UNIVERSITE NOTRE-DAME D�HAITI

Document Sample
UNIVERSITE NOTRE-DAME D�HAITI Powered By Docstoc
					   UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAITI
 Faculté des Sciences Administratives de Jacmel




      Rapport de stage de l’administrateur
             de la FSA de Jacmel



Préparé par Jean GERMAIN pour l’obtention du
grade de licencié en administration.




Promotion 2001-2006



                                       Septembre 2007
                            Quelques renseignements sur le stagiaire

Nom                                                          GERMAIN
Prénom                                                       Jean
Poste occupé                                                 Administrateur
Période du stage                                             1er septembre 2006 au 31
                                                             août 2007
Nom de l’Entreprise-hôte                                     Faculté des Sciences Admi-
                                                             nistratives-UNDH de Jacmel.
Nom de l’Université                                          Université Notre-Dame
                                                             D’Haïti-FSA de Jacmel
Adresse de l’Université                                      12, angle des rues Henry
                                                             Christophe et l’Hôpital
                                                             Jacmel, HT9110, Haïti
Maître de stage                                              Jean-Michel LIENHARDT,
                                                             de septembre 2006 à avril
                                                             2007
Poste occupé par le maître de stage                          Conseiller volontaire de
                                                             l’EUMC1 auprès de la
faculté.




1
    EUMC: Entraide universitaire mondiale du Canada


                                                                                          2
                                     Remerciements


       Je tiens à adresser un vibrant hommage au corps professoral pour avoir contribué
à ma formation universitaire et pour son encadrement pédagogique durant mon stage.
D’une façon spéciale, je remercie vivement les membres du Décanat, les membres de
l’ancienne commission de transition,      les membres du personnel de soutien et les
étudiants pour l’accueil chaleureux dont ils m’ont fait montre, leur attitude et leur
critique constructives et leur patience à mon égard. Sans cette franche collaboration, le
bon déroulement de mon stage ne serait pas possible. Leurs conseils et leurs remarques
m’ont apporté une expérience professionnelle appréciable et significative dans le
domaine de la gestion des ressources financières et humaines.
       Je tiens plus particulièrement à exprimer ma reconnaissance envers Jean-Michel
LIENHARDT, ancien conseiller volontaire de l’EUMC affecté à la faculté, pour son aide,
son encadrement, sa compréhension, ses conseils et sa gentillesse. Je veux lui dire que,
grâce à son formidable encadrement, ce stage m’a permis, d’une part, d’adapter mes
connaissances aux réalités professionnelles et d’autre part, de m’intégrer avec facilité
dans le monde professionnel. Il m’a permis également de disposer désormais d’une
expérience concrète afin de me présenter en toute confiance auprès de mes futurs
employeurs.
       Je ne saurais passer sous silence, l’apport considérable du Professeur Jean Elie
LARRIEUX, Vice-Recteur aux Affaires académiques de l’Université Notre-Dame
d’Haïti, dans l’organisation structurelle et méthodologique de mon rapport de stage. Mes
remerciements vont également à Jean-Gérard Anis, Professeur de méthodologie à la
Faculté des Sciences Administratives de Jacmel, pour sa contribution académique dans la
réalisation du stage.
       Enfin, je voudrais inclure dans mes remerciements, tous ceux qui, d’une manière
ou d’une autre, ont incité chez moi une motivation à nulle autre pareille par l’ambiance
dynamique et fraternelle qui régnait dans la faculté tout au long de mon stage.




                                                                                       3
                                         Sommaire
Page de garde                                                                        2
Remerciements                                                                        3
   I-       Introduction                                                             5
   II-      Objectifs personnels et institutionnels                                  6
   III-     Contexte du stage                                                        7
            III-1. Choix de l’institution d’accueil
            III-2. De l’institution d’accueil : Faculté des Sciences Administratives de
         Jacmel.
                   III-2-1. Naissance
                   III-2-2. Mission et organisation
                   III-2-3. Services offerts
   IV- Organisation et déroulement du stage                                          11
            IV-1. Définition des tâches et méthodologie d’intervention
            IV-2. Tâches réalisées
                    IV-2-1. Tâches administratives
                    IV-2-2. Tâches financières.
                    IV-2-3. Tâches logistiques
            IV-3. Méthodologie de suivi et d’évaluation du stage
    V- Analyse du stage                                                              24
            V-1. Problèmes rencontrés
            V-2. Gestion des problèmes
            V-3. Solutions définitives préconisées
   VI-      Conclusion                                                               27
   VII-     Bibliographie                                                            30
   VIII- Annexes                                                                     31




                                                                                          4
    I-      Introduction


         Durant ces deux dernières décennies, le marché du travail devient de plus en plus
exigeant et concurrentiel. Les grandes entreprises et les organisations non
gouvernementales, principales pourvoyeuses d’emplois en Haïti, font appel à des cadres
très qualifiés. La majorité des offres d’emplois publiées dans les journaux exigent au
moins une licence tandis que les emplois les plus rémunérateurs réclament des diplômes
de deuxième cycle universitaire. Une telle situation est due à l’affluence de nouveaux
diplômés sur le marché du travail suite à la démocratisation de l’enseignement supérieur
en Haïti à la fin du 20e siècle.
         Cependant, la détention d’un diplôme ne suffit pas pour rendre son détenteur
compétitif et opérationnel compte tenu de l’importance accordée à l’expérience
professionnelle dans les offres d’emplois. En effet, un diplôme atteste l’accumulation
d’un bagage théorique qui est certes, un prérequis à l’exercice d’une activité
professionnelle. Pour donner une dimension pratique à cette compétence théorique
validée par la détention du diplôme, les universités incluent dans leur calendrier
académique des périodes au cours desquelles les étudiants effectuent obligatoirement des
stages dans des entreprises. Ces stages accroissent leurs aptitudes pratiques en leur
donnant une vision concrète de la réalité professionnelle.
         C’est dans cette optique que le décanat de la Faculté des Sciences Administratives
de Jacmel impose à ses étudiants l’obligation d’effectuer des stages dans des entreprises,
de rédiger et de soutenir par la suite un rapport de stage afin d’avoir droit à leur licence
en administration. C’est ainsi en vertu de ce principe que je présente ce rapport de stage
qui étalera en long et en large, le bilan de mon travail en tant qu’Administrateur stagiaire
à la FSA de Jacmel.
         Pour devenir administrateur stagiaire à la FSA de Jacmel, j’ai participé à la fin du
mois d’août 2006 à un test de présélection organisé par une commission présidée par Max
B. Toussaint, ex-Doyen de cette dite faculté. Au début du mois de septembre de cette
même année, j’ai été retenu comme administrateur stagiaire pour une période d’une
année, soit de septembre à août 2007. Dès le début de ce stage, j’étais placé sous la



                                                                                           5
supervision du conseiller canadien, Jean-Michel LIENHARDT. Ce dernier avait pour
tâches principales de m’encadrer et de m’évaluer trimestriellement jusqu’à la fin de son
mandat qui expire en avril 2007.
         Concrètement, ce stage me permet d’atteindre personnellement un double objectif.
Premièrement, il me permet d’adapter mes acquis théoriques à la réalité professionnelle.
En second lieu, il doit me permettre, après la rédaction et la soutenance de mon rapport
de stage, de décrocher ma licence en Sciences administratives et d’ouvrir la voie à des
études post-universitaires. Au niveau institutionnel, les objectifs sont exprimés à travers
les lignes du préambule de mon contrat de stage. En voici un extrait du préambule fixant
clairement les deux principaux objectifs de l’institution embaucheuse :
         "Considérant que la FSA de Jacmel veut, à long terme, se doter d’un
administrateur"
         "Considérant la FSA de Jacmel veut donner à un de ses étudiants finissants
l’opportunité de mettre en pratique la formation reçue".
         Ce rapport de stage est développé en cinq parties. La première partie présente les
objectifs personnels et institutionnels définis au début du stage. La deuxième partie vise à
expliquer les motivations qui ont conduit au choix de l’institution d’accueil ainsi qu’une
brève présentation de cette dernière. La troisième partie présente l’organisation et le
déroulement du stage, son mandat, les réalisations et la méthodologie de suivi et
d’évaluation du stage. Dans la quatrième partie, je mets en évidence, les difficultés que
j’ai rencontrées au cours du stage, les solutions provisoires apportées en vue de les
surmonter et les propositions de solutions définitives visant à limiter dans le temps, la
reproduction de ces difficultés. Enfin, la dernière partie présente un bilan global du stage
en précisant les leçons tirées.




   II-      Objectifs personnels et institutionnels.


         Les objectifs personnels en rapport avec le stage correspondent à un besoin
d’approfondissement des notions apprises durant ma formation et à celui d’une
préparation à la vie professionnelle. Ces objectifs peuvent être résumés ainsi :



                                                                                          6
         Adapter les connaissances           acquises à l’université à la réalité
          professionnelle.
         Réaliser un rapport qui sera soutenu devant un jury en vue de l’obtention
          de ma licence en administration.
          Quant aux objectifs institutionnels, ils sont exprimés dans la convention de
      stage et se résument ainsi :
                   Doter la faculté d’un administrateur chargé d’assurer sa gestion
                    opérationnelle.
                   Permettre à un de ses étudiants de mettre en application la
                    formation qu’il a reçue dans cette dite faculté.


                              III-      Contexte du stage.


   III-1. Choix de l’institution d’accueil.


          Le choix de la Faculté des Sciences Administratives de Jacmel a été fait
   sur la base des considérations suivantes :
         Etant donné que j’ai reçu une formation en administration, il m’a donc
          fallu effectuer mon stage dans un poste qui correspond à mon domaine de
          formation. Ainsi, la        vacance du poste d’administrateur au sein de la
          faculté m’a été l’occasion favorable en vue d’atteindre mon objectif.
         Le fait d’effectuer mon stage dans la faculté qui m’a formé m’a permis de
          bénéficier directement de l’assistance permanente de mes formateurs.


      III-2. De l’institution d’accueil : Faculté des Sciences Administratives de
      Jacmel.
             III-2-1. Naissance


   Je ne saurais parler de la Faculté des Sciences Administratives de Jacmel sans
avoir fait au prime abord un bref historique de l’Université Notre-Dame d’Haïti



                                                                                     7
      (UNDH) qui est aujourd’hui sa mère adoptive2. En effet, cette dernière fut fondée
      officiellement le 27 juin 1995 par la Conférence Episcopale d’Haïti (CEH). L’UNDH
      est une institution d’enseignement supérieur, privée, catholique et à but non lucratif.
      Son siège social se trouve à Port-au-Prince. Dans le but d’empêcher ou de réduire
      l’exode massif des jeunes des villes de province vers la capitale en quête d’une
      formation universitaire et de fournir une formation adaptée aux réalités et aux besoins
      régionaux, l’UNDH s’est engagée dès sa naissance dans un processus de
      décentralisation. C’est en ce sens que des campus universitaires furent créés dans trois
      chef-lieux de département : Cayes, Cap-Haïtien et Jacmel. Ces centres de formation
      universitaires sont connus sous le nom de "Unités Diocésaines d’Enseignement, de
      Recherche et de Service, (UDERS)".
           L’UDERS de Jacmel est la dernière entité régionale de l’UNDH. Elle fut fondée
par les autorités ecclésiastiques du Sud-Est et rattachée à l’UNDH dès sa naissance en
2001. Logée dans l’imposant édifice de l’IDEPH3, elle a commencé à desservir les jeunes
du département en septembre de cette même année en accueillant plus de 150 étudiants.
Dès cette ouverture, elle a bénéficié du partenariat de la Délégation Catholique pour la
Coopération (DCC). Cette organisation française y envoie des coopérants qui fournissent
leurs services à plein temps dans l’administration et dans l’enseignement. Ces derniers
ont aussi participé à la mise sur pied du curriculum de la faculté.




                    III-2-2. Mission et organisation

           La FSA de Jacmel se donne pour mission de former de jeunes cadres aptes à
répondre aux besoins de développement socio-économique du pays et de la région du
Sud-Est en particulier. Elle ne vise pas seulement à former des chercheurs d’emplois mais
aussi des créateurs d’emplois car, le département du Sud-Est reste encore inexploité,
dépourvu d’entreprises capables d’embaucher plus d’une trentaine d’employés. Elle est
enfin une alternative pour les jeunes bacheliers qui avaient l’habitude de fuir leur ville
2
    Nous disons mère adoptive par ce que la FSA de Jacmel fut créée par le Diocèse du Sud-Est puis rattachée
                                            à l’UNDH par la suite.
3
    IDEPH: Institut Diocésain d’Education et de Promotion Humaine


                                                                                                          8
natale vers Port-au-Prince à la recherche d’une formation universitaire. Elle dispense une
formation adaptée tant à l’environnement immédiat de l’étudiant qu’à l’espace
international de l’enseignement supérieur.
       Pour bien remplir sa mission et pour assurer une gouvernance à la fois efficace et
efficiente, la FSA de Jacmel est gérée par un Conseil de faculté, un Décanat et deux
comités de participation.
       Du Conseil de faculté.- Le conseil de faculté n’est pas une structure permanente.
Il devrait siéger une ou deux fois par année pour définir les grandes orientations de
l’année et adopter le budget de la faculté. Ce conseil est censé présider par le président de
l’UDERS, en l’occurrence SE Mgr Guyre Poulard, et composer de représentants des
professeurs, des étudiants et de la population Jacmélienne. Cependant, le conseil de
faculté n’est pas encore fonctionnel.
       Du Décanat.- Le Décanat, en tant que structure permanente, assure la gestion
quotidienne de la faculté. Il se compose de :
           1. Un Doyen qui joue le rôle de Directeur général. De concert avec le conseil
               de faculté, il définit les politiques stratégiques de la faculté. Cependant,
               dans ses attributions propres, il donne des directives à tous les membres du
               personnel, préside les réunions du décanat et des professeurs et veille sur
               la bonne marche de la faculté sur les plans administratif et académique.
           2. Un administrateur qui assure la gestion financière, administrative et
               logistique de la faculté.
           3. Une secrétaire de faculté. Ses principales responsabilités sont les
               suivantes :
                      Gestion des dossiers académiques des étudiants et des professeurs.
                      Elaboration du calendrier académique, des horaires des cours et
                       des examens.
                      Gestion des relations avec le Rectorat.
                      Planification des séminaires et des conférences.
                      Encadrement des stagiaires
La secrétaire de faculté partage les taches suivantes avec le Doyen :
      Prévision et évaluation des cours


                                                                                           9
   Développement des programmes
   Formation continue
   Planifications des études
   Contrôle des syllabus
   Supervision des enseignants
   Orientation des étudiants
   Recherche des stages des partenariats
       4. Un responsable de communication. Le responsable de communication qui
           est assisté actuellement d’un professeur, gère toutes les activités visant à
           faire la promotion de la faculté.
       5. Une secrétaire administrative. Elle gère et classe les dossiers des étudiants,
           reçoit les inscriptions des anciens et nouveaux étudiants, assure la gestion
           des correspondances et rédige et affiche toutes les informations qui
           concernent les étudiants, les professeurs et les membres du décanat.
       6. Un comptable qui gère les comptes financiers de la faculté et prépare les
           états financiers mensuels et semestriels. De concert avec l’administrateur,
           il prépare le budget annuel de la faculté.
       7. Un administrateur informatique. Il gère le réseau et le parc informatiques
           internes de la faculté et veille au bon fonctionnement des matériels
           informatiques du décanat, de la salle didactique et de la bibliothèque. Il
           assure la maintenance des ordinateurs et la supervision de la salle
           informatique.
       8. Un bibliothécaire qui classe les ouvrages et en gère les emprunts effectués
           par les étudiants et les professeurs.
       9. Un personnel          de soutien composé d’un gardien, d’un agent de
           surveillance et d’une ménagère.




                                                                                     10
De l’organigramme du décanat.


                                   Doyen de
                                    Faculté




  Secrétaire de                 Administrateur                 Responsable
    Faculté                                                        De
                                                              Communication



   Secrétaire           Comptable           Administrateur     Bibliothécaire       Personnel de
 administrative                              informatique                             soutien
                                                                                      (gardien et
                                                                                      ménagère)




       Des comités de participation.-        Ces comités ne participent pas à la gestion
courante et directe de la faculté mais apportent un soutien appréciable dans
l’accomplissement de sa mission. Tout en veillant au respect des droits de leurs
mandants, ils accompagnent le décanat à travers leurs suggestions et leurs critiques
constructives. Des réunions sont tenues régulièrement entre les responsables du décanat
et des représentants de ces comités afin de poser et de résoudre des problèmes de
différents ordres.


               III-2-3. Services offerts.

       La FSA de Jacmel offre une formation dans le domaine de l’administration des
entreprises. En vue de répondre à toutes les demandes de formation, elle offre à ses
éventuels étudiants la possibilité de choisir entre deux cycles d’étude. A ceux-là qui
veulent intégrer rapidement le marché du travail, elle leur offre un cycle court sanctionné
par un certificat après avoir validé certains cours obligatoires. A tous ceux qui, au
contraire, veulent devenir des cadres supérieurs dans les entreprises ou d’entreprendre des
études post-universitaires (maîtrise ou doctorat), un cycle long leur est offert. Selon le


                                                                                        11
nouveau système mis en place par la nouvelle équipe dirigeante, ce système dit "système
par promotion" remplacera dès l’année académique 2007-2008 l’ancien système de crédit
alourdi par le principe de pré-requis des cours.
       Cependant, comme l’ancien          système, le nouveau a des avantages et des
inconvenients. En termes d’avantages, le nouveau système permettra à l’étudiant de
terminer son cycle d'études en quatre ans. Néanmoins, si la faculté n’a pas assez
d’étudiants, ce sera une classe qui sera déficitaire et non uniquement un cours, car avec le
système par promotion, la faculté est obligée de dispenser tous les les cours qu’une classe
exige. Par exemple, si l’année préparatoire ne comprend qu’une trentaine d’étudiants et
que seulement dix ont obtenu la moyenne générale pour être admis en deuxième année, la
faculté ne peut pas reporter cette année sous prétexte qu’il n’y a pas assez d’étudiants.
Alors que, dans le système de crédit, la faculté peut décider de reporter sur une prochaine
session, un cours qu’elle juge déficitaire.
       En effet, durant une année préparatoire divisée en deux sessions, l’étudiant suivra
des cours de base notamment dans certaines sciences fondamentales et appliquées
(mathématiques et statistiques), dans les langues vivantes (français, anglais et espagnol)
et en culture générale. Après cette année propédeutique, l’étudiant pourra s’orienter dans
l’une des deux filières suivantes :
   1- La comptabilité-finance. Cette filière lui donne la possibilité de décrocher une
       licence en sciences comptables en quatre ans.
   2- La gestion des organisations. L’étudiant qui choisit cette filière acquerra des
       compétences l’habilitant à occuper tous les postes dans une entreprise : marketing,
       gestion des ressources humaines, gestion de projet…


   III-3. Accueil et orientation.


       Vu que j’avais le statut d’étudiant finissant de la faculté, mon intégration a été
simple et rapide. Bénéficiant de l’encadrement d’un des coopérants, j’ai du travailler dès
mon entrée en fonction, sur des dossiers urgents notamment sur le recouvrement des frais
de scolarités des étudiants et sur un accord de partenariat entre la faculté et l’Institution




                                                                                          12
du Bon Pasteur, école secondaire partageant le même bâtiment que la faculté. Cet accord
devait porter sur la cohabitation de ces deux institutions.


                       IV- Organisation et déroulement du stage.


       IV-1. Définition des tâches et méthodologie d’intervention


       Dans l’exécution de mon mandat, je devais réaliser les tâches ci-dessous
énumérées :
                     a) Sur le plan administratif :
                                  Gérer les dossiers administratifs du personnel enseignant et
                                   non enseignant
                                  Superviser le travail du personnel non enseignant
                                   (secrétaire administrative, informaticien, bibliothécaire et
                                   personnel de soutien)
                                  Contrôler les prestations des cours
                                  Etablir l’horaire du personnel non enseignant
                     b) Sur le plan financier :
                                  Faire le payroll mensuel
                                  Tenir les comptes financiers des étudiants
                                  Elaborer les rapports financiers mensuels, semestriels et
                                   annuels.
                                  Gérer les ressources financières de la faculté
                                  Réaliser les budgets prévisionnels.
                     c) Sur le plan logistique :
                                   Gérer les locaux de la faculté
                                   Gérer les stocks de fournitures de bureau
                                   Réaliser l’inventaire des biens de la faculté
                                   Commander les badges des étudiants.
       L’exécution de ces multiples tâches non connexes a nécessité l’application d’une
       méthode d’intervention rigoureuse afin qu’aucune d’elles ne soit oubliée. Ainsi,


                                                                                                  13
       j’ai du élaborer, au début de chaque semaine, un tableau contenant les rubriques
       suivantes :
    Tâches à exécuter
      Exécutées
      En cours d’exécution
      Non exécutées
      Remarques (Pourquoi telle tâche n’a pas été exécutée ?)

           Les tâches en cours d’exécution et non exécutées sont reportées dans le
       planning de la semaine suivante.


       IV-2. Tâches exécutées par l’administrateur stagiaire.


       Depuis la démission de Mirlène Vivens, le poste d’administrateur n’avait pas de
titulaire. Les coopérants exécutaient en même temps les tâches d’administrateur et de
secrétaire de faculté. Lorsque je suis entré en fonction au début du mois de septembre
2006 à titre d’administrateur stagiaire, les tâches administratives, financières et
logistiques m’ont été attribuées. A travers les paragraphes qui suivent, je présenterai les
actes que j’ai posés dans l’exécution de chacune de ces tâches.


IV-2-1. Tâches administratives
       Au cours de ce stage, les principales tâches administratives exécutées étaient :
                La supervision du personnel non enseignant : secrétaire administrative,
                     comptable, administrateur informatique et bibliothécaire.
                La supervision du personnel de soutien : gardien, agent de surveillance
                     et ménagère.
                Rédaction et signature de certains contrats d’ouvrages.
                Fixation et rappel de certaines règles de conduite par des notes de
                     service.
Dans l’accomplissement de ces tâches, j’ai pris les mesures innovantes suivantes :
   a) Fixation d’un calendrier annuel du payroll. Ce calendrier prévoit une période
       de préparation des chèques des employés et des professeurs et une période pour
       leur distribution.



                                                                                          14
    b) Signature de contrat semestriel avec les professeurs. Ce contrat qui lie le
        professeur à la faculté pour une session n’est pas renouvelable par tacite
        reconduction. Il fixe les droits et les devoirs des deux parties signataires. En vertu
        de ce contrat, des déductions légales (prélèvement de 6% pour l’ONA 4 ), sont
        faites sur les salaires des professeurs et le montant net semestriel est divisé en
        quatre ou cinq versements mensuels égaux.
    c) Établissement d’une feuille de présence pour le personnel non enseignant.
        Chaque employé a l’obligation de signer cette feuille de présence en inscrivant les
        heures d’arrivée et de départ.
    d) Préparation d’un formulaire de demande de congé annuel pour le personnel
        non enseignant. Pour éviter un départ massif de tous les employés en congé
        annuel, j’ai établi une formule de prise de congé par alternance. Pour ce faire,
        l’employé remplit au début de l’année un formulaire dans lequel il précise la date
        où il désire partir en congé et celle de son retour.
    e) Etablissement d’un système de contrôle de la salle didactique et de la
        bibliothèque. Les employés de ces services rempliront quotidiennement un
        rapport sur le fonctionnement des matériels dont ils assurent la gestion.


    IV-2-2. Les tâches financières


        Les principales tâches financières exécutées étaient :
                  Le contrôle des rentrées et des sorties de fonds
                  Préparation des rapports financiers
                  Vérification des états financiers produits mensuellement par le
                      comptable.
                  Gestion des comptes " à recevoir" et des "arriérés"
                  Élaboration du budget annuel
                  Vérification des réquisitions de fonds.
Dans l’exécution de ces tâches, j’ai pris les mesures suivantes :


4
 ONA: Office National d’Assurance-Vieillesse, institution chargée d’assurer la retraite des employés du
secteur privé.


                                                                                                          15
a) Formalisation des sorties de fonds : des formulaires de réquisition de fonds sont
   mis à la disposition de tous les responsables du décanat. Celui qui sollicite un
   décaissement de fonds auprès du comptable doit remplir un formulaire qui sera
   signé par le Doyen, si la demande dépasse 3000 gourdes et par l’administrateur.
   Le comptable n’est plus autorisé à décaisser des fonds sur des réquisitions
   verbales. De plus, toute réquisition de fonds doit être motivée et tout bénéficiaire
   d’un décaissement de fonds, à l’exception des chèques de payroll, doit signer un
   accusé de réception.
b) Élaboration d’une fiche récapitulative des rentrées et de sorties de fonds :
   Cette fiche permet d’assurer un contrôle permanent de la situation financière de la
   faculté. Cette fiche sera visée chaque jour par l’administrateur.
c) Fixation des modalités de paiement des crédits. Le total des crédits dû par
   chaque étudiant est divisé en cinq versements mensuels égaux. L’étudiant doit
   payer un versement avant le 15 de chaque mois. Avant l’établissement de ce
   système, l’étudiant avait l’habitude de payer la moitié de ses crédits avant les
   intras, et le solde avant les examens finaux. L’étudiant profitait alors ce système
   pour faire des versements un ou deux jours avant l’organisation des intras et des
   examens finaux.
   Puisque la faculté a des exigences financières mensuelles (salaires, électricité,
téléphone) auxquelles elle doit faire face, elle doit aussi recouvrer ses créances de
façon mensuelle. Ainsi, les versements effectués en retard sont-ils majorés d’une
amende de 2%.
   Cependant, pour l’année académique 2007-2008, d’autres mesures financières
seront prises car, de nouvelles modalités de paiement viennent d’être adoptées à la fin
de l’année écoulée et seront mises en application dès le mois d’octobre 2007. Voici le
contenu de ce nouveau système de paiement :
        Les étudiants en année préparatoire paieront par année d’étude en cinq
           versements dont 30% de la scolarité annuelle au moment de l’inscription
           définitive, 20% avant les examens finaux du premier semestre, 10% au
           début de la deuxième session, 20% avant les intras et 20% avant les
           examens finaux.



                                                                                    16
            A partir de la deuxième année, ils doivent acquitter leurs dettes de la
              manière suivante : paiement des frais annuels au moment de l’inscription
              définitive puis 50% de la scolarité semestrielle avant les intras et le solde
              avant les examens finaux.
       La fixation de modalités de paiement a permis d’obtenir des résultats significatifs
au niveau du recouvrement des créances de la faculté comme en témoigne le tableau
suivant. (Les montants figurés dans le tableau sont exprimés en gourdes)
Années/comptes            2006-2007               2005-2006                2004-2005
Arriérés                     158 337,00              388 100,00               223 142,00
Amendes                         2363,00                    0,00
                                                                                   200,00




          400000
          350000
          300000
          250000
          200000                                                                        Arriérés
          150000                                                                        Amendes

          100000
            50000
                   0
                        2006-2007 2005-2006 2004-2005

              Il est facile de constater, à l’aide du schéma précédent, que les arriérés ont
       diminué considérablement au cours de l’année 2006-2007. Comme je l’ai précisé
       au début, ce résultat est dû à une politique de recouvrement stricte appliquée au
       cours de l’année. Il était interdit à un étudiant de participer aux examens finaux



                                                                                         17
      sans avoir acquitté intégralement ses dettes envers la faculté. Dans le cas où
      l’étudiant ne sera pas prêt à acquitter ses dettes avant cette échéance, il signe un
      contrat dans lequel il s’engage à payer ses dettes à une date donnée tout en payant
      des amendes de retard. Cependant, il n’aura pas droit à ses résultats avant qu’il
      n’honore cet engagement. Il convient d’ajouter qu’une bonne partie de ces arriérés
      est constituée des dettes de certains étudiants qui ont laissé la faculté en cours de
      session.
             Cependant, ces résultats sont loin de garantir l’autonomie financière de la
      faculté car ses ressources financières ne suffisent pas pour réaliser des
      investissements. Ces maigres ressources ne permettent de financer en partie que le
      fonctionnement de la faculté, et ceci grâce à une gestion rationnelle de ses
      ressources. Les schémas suivants présentent l’importance de chaque poste du
      budget annuel de la faculté.
      Tableau 1 : Importance en valeur des ressources ordinaires et extraordinaires
      ( Montants exprimés en gourdes)
       Années/postes                    2006-2007            2005-2006            2004-2005
Rentrées de fonds
                                         1 379 380.25        2 127 738.85           1 405 035.00
Rentrées ordinaires                      1 199 965.80
                                                             1 787 125.00           1 308 144.75
Rentrées extraordinaires                    179 414.45
                                                               340 613.85               96 890.25

             Force est de constater que l’année 2005-2006 a été meilleure
      financièrement. Cette situation est due au nombre d’étudiants inscrits au cours de
      cette année. En effet, au cours de l’année académique 2005-2006, il y avait163
      étudiants inscrits au 1er semestre contre 132 au cours de l’année 2004-2005 et
      133 en 2006-2007. Au second semestre, il y avait 149 inscrits en 2005-2006
      contre 124 en 2004-2005 et 129 en 2006-2007.




                                                                                        18
     Graphique 1 (exprimés en centaines de milliers de gourdes)




         25

         20
                                                                         Rentrées de
         15                                                              fonds
                                                                         Rentrées
         10                                                              ordinaires
                                                                         Rentrées
           5                                                             extraordinaires


           0
               2006-2007 2005-2006 2004-2005



               Tableau 2 : Rentrées et utilisations des ressources
               Montants exprimés en gourdes

                                       2006-2007            2005-2006         2004-2005
        Années/postes                 (projection)           (réalisé)       (projection)

Ressources financières                  3 182 969.50        1 578 199.35       2 767 480.00

Dépenses de fonctionnement              3 113 466.00        1 349 647.90       2 767 480.00

Dépenses liées au personnel             2 249 794.00          800 173.00       2 325 800.00

Dépenses d'investissement                         0.00               0.00                0.00




                                                                                    19
       Graphique 2 (montants exprimés en centaines de milliers de gourdes)


        35
        30
        25
                                                                          Ressources
        20                                                                financières
        15                                                                Dépenses de
                                                                          fonctionnement
        10
                                                                          Dépenses liées au
          5                                                               personnel
          0
               2006- 2005- 2004-
               2007 2006 2005
       Le tableau et le graphique 1 démontrent que les rentrées de fonds de la faculté se
composent essentiellement des rentrées ordinaires constituées des frais et crédits payés
par les étudiants. Les rentrées extraordinaires qui comprennent des dons et autres revenus
(livraison d’attestation, frais de demande de dispenses) constituent 13% des rentrées de
fonds. Cette photographie financière est nécessaire puisqu’elle peut inciter les dirigeants
de la faculté à diversifier leurs sources de financement afin d’arriver à une autonomie
financière totale. Actuellement, la situation financière de la faculté dépend du nombre
d’étudiants inscrits au cours d’une année académique.
       Quant au tableau et au graphique 2, ils ont pour but de prouver l’incapacité
financière de la faculté à réaliser des investissements à long terme en vue de son
expansion. Les maigres ressources générées ne lui permettent de faire face qu’à ses
exigibilités mensuelles tels que les salaires, l’électricité, le téléphone, le carburant et
toutes les autres dépenses accessoires. En effet, ces schémas démontrent que plus de 90%
des revenus générés par la faculté sont absorbés par les dépenses de fonctionnement alors
que près de 80% de ces dernières se composent des salaires du personnel enseignant et


                                                                                        20
non enseignant. Il convient de signaler que la faculté n’est pas en mesure de payer le
Doyen puisque le salaire de celui-ci est financé à 76,74% par le Rectorat.
       Les causes d’une telle situation sont à la fois directes et indirectes. Les principales
causes directes sont :
                    La quantité d’étudiants régulièrement inscrits ne permet pas à la
                         faculté de générer des revenus suffisants qui pourraient aider à
                         couvrir les dépenses de fonctionnement et de dégager un résultat
                         intéressant.
                    L’absence de subventions qui pourraient constituer des supports
                         budgétaires.
                    L’absence d’autres activités génératrices de fonds :séminaires,
                         conférences.
               Les causes indirectes sont :
    Absence de promotion pour la faculté : après six ans de fonctionnement, certains
       membres de la communauté jacmélienne ignorent l’existence de la FSA de
       Jacmel.
    Détérioration de l’image de la faculté : certains anciens étudiants qui ont laissé la
       faculté soit en raison de leur incapacité intellectuelle soit en raison des difficultés
       économiques, ont mené une campagne de dénigrement contre l’institution.
    Le manque de ressources humaines locales qualifiées et aptes à dispenser des
       cours et le système de prérequis qui conditionne l’admission de l’étudiant à un
       cours supérieur à la réussite d’un autre cours ont empêché les étudiants de la
       première promotion de terminer leurs études en quatre ans.
   Pour améliorer la situation financière, il faudrait :
           o Diversifier les sources de revenus de la faculté en organisant des
               séminaires et des conférences suivant un calendrier annuel bien élaboré.
           o Accueillir plus d’étudiants en année préparatoire (une centaine par
               exemple) afin de résorber la quantité insuffisante d’étudiants dans les
               autres années. Pour y arriver, il faudrait alléger les concours d’admission.
           o Chercher         auprès    des   institutions   financières     nationales     et
               internationales des subventions sous forme de support budgétaire.



                                                                                           21
       Pour faire connaître la faculté et soigner son image, il faudrait :
           a) Placer des panneaux publicitaires aux trois endroits suivants :
               Carrefour-du-Fort, entrée de la ville de Jacmel (pont de la Gosseline) et
               angle des avenues la Liberté et Barranquilla.
           b) Placer des affiches publicitaires dans les directions des collèges et lycées
               ayant des classes terminales.
           c) Intégrer la faculté dans la vie communautaire en réalisant des activités
               concrètes comme le nettoyage des rues, le reboisement, le curage des
               canaux d’évacuation…. Ces activités pourraient être réalisées sous forme
               de projet.
       Il est aujourd’hui urgent que le Rectorat de l’UNDH joue sa partition en vue de
rehausser l’image de la faculté car la faillite de cette dernière est également la sienne.
Puisque l’UNDH est l’une des trois meilleures universités haitiennes, elle doit profiter de
ce statut pour attirer la confiance des bacheliers de Jacmel. Elle peut apporter son aide à
la FSA en organisant des séminaires sur les travaux de fin d’études à l’intention des
étudiants finissants et en favorisant l’échange de professeurs entre les différentes facultés
de l’UNDH. Nombreux sont les étudiants qui mettent en doute les relations
administratives entre la FSA de Jacmel et le Rectorat à cause de l’attitude passive de ce
dernier. La survie de la FSA de Jacmel est plus que jamais un énorme défi pour le
Rectorat et pour l’église catholique en particulier.
       Le Diocèse de Jacmel doit aussi venir au secours de cette faculté car il ne servira à
rien de créer une faculté qui n’est pas viable. Le Diocèse pourrait se servir de sa notoriété
auprès du public jacmélien pour donner un élan promotionnel à la FSA de Jacmel.




IV-2-3. Tâches logistiques


       Nos tâches logistiques consistaient à :
    Organiser les salles de classe, les bureaux et les matériels du Décanat, ceux de la
       salle didactique et de la bibliothèque.
    Effectuer les réparations des toilettes



                                                                                          22
    Réaliser et gérer l’inventaire des biens de la faculté
    Collecter des proformas pour des matériels et fournitures à commander
    Approvisionner la faculté en fournitures et matériels de bureau
    Effectuer toutes les réparations que les locaux nécessitent.
Les principales réalisations logistiques sont :
              Signature d’une entente de fonctionnement avec les responsables de
               l’Institution du Bon Pasteur. Cette entente avait pour but de :
                   1. Fixer le nombre de salles de classes réservées à chacune des deux
                       institutions.
                   2. Réglementer l’utilisation des espaces communs comme le rez-de-
                       chaussée, la bibliothèque et la salle didactique.
                   3. Réglementer l’utilisation de la génératrice, les prêts des locaux à
                       des tiers et l’organisation des activités culturelles et sportives dans
                       les locaux.
              Achèvement des travaux d’aménagement d’une nouvelle salle de
               bibliothèque.
              Confection de deux étagères dans cette nouvelle salle de bibliothèque
              Éclairage à l’aide de lampes à néon des salles de classe et de la
               bibliothèque.
              Installation de ventilateurs dans deux salles de classe.
              Aménagement d’un petit dépôt à côté du bureau du Doyen afin de stocker
               les fournitures de bureau.
              Réalisation de l’inventaire des biens de la faculté.
       Toutefois, beaucoup de travaux logistiques restent à faire en vue de créer un
meilleur environnement de travail. Je peux citer entre autre, la climatisation de la
bibliothèque et le renouvellement des mobiliers dans les salles de classe.


IV-3. Méthodologie de suivi et d’évaluation du stage.


       Mon travail a été évalué trimestriellement par le coopérant qui m’accompagnait.
Les critères d’évaluation prédéfinis étaient les suivants :


                                                                                           23
                         1- Les relations humaines
       Ce critère mesure mes rapports personnels et administratifs avec les autres acteurs
de la faculté : comptable, secrétaire administrative, personnel enseignant, personnel de
soutien, coopérants, étudiants, visiteurs et collaborateurs externes.
                         2- La communication
       Ce critère prend en compte les trois éléments suivants :
       a- le niveau et la structure du langage
       b- la clarté de la communication orale
       c- la clarté et le niveau de perfection de la communication écrite.
                         3- Les compétences professionnelles
       Ce critère évalue le niveau des connaissances théoriques et la façon dont les
tâches sont exécutées.
                         4- Compétences personnelles
Ce dernier critère tient compte des éléments suivants :
                                Sens de l’initiative
                                Sens de la responsabilité
                                Esprit d’équipe
                                Sens de la rigueur
                                Sens de la planification
                                Autonomie
A noter qu’une copie de ma première évaluation est annexée à ce rapport.


                                       V-      Analyse du stage.
V.1. Les problèmes rencontrés.


   Les douze mois de stage que j’ai passés en tant qu’administrateur ont été riches en
leçon et en expérience. J’ai dû faire face à de nombreux problèmes au niveau de la
gestion des relations humaines et de la gestion logistique. Si les problèmes de gestion du
personnel ont été résolus de manière rapide et définitive, par contre, les difficultés
logistiques restent et demeurent encore problématiques. Les difficultés majeures se sont
trouvées surtout au niveau de la gestion de la salle didactique.


                                                                                       24
   En effet, tout au début du stage, j’ai constaté que les matériels informatiques de la
salle didactique faisaient l’objet d’utilisation et de manipulation catastrophiques. Profitant
de l’absence de surveillance dans la salle, les élèves de l’IBP y pénétraient librement. De
là, ils profitaient de cette situation pour faire des changements mécaniques en déplaçant
des souris d’un ordinateur à un autre et en enlevant des pièces extrêmement sensibles
comme les mémoires et les disques durs. De tels actes ont contribué à abîmer les
ordinateurs et provoquer une performance moyenne de ces appareils. Ce qui a occasionné
des arrêts temporaires de certains cours d’informatique dispensés par la faculté.
   Toutefois, la mauvaise manipulation des ordinateurs n’est pas l’unique cause de
dysfonctionnement de la salle didactique. L’instabilité du courant électrique a aussi joué
un rôle négatif dans la mauvaise performance des ordinateurs. Ces matériels qui sont en
général très vulnérables ne sont pas protégés par un système de sécurité pouvant les
épargner des chocs électriques par les coupures à répétition du courant électrique. Après
chaque coupure du courant électrique, au moins un ordinateur est tombé en panne.


V.2. Gestion des problèmes.


   En vue de résoudre et de prévenir ces problèmes techniques, nous avons pris les
mesures suivantes :
   1. Un administrateur informatique a été nommé. Il est rémunéré par l’IBP et par la
       FSA du 1er novembre au 31 mai 2007. Il a pour tâches essentielles d’assurer la
       surveillance de la salle didactique de 10H à 12H puis de 14H à 20H, d’installer et
       de mettre à jour des antivirus et de s’occuper de l’entretien et de la maintenance
       des ordinateurs.
   2. Des horaires de disponibilité de la salle ont été établis.
   3. Les horaires de l’administrateur informatique ne lui permettant pas d’assurer la
       surveillance des élèves de l’IBP, il était donc convenu que les responsables de
       cette institution détachent une personne qui devait accompagner et surveiller les
       élèves.
   Cependant, à cause du laxisme de ces surveillants, les mesures que nous avons prises
   n’ont pas donné les résultats escomptés. Les élèves ont continué à endommager des



                                                                                           25
   ordinateurs et à détourner certaines pièces. Malgré les multiples dénonciations de ces
   actes auprès des responsables de l’IBP, la situation n’a pas évolué. Ainsi, de fortes
   sommes d’argent ont été dépensées pour réparer les ordinateurs au cours de l’année
   académique 2006-2007. En dépit de l’ancienneté de ces ordinateurs, une meilleure
   gestion pourrait garantir une meilleure performance. C’est dans cette optique que je
   vais proposer des solutions définitives et durables en vue d’une gestion mesurée de
   ces appareils.


V.3. Les solutions définitives préconisées.


   Après les résultats mitigés des mesures prises au début de l’année, nous avons jugé
nécessaire de proposer de nouvelles mesures qui devraient être prises à court terme.
         Seuls les élèves de rhéto et de philo devraient avoir accès, sous surveillance
         stricte, à la salle didactique de 8H à 14H PM, du lundi au vendredi.
         1. Ces deux classes seront divisées en des groupes de 10 élèves et un seul
            groupe sera autorisé à pénétrer dans la salle didactique afin de favoriser un
            meilleur contrôle des ordinateurs et un climat de sérénité dans la toute la
            salle. Chaque groupe portera un numéro alphanumérique.
         2. Les membres de chaque groupe doivent être munis d’une carte d’accès à la
            salle didactique. La carte portera le numéro du groupe.
         3. Les membres de chaque groupe paient obligatoirement une cotisation de 100
            gourdes annuellement. Cette cotisation permet de couvrir les frais de
            réparations des ordinateurs tombés en panne.
         4. Chaque groupe passera une heure dans la salle. A la fin de la journée, un
            surveillant qui sera nommé à cet effet fera l’inspection des ordinateurs en les
            éteignant et rédigera un rapport sur l’état de ces derniers.
         5. Le surveillant enregistrera le numéro de chaque groupe ayant fréquenté la
            salle didactique au cours de la journée.
         6. Les membres des groupes ayant fréquenté la salle au cours de la journée
            seront rendus responsables de tous pertes et dommages enregistrés dans la
            salle didactique.



                                                                                        26
          7. En attendant la signature de ce protocole et la nomination d’un surveillant,
              aucun élève ne sera autorisé à pénétrer dans la salle didactique.
          8. Des réunions trimestrielles doivent être tenues en vue d’évaluer
              l’applicabilité de ces mesures.
        A long terme, il faudrait renouveler ces matériels devenus obsolètes. Cependant,
la FSA de Jacmel n’a pas les moyens financiers pour réaliser cet investissement. Les
responsables devraient concevoir des projets de mise sur pied d’un laboratoire
informatique équipé de scanner, d’imprimante et d’une photocopieuse. Ces projets
pourraient être soumis à des organismes internationaux en vue de trouver des
financements.


                VI-     Conclusion


        Après avoir globalement présenté l’institution qui m’a accueilli, énuméré et décrit
les tâches que j’ai exécutées et expliqué les difficultés rencontrées au cours de ce stage, je
suis donc parvenu à l’heure du bilan personnel et professionnel. Ayant été étudiant depuis
six années, j’ai été, au cours de la septième, au moule de la vie professionnelle. J’ai donc
été transformé et grâce à cette expérience, j’ai pu déduire qu’un grand théoricien n’est pas
automatiquement un grand praticien.
        Sur le plan personnel, ce stage m’a appris à bien gérer les relations humaines, les
mésententes et les conflits. Les conseils et les remarques du conseiller volontaire et du
Doyen de la faculté m’ont été très utiles car, ils m’ont inculqué les qualités d’un leader
efficace. Ainsi, un vrai leader est celui qui :
    1. sait adopter une attitude positive et qui respecte ses collaborateurs.
    2. est amical, courtois et sincère ; qui demande avec gentillesse et non commande.
    3. est discipliné, honnête et enthousiaste. Il est un modèle pour tous ses
        collaborateurs en étant ponctuel et optimiste. Il est donc le premier à arriver dans
        son poste et le dernier à partir. Il est prêt à écouter et aider les autres et ne rate
        jamais les réunions. Bref, il leur inspire la confiance.
    4. sait féliciter ses collaborateurs lorsqu’ils accomplissent bien leurs tâches et leur
        fait les remarques nécessaires en utilisant du tact, lorsqu’ils manquent à leurs


                                                                                           27
        devoirs. Il écoute leurs suggestions car il sait qu’il n’a pas forcément le monopole
        du savoir.
    5. est calme et ne s’énerve jamais. Pour bien résoudre les problèmes, le leader doit
        se montrer calme et patient.
    Occuper un poste de responsabilité n’est pas un jeu car, on est appelé à diriger des
humains imprévisibles. La gestion des relations humaines n’est pas une science exacte
puisque les actions et les réactions humaines ne sont pas prévisibles. Entre les membres
d’un même groupe, les relations peuvent être harmonieuses aujourd’hui et conflictuelles
demain. Un leader sera toujours appelé à trancher des conflits. Pour cela, il doit posséder
toutes les qualités que nous avons citées plus haut.
        Enfin, sur le plan professionnel, ce stage m’a permis de découvrir les trois
aptitudes nécessaires qu’un administrateur doit posséder.
                             a) Les aptitudes techniques
        Un administrateur doit maîtriser les techniques, les connaissances et les outils
qu’il a accumulés à l’université. Il doit pouvoir les appliquer de manière efficace et
efficiente afin d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs.
                             b) Les aptitudes en relations humaines
Ces aptitudes sont liées avec les qualités d’un leader développées antérieurement. Elles
doivent permettre à l’administrateur de travailler efficacement avec ses collaborateurs, à
communiquer avec eux, à les diriger et à les motiver afin qu’ils accomplissent
correctement leurs tâches.
                             c) Les aptitudes conceptuelles
        L’administrateur est enfin capable de faire une projection sur l’avenir de
l’entreprise en développant des plans créatifs. C’est de ces aptitudes-là dont le Professeur
Pierre Antoine DOMOND voulait parler lorsqu’il m’a conseillé d’agir en amont et non
en aval. Un administrateur doit anticiper les problèmes et non les résoudre. Il agit sur les
causes et non sur les effets.
        Je suis persuadé que la mise en pratique de ces aptitudes et de ces conseils pourra
m’aider à devenir un grand administrateur pour ne pas dire un grand professionnel. Après
un stage riche en enseignement, je suis donc prêt à intégrer le monde professionnel car
j’ai su tirer profit de toutes les critiques, les remarques et les suggestions que m’ont faites



                                                                                            28
les étudiants, les professeurs et tous les autres membres du personnel. Il est évident que
j’ai beaucoup d’efforts à fournir car, comme disait l’autre, Rome n’a pas été fondée en un
jour. Je vais donc, de jour en jour, améliorer mes performances afin de posséder toutes les
aptitudes décrites plus haut.




                                                                                        29
           VII- Bibliographie


1- Fayet, Michelle et Commeignes Jean-Denis, " Rédiger des rapports efficaces", Ed.
   Donod, Paris, 1999, 214 p.
2- Jean, Picano, Louis, E. Boone et David, L. Kurtz, "l’Entreprise d’aujourd’hui", 2e
   éd., Ed. Etudes Vivantes, Canada, 1989, 737 p.
3- Jean, Picano, "Méthodologie du rapport de stage", Éd. Ellepses, France, 2003, 111
   p.
4- Université Notre-Dame d’Haïti, "Bâtir sur l’excellence, plan d’action stratégique
   2003-2004", Novembre 2003.
5- Université Notre-Dame d’Haïti, " Enseignement, recherche, service, pour mieux
   préparer l’avenir"
6- Université Notre-Dame d’Haïti, Faculté des Sciences Administratives de Jacmel,
   "Guide de l’étudiant", septembre 2007.
7- Université Notre-Dame d’Haïti, Faculté des Sciences Administratives de Jacmel,
   " Guide du professeur", septembre 2007




                                                                                  30
                    VIII- ANNEXES


                     UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAÏTI
                      FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES DE JACMEL

                     Rapport de gestion de la bibliothèque
             Mois de………………………………………………………..
             Préparé par :…………………………………………………
Date    Nombre           Nombre            Nombre           Nombre           Amendes            Visa de
       d’ouvrages    d’ouvrages remis   d’ouvrages non     d’ouvrages      encaissées (en   l’administrateur
         prêtés                             remis        remis en retard     gourdes)




                                                                                             31
                            UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAÏTI
                            FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES DE JACMEL

                      Rapport de gestion des matériels informatiques
             Mois de………………………………………………………….
            Préparé par :…………………………………………………….

                Nbre        Ordinateurs en panne                           Date de         Visa de
No   Date   d’ordinateurs                            Nature de la panne   réparation   l’administrateur
            fonctionnant    Quantité   No du poste
            normalement
1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12




                                                                                        32
                        UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAÏTI
                         FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES DE JACMEL

            Fiche récapitulative des rentrées et sorties de fonds (Montants en
                                         gourdes)
              Mois de………………………………………………………….
              Préparée par :…………………………………………………..
                     Rentrées de fonds               Sorties de fonds        Dépôts                Visa
No   Date                                                                    effectués   de l’administrateur
              Cash          CK     No CK et   Cash         CK       No CK
                                    Banque                              et
                                                                    Banque

 1
 2
 3
 4
 5
 6
 7
 8
 9
10
11
12
13
14
15




                                                                                                  33
                UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAÏTI
               FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES DE JACMEL




                       Accusé de réception

Date__________________________________________


Reçu de :          SERVICE DE COMPTABILITÉ DE LA FSA DE JACMEL

La
somme_________________________________________________gourdes__________

________________________________________________________ dollars US_______

      Cash
      Chèque #________________    Banque____________________________

   Pour_________________________________________________________________



   Préparé par: _________________________________


   Signature :___________________________________



                                  Nom du bénéficiaire _______________________


                                  Signature____________________________


                                  Date__________________________________




                                                                                34
                   UNIVERSITE NOTRE-DAME D’HAÏTI
                  FACULTE DES SCIENCES ADMINISTRATIVES DE JACMEL


                       Demande de décaissement de fonds

De :________________________________________________________________

Titre :_____________________________________________________________

Montant sollicité en
lettres :______________________________________________gourdes

En chiffres :_________________________ gourdes

Motif de la demande :______________________________________________________

________________________________________________________________________

____________________________________________________________________


Fait à Jacmel, le ________________________________________________




    Signature du demandeur                                Signature du Doyen




                              Signature de l’Administrateur


N.B. Le comptable n’est pas autorisé à sortir des fonds sans l’aval de l’Administrateur.

      Tout bénéficiaire d’une sortie de fonds doit signer un accusé de réception. Des
instructions sont passées au comptable en ce sens.

       La signature du Doyen n’est pas obligatoire si le montant sollicité ne dépasse pas
3 000,00 gourdes.



                                                                                           35
36

				
DOCUMENT INFO
Shared By:
Categories:
Tags:
Stats:
views:131
posted:6/12/2012
language:
pages:36