Int�r�t de la Capnographie dans le cadre de l �urgence by bwzPATb

VIEWS: 103 PAGES: 22

									Intérêt de la Capnographie
dans le cadre de l ’urgence


      Dr Pierre FIEUZAL
     SAMU-URGENCES 86
          CAPNOGRAPHIE
 Rappel physiologique
 Principes de mesure
 Forme du capnogramme
 Indications principales dans le cadre de
  l ’urgence extra ou intra hospitalière
          Rappel Physiologique
   Le CO2 produit par les tissus est véhiculé dans le sang
    veineux jusqu ’au cœur droit pour être transmis à la
    circulation pulmonaire. La mesure du CO2 expiré donne
    donc une indication
    – directe de la variation d ’élimination du CO2 par l ’appareil
       pulmonaire
    – indirecte de la production de CO2 par les tissus
    – indirecte du transport par l ’appareil circulatoire vers les
       poumons.
    – ATTENTION :la courbe peut être modifiée par d ’autres
       pathologies dont les États de choc
    Aspect de la courbe PETCO2
   Capnogramme normal
                                  Maxi de concentration
                                  de CO2 = « End Tidal CO2 »
                III


                        O
          II
      I

          Expiration   Inspirat
La PET CO2 donne une idée précise de la
 PaCO2 d ’un patient aux poumons sains



- c ’est le reflet de la concentration de CO2 dans les
alvéoles en fin d ’expiration

- la valeur chez le sujet sain est de l ’ordre de 5 à 6% ou
35 à 37 mm Hg

- le gradient entre la PaCO2 et la Pet CO2 est de l ’ordre
de 5 mm Hg chez le sujet aux poumons sains

( attention : faux si l ’espace mort alvéolaire est
important +++)
Méthode de mesure de la PETCO2


Le CO2 expiré est mesuré par diverses méthodes :

- colorimétrie

- capnométrie

-capnographie
 Méthode de mesure de la PETCO2


Colorimétrie

échelle à 3 couleurs :

Violet :      EtCO2 <0.5%
Marron        EtCO2 0.5 - 2%
Jaune :       EtCO2 >4%

Normalement : sujet intubé dans la trachée et hors
ACR : coloration jaune du capteur
Équipement limité à la vérification de l ’IET
  Méthode de mesure de la PETCO2



 Capnométrie et capnographie par absorption IR


Ces équipements fournissent une courbe de capnogramme

et la valeur télé expiratoire de la pression de CO2 (PetCO2)

L ’analyse de ces informations fournit des indications
pour la réanimation dans le cadre des urgences
extra- ou intra-hospitalières
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 Embolie Pulmonaire
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 Embolie Pulmonaire
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
     Principales utilisations
   Vérification de la position de la sonde
    IET
Une sonde Intra-
Oesophagienne
donne un capno-
gramme plat
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 Embolie Pulmonaire
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
          Principales utilisations
   ACR
Il existe une relation directe
entre le débit cardiaque et
la valeur de PetCO2, avec le
 débit coronaire et le débit
pulmonaire notamment dans
les dissociations EM.

Une remontée de la valeur de
PetCO2 est un signe d ’effica-
cité de la réanimation CR.

Elle est enfin corrélée à la qualité
de la compression thoracique
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 Embolie Pulmonaire
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
     Principales utilisations

   Embolie Pulmonaire

Mise en évidence d’une hypocapnie :
 = simple décalage de la courbe vers le
  bas
Associée à une hypoxie (saturomètre)
( NB : une normocapnie n’exclut pas une
  EP !!! )
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 Embolie Pulmonaire
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
      Principales utilisations
   surveillance du circuit de ventilation
    – désadaptation au circuit
      du respirateur ( décurari-
      sation , encombrement…)

    – extubation ou débranche-
      ment du respirateur
    – surélévation de la ligne
      de base =ré inhalation de
      CO2 : vérifier la circuit +++
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
      Principales utilisations
Asthme sévère

La forme du capnogramme permet chez l ’AAG intubé de
contrôler l ’efficacité du traitement
b 2 mimétique par un allongement
du segment 3.

Par ailleurs fréquence des déca-
lages de la ligne de base
vers le haut et retour à la Nle
en cas de levée du spasme            normal      B.spasme
    Principales utilisations
 Vérification de la position de la sonde
  IET
 ACR
 surveillance du circuit de ventilation
 Asthme sévère
 pathologie où la PaCO2 doit être
  contrôlée afin d ’éviter une aggravation
  du patient
     Principales utilisations
   Éviter une aggravation du patient
    – les TC graves ( normocapnie : PetCO2
      =35-37mmHg)
    – les traumatismes médullaires (mêmes
      consignes)
    – les hyper métabolismes ( hyperthermie
      maligne, thyrotoxicose…) s ’accompagnent
      d ’une élévation de la production de CO2
    – le SDRA : la « best PEP » = la PetCO2 la
      plus basse (35-38)
         CONCLUSION
De mise en œuvre simple, la mesure de
 PETCO2 permet, en extrahospitalier
 comme en SU, une meilleure prise en
 charge de nos patients, intubés ou non
 à la condition de rester critique en cas
 de lésion du parenchyme pulmonaire et
 notamment de shunt alvéolaire
 important.

								
To top