pneumo idr by CdhT8T

VIEWS: 159 PAGES: 17

									          ..
L’intra dermo-réaction
    à la tuberculine
           IDR
                       plan
•   Objectif de l’intra dermo réaction
•   Principe de l’intra dermo réaction
•   Cadre législatif
•   Pratique
• Préparation du site et lieu d’injection
• Lecture
• Interprétation
   Objectif de l’intra dermo réaction

• Elle permet d’évaluer la mémoire
  immunologique d’un sujet vis à vis du
  bacille de Kock.
• Soit à la suite :
• ¤ D’une vaccination par le BCG,
• ¤ D’un contact avec le bacille de Koch.
Principe de l’intra dermo réaction
• Consiste à injecter dans l’épaisseur de la
  peau une quantité précise de tuberculine,
• c’est une substance dérivée de la culture
  de bacilles tuberculeux correspondant à
  des fragments de bacilles (protéines)
• L’apparition d’une réaction plus ou moins
  importante signale la présence de bacilles
  tuberculeux dans l’organisme.
                Cadre législatif

• En référence au code de la santé publique, l’injection est
  réalisée par l’IDE, sur prescription médicale.
• La lecture est faite par l’IDE qui a réalisé l’injection.
• le décret de compétence du 29/07/2004 article R 4311-7
  alinéa 2
• L’infirmier est autorisé à sous prescription médicales
  ……….à effectuer:………….
• des scarifications et injections destinées aux vaccination
  ou aux tests tuberculiniques
                   Pratique

• Une dose =1unité = 0,1 millilitre
• Introduire l’aiguille tangentiellement à la
  peau
• L’injection doit produire une petite saillie
  blanche et gaufrée
           c’est la ‘’peau d’orange’’
        Préparation du site et lieu
               d’injection
• ¤ Dégraisser la peau de la face interne de l’avant bras à
  l’eau savonneuse, rincer et sécher,
• ¤ Tendre la peau,
• ¤ L’injection est intradermique : le biseau de l’aiguille est
  tournée vers le haut est introduit sous la peau.
• ¤ L’injection doit entraînée une petite bulle blanche
  gaufrée de la peau. Il ne doit pas y avoir de saignement.
• ¤ L’endroit du site d’injection est entouré au marqueur
  indélébile. Il est conseillé de ne pas lavé la zone.
               marquage
• Entourer le point de ponction avec un
  feutre pour repérer le lieu de piqûre
                   Lecture

• Elle se fait de 72 à 120 heures après
  l'injection. Seule l'induration est mesurée ;
  il n'est pas tenu compte de la rougeur
• On mesure le diamètre transversal de
  induration.
• La réaction est positive si l’induration est
  d’un diamètre supérieur à 4 mm.
•
                            résultat
• Le résultat est négatif (pas de réaction ou faible réaction) : cela
  signifie généralement que la personne n’est pas infectée par le BK.
  Dans ce cas, aucun suivi particulier n’est préconisé. Cependant, le
  test doit être répété 8 semaines plus tard en cas de contact connu
  avec un tuberculeux contagieux.
• Le résultat est positif (forte réaction dont la dimension répond à des
  critères préétablis) : cela signifie que la personne est infectée par le
  BK. Afin de vérifier qu’elle n’est pas arrivée au stade de tuberculose
  maladie, une radiographie du thorax doit être effectuée pour exclure
  toute localisation pulmonaire.
• Le résultat est douteux : cela signifie que la réaction est « limite » et
  pourrait être due, soit à l’infection tuberculeuse, soit éventuellement
  à un BCG antérieur, soit à une infection par mycobactéries non
  tuberculeuses.
• Afin de faire la part des choses, une intradermo-réaction de contrôle
  est généralement proposée 8 semaines plus tard.
                  Interprétation
• Intra dermo réaction positive chez le sujet vacciné :
• ¤ si vaccination récente (inférieur à 10 ans), l’intra dermo
  réaction peut avoir une taille supérieur à 10 mm, sans
  infection,
• ¤ si vaccination ancienne (supérieur à 10 ans), une intra
  dermo réaction supérieur à 10 mm indique une
  tuberculose infectieuse.
• Intra dermo réaction positive chez le sujet non-vacciné,
  démontre une contamination tuberculeuse.
•
               conclusion
• L’injection peut être pratiquée par une IDE
• La lecture peut être effectuée par une IDE
• L’interprétation doit obligatoirement être
  pratiquée par le médecin

								
To top