Documents
Resources
Learning Center
Upload
Plans & pricing Sign in
Sign Out

MALADIES, TRAITEMENT, SIGNES ET SYMPTOMES (4)

VIEWS: 203 PAGES: 1

									48.ACTINOREICULOSE.
Affection dermatologique chronique de l’adulte caractérisée par une trop grande sensibilité à la lumière. Elle se manifeste par des lésions cutanées avec un prurit au niveau des zones exposées à la lumière.

49.ACTIVATION MACROPHAGIQUE (SYNDROME D’) ou (>) SYNDROME HEMOPHAGOCYTAIRE. 50.ADAM (COMPLEXE D’).
Egalement appelé maladie amniotique, ADAM est l’acronyme d’adhérences déformation amniotique mutilations. Ce complexe est caractérisé par la présence de brides fibreuses qui unissent deux points de la paroi amniotique ou la paroi amniotique et l’embryon et dont l’origine serait inflammatoire. Ces brides seraient la cause d’amputations congénitales ou de sillons, parfois observés à la naissance, sur des doigts ou des orteils.

51.ADAMANTIOME.
Tumeur des maxillaires, kystique ou solide, provenant des restes de l’appareil de formation de la dentition. Sa structure est proche des tissus dentaires normaux et elle peut être bénigne ou maligne. La tumeur détruit la gencive et l’os. Le traitement est chirurgical, mais la récidive est fréquente.

52.ADAMS-STOKES (SYNDROME D’).
Perte de connaissance brutale (‘syncope à l’emporte pièce’) due à une pause de l’activité ventriculaire cardiaque dans le cadre d’un bloc atrio-ventriculaire (à voir) du troisième degré ou complet. Cette syncope peut entrainer une chute dont les conséquences sont parfois graves, notamment en cas de traumatisme crânien (hématome intracrânien).

53.ADDISON (MALADIE D’) ou (>) INSUFFISANCE SURRENALE. 54.ADENITE MESENTERIQUE AIGUË.
Affection de l’enfant ou de l’adulte jeune caractérisée par une inflammation des ganglions mésentériques de la région iléocæcale. La cause est une infection par Yersinia pseudotuberculosis, Yersinia enterolitica ou un adénovirus. Le tableau clinique rappelle celui d’une appendicite et l’appendicectomie permet la guérison.

77


								
To top