Your Federal Quarterly Tax Payments are due April 15th Get Help Now >>

livre blanc politique familiale by yX8bo4nG

VIEWS: 5 PAGES: 25

									      VILLE DE MANIWAKI




      LIVRE BLANC SUR LA
POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE




            2008
                                                 i




         TABLE DES MATIÈRES


                                       Page

Mot du maire                             1

Mot de la R.Q.F.                         2

Mot du Comité Famille                    3

Composition du Comité Famille            4

Les principes directeurs                 5

Le slogan                                6

Définition de la famille                 7

Regard sur les familles de Maniwaki   8 à 10

Les orientations                        11

Les objectifs                         12 à 14

L’automne 2007                        15 et 16

Plan d’action                         17 à 22

Remerciements                           23
                                                                                            1


                                MOT DU MAIRE

                                 C’est avec beaucoup de fierté que nous vous présentons
                          la politique familiale municipale de la Ville de Maniwaki. Son
                          élaboration a suscité l’intérêt des membres de la communauté
                          par des orientations soumises à des consultations publiques
                          afin de répondre le plus adéquatement possible aux mieux
                          être des familles et citoyens de notre municipalité.

      Comme vous le savez, le conseil municipal souhaite que les familles deviennent
des partenaires à part entière dans le développement de leur milieu de vie. Il
considère la famille comme étant le centre de l’univers, un noyau sur lequel on peut
toujours compter.

       C’est dans cette perspective que vos élus municipaux ont une vision de la
famille vivant dans une communauté en lien avec les services publics municipaux tels
que l’administration municipale, la promotion de la famille, l’environnement, la
qualité de vie, l’habitation, l’urbanisme, les loisirs, les sports, la culture, la santé et la
sécurité.

       Ils ont à cœur que cette politique familiale aide aux gens à développer et à
maintenir l’esprit de concertation nécessaire à la réalisation d’une culture municipale
qui privilégie la famille.

       Cette politique est maintenant Nôtre.

       Et comme maire de cette ville, je vous déclare solennellement, que j’en serai le
porte-étendard, fier et heureux de la faire connaître et de la défendre.

       Maintenant adoptée par le conseil municipal, cette politique familiale sera
considérée, par tous les membres oeuvrant dans divers services de la ville, comme un
livre de chevet et nous veillerons à la faire respecter.

       Au nom du conseil municipal de Maniwaki, je tiens à remercier sincèrement
tous les membres du Comité Famille et tout particulièrement madame Charlotte
Thibault, responsable des questions familiales, son adjointe madame Micheline
Vaillancourt de même que la chargée de projet madame France-Andrée Cyr, pour leur
support et leur rigueur dans ce long processus d'élaboration de votre politique
familiale Maniwakienne.

                                                 Le maire,




                                                 Robert Coulombe
                                                                                      2


                MOT DE LA
   RESPONSABLE DES QUESTIONS FAMILIALES

Chères familles de Maniwaki,

       C’est avec un très grand sentiment de fierté que je vous présente le livre blanc
de la politique familiale de la ville de Maniwaki

        Le 21 août 2006, le conseil municipal m’a confié le mandat de mettre en place
la politique familiale pour la Ville de Maniwaki. La volonté du conseil municipal est de
s’engager aux mieux-être des familles actuelles et futures. Pour chaque membre de
l’équipe municipale, la cellule familiale demeure l’une des grandes priorités pour les
prochaines années. Pour nous, les familles doivent avoir toutes les chances de
s’épanouir, de se réaliser, de se sentir participantes à la vie même de Maniwaki.

       Nous voulons que la politique familiale à venir soit le
reflet le plus juste possible des besoins et attentes que
vous nous avez exprimés lors des consultations publiques
ainsi que des consultations auprès des différents
organismes du milieu.

       Je tiens à porter à votre attention l’implication
bénévole des membres du Comité Famille représentant
tous les milieux et les groupes d’âges. Cette implication
incontournable contribuera grandement au succès de la
mise en place de notre politique familiale. Chaque
personne avait constamment une préoccupation continue
soit de répondre aux besoins réels des familles. Je souhaite
personnellement leur adresser mes remerciements les plus
sincères. Je remercie madame Micheline Vaillancourt pour son appui inconditionnel
ainsi que madame France-Andrée Cyr, chargée de projet, pour son excellente
collaboration et ses qualités professionnelles. Merci également à monsieur Yves Cyr
du Carrefour Action Municipale et Famille et au Ministère de la Famille, de l’Enfance,
des Aînés, et de la Condition féminine pour leur aide financière.

       Cependant, mon travail ne s’arrête pas ici. Je dois m’assurer du suivi et de la
réalisation des objectifs fixés par le Comité Famille et veiller à l’accomplissement des
actions à entreprendre pour les trois prochaines années.

        Ayons tous ensemble le souci et la responsabilité de faire de Maniwaki une ville
où il fait bon vivre !


Charlotte Thibault,
Conseillère quartier 5
Responsable des questions familiales
                                                                                 3


                   MOT DU COMITÉ FAMILLE

      Au départ, nous avons reçu cette invitation à nous joindre au Comité
Famille sans trop savoir vers quoi ce projet était destiné et quels en seraient les
impacts dans notre communauté. Après avoir participé à chaque étape de sa
réalisation, nous sommes maintenant convaincus que cette politique familiale
municipale sera un atout pour l’épanouissement et le mieux-être des familles
dans notre milieu… et nous sommes honorés d’y avoir collaboré.

      La diversité des organismes, services publics et privés ou groupe de
citoyens que nous représentons au sein du Comité Famille a certainement
contribué à rendre cette politique familiale municipale à l’image de notre
population et des familles qui la composent.

       Le seul point que nous avions en commun au départ était notre volonté
de léguer aux générations futures, un avenir florissant dans un milieu de vie
confortable. La famille est depuis toujours au cœur de nos vies et c’est avec
fierté que nous proposons aujourd’hui aux citoyens de la Ville de Maniwaki,
une politique basée sur les valeurs profondes qui nous unissent dans l’amour
et le partage. À Maniwaki, la famille c’est dans ma nature.


                                     Tony Lavoie,
                                     Porte-parole du Comité Famille
                                                                                          4




                            COMPOSITION DU
                            COMITÉ FAMILLE

Gens passionnés, citoyens de cœur, choisis pour leur richesse, impliqués
bénévolement et reflétant l’ensemble de la communauté.


Citoyens

Lucille Addleman, représentante des aînés; remplacée par Roberte Raymond;

Nicole Duquette, agente de développement Famille école communauté et animatrice en
spiritualité et engagement communautaire CSHBO;

Gaétane Lacroix, agente, relation communautaire, Sûreté du Québec;

Robert Lanigan, représentant des personnes à mobilité restreinte;

Tony Lavoie, Zoom 15-35;

Caroline Rivet, Bach. en psychoéducation, Centre de santé Vallée-de-la-Gatineau
(CLSC);

Chantal Rondeau, animatrice, Maison de la famille Vallée-de-la-Gatineau;

Josée Séguin, directrice adjointe Réseau Petits Pas (CPE);

Dan Smith, dir. du centre d’achat « Les galeries de Maniwaki », monde des affaires;
remplacé par Claude Jacob, propriétaire du Canadian Tire.



Administration

Robert Coulombe, maire de la Ville de Maniwaki;
Charlotte Thibault, conseillère et RQF;
Micheline Vaillancourt, conseillère et substitut à la Ville de Maniwaki;
Daniel Mayrand, directeur général à la Ville de Maniwaki;
Martine Houle, adjointe administrative à la Ville de Maniwaki;
Patrick Beauvais, directeur du service des loisirs et de la culture, Ville de Maniwaki;
France-Andrée Cyr, chargée de projet de la PFM.
                                                                                   5




                             LES PRINCIPES
                              DIRECTEURS



      L’idée d’une politique familiale municipale ne date pas d’hier. Cela fait
plusieurs années que la Ville songe à se doter d’une telle politique.

     Les élus municipaux de Maniwaki ont depuis 2003 une perspective de
communauté durable, une vision de la famille en lien avec les services publics
municipaux, dans la vie quotidienne, afin de créer un sentiment
d’appartenance entre les citoyens.

       Aujourd’hui, ceux-ci veulent que les familles deviennent des partenaires
en développement de leur milieu de vie en concordance avec leurs réalités et
leurs aspirations. Dans cette optique, une appropriation du milieu par les
familles s’impose afin d’assurer un engagement à long terme face à une
politique familiale adaptée et réalisable.

       Les élus municipaux annoncent leur volonté ferme de s’impliquer à
l’élaboration de cette politique. Ils confirment leur support et leur appui à cet
ambitieux projet. Ils s’engagent au mieux-être des familles actuelles et futures
en rendant le milieu de vie plus attrayant et de meilleure qualité. Les valeurs
de respect, d’intégrité, d’honnêteté, de bien-être, d’équité et de justice
sont celles mises de l’avant par le Comité Famille. Elles ont servi de phare
dans l’ensemble des travaux menant au livre blanc de la politique familiale.

      Avec l’adoption de cette politique, tous les services de la Ville devront
considérer cet outil comme étant « leur livre de chevet » et comme le dit si bien
le maire et la rapidité à offrir des services devra correspondre à ce qui aura été
adopté. La politique familiale devient un moyen d’orienter les efforts de la
municipalité et des partenaires du milieu vers des mesures concrètes de
soutien aux familles tout en tenant compte des différents besoins.

       L’objectif ultime de la politique familiale est de dégager le « Penser et agir
famille » dans les actions et les services.
                                                                             6




                                   LE SLOGAN




Le slogan «           » a été choisi par les membres du Comité Famille, en
décembre 2006, parmi une liste de 25 suggestions.

Ce slogan est porteur et rassembleur. Il est à l’image de notre réalité rurale.
Des gens profondément humains, aimant la nature et vivant dans un endroit
entouré de forêt, de lacs et de rivières.

Dans le cadre de l’évolution des travaux du Comité Famille, les oriflammes
décorant certaines artères du centre-ville arborent ce slogan depuis le
printemps 2007.

Les panneaux d’accueil, situés aux trois accès à la Ville de Maniwaki ont
également été dotés du slogan. «                                  »
                                                                                    7




                                 DÉFINITION
                                DE LA FAMILLE

           La Ville de Maniwaki considère la famille comme le noyau de la société.
     C’est le lieu premier du développement affectif, personnel et social des
     personnes qui la composent. Elle prend forme et évolue dans une relation de
     soutien mutuel qui se manifeste au cours d’une vie et à travers les générations.

            Aujourd’hui, il y a plusieurs modèles de famille :          les   familles
     traditionnelles, monoparentales, reconstituées, d’accueil, etc.

           La Ville de Maniwaki considère aussi, la famille élargie où un adulte
     s’assure du bien-être et du développement de toute autre personne sans
     nécessairement vivre sous le même toit.




Photos : Journal La Gatineau
                                                                                     8




                        REGARD SUR LES FAMILLES
                             DE MANIWAKI



     Sise sur les bords de la rivière Gatineau, au confluent de la rivière Désert, la
     Ville de Maniwaki, s’étend sur 4.9 kilomètres carrés, à 130 km au nord de
     Gatineau. Elle est la capitale régionale de la Vallée de la Gatineau.

     Appartenant à la région de l’Outaouais, la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau
     compte dix-sept (17) municipalités, des territoires non organisés, deux (2)
     communautés algonquines et deux (2) villes dont Maniwaki est la plus
     populeuse.

     La Ville de Maniwaki constitue le principal centre de services pour l’ensemble
     de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau; on y retrouve donc la plus forte
     concentration de population, de services et de commerces.

     Maniwaki, dont 5 % de la population est anglophone et 2,5 % allophone, offre
     une gamme de services complets à ses citoyens et à ceux des municipalités
     environnantes : formation préscolaire, primaire, secondaire, professionnelle,
     adulte ainsi que des cours de niveau collégial et universitaire, services de santé
     et services sociaux, CPE installation et services en milieu familial, cinéma et
     théâtre, bibliothèque, centre des loisirs, etc.

     Maniwaki peut constituer une ville d’étape accueillante pour les visiteurs et un
     centre de services pour les villégiateurs et touristes fréquentant son territoire.
     Dans un rayon de 15 km, on y retrouve des forêts, des lacs et des rivières à
     perte de vue. On y retrouve un hébergement de qualité et d’excellents
     restaurants.

     Maniwaki, ville de centralité et mono-industrielle, traverse actuellement une
     situation socio-économique difficile notamment au plan forestier. Une certaine
     proportion des emplois est cependant concentrée dans les secteurs de la santé
     et de l’enseignement.

     Le segment considéré le plus important en termes de main-d’œuvre active se
     retrouve dans la catégorie des 24-54 ans.




ki
                                                                              9



La majorité de la population de la Ville de Maniwaki se situe dans la tranche
d’âge des 25 à 64 ans.

                                                        Population 15 ans
              Population              Âge médian
                                                            + (en %)
       Maniwaki          4 102            44,5               84,8%


            Territoire             Masculin %              Féminin %
       Maniwaki                       48,4%                   51,2%


L’apport de la population de la Vallée-de-la-Gatineau vient surtout des
personnes de 45 ans et plus.

Maniwaki compte 995 familles dont plus de la moitié est composée d’un couple
marié. Les familles monoparentales représentent 23,6 % de l’ensemble. Parmi
les familles monoparentales, 87,2 % ont un chef de famille féminin.

Sur le territoire de la Ville de Maniwaki, il y a une école secondaire
(francophone/anglophone) qui dessert plusieurs municipalités de la MRC.

Les trois (3) écoles primaires francophones sont situées dans les secteurs
Comeauville, Christ-Roi et Centre-ville. Cinquante-huit pour cent (58 %) de la
clientèle vie à Maniwaki, les autres élèves proviennent du territoire nord de la
MRC, entre Gracefield et Grand-Remous. L’école primaire anglophone, quant à
elle, répond aux besoins de toute la MRC. Seulement le quart des élèves qui la
fréquente demeurent à Maniwaki. Ces écoles offrent des services de maternelle
4 et 5 ans, des classes en adaptation scolaire et trois (3) cycles au primaire.

La Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais et la Commission
scolaire Western Québec bénéficient de divers programmes d’intervention du
MEQ, dont la stratégie d’intervention « Agir autrement ». Chacune des écoles
primaires a également son équipe de bénévoles autour du Club des petits
déjeuners du Québec.

Il apparaît évident que de nombreux défis attendent les élus de la Ville dans un
avenir rapproché. Maniwaki devra :

      attirer des jeunes familles;
      réduire l’exode des jeunes;
      mieux desservir sa population âgée;
      accroître et maintenir sa population;
      faire face à l’appauvrissement et à la sous scolarisation.
                                                                           10




Elle pourra actualiser la politique familiale :

      en donnant l’assurance aux familles de pouvoir évoluer dans un cadre de
       vie sécuritaire indispensable à leur développement et leur
       épanouissement en toute liberté et confiance.

      en ravivant la fierté des familles envers leur milieu.




Sources :    Statistiques Canada, Recensement 2006
             Institut de la Statistique du Québec
             DAA stratégies
                                                                                   11




                        LES ORIENTATIONS



      Dans le cadre de la politique familiale, la Ville de Maniwaki désire
arrimer ses services municipaux afin que ceux-ci s’inspirent d’une manière de
penser et d’agir en faveur des familles. L’ensemble du conseil municipal désire
que les familles soient rejointes dans les actions proposées.

       Le plan d’action a été élaboré à la suite de l’adoption de la politique
familiale municipale. Il énonce les grands domaines de responsabilité ainsi que
les différentes étapes menant à la réalisation des activités.

     Les secteurs d’intervention identifiés sont les suivants :

     1.     le développement économique, social et la promotion de la famille.
            (direction générale).

     2.     l’environnement et la qualité         du   milieu    pour   les   familles
            (urbanisme et travaux publics).

     3.     les temps libres en famille (les loisirs, les sports et la culture).

     4.     la vie quotidienne des familles (urbanisme, trésorerie, incendie,
            travaux publics et greffe).
                                                                            12




                          LES OBJECTIFS

      Les travaux des membres du Comité Famille, au printemps 2007, ont
consisté à l’analyse des fiches complétées par les différents directeurs des
services de la Ville. Cet exercice a permis de répertorier les mesures et les
actions présentes en fonction des familles et d’identifier ce qui pourrait être
enrichi, bonifié ou innové.


1.   L’administration municipale et la promotion de la famille.

     Le service de la direction générale de la Ville de Maniwaki planifie et
     coordonne la Corporation municipale selon les lois, elle s’assure de
     l’application de toutes les décisions du conseil.

     Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc
     ∆     Information générale sur la municipalité.
     ∆     Prévention de la criminalité.
     ∆     Diversification et développement économique et social.


2.   Trésorerie

      Le service de la trésorerie de la Ville de Maniwaki a comme
      responsabilité le budget, la taxation, la perception des comptes, et le
      paiement des employés de la Ville.

     Objectifs généraux dans les cadres du livre blanc
     ∆     Le paiement des taxes.
     ∆     Le montage du cahier budgétaire annuel.
     ∆     La préparation du rapport financier annuel.


3.   Service de l’urbanisme, de l’aménagement et de l’habitation.

     Cette division s’occupe de la qualité de l’environnement urbain.

     Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc
     ∆     Application des règlements concernant la qualité, l’entretien des
           espaces résidentiels.
     ∆     Application des normes d’installation des piscines privées.
                                                                                13


     ∆     Création d’un milieu de vie agréable avec des éléments de mobilier
           urbain.
     ∆     Gestion, développement et cohabitation des diverses circulations
           automobile, cyclable et piétonne.
     ∆     Conception des parcs et des espaces verts.
     ∆     Offre / diversité commerciale.
     ∆     Maximiser le bâti.
     ∆     Développement domiciliaire.


4.   Service d’incendie

     Le service d’incendie concentre ses efforts sur la prévention, le combat
     d’incendie et le sauvetage lors d’incidents.

     Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc

     ∆     La sécurité et le service d’incendie afin d’éviter les pertes de vie et
           de bâtiments.


5.   Service des loisirs et culture

     Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc

     ∆     L’accessibilité et la diversité de l’offre de services en loisirs, plein
           air et culture à l’ensemble de la population.


6.   Service du greffe

     Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc

     ∆     La préparation des projets de résolution découlant des décisions
           du conseil;
     ∆     La rédaction des règlements municipaux.
     ∆     La conservation des archives.


7.   Service des travaux publics

     Le service des travaux publics de la Ville de Maniwaki est responsable de
     l’hygiène du milieu, des espaces verts et du transport.
                                                                        14


Objectifs généraux dans le cadre du livre blanc

∆     L’entretien et le bon fonctionnement de tous les systèmes
      d’éclairage, d’égouts, d’aqueduc, les voies de circulation routière,
      récréative et piétonne aussi tous les services d’hygiène du milieu et
      de qualité de vie des citoyens et des familles. Rendre les services
      conformes aux normes et réglementations.
                                                                                 15




                           L’AUTOMNE 2007


Les recommandations du Comité Famille à l’hiver 2008, se sont faites à la suite
de la distribution d’un questionnaire-sondage auprès de familles dans chaque
quartier et de trois soirées de consultation en novembre et décembre 2007.

Le questionnaire sur la famille et sur la ville de Maniwaki

Un questionnaire a été préparé (120 copies) et distribué (au hasard par la liste
électorale municipale) à vingt familles dans chacun des six quartiers de la Ville.
Celui-ci a été composé à partir du portrait socio-économique de nos familles. Il
a été monté en trois parties. La première section comportait des données
factuelles sur les ménages, la deuxième vérifiait la connaissance des citoyens
sur les services offerts par la ville et la troisième énonçait vingt orientations et
demandait aux répondants d’en indiquer l’importance. Il avait comme objectif
de nous permettre de préciser les besoins des familles et de préparer les outils
d’animation pour les rencontres de la consultation publique.


La consultation

Lors d’un premier volet, à la fin du mois de novembre et début décembre, avec
l’aide des conseillers municipaux concernés, trois rencontres de citoyens ont
été organisées, dans le cadre d’une vaste consultation publique dans les
secteurs Christ-Roi (quartiers 5 et 6), Centre-Ville et Gabriel Langevin
(quartiers 2,3,4), Comeauville (quartier 1).

Les soirées se sont déroulées sous la formule table ronde, avec un animateur et
une secrétaire par dix participants maximum. L’ensemble des documents
devaient être discutés et notés en deux (2) heures de 19 h à 21 h. Chaque
participant indiquait sa cote de priorité, les membres de la table ne devaient
pas nécessairement arriver à un consensus suite au partage des idées.

Les résultats des différentes consultations publiques par secteur de la ville ont
bonifié le processus. Rappelons que cette consultation est un moyen
privilégié pour associer la communauté au projet de la politique familiale
municipale.

Dans un deuxième volet, en étroite collaboration avec les membres du Comité
Famille, la chargée de projet a rencontré divers groupes ciblés (focus-groupe).
Des aînés, des familles monoparentales, des personnes à mobilité restreinte,
des responsables de la Sûreté du Québec ont été consultés de façon spécifique
                                                                              16


sur leurs réalités en lien avec la vie familiale et la Ville. Ces rencontres en
groupes ciblés ont permis la validation des actions-familles déjà réalisées par
les services de la Ville de Maniwaki.

Le plan d’action préliminaire de la politique familiale municipale présenté au
conseil de la Ville de Maniwaki le 14 avril 2008 par les membres du Comité
Famille, tient compte des priorités et des enveloppes budgétaires disponibles.
La mise en œuvre des changements se fera sur un échéancier de réalisation de
trois ans.

Le 21 avril 2008, le Comité Famille a accepté de devenir officiellement le groupe
qui assurera le suivi de la politique familiale pour les trois prochaines années.


Le     Plan d’action              comporte donc cinq (5) priorités.

En voici l’ordre :
              Priorité   1   :   l’environnement et la qualité du milieu
              Priorité   2   :   les temps libres en famille
              Priorité   3   :   l’environnement et la qualité du milieu
              Priorité   4   :   la vie quotidienne des familles
              Priorité   5   :   le développement économique

La compilation des commentaires écrits a également permis de transmettre aux
élus deux requêtes importantes de la population, soient :

               la nécessité de rendre accessibles les aires de service et les
                endroits publics aux personnes à mobilité restreinte et aux
                personnes âgées.

               l’élaboration d’un plan de communication pour les familles et les
                citoyens.
                                                                                                            17




                                      PLAN D’ACTION


                                                  Priorité 1


CHAMPS D’INTERVENTION :                                        RÉPONDANT PRINCIPAL :
L’environnement et la qualité du milieu                        Urbanisme et travaux publics




            CONSTATS                     OBJECTIFS                           ACTIONS PROPOSÉES
                                                                 Informer les familles des programmes de
                                 Faciliter l’accès à la          subvention, de crédits ou de prêts déjà en
                                 propriété aux familles afin     vigueur pour la rénovation.
                                 de favoriser la stabilité.      Développer des incitatifs en lien avec
                                                                 l’objectif.
                                                                 Créer un inventaire des logements et des
    Besoin de résidences.                                        terrains disponibles
    Ajout de logements.                                                Municipaux
                                 Aménager des secteurs                 Privés
                                 résidentiels dans un
                                 environnement de qualité.       Publiciser l’information à l’ensemble du
                                                                 territoire.
                                                                 Appuyer les projets de construction de
                                                                 résidences pour personnes âgées.
                                                                 Assurer un leadership plus grand et saisir le
                                                                 comité MRC des préoccupations des familles
                                                                 de Maniwaki.
                                 Réduire à la source,
                                                                 Réaliser des activités d’éducation au
    Amélioration de la gestion   récupérer et recycler afin
                                                                 compostage. Encourager le compostage à
    des déchets.                 de diminuer la production       la maison.
                                 de déchets
                                                                 Encourager l’utilisation de couches de coton
                                                                 en donnant un rabais par famille lors du
                                                                 premier achat.
                                                                 Collaborer avec la Sûreté du Québec à
                                                                 l’intérieur d’un projet de sensibilisation au
    Excès de vitesse sur                                         respect des limites de vitesse et de la
                                 Réduire et respecter les        signalisation des zones scolaires.
    certaines artères (parcs /
                                 limites de vitesse.
    écoles / etc)                                                Demander à la Sûreté du Québec de
                                                                 prioriser le respect de la limite de vitesse
                                                                 dans les zones scolaires et les parcs.
                                                                                                                18

                                                   Priorité 2


CHAMPS D’INTERVENTION :                                            RÉPONDANT PRINCIPAL :
Les temps libres en famille                                        Service des loisirs, sports et culture




        CONSTATS                      OBJECTIFS                                 ACTIONS PROPOSÉES

                                                                Organiser des activités non compétitives de plein-air
                                                                multi-âges et familiales. Patin libre, hockey bottine,
                                                                vélo, pêche, volley-ball, ski de fond, canot, Rabaska.
                                                                Encourager la formation de groupes de compétions
                                                                familiales pour le plaisir de jouer.
                                                                Organiser des activités spécifiques à des groupes
                             Élaborer et diffuser une           d’âges tels que 12-17 ans, 18-34 ans, 35-55 ans et
                                                                                   e
                             programmation familiale            les personnes du 3 âge. Voir à y inclure, une à deux
Besoin de loisirs            pour les volets suivants :         fois par année, des activités intergénérationnelles.
organisés accessibles à
                                                                S’assurer d’une activité estivale avec une
tous les membres de la
                                    Plein-air                  programmation famille.
famille.
                                    Sports                     Prévoir un parc d’hiver à vocation familiale.
                                    Culture                    Inclure une vision famille à l’intérieur de la
                                                                planification des parcs et répondre aux besoins de
                                                                chacun.
                                                                Compléter la piste cyclable à l’intérieur de la Ville.
                                                                Négocier une tarification familiale pour le loisir
                                                                culturel en partenariat avec la Maison de la Culture.
                                                                Continuer à soutenir les partenaires et les
                                                                organismes lors d’événements qui touchent la
                                                                famille. (ex. : La Fête des Chevaliers de Colomb en
                                                                août).
                                                                Élaborer un outil pour s’assurer que les demandes
                                                                d’aide financière répondent aux critères « Penser et
                                                                agir famille » lors d’événements.
                             Faciliter la réalisation et
Besoin de soutien aux                                           Assurer la pérennité du camp de jour estival régional.
                             diversifier l’offre d’activités
partenaires du milieu dans                                      Faire en sorte que l’entente pour offrir des activités
l’organisation d’activités                                      aquatiques pour les bébés et les enfants au Château
                                    Plein-air
ponctuelles pour les                                            Logue soit récurrente.
                                    Sportives
familles                                                        Mettre à la disposition des organismes les
                                    culturelles                infrastructures pour soutenir les activités durant la
                                                                semaine de relâche scolaire, les journées
                                                                pédagogiques et les congés fériés.
                                                                Souligner le dévouement des bénévoles par une
                                                                soirée reconnaissance.
                                                                Recruter des bénévoles, coordonner les services et
                                                                favoriser le bénévolat.
                                                                                                                 19

                                                    Priorité 3


CHAMPS D’INTERVENTION :                                          RÉPONDANT PRINCIPAL :
L’environnement et la qualité du milieu                          Urbanisme et travaux publics



Au moment de déterminer les priorités, « l’environnement et la qualité du milieu » a été le choix numéro 3.

Ce champ d’intervention est également la cible numéro 1 des familles et des citoyens consultés.




                                                   Priorité 4


CHAMPS D’INTERVENTION :                            RÉPONDANT PRINCIPAL :
La vie quotidienne des familles                    Urbanisme, trésorerie, incendie, travaux publics et greffe



         CONSTATS                      OBJECTIFS                            ACTIONS PROPOSÉES

                               Renforcer le sentiment de
 Demande d’une
                               sécurité dans la Ville par    Acheminer une demande de collaboration à la Sûreté
 surveillance policière                                      du Québec afin d’élaborer un plan d’intervention.
                               des lieux exempts de
 accrue dans les quartiers.
                               danger.
                               Amener des installations
                                                             Prévoir un éclairage adéquat dans les quartiers afin
 Manque d’éclairage dans       qui répondront à un besoin
                                                             de sécuriser les lieux publics (sentiers de marche et
 les rues et les parcs.        de sécurité face aux          parcs dans toute la municipalité).
                               familles.
                                                             Développer un sentiment d’appartenance par la mise
                               Permettre aux familles de     sur pied d’un programme de protection du voisinage
 Réimplantation des
                               s’impliquer et de renforcer   dans chacun des quartiers en collaboration avec le
 systèmes de surveillance                                    conseiller municipal et le policier éducateur de la
                               leur comportement civil et
 de quartiers                                                Sûreté du Québec.
                               responsable.
                                                             Réactiver le service de Parents-Secours.
                                                             Sensibiliser les conducteurs à respecter les piétons
                                                             aux traversées avec feux de circulation et sans feux
                               Augmenter la qualité et la    de circulation (éducation au civisme).
 Protection des familles
                               quantité des traverses de
 lors de leurs traversées.                                   Évaluer le danger de certaines traverses depuis la
                               piétons.
                                                             construction du Métro et la construction du Tim
                                                             Hortons. Relocaliser la traverse de l’école Christ-Roi.
                                                                                                                    20

                                                     Priorité 5


CHAMPS D’INTERVENTION :                                      RÉPONDANT PRINCIPAL :
Dév. économique, social et promo. famille                    La direction générale



        CONSTATS                    OBJECTIFS                              ACTIONS PROPOSÉES

                                                           Poursuivre et appuyer les démarches de la table les
                                                           Jeunes la nuit.
                                                           Mettre sur pied un programme de surveillance dans
                                                           les sentiers et les parcs.
 Besoin d’une équipe de
                                                           Relancer la Sûreté du Québec sur l’importance du
 vigilance communautaire   Prévenir la criminalité.
                                                           système médiaphone (outil téléphonique
 à l’année ainsi qu’un     Réduire le vagabondage          d’information pour la prévention dans les quartiers).
 coordonnateur et un       et le vandalisme.
 travailleur de rues.                                      Remettre sur pied le programme « Bon Voisin - Bon
                                                           œil ».
                                                           Inciter la population à signaler tout acte de
                                                           vandalisme ou de criminalité dans leur
                                                           environnement.
                                                           Souligner l’arrivée d’une nouvelle famille à Maniwaki
                                                           par la réception d’une carte d’information indiquant le
                                                           numéro du quartier, le nom de l’élu, etc. Accueil par
                                                           le conseiller du quartier.
 Besoin d’un programme
                           Faciliter l’intégration des     S’assurer d’une prise en charge par le milieu en
 d’accueil des nouvelles                                   favorisant l’entraide dans chacun des quartiers pour
                           nouveaux arrivants.
 familles.                                                 l’accueil.
                                                           Évaluer la possibilité d’un soutien financier pour offrir
                                                           un service de halte-garderie (répit aux parents) en
                                                           dehors des heures normales d’opération.
                                                           Organiser une fête annuelle pour les parents et les
                                                           nouveaux-nés.
 Besoin d’un programme     Souligner l’importance          Planter un arbre pour chaque naissance dans un des
                                                           parcs de la Ville qui sera identifié Parc des
 d’accueil des nouveaux-   d’une nouvelle naissance        Naissances.
 nés.                      pour la Municipalité.
                                                           Collaborer avec le CLSC pour connaître toutes les
                                                           naissances sur le territoire de la Ville afin de faire
                                                           parvenir aux parents une carte de félicitations.
                                                                                                            21


                                  Aires de service et endroits publics


                                                           RÉPONDANT PRINCIPAL :
                                                           La direction générale



               CONSTATS                                        ACTIONS PROPOSÉES

                                            Acheminer une demande à l’Unité régionale de loisirs et de
                                            sports de l’Outaouais afin de commander une étude. Celle-ci
Rendre accessible les aires de service et   permettra d’identifier les modifications à apporter ainsi que
les endroits publics aux personnes à        les ajouts à faire dans la Ville aux endroits publics, parcs,
mobilité restreinte et aux personnes        terrains de jeux et piscines dans le but de les rendre
âgées.                                      accessibles.
                                            Sensibiliser les brigadiers scolaires à l’assistance aux
                                            personnes âgées et à mobilité restreinte sur leur traverse.
                                                                                                         22


                                    Plan de communication


                                                               RÉPONDANT PRINCIPAL :
                                                               La direction générale




               CONSTATS                                          ACTIONS PROPOSÉES




                                             Mettre à jour le document « Maniwaki Ville à découvrir » afin
                                             de faciliter l’intégration des nouvelles familles.


                                             Mettre à jour le site internet, y prévoir une section Famille
                                             avec la liste des services, des ressources communautaires,
                                             la liste des gardiens et gardiennes avertis(es) qui ont reçu
                                             une formation.
                                             Ajouter au site internet la publication de la « Politique
                                             familiale » suite à son lancement.


                                             Rendre public l’inventaire des logements et des terrains
Élaborer un plan de communication pour       disponibles afin d’en faciliter l’accès aux familles.
les familles et les citoyens par la Ville.
                                             Informer les familles des programmes de rénovation.


                                             Prévoir, lors de la semaine de la sécurité du transport
                                             scolaire, à faire connaître l’importance du travail des
                                             brigadiers scolaires par le biais des médias locaux.
                                             Faire connaître davantage les interventions terrains de
                                             l’équipe Vigilance et des travailleurs de rue auprès des
                                             jeunes.
                                             Prévoir, dans le cadre de la semaine de prévention des
                                             incendies, des activités de sensibilisation par quartier. Ex. :
                                             Plan d’évacuation accessible aux familles et exercices
                                             d’évacuation dans le réseau de garderies.
                                             Informer la population des partenariats de la Ville avec les
                                             organismes communautaires.
                                                                                   23




                           REMERCIEMENTS


Merci aux nombreuses familles et citoyens qui ont accepté de nous faire parvenir leurs
réponses aux questionnaires avec leurs commentaires écrits. La participation a été
excellente (45,6 %). Elle a dépassé nos espérances.

Merci à tous les participants des trois soirées de consultation organisées à l’hiver
2007. La compilation des outils que vous avez complétée ainsi que vos réflexions ont
orienté les membres du Comité Famille ainsi que les élus.

Merci au personnel de la Maison de la Famille Vallée-de-la-Gatineau qui a été d’une
aide précieuse à l’animation, au secrétariat et à l’accueil des jeunes enfants qui
accompagnaient leurs parents.

Nous tenons à remercier les membres du Comité Famille pour leur engagement :

      Mesdames Lucille Addleman, Roberte Raymond, Nicole Duquette, Gaétane
      Lacroix, Caroline Rivet, Chantal Rondeau, Josée Séguin, France-Andrée Cyr,
      Messieurs Robert Lanigan, Tony Lavoie, Dan Smith et Claude Jacob.

Merci également au maire, aux directeurs de service ainsi qu’aux conseillers pour leur
excellente collaboration :
                    Monsieur Daniel Mayrand, directeur général
                    Madame Dinah Ménard, trésorière
                    Madame Andrée Loyer, greffe
                    Madame Claire Prud’homme, urbanisme et habitation
                    Madame Mélanie Auger, urbanisme et habitation
                    Monsieur Patrick Beauvais, loisirs et culture
                    Monsieur Guy O’Leary, travaux publics
                    Monsieur Serge Séguin, travaux publics
                    Monsieur Gaétan Pétrin, travaux publics
                    Monsieur Normand Bouffard, travaux publics
                    Monsieur Patrick Lemieux, incendie

                   Monsieur Robert Coulombe, maire
                   Madame Micheline Vaillancourt
                   Madame Estelle Labelle
                   Madame Charlotte Thibault
                   Monsieur Bruno Robitaille
                   Monsieur Jacques Cadieux
                   Monsieur Mario Gauthier

Un merci tout spécial à Martine Houle pour sa participation aux réunions et son sens
pratique dans la rédaction des procès-verbaux, à Marie-Claude Bourdon et Nancy
Labelle pour tout le travail clérical et la mise en page des documents.

								
To top