Titre de l�activit� by z3tJcKH

VIEWS: 22 PAGES: 13

									                                                                                                                                                                 1


Titre de l’activité

                         Le gaspillage (développement durable)
Noms et sections des auteurs
BISCARDI Aurélie – 2 LMO
DENOËL Rosela – 2 FR MO
MEULDERS Jennifer – 2 EFS
TURCHETTI Delphine – 2 Math
DECRESSON Renaud – 2 FR FLE

Sujet de l’activité                                                          Public :
Les rapports Nord/Sud – Le gaspillage                                        Les élèves de 1ère secondaire


Objectifs généraux :                                                         Objectifs spécifiques :
   • Susciter chez les élèves une réflexion critique sur les rapports        Au terme de l’activité, l’élève de 1ère année secondaire sera capable de :
        Nord/Sud.                                                                 • Relever les éléments importants dans une présentation.
   • Sensibiliser les élèves à l’ampleur du gaspillage occidental par             • Transmettre oralement une information reçue.
        rapport à la misère du monde                                              • Créer, à partir d’objets destiné à être jeté, un objet utile ou
                                                                                      décoratif.
Bibliographie :                                                              Supports pédagogiques
Voir feuille spécifique à la bibliographie.                                  Images, photos, dessins représentatifs des différents types de gaspillage.
                                                                             (voir annexe)
                                                                             Phrases et slogans en rapport avec le thème du gaspillage. (voir annexe)
Durée de l’activité :                                                        Outils pédagogiques
60 minutes.                                                                  Objets recyclables : cartons, bouteilles, plastiques, papiers, emballages,
                                                                             pailles, pots de yaourt, …
                                                                             Outils de bricolage : ciseaux, papier collant, colle, agrafeuse, ficelle, cutter,
                                                                             …
Déroulement de l’activité

Introduction motivante


                                                         Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                                       2009-2010
                                                                                                                                                                2


    •   Avant l’arrivée des élèves, nous avons disposé les bancs en 4 groupes et une table contenant les outils pédagogiques était située près du tableau.
    •   Sur le tableau nous avions disposé des un bain de photos et d’images ainsi que des slogans qui avaient pour but de permettre aux élèves de
        découvrir le thème de l’activité.
    •   Une fois que les élèves sont arrivés en classe, nous les avons invité à se rendre près du tableau afin qu’ils puissent observer les images et les
        slogans affichés. Nous leur avons demandé de découvrir le thème de l’activité. Une fois le thème trouvé nous leur avons demandé de nous citer
        différentes sortes de gaspillage en s’aidant toujours du matériel affiché au tableau jusqu’à ce qu’ils citent les quatre sujets que nous avons
        développés (gaspillage de l’eau – gaspillage des déchets – gaspillage énergétique – gaspillage alimentaire).

Activité réflexive
    • Nous les avons répartis en quatre groupes équitables en fonction de la disposition de la classe, une fois séparés, chaque animateur a pris en
        charge un groupe et lui a enseigné de manière inductive le sujet qu’il avait traité. (voir annexes)
    • Dans chaque groupe, un secrétaire et un rapporteur avaient été désignés. Ce dernier avait comme consigne de transmettre aux autres groupes
        ce qu’il avait appris afin que tout le groupe-classe ait reçu l’entièreté de la matière.

Activité ludique
     Un des animateurs a distribué des exemples de bricolages, celui-ci a expliqué aux élèves que sur la table près du tableau étaient disposés divers
         objets recyclables. Les élèves devaient utiliser ceux-ci afin de créer un objet utile ou décoratif.
     Lorsque les bricolages furent achevés, chaque groupe devait expliquer l’utilisation et la construction de sa création.

Analyse réflexive de l’activité

      Aurélie :
Je trouve que le cours "ouverture sur l'extérieur" était très enrichissant.
Tout d'abord, j'ai appris à connaître les personnes de mon groupe. Cela permet d'élargir nos horizons.
Ensuite, l'école est certes un lieu fermé, mais elle se doit d'être tournée vers le monde qui l'entoure, l'extérieur. J'ai beaucoup appris avec les diverses
activités qu'on a mises en œuvre pour nous. En effet, j'ai eu l'occasion de découvrir certains centres comme le CRIE ou même certaines entreprises
comme Terre.
Par contre, en ce qui concerne le travail à proprement dit, il était difficile de se réunir pour travailler, sachant que tous les membres du groupe n'ont pas
forcément les mêmes horaires.
En tant que professeur, je me devrai de m'informer sans cesse de l'actualité, des choses qui se passent dans le monde. Il est impératif pour moi d'offrir
aux élèves la possibilité d'étudier par l'intermédiaire de l'extérieur. Il faut former les élèves afin qu'ils deviennent tous des citoyens responsables et
conscients qu'un monde extérieur les entoure.
Je n'ai malheureusement pas pu être présente lors de la journée "relation nord-sud" car j'étais en voyage linguistique. Par contre, ayant participé à la

                                                            Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                                          2009-2010
                                                                                                                                                                  3


préparation de la leçon, je peux dire qu'elle était vraiment originale et, je l'espère, a marqué ceux qui y ont assisté.
Pour terminer, c'était vraiment une expérience incroyable!
      Jennifer
Je suis contente des résultats que j’ai obtenus lors de mon activité. Si cette activité était à refaire, je changerais peut-être la manière dont j’ai donné les
devinettes. J’aurais fait cela de manière plus concrète même si les élèves ont bien compris mes attentes. Je pense que lors de l’activité créative les
élèves se sont amusés autant que nous.
Ils étaient captivés par les activités et ils ont fait preuve de beaucoup d’imagination ce qui m’a surpris. Je pensais qu’ils s’investiraient moins mais ce fut
une bonne surprise. Ma plus grande crainte était leur manque d’entrain ce qui ne c’est pas passé.
La cohésion du groupe et l’entente étaient au rendez-vous, je pense que les autres étudiants l’ont également ressenti.
      Delphine
Personnellement, je trouve que notre activité s’est vraiment très bien déroulée, les élèves étaient actifs tout au long de l’activité et je pense que si je
devais refaire cette activité, je la recommencerais telle qu’elle est. Nous avons eu une partie de recherche individuelle, une autre de questionnement,
une partie réflexive en sous-groupe avec l’aide des animateurs si besoin, une mise en commun avec transmission de l’information par les élèves et enfin
une activité créative. C’était vraiment très intéressant.
      Rosela
J’ai vraiment aimé donné l’activité. Si celle-ci devait être transposée dans un cadre scolaire, je proposerais ces changements :
- Tout d’abord, répartir les élèves par groupe et leur donner un ensemble de documentation portant sur le thème du gaspillage (chaque groupe aurait
     un thème différent).
- Ensuite, leur demander de faire une synthèse de la documentation.
- Pour finir chaque groupe désignerait un rapporteur qui viendrait expliquer son thème aux autres.
Je crois également que si nous avions procuré une synthèse que l’on aurait distribué à la fin cela n’aurait pas été plus mal. De cette manière ils auraient
pu avoir un résumé de ce qu’ils ont fait et auraient mieux compris que l’intérêt de l’activité n’était pas seulement de les faire bricoler.
      Renaud
J’ai trouvé cette expérience très enrichissante, les trois jours de cours que nous avons eu étaient fort enrichissants et je pense que chacun a pu y
apprendre beaucoup de chose. A mon sens il était intéressant de pouvoir bénéficier de ces ateliers car même si nous étions déjà au courant de certaines
choses il est toujours utile d’en savoir davantage, de plus il n’était pas superflu d’avoir des idées supplémentaire pour la réalisation de notre propre
atelier.
Pour le travail, j’ai apprécié la manière dont nous l’avons présenté, nous avons réussi à impliquer tous les élèves et je pense que tous auront appris des
choses sur la manière de moins gaspiller et surtout qu’ils ont participé à leur apprentissage. Notre but était donc atteint.
Le travail de groupe était parfois difficile au vu des horaires de chacun, c’était compliqué de combiner tout les éléments afin de produire un travail de
qualité mais au final l’entente et la cohésion était au rendez-vous et chacun a fait de son mieux pour que tout se passe bien. Nous avons aussi pu
apprendre à mieux nous connaître.
Je garde de cette expérience un souvenir positif tout en gardant à l’esprit qu’il y a des choses à améliorer.

                                                            Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                                          2009-2010
                                                                                               4



                                   Bibliographie
     Le gaspillage des déchets

   http://www.intradel.be
   www.onlc.fr/.../1201797282100.jpg
   couilly.free.fr/spip.php?rubrique42
   blog.habiterautrement.info/post/2007/11/20/Co...
   www.notre-planete.info/actualites/images/dech...
   www.batyline.com/html-fr/batyline-eco-design.html
   www.somergie.fr/.../recyclagedechets.htm
   www.batyline.com/html-fr/batyline-eco-design.html
   www.biltagarbi.fr/collecter_filieres_valorisa...
   www.sictomhvo.com/page_enjeux1.htm
   www.sorepla.com/francais/filiere.htm
   www.sictomhvo.com/page_enjeux1.htm


     Le gaspillage alimentaire

   http://www.ecoconso.be/spip.php?article240
   http://www.anciela.info/articles.php?id=37
   http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/494029/2008/11/19/Trop-de-
    gaspillage-alimentaire-en-Wallonie.dhtml
   http://yahoo.lausanne.bondyblog.fr/news/de-la-poubelle-a-l-assiette-il-n-y-a-qu-un-pas
   http://www.yenoo.be/modules/news/article.php?storyid=5684
   http://pspartout.blog.playersrepublic.fr/archive/2009/07/18/buzz-world-cup-allez-romain.html
   http://docteur.lapin.org/index.php?number=75
   http://images.google.be/imgres?imgurl=http://www.visiondurable.com/images/stories/photos_
    articles/foodscraps_politicalpartypoop_com.jpg&imgrefurl=http://www.visiondurable.com/actu
    alites/production/5664-Chaque-personne-jette-une-%25C3%25A0-deux-livres-de-
    nourriture%25E2%2580%25A6par-
    jour&usg=__ks4IfmSXh2OM0wLGJjgmRre0sJI=&h=395&w=580&sz=41&hl=fr&start=10&tbnid=ip
    7u6QSkwPmhKM:&tbnh=91&tbnw=134&prev=/images%3Fq%3Dgaspillage%2Bde%2Bnourriture
    %26gbv%3D2%26hl%3Dfr
   http://www.crioc.be/index.php?mode=document&id_doc=3107&lang=fr

     Le gaspillage de l’eau

   http://www.lavitrinedeleau.fr/index.php/Anti-gaspi?gclid=CP29vO7gv54CFUQA4wodJDjLog
   http://www.bien-et-bio.info/economiseur-eau/
   http://ecolopresse.20minutes-blogs.fr/archive/2008/09/17/nouvelle-pub-pour-l-eau-en-
    bouteille-eau-secours.html
   http://www.google.be/imgres?imgurl=http://www.philippetastet.com/contenu/abonnes/Magic/
    images/gaspillage.jpg&imgrefurl=http://www.philippetastet.com/secheresse-
    presse.aspx&h=405&w=372&sz=47&tbnid=Gp9GdR8e2-
    2ZGM:&tbnh=124&tbnw=114&prev=/images%3Fq%3Dgaspillage%2Bde%2Bl%2527eau&hl=fr&u
    sg=__6dWuG8a2MBrkSYS902GaZa2_mmg=&ei=s65IS4W7KuLajQef4-
    mABw&sa=X&oi=image_result&resnum=5&ct=image&ved=0CBQQ9QEwBA


                               Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                             2009-2010
                                                                                                 5


   http://images.google.be/imgres?imgurl=http://www.bien-et-bio.info/wp-
    content/uploads/2008/05/gaspillage-eau.jpg&imgrefurl=http://www.bien-et-
    bio.info/economiseur-
    eau/&usg=__OAeAcsZjJiythhekFNUN0_1WwBQ=&h=293&w=419&sz=137&hl=fr&start=5&um=1
    &tbnid=DRR5qUyUARU4PM:&tbnh=87&tbnw=125&prev=/images%3Fq%3Dgaspillage%2Bde%2B
    l%2527eau%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4SUNA_frBE297BE297%26sa%3DN%26um%3D1
   http://images.google.be/imgres?imgurl=http://www.dzenergy.com/images/antigaspi.jpg&imgref
    url=http://www.dzenergy.com/antigaspi.htm&usg=__8_SUegeJNULe0HEXm_Jq11N8T7A=&h=14
    0&w=204&sz=24&hl=fr&start=8&um=1&tbnid=qFNC9F-
    k2PBs8M:&tbnh=72&tbnw=105&prev=/images%3Fq%3Danti%2Bgaspi%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T
    4SUNA_frBE297BE297%26um%3D1
   http://images.google.be/imgres?imgurl=http://www.energialivre.com.pt/lib/ecowc.jpg&imgrefu
    rl=http://www.energialivre.com.pt/Economiseurs%2520d%27eau.htm&usg=__xSnZuzOLN8Qd4u
    r6rw5DffMOT60=&h=300&w=300&sz=30&hl=fr&start=3&um=1&tbnid=IBvcv95x3Vz-
    iM:&tbnh=116&tbnw=116&prev=/images%3Fq%3D%25C3%25A9cowc%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T
    4SUNA_frBE297BE297%26um%3D1
   http://images.google.be/imgres?imgurl=http://lamouette.blog.lemonde.fr/files/2007/01/eau-
    cristaline.1169914141.jpg&imgrefurl=http://lamouette.blog.lemonde.fr/2007/01/27/la-bataille-
    de-leau-potable/&usg=__kcOLo-
    9DdPTd2TrBJTgnBdwEQaI=&h=304&w=430&sz=18&hl=fr&start=1&um=1&tbnid=UhevsS1X-
    MUpNM:&tbnh=89&tbnw=126&prev=/images%3Fq%3Dcristaline%26hl%3Dfr%26rlz%3D1T4SUN
    A_frBE297BE297%26um%3D1
   Un jour un geste pour ma planète, Ed : Luc Pire, 2005(Bruxelles)  éditeur responsable : Claude
    Delbeuck

     Le gaspillage de l’énergie

   http://www.ledeveloppementdurable.fr/
   http://www.ecologie.gouv.fr/-Developpement-durable-.html
   www.developpementdurable.be
   www.oecd.org/.../0,3373,fr_2649_37425_1_1_1_1_37425,00.html
   www.economiedenergie.fr
   www.belgium.be/.../economie_d_energie/a_la_maison/
   www.economies-energies.net
   www.energie.wallonie.be
   Tours les images ont été obtenues grâce au portail Google Images




                             Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                           2009-2010
                                                                                                                  6



                                              Annexes
Les textes et photos ont été réduits afin de ne pas prendre trop de place, de soucis de mise en page
peuvent dès lors apparaître.
Il se peut également que des fautes d’orthographe se trouvent dans les feuilles que nous avons
utilisées pour donner cours mais qui n’ont pas été transmises aux élèves.
Merci donc de bien vouloir les excuser.


    1. Travaux réalisés par les animateurs de l’atelier
          Le gaspillage des déchets
Le recyclage apporte une contribution importante à la baisse des quantités de déchets à stocker ou incinérer,
mais il n’est pas suffisant pour contrer l’augmentation de la production des déchets ou y suffi à peine. Ainsi
l’importante hausse du taux de recyclage, passant de 18% à 42% entre 1988 et 2002, est allée de pair avec une
augmentation de la quantité de déchets à éliminer par habitant, passant de 640 à 870 kg/an/personne, du fait
d’une augmentation de 50% de la production par habitant durant cette même période. En Belgique le volume
de déchets a doublé entre 1980 et 2005, pour atteindre 360kg/an/personne.
Comment moins gaspiller ?
Pour répondre à cette question on utilisera les 3R
Réduire => regroupe les actions au niveau de la production pour réduire les tonnages d’objets susceptibles de
finir en déchets.
Réutiliser => regroupe les actions permettant de réemployer un produit usagé pour lui donner une deuxième
vie, pour un usage identique ou différent.
Recycler => désigne l’ensemble des opérations de collecte et traitement des déchets permettant de
réintroduire dans un cycle de fabrication les matériaux qui constituaient le déchet.


          Le gaspillage alimentaire
                                          Des chiffres impressionnants

Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans avoir été consommée. Des chiffres choquants
lorsque l'on sait que 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation. En Wallonie, chaque citoyen
produirait entre 15 et 20 kg de gaspillage alimentaire par an, c’est à dire qu'il jette des denrées qui auraient pu
être consommées. Les consommateurs jettent des aliments 2,6 fois par semaine : des restes de repas (1,4 fois
par semaine), des restes d'aliments dans leurs emballages (0,9 fois par semaine) et des aliments non entamés
encore emballés (0,3 fois par semaine).

Ce gaspillage est inacceptable d’un point de vue éthique.

Mais les ménages ne sont pas les seuls à gaspiller. Une étude réalisée en 2005 indique que le gaspillage a lieu
tout au long de la chaîne de production.

 30 à 40% des récoltes sont délaissées chaque année parce qu’elles ne correspondent pas aux
caractéristiques exigées par les industriels ou les grandes surfaces.
 Dans la transformation et la restauration rapide, environ un tiers de l’alimentation est perdu.
 Dans les supermarchés, un demi-milliard de tonnes de nourriture par an est invendue.
 Dernier maillon de la chaîne, les ménages jettent plus que les transformateurs et les supermarchés réunis.

                                           Comment moins gaspiller ?




                                  Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                2009-2010
                                                                                                                7


 Une liste de courses permet d’effectuer moins d’achats impulsifs (ceux-ci peuvent représenter jusqu’à 70 %
de nos choix de consommation !) En faisant notre liste de courses, vérifions ce qu’il reste dans le frigo ou les
armoires et ce qui est manquant. De cette manière, nous pouvons mieux gérer les réserves et éviter les achats
en double.
 En faisant les courses, achetons des quantités adaptées à la taille de notre ménage et à nos habitudes
alimentaires (si le lait est utilisé uniquement pour le café, inutile d’acheter une bouteille d’un litre).
 Vérifions toujours la date de péremption avant d’acheter un produit afin de se laisser le temps de gérer les
denrées périssables. Il arrive en outre que des produits périmés soient encore présents dans les rayons des
magasins, autant le repérer tout de suite !
 Respectons les consignes de conservation des aliments et en particulier la chaîne du froid. Les aliments
surgelés seront achetés en dernier et iront rapidement dans le congélateur. Il est conseillé d’utiliser un sac
isolant, non seulement pour les produits surgelés, mais également pour les denrées alimentaires réfrigérées.
Après l’achat, les aliments à conserver au frais doivent être placés le plus rapidement possible dans le
réfrigérateur. Plaçons-les dans une zone adaptée : la température n’est pas partout la même dans un
réfrigérateur !
 Respectons le principe "premier entré, premier sorti" pour les produits frais ne portant pas de date de
péremption comme les légumes frais : celui qui a été acheté en premier doit également être mangé en
premier. Lorsque nous revenons des courses, rangeons ce qui doit être mangé rapidement à l’avant du frigo. Et
quand nous entamons un produit conservé au frigo, pensons à y indiquer la date d’ouverture.


          Le gaspillage de l’eau
Environ 1,4 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable, il est devenu impératif de réduire sa
consommation afin de diminuer les inégalités et de préserver ce bien précieux pour les générations futures.
En moyenne de 20 % à 30% d’eau sont gaspillés à la maison à cause de petits gestes que l’on laisse passer
inconsciemment.

                                           Pour moins de gaspillage.

 Essayer de ne pas laisser l’eau couler quand on prend un verre d’eau, quand on se brosse les dents et
  quand on fait la vaisselle.
 Utiliser de l’eau de pluie pour arroser notre jardin, nos plantes. (arroser le soir pour limiter l’évaporation)
 Essayer de ne pas faire pas la vaisselle en laissant le robinet ouvert lors du lavage.
 Vérifiez que la chasse d’eau des toilettes ne fuit pas et vous pouvez également installer un système
  permettant d’économiser l’eau des toilettes. Les WC sont parmi les plus grands consommateurs d’eau ! En
  effet, ils représentent jusqu’à 40% de la consommation moyenne d’un ménage.
 Etre conscient qu’en règle générale une douche consomme moins d’eau qu’un bain.
 Remplir complètement la machine à laver avant de la mettre en route.
 Réparer le plus vite possible les robinets qui gouttent (environ 5 litres d’eau par heure soit 120 litres par
  jour ou encore 43800 litres par an !)
 Boire l’eau du robinet.

                                         Solution pour moins gaspiller.

 Anti-gaspi est un système innovant, qui se visse facilement sur le robinet. Il limite le débit d'eau et permet
  de consommer juste de dont on a besoin.) il coûte 8,00 €
 Les EcoWc permettent de retenir jusqu'à 40 % de l'eau utilisé lors de la chasse d'eau sans réduire son
  efficacité. En effet ce n'est pas la quantité d'eau qui procure la pression d'évacuation, mais la hauteur de
  l'eau dans le réservoir.
 Eco douche permet de réduire la consommation d’eau lorsque l’on prend une douche. Il coûte entre 11€ et
  57€.
 Avec la technologie de pointe Everpure, nous rendons l’eau du robinet encore plus agréable, et permet de
  bénéficier d’une eau de qualité, à tout moment de la journée. Il coûte entre 155€ et 181€.

                                         Répercussion dans les médias


                                  Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                2009-2010
                                                                                                         8


 Voici une campagne marketing par Companhia Athletica contre le gaspillage de l’eau. « Un bain ou une
  douche plus rapide peut sauver des vies. Economisez l’eau.
  La gaspiller tue des millions de personnes qui n’en n’ont pas assez ! »
 La journée mondiale de l’eau se déroule chaque année le 22mars.




                               Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                             2009-2010
                                                                                                                 9




          Le gaspillage énergétique
Le développement durable

Le développement durable est une expression qui est fort à la mode pour le moment, surtout depuis la
ratification du protocole de Kyoto. 141 pays qui sont à eux seuls, producteurs de 55% des gaz à effet de serre
de la planète. Les pays qui ont signé ce traité se sont engagés à réduire les gaz à effet de serre d’ici 2012.

Qu’est ce que le « développement durable » ?

Le développement durable est un concept qui a pour but l’intérêt de tous en alliant le développement
économique, écologique et social.
 Explication du schéma
Viable = qui présente les conditions nécessaires pour (sur)vivre.
Vivable = que l’on peut vivre, supporter.
Equitable = qui est conforme à la notion de justice naturelle sur ce qui est dû à chacun.

Face à la crise écologique, économique et sociale que nous traversons, le développement durable est présenté
comme la solution qui regroupe tous les acteurs pour reconsidérer la croissance mondiale en prenant en
compte les facteurs écologiques, économiques et sociaux.

Il faut appréhender ce problème selon deux approches :
       Le temps : nous avons le droit d’utiliser les ressources de la Terre, mais le devoir d’en assurer la
          pérennité pour les générations futures.
       L’espace : chaque humain a le même droit aux ressources de la Terre (partage universel des biens)

Tous les secteurs d’activité sont concernés par le développement durable ainsi que tous les services même s’ils
sont immatériels.

Comment éviter le gaspillage d’énergie ?

    o Eteindre la télévision et l’ordinateur
Une simple pression sur un bouton ou quelques clics suffisent à éteindre ces appareils. Les laisser en veille
représente énormément d’énergie, en France tous les appareils en veille représentent un réacteur nucléaire !
Dommage alors qu’on ne les utilise pas …
    o Eviter les sacs plastiques jetables
Ce sont des produits qui, une fois jetés dans la nature, polluent le paysage, sont mortels pour certains animaux
et ils mettent énormément de temps à se dégrader. De plus ils nécessitent beaucoup d’énergie au moment de
leur fabrication. Préférez donc les grands sacs réutilisables ou les cabas.
    o Penser à éteindre la lumière derrière soi
Il n’y a pas d’autre solution pour éviter le gaspillage dû à l’éclairage, car même si il existe des ampoules
économiques qui consomment 80% d’électricité en moins et durent plus longtemps, elles contiennent des
produits toxiques et ne sont pas recyclables. Ce n’est donc qu’une solution à court terme.
    o Laisser refroidir les aliments avant de les mettre au réfrigérateur
La chaleur dégagée par ceux-ci réchauffe le frigo qui utilise donc plus d’énergie pour conserver sa température.
    o Mettre un couvercle sur les casseroles
Lors de la cuisson, un couvercle vous fait gagner du temps et vous dépensez trois fois moins d’énergie.
    o Mettre du double vitrage
Cela isolera mieux votre maison, donc le froid pénétrera moins et la chaleur ne se perdra pas. Evitez également
d’ouvrir vos fenêtres avec le chauffage allumé.
    o Chauffer sa maison à 19°-20°
Cela suffit largement à votre confort, et s vous avez un peu froid il est plus économique de mettre un pull, aussi
bien pour votre portefeuille que pour la planète.
Des solutions sont possible - Les énergies renouvelables


                                  Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                2009-2010
                                                                                                                   10


L’énergie éolienne

Les éoliennes transforment la force du vent en courant électrique. Elles sont de plus en plus silencieuses et leur
design est très épuré. Elles peuvent être installées en pleine mer et sont alors dénommées « offshore ».
La production d'électricité par des aérogénérateurs ne contribue pas au renforcement de l’effet de serre car il
n'y a pas de rejet de CO2 ou de méthane. De plus, l'énergie éolienne ne produit aucun déchet toxique ou
radioactif.
Avant d'installer des aérogénérateurs sur un site, on vérifie si cela ne va pas gâcher le paysage, et si ce n'est pas
trop bruyant.
Une éolienne a une durée de vie minimale de 15 ans. Au terme de son existence, le retour à l'état initial est
immédiat, à la différence d'une centrale nucléaire, par exemple.

L’énergie solaire

La lumière est composée de particules d'énergie appelées photons, qui se déplacent à 300 000 km/s. Quand un
photon frappe une cellule photovoltaïque, il y a création d'un courant électrique. Ainsi, on peut placer des
capteurs solaires sur le toit d'une maison, de façon à être exposés au soleil.
Et quand il fait nuit ? On peut stocker l'énergie que le panneau a produite dans des batteries et s'en servir
quand il n'y a pas de soleil, pour de l'éclairage par exemple.
L’énergie solaire présente bon nombre d’avantages :
      C’est une énergie propre et sans émission de gaz polluants elle ne contribue donc pas au
         renforcement de l’effet de serre.
      C’est une énergie inépuisable.
      C’est une énergie dont l’utilisation ne coute rien, seule l’installation de panneaux photovoltaïques
         nécessite une dépense, une fois qu’ils sont placés il ne faut que quelques années pour rentabiliser cet
         investissement.
      C’est une énergie universelle, qui est captable de partout, fini donc les problèmes de transport
         d’énergies dangereuses (uranium, …) et tout le monde pourrait en profiter.
      C’est une énergie sans danger qui ne risque pas de porter atteinte à notre santé (à la différence de
         l’énergie nucléaire).

La géothermie

La géothermie utilise la chaleur naturelle interne de la Terre pour réchauffer de l’eau qui passe à travers des
tuyaux souterrains et ainsi chauffer les habitations et produire de l’électricité.
Plus l’on creuse dans la croûte terrestre, plus la chaleur augmente. Pour en bénéficier, on construit un réseau
de tuyaux qui permettent de faire descendre dans le manteau terrestre de l’eau froide, qui, au voisinage de
cette chaleur naturelle, va se réchauffer. On la fait ensuite remonter, et cette eau, devenue chaude, peut-être
utilisée dans les chauffages. Elle permet aussi de produire de l’électricité.
Le principal avantage de cette source d’énergie est de ne pas dépendre de conditions atmosphériques comme
peuvent le faire l’éolien et le solaire, soumis aux aléas du temps (vent, pluie, soleil…). Mais ce n’est pas une
énergie inépuisable : un puit géothermique finira par produire de moins en moins de chaleur, et son
exploitation deviendra plus coûteuse. Mais l’énergie produite à partir de la géothermie ne laisse pas de trace.

L’énergie hydraulique

Les barrages hydrauliques transforment la force motrice de l'eau en électricité. Comme pour la biomasse ou
l'éolien, les projets hydrauliques nécessitent une prise en compte globale de l'environnement et des activités
locales.
L'hydraulique est l'énergie la moins chère de toutes les énergies et fournit en France, 15% de la production
électrique. A l'échelle mondiale, les barrages hydroélectriques fournissent plus d'électricité que les réacteurs
nucléaires.
Un aménagement qui respecte l’environnement aura :
      Un débit contrôlé pour préserver la vie aquatique.
      Une passe à poissons pour faciliter la migration de ceux-ci.
      Une passe à canoë s’il y a une activité touristique.


                                   Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                 2009-2010
                                                                                                               11


         Une filtration des déchets flottants.
         Un bâtiment isolé phonétiquement (le fonctionnement de la turbine et de l’alternateur étant source
          de nuisances sonores).
      Une bonne intégration paysagère du bâtiment et des ouvrages.
En effet, une installation mal conçue et mal gérée peut perturber l’écosystème. Si la quantité d’eau prélevée
est trop importante, la vie aquatique sera atteinte. En l’absence de passe à poissons, la migration des espèces
sera arrêtée.

La biomasse

La biomasse est l'énergie stockée dans les matières qui constituent les êtres vivants et végétaux. Ces matières,
en brûlant dégagent de l'énergie. Ainsi, les bouses de vache peuvent être transformées en courant électrique :
il suffit de les entreposer dans un lieu clos et chauffé. Elles dégagent alors un gaz appelé méthane qui alimente
un générateur.
Nos poubelles ont des déchets organiques qui constituent la "biomasse humide". Ils peuvent être transformés
en énergie ou en engrais.
Par exemple, la chaleur dégagée par les usines d'incinération d'ordures ménagères sert à chauffer des
ensembles d'immeubles, ce qui permet d'éviter d'utiliser du pétrole, gaz, ou de l'électricité produite par
l'industrie nucléaire.
Grâce à la biomasse, on peut produire des carburants à partir de végétaux comme le colza, tournesol, blé et
même de la betterave ! Ce sont des carburants verts, très peu utilisés seuls, mais mélangés aux autres
carburants.



    2. Exemples de supports (photos, images, …) utilisés
       lors de la présentation




                                  Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
                                                2009-2010
                                            12




Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
              2009-2010
                                            13




Ouverture sur l’extérieur – 2ème Bac AESI
              2009-2010

								
To top