outil reflexion ppre by 14fiIbF

VIEWS: 7 PAGES: 11

									      Le programme personnalisé de réussite
                   éducative
         Outil de réflexion et de mise en œuvre du dispositif pour les écoles de la circonscription de Sainte Suzanne




                                                   Textes de référence

         Loi n° 2005-380 du 23 avril 2005 d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

         PLF 2006 : programme « Enseignement scolaire public du premier degré », mission « enseignement scolaire »

         MEN/DESCO 19-8-05 : Guide pratique pour l’expérimentation des programmes personnalisés de réussite
         éducative à l’école et au collège durant l’année scolaire 2005-2006

         Circulaire n°2006-138 du 25-8-2006 : mise en place des PPRE

         Circulaire n°2005-124 du 26-7-2005 : préparation de la rentrée 2005

         Circulaire n°2006-051 du 27-3-2006 : préparation de la rentrée 2006

         Rapport - n° 2005-048 juin 2006 – IGEN : Programmes personnalisés de réussite éducative

         Circulaire n°2007-011 du 9-1-2007 : préparation de la rentrée 2007

         Voir également CRAP du 25/01/07 : « Les PPRE, nouveau visage de l’aide individualisée »


Vous trouverez dans ce dossier :

Comment et pourquoi élaborer un PPRE ?
Un organigramme présentant les différentes étapes de la mise en œuvre du PPRE de document de formalisation du PPRE.
Le mode d’emploi de la fiche mémoire élaborée dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif.
Des exemples d’actions dans le cadre d’un PPRE.
Le rôle des différents partenaires.
Une fiche mémoire d’élaboration du PPRE pour la circonscription de Sainte Suzanne.




Page 1                              CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                                                    Le PPRE

Comment et pourquoi élaborer un PPRE ?
Il est normal de rencontrer des obstacles et par conséquent des difficultés dans l’apprentissage.
Des actions dans la classe
Certaines sont rapidement surmontées au fur et à mesure de l’apprentissage.
D’autres difficultés nécessitent une différenciation de la part de l’enseignant dans la classe. Tout enseignant a
une classe hétérogène. Il lui revient de tenir compte des différences de rythme d’acquisition des élèves, non pas
en réduisant les ambitions, mais en adoptant des stratégies permettant de répondre aux besoins des élèves
identifiés notamment à travers leurs erreurs.
Le maître bénéficie parfois d’un accompagnement grâce à la présence d’un assistant d’éducation ou d’un
renforcement par l’intervention d’un maître supplémentaire (par exemple en RAR).
Des actions entre collègues du même cycle
Les enseignants de même niveau ou de niveau proche organisent quelquefois un décloisonnement qui permet de
constituer de petits groupes homogènes auprès de qui l’un des enseignants assure un soutien, tandis que son
collègue prend en charge un groupe beaucoup plus important.
Le directeur d’école peut aussi s’associer à des actions de soutien.
L’intervention des PVP permet également d’organiser une aide plus individualisée à l’école élémentaire par
l’organisation de demi-groupes.
Des aides du RASED
Lorsque les actions d’aide en classe ne suffisent pas, une demande d’aide est adressée au RASED et dans le
cadre d’une concertation organisée dans le conseil des maîtres, s’effectue le choix des modalités d’aide des
enseignants spécialisés du RASED : si elle est nécessaire et possible, ce peut être une aide à dominante
pédagogique (assurée par le maître E dans la classe ou en regroupement d’adaptation hors de la classe) ou une
aide à dominante rééducative (assurée par le maître G hors de la classe).
L’enseignant spécialisé a l’habitude de mettre en œuvre un projet d'aide spécialisée qui « donne lieu à un
document écrit. Ce document décrit les éléments qui caractérisent la situation de l'élève, énonce les objectifs
visés, prévoit la démarche et les supports qui vont organiser l'action, donne une estimation de sa durée, indique
les modalités de son évaluation. La réalisation du projet intègre au fur et à mesure les transformations des
conduites de l'enfant et les ajustements nécessaires à cette évolution. Celle-ci doit toujours pouvoir donner lieu à
une communication sous une forme adaptée aux différents interlocuteurs concernés (maîtres de la classe,
parents, élèves eux-mêmes, autres intervenants, autorités académiques, etc.). Les parents sont régulièrement
informés des bilans et des propositions de modification, de poursuite ou d'arrêt du projet. »
Quand décider d’un PPRE (programme personnalisé de réussite éducative) ?
Les évaluations nationales (GS, CP, CE1, CM2) constituent des outils et donnent des occasions privilégiées en
début d’année pour faire le point sur l’acquisition des compétences des élèves. La fin de l’année également est
l’occasion d’un bilan.
A tout moment de la scolarité élémentaire, lorsqu’il apparaît qu’un élève ne sera pas en mesure de maîtriser les
connaissances et les compétences indispensables à la fin du cycle, le directeur d’école propose aux parents de
mettre en place un dispositif de soutien, notamment un programme personnalisé de réussite éducative.
Il peut viser à empêcher un redoublement. Le PPRE est obligatoire lorsqu’un redoublement est envisagé ; il est
un accompagnement de celui-ci lorsqu’il n’a pu être évité, afin de lui donner davantage d’efficacité.
Le PPRE répond à des difficultés traduisant autre chose qu’une faiblesse passagère. Il concerne des besoins
particuliers qui, s’ils ne sont pas pris en compte, retardent fortement l’acquisition des connaissances et
compétences constitutives fondamentales.



Page 2                           CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
Qu’est-ce qu’un PPRE ?
Les élèves qui rencontrent de graves difficultés bénéficient parfois d’une multiplicité d’aides tant à l’école qu’à
l’extérieur de l’école. Quelquefois ces aides sont juxtaposées, entraînant une difficulté de repérage pour l’enfant.
Pour les adultes, il arrive qu’on constate une ignorance des actions respectives de leurs partenaires et par
conséquent un manque d’articulation (voire de cohérence) et donc d’efficacité. Il n’est pas si rare que les uns
ignorent le contenu et les modalités des interventions des autres. De plus, on manque souvent de retour
concernant l’évaluation de ces interventions : à quoi servent-elles ? En quoi consistent-elles ? Sont-elles
efficaces ?
LE PPRE est un programme formalisé : il consiste en une action ou un plan coordonné d’actions, conçues pour
répondre aux difficultés scolaires rencontrées par un élève, formalisé dans un document rédigé par les
enseignants qui précise :
        - la situation de l’élève ;
        - les objectifs de fin de cycle sur lesquels seront basés les bilans individuels ;
         -les objectifs à court terme liés à l’action ou aux actions ;
        - le descriptif de l’action ou des actions ;
        - les modalités d’évaluation qui y sont associés ;
        - l’échéancier des aides et des bilans intermédiaires ;
        - les points de vue de l’enfant et de sa famille.
Le document présentant le PPRE précise les formes d’aides mises en œuvre pendant le temps scolaire. Il peut
inclure celles qui sont proposées à la famille en dehors du temps scolaire (accompagnement à la scolarité :
études surveillée, accueil associatif d’aide au travail à la maison, …). Ces activités n’ont pas un caractère
obligatoire ; elles sont proposées et expliquées aux parents qui conservent le droit de décider de la participation
de leur enfant.
Ce document doit permettre très clairement de comprendre qui fait quoi pour aider l’élève, où, quand, avec quels
supports et quelles démarches. L’articulation et l’explicitation des aides constituent un moyen de mieux aider
l’élève.
Le PPRE définit un projet individualisé qui devra permettre d’évaluer régulièrement la progression de l’élève. Il
doit inclure les temps de régulation afin de faire le point régulièrement sur les progrès de l’enfant.
Pour en garantir l’efficacité, l’action ou les actions doivent en effet être intensives et de courte durée.

Qui concourt à l’élaboration et la mise en œuvre du PPRE ?
Le conseil de cycle qui fait le point sur la progression des élèves est l’instance où sont suivis et peuvent être
organisés les PPRE. Les aides sont mises en œuvre par une équipe pédagogique dont le premier acteur est le
maître de la classe. Peuvent aussi apporter leur concours à la mise en œuvre des PPRE : les enseignants
spécialisés du RASED, les maîtres de CLIN, le cas échéant les maîtres supplémentaires, les assistants
d’éducation et les EVS. Le directeur d’école, garant de la pertinence du dispositif, prend en charge, avec
l’enseignant de la classe, les relations avec la famille.
Le PPRE est fondé sur une aide pédagogique d’équipe qui implique l’élève et associe sa famille. L’adhésion et la
participation de l’enfant et de sa famille sont déterminantes pour la réussite du programme. Le PPRE est signé
par les parents ou le représentant légal.
Le PPRE est présenté à l’élève qui doit en comprendre la finalité pour s’engager avec confiance dans le travail
qui lui est demandé.
Le programme est personnalisé parce qu’il est adapté à un élève particulier, mais les actions qu’il coordonne et
auquel il donne cohérence peuvent se réaliser au sein de la classe ou dans des groupes d’élèves qui ont les
mêmes besoins. La mise en œuvre du programme personnalisé ne conduit pas à isoler un élève ou à le
marginaliser par rapport à ses camarades.
Pour faciliter la mise en œuvre des aides qui dépassent le cadre de la classe, et la mise en œuvre des divers
programmes personnalisés qui sont décidés, le conseil des maîtres, quand cela est nécessaire, organise la vie
de l’école et recherche une harmonisation des emplois du temps visant à favoriser des regroupements d’élèves
en groupes de besoin et à mobiliser de manière coordonnée le maximum des ressources humaines et matérielles
disponibles. Le directeur assure la coordination générale de l’ensemble.



Page 3                           CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                          Programme Personnalisé de Réussite Éducative
Plan coordonné d’actions conçues pour répondre aux difficultés d’un élève, quand les aides relevant de la
                        gestion de l'hétérogénéité de la classe n'y suffisent pas.
   « Les programmes personnalisés de réussite éducative,généralisés à toutes les classes de CE1 à l’école et à toutes les
 classes de 6ème au collège depuis la rentrée 2006, doivent s’étendre aux cycles 2 et 3 de l’école ... et aux redoublants dès
               lors que le conseil des maîtres l’estime nécessaire. » (Circulaire de rentrée 07/08, BO du 9/01/07)

                                                    Objectifs institutionnels

   Conduire la totalité d’une                                                                                 Accompagner le
  classe d’âge à la maîtrise                                                                                  redoublement afin de lui
     du socle commun des                                                                                      donner davantage
      connaissances et des                            Prévenir la grande difficulté                           d’efficacité
compétences à l'issue de la                               scolaire et éviter le
       scolarité obligatoire.                               redoublement
   Le PPRE est inscrit dans la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école. La famille d'un enfant auquel on proposerait un
     redoublement sans qu'une aide n'ait été mise en place et formalisée pour prévenir les difficultés de l'enfant gagnerait en justice.


                                          Objectifs pédagogiques et éducatifs

Sortir l'élève d'un processus                                                                                 Donner aux parents des
              de d'échec pour                                                                                 pistes
     l'accompagner dans un                                                                                    d'accompagnement ou
       processus de réussite                         Conduire chacun, adultes et                              d'aide extérieure pour la
                                                     enfant, à se convaincre de la                            réussite de leur enfant
                                                     possible réussite de l'enfant

                                                  Pour quelles difficultés ?
   Besoins particuliers qui retardent l’acquisition des connaissances et des compétences fondamentales pour la
    poursuite de la scolarité, dans le domaine de la maîtrise de la langue, des mathématiques ou des langues
                                                        vivantes.

                                                       Elaboration du PPRE

       L'enseignant fait un L'enseignant ou le conseil        Il recherche en tête-à-tête                     Le maître ou le conseil de
  diagnostic des difficultés de cycle peut solliciter l'aide avec l'élève les domaines                        cycle cible pour l'élève
                de l'élève. du RASED pour poser ce            où il se sent en réussite et                    une compétence
                                     diagnostic.             ceux où il se sent en échec:                     accessible sur une durée
                                                             l'élève n'est pas objet mais                     courte (six semaines
                                                                  acteur de son PPRE.                         maximum) et organise
                                                                                                              pratiquement cette aide.

                                                      Finalisation du PPRE
                                                                                          Ce temps de co-élaboration et
   L’enseignant de la classe et le directeur                                              d'échange permet de contractualiser la
      rédigent le PPRE avec les parents et                                                part et la forme de l'aide apportée par
                                    l'enfant.                                             chacun.
  Le document finalisé est à la fois un document administratif et un document éducatif; il place l'élève et sa famille comme
                                          acteurs de la réussite scolaire de l'enfant.

                                                           Mise en œuvre
 Le conseil des maîtres facilite l’harmonisation des emplois du temps afin de favoriser les regroupements d’élèves
     en groupes de besoin et de mobiliser de manière coordonnée le maximum des ressources humaines et
                                                matérielles disponibles.
                         Le directeur assure la coordination générale de l’ensemble du dispositif.

                                                              Evaluation
    A l'issue de la période de réalisation du PPRE, la compétence visée est évaluée. Cette évaluation peut être
                            l'occasion d'une nouvelle rencontre avec l'élève et sa famille.
Page 4                                  CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                 Mode d’emploi de la fiche mémoire concernant les aides apportées aux élèves


La fiche ci-jointe est un document permettant de visualiser rapidement le suivi des élèves en difficulté, de la petite section au
CM2.

Son objectif est de garder la mémoire des aides organisées par les collègues au cours de la scolarité d’un élève
qui connaît des difficultés importantes et dont la situation est examinée en conseil de cycle, en réunion de
synthèse avec le RASED, voire en équipe éducative. En complément, figurent les actions d’aide extérieures à
l’école dont celle-ci est informée.
Le directeur complète cette fiche en fonction des informations qu’il réunit.
Ces fiches restent strictement internes à l’éducation nationale. Elles peuvent être réunies par ordre alphabétique
dans un classeur que détient le directeur, et qu’il met à la disposition de ses collègues. Un enseignant nouveau
dans l’école peut ainsi très rapidement consulter l’histoire des aides concernant l’un de ses élèves.
La fiche peut passer du directeur de l’école maternelle au directeur de l’école élémentaire, du directeur d’école
élémentaire au principal de collège.


Exemples d’actions dans l’école :
          soutien organisé par l’enseignant de grande section en petit groupe lors d’un décloisonnement des CP
          le samedi matin en lecture pendant tout le deuxième trimestre ;
          observation par le maître G lors d’une séance d’EPS;
          bilan par le psychologue scolaire;
          aide par le maître E en résolution de problèmes de novembre à février (14 séances dans un groupe de
          5) ;
          aide par le maître G dans un groupe de 3 de janvier à juin (20 séances destinées à développer
          l’expression et la communication avec différents supports) ;
          signalement effectué par le médecin scolaire suite à une visite médicale le 28 mars ;
          équipe éducative le 15 octobre en vue de la saisine de la commission départementale ;
          saisine de la commission départementale du 22 novembre pour une orientation en CLIS ;
          etc.


Exemples d’actions extérieures à l’école :
          séances d’orthophonie (orthophoniste privée) depuis la rentrée scolaire ;
          séances au CMPP (enfant et parents) reconduites à la rentrée ;
          accompagnement à la scolarité par une association reconduite depuis la rentrée ;
          séances de psychomotricité (privées) depuis la Toussaint ;
          etc.




Page 5                               CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                                              LE ROLE DES DIFFERENTS PARTENAIRES

L’enseignant de la classe
Il réunit les documents et les observations nécessaires issus des évaluations nationales et de classe en
particulier.
Il présente le PPRE aux parents d’élèves
Il travaille à la prise en compte des objectifs intermédiaires fixés dans le projet dans sa conduite de classe.
Il met en œuvre une pédagogie explicite et différenciée en prenant en compte les différentes aides prodiguées.

Le conseil de cycle
L’équipe pédagogique du cycle est constituée par le directeur d'école, les maîtres de chaque classe du cycle et
les maîtres remplaçants y exerçant, ainsi que les membres du RASED intervenant dans l'école.
Elle analyse la situation de l’élève, définit et formalise le projet, favorise et coordonne les groupements d’élèves
en utilisant au mieux les ressources de l’école.
L'équipe pédagogique de chaque cycle peut consulter les personnes qualifiées et agréées intervenant durant le
temps scolaire.

Le directeur de l’école
Le directeur de l’école participe à la conception du projet en réunissant les conditions qui permettent un travail
d’équipe.
Il coordonne la mise en œuvre du projet et s’assure du respect des décisions prises par le conseil des maîtres et
les conseils de cycle.
Il facilite la mobilisation des moyens matériels et humains au service du projet, en assure le suivi.
Avec l’enseignant de la classe, il reçoit les parents des élèves concernés.


Le RASED
Quand les différentes aides mises en place au sein de la classe ne suffisent plus, le dispositif d'aides
spécialisées contribue à assurer, avec les équipes pédagogiques la remédiation si des difficultés s'avèrent
durables et se traduisent par des écarts d'acquisition nets avec les acquisitions attendues.
Dans le cadre des PPRE, le réseau peut être associé au projet :
- dans l’aide à l’analyse des résultats aux évaluations nationales ;
- par la collaboration à l’élaboration d’un programme et d’un emploi du temps cohérents pour l’élève et d’une
façon générale, aux décisions s du conseil de cycle ;
- par la mise en synergie des interventions spécialisées et des mesures prises en classe ou dans les groupes de
besoins.

Équipe éducative1
L’équipe éducative définie comme suit est sollicité si le besoin s’en fait sentir ; sa constitution n’est toutefois pas
un préalable à la mise en œuvre d’un PPRE
L'équipe éducative est composée des personnes auxquelles incombe la responsabilité éducative d'un élève ou
d'un groupe d'élèves. Elle comprend le directeur d'école, le ou les maîtres et les parents concernés, le
psychologue scolaire et les enseignants spécialisés, intervenant dans l'école, éventuellement e« médecin de
l’éducation nationale, l’assistante sociale et les personnels contribuant à la scolarisation des élèves handicapés
dans l'école. Le directeur d'école peut recueillir l'avis des agents spécialisés des écoles maternelles.


1Décret n° 90-788 du 6 septembre 1990, « Organisation et fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires », BO n° 39 du 25 octobre 1990,
modifié par le décret n° 2005-1014 du 24 août 2005, « Dispositifs d’aide et de soutien pour la réussite des élèves à l’école », BO n°31 du 1er septembre
2005.




Page 6                                       CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
Elle est réunie par le directeur chaque fois que l'examen de la situation d'un élève ou d'un groupe d'élèves
l'exige, qu’il s’agisse de l’efficience scolaire, de l’assiduité ou du comportement.
Les parents peuvent se faire accompagner ou remplacer par un représentant d'une association de parents
d'élèves de l'école ou par un autre parent d'élève de l'école.

Le médecin scolaire
Le médecin de l'éducation nationale est chargé des actions de prévention individuelle ou collective et de la
promotion de la santé. Ces actions sont menées auprès de l'ensemble des enfants scolarisés que ce soit dans
les écoles (maternelles ou élémentaires), les collèges ou les lycées.
 Le médecin réalise des bilans de santé, centré le plus souvent sur les apprentissages.
Il assure un suivi médical spécifique de certains enfants prioritaires comme les enfants handicapés et les jeunes
présentant des troubles des apprentissages, bénéficiant d’un PPS (projet personnalisé de scolarisation) et les
jeunes élèves atteints de maladies chroniques nécessitant un PAI (projet d’accueil individualisé).
A ce titre, le médecin scolaire peut être concerné par le PPRE.

L’assistant social
L’assistant social participe au suivi des élèves en difficulté et peut donc être partenaire de l’élaboration d’un
PPRE.
Son intervention est principalement centrée sur l’aspect éducatif du projet.
Il peut participer à la prévention et la protection des mineurs en danger ou susceptibles de l'être.
Il participe à l'éducation à la vie et à la responsabilité.
La prévention qu’il contribue à mettre en œuvre se concrétise par des actions personnalisées à la demande de la
communauté éducative de l'élève lui-même ou de ses parents, par des actions globales en réponse aux
problèmes spécifiques recensés.
Les informations échangées sont soumises au secret professionnel, sauf en ce qui concerne la maltraitance.

Les acteurs du temps périscolaire
Différents dispositifs, notamment dans le domaine de l’accompagnement à la scolarité, ont été évalués
positivement et peuvent être considérés comme des aides spécifiques à apporter à certains élèves en difficulté.
La participation des intervenants concernés au PPRE est souhaitable lorsque la complémentarité des
compétences est avérée. Le PPRE peut aussi contribuer à la développer.




Page 7                          CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                          PROGRAMME PERSONNALISÉ DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE


"A tout moment de la scolarité obligatoire, lorsqu’il apparaît qu’un élève risque de ne pas maîtriser les
connaissances et les compétences indispensables à la fin d’un cycle, le directeur d’école ou le chef
d’établissement propose aux parents ou au responsable légal de l’élève de mettre conjointement en place un
programme personnalisé de réussite éducative".
C'est ainsi que la loi n°2005-380 du 23 avril 2005 d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école prévoit,
dans son article 6, la mise en place des programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE), qui constituent
l’un des dispositifs d’aide visant à faire acquérir à tous les élèves les éléments constitutifs du "socle commun" à la
fin de la scolarité obligatoire.



                                  RENSEIGNEMENTS CONCERNANT L'ÉLÈVE

Circonscription de Sainte Suzanne                          École maternelle élémentaire primaire "……………..…."

Nom : ………………………….                           Prénom : ………………………                             Date de naissance :

                            Cycle : 3                                          Niveau : CM1

Ecoles fréquentées :


Signalement RASED :         oui    non

Suivi RASED : maître E : oui      non         maître G : oui    non

Suivi CLIN :              oui     non

Bilan psychologique :      oui     non

Prolongement de cycle : oui        non

Passage anticipé :          oui    non




Page 8                            CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                                      ÉVALUATION DIAGNOSTIQUE


Cycle            Compétences et à travailler                   Connaissances, capacités et attitudes
                                                         Graphisme : savoir écrire les chiffres
                                                         Savoir disposer les nombres et les signes
         Calculer des sommes de nombres entiers de       opératoires
 C3
         taille différente                               Connaître les tables d'addition
                                                         Technique opératoire : savoir additionner plusieurs
                                                         nombres entiers.
         Être capable d'écouter autrui, de demander
                                                         Respecter les règles de prise de parole
 C2      des explications et accepter les orientations
         de la discussion induites par l'enseignant      Rester dans le sujet




Page 9                        CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                                                     PROGRAMME PERSONNALISÉ DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE
                                      ÉTABLI DU 10 au 28 SEPTEMBRE 2007 POUR L'ÉLÈVE (NOM) (Prénom) - CYCLE 3 – CM1B

                                                                                                             Organisation de la prise en charge - Acteurs   Évaluation
Cycle              Compétences à travailler                  Connaissances, capacités et attitudes
                                                                                                                        de l'accompagnement                   finale
                                                                                                                    Fiche quotidienne individuelle –
                                                               Graphisme : savoir écrire les chiffres                                                         Acquis
                                                                                                                 Enseignant/Famille/Décloisonnement
            Calculer des sommes de nombres entiers           Savoir disposer les nombres et les signes                        En classe -
  C3                                                                                                                                                          Acquis
                       de taille différente                                opératoires                                        Enseignant
                                                                                                                Mémorisation en classe et à la maison –
                                                                  Connaître les tables d'addition                                                             Acquis
                                                                                                                          Enseignant/Famille
          Être capable d'écouter autrui, de demander
                                                              Respecter les règles de prise de parole                    De tous les instants –               Acquis
  C2      des explications et accepter les orientations
                                                                                                                          Enseignant/Famille
           de la discussion induites par l'enseignant                  Rester dans le sujet                                                                 À poursuivre




                                                                                 Émargements


Directeur(trice)          Enseignant                  Représentant légal                 Assistant d'éducation             Maître G                …………………



Page 10                                                        CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE
                                                  PROGRAMME PERSONNALISÉ DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE
                               ÉTABLI DU 1ER OCTOBRE AU 16 NOVEMBRE 2007 POUR L'ÉLÈVE (NOM) (PRENOM) - CYCLE 3 – CM1B

                                                                                                           Organisation de la prise en charge - Acteurs    Évaluation
Cycle              Compétences à travailler                    Connaissances, capacités et attitudes
                                                                                                           de l'accompagnement                               finale
          Calculer des sommes de nombres entiers            Technique opératoire : savoir additionner      En classe -
 C3                                                                                                                                                          Acquis
          de taille différente                              plusieurs nombres entiers                      Enseignant
          Être capable d'écouter autrui, de demander
                                                                                                           De tous les instants –
 C2       des explications et accepter les orientations     Rester dans le sujet                                                                             Acquis
                                                                                                           Enseignant/Famille
          de la discussion induites par l'enseignant




                                                                                   Émargements


   Directeur(trice)              Enseignant               Représentant légal                           Assistant d'éducation         Maître G             …………………



Page 11                                                          CIRCONSCRIPTION DE SAINTE SUZANNE

								
To top