MALADIES, TRAITEMENT, SIGNES ET SYMPTOMES (804) by fredoche25

VIEWS: 31 PAGES: 1

									Tumeurs développées en saillie à partir des glandes de la muqueuse colorectale. Il existe une prédisposition génétique associée à des facteurs favorisants (tabac, alcool, alimentation riche en graisses animales et pauvre en fibres végétales). Epidémiologie. Le taux de prévalence augmente avec l'âge : 7 % des 45-49 ans, 19 % des 65-70 ans. Il existe une prédominance masculine et, dans 40 %, des cas, les polypes sont multiples. Signes et symptômes. Les polypes de petite taille sont asymptomatiques. Les principales manifestations sont des rectorragies (émission de sang par l'anus), des émissions glaireuses et des troubles du transit. Investigations. La coloscopie et le lavement baryté visualisent les polypes. Des troubles hydroélectrolytiques sont possibles en cas d'émissions glaireuses abondantes. Evolution, complications et pronostic. Le principal risque est la cancérisation (3 % des cas dans un délai de sept à dix ans). Traitement. La coloscopie permet une exérèse à la pince ou à l'anse diathermique. La chirurgie est indiquée en cas de gros polypes. Prévention. L'ablation doit être systémique du fait du risque de cancérisation.

2005.POLYPES DES CORDES VOCALES.
Définition et causes. 877


								
To top