TP Chimie n�2 � by IGkNbE

VIEWS: 0 PAGES: 2

									        TP N°1 – L’APPRENTI CHIMISTE – QUELQUES PISTES POUR LE COMPTE RENDU

OBJECTIFS :
    Élaborer et mettre en œuvre un protocole d’extraction à partir d’informations
     sur les propriétés physiques des espèces chimiques recherchées.
    Utiliser une ampoule à décanter dans les conditions de sécurité




                Arthur adore faire des expériences défendues.
Ce matin, il a versé la poudre de sulfate de cuivre provenant de sa panoplie
   de petit chimiste dans un flacon de bétadine trouvé dans l’armoire à
                             pharmacie familiale.
   Mais juste après sa grande sœur s’est blessée et le seul antiseptique
                  disponible à la maison était la bétadine !!!


            Comment Arthur peut-il réparer sa bêtise et extraire le diiode
              (principe actif de la bétadine) du mélange fabriqué ???


       En utilisant les aides figurant plus loin, déterminer quel(s) solvant(s) parmi
        les 4 proposés (eau, éthanol, cyclohexane, dichlorométhane) Arthur
        pourrait utiliser pour réparer sa bêtise. Justifier.
        Le solvant choisi doit extraire l’iode ou le sulfate de cuivre mais pas les
        deux puisqu’on veut les séparer. Il faut donc qu’il soit non miscible avec
        l’eau ce qui permet d’éliminer l’eau et l’éthanol. Le dichlorométhane étant
        suspecté d’effets cancérigènes, on choisira plutôt le cyclohexane.


       Dans votre compte-rendu, décrire (par des phrases, des schémas) chaque expérience que vous souhaitez
        faire.
        Réaliser vos expériences puis compléter votre compte rendu en décrivant les résultats obtenus.
        L’objectif est de savoir dans quels solvants le sulfate de cuivre ou le diiode sont solubles. Les résultats
        doivent être dans votre brouillon mais en résumé, le sulfate de cuivre se dissout bien dans l’eau, pas dans
        le cyclohexane alors que pour le diiode, c’est l’inverse.

        Une partie du compte-rendu sera consacrée à l’utilisation de l’ampoule à décanter.
        Il suffit d’ouvrir votre livre page 331 pour avoir tous les renseignements...puis de recopier.

        Conclure : Votre expérience a-t-elle permis de réparer la bêtise d’Arthur ?
        Le diiode est séparé mais est dans le cyclohexane (d’où la couleur violette). Il reste donc à éliminer le
        solvant en le faisant évaporer.

  Espèces                                                                                                 sulfate de
                    eau       éthanol     cyclohexane     dichlorométhane                diiode
 chimiques                                                                                                  cuivre
Etat physique
                  liquide      liquide       liquide           liquide                   solide             solide
   à 20°C
Température
                    0°C       - 117°C         6°C              - 95°C                    114°C              110°C
  de fusion
Température
                  100°C         78°C          81°C              39°C                     183°C              650°C
 d’ébullition
  Misciblité                                 Non
                              Miscible                      Non miscible
 avec l’eau                                 miscible

								
To top