02 12b blaise hut pond fr by N6U126bw

VIEWS: 4 PAGES: 15

									ETUDE DE LA BIODIVERSITE
  DES MARES DE HUTTES

                 Présentation du 4 juin 2006
           LA CHASSE A LA HUTTE
• Activité       cynégétique    spécifique
  considérée en France comme une
  tradition et légalisée
• Se pratique le soir, la nuit et le matin
  lors des déplacements des oiseaux
  d’eau sur une mare ou un marais

  Déroulement :
     - Le chasseur place sur l’eau des « appelants » (canards
     domestiques) et des « formes » (imitations en bois ou
     plastiques) pour attirer les congénères sauvages sur la
     mare;
      - Il attends la pose d’oiseaux sauvages sur la mare à
     l’intérieur d’une hutte (petite installation semi enterrée)
               LA MARE DE HUTTE




  La hutte peut être fixe ou flottante selon son emplacement à
        proximité du littoral ou à l’intérieur des terres.
La mare peut être d’origine naturelle ou artificielle, de surface et
                    de profondeur variable.
               OBJECTIFS

• Première évaluation de la biodiversité

• Premier bilan des pratiques de gestion

• Apporter des préconisations de gestion pour
  une amélioration environnementale
     MOYENS ET PARTENARIAT

• Création d’un poste de chargé d’étude et accueil
  de stagiaires

• Subventions de la Direction Régionale de
  l’Environnement, du Conseil Régional du Nord
  Pas de Calais et de l’Union Européenne

• Validation scientifique     par des experts:
  phytosociologiste, entomologiste et techniciens
  cynégétiques.
            METHODOLOGIE

• Sélection sur critère écologique d’un
  échantillon représentatif des mares de huttes
  du secteur

• Inventaires d’avril à septembre de plusieurs
  taxons suivant des protocoles validés au
  niveau scientifique
SECTEURS D’ETUDES



                    2002
                    2003
                    2004
                    2005
                    2006 (en cours)
      CARACTERISTIQUES
   ECOLOGIQUES DES SECTEURS
• Marais de Guînes: vaste cuvette marécageuse parcourue
  par de multiples chenaux et d’anciennes fosses de
  tourbage
• Vallée de la Scarpe: ensemble de forêts alluviales,
  prairies semi-naturelles humides, bas-marais et
  tourbières
• Marais Audomarois: succession d ’étangs, d’anciennes
  tourbières et de parcelles agricoles drainées par des
  fossés
• Vallée de la Sambre: mosaïque d’habitats alluviaux
  ouverts marqués par la présence temporaire ou
  permanente de l’eau
       CARACTERISTIQUES
    ECOLOGIQUES DES SECTEURS

• Plaine maritime flamande: espace ouvert parsemé de
  zones humides issues du réseau de drainage à ciel ouvert,
  en parti à caractère dunaire
• Vallée de la Sensée: mosaïque d’habitats marécageux
  sur une trentaine de kilomètres
• Baie de Canche et d’Authie: estuaires de type picards
  colonisés par des habitats halophytes et halophiles
• Avesnois: zone rurale où s’entremêle le bocage, la forêt
  et un important réseau hydrographique
• Vallée de la Slack: petite plaine alluviale constituée de
  prairies humides
    Marais de Guînes
  Végétation à hélophytes
(Eleocharis palustris, Juncus
     subnodulosus…)




   Vallée de la Scarpe
Mare en voie de comblement
Marais Audomarois
 Platière à Becassine




 Vallée de la Sambre
Mare au sein de cariçaies
       et prairies
Plaine maritime flamande
  Végétation aquatique du
   Ranunculion aquatilis




   Vallée de la Sensée
 Ancien marais d’extraction
         de tourbe
   Baie de Canche
Estuaire Nord vu du ciel




       Avesnois
Prairie humide temporaire
   en système bocager
RESULTATS DES ETUDES REALISEES
        DE 2002 A 2005

• 490 espèces végétales observées dont 42 protégées
  au niveau régional ou national.
• 29 habitats naturels CORINE biotopes dont 12
  mentionnés dans la directive « Habitats »
• 129 espèces d’oiseaux
• 41 espèces d’odonates soit plus de 80% des
  espèces existantes dans la région
• 10 espèces de batraciens soit plus de 60% de la
  diversité batrachologique de la région
  EXEMPLES DE PRECONISATIONS
    DE GESTION ADAPTEES AUX
    ACTIVITES CYNEGETIQUES

• Curage hétérogène et partiel des mares
• Profilage des berges en pente douce
• Fauche tardive des prairies humides
• Exportation des produits de fauche et des
boues de curage…

								
To top