H.323.




04/11/2009                  ISAMM 2009                        25
        Principe de fonctionnement
    Skype emploie une technologie P2P VoIP basée sur le
    protocole Global Index P2P, propriété de la société Joltid.
    Cette technologie, mélange de peer-to-peer (poste-à-
    poste) et de VoIP (voix sur réseau IP), pour se connecter
    avec les autres utilisateurs de Skype, permettant par la
    même occasion un partage de ressources : les
    utilisateurs ayant une connexion à haut débit déchargent
    ceux possédant le bas débit d'une partie du trafic qui
    risquerait d'engorger leur connexion ; ils permettent
    également l'interconnexion entre les utilisateurs étant
    derrière un pare-feu.



04/11/2009                 ISAMM 2009                        26
        Principe de fonctionnement
    Un accès TCP sortant vers tous les ports de
    destination au-dessus de 1024 ou vers le port 80
    est requis. Pour obtenir la meilleure qualité vocale il
    est préférable d'ouvrir le port donné dans les
    options de Skype.
    Cependant, le trafic étant chiffré et opaque, il est
    difficile de connaître le contenu des informations
    transitant sans autorisation sur l'ordinateur d'un
    utilisateur de Skype (personne n'a su le déterminer
    à ce jour), posant d'évidents problèmes de
    confidentialité.




04/11/2009                ISAMM 2009                     27
        Principe de fonctionnement
    Ce logiciel fonctionne sous Microsoft Windows, mais
    aussi sur les systèmes GNU/Linux (sur x86), Mac OS X et
    Pocket PC. Il utilise les protocoles TCP et UDP et permet
    de faire des conférences vocales jusqu'à cent personnes.
    Skype a créé une controverse en utilisant un protocole
    propriétaire fermé et non-standard, car cela va à
    l'encontre de l'interopérabilité, qui est à l'origine du
    succès de l'Internet, en fonctionnant sur des standards
    de communications ouverts permettant à tous de
    communiquer en utilisant des implémentations logicielles
    différentes mais compatibles.



04/11/2009                ISAMM 2009                       28
  Principe de fonctionnement :Connexion
    On pense que Skype implémente une variante de
   STUN[2] (Simple Traversal of User Datagram Protocol
   Through NAT, RFC 3489) et/ou TURN (Traversal Using
   Relay NAT, draft-rosenberg-midcom-turn-03).
    Pas de serveur Firewall Traversal (pas de capture de
   trafic vers un serveur unique).
    Pour se connecter au réseau Skype un Client Skype (CS)
   doit se connecter sur un SN.
    Le CS attend des connexions entrantes sur un port choisi
   aléatoirement à l’installation, en TCP et UDP (modifiable).




04/11/2009                 ISAMM 2009                       29
  Principe de fonctionnement :Connexion
    Il écoute aussi sur les ports 80 et 443 (modifiable).
    Au démarrage un CS tente des connexions UDP sur
   des SN du Host Cache qu’il a construit ou hérité.
    S’il n’obtient pas de réponse au bout de 5 sec, il
   tente des connexions TCP sur le port 80.
    S’il n’obtient pas de réponse au bout de 6 sec, il
   tente des connexions TCP sur le port 443.




04/11/2009               ISAMM 2009                    30
  Principe de fonctionnement :Connexion
    Si ça ne fonctionne pas, il réessaie 4 fois.
    Si un proxy est configuré (IE ou Opera ou
    http_proxy), Skype passe par le proxy.
    Certains SN sont utilisés à la toute première
    connexion après installation et tentative de
    connexion : des bootstrap SN.
    La connexion TCP avec le SN est maintenue
    pendant toute la durée d’exécution du CS.




04/11/2009            ISAMM 2009               31
   Principe de fonctionnement :Recherche
    Skype annonce que la recherche est distribuée avec la
   technologie Global Index
    La recherche doit trouver quelqu’un qui s’est connecté
   dans les dernières 72 heures
    Le protocole étant propriétaire, on ne peut que s’appuyer
   sur des captures de paquets pour voir ce que le CS fait
            Lorsqu’on lance la recherche, il y a un échange entre le
             CS et son SN qui lui communique 4 (IP/Ports) de SN à
             interroger, ce que fait le CS
            Si c’est infructueux, le CS informe son SN qui lui donne
             8 autres adresses de SN à interroger et ainsi de suite.
             On ne sait pas comment le CS détermine que le login
             ne peut être trouvé



04/11/2009                     ISAMM 2009                          32
   Principe de fonctionnement :Recherche
            Dans le cas d’un CS derrière un FW, c’est le SN
             qui fait la recherche
            On a déterminé que le résultat de la recherche est
             mis dans un cache sur le SN




04/11/2009                   ISAMM 2009                      33
       Principe de fonctionnement :Appel
    La signalisation est toujours transmise sur TCP
    La durée d’établissement de l’appel, si appel de
   quelqu’un qui n’est pas dans la liste des contacts =
   Recherche + Signalisation
    Appel entre deux machines avec IP publiques, sans
   FW (ou RACL) =communication directe / UDP
    Appel entre deux machines dont l’une est derrière
   un FW / NAT => TCP ou mélange TCP et UDP avec
   un SN au milieu




04/11/2009              ISAMM 2009                   34
       Principe de fonctionnement :Appel
    Le transfert de fichier obéit aux mêmes règles (UDP
    préféré, mais repli sur TCP possible avec un SN au
    milieu).
    Un utilisateur peut-être loggé sur plusieurs stations
    en même temps. La signalisation est transmise vers
    toutes les machines où il apparaît. Dès qu’il
    décroche sur l’une d’elle, l’appel est annulé vers les
    autres.




04/11/2009               ISAMM 2009                     35
             Généralités sur la VoIP
                    VoIP = Voice over IP
      Définition:
                Utilisation des réseaux TCP/IP comme
   support    des     communications    voix   (appels
   téléphoniques, radios…)
        Utilité:
   - Réduire les coûts
   - Standardiser l’équipement




04/11/2009                 ISAMM 2009               36
                Généralités sur la VoIP
    -        Centraliser   la      gestion   de   toutes   les
    communications de l’entreprise: réseau « triple
    play » (voix, vidéos, données).
    - Améliorer la gestion des appels.
    - Augmentation de la productivité des entreprises.




04/11/2009                      ISAMM 2009                  37
             Généralités sur la VoIP




                    Architecture VoIP

04/11/2009             ISAMM 2009       38
                    Avantages
   Gratuité
      Communications de type longue distance ou
       longue durée gratuites, notamment avec
       l’institution d’origine.
      Communications personnelles gratuites.
   Facilité
      Conférences sans réservation de ressources
       préalables.
      Communications traversant la plupart des FW.
      Transmission de gros fichiers parfois difficile en
       déplacement.


04/11/2009               ISAMM 2009                    39
                    Avantages
   Confidentialité
     Communications cryptées (AES 256 bits).
      Particulièrement important sur réseau sans-fil.
   Joignabilité
      Rester joignable avec le même identifiant,
       même en déplacement.




04/11/2009               ISAMM 2009                      40
                  inconvénients
   Pas un produit Open Source, on doit faire confiance
    à Skype (AES, Informations, etc…)
      Toutes les captures de trafic effectuées
       concordent avec ce que Skype affirme.
      La plupart des produits H323 ne sont pas Open
       Source non plus, mais norme = relative stabilité
   On ne sait pas garantir le service à l’utilisateur (pas
    de serveurs sous notre charge)




04/11/2009                ISAMM 2009                     41
                 inconvénients
   Difficulté probable administrative / financière de
    gérer les crédits Skype Out / Skype In – jusqu’à ce
    qu’une version corporate existe
   Pas d’intervention possible en cas de panne (pas de
    serveurs)
   L’impact réseau en cas d’hébergement d’un SN
    peut être non négligeable
   On ne connaît pas l’évolution du modèle
    économique (gratuit… pour combien de temps ?)




04/11/2009              ISAMM 2009                   42
                   Conclusion
    la technologie P2P a un avantage inhérent en terme
    de coûts et a probablement un avantage en termes
    de qualité aussi.

    La compétitivité de Skype dans le segment
    entreprise devra être évaluée une fois que Skype
    aura introduit ses solutions sociétés.[5]
    En conclusion, Skype représente une force majeure
    pour tous les opérateurs télécoms et va provoquer
    une convergence de la voix et des données plus
    rapide que prévu.


04/11/2009              ISAMM 2009                     43

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Stats:
views:16
posted:6/23/2012
language:French
pages:43
Description: presentation de skype et vlc comme meilleur repr�santant de voix et vid�o par net