DICTIONNAIRE MEDICAL - DEFINITION MALADIE (786)

Document Sample
DICTIONNAIRE MEDICAL - DEFINITION MALADIE (786) Powered By Docstoc
					Vertèbre f. (a. vertébral ) Chacun des 33 à 34 éléments osseux superposés qui constituent la colonne vertébrale . La vertèbre est constituée par : une partie antérieure, renflée, le corps vertébral, dont les faces supérieure et inférieure sont séparées des vertèbres voisines par le disque intervertébral ; une partie postérieure, l'arc neural (ou dorsal), formée de chaque côté par les pédicules en avant et les lames vertébrales en arrière, et circonscrivant avec la face postérieure du corps, le trou vertébral ; une saillie médiane postérieure (à l'union des deux lames), l'apophyse épineuse, deux éminences horizontales et transversales (à l'union des pédicules et des lames), les apophyses transverses ; quatre saillies verticales, deux en haut et deux en bas, les apophyses articulaires supérieures et inférieures. Les apophyses articulaires de deux vertèbres contiguës délimitent les trous de conjugaison (un à droite, l'autre à gauche), par lesquels sortent les nerfs rachidiens. La superposition du trou vertébral de chaque vertèbre forme le canal rachidien (ou vertébral) qui abrite les méninges et la moelle épinière. V. spondyl Vertébro-basilaire a. Qui se rapporte aux artères vertébrales et au tronc basilaire. Ex. insuffisance vertébro-basilaire (insuffisance circulatoire dans ces artères). Vertébrothérapie f. Traitement de certaines douleurs de la colonne vertébrale par des manipulations des vertèbres. V. chiropractie, spondylothérapie. Vertex m. Point anthropométrique correspondant au point le plus élevé de la voûte du crâne dans le plan sagittal médian, la tête étant maintenue droite. Vertige m. vertigo Impression subjective de déplacement, de rotation du corps ou du monde environnant, accompagnée de troubles de l'équilibre.

Vertige d'élongation Vertige d'intensité variable, allant de la simple sensation de déséquilibre passager au vertige vrai. Il est déclenché par les mouvements de la tête par rapport au reste du corps, ce qui le distingue des vertiges positionnels (d'origine otolithique) provoqués par les mouvements de la tête dans l'espace. Les mouvements les plus souvent en cause sont la rotation, la flexion-extension ou la rotation combinée à l'extension qui interrompent le flux dans l'une des deux artères vertébrales. Le vertige d'élongation est l'une des principales manifestations de l'insuffisance circulatoire transitoire des artères vertébrales et du tronc cave. Vertigineux a. Qui se rapporte au vertige ; qui donne le vertige. Ex. crise épileptique vertigineuse. Veru montanum m. Saillie médiane, allongée verticalement, située au niveau de la paroi postérieure de l'urètre prostatique. C'est à ce niveau que s'ouvrent l'utricule prostatique et les canaux éjaculateurs. Vésical a Qui se rapporte à la vessie. Ex. calcul vésical, muscle vésical. Syn. : cystique (moins usité). Vésicant a. Qui provoque des vésicules cutanées. Ex. emplâtre vésicant, gaz vésicant. Vésico-périnéal a. Qui se rapporte à la vessie et au périnée. Ex. fistule vésicopérinéale. Vésico-prostatique a. Qui se rapporte à la vessie et à la prostate. Ex. plexus nerveux vésico-prostatique. Vésico-urétéral a. vessie et à l'uretère. Vésico-urétral a. vessie et à l'urètre. Qui se rapporte à la Qui se rapporte à la

789


				
DOCUMENT INFO
fredoche25 fredoche25
About